Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 5 – Chapitre 5 – Partie 7

***

Chapitre 5 : Changement d’équipement

Partie 7

Horn s’était mise à courir entre les piédestaux, berçant ses nouveaux vêtements, cette fois pour ne pas utiliser... le Saint Graal, mais pour aller revêtir son nouvel équipement.

Rem était aussi encore en train de se changer. Shera s’était dirigée plus loin dans la salle au trésor pour voir si quelque chose ne l’intéressait pas.

Diablo, pendant ce temps, tourna son regard vers Lumachina. Il n’y avait rien qui pouvait servir de lit par ici, alors ils avaient étalé une épaisse cape pour qu’elle puisse dormir. Elle ne s’était toujours pas réveillée.

« Hmph, on trouvera quelque chose à lui donner plus tard. Il ne me reste plus que mon équipement... Hm ? Qu’y a-t-il, Rose ? » demanda Diablo.

« S’il vous plaît, ne vous méprenez pas... obéir à la volonté du Maître est la plus grande joie que Rose puisse connaître, mais..., » Rose avait penché la tête. « Voir tant de vos précieux trésors dans les mains de ces voyous... »

« Cela ne sert à rien de les collecter si je ne trouve pas un moyen de les utiliser, » déclara Diablo.

Il les avait rassemblées lorsqu’il avait joué au jeu par désir de faire une sorte de collection, mais le fait d’avoir quelqu’un avec qui il pourrait les partager était agréable à sa façon. Si les filles pouvaient acquérir une certaine puissance de leur côté, cela rendrait sûrement les choses beaucoup plus faciles pour Diablo.

Rose hocha la tête, mais la joie et la tristesse semblaient se mêler dans son expression.

« Tout est comme vous dit. Pouvoir obéir à vos ordres remplit Rose avec plus de plaisir qu’elle ne sait le faire. Mais en même temps, Rose sent son cœur se déchirer de jalousie..., » déclara Rose.

« H-Hey, maintenant..., » s’exclama Diablo.

« Avant tout cela, Rose était la seule que le Maître chérissait..., » murmura Rose.

— Parce que je n’ai jamais eu d’amis à amener dans mon espace personnel..., pensa Diablo.

En repensant à son passé, il s’était rendu compte qu’il était le genre de personne solitaire qui parlait à ses propres meubles. Ce n’était pas des souvenirs agréables à se remémorer.

Diablo secoua la tête, essayant de se débarrasser de ces pensées négatives. Le présent et l’avenir étaient tout ce qui comptait, alors il était inutile de s’attarder sur le passé. Ici et maintenant, c’était le Seigneur Démon Diablo et c’était le plus important.

« J’avais trouvé du réconfort dans la solitude, mais c’est tout ce que cela a toujours été, » déclara Diablo.

« Et êtes-vous différent maintenant, Maître ? » demanda Rose.

« Non, ce n’est pas tout à fait ça, » répondit Diablo.

Il aimait être entouré de Rem et Shera, mais il trouvait quand même plus facile de se détendre quand il était seul.

« Si le silence est ce que vous désirez, Maître, Rose peut complètement effacer toutes les sources de bruit dans les environs, » déclara Rose avec un sourire.

« Ne fais pas ça, » déclara Diablo.

« Comme vous le souhaitez..., » elle hocha la tête, apparemment déçue.

— Quelle main-d’œuvre !

Son propre état mental était déjà précaire, il ne pouvait donc pas s’attendre à ce qu’elle s’occupe des angoisses de quelqu’un d’autre. Elle avait dit quelque chose sur la jalousie, mais il n’avait pas d’équipement qu’il pouvait donner à une Servante Magimatique...

Mais c’est alors...

— Dans le Croisement de la Rêverie, on ne pouvait pas donner de l’équipement à une Servante Magimatique. Mais c’est un autre monde. La magie peut affecter et modifier le terrain même, et les dragons et les Servantes Magimatiques peuvent parler. Cet endroit est plus réaliste qu’un jeu qui a nécessité sept milliards de yens pour être développé. C’est vraiment comme une autre réalité, pensa Diablo.

Diablo s’était approché vers l’un des piédestaux et avait pris un ornement de cheveux de couleur bleue.

« Qu’y a-t-il, Maître ? » demanda Rose, sa tête pencha avec curiosité. « C’est le “Ruban à Cheveux de l’Eau”, un objet de rang N sans restriction de niveau qui confère au porteur une résistance à l’eau de 3 % — . »

« C’est le premier objet que j’ai reçu dans le Croisement de la Rêverie... Ah, désolé. Comprends-tu ce que signifient les mots “Croisement de la Rêverie” et “jeu” ? » demanda Diablo.

« Pardonnez à Rose, Maître..., » déclara Rose.

Il semblerait qu’elle ne le comprenait pas. Elle comprenait tout ce qu’il y avait en relation avec le donjon et qu’ils n’étaient pas originaires de ce monde, mais elle ne comprenait pas qu’elle faisait partie à l’origine d’un jeu vidéo.

 

Il semblait que Diablo était le seul à connaître le Croisement de la Rêverie.

 

Diablo avait décidé de le formuler différemment.

« C’est le premier objet que j’ai jamais obtenu, » déclara Diablo.

« Euh... ? » murmura Rose.

Il avait après ça placé le ruban sur la tête de Rose. Il n’avait pas prévu de le faire à la base, et cela lui avait fait de la peine de lui donner ça par rapport à tout ce qu’il y avait à proximité de bien mieux, mais il voulait lui montrer sa gratitude d’une manière ou d’une autre. Si le fait de voir les autres filles avoir quelque chose la rendait jalouse, il espérait qu’elle se sentirait un peu mieux.

Diablo n’était pas assez spirituel pour exprimer ses sentiments correctement, alors il avait simplement placé l’ornement sur ses cheveux en silence. Rose était restée plantée là, rigide et raide comme une planche. Diablo avait relâché l’ornement, avec la même prudence et la même douceur qu’on aurait en essayant d’équilibrer une pièce de monnaie sur une table.

Il n’avait aucun moyen de savoir si son effet fonctionnait, mais le Ruban à Cheveux de l’Eau était fermement attaché aux cheveux de Rose.

Ce monde était vraiment trop réaliste.

« Je ne pense pas que cela fera grand-chose sur toi vu ta force..., » commença Diablo.

« Rose doit-elle le garder en sécurité ? » demanda Rose.

Il semblerait qu’elle ne comprenait pas pourquoi il l’avait mis sans un mot, alors Diablo avait analysé attentivement ses prochains mots.

« Non, ce n’est pas pour que tu le protèges. C’est... Si ça ne te plaît pas, je ne te forcerai pas à le mettre. Mais il s’agit d’un... pré... C’est un hommage pour tes services envers moi, un Seigneur Démon ! » déclara Diablo.

Son embarras avait fait qu’il avait automatiquement repris son rôle de Seigneur Démon.

Rose était en état de choc. Dans le jeu, il ne pouvait pas lui parler ou lui donner des cadeaux, alors cela devait lui avoir semblé un peu... bizarre.

« Le Maître... donne ça... à Rose ? » Les épaules de Rose tremblaient.

« Cela n’a peut-être pas beaucoup de valeur, mais cet objet a son lot de souvenirs, » déclara Diablo.

Peut-être qu’une poupée Magimatique ne serait pas capable de comprendre la valeur d’une telle chose. En ce moment, il pensait qu’il lui avait donné le mauvais cadeau. C’était ce qui se trouvait en lui alors que son trouble de la communication faisait apparaître sa tête laide... Il n’avait pas pu s’empêcher d’être déçu par lui-même.

Toute trace de colère avait alors disparu du visage de Rose, et elle revint à son masque avec une absence d’expression.

« Merci beaucoup, Maître... Pardonnez à Rose d’avoir inquiété le Maître. Rose va bien maintenant, » déclara Rose.

« Je vois, » déclara Diablo.

Diablo soupira de soulagement. Il n’aurait jamais imaginé qu’il aurait dû offrir un cadeau à une fille pour réprimer sa jalousie dans un monde basé sur le Croisement de la Rêverie.

— Ce n’est pas un dungeon crawling RPG , c’est une sorte de simulation de rencontre ! L’équilibre du jeu est impitoyable, tout comme les anciens jeux..., pensa Diablo.

Le fait d’effectuer des choses avec lesquelles il n’avait aucune expérience l’épuisait, mais dans tous les cas, Rose semblait se sentir mieux.

En changeant de rythme, Diablo avait donné à Rose les noms des articles dont il avait besoin pour sa nouvelle tenue. Rose hocha la tête sans rien dire.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le travail 🙂 Gérer une androïde tueuse ne sera pas du gâteau 😇

  3. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire