Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 6 – Chapitre 1 – Partie 6

***

Chapitre 1 : La Capitale Royale

Partie 6

Dans l’« Auberge de l’Oiseau de Feu », dans le sixième arrondissement — .

Alors qu’elle s’appelait ainsi, l’Auberge de l’Oiseau de Feu était plutôt un grand hôtel de grande classe. Comme on pouvait s’y attendre de la capitale, même les logements destinés aux aventuriers étaient extrêmement impressionnants. Bien sûr, il y avait des auberges bon marché, mais le bâtiment devant eux était luxueux et extravagant.

« Incroyable ! » Shera s’écria d’excitation en levant les yeux vers l’immeuble.

« Super génial ! Puis-je aussi entrer ? Je peux, n’est-ce pas !? Ils ne vont pas m’arrêter, n’est-ce pas !? » Horn semblait extatique, elle aussi.

« ... Si nous logions ici, nos frais de séjour disparaîtraient avant qu’on s’en rende compte, » Rem, qui s’était enfin réveillée, tremblait de terreur avec les yeux écarquillés.

« N’avons-nous pas reçu une prime de Lady Laminitus ? » demanda Lumachina.

« ... Une Grande Prêtresse comme vous ne le sait peut-être pas, mais une fois que vous commencez à dépenser de l’argent, il disparaît avant que vous ne le sachiez, » déclara Rem.

« Je... Je comprends tout à fait..., » déclara Lumachina.

« ... Non, pas du tout. Dépenser autant pour un endroit où dormir est un gaspillage d’argent, » déclara Rem.

Ayant finalement retrouvé sa liberté de mouvement après avoir été confinée à un seul endroit sur le navire des sables et le chariot, Rose s’était rapprochée de Rem.

« Qu’entendez-vous par “gaspillage d’argent” ? C’est là que le Maître se reposera, donc tout ce qui est en dessous du meilleur absolu serait inacceptable, » déclara Rose.

« ... Tentez-vous d’acculer votre “précieux maître” à la faillite ? Je suppose que celui qui vous a fait a oublié d’ajouter une fonction de calcul... Vous n’êtes bon qu’à récurer, » répliqua Rem.

« Rose voit maintenant que votre portefeuille manque autant que votre poitrine, » répliqua Rose.

« Qu... ? Qu’est-ce que ma poitrine a à voir avec ça !? » demanda Rem.

Alicia avait essayé de calmer les deux filles avec un. « Voyons, voyons... »

« Excusez-moi de ne pas avoir été claire plus tôt, Mademoiselle Rem. J’ai déjà payé les frais d’hébergement et de repas de votre groupe. Vous pouvez rester ici sans vous soucier des frais de séjour, » déclara Alicia.

« ... Tu es sûr que ça ne te dérange pas ? On est six, tu sais ? » demanda Rem.

En essayant de les compter, Diablo avait réalisé qu’il manquait quelqu’un : Diablo, Rem, Shera, Lumachina, Horn, et Rose étaient tous ici, avec Alicia.

Le visage d’Alicia avait pris une expression pensive pendant un moment — puis elle frappa des mains ensemble.

« Je crois que je vous l’ai déjà dit avant d’être la fille de la famille Cristela, n’est-ce pas ? Même si je ne suis pas l’héritière de la famille, j’ai déjà commencé à gérer plusieurs entreprises. Pour ce qui est de la propriété privée, je crois que je devrais être à peu près aussi riche qu’un gouverneur régional, » déclara Alicia.

« ... Quoi ? » s’écria Rem.

« Si vous le jugez nécessaire, Sire Diablo, je pourrais vous acheter la totalité de l’auberge, » déclara Alicia.

« ... Qu-Qu-Quoi ? » demanda la sage et roturière Rem, les yeux aussi larges que des soucoupes.

Comme il venait d’un tout autre monde, Horn ne pouvait même pas suivre la conversation. En revanche, Shera et Lumachina n’avaient pas eu l’air très surprises, car elles n’avaient jamais été pressées de gagner de l’argent.

Cependant, Diablo était soulagé.

— C’est une bonne chose que nous n’ayons pas à payer pour l’auberge...

On ne savait pas combien de jours il faudrait pour résoudre la situation de Lumachina. Comme Rem, Diablo croyait dans le concept de « une fois qu’on commence à dépenser de l’argent, il disparaît avant qu’on s’en rende compte ». Il avait le point de vue d’une classe moyenne frugale qui se disait que, même s’ils avaient de l’argent de côté, séjourner dans un hôtel de luxe était un luxe qu’ils ne pourraient probablement pas se permettre de faire.

« C’est bientôt l’heure de dîner, » déclara Alicia en regardant sa montre de poche.

« Super, à manger ! » s’écria Shera.

Shera s’était mise à courir vers l’auberge. Horn l’avait suivie et, assez tôt, tout le groupe s’était rendu à l’auberge de l’Oiseau de Feu.

Le hall d’entrée était encore plus chic que l’extérieur du bâtiment, avec des statues de phénix décorant le hall autrement vide. Pour le dîner, ils avaient été accueillis par de nombreux plats luxueux, apparemment faits à partir des meilleurs ingrédients rassemblés dans tout le royaume. Il y en avait beaucoup que Diablo n’avait jamais vu auparavant, et c’était aussi à volonté.

Deux heures plus tard — .

« Je n’en peux plus... plus..., » Shera déclara avec son visage qui était blanc comme un linge. « Merci pour... tout... et adieu... Diablo... Rem... quand je mourrai... s’il vous plaît, ramenez-moi dans la... forêt... »

« Reste avec nous, Shera ! » déclara Rem, frottant le dos de Shera.

« Argh, blurg..., » Shera se couvrit la bouche des deux mains, les yeux larmoyants.

« Tu ne devrais pas trop manger, » Diablo haussa les épaules.

« ... Espèce d’idiote gloutonne, » déclara Rem.

Ils étaient dans l’une des chambres de l’auberge. Ils avaient chacun une pièce pour eux, mais ils étaient dans une grande salle commune pour se réunir. Apparemment, Alicia leur avait réservé tout le dernier étage.

— C’est sûr que c’est quelque chose qu’une personne riche ferait...

Déplaçant son regard, Diablo aperçut Horn écrasée sur le lit, ayant tant mangé que le contour de son ventre avait changé de forme.

« Uuuu, je ne peux pas manger une autre bouchée..., » déclara Horn.

« Comme c’est troublant, » déclara Lumachina avec une expression perplexe. « Même ma guérison ne pourrait pas vous aider avec ça... »

Rem soupira. « La gourmandise est considérée comme un péché cardinal par les Écritures... Je doute qu’un miracle puisse les épargner de ce châtiment divin. »

« Il semble que oui, » déclara Lumachina.

Seule Rose n’était pas dans la salle commune, étant restée dans sa chambre. Elle n’avait pas besoin de manger, et leurs serveurs — les spécialistes de l’auberge — s’occupaient parfaitement du service. En conséquence, Rose s’était retrouvée sans rien à faire et s’était isolée dans sa chambre.

« Avez-vous du temps pour moi, Sire Diablo ? » demanda Alicia. « Je devrai bientôt rentrer chez moi et, avant de le faire, j’aimerais... »

« Oui, nous avons accepté de parler plus tard, » déclara Diablo.

Abandonnant Shera et Horn aux soins de Rem et Lumachina, Diablo et Alicia retournèrent dans la chambre de Diablo.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour le travail 🙂

    Une rectification :

    Comme il (elle) venait d’un tout autre monde, Horn ne pouvait même pas suivre la conversation

    Une phrase à remanier :

    Pour le dîner, ils avaient été accueillis par de nombreux plats luxueux, apparemment faits à partir des meilleurs ingrédients rassemblés dans tout le royaume. Il y avait beaucoup de Diablo qu’il n’avait jamais vu auparavant, et c’était aussi à volonté.

    Des Diablo a volonté ?!? 😱

Laisser un commentaire