Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 5 – Chapitre 4 – Partie 3

***

Chapitre 4 : Sauver ses compagnons

Partie 3

Le douzième niveau — .

« Si vous tenez à votre vie, rebroussez chemin. »

En lisant les mots écrits sur la porte, Rem avait dégluti avec anxiété.

« ... Nous avons parcouru des étages avec des monstres de haut niveau, mais c’est la première fois qu’un avertissement est aussi direct. Il semblerait que nous devions rassembler notre volonté face à tout ça, » déclara Rem.

« Allons-y ! Allons-y ! On ne peut pas faire demi-tour après être venues si loin ! » La ligne de pensée de Shera était claire et simple, et comme elle l’avait dit, ce n’était pas le moment d’hésiter.

« ... C’est vrai. Mais nous devons nous préparer et procéder avec prudence, » déclara Rem.

« Je vous soutiendrai de toutes mes forces. » Lumachina hocha la tête. « Il serait insupportable que vous vous inquiétiez encore plus pour moi. »

« ... Merci de croire en nous. Nous allons certainement vous amener au niveau le plus bas. L’objet qui peut dissiper la Maladie de la Clochette de la Mort sera en bas... et je suis aussi sûre que Diablo viendra nous rejoindre. Allons-y et attendons qu’ils nous rejoignent au treizième étage, » déclara Rem.

« Allons-y, » déclara Lumachina.

« On fera de notre mieux, Rem, Lumachina ! » déclara Shera.

Les regards des filles s’étaient croisés alors qu’elles renforçaient leurs résolutions.

Rem avait mis ses mains contre la porte et l’avait poussé. L’air s’était répandu d’au-delà de là, dégageant une odeur acide et aigre.

 

☆☆☆

 

Une grande et large grotte les avait accueillies. Le plafond était plus haut que les étages précédents et semblait s’étendre au-delà de l’endroit où l’œil pouvait voir. Elles pouvaient aussi à peine distinguer...

— Un ciel bleu... ? pensa Rem.

Il s’agissait probablement d’un énorme puits profond qui remontait jusqu’à la surface à partir de ces profondeurs.

Aurions-nous pu utiliser le puits pour descendre plus vite ? pensa Rem.

Mais au moment où cette pensée lui vint à l’esprit, Rem réalisa qu’il y avait sûrement une raison pour laquelle Diablo ne l’avait pas fait. Les murs étaient lisses, comme s’ils avaient été brossés et polis un nombre incalculable de fois. Le sol était aussi dans le même état, bien qu’il ne soit pas exactement plat et de niveau, il était lisse au point qu’elles ne voyaient aucune végétation poussée dans les lieux.

Mais nous n’avons pas eu le temps de spéculer sur la nature de cet endroit, pensa-t-elle.

 

Quelqu’un les devançait, et cela venait de vaincre un monstre.

 

Un monstre humanoïde gisait au sol, vaincu. Rem ne l’avait jamais vu que dans les livres, mais... selon toute vraisemblance, cela semblait être un « Danseur de la Mort ». C’était un squelette avec plusieurs paires de bras, capable de couper les aventuriers en rondelles avec un coup spécial de finition appelé la « Dance Sanglante ». Les livres avaient aussi un avertissement strict : « Fuyez immédiatement si vous rencontrez ce monstre effrayant. »

Ce monstre était maintenant vaincu, réduit à un cadavre immobile et sans force. Celui qui l’avait vaincu était vêtu d’une armure d’azur.

« Oh, mon Dieu, vous étiez derrière moi ? » Il avait brossé ses longs cheveux. « C’est idiot, j’avais tellement hâte de vous rattraper que j’ai fini par vous devancer. »

Son ton était féminin, mais c’était sans aucun doute un homme. Lumachina avait pris du recul.

« Gewalt..., » déclara Lumachina.

« Ça fait un bail, Lumachina. N’est-il pas temps que tu crèves maintenant ? Je t’enverrai aux côtés de ton Dieu bien-aimé, alors rends-nous service et ne résiste pas, tu me comprends ? » demanda Gewalt.

« Vous êtes le Paladin qui nous a attaqués au 9e étage. » Rem était passée devant Lumachina. « Je ne vous laisserai pas poser la main sur elle ! »

« C’est ça ! » s’écria Shera, pointant une flèche encochée sur son arc.

« Hehe hehe hehe... J’ai vu ce que tu peux faire, petite elfe. » Gewalt avait brandi son épée d’une main. « Un arc qui peut pétrifier fait peur... Mais ça ne me fait toujours pas peur. »

Gewalt avait jeté un cristal.

— Une Invocation ! pensa Rem.

D’innombrables petits insectes ailés étaient apparus devant eux : « Abeilles de feu ». Bien que la force individuelle de chacun ne soit pas grande, ils étaient les pires adversaires que Shera pouvait affronter avec son arc. Même si elle essayait de combattre le groupe dans son ensemble, elle n’abattrait que quelques insectes.

Il en allait de même pour les Invocations de Rem, car elle n’avait rien dans son arsenal capable d’attaques à grande échelle.

« Argh... Dans ce cas, nous devons vaincre l’Invocateur ! “Asulau” ! » déclara Rem.

Rem avait aussi jeté un cristal. Un bœuf à trois cornes était apparu, mais lui seul ne pourrait pas rivaliser avec un Paladin. Elle ne le savait que trop bien.

Saddler, un Paladin qu’elle avait combattu dans le passé, l’avait facilement vaincue. Les capacités d’Asulau étaient égales à celles d’un guerrier de niveau 40, mais les Paladins étaient approximativement de niveau 100. Avec ça, Rem ne pouvait certainement pas gagner.

Rem avait commencé à appeler d’autres bêtes à son aide. « “Rockpup” et “Libellule”, sortez ! »

Rockpup était une invocation de loup de l’élément de terre de niveau 25. Un peu générique, mais sa morsure était puissante et il chargeait rapidement l’adversaire. Libellule n’était rien de plus qu’une libellule géante, une Invocation élémentaire du vent niveau 20. Elle ne pouvait pas faire beaucoup de dégâts au combat, mais son vol rapide en avait fait un adversaire plutôt agile.

Le maintien de trois Invocations à comparaître avait eu un effet néfaste sur la consommation de mana de Rem, mais sans en tenir compte, Rem avait essuyé la sueur de son front et leur avait donné des ordres.

« Allez, mes Invocations ! Maintenant, Shera ! » déclara Rem.

« C’est vrai ! »

Les trois Invocations avaient chargé le Paladin. Comme elles l’avaient fait, Shera, la véritable force offensive, avait attaqué leur cible. L’épée de Gewalt ne serait pas assez rapide pour faire face aux quatre menaces en même temps.

« Aaah ! Le fait de voir des filles faibles devenir si désespérées..., » les lèvres de Gewalt, décorées de rouge à lèvres, étaient déformées en un sourire extatique. « Je ne me lasserai jamais de ce sentiment de supériorité... Tout simplement ir-ré-sistible ! »

Il avait procédé à une nouvelle Invocation. Des vignes vertes apparurent du sol alors que des roses rouge sang s’épanouissaient devant Gewalt, le cachant de leur vue. Celles-ci avaient dévié à la fois les Invocations de Rem et la flèche de Shera.

« Quoi !? » s’écria Rem.

« Qu’est-ce que c’est que ça !? » demanda Shera.

« Hehe hehe, c’est mon invocation rare, la “Prison de Rose”, » déclara Gewalt avec frivolité, et un sourire fier sur les lèvres. « Il ne peut pas bouger, mais vos attaques n’auront aucun effet sur lui. Je peux juste me détendre ici et regarder mes abeilles de feu faire leur petit travail avec toi, Lumachina. »

D’une part, il avait une Invocation qui, bien que faible individuellement, se déplaçait comme un essaim, d’autre part, il avait une Invocation immobile qui excellait dans la défense. Chacun avait ses inconvénients, mais une fois réunis, ils couvraient les faiblesses de l’autre.

— Il est si fort ! pensa Rem.

Rem serra les dents. Ils étaient tous les deux des Invocateurs, mais la différence dans leurs capacités était le jour et la nuit.

« Dites-moi, Paladin ! Si vous êtes si fort, pourquoi vous êtes-vous tourné vers de tels actes maléfiques ? » demanda Rem.

« Hehe... Tu le dis à l’envers. Pourquoi vivre honnêtement quand j’ai tout ce pouvoir à ma disposition ? Ta logique est chamboulée, chérie. Maiiiiss, c’est assez avec les bavardages — c’est l’heure de mourir ~, » déclara-t-il.

L’essaim d’Abeilles de feu chargea vers elles. Rem s’était préparée au pire, incapable de trouver un moyen de se défendre.

Mais à ce moment-là, un coup de vent avait soufflé dans leur direction, et il s’agissait d’un coup de vent puissant. Le vent avait emporté les abeilles qui s’étaient transformées en un cristal après avoir touché le sol.

« Mes abeilles de feu ! » cria Gewalt en état de choc.

— Était-ce de la magie de l’air ? Serait-ce Diablo !? Se demanda Rem.

Mais les espoirs de Rem furent aussitôt anéantis. La source de cette rafale assez puissante pour projeter une personne dans les airs était descendue d’en haut. Son corps massif masquait la lumière du soleil qui provenait d’en haut. Avec lui qui se tenait dos au soleil, la lumière avait projeté une ombre impressionnante et menaçante en dessous.

« Quoi... ? » Shera, qui avait aussi levé les yeux vers le ciel, chuchota avec les yeux grands ouverts. « Un... dragon ? »

Les écailles de la magnifique créature étaient d’une noirceur pure. En tenant compte du sommet de sa tête cornée à l’extrémité de sa queue solide et lourde, le dragon mesurait probablement 30 mètres.

« Un grand... Dragon noir..., » elle se remémora de la vérité en la laissant sortir à travers ses lèvres tremblantes.

Parmi les espèces connues sous le nom de Dragons, il y en avait qui étaient considérées comme des bêtes magiques, et d’autres qui ne l’étaient pas. Les Dragons noirs n’étaient pas considérés comme des bêtes magiques et ils laissaient des cadavres derrière eux lorsqu’ils étaient vaincus. Les créatures qui n’entraient pas dans cette catégorie étaient généralement classées comme des bêtes ou des monstres.

Mais il y en avait beaucoup qui relevaient d’une troisième catégorie, qui n’était ni les Races ni les Déchus : Dragonkin. C’était parce qu’ils étaient capables — .

 

« Les stupides Dram One perturbent Notre terre. Nous vous donnerons une mort juste et équitable ! »

 

... de télépathie

Cette voix avait résonné dans leur tête. Les dragons étaient incapables de parler, mais ils pouvaient encore communiquer sous une forme. On ne savait pas comment ils l’avaient appris, mais ils étaient néanmoins capables d’employer un langage humain.

« Qu-Qu-Qu’est-ce qu’on va faire, Rem !? » Shera tremblait de terreur.

Il s’était avéré que le douzième étage n’était pas le repaire d’un danseur de la mort, mais d’un « Grand Dragon Noir ».

« ... Argh. C’est comme le panneau disait : Si nous tenions à notre vie, nous aurions dû fuir. Mais..., » déclara Rem.

Si elles rebroussaient chemin maintenant, elles n’obtiendraient jamais le trésor qui pourrait dissiper la Maladie de la Clochette de la Mort.

« Donc nous n’avons pas d’autre choix que de nous battre !? » déclara Rem.

Serrant les dents, Shera avait tendu son arc et projeta une flèche sur le dragon. Son tir avait touché sa cible, s’écrasant contre les écailles du dragon, mais la pétrification n’avait pas eu lieu.

« Pourquoi... !? » demanda Shera, les yeux écarquillés par le choc.

« Oooh... Nous ressentons la puissance du Seigneur Démon dans votre arme, Dram One. Fascinant... Mais cela n’a aucun effet contre Nous. »

« ... Selon toute vraisemblance, l’énergie magique que Klem a mise dans l’arc n’est pas suffisante pour briser à elle seule la résistance magique du dragon, » déclara Rem, essuyant la sueur froide de son front.

La force d’un dragon était déterminée par sa taille, avec un dragon de grande taille comme celui-ci servant probablement de roi dragon dans cette hiérarchie. La quantité de magie que Klem avait accordée pour l’autodéfense n’était tout simplement pas suffisante dans cette situation.

Le dragon avait atterri en provenance du ciel, se plaçant avec facilité sur le sol.

« Si vous n’êtes pas capable de faire plus, Dram Ones, montrez-Nous l’étendue de votre pouvoir ! Jusqu’à ce que le désespoir s’empare de tout, et que vous acceptiez la mort ! »

« Ça ne peut pas être réel ! » le Paladin cria depuis le centre de la grotte.

Après avoir rappelé sa Prison de Rose, Gewalt s’était enfui en courant, essayant de fuir le dragon, puis il avait finalement trouvé refuge en se recroquevillant contre le mur.

« S’il vous plaît, attendez — ne faites pas ça ! Je pars tout de suite ! Ce donjon ne m’a jamais intéressé ! Je voulais juste me débarrasser de ces salopes là-bas ! » cria Gewalt.

Les yeux massifs du dragon regardaient le Paladin de haut.

« Si ce n’est pas le cas, vous ne devez pas Nous interrompre... Nous vous achèverons rapidement par ceci ! »

Rem se souvenait de la description des livres qu’elle avait lus : « Les Dragons Noirs peuvent se servir d’une attaque par Souffle d’Acide pour asperger leurs adversaires d’acide. On dit qu’il est assez puissant pour faire fondre l’épée, l’armure et la chair humaine. »

« Tch ! Ne te crois pas meilleur que moi, espèce de lézard de merde ! Je vais te transformer en steak de dragon avec ça ! Viens à moi, “Ifrit” ! » Le Paladin avait jeté un autre cristal par terre.

Rem n’avait pas pu s’empêcher d’être choquée. Elle en avait entendu parler par des rumeurs, mais c’était la première fois qu’elle voyait cette Invocation de haut niveau. Alors que Gewalt était toujours aussi détestable, sa force était sans aucun doute proche des limites de ce que les Races pouvaient espérer atteindre.

Le cristal aux couleurs de l’arc-en-ciel s’était brisé et une colonne de flammes avait surgi, s’étendant jusqu’aux cieux. Rem avait l’impression que la vague de chaleur allait l’emporter alors qu’un monstre écarlate de flammes apparaissait. C’était comme si la lave avait reçu une forme humaine.

Sur le plant de leur hauteur, Ifrit se tenait debout à la même hauteur que le dragon, alors que le sol se fendait sous ses pieds.

« Argh... Je n’arrive pas à croire... qu’il avait ça dans sa manche pendant tout ce temps ! » Rem avait couvert son visage avec sa main, essayant de se protéger de la chaleur.

S’il avait convoqué Ifrit dès le début, Rem et les autres auraient été tuées avant qu’elles ne le sachent. Alors pourquoi ne l’avait-il pas utilisé ?

Pour une raison très simple. Gewalt agrippait sa poitrine en ce moment, respirant lourdement. Même pour un Invocateur habile comme lui, le maintien d’une invocation de la force d’Ifrit avait fait des ravages massifs sur son mana.

« Whoaaaaa... Qui devrions-nous encourager, Rem ? » Shera regarda les deux monstres, le suspense et l’horreur pesant sur son cœur.

« ... Le Grand Dragon Noir veut nous tuer. S’il bat Ifrit, il n’y a aucun doute que nous sommes les prochains, » déclara Rem.

« Tu as raison ! Alors on devrait encourager l’homme-paladin maintenant, hein !? » demanda Shera.

« ... Mais si Ifrit gagne, il s’en prendra à nous une fois qu’il aura fini avec le dragon, » déclara Rem.

« Eh !? » s’écria Shera.

« ... Notre seule issue est qu’ils finissent par s’entretuer. On devra soutenir celui qui semble perdre. »

Rem avait préparé un cristal dans sa main, en attendant l’occasion d’intervenir.

Shera hocha la tête. « Faisons tout ce qu’on peut pour s’en sortir ! »

Lumachina avait rassemblé ses mains en une prière. « Mon Seigneur, s’il vous plaît... protégez-nous... »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire