Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 5 – Chapitre 6 – Partie 3

***

Chapitre 6 : Utilisation d’une nouvelle arme

Partie 3

Le cours de la bataille changeait en ce moment. Si on regardait l’armée qui avait fait le plus de victimes, alors l’armée du Seigneur Démon avait largement surpassé celle des Races. Mais dès le début, l’armée des Races était cent fois plus nombreuse que celle des Déchus. L’armée du Seigneur Démon comptait 300 individus, mais leur nombre avait déjà été réduit de moitié. En revanche, l’armée des Races comptait encore 30 000 hommes en état de combat.

L’agitation s’apaisait progressivement et la bataille tombait lentement sous le contrôle des Races. Les troupes avaient pu sortir des navires des sables tombés dans la crevasse et elles avaient pu se réorganiser en unités.

 

☆☆☆

Diablo descendit sur le navire des sables qui se trouvait à l’avant-garde de la flotte. Les bottes qu’il avait équipées, les « Gambades du Vide Céleste », possédaient un enchantement de vol sur elles. Cela avait cependant consommé son mana, et il avait préféré conserver son mana s’il le pouvait.

Mais il avait repéré un visage familier sur le bateau...

— C’était donc son vaisseau !? constata Diablo.

« Je vois que tu es toujours en vie, gouverneur de la Tour de Zircon, » étouffant sa surprise, Diablo avait parlé comme s’il le savait dès le début.

« Notre nom est Laminitus, » répondit-elle.

La blessure sur son flanc exigeait des soins médicaux immédiats. Une potion de vie pourrait refermer la plaie, mais elle ne récupérerait pas le sang qu’elle avait perdu. Le fait de perdre une grande quantité la laisserait dans un état d’anémie.

Son visage était d’une pâleur mortelle. Diablo avait applaudi sans sa tête la volonté qui lui avait permis de lui tenir tête même quand elle était si grièvement blessée.

« Nous apprécions l’aide..., » déclara Laminitus, montrant du doigt les forces ennemies. « Mais ne baissez pas votre garde ! La bataille est loin d’être terminée ! »

« Quoi ? » demanda Diablo.

« Le commandant de l’ennemi est le commandant en chef de l’Armée du Seigneur Démon, Varakness. Nous lui avons tiré une balle en plein cœur et ce salaud n’est toujours pas mort. Il a aussi une puissante Sorcière et une Soigneuse sous ses ordres, ainsi qu’un assassin Déchue qui peut frapper depuis l’ombre des autres ! » expliqua Laminitus.

Diablo hocha la tête. « Sois sans crainte, j’ai déjà prévu tout ça. J’admets que la magie géante peut être gênante, mais ce n’est rien de bien grave finalement... »

Diablo fixa son regard dans la direction que Laminitus désignait. Il y trouva la forme d’une bête magique de grande classe, semblable à une tortue. Un jeune homme vêtu d’un smoking était allongé sur un canapé fixé sur le dos massif de la tortue. Ses ailes en forme de chauve-souris étaient particulièrement remarquables, et ses bras étaient enroulés autour d’une femme aux ailes de corbeau.

— Hein... ?

Le corps de Diablo était devenu raide en voyant ça. Il y avait aussi une Déchue avec la queue d’un lézard. Son visage se frottait si près de celui du jeune homme qu’il semblait qu’ils allaient s’embrasser à tout instant. Une autre Déchue, cette fois qui ressemblait à une sirène se tenait à côté d’eux avec un rougissement sur le visage pendant que le Déchu — Diablo doutait de ses propres yeux — caressait ses seins charnus.

Diablo ne pouvait pas vraiment assimiler ce qu’il voyait en ce moment. Il ne pouvait tout simplement pas le croire.

« C’est... Ce n’est pas ce qui se passe..., » Diablo reconnaissait à peine la voix rauque qui sortait de ses lèvres comme étant la sienne.

 

Il caresse... ses seins..., pensa Diablo.

 

Puis il vit les anneaux d’argent se trouvant à leurs doigts.

— Des bagues de mariage !? Réalisa-t-il.

Un couple...

Il n’y a pas eu d’erreur : Il s’agissait d’un couple. Un couple amoureux, svelte et langoureux, s’embrassant devant ses yeux en plein jour.

L’esprit de Diablo était devenu complètement vide. Il pouvait entendre quelqu’un rire, mais qui était-ce ?

Au bout d’un moment, Diablo s’était rendu compte que c’était lui qui riait.

« Hehe... Ha... Hahahaha... Hahahahahahahahahahaha... »

« Qu-Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui ne va pas chez vous, Diablo ? » Laminitus avait fait un pas en arrière en voyant l’attitude de Diablo.

L’expression de son visage était-elle si effrayante ? Diablo ne pouvait pas dire, et tout ce qu’il savait, c’était qu’une émotion noire surgissait et tourbillonnait dans sa poitrine.

Inconsciemment, il avait tendu la main dans sa poche et avait pris une potion spéciale. Il s’agissait d’une potion d’augmentation qui renforçait temporairement son pouvoir magique. Il avait tout bu d’un seul coup, et son énergie magique s’était renforcée jusqu’à sa limite extrême.

Diablo ordonna après ça à son bâton qu’il tenait en main, l’« Empereur du Tonnerre », de se transformer. Le haut du bâton noir s’était ouvert, comme une paire de ciseaux, et la foudre pourpre traversa le bâton maintenant séparé, s’étendant dans ce qui semblait être une lame de plasma.

C’était ainsi devenu une épée de lumière pure.

« Qu’est-ce qui ne va pas chez vous, Diablo !? Dites-le-Nous ! » Laminitus le pressa à nouveau pour obtenir une réponse, sentant l’atmosphère horrible qui l’entourait.

« Je vais bien... Tout va bien, tout va vraiment très bien, » déclara Diablo.

« Ce n’est certainement pas ce que Nous pensons, » déclara Laminitus.

Diablo n’avait aucune idée de l’expression que son visage portait en ce moment. Ainsi, tout ce qu’il avait fait, c’était dire à la personne qui venait de lui parler ce qu’il allait faire.

 

« Je vais aller tous le tuer très vite, » déclara Diablo.

 

« Quoi !? » s’exclama Laminitus.

Après avoir infusé de mana dans ses bottes enchantées, Diablo avait décollé, volant plus vite que jamais puisque ses pouvoirs magiques avaient été renforcés. Diablo chargea vers la grande bête magique, se glissant dans les airs tels une balle.

Le jeune Déchu, Varakness, se leva. « N’êtes-vous pas terriblement agressif ? Et d’après ce que je vois, vous n’êtes qu’un pur Sorcier, mais vous nous défiez dans une bataille en mêlée... »

La bête magique, qui servait de quartier général, était gardée par d’autres bêtes magiques volantes. Diablo avait brandi son épée de lumière, l’Empereur du Tonnerre vers les bêtes, en chantant son prochain sort.

« Flèche de Foudre ! »

L’effet spécial de l’épée s’était alors activé, déclenchant le sort sept fois de suite.

Entre la magie du vol, l’épée de lumière et le sort jeté sept fois, le mana de Diablo s’épuisait rapidement, alors il avait sorti une potion de mana de sa poche et l’avait immédiatement bue.

Au diable l’efficacité — le coût des choses n’était plus une considération dans un tel moment.

— Destruction totale ! Il me faut la plus grande magie possible ! J’ai besoin d’une annihilation jusqu’à la moindre particule, impitoyable, sans pitié et sans faille ! pensa Diablo.

La Flèche de Foudre avait parcouru le ciel au-dessus de la grande bête magique, anéantissant les plus petites bêtes qui la protégeaient et les réduisant en particules de lumière.

Le visage de Varakness avait figé par le choc.

« Qui est ce Sorcier... !? », s’écria Varakness.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre )

  2. Mais comment fera Diablo lorsque il devra passé aux choses sérieuses avec son harem s'il devient berserk devant un couple 😈

Laisser un commentaire