Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 6 – Chapitre 1 – Partie 1

***

Chapitre 1 : La Capitale Royale

Partie 1

Un grondement tonitruant secoua l’air. Un serpent massif bougea dans la douleur, éparpillant les sables du désert aux quatre vents, et s’arrêtant finalement de bouger.

C’était un ver des sables, et un sort offensif l’avait emporté. C’était un monstre puissant, mais après avoir subi autant de dégâts, il ne les attaquerait sûrement plus.

« Wôw ! Incroyable ! » ria Horn en se penchant sur le garde-fou du navire. « C’était incroyable, Patron ! »

« Naturellement, » répondit Diablo, ramenant le poignard de sa main dans son fourreau.

Son arme principale, le bâton, le « Tonnerre Empereur », multipliait à plusieurs reprises sa puissance de feu, mais sa consommation de mana en souffrait énormément.

Diablo avait utilisé un poignard appelé « Tranchant de Garuda ». Il augmentait ses points de vie maximum et avait une forte probabilité de couper à travers l’attaque physique d’un adversaire, l’annulant ainsi.

Les armes qui avaient des effets adaptés aux armures étaient impopulaires dans le jeu et étaient traitées comme des déchets. Augmenter son DPS était ce qui importait, car cela aidait à effectuer les quêtes plus efficacement.

Mais dans ce monde, mourir au combat signifiait une mort réelle, réelle et sans compromis. Il n’y a pas eu de sauvegarde, et il n’y a pas eu de résurrection, et il n’y a pas eu de suite. La possibilité d’une attaque furtive d’une direction inconnue était toujours une possibilité très réelle, donc Diablo avait gardé cette pièce d’équipement pour rester sûr.

Le jeu de rôle du Seigneur Démon de Diablo l’avait fait paraître intrépide à première vue, mais, à l’intérieur, il était encore un joueur. Les joueurs expérimentés étaient, dans de nombreux cas, si prudents qu’ils avaient failli franchir la limite de la lâcheté pure et simple.

C’est alors qu’une paire de gros seins lui avait foncé dessus. Deux doux gonflements s’étaient heurtés à l’estomac de Diablo.

Cette elfe, Shera, s’était accrochée à lui en une étreinte. Les elfes étaient généralement minces et manquants quand il s’agissait de leurs bustes, mais Shera avait le physique inhabituel d’être mince avec une paire de seins plutôt pieux. Tandis qu’elle se serrait tendrement contre lui, il pouvait sentir leur douceur à travers le tissu de ses vêtements.

« Vous avez réussi, Diablo ! » déclara Shera.

« O-Oui... Es-tu indemne ? » demanda Diablo.

« Je vais bien ! » déclara Shera.

Le regard de Diablo errait sur le bateau des sables. Les cadavres de monstres volants avaient jonché le pont du navire, certains avaient été pétrifiés par les effets de l’arc de Shera. La plupart des marins et des soldats, qui étaient sous le commandement de Laminitus, étaient apparemment indemnes, bien que le traitement des blessés et les réparations du navire leur aient laissé tout un travail à faire.

Le regard de Diablo tomba sur une Panthérienne qui le dévisageait, lui et Shera d’un air grincheux.

Rem.

Il lui avait donné du nouveau matériel récemment, son apparence était donc très différente de celle à laquelle Diablo était habitué. Cette tenue manquait encore plus de tissu que la précédente. Lorsqu’il s’agissait d’équipement réservé aux femmes dans les MMORPG, plus le niveau nécessaire pour l’équiper était élevé, plus les tenues avaient tendance à devenir révélatrices. Mais Rem n’avait pas l’air de se soucier du peu de vêtements qu’elle portait. Au contraire, elle avait dit qu’elle était contente de porter quelque chose qui fait qu’il est facile à se déplacer.

Peut-être que ce sens de l’attrait particulier était caractéristique des Panthériens.

« ... Arrête de t’accrocher à lui comme ça pour chaque petite chose, Shera. C’est indécent, » déclara Rem.

« On dirait ma mère, Rem, » répliqua Shera.

 

 

« ... Je pense que n’importe qui serait d’accord avec moi là-dessus, » déclara Rem.

« Mais quand je me sens heureuse ou excitée, j’ai l’impression qu’il me faut exprimer correctement ce sentiment d’une façon ou d’une autre ! » déclara Shera.

« ... Je ne vois pas en quoi ce que tu viens de dire est lié au fait que tu l’enlaces tout le temps, » déclara Rem.

« Ça veut dire que nos cœurs sont plus proches ! » déclara Shera.

« Dans ton cas... tu cherches juste une raison pour pousser ces tas de lard inutile contre lui, n’est-ce pas ? » demanda Rem.

« C’est trop méchant ! » s’écria Shera.

« ... Je préférerais que les gens ne doutent pas de notre intégrité à cause de tes pitreries, » déclara Rem.

« P-Parfait, j’ai compris... On doit juste s’enlacer tous ensemble, non ? » déclara Shera.

« Comment diable es-tu arrivé à cette conclusion, espèce d’elfe stupide et lubrique !? » s’écria Rem.

« Quoiiiiiiii !? Je pensais que c’était une bonne idée ! » s’écria Shera.

Rem et Shera se disputaient, comme toujours, et quelqu’un les regardait de côté, serrant les dents dans la frustration.

C’était Rose, la Bonne Magimatique.

Elle était incapable de s’éloigner du mât principal du navire des sables, qui se trouvait juste au centre du navire. Rose était naturellement extrêmement lourde, mais le devenait encore plus pendant les périodes de bataille où elle appelait une main massive et mécanique venue de nulle part. Cette main était, bien sûr, incroyablement lourde, et si Rose se déplaçait négligemment sur l’un des côtés du navire, tout le navire de sable se renverserait dans cette direction en raison de son poids.

Ayant pris à cœur l’histoire présente dans le jeu, Rose adorait Diablo. Ses sentiments étaient si profonds qu’ils dépassaient le bon sens, ce qui rendait sa jalousie et son dépit directement proportionnels à sa loyauté sans faille.

Diablo, étant une personne fondamentalement pacifiste, ne voulait pas voir les membres de son équipe se battre entre eux.

« Où est Lumachina ? » Regardant autour de lui, Diablo pencha la tête en signe de contemplation.

« ... Lady Laminitus l’a appelée plus tôt, dans les cabines, » répondit Rem. « Je crois qu’on lui a demandé de soigner les blessés. »

« Hmm, » déclara Diablo.

Les capacités de guérison de Lumachina étaient extraordinaires, il était donc logique que Laminitus fasse appel à elle pour cela.

« Vous pouvez compter sur Lumachina ! » Horn avait serré son poing et elle l’avait levée.

« ... Ne serait-il pas mieux que tu attendes aussi dans les cabines, Horn ? » demanda Rem.

« Hein ? Pourquoi ? » demanda Horn.

Après une petite hésitation, Rem avait dit : « Je pense qu’il vaudrait mieux que tu restes là où il n’y a pas de danger quand les combats se déroulent. »

« H-Huh ? » Horn s’était raidie.

« C’est vrai ~ quand on s’accroche trop près des monstres, c’est vraiment dur de les frapper, » dit Shera, qui était terriblement lente à se mettre dans l’ambiance. « Je ne peux pas viser correctement quand j’ai l’impression que mes flèches pourraient vous toucher. »

« ... C’est aussi dur pour moi d’utiliser mon invocation ainsi. Et tu n’es pas assez forte pour qu’on te laisse gérer les monstres toute seule, » déclara Rem.

Horn se retira dans un gémissement glapissant...

Diablo se sentait mal pour elle, mais Horn était une Roublarde, après tout. Bien qu’il s’agisse techniquement d’une classe d’attaquants physiques, elle était plus adaptée au soutien et inadaptée au combat. De plus, les Marcheurs des Herbes étaient une race qui conservait son apparence d’enfant, quel que soit leur âge, et le combat rapproché était leur point faible. Dans Croisement de la Rêverie, les Roublards pouvaient compenser cela avec des équipements qui augmentaient leur puissance de feu, tout en comptant sur la magie. Ce n’était pas du tout considéré comme une mauvaise classe.

— De plus, Horn a douze ans et elle est seulement au niveau 20.

Diablo et son groupe étaient un groupe d’aventuriers de relativement haut niveau. Se comparer à eux ne donnerait pas une bonne image de Horn, même sans tous ces facteurs à considérer.

Diablo pensait aussi qu’il vaudrait mieux qu’elle reste dans les cabines, à l’abri du danger, et qu’elle l’aide de toutes les manières possibles.

Il avait ouvert la bouche pour parler... mais s’y opposa. Quelqu’un d’aussi incompétent que Diablo aurait plus que probablement blessé Horn avec un commentaire négligent. Diablo avait l’intention d’apprendre de ses erreurs passées.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire