Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 4 – Chapitre 3 – Partie 6

***

Chapitre 3 : En Route vers une Nouvelle Ville

Partie 6

Il existait un navire des sables qui pouvait transporter plus d’une centaine de personnes, connu sous le nom de navire de classe « Galion ». Il y avait trois voiles, avec trois mâts pour les accompagner, chaque mât mesurant soixante mètres de haut, et les voiles du bateau géant étaient complètement déployées en avançant à pleine vitesse.

Il fuyait quelque chose.

Il y avait une énorme baliste sur le pont du navire, dont le cordon de traction était actionné par une poignée, mais personne n’avait pris la peine de l’utiliser pour repousser leur poursuivant — et c’était tout simplement parce qu’il n’y avait pas de raison de le faire. Tout ce qu’ils pouvaient faire maintenant était de prier Dieu et le vent.

Le navire de la classe Galion, un vaisseau beaucoup plus grand que celui que Diablo et les autres avaient pris, était poursuivi par un monstre plusieurs fois plus grand que lui, projetant des nuages de sable dans les airs au fur et à mesure qu’il les poursuivait. C’était une baleine de couleur beige, nageant dans l’océan de sable. Son extérieur était aussi dur que la pierre, et pouvait même rivaliser avec les écailles de dragon en matière de robustesse. Il avait été dit que les armes des Races ne pouvaient pas faire une seule égratignure dessus. La longueur de son corps totalisait plus de 300 mètres de long, et il se vantait d’avoir la plus grande bouche de tous les monstres de ce monde. S’il plongeait dans la ville, il pourrait dévorer les bâtiments en quantité. Il était assez grand pour être décrit comme une montagne ou une île, et c’était un monstre qui rivalisait avec un Béhémoth Vert ou Serpent des Mers en taille.

 

Les habitants de la ville, la Brigade Paladine — rien de tout cela n’avait plus d’importance. Les cris de terreur, les cris d’indignation et les protestations se mélangeaient.

« Pourquoi se dirige-t-il vers la ville ? »

« Il faut qu’on se tire d’ici ! »

« Pour aller où !? On n’y arrivera pas maintenant ! »

« Le Capitaine des Paladins pourrait être capable de faire quelque chose ! »

« Que quelqu’un se dépêche de le faire venir ! »

« Oh, mon Dieu, c’est déjà si près ! C’est finiiiiiii !! »

Comme Batutta était le gouverneur de cette ville, il semblait que les gens pensaient qu’il pourrait faire quelque chose à ce sujet.

C’était très proche maintenant, et ils pouvaient tous voir clairement la Baleine des Sables. Ça ne lui prendrait probablement même pas une dizaine minutes pour arriver.

Quelqu’un avec une bonne vue regardait à l’horizon, et Diablo avait réussi à entendre la conversation qui avait suivi :

« Oh, bonté divine ! Ces idiots se dirigent vers la ville sur un navire des sables ! »

« S’enfuient-ils jusqu’ici !? »

« Non, ils ont un peu dévié pour ça ! Mon Dieu — ils essaient de forcer le monstre à aller vers la ville pour qu’ils puissent s’enfuir ! »

« Quoiiiiiii !? »

Le sable se trouvant là avait commencé à trembler, ce qui leur avait fait ressentir cela comme un tremblement de la terre. Était-ce parce que la Baleine des Sables approchait ? Il n’aurait jamais pu vivre une telle chose dans le jeu.

Rem et Shera étaient arrivées en courant vers lui.

« D-Diablo, qu’est-ce qu’on fait ? » demanda Rem.

« Waaaaaaaah ! Qu’est-ce qu’on fait, qu’est-ce qu’on fait, qu’est-ce qu’on fait, qu’est-ce qu’on fait ? » demanda Shera.

Lumachina était aussi avec elles. Elle restait stoïque et gardait sa lèvre supérieure raide, mais il pouvait dire qu’elle avait peur à cause de ses genoux qui tremblaient.

Même s’ils savaient que c’était inutile, les habitants de la ville avaient commencé à fuir pour sauver leur vie. La Baleine des Sables s’approchait par l’est, alors ils couraient tous vers l’ouest.

— Si j’utilisais ce sort de vol que j’ai pratiqué plus tôt, je ne pourrais faire sortir que nous d’ici..., pensa Diablo.

Des habitants de la ville avaient titubé jusqu’à Lumachina, se rassemblant autour d’elle. Ils étaient une trentaine, agenouillés autour d’elle en prière.

« Dieu... »

« Sauvez-nous... »

« S’il vous plaît, ô, Seigneur... »

Lumachina était totalement perdue, et elle ne savait pas ce qu’elle devait faire. Mais c’était compréhensible. Après tout, ils avaient tous été soudainement confrontés à une situation que l’on pourrait appeler une calamité.

Diablo soupira.

— C’est pourquoi je suis si négatif quand il s’agit de religion. Chaque fois que quelque chose qui échappe à votre contrôle arrive, tout le monde commence à se tourner vers Dieu pour obtenir de l’aide. Même si vous ne pouvez rien faire par vous-même, il y a tant d’autres choses que vous pourriez faire, comme coopérer avec d’autres personnes ou trouver quelqu’un d’autre sur qui vous pouvez compter, pensa Diablo.

Bien qu’ils savaient que cela ne servait à rien, même les autres personnes qui couraient vers l’ouest étaient meilleures que ces croyants.

— Mais la raison pour laquelle je pense ainsi est peut-être simplement due à la faible présence d’une religion unie au Japon, pensa Diablo.

Dans tous les cas, s’enfuir seuls en utilisant la Magie de Vol était probablement hors de question. Lumachina n’en serait pas satisfaite, c’est sûr.

Diablo se tenait sur le sable, fixant son regard sur la Baleine des Sables. Elle s’approchait de plus en plus près, soulevant des nuages de sable au fur et à mesure qu’elle bougeait.

— Ah, eh bien, je vais devoir relever mes manches ! pensa Diablo.

« Rem ! » déclara Diablo.

« O-Oui ! » répondit Rem.

« Je vais utiliser mon Multiplexage de la Magie. Alors, méfie-toi de notre environnement ! Cela me laisse assez exposé, » déclara Diablo.

« Compris... ! Je vais faire venir une Invocation que vous pourrez utiliser comme bouclier, » déclara Rem.

« Shera, tu protèges Lumachina. Ne permets à aucune personne suspecte de s’approcher d’elle. Si cela survenait, tire-leur dessus, » ordonna Diablo.

« D-D’accord, cela me va ! J’enverrai mon Dindon Tireur pour aussi faire le guet ! » répondit Shera.

Lumachina était entourée d’adorateurs (à ce point, il devrait être correct de les appeler ainsi) qui étaient tous en train d’offrir leurs prières à Dieu. Il ne pensait pas qu’ils essaieraient de l’approcher, mais c’était juste pour être sûr.

Shera avait sorti son arc noir, se positionnant à côté de Lumachina. Elle avait ensuite fait venir son Invocation, qu’elle avait envoyée dans les airs. Bien qu’elle soit lente et faible, elle avait la capacité d’observer tout ce qui se passait dans le ciel.

Rem avait fait venir son « Golem de Pierre » et son « Gorille de Fer » nouvellement acquis, deux Invocations qui excellaient dans les rôles de protecteurs.

Diablo se concentrait sur sa cible, mais ses mains tremblaient.

— Putain, ça me rend nerveux..., pensa-t-il.

Après tout, il s’agissait d’un sort qu’il utilisait encore moins que l’Abysse de l’Apocalypse. Il était verrouillé en place jusqu’à ce qu’il s’active, et il ne serait pas capable de jeter d’autres sorts. Il l’avait appris sur un coup de tête, mais pour un joueur solo comme Diablo, il n’avait pas vraiment eu la chance de l’utiliser.

— Puis-je utiliser un sort avec lequel je n’ai pas vraiment beaucoup d’expérience dans ce monde ? Se demanda Diablo.

Il se souvenait de la première fois qu’il avait utilisé la magie, juste après avoir été convoqué dans ce monde. Son pouls battait la chamade.

Diablo avait pointé son Bâton de Tenma vers sa cible.

— Multiplexage de la Magie ! pensa Diablo.

C’était une technique qui superposait trois sorts l’un sur l’autre, les envoyant comme s’il s’agissait que d’un seul. Cela prenait un temps démesuré pour se préparer, et était annulé si le lanceur de sorts prenait des dégâts en plein milieu de celui-ci, les vidant d’une énorme quantité de mana. De plus, elle avait été traitée comme une « capacité spéciale », ce qui signifiait qu’il ne pouvait pas l’utiliser plusieurs fois de suite. Si elle n’était pas activée maintenant, il lui faudrait un peu de temps avant qu’il puisse réessayer.

En gros, il s’agissait d’une bataille décisive.

Diablo avait commencé à chanter le premier des trois sorts :

 

« Que les ténèbres, plus noires que le noir, nées de la morosité du monde souterrain, se rassemblent et forment un arc de cercle... “Sollicitation de l’Arc de la Noirceur” ! »

 

La pointe de son bâton agissant comme un point central, et une lumière noire s’étendait au-dessus et en dessous. Cela ressemblait maintenant à l’arc que Shera portait, mais sa taille était incomparable. L’extrémité inférieure de l’arc pénétrait dans le sol, tandis que la partie supérieure était plusieurs fois plus haute que la hauteur totale de Diablo.

 

« Vide qui avale toute Création, viens à moi... “Flèche du Trou Noir” ! »

 

Une sphère sombre et brumeuse apparut en haut de son bâton. C’était un trou qui dévorait tout, la lumière et le reste.

 

Les tremblements devenaient de plus en plus intenses et les tentes commençaient à s’effondrer. Des fissures étaient apparues dans les bâtiments de pierre alors que le navire en fuite passait le long de la ville. Ils essayaient vraiment de pousser la Baleine des Sables dans la ville pour qu’ils soient les seuls à pouvoir s’échapper.

— Mais je dois l’ignorer pour l’instant, pensa Diablo.

Un monstre aussi imposant que la ville elle-même s’approchait d’eux. La Baleine des Sables avait ouvert sa bouche caverneuse.

Le rythme cardiaque de Diablo avait grimpé en flèche. La terreur s’installait en lui, et sa respiration devint plus inégale. C’était très différent de ce qu’il se souvenait avoir vu sur son écran d’ordinateur !

 

— E-Est-ce que la magie d’une seule personne... peut-elle même fonctionner sur un monstre aussi grand qu’une montagne !? Se demanda-t-il.

 

Le doute était apparu dans son esprit.

 

— Non, ce n’est pas le moment d’hésiter ! C’est comme quand j’ai utilisé la magie pour la première fois ici ! Je dois croire en moi-même, en moi ! Non — je dois croire en Diablo ! Je suis Diablo, un Seigneur Démon d’un autre monde, pensa Diablo.

 

« Flèche du vide, perce et intercale-toi entre le ciel et la terre ! “Abîme Gravitationnel” !! »

 

Il avait rugi de toutes ses forces et il avait envoyé la flèche noire étincelante qui s’était mise à voler vers le monstre gigantesque.

L’atmosphère elle-même avait tremblé lorsque la cristallisation de ces trois sorts ultimes avait frappé directement le bout du nez de la Baleine des Sables.

Puis le sort s’était activé. Un trou noir avait arraché la peau solide du monstre. La peau assez résistante pour rivaliser avec les écailles de dragon avait été arrachée de son corps, aspirée dans un trou si petit qu’elle ne pouvait même pas être vue de si loin.

L’avance du monstre avait été stoppée net.

 

— Oh, bien sûr que oui ! Ça a marché... !! se dit Diablo.

 

Tout en effectuant une pose de la victoire à l’intérieur de son esprit, Diablo gardait le regard fixé sur le monstre, gardant une expression froide sur son visage. Peu de temps après ça, il y avait eu une onde de choc inverse, et une force qui avait tout attiré vers le monstre avait atteint la ville. C’était comme si quelque chose le poussait par-derrière.

Le sable commençait à se rassembler vers la Baleine des Sables. Les tentes s’étaient envolées, et de petits objets avaient été renversés partout. Une partie d’un mur de pierre brisé se dirigeait vers elle. Même les gens étaient presque entraînés par le vide, mais les autres autour d’eux avaient réussi à s’agripper et à les ramener.

Les vents d’un niveau du typhon avaient continué à souffler avec une énorme fureur. Diablo pouvait entendre le son d’objets solides se briser en succession rapide alors que la Baleine des Sables s’enfonçait lentement dans le trou super miniaturisé.

L’air avait tremblé.

« OOOOOOOOOOOOOOORRRHHHHHHHHHHN!! »

— Est-ce le cri d’un grand monstre ? Se demanda-t-il.

En tout cas, cette chose était énorme. Bien trop énorme.

L’effet du sort allait bientôt s’arrêter, et il n’avait pas encore vaincu l’énorme bête.

Diablo avait réfléchi à ce qu’il pourrait utiliser comme autre magie. Il ne serait pas capable d’utiliser quoi que ce soit comme Multiplexage de la Magie pendant un certain temps, donc un autre sort à dégâts élevés qui serait efficace contre une Baleine des Sables devrait être...

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Suspense 🙂 La chasse à la baleine est ouverte !

  2. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire