Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 4 – Chapitre 4 – Partie 4

***

Chapitre 4 : Dans une poursuite à chaud

Partie 4

Batutta — .

Contrairement aux autres personnes nues, il portait son armure intégrale et sa lance enveloppée d’énergie magique. Il y avait une lueur vive dans son regard.

« Je vous attendais, Diablo, » dit-il d’une voix solennelle.

Le fait d’être confronté comme ça à lui était vraiment excitant pour Diablo. Il sentit une chaleur bouillonnant à l’intérieur de lui. Maintenant plus que jamais, il était temps d’agir comme un Seigneur Démon.

Diablo avait dirigé le Bâton de Tenma vers Batutta.

« Hahahaha... Regrette le fait que tu as été assez négligent pour te tenir devant moi, » déclara Diablo.

Mais il n’arrêtait pas d’y penser : Avec quelqu’un d’aussi compétent que Batutta, il devrait être capable de deviner la différence dans leurs capacités. Pourquoi Batutta était-il si confiant ? C’était un piège ? Une sorte de bluff ?

L’attitude de Diablo, hautaine et débordante de confiance, n’était bien sûr qu’un bluff. C’était juste un jeu de rôle du Seigneur Démon, après tout. Contrairement au jeu, il réfrénait toujours sa nervosité et sa peur lorsqu’il combattait ici.

« Batutta, comment expliques-tu tout ça ? » demandait-il.

« Si vous êtes vraiment un Sorcier de première classe, alors vous devez sûrement déjà connaître la réponse, » répondit Batutta.

C’était juste un joueur. Il ne connaissait pas vraiment d’autres choses que le système de combat. Mais si le but de cet endroit était le même que dans le jeu, alors...

« Donc, tu as contribué à produire la malédiction de la Maladie de la Clochette de la Mort, » déclara Diablo.

« Hm... Je vois que Lumachina vous en a parlé, » répondit Batutta.

« Dis-tu qu’elle le savait aussi ? » demanda Diablo.

Un air renfrogné était apparu sur le visage de Batutta. « Vous me dites que non seulement la Grande Prêtresse, mais même un Sorcier s’est fait prendre ? »

« Hmph. Je ne suis pas un sorcier — je suis un Seigneur Démon qui est venu d’un autre monde ! » répondit Diablo.

« Quelles bêtises crachez-vous..., » déclara Batutta.

— Peu de gens me croient quand je dis ça, hein ? pensa Diablo.

Bien que, en fait, c’était plutôt mignon de voir comment Rem et Shera l’avaient cru si facilement.

« Est-ce que ces pitoyables imbéciles qui rampent en bas ont quelque chose à voir avec cette malédiction !? » demanda Diablo.

« Si vous veniez travailler sous mes ordres, je vous dirai tout ce que vous voulez savoir, » répondit Batutta.

« Comme le dirait un vrai égoïste, Batutta. Mais la vérité, c’est que tu as appris cette malédiction des Déchus, n’est-ce pas ? » demanda Diablo.

« Qu’est-ce que vous dites ? » Les yeux de Batutta s’étaient écarquillés. « Comment le savez-vous ? »

« Hehe hehe hehe... Je l’ai déjà dit : Je suis un Seigneur Démon ! »... Il ne pouvait pas dire que c’était parce que c’était la même malédiction que les Déchus utilisaient dans le jeu.

Il ne comprenait pas encore tout à fait ce qu’était ce monde, mais il y voyait l’inspiration pour le Croisement de la Rêverie. Les parties de la malédiction cotées X avaient cependant été omis dans le jeu. Batutta avait très probablement amené Rem et Lumachina exactement pour leur faire ce genre de choses immorales.

« Relâche les filles, » ordonna Diablo. « Si tu dois expier tes méfaits vulgaires en plus de ça, je t’épargnerai la vie. »

« Oh, Diablo..., » les épaules de Batutta tremblaient en riant. « Si jeune. Il est assez intrigant de penser à la façon dont vous avez obtenu une telle force tout en étant si jeune... Mais même dans ce cas, vous êtes encore très inexpérimenté. »

« Qu’est-ce que tu dis ? » demanda Diablo.

« Vous n’avez jamais perdu une bataille, n’est-ce pas ? Vous vous engagez dans ce combat avec la prétention que votre victoire est absolue. Même maintenant, je suppose que vous considérez cette situation comme ayant “acculé votre ennemi”, » déclara Batutta.

« Hmph... Parce que c’est la vérité, » déclara Diablo.

Il avait agi d’une manière si hautaine et puissante, mais il dégoulinait de sueur à l’intérieur. Comme Batutta l’avait dit, il pensait qu’il gagnerait à tous les coups dans un combat en tête-à-tête. Malgré le nombre de manas qu’il avait perdus, il était toujours celui qui se trouvait au plus haut niveau, et il y avait une énorme différence entre leurs équipements. La lance de Batutta était enveloppée d’énergie magique et était tout au plus une arme SSR. Diablo, d’autre part, avait renforcé son équipement SSR à leurs limites maximales, et pourrait probablement être classé comme équipement de rang EX.

Il avait un avantage écrasant. Mais ce n’est pas tout, Diablo possédait des compétences supérieures en tant que joueur, ne perdant jamais face à d’autres joueurs de niveau 150 au combat.

— Si je devais l’expliquer avec ma propre logique inventée, mes paramètres devraient être au niveau 150, avec mon équipement également à 150. Si ma compétence de joueur est de 150, alors cela devrait faire 450 au total ! Si l’on considère que Batutta est au niveau 130, c’est un écart de 320 ! pensa-t-il.

S’ils se battaient, Diablo était presque sûr de gagner.

Batutta caressait sa barbe. « Maintenant, vous êtes peut-être un sorcier élémentaliste assez fort pour défier le bon sens... mais quel type de magie pouvez-vous utiliser ici ? »

« Hm... ? »

Batutta frappa le dos de sa main sur le mur de pierre. Les fragments de roche tombèrent du bloc contre lequel il avait frappé, ils étaient plus fragiles que Diablo ne le pensait.

« Nous sommes ici sous terre. Je pense que c’est assez profond que nous devions être entourés par les substrats rocheux. Si le plafond se brise, cependant, une montagne de sable devrait tomber sur nous. »

Diablo avait dégluti, bien que sa gorge soit sèche. « C’est du bluff... Tu serais aussi enterré vivant. »

« Je risquerais ma vie si cela signifiait la victoire, c’est naturel. Je suis sûr que vous êtes dans le même genre... Mais que ferez-vous de la vie de vos compagnons ? » demanda Batutta.

« Espèce de salaud, » cria Diablo.

Diablo était venu à la rescousse de Rem et Lumachina, les enterrer vivantes dans le sable signifierait tout perdre. Batutta se moquait évidemment de la vie de ceux qui l’entouraient.

« Cela devrait sceller le sort que vous avez joliment utilisé contre la Baleine des Sables. Ensuite, c’est votre situation même qui est incertaine... Est-ce que se battre dans les escaliers est l’un de vos atouts ? Jusqu’à quel point pouvez-vous échapper en combattant sur ce terrain, je me le demande..., » déclara Batutta.

« Tu es le seul à souffrir de ne pas pouvoir t’échapper ! » déclara Diablo.

Une détonation était apparue de nulle part — .

Explosion.

L’escalier de pierre s’était effondré, des fragments de pierre tombant sur la masse tordante de l’humanité.

« Ngh !? »

Cet endroit était encore plus fragile qu’il ne l’imaginait. Ils se trouvaient également dans un espace clos, ce qui signifiait que l’effet de l’onde de choc était beaucoup plus fort que lorsqu’il l’utilisait en plein air. Le sable s’était immédiatement déversé du plafond de façon grandiose.

— Même un sort comme ça, c’était trop !? pensa Diablo.

Batutta recula tranquillement vers l’arrière, atterrissant plus bas dans l’escalier. Diablo voulait utiliser la magie avec une zone d’effet plus large pour contrebalancer cette vitesse... mais s’il le faisait, le plafond céderait.

 

Diablo regarda vers l’autel. Il avait été soulagé de voir Rem et Lumachina non affectées par les dommages causés par son explosion.

Mais il y avait quelque chose qui n’allait pas chez les gens d’ici. Bien que le sable et la pierre tombaient d’en haut, ils restaient enivrés par leur festin fou, ne tentant pas de s’enfuir. Ils ne semblaient même pas percevoir le danger autour d’eux. Il semblait qu’ils n’étaient plus capables d’une pensée normale.

Batutta avait ri. « Vous agissez sans réfléchir, je vois. »

« Hmph... Je testais seulement la valeur réelle de devenir sérieux ou non, » déclara Diablo.

« Est-ce que c’est le cas ? Alors cette fois, c’est moi qui ferai un geste, » déclara Batutta.

Batutta prit sa lance, affectant un assaut. Diablo aurait dû le repousser avec de la magie, mais...

— Quel genre de magie puis-je utiliser pour ne pas briser les murs ? Se demanda-t-il.

« Vous avez hésité, blanc-bec ! » cria Batutta.

Il avait comblé l’écart entre eux d’un coup. La lance visait directement le cœur de Diablo, Batutta avait clairement indiqué qu’il en avait après la vie de Diablo.

« Trop naïf, Batutta, » déclara Diablo.

La « Mine Terrestre » que Diablo avait placée à ses pieds avait explosé. C’était un sort qui avait déclenché une explosion une fois que quelqu’un avait marché à portée de la mine. C’était un sort de magie élémentaire de la terre avec peu de puissance, mais au moins il n’aurait pas à s’inquiéter de la rupture des murs de pierre.

Toujours plongé dans l’explosion, Batutta ne s’était pas arrêté.

« Cette bataille sera votre perte ! » cria Batutta.

« Ngh !? »

La lance de Batutta se dirigeait droit sur lui. Il devait s’écarter du chemin — mais un mur de pierre se trouvait sur sa droite, et il tomberait s’il allait à gauche. Les escaliers en spirale n’étaient pas non plus adaptés à une descente rapide et sûre.

Au fur et à mesure que Batutta avançait, les seules choses que son agresseur regardait étaient Diablo et l’escalier, ce qui signifiait qu’il n’aurait qu’à compter sur sa mémoire pour descendre d’ici. Mais la longueur et la hauteur de chaque marche de cet escalier étaient inégales, ce serait fini s’il trébuchait.

« Haha ! Ne jamais sous-estimer un Seigneur Démon ! » déclara Diablo.

Diablo avait repoussé l’attaque de la lance avec sa main gauche. Bien que le combat rapproché ne soit pas exactement le point fort d’un sorcier, ses statistiques de base étaient considérablement élevées grâce à son niveau.

Il avait repoussé la lance... C’était ce qui aurait dû arriver, mais la lance avait disparu de sa vue.

Un frisson avait parcouru le long de sa colonne vertébrale.

— Qu’est-ce que – !? Se demanda Diablo.

C’était différent de ce à quoi il s’attendait.

 

Sa main n’était pas là où elle devait être...

 

N’aurait-il pas dû parer la lance pour qu’il puisse préparer sa prochaine attaque... ?

 

Une énorme éclaboussure de sang avait été projetée sur tout l’escalier de pierre...

 

Le bras gauche de Diablo avait été sectionné et même l’os, alors qu’il était à peine accroché par la peau.

 

— AAAAAAAAAGH !?

Il lui avait fallu tout ce qu’il avait pour résister à crier à haute voix.

Il était couvert par des sueurs froides. Ses yeux vacillaient à cause de la douleur intense.

 

Shera, qui regardait le combat depuis l’escalier du haut, avait poussé un cri à la place de Diablo. Rem avait aussi poussé un cri d’en bas, même si elle ne devrait pas savoir ce qui se passait.

— Ce qui se passe avec Lumachina... ? Se demanda Diablo.

Il n’avait pas vu Horn.

— Est-ce qu’il s’est enfui... ? Se demanda Diablo.

 

Diablo avait encore le sang-froid pour s’inquiéter de ce qui se passait autour de lui. Dans des circonstances normales, il se tordrait de douleur, pleurerait et crierait au meurtre sanglant, mais il pouvait s’imaginer qu’il était ainsi en raison de la solidité de son corps de niveau 150.

Il avait réussi à rester calme.

« Hehe... Hehehe... Pas mal, Batutta... »

« Vous avez surestimé votre propre force, et maintenant vous vous trouvez dans un endroit où vous ne pouvez pas utiliser vos sorts. Vous avez peut-être été très enthousiaste à l’idée de charger ici comme s’il s’agissait d’une base secrète ou quelque chose du genre, mais vous n’avez jamais soupçonné une seule fois que tout cela aurait pu être dans le but de vous attirer ici. Si je vous avais laissé une lettre disant que j’attendais dans cette installation souterraine, vous auriez été beaucoup plus sur vos gardes et vous auriez probablement pris des mesures suffisantes pour vous préparer avant de venir. Puisque vous êtes venu ici à cause de la “fuite” d’information de mon subordonné, vous êtes entré ici sans surveillance, » déclara Batutta.

Il ne pouvait pas le nier. Mais au lieu de claquer sa langue, un ricanement avait traversé le visage de Diablo.

« Tu as pensé à tout, n’est-ce pas, espèce de mauviette, » déclara Diablo.

« Certainement. Je ne me considère pas comme quelqu’un de fort et je ne suis pas fier de moi. Je m’assure que mes préparatifs sont parfaits, et je me charge des ennemis puissants en les faisant jouer dans mes mains puis en les battant dans des situations où j’ai un avantage absolu. Se fier à l’équipement, aux compétences ou même aux pouvoirs est quelque chose que seul un novice pourrait faire, » déclara Batutta.

Il y avait des effets de terrain dans le jeu, ainsi que des conditions spéciales qui limitaient votre façon de jouer. Mais le joueur ne serait presque jamais celui qui fixerait ces conditions. Habituellement, ce sont les développeurs de jeu qui avaient préparé le terrain spécial, et c’était le travail du joueur d’imaginer des stratégies pour contourner le terrain.

Diablo avait courbé ses lèvres.

— C’est vrai, j’ai peut-être été un peu trop fier... Ma pensée était trop superficielle. Je prends ce que tu as dit est vrai, vieil homme, pensa Diablo.

Peu importe combien il avait besoin d’éviter d’endommager les murs, utiliser un sort comme une Mine Terrestre contre un Guerrier de Niveau 130 était une erreur de sa part. C’était si faible que ça ne l’avait même pas ralenti.

Batutta semblait avoir suivi un entraînement avec des mouvements dans les escaliers, il pouvait même esquiver des sorts comme Explosion. Mais si Diablo utilisait quelque chose de plus puissant, les murs de pierre s’effondreraient. Il a vraiment bien réfléchi à ce plan anti-sorciers.

— Même si c’est le cas, je dois y aller avec mon meilleur ! pensa Diablo.

« Il y a des sorts dans ce monde que même toi tu ne connais pas, Batutta ! “Sphère de foudre” ! » déclara Diablo.

De l’électricité violette avait traversé l’air. Une sphère entourée d’éclairs était apparue, mesurant environ trois mètres de diamètre. Quiconque osait le toucher se heurterait à un violent choc, ce qui signifiait qu’il devait pouvoir toucher Batutta sans endommager les murs.

Le seul inconvénient de ce sort était sa lenteur lorsqu’il bougeait. La sphère avait lentement flotté vers sa cible. Habituellement, il serait simple de l’esquiver... mais ils étaient sur un escalier. Il n’y avait nulle part pour esquiver.

« Je vois, donc une telle magie existe aussi, » déclara Batutta.

Est-ce qu’il se dirigerait vers le bas de la cage d’escalier ? Probablement pas. Avec son jeu de jambes de niveau 130, Batutta devrait pouvoir facilement sauter par-dessus une boule de trois mètres de long.

— Allez !! pensa Diablo.

Son plan était d’attirer Batutta jusqu’à la Mine Terrestre qu’il avait plantée sur le mur, en utilisant cela pour envoyer Batutta sur le bord de l’escalier.

L’orbe d’éclair s’approchait lentement de sa marque.

— Quoi, n’est-il pas en train de sauter en dessus du chemin... ? Se demanda Diablo.

Batutta avait soudainement disparu sans laisser de traces. Il n’était pas au-dessus de Diablo, en fait, il avait lui-même sauté par-dessus bord.

— C’est une blague, non ? Se demanda Diablo.

« C’est trop facile de voir ce que vous voulez, blanc-bec ! »

Bien qu’il semblait que Batutta était tombé, une seule main tenait les marches de pierre, il était simplement suspendu au rebord. Après que la sphère de foudre l’ait dépassé, il s’était redressé et était remonté sur l’escalier.

Batutta était dans une position désavantageuse, ce qui signifiait qu’il pouvait être efficace pour Diablo de l’attaquer directement. Mais, cela dit, Diablo était un sorcier qui concentrait toute sa puissance de feu sur les sorts. Il serait imprudent de sa part d’aller se battre à bout portant, sans parler du fait qu’il lui aurait fallu tout ce qu’il avait pour essayer d’esquiver la lance de Batutta.

Diablo avait reculé, lorsque le talon de son pied droit s’était pris dans l’escalier de pierre.

« Oh mer — !? » s’exclama Diablo.

« Insouciant ! Il est temps de mettre fin à tout ça !! » s’exclama Batutta.

Batutta poussa sa lance vers l’avant, un effet arc-en-ciel brillant s’en répandant de la lance. C’était la capacité martiale « Lance Ascensionnelle », une technique qui s’activait rapidement et se vantait d’une immense puissance. En plus de cela, il avait également la capacité d’ignorer tous les effets qui réduisent les dommages physiques. Batutta avait probablement remarqué les effets de réduction des dommages de l’armure de Diablo lorsqu’il s’était fait couper le bras plus tôt.

 

La lance poignardée en plein dans la poitrine de Diablo.

 

Le fer de lance tranchant comme un rasoir s’était enfoncé à travers son Abîme d’Ébène, déchirant la chair, brisant l’os — et transperçant son cœur.

Une énorme quantité de sang avait été vomie de sa bouche. La douleur était telle qu’il ne pouvait même pas se rendre compte de ce que c’était, ayant l’impression que sa conscience allait le quitter à tout moment alors que son cerveau se dégonflait comme un pneu crevé.

 

La mort.

 

Il tombait dans l’obscurité...

 

Son cœur avait été écrasé par la technique de haut niveau de Batutta. C’était un dommage mortel, assez pour le tuer en un instant.

Le Bâton de Tenma était tombé de la main droite de Diablo, atterrissant dans la mare de sang qui s’était répandue sur le sol.

Il s’était écroulé à genoux. Quelqu’un avait lâché un cri aigu, Shera, probablement.

Assuré de sa victoire, un ricanement enveloppa le visage de Batutta.

 

Diablo avait saisi le poignet gauche de Batutta avec sa main droite...

 

Haletant comme une bête sauvage et avec les yeux qui étaient remplis d’une fureur ardente, il avait ouvert ses lèvres tachées de sang. « Tu t’es finalement arrêté... Vieil idiot sénile. »

« ... Qu... Comment êtes-vous encore en vie ? » s’écria Balulla.

Batutta avait essayé de s’enfuir, mais la force de l’emprise de Diablo n’était pas assez faible pour permettre à l’homme de s’échapper aussi facilement. Pour ce faire, il avait activé un sort qui l’obligeait à être en contact avec sa cible.

« Tout disparaîtra... dans un monde d’immobilité totale... “Zéro Absolu”, » déclara Diablo.

Le bras de Batutta avait commencé à devenir blanc à partir de l’endroit où Diablo le touchait.

C’était l’un des sorts de glace les plus puissants. L’énergie cinétique de ce qu’il touchait disparaîtrait à jamais. Il ne visait qu’une seule personne et ne pouvait être activé qu’à bout portant.

« Wooooooooooargh !? » Les yeux de Batutta étaient écarquillés.

« Maintenant, deviens une sculpture de glace ! » Diablo soufflait, et du sang jaillissait de sa bouche.

 

Batutta avait rapidement activé sa capacité martiale avec sa main droite. Utilisant la technique « Lame Doigt » pour transformer sa main en épée, il l’avait fait descendre — .

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

    Enfin un vrai adversaire, j’espère que ce ne sera pas le seul )

  2. Diablo prend de très gros dégâts, c'est vraiment serré et il a intérêt à avoir plein de potions magiques.

  3. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire