Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 5 – Chapitre 6 – Partie 1

***

Chapitre 6 : Utilisation d’une nouvelle arme

Partie 1

« Maître, vous ne pensez pas vraiment à les sauver, n’est-ce pas ? » demanda Rose, vraiment très surprise.

Diablo avait réfléchi à ce que cela impliquerait : Si la ville était menacée par les Déchus, il voudrait certainement la sauver. Ce n’était pas seulement par pure empathie, mais c’était également parce que la défense des Races contre les Déchus était un élément fondamental de l’histoire du Croisement de la Rêverie. En tant que joueur, il ne pouvait pas s’empêcher de vouloir le faire. Mais, se précipiter pour défendre une ville en danger s’était mise en conflit avec son image de Seigneur Démon.

« Hmph, je ne me soucie pas d’une ville humaine, » Diablo avait reniflé haut et fort. « Mais pour ce qui en est de l’armée du Seigneur Démon ? Ils oseraient se rassembler sous la bannière du Seigneur Démon sans ma permission ? Inacceptable ! »

« Je comprends ! Pour ne pas avoir remarqué votre colère, Maître... Rose est à la fois honteuse et humiliée ! » déclara Rose.

L’explication semblait l’avoir convaincue.

« ... Je ne peux pas dire que je compatisse avec votre raison, mais je vous accompagnerai, » déclara Rem, se préparant aussi à partir. « Si une ville est attaquée par les Déchus, on ne peut pas les laisser se débrouiller seuls. »

« C’est vrai ! On doit se serrer les coudes quand de mauvaises choses arrivent ! » Shera accepta aussi, plaçant son arc sur son épaule.

Horn serra le poing. « J’y vais aussi ! Les habitants de la ville ont toujours été si gentils avec moi, alors je veux les sauver ! »

Mais ses genoux tremblaient visiblement. Elle avait une peur énorme en ce moment.

« Je suis sûre que le Seigneur nous a guidés ensemble pour le faire. » Lumachina hocha la tête. « Je vous aiderai aussi à sauver la ville ! »

Rose regarda les filles, la tête penchée par la curiosité. « Je ne vois pas en quoi vous serez d’une quelconque utilité pour renverser le cours de cette guerre. Ne voulez-vous quand même pas vous mettre en travers du chemin du Maître ? »

Rem secoua la tête. « La guerre ne se limite pas au fait de combattre un ennemi. Avez-vous déjà été sur un vrai champ de bataille ? »

« Nnngh. Rose n’a... jamais quitté le donjon depuis que Maître l’a créé, » déclara Rose.

« ... Laissez-moi vous dire que vous avez plus de chance que vous le pensez. Diablo, nous sommes prêtes. Dépêchons-nous, » déclara Rem.

Rem avait coupé court à la conversation, mais Rose n’avait pas effectué de réplique. Ils devaient certainement se dépêcher, et il semblerait que Rem était plus occupée à penser à la façon la plus rapide possible de se rendre en ville.

« ... Peu importe à quel point on se dépêche, il nous faudra deux jours pour arriver à la Tour de Zircon. Si nous avons de la chance, la ville sera toujours en état à notre arrivée. »

Il était difficile de croire que la Tour de Zircon, une ville sans barrière magique, puisse retenir une armée de Déchus. Il s’agissait exactement de la raison pour laquelle Faltra était une base de première ligne, car elle en avait une.

Diablo avait arrêté les filles, qui allaient se précipiter vers la porte.

« Il n’y a pas de raison de se précipiter ainsi, » déclara Diablo.

« ... Diablo ? » demanda Rem.

« Si nous mettons deux jours pour y arriver, la ville sera effondrée d’ici là. C’est impossible d’arriver à temps en utilisant de telles méthodes de transport, » déclara Diablo.

« C’est probablement la vérité, mais..., » commença Rem.

Tous les autres semblaient dans le désarroi, tout comme Rem. Horn semblait même sur le point de pleurer.

Diablo avait sorti un objet, une plume blanche qui brillait d’une teinte nacrée.

Il s’agissait d’une « Plume d’Ange ». Son utilisation transférerait le groupe de l’utilisateur à n’importe quel autre endroit dans le monde. Dans le jeu, c’était limité aux endroits que tout le groupe avait déjà visités afin que les débutants ne puissent pas se joindre à des vétérans pour en profiter.

Est-ce que cela fonctionnerait de la même façon dans ce monde ? Et pour commencer, est-ce que ça marcherait vraiment ? Il avait eu ses appréhensions lorsqu’il avait envisagé d’utiliser le sort « Retour » il y a quelque temps, avec la possibilité d’apparaître à l’intérieur d’une roche. C’était vraiment une pensée particulièrement effrayante. Ils seraient enterrés vivants si cela se produisait.

Devrait-il leur parler des risques ? En vérité, cela ne servait à rien. Même s’il les avait prévenues, les filles lui auraient probablement dit d’essayer quand même de le faire. Et s’ils n’essayaient pas, ils n’arriveraient jamais à temps pour sauver la ville attaquée par l’armée du Seigneur Démon.

Mais plus que tout, le fait d’expliquer le risque lié à l’utilisation d’un objet n’avait rien à voir avec les agissements convenables pour un Seigneur-Démon qui se respecte.

« C’est ce qu’on appelle une Plume d’Ange, » déclara Diablo, en leur montrant à toute la plume. « Il s’agit d’un trésor capable de transporter instantanément tout le monde jusqu’à un point donné. »

« Est-ce que c’est... ? » Les yeux de Rem étaient écarquillés et emplis de surprise. « Diablo, est-ce que c’est ce que vous avez utilisé pour vous transférer instantanément avec Shera du “Pont d’Ulug” jusqu’à Faltra... ? »

« C’est un peu différent à l’époque, mais c’est quand même de la magie de la téléportation, » déclara Diablo.

« ... Dans ce cas, nous y parviendrons à temps, » déclara Rem.

« Bien sûr, il n’y aurait pas beaucoup d’intérêt à l’utiliser autrement, » déclara Diablo.

« Euh, Hmm..., » commença Rem.

« Qu’est-ce qu’il y a ? » demanda Diablo.

« Est-ce que je peux... fermer les yeux pendant qu’on fait ça... ? » demanda Rem, rougissante.

Cela lui avait fait se remémorer à quel point elle était terrifiée quand ils avaient dû monter sur un navire des sables. Elle détestait voyager autrement qu’avec ses deux jambes. Il y avait quelque chose de charmant dans ce côté-là d’elle.

« Ah, voulez-vous dire qu’on va faire le truc de cette fois-là ? On recommence !? » Shera se pencha vers l’avant avec enthousiasme.

Elle était avec Diablo la dernière fois qu’il avait essayé de se téléporter. À l’opposé de Rem, elle avait trouvé ça très amusant.

« Qu’est-ce que vous racontez ? » demanda Horn, intriguée.

Lumachina, en revanche, ne l’avait même pas interrogé. Il semblerait qu’elle avait mis toute sa confiance en Diablo. Mais sa manière de penser était effrayée à sa façon...

« Maître, Rose n’est jamais allée dans une ville auparavant, » déclara Rose avec un sourire triste.

« Hm, » murmura Diablo.

« Alors, c’est... au revoir, n’est-ce pas ? J’attendrai que le Maître... je vais rêvé du jour ou le Maître reviendra. Toujours..., » commença Rose.

« Attends un peu. C’est vrai que tu n’as jamais visité un autre endroit, mais dans le jeu... Attends, non. Dans cet autre monde, la Servante Magimatique n’était pas considérée comme une personne. Je devrais pouvoir te téléporter avec moi si tu es considérée comme un objet en ma possession..., » déclara Diablo alors qu’il analysait à voix haute.

Mais après avoir dit ça, Diablo s’était rendu compte que la traiter comme un objet était assez terrible.

« Maître ! » Rose avait l’air prête à pleurer.

« Oh, ah... désolé... Non..., » balbutia Diablo

Un Seigneur Démon ne s’excuserait jamais auprès d’une Servante Magimatique, mais il ne savait pas comment arranger les choses. Toutefois, cette préoccupation s’était révélée infondée.

« C’est merveilleux ! » déclara Rose, alors que son expression s’illuminait d’un sourire éclatant. « Rose n’arrive pas à croire que Maître considère Rose comme un objet... Rose est la femme de chambre la plus heureuse qui soit ! »

« C-C’est vrai..., » déclara Diablo.

« Chaque fois que quelqu’un d’autre appelle Rose en tant qu’outil ou poupée, Rose les écrase en bouillie avec Asterismos... Mais s’il vous plaît, utilisez Rose comme un objet pour toujours, mon Maître. Que ce soit le jour ou la nuit..., » déclara Rose.

« Jour... ou nuit..., » répéta Diablo.

« Rose se demande comment le Maître utiliserait Rose pendant la nuit..., » elle réfléchissait, alors que ses joues devenaient progressivement d’un ton rosé.

— Ne t’attends pas à ce que je t’utilise d’une façon bizarre ! pensa Diablo.

Les Servantes Magimatiques étaient considérées comme des outils, de sorte qu’il semblerait que son ensemble de valeurs était un peu différent par rapport à ce que d’autres avaient.

« De toute façon ! Nous n’avons pas de temps à perdre. Utilisons-la, » déclara Diablo.

Alors qu’il s’imaginait ce qui passerait si, tout d’un coup, il s’avérait que « Les plumes d’ange ne fonctionnent pas dans ce monde ~ », cela faisait que Diablo avait des sueurs froides.

Rem avait tendu la main. « Hmm... Pourriez-vous s’il vous plaît... me tenir la main pendant que nous faisons ça... ? »

« O-Oh, bien sûr, » déclara Diablo.

Diablo avait attrapé sa main. Elle était petite, un peu froide au toucher et douce.

« Je prends celui-là ! » proclama Shera.

Shera s’était agrippée à l’autre main de Diablo, alors ils avaient tous les deux tenu la Plume d’Ange.

« Quoi... !? » L’expression de Rose s’était obscurcie en voyant Shera le faire, mais la princesse elfe l’ignora.

« Vous êtes considérée comme l’objet de Diablo, n’est-ce pas, Rose ? Il peut vous porter sur son dos ! » déclara Shera.

« Argh... C’est une idée... très tentante... mais Rose est plus lourde que l’apparence de Rose ne le suggère, alors Rose se contentera... de cela, » déclara Rose.

Rose avait pincé l’ourlet des vêtements de Diablo. Bien qu’elle ait l’apparence d’une fille, elle était toujours une machine. Elle pouvait très bien être aussi lourde qu’un bloc de fer, et cette énorme épée à double lame et la main métallique qu’elle pouvait faire aussi apparaître pourraient être incluses dans son poids. Même le corps de Diablo au niveau 150 ne serait pas capable de supporter ce genre de poids.

Lumachina et Horn se tenaient la main, et ensemble, ils formaient un cercle avec une servante. Dans le jeu, il n’était pas nécessaire de former un cercle comme celui-ci, mais lorsqu’ils formaient un tel cercle, il n’y avait aucune erreur : C’était vraiment le groupe de Diablo.

Il concentra sa conscience sur la Plume d’Ange, un peu comme lorsqu’il utilisait sa magie.

— Téléporte-nous, à la Tour de Zircon ! pensa-t-il.

Il évoqua dans son esprit l’image de la tour en pierres précieuses.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre. Quel différence entre un outil et un objet ? 😈

  2. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire