Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 5 – Chapitre 2 – Partie 1

***

Chapitre 2 : Nettoyage d’un donjon

Partie 1

Il aurait suffi d’une descente en ascenseur pour descendre au treizième niveau.

 

Mais malheureusement, ce monde n’avait pas ce genre de raccourci pratique. Lorsqu’il s’agissait de traverser le donjon, cela avait été conçu avec une difficulté très stoïque, démodée, à vif.

— Franchement, ce monde est vraiment aussi impitoyable que la réalité..., pensa Diablo.

La porte du rez-de-chaussée portait une pancarte sur laquelle on pouvait lire. « Pas de capture de drapeaux — seulement des combats à mort. »

Dans le jeu, c’était écrit en japonais, mais cette fois, c’était dans la langue locale. Diablo ne pouvait pas le lire, et Rem l’avait lu pour lui, avant d’en expliquer le sens aux autres :

« Nous devons battre tous les monstres de cet étage pour avoir l’escalier pour que le prochain apparaisse. Ce sont tous des monstres de bas niveau, » déclara Rem.

Horn hocha la tête en entendant ses paroles. « Certains monstres se cachent aussi. Les trouver a été pénible la dernière fois. »

« ... Hmm... Tu le sais vraiment, n’est-ce pas, Diablo ? » demanda Rem timidement.

« Hmm ? » répliqua Diablo.

« Je veux dire que ce donjon... Comment le connaissez-vous si bien ? Vous semblez aussi en savoir beaucoup sur l’ancien Domaine du Seigneur Démon... Mais ça devrait être la première fois que vous venez ici puisque vous avez été convoqué d’un autre monde, et il semblait que vous ne saviez pas où était le donjon sans Horn pour vous montrer le chemin. »

C’était normal qu’ils trouvent ça bizarre, vu qu’il connaissait si bien l’endroit à l’intérieur alors qu’il n’avait même pas su où il était à l’extérieur.

Il avait essayé de trouver une bonne excuse, mais s’il était le genre de personne qui pourrait penser à quelque chose d’aussi spirituel, il ne serait pas connu pour et cetera, et cetera...

 

« C’est parce que je suis un Seigneur Démon, » déclara Diablo.

 

« Je... vois, » naturellement, Rem ne semblait pas très satisfaite de cette réponse.

Diablo jeta son regard sur Lumachina, elle manquait de temps.

« Pour le moment, dépêchons-nous, » déclara Diablo.

« Très bien..., » déclara Rem.

Rem était rationnelle et sage, et savait qu’il fallait laisser tomber le sujet, du moins pour le moment.

Ils se tenaient à l’entrée d’un dédale de couloirs. Une série de murs de pierre formaient le dédale sinueux et tortueux qui les précédait. Les monstres du premier niveau du donjon étaient tous de bas niveau, mais les trouver dans ce dédale complexe en avait fait une quête difficile dans laquelle vous pourriez vous perdre.

Les monstres frayaient au hasard, et même Diablo n’avait aucun moyen de savoir où ils allaient apparaître. Certains d’entre eux étaient camouflés avec le sol ou les murs, et d’autres tombaient sur le joueur depuis le plafond à mesure qu’ils approchaient. En tant que personne qui l’avait planifié, Diablo espérait honnêtement pouvoir profiter de ce donjon, mais...

— C’est triste à dire, je n’ai pas le temps pour ça en ce moment, pensa Diablo.

Diablo avait alors pointé le Bâton de Tenma vers les ténèbres. En raison de la lenteur de Lumachina, le voyage avait duré plus de jours qu’il n’aurait dû, il avait récupéré un peu plus de mana. Il devrait avoir reconstitué environ un tiers de son stock total à ce jour, donc l’utilisation d’un sort un peu plus puissant ne devrait pas être un problème.

 

« “Nuage de Poison” ! »

 

Un rideau de vent était apparu devant ses yeux, et au-delà, un nuage noir s’étendait maintenant. Le nuage de gaz noir s’était répandu dans le donjon, alors que la présence des monstres stationnés dans le dédale disparaît progressivement alors que le nuage progressait.

« ... Diablo, qu’est-ce que c’était ? » demanda Rem d’une voix effrayée.

« De la magie de poison, » répondit Diablo.

C’était un sort de niveau 110 du Vent et des Ténèbres. Il était efficace pour éliminer les monstres faibles dans les petits espaces comme ce dédale, bien qu’il ne fonctionne pas sur les monstres qui ne respiraient pas d’air.

« P-Poison ? » demanda Rem.

« Inutile de perdre notre temps à chercher et à combattre tous ces monstres, » déclara Diablo.

« C’est vrai, mais... est-ce qu’on peut passer sans danger ? » demanda Rem.

« Calme-toi. Le sort ne dure pas longtemps, » répondit Diablo.

Dans le jeu, cela allait durer soixante secondes, mais la distance et le temps s’étaient toujours comportés différemment dans ce monde. Finalement, il avait fallu cinq minutes au nuage de gaz pour se dissiper, et un bruit sourd s’était fait entendre des profondeurs du donjon.

« L’escalier aurait dû apparaître maintenant, » déclara Diablo.

Il semblait que les monstres avaient été anéantis.

— Je ne peux pas dire que j’aime beaucoup cette triche, étant le concepteur du donjon et tout..., pensa Diablo.

Tout en mettant cette pensée de côté, Diablo avait simplement décidé de passer à l’étape suivante.

 

†††

L’escalier, qui semblait avoir été creusé dans le socle rocheux, les conduisait en spirale vers le bas. D’habitude, le jeu sautait cette partie pour vous conduire au prochain niveau d’un coup.

« Magnifique... Je n’ai jamais vu une structure aussi impressionnante..., » déclara Rem, les yeux grands ouverts.

« Moi non plus ! » Shera était d’accord avec l’admiration quand elle avait fait parcourir ses doigts contre le mur.

Horn hocha de nouveau la tête. « Moi aussi, j’ai été très choqué la première fois que je l’ai vu ! »

« Même la cathédrale de la capitale est pâle par rapport à cet endroit. Il se peut très bien qu’il ait été construit par quelqu’un d’autre que les Races, » déclara Lumachina.

« ... C’est très possible, » Rem hocha la tête face à la suggestion de Lumachina. « Peut-être qu’il a été formé en utilisant une grande magie, comme la Tour de Zircon. »

La Tour de Zircon, symbole de la région, avait été réalisée avec des pierres précieuses translucides. Il était imperméable aux dommages par des moyens normaux, et les Races ne savaient même pas comment le créer, car il était censé avoir été fabriqué par les Déchus.

Diablo et son groupe s’étaient rendus au deuxième étage.

 

†††

Le dédale de la transformation

 

« Ce dédale change de forme au fil du temps. Il devrait y avoir aussi des monstres qui rôdent, » déclara Diablo.

Au fur et à mesure que le joueur se perdait de plus en plus et perdait son sang-froid, le mur derrière lui s’ouvrait et un monstre s’abattait sur lui — c’était le genre de scène que Diablo avait en tête.

« ... Un dédale qui se transforme ? » déclara Rem, pensive. « Trouver le chemin à travers tout cela resonne comme étant difficiles... »

« Je parie que ce sera dur de retourner à l’entrée si nous sommes séparés..., » déclara Shera avec anxiété.

« ... Si cela se produit, nous pourrions ne pas être en mesure de nous regrouper du tout. Vous seriez probablement mangé par un monstre, affamé à mort ou tombé dans un piège, » déclara Rem.

« Argh !? » s’exclama Shera.

« ... Oh, tout ira bien, Shera. Je suis sûr que quelqu’un finira par arriver, même si d’ici là, tu seras peut-être réduit à des os blanchis..., » déclara Rem.

« Ça n’a pas l’air d’aller du tout ! » Shera s’accrocha au bras de Diablo, ses deux douces enflures s’écrasant contre lui. « Vous ne pouvez pas me laisser derrière vous, Diablo ! »

Elle s’était agrippée à lui si brusquement qu’il avait grimacé sans s’en rendre compte. Aucune réplique digne d’un Seigneur Démon qui apaiserait une jeune fille effrayée dans un donjon ne lui venait à l’esprit. Mais il ne pouvait pas la laisser s’accrocher à lui comme ça, il serait difficile de se battre si elle s’accrochait à son bras quand un monstre attaquait.

« Recule un peu, » ordonna Diablo.

« Ooh..., » elle avait l’air d’être sur le point de fondre en larmes.

— Qu’est-ce que je suis censé faire dans une telle situation !? Se demanda Diablo.

« Il n’y a rien à craindre, » Lumachina posa doucement ses mains sur les épaules de Shera. « Croyons au Seigneur Diablo. Si nous agissons avec découragement, cela le gênera sûrement lorsque le danger nous atteindra. »

« O-Oui... Tu as raison... Désolée, Diablo..., » déclara Shera.

« Hmph. »

Tout en se sentant un peu réticent à se séparer de la douceur qui se pressait contre lui, Diablo avait été soulagé. Il serait trop nerveux pour se concentrer sur le fait de surmonter le donjon avec ces deux melons qui pressaient contre lui.

« C’est la carte que j’ai dessinée la dernière fois que je suis venu ici, » Horn avait étalé un rouleau de parchemin. « Mais le labyrinthe a probablement changé depuis. »

« ... Maintenant que j’y pense, tu as dit que tu es arrivé au troisième étage, Horn ? » demanda Rem.

« O-Ouais. Il y avait cette pièce grouillante de monstres en bas. C’était vraiment dur, » déclara Horn.

« Combien de temps vous a pris ce dédale pour le traverser ? » demanda Rem.

« Ça nous a pris environ une demi-journée, » répondit Horn.

— Si longtemps que ça !? pensa Diablo.

Diablo était surpris, et pour une bonne raison. Dans le jeu, il aurait fallu cinq ou dix minutes pour surmonter le dédale de la transformation...

D’ailleurs, il n’avait fallu que quelques minutes pour rejoindre Faltra depuis la Tour des Météores en jeu, mais cela avait totalisé cinq heures dans ce monde.

Peut-être le labyrinthe était-il devenu beaucoup plus étendu et compliqué que Diablo ne le pensait au départ. S’ils essayaient de le faire normalement, il y avait de fortes chances qu’il leur faudrait en fait une demi-journée pour passer au travers.

— Que dois-je faire... ? Se demanda Diablo.

Le regard de Diablo s’était concentré sur l’un des murs. Il était fait de pierre et avait l’épaisseur de deux briques. Les murs n’avaient pas été rendus trop denses pour qu’ils puissent encore être mobiles.

— Dans le jeu, la magie n’avait aucun effet sur le terrain lui-même. Mais dans ce monde, c’est le cas..., pensa Diablo.

Ça valait le coup d’essayer.

« “Rafale d’Explosions” ! »

Une explosion rugissante avait retenti, suivit d’une série de détonations concentrées qui avait détruit la cible, emportant plusieurs couches du mur et laissant des espaces qui s’enfoncent plus profondément dans le labyrinthe. Les trous étaient assez grands pour passer à travers.

Si l’escalier menant à l’étage suivant avait changé de position par rapport au jeu, il aurait alors ouvert tous ces trous pour rien... Mais à en juger par son expérience jusqu’à présent, même si la distance de quelque chose était différente, sa position était restée la même.

« D’accord..., » déclara Diablo.

Il se retourna et trouva Rem et les autres qui le regardaient avec la bouche grande ouverte.

« C’était incroyable ! On peut traverser le labyrinthe en un rien de temps avec ça ! » s’exclama Shera, ses yeux s’enflammant d’excitation.

« Cela devrait être évident. Après tout, je suis un Seigneur Démon, » déclara Diablo.

Son ton était indifférent, comme pour dire qu’il n’y avait pas de quoi être fier, mais vraiment, il était tout aussi surpris qu’elles.

— Je n’aurais jamais pensé que ça se passerait aussi bien ! pensa-t-il.

La magie dans le jeu avait parfois des effets visuels comme le trou du sol, mais elle n’avait jamais vraiment changé le terrain. Cela n’était possible qu’ici, dans l’autre monde.

« Toujours aussi stupéfiante, Seigneur Diablo, » déclara Lumachina en regardant le mur effondré avec une expression impressionnée.

Horn était, comme toujours, effrayé et surpris. Pour un aventurier, il lui manquait certainement un peu de tripe.

Le sol s’était mis à gronder quand plusieurs murs avaient commencé à se déplacer autour d’eux.

« Restez près l’un de l’autre. On ne reviendra pas vous chercher si vous vous perdez, » déclara Diablo.

Face à l’avertissement de Diablo, Horn et Lumachina avaient traversé le premier trou en toute hâte.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. merci pour cette partie^^.

  3. Bon, et comment il va réparer les dégâts qu'il cause à son repaire ? 😈

Laisser un commentaire