Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 4 – Chapitre 3 – Partie 3

***

Chapitre 3 : En Route vers une Nouvelle Ville

Partie 3

« Êtes-vous des aventuriers ? » Le Marcheur d’Herbes d’avant avait appelé Diablo et les autres.

En raison de ses cheveux courts et excentriques, de sa voix aiguë et de l’expression vive sur son visage, il avait l’air extrêmement joyeux. Ses oreilles de lapin se balançaient d’un côté à l’autre, et à en juger par son allure, il était un explorateur. Il avait l’air d’avoir une personnalité étonnamment animée.

 

 

« Quoi ? » Diablo avait croisé les bras en répondant.

Sentant que cela pourrait conduire rapidement à des problèmes, Rem s’interposa. « ... Nous sommes des aventuriers venus de Faltra, mais qu’en est-il ? »

« Faltra ? Ah, donc êtes-vous juste ici pour faire des achats ? » demanda le Marcheur.

« ... Nous sommes chargés de protéger une certaine personne, bien que cela se terminera après aujourd’hui, » répondit Rem.

« Oh, je tombe bien alors ! Voudriez-vous aller dans un donjon ? Vous avez déjà fait tout le chemin jusqu’à Tour de Zircon, donc je ne pense pas qu’il y ait de mal à s’attaquer à un nouveau donjon pendant que vous y êtes ! »

« ... Un nouveau donjon ? » demanda Rem.

« Ouais, j’en ai trouvé un très bon récemment ! Ça se voit à l’entrée vraiment bizarre que l’endroit n’est pas normal. Le trésor que vous pouvez y trouver est dans une catégorie vraiment à part, je vous le dis ! » déclara le marcheur.

« ... Ça a l’air intéressant, » déclara Rem.

« Qu’en est-il alors ? Je vous présenterai même un guide de donjon expérimenté qui est aussi un pro de l’ouverture des serrures — c’est moi ! » Il avait tendu son pouce, se montrant du doigt.

— Il conteste donc un donjon, hein, pensa Diablo.

C’est vrai, il serait ridicule de repartir les mains vides. Diablo pensait que ce ne serait pas une mauvaise idée d’y aller après avoir terminé leur travail de protection de Lumachina.

« ... Et à quoi ressemble cette entrée “bizarre” ? » demanda Rem.

« C’est tout simplement quelque chose que vous devriez attendre avec impatience après avoir fait un groupe avec moi... c’est vraiment ce que je voudrais dire, mais je vous le ferais quand même savoir, juste pour vous. »

 

« La statue du lion devant les portes peut se déplacer et attaquer les personnes, » déclara le Marcheur

 

Le Marcheur d’Herbes parlait en se donnant des airs de grande importance. En entendant cela, le souffle s’était coincé dans la gorge de Diablo.

— Qu’est-ce qu’il vient de dire !? pensa Diablo.

« D-Dis-m’en plus ! » Il avait soudainement saisi le Marcheur d’Herbes par les épaules.

« Ah !? » s’exclama le Marcheur.

« Toi ! Est-ce que ce donjon a treize étages !? » demanda Diablo.

« J-Je n’en sais rien, on n’est allés qu’au troisième étage..., » répondit le Marcheur

« Le troisième étage, ce qui signifie... Après avoir vaincu les slimes verts, noirs, rouges, bleus, vert foncé, vert clair, jaune foncé dans l’ordre, ils ont dû laisser tomber une clé, n’est-ce pas ? » demanda Diablo.

« Quoi, vraiment !? Je veux dire, ouais, il y avait un tas de slimes de différentes couleurs qui traînaient autour et tout..., » répondit le Marcheur.

« Est-ce que [F43] était écrit au-dessus de la porte de cet étage !? » demanda Diablo.

« Je pense que oui, ouais... Probablement... ? » répondit le Marcheur.

« Ah... ! !! »

— C’est mon donjon, n’est-ce pas !? pensa Diablo.

C’était un vieux jeu rétro qu’il avait pris pour exemple et qui n’existait pas dans ce monde, donc c’était peut-être un peu trop difficile pour eux de le comprendre.

Le Marcheur d’Herbes avait commencé à poser ses propres questions. « Hé, qui êtes-vous !? Tout ce que vous avez dit est vrai ? Vous connaissez le 4e étage ? »

« Eh bien, à ce propos..., » commença Diablo.

Ce serait stupide de tout dire au Marcheur d’Herbes dans cette situation. Si c’était vraiment le donjon de Diablo, son entrepôt serait au rez-de-chaussée. C’était une salle au trésor qui contenait tous les objets qu’il avait rassemblés dans le jeu, et il n’avait pas l’intention de laisser quelqu’un d’autre les avoir.

Il avait lâché les épaules du Marcheur d’Herbes. « Tu devrais oublier tout ça. »

« Qu... Bien sûr que je le peux ! Vous êtes un incroyable aventurier, n’est-ce pas, monsieur ? Allez, allons faire ce donjon ensemble ! Je peux être utile, vous savez ! »

Reprenant ce qu’il faisait avant ça, Rem avait changé le sujet. C’était vraiment une fille intelligente.

« ... Excusez-moi, mais savez-vous quelque chose sur Batutta, le capitaine des Paladins ? Nous sommes venus ici pour le rencontrer. »

« Euh... ? Cette grosse pointure de l’Église ? Hmm... Ouais, il vit dans l’ouest de la ville..., » Le Marcheur d’Herbes avait froncé les sourcils.

— Est-ce qu’il a un problème avec ce type ? Se demanda Diablo.

 

Pendant qu’ils parlaient, Shera était arrivée en courant.

« Diablo, là-bas ! » cria Shera.

« Hm ? »

Lumachina se tenait au milieu de la rue, échangeant des regards enflammés avec un homme humain en armure.

— Uh-oh, des ennuis !? Merde, j’étais trop occupé à parler du donjon ! pensa Diablo.

Rem s’était précipitée vers eux.

« S’est-il passé quelque chose ? » demanda-t-elle en se mettant entre Lumachina et l’homme en armure.

« Cette fille est venue et a commencé à se battre avec moi ! » Il avait craché ses paroles en raison de sa frustration. Il avait montré du doigt Lumachina, qui ne s’était pas éloignée d’un seul pas de l’imposant géant alors qu’elle le regardait fixement.

« Je ne peux pas simplement ignorer le fait que vous frappiez une femme qui demandait de l’aide ! » déclara Lumachina.

Il y avait une femme à côté d’eux, une Panthérienne, qui semblait avoir une trentaine d’années. Elle était assise à plat sur le sol et tenait un bébé enveloppé dans un tissu serré contre elle. Comme Lumachina et l’homme l’avaient fait savoir, elle semblait trop ébranlée pour faire autre chose.

« Si tu veux l’aide du prêtre, fais la queue et fais un don ! » déclara l’homme avec dégoût. « C’est la même chose que si tu emmenais le morveux pleurnichard dans un endroit où les gens mangent, tu ne fais que causer des ennuis à tout le monde ! Quelqu’un qui cause des ennuis aux autres va se faire virer, c’est comme ça ! »

« Croyez-vous être sans péché ? Si vous pensez que vous pouvez vous en tirer en faisant quelque chose comme ça à ceux qui ont moins de chance que vous, alors vous serez punis en excès pour vos transgressions, » déclara Lumachina.

« Haha ! Je n’ai aucun péché ! Après tout, je fais partie de la Brigade Paladine ! » déclara l’homme.

Lumachina avait fait un visage interrogateur. « Hein ? Qu’est-ce que c’est que cette “Brigade Paladine” ? »

Alors même qu’elle l’avait mentionné, l’insigne de l’Église était placé sur l’armure de l’homme. Son armure n’était pas aussi fantaisiste que ce que les Paladins porteraient normalement, et semblait être bon marché, comme quelque chose qu’un aventurier portait en mission. Cela dit, quiconque n’avait pas de lien de parenté avec l’Église ne pourrait pas porter ce symbole sur son armure.

Quelque chose avait tiré sur la cape de Diablo, c’était le Marcheur d’Herbes d’avant.

« Tu es toujours là ? » demanda Diablo.

« C’est cruel, Monsieur ! Mais c’est mauvais là, car ce type fait partie de la Brigade Paladine ! » déclara-t-il.

« Et qu’est-ce que c’est ? Je connais les Paladins, mais pas cette partie “Brigade”, » déclara Diablo.

« Je dirais qu’ils essaient de les copier. Ces gars sont des soldats de l’Église, et des durs à cuire. Ils ressemblent à des bandits. Je ne sais pas comment c’est dans d’autres villes, mais ici, ils aiment causer des problèmes à tous ceux qui s’opposent à eux, » répondit le Marcheur.

« Je vois, » déclara Diablo.

Ils étaient venus demander de l’aide à Batutta...

— Mais nous n’avons peut-être pas de chance, vu que ses subordonnés agissent ainsi, pensa Diablo.

D’après ce qu’il avait pu comprendre de la dispute entre ce type et Lumachina : Il semblait que la Panthérienne était une mère venue demander un miracle à Dieu pour guérir son bébé. Ce type l’avait vue comme une nuisance et l’avait frappée. Lumachina avait vu ce qui s’était passé, et avait commencé à lui donner tout un sermon sur le sujet en étant en colère.

Sa vie était en danger, alors Diablo ne voulait pas qu’elle cause des ennuis... Mais si elle était le genre de personne qui pouvait faire semblant de ne pas voir quand la violence était utilisée contre les faibles, alors l’Organe Cardinal n’aurait jamais été après sa vie en premier lieu.

 

Lumachina était au milieu de son sermon sur le fait qu’il y avait « du péché en chacun d’eux. »

« Ceci a été écrit dans le troisième chapitre des Écritures de la Genèse, que toutes les personnes sont nées en portant le péché..., » il semblerait qu’elle avait parfaitement mémorisé toutes ces choses-là.

Si cet homme prétendait faire partie de l’Église, ce devait être un verset qu’il avait entendu au moins une fois auparavant.

Une faible lumière commençait à émaner du corps de Lumachina. Alors qu’elle récitait les Saintes Écritures, l’énergie magique débordait de son être. C’était un phénomène causé par la prière, il serait donc plus correct de dire que c’était quelque chose de complètement différent qui sortait d’elle.

Le vent était devenu plus fort, et le sable avait semblé dansé dans l’air. Ces incidents anormaux avaient fait fuir les oiseaux du lac et, au loin, Diablo pouvait entendre les chiens hurler.

Rien sur les doctrines de l’Église n’avait été clarifié dans le Croisement de la Rêverie. Considérant que le jeu était une Europe Médieval-Fantastique, il pensait qu’il était probablement basé sur les religions habituelles... Mais ne pas aller trop profondément dans la religion ou la politique était la norme pour ce genre de divertissement insensé.

Et alors que l’homme de la Brigade Paladine avait perdu sa bataille verbale avec Lumachina, il était devenu furieux.

« Agissant comme une personne importante et puissante, tais-toi maintenant ! » cria l’homme.

« Allez-vous m’écouter ? » répliqua Lumachina.

« Aucun aventurier sans valeur ne peut ME forcer, moi, un membre de la puissante Brigade Paladin, à écouter tes stupides sermons ! » cria l’homme.

Serrant sa main en un poing, il effectua un coup de poing sur Lumachina.

 

Le Bâton de Tenma avait alors frappé le visage de l’homme, l’envoyant s’envoler de façon spectaculaire.

 

Il avait volé sur environ cinq mètres, puis il avait glissé sur cinq autres mètres en frottant le sol, puis il s’était arrêté après avoir été enterré à moitié dans le sable.

« Hmph..., » Diablo haussa les épaules. « On dirait qu’il s’agissait d’un cas de “cela entre par une oreille et sort par l’autre”. Il n’y a rien à dire à quelqu’un comme lui. »

Ce genre de conflits devait être une chose régulière ici, puisque la plupart des gens autour d’eux n’y avaient pas fait attention à la situation avant. Mais il avait vraiment attiré leur attention après avoir envoyé un membre de la Brigade Paladine voler sur dix de mètres de distance. Ainsi, une agitation éclata parmi les passants.

Assez étonnamment, l’homme s’était rapidement levé. Du sable s’était répandu depuis son armure, et du sang coulait du côté de sa bouche.

« Argh... Vous... Bande d’enfoirés... !! » cria l’homme.

« Eh bien, eh bien. Tu es un dur à cuire, » déclara Diablo comme pour se moquer de lui.

— Son niveau pourrait être encore plus élevé que celui d’Émile... Mais c’est ce que j’attends de quelqu’un qui vit ici dans l’ancien domaine du Seigneur Démon, pensa Diablo.

« Tu viens de défier l’Église, n’est-ce pas, enfoiré !? » cria l’homme.

« Encore une fois... Les faibles sont toujours si rapides à agir de la même manière que les autres présents dans une telle organisation à laquelle ils prétendent appartenir. Ou peut-être est-ce parce que tu t’identifies à une si grande organisation que tu penses pouvoir être si arrogant ? » demanda Diablo.

« Maintenant, c’est trop tard pour toi ! Je vais te purger là où tu es, ici et maintenant ! » cria l’homme.

L’homme avait dégainé son épée. Les spectateurs qui se rassemblaient autour d’eux dégageaient des halètements de choc et s’éloignaient. Maintenant que Diablo n’avait pas à s’inquiéter qu’ils soient pris dans le combat, cela lui avait rendu les choses plus faciles.

Rem et les autres étaient déjà bien au courant de la façon dont il se battait, restant derrière lui et reculant d’une courte distance. La mère et l’enfant au centre de toute cette agitation avaient également été récupérés par la même occasion.

— Bon sang... Maintenant, comment devrais-je me retenir cette fois ? Dois-je sortir le « Prototype de la Grande Faux » ? ... Non, je suis contre quelqu’un qui est plus fort qu’un guerrier de niveau 50. Il y a une chance que l’utilisation de cette arme me fasse avoir des difficultés quand je me bats contre lui. J’ai aussi quelqu’un que je dois protéger, donc je ne peux prendre aucun risque ici, aussi petit soit-il, se demanda Diablo.

La règle de base pour toute quête d’escorte était de ne jamais laisser l’ennemi s’approcher.

Diablo avait pointé son Bâton de Tenma. « Laissez-vous emporter ! “Explosion” !! »

Bien qu’il ne s’agissait que d’un sort que vous apprendriez au niveau 50, les statistiques de haut niveau de Diablo lui donnaient plus de puissance que d’habitude.

Il avait lancé le sort au niveau du sol. Debout, l’épée tirée, le Paladin avait été emporté par l’effet de l’explosion. Même s’ils se trouvaient à une bonne distance, les citadins étaient paniqués par le vent chaud qui se dégageait de là.

Les panaches de fumée noire s’étaient finalement dissipés et un énorme trou semblait s’être ouvert dans le sol. Quant aux habitants de la ville... tout semblait aller bien.

— Ouf, merci mon Dieu pour tout ça. Je ne veux pas causer trop d’ennuis à tout le monde si je peux l’éviter, pensa Diablo.

L’homme de la brigade Paladin avait de nouveau été enterré à moitié dans le sable, mais il était revenu sur une position verticale bien assez tôt.

« Augh... Agagh !? » s’exclama l’homme.

« Hmph... Donc tu es toujours en vie. Considère-toi comme un homme chanceux, » déclara Diablo.

« Qu... ! !? Tu es... un sorcier élémentaliste !? » s’écria l’homme.

« Tu veux tâter un peu d’un autre sort, n’est-ce pas ? Très bien, alors, le prochain te transformera directement en cendres ! » déclara Diablo.

C’était une menace, bien sûr, mais c’était efficace. Lorsqu’il avait pointé son bâton vers le membre de la brigade, toutes les couleurs avaient disparu du visage de l’homme, et il avait jeté son épée alors qu’il s’enfuyait.

« Eeeeeeeeeeek ~ ~ !! »

« Hehe hehe hehe... Franchement, il était d’une telle faiblesse que c’en était ennuyant, » déclara Diablo.

Bien qu’il soit plein de suffisance, à l’intérieur, Diablo poussa un soupir de soulagement. Il ne savait pas ce qu’il aurait fait si le type ne s’était pas enfui.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre. ''Il y a un nouveau shérif en ville'' 🙂

  2. Merci pour le chapitre.
    Diablo doit avoir hâte de rentré dans son donjon, et on dirait que le Paladin qu'ils sont venu voir est encore un pourrie.

  3. Merci pour le chapitre !

  4. Merci pour le chapitre. Je sent venir le fait qui va allez sans son armure du donjon et allez chercher du stuff perso que les camelot qui trouve au marché et au passage peut être équipé rem et Shera avec du stuff unique qui a

Laisser un commentaire