Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 5 – Chapitre 3 – Partie 1

***

Chapitre 3 : Nettoyage d’un donjon, suite

Partie 1

Le cinquième niveau — .

« @Maître, Charmante Vie et tout ça ! »

Même s’il était enfermé et accro au MMORPG, Diablo n’était pas un otaku idolâtre.

Cela dit, il fallait suivre les modes. Pour rester performant, le Croisement de la Rêverie avait inévitablement dû organiser des événements en collaboration. Ces événements, ou « collab » en abrégé, était des projets en lien avec d’autres franchises où des personnages ou des objets d’autres jeux étaient officiellement introduits dans le Croisement de la Rêverie.

À peu près au moment où il avait fait son donjon, il y avait une collaboration avec un jeu social appelé Sister Carnival, ou SisCarn pour faire court. Puisque le Croisement de la Rêverie et SisCarn avaient tous deux été réalisés par le même développeur, l’événement s’était avéré assez important, avec des équipements et des articles exclusifs que vous ne pouviez obtenir que durant ce collab.

Le truc, c’est qu’il fallait faire un compte dans SisCarn et obtenir quelques heures de progrès pour avancer le scénario dans le Croisement de la Rêverie. Donc, naturellement, Diablo avait joué SisCarn.

Il y avait une histoire un peu ridicule où « toutes les idoles de l’agence sont les petites sœurs du joueur ». Et pourtant, il y avait joué assez longtemps pour se souvenir des noms des principales héroïnes.

Tout cela n’avait peut-être rien à voir avec le fait que l’environnement de cet étage était similaire à celui de SisCarn.

Ils avaient ouvert la porte...

 

« Quoi... ? » Rem avait plissé ses yeux.

C’était une salle blanche. Peu importe où vous regardiez, le blanc était tout ce que vous pouviez voir.

« Hein ? N’est-ce pas de la neige ? » Shera fit entendre sa voix, alors que son souffle faisait sortir des bouffées blanches.

« C-C’est vrai, c’est de la neige... C’est incroyable. Même s’il y a de la lave sur l’étage au-dessus de nous..., » Lumachina avait l’air surprise alors qu’elle s’agenouillait pour ramasser de la neige.

« En parlant de ça, c’est pas un peu f-f-f-f-froid ? » demanda Horn.

Il s’était évanoui en raison d’un coup de chaleur plus tôt, mais il était revenu à la raison grâce aux miracles de Lumachina. Le fait d’avoir un guérisseur de haut niveau avec eux était vraiment pratique.

« Achoo ! » Horn éternua avec force. « Il fait vraiment froid ici... »

« ... Allons de l’avant, » déclara Rem. Elle avait essayé de faire semblant d’être calme, mais il y avait un frisson dans sa voix.

« Brrr, c’est trop froidddd ! » Shera gémit avec force.

« Vous devriez probablement savoir que les monstres à cet étage sont tous assez hauts en niveau, » déclara Diablo en haussant les épaules.

« Eeehhhhh !? » Shera se couvrit la bouche des deux mains, paniquée. Il aurait probablement été trop tard pour s’en inquiéter, mais les monstres ne les attaqueraient pas ici.

« ... Je crois que j’entends quelque chose. » Les oreilles du chat de Rem tremblaient.

 

La musique jouait venant depuis l’intérieur du donjon.

 

C’était une chanson d’idole, rythmée, et avec en plus, des voix. Il s’agissait du thème musical de SisCarn, qui avait été mis en œuvre dans le jeu comme une musique d’ambiance pendant le collab, et qui avait reçu un grand soutien passionné de la part de certains des joueurs. Cette chanson était jouée, en ce moment même, dans le donjon.

Et, dansant au rythme de la chanson — .

« Qu’est-ce que c’est que ça ? » s’exclama Shera. « Les monstres... dansent ? » Ses yeux s’étaient écarquillé en raison de l’étonnement.

Il s’agissait de monstres géants recouverts d’une fourrure duveteuse : des « Jeagers Blancs », une version plus forte du « Yeti ». Ils étaient une trentaine à former un cercle sur le passage étroit, dansant en rond au rythme de la musique.

Bien qu’ils aient pu paraître stupides, ils étaient des monstres de niveau 93. En plus d’avoir des PV élevés, ils étaient imperméables aux dommages causés par les armes normales et avaient une résistance magique élevée. Si Diablo était en pleine forme, ils ne poseraient pas de problème, mais il était à court de PV, de PM et de potions de récupération pour le moment. Franchement, il préférait éviter le combat ici si possible.

« ... À en juger par les autres étages, ce niveau n’est pas aussi simple que de battre les monstres, n’est-ce pas ? » demanda Rem.

« Alors tu l’as remarquée, » déclara Diablo.

Diablo savait, bien sûr, et aurait pu l’expliquer tout de suite. Mais en tant que créateur du donjon, il était curieux de voir si les autres allaient comprendre son plan.

« ... Il manque quelques espaces dans le cercle, » déclara Rem.

« Hm. »

« ... Et est-on censés les traverser ? Non... dans ce cas, pourquoi danseraient-ils ? » demanda Rem.

« Hmhmhm. »

« ... Sommes-nous censés rejoindre le cercle des monstres et danser avec eux ? » demanda Rem.

« Ah, tu l’as compris plus vite que je ne le pensais, » déclara Diablo.

L’expression de Rem avait pris une teinte exaspérée. « Celui qui a fait ce donjon a peut-être des pouvoirs divins, mais sa façon de penser est étonnamment enfantine. Quel est l’intérêt de cette bouffonnerie ? »

« Argh !? »

Ses paroles avaient percuté Diablo, infligeant des dommages psychologiques.

« Mais ça va être marrant. J’aime ça ! Je pense que danser et chanter sont beaucoup plus amusants que les épées et la magie, » déclara Shera en riant.

« ... Quand nous serons de retour en ville, va donc retirer ta licence d’aventurier et tu pourrais plutôt travailler comme danseuse, » déclara Rem.

« Je ne veux pas..., » répondit Shera.

Lumachina hocha la tête. « Je préfère aussi ce genre de truc au combat. On risque moins d’être blessés, non ? »

« Je ne serais pas si optimiste ! » Horn secoua la tête, montrant les monstres du doigt. « Ces types sont super forts ! Les Jeagers Blancs vivent dans les montagnes du nord, mais j’ai entendu dire que ce sont des créatures incroyablement sauvages qui ont détruit un des pays du nord ! S’ils nous attaquent, nous serons c-c-c-c-c-condamnés ! »

« ... Ils vont probablement nous attaquer si on se trompe de danse, » déclara Rem en hochant la tête solennellement.

« S’est-il passé quelque chose ? » Shera tourna soudain son regard vers Diablo et inclina curieusement la tête. « Vous avez l’air de vous amuser. »

Diablo avait raidi rapidement son expression, paniquant intérieurement. Voir les autres résoudre son puzzle était si amusant qu’il avait souri sans s’en rendre compte.

« N’y fais pas attention. L’astuce à ce niveau est comme tu l’as supposé. Allons-y, vous allez tous devoir mémoriser la danse. Le rythme se répète pendant un certain temps, mais restez attentif lorsque le rythme change, » déclara Diablo.

« Oui ! Je ferai de mon mieux. » Rem fit un signe de tête avec une expression sévère.

« Super ! Ça va être amusant ! » Shera avait levé les deux mains en l’air.

« Veillez sur nous, mon Seigneur..., » Lumachina avait fait le signe sacré devant sa poitrine.

« Hehe, je suis bon quand il s’agit de mémoriser des choses ! Je suis un Roublard, après tout ! » proclama Horn avec confiance.

 

Diablo avait commencé à les diriger, applaudissant tout le temps.

« Un-deux, un-deux, tourne à droite ! Un pas, un pas, saute ! Oui, c’est très bien. N’oublie pas de sourire, Rem ! » déclara Diablo.

« Oui, Diablo ! » déclara Rem.

« Je suis le “producteur” maintenant ! Appelle-moi comme ça, » déclara Diablo.

« H-Huh ? O-Oui, P-Pro... Producteur ? » demanda Rem.

« Tu prends du retard, Horn ! Attention à la foulée quand tu marches ! » déclara Diablo.

« D’accord, Patron ! »

Rem n’avait aucune expérience en matière de danse, mais ses capacités athlétiques étaient superbes, et elle était brillante, elle aussi, alors elle s’y était habituée assez facilement.

Shera adorait chanter et danser, alors elle l’avait mémorisée assez vite. Elle chantait déjà en dansant, et elle était assez douée pour faire honte à de vraies idoles.

Lumachina aurait dû se débattre étant donné sa condition physique, mais comme les rituels de Grande Prêtresse incluaient de la danse, sa performance avait une touche sublime et solennelle.

L’apparence jeune de Horn donnait l’impression qu’il jouait plus comme un enfant que comme un danseur... mais ses mouvements n’étaient pas mauvais.

« Bien, » Diablo avait fait un signe de tête fort.

« Ah... Ah... Est-il enfin temps, Producteur ? » demanda Horn.

« En effet ! C’est l’heure de le faire pour de vrai. Un spectacle en direct ! Éblouissez ce public monstrueux avec votre danse sincère ! » déclara Diablo.

« D’accord ! » Les quatre individus l’avaient dit à l’unisson, avec Horn ajoutant un « Patron » à la fin.

 

Une fois la chanson arrêtée, ils avaient tous sauté sur le ring, et tous les cinq occupant des places vides dans le cercle. Les regards des Jeagers Blancs s’étaient tous fixés sur eux, comme pour demander : « Qu’est-ce que c’est que ces imbéciles ? »

Mais les monstres ne les attaquaient pas, mais les observaient prudemment.

L’intro de la chanson avait recommencé une fois de plus, et le rideau s’était levé sur leur performance en direct.

La voix de Shera résonnait de l’autre côté du ring. Cela s’était mêlé au chant des idoles, ne manquant jamais un battement et certainement pas d’être en reste.

Puis vint la première pose.

Ils levèrent une main et firent un pas vers la droite. Un tour dans le sens des aiguilles d’une montre. Tournez-vous vers la gauche, les jambes vers l’avant, puis en arrière, en avant puis en arrière, un-deux.

Dans le jeu, c’était une combinaison de commandes de pose et de commandes de mouvement, mais ici, il fallait vraiment danser. Grâce aux capacités athlétiques de son corps, Diablo avait été capable de suivre, mais les mouvements étaient assez compliqués.

Lumachina, qui était loin d’être en pleine forme, était essoufflée, mais ils ne pouvaient pas l’aider. Rem la regarda avec inquiétude, mais elle répondit avec un sourire, comme pour dire : « Je vais bien ! »

Le chant de Shera se répandit plus clairement à travers la pièce, comme pour stimuler ses deux amies. Au fur et à mesure que son chant résonnait, sa danse devenait encore plus gracieuse. Elle était bien meilleure que lorsqu’ils s’étaient entraînés, si bien que Diablo avait eu la chair de poule rien qu’en la regardant.

Les yeux des Jeagers Blancs étaient fixés sur Shera.

Après Shera, la danse de Rem et Lumachina s’était aussi considérablement améliorée, elles se plaçaient dans le rythme de la musique. Diablo et Horn avaient du mal à les suivre.

La danse touchait rapidement à sa fin. À ce moment-là, ils ne dansaient plus tellement sur un ring. Shera, Rem et Lumachina étaient les principales attractions, tous les autres étant leurs danseurs remplaçants.

Alors qu’ils approchaient du dernier changement de tonalité, Diablo s’était retrouvé hypnotisé par les filles.

La chanson s’était terminée. Shera s’était figée, son corps dans une pose de finition, comme si un projecteur brillait sur elle.

 

 

Rem et Lumachina respiraient fortement.

« Ah... haha, haha... S-Stupide Shera... Qu’est-ce qui t’a... rendue si excitée pour... ? » demanda Rem.

« Teehee, c’était amusant, non ? » demanda Shera.

« Ah... ha... He… he… He... C’était... horrible... mais... c’était aussi très amusant. Je n’ai jamais... imaginé que danser... était si amusant... auparavant..., » déclara Lumachina.

Lumachina enlaça Shera.

 

« Oooooooooooooooooooh !! »

Soudain, les Jeagers Blancs se mirent à rugir. Ils n’auraient pas dû réagir si vous aviez bien dansé.

— A-t-on foiré quelque part ? Se demanda-t-il.

« … core! … core! … core! »

Ils semblaient répéter quelque chose. Diablo avait tendu les oreilles pour écouter plus attentivement.

« Encore ! Encore ! Encore ! »

Il n’en croyait pas ses oreilles, les monstres... demandaient une nouvelle tournée... ? Certains d’entre eux essuyaient même les larmes de leurs yeux.

S’ils se produisaient à nouveau, cela ne ferait que les ramener là où ils avaient commencé, et ils n’en avaient pas les moyens. Ils voulaient en finir ici, mais — .

Les Jeagers Blancs avaient fusillé du regard une partie du ring.

Horn était tombé par terre.

« J-J-J’étais... Je ne pouvais pas quitter Shera des yeux..., » déclarera Horn.

Apparemment, il avait raté la dernière étape et s’était heurté à un Jeager Blanc qui se tenait à côté de lui.

La haine des monstres était fixée sur Horn, mais ils ne pouvaient pas le laisser derrière eux...

Diablo avait sorti le Bâton de Tenma de sa poche.

« Horn, cours ! “Blizzard en Croix” !! »

Il s’agissait d’un sort d’eau et de vent de niveau 110. Deux tornades apparaissaient, gelant tout ce qui était en contact avec elles et brisant ce qui était gelé par des frappes de vent.

Les Jeagers Blancs étaient devenus des statues de glace et s’étaient brisés — ou du moins, ils auraient dû le faire. Ce qui s’était brisé, ce n’était qu’une couche de fourrure, alors que leurs corps n’avaient subi aucun dommage important. Le sort n’avait fait que les ralentir et leur cacher temporairement le groupe.

« Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !! » Horn s’était faufillé entre les monstres, se frayant un chemin entre leurs corps massifs.

« Vite ! Vite ! » Diablo avait montré la sortie.

« Dépêche-toi ! » Shera lui fit signe de la main.

« C’est... lourd... ! » Rem avait ouvert la porte de fer de toutes ses forces, poussant Lumachina, qui ne pouvait qu’attendre avec anxiété, de l’autre côté.

« Hya !? » s’écria Lumachina.

« Shera, toi aussi, vas-y ! » déclara Rem.

« D-D’accord ! » déclara Shera.

Horn avait finalement atteint la sortie, tâtonnant sur lui-même tout le temps, et traversa la porte de l’escalier.

« Diablooo ! » cria Rem.

« Hm ! »

Juste au moment où ils allaient le sortir de là, quelque chose s’était écrasé contre son dos.

— Oh merde... ! pensa-t-il.

Sa tête avait rattrapé le temps perdu, mais son corps était trop lent pour réagir. C’était peut-être la fatigue qu’il avait accumulée en passant de la chaleur accablante au froid glacial, mais il ne pouvait pas l’éviter.

Quelque chose l’avait touché dans le dos et l’avait fait tomber.

C’était une boule de neige, on aurait dit qu’elle était faite de morceaux de glace pressés les uns contre les autres.

La réduction des dommages produite par sa cape était en vigueur, mais la boule de neige avait quand même effectué suffisamment de dommages pour qu’il ne puisse tout simplement pas l’ignorer.

C’étaient des monstres de niveau 93, donc ce n’était pas rien.

Une boule de neige m’a blessé ? Vraiment !? se demanda-t-il.

Il avait du mal à respirer, car la boule l’avait frappé dans le dos. Mais il n’avait pas les moyens de rester en place, car d’autres boules de neige s’envolaient vers lui. Il devait les éviter d’une façon ou d’une autre, mais les Jeagers Blancs n’allaient pas lui permettre de retourner jusqu’à la porte. Leur tir constant bloquait son chemin vers la sortie alors que les monstres s’approchaient de lui.

Si une bande de monstres de haut niveau se liguaient contre lui comme ça, alors il y avait une chance qu’il puisse mourir.

Il entendait Rem crier et l’appeler depuis la sortie. Il avait simplement laissé ses lèvres se recroqueviller en souriant.

« Le temps est écoulé, » déclara-t-il.

L’intro de la chanson avait recommencé à jouer.

L’attaque des Jeagers Blancs s’était arrêtée alors qu’ils retournaient sur leurs positions avec une certaine excitation, formant une fois de plus un anneau.

Diablo se dirigea rapidement vers la porte, retrouvant ses compagnons.

Ainsi, la chanson suivante avait commencé...

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Excellent. Prochain étage, un karaoké ? 😂

Laisser un commentaire