Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 4 – Chapitre 3 – Partie 1

***

Chapitre 3 : En Route vers une Nouvelle Ville

Partie 1

Deux semaines plus tard...

Dans le Royaume de Lyferia, en l’an 164, l’après-midi du vingtième jour du septième mois — .

Alors qu’il captait une brise dans ses voiles, le navire des sables avait accéléré. Il s’agissait d’un petit yacht en bois qui pouvait transporter une dizaine de personnes. Mais au lieu de parcourir la surface de l’océan et ses vagues, il naviguait à travers les dunes du désert. Pour ce faire, la coque du navire avait été renforcée par la magie, ce qui lui avait permis de trancher à travers les vagues de sable.

Shera était aux anges, c’était sa première fois sur un bateau comme celui-ci. Rem était terrifiée, tandis que Lumachina continuait à prier Dieu tout le temps. Pendant ce temps, Diablo en avait déjà fait l’expérience dans le Croisement de la Rêverie, cependant...

— C’est incroyable ! pensa-t-il.

Il était assis, les bras croisés comme le ferait un Seigneur Démon, mais c’était une manière d’agir pour essayer de ne pas sourire.

Avec sa tête enveloppée dans un tissu noir, le capitaine du navire désignait l’avant. « La Tour de Zircon est droit devant ! »

« Bien ! » déclara Diablo.

À l’horizon du sable brun sans fin, il pouvait voir une tour tordue et déformée, entourée de nombreuses tentes.

Il y avait un lac au milieu d’un désert (ou, en d’autres termes, une oasis). Et au centre de ce lac se trouvait une tour de la même couleur que le sable. En y regardant de plus près, elle ressemblait plus à de la pierre qu’à du sable, et c’était une pierre précieuse qui était utilisée. Elle était légèrement transparente, réfléchissant la lumière à l’intérieur d’elle-même d’une manière complexe et la dispersant tout autour. Cette tour n’était pas une structure faite par l’une des Races, mais avait été construite par les Déchus.

C’était quelque chose qui faisait partie de l’ancien domaine du Seigneur Démon...

Il y a trente ans à peine, lorsque le Seigneur Démon régnait sur cette terre, d’autres Déchus y avaient élu domicile, et toutes sortes de monstres s’y étaient faufilés.

Le navire des sables avait commencé à ralentir, ce qui avait finalement permis à Rem de retrouver son calme.

« ... Je croyais qu’on allait tous mourir, » murmura Rem.

« Hehe... Tu es plus un chat effarouché que je ne le pensais, » déclara Diablo.

Les joues de Rem rougissaient d’un rouge profond. « ... Il peut être difficile d’imaginer quelqu’un comme vous qui avez déjà volé dans le ciel, mais je ne suis pas une adoratrice du fait de bouger sans utiliser mes propres jambes. Des choses comme les chariots, et les bateaux... »

« Il faut juste s’y habituer, » répondit Diablo.

« ... Bien sûr. Cela mis à part, nous y sommes arrivés assez facilement, » déclara Rem.

« Est-ce que cela aurait dû être plus dur ? » demanda Diablo

« Non, absolument pas... Mais vous avez parlé comme si vous connaissiez bien le Domaine du Seigneur Démon, mais n’est-ce pas la première fois que vous y êtes allé ? » demanda Rem.

« Mhm..., » déclara Diablo.

Diablo s’appelait lui-même un « Seigneur Démon d’un autre monde », donc il serait un peu étrange pour lui de connaître le Domaine du Seigneur Démon dans ce monde. Pour être franc, cela n’avait aucun sens pour son personnage.

« C’est... parce que... bien que je n’y sois jamais allé, je suis toujours au courant de tout. Parce que je suis un Seigneur Démon, » répondit Diablo.

Oh, cette agonie..., c’était le genre de réponse qui faisait que les autres se moquaient de lui en ligne.

Rem avait hoché de la tête. « ... Les Seigneurs Démons ont donc aussi ce genre de capacités. Je vois. »

Gentille fille ! Diablo était rempli de l’envie presque irrésistible de lui caresser la tête.

Cachant les troubles à l’intérieur de lui, Diablo se pencha en arrière, les bras croisés et agissants pleins de suffisance. « Bien sûr, je connais le domaine du Seigneur Démon, car je suis moi-même un Seigneur Démon. »

C’était beaucoup plus difficile que ce à quoi il s’attendait. Entre les moments où ils auraient pu se perdre, la météo qui devenait subitement horrible, et il avait eu du mal à trouver un capitaine... La carte de ce monde était très différente de celle du Croisement de la Rêverie.

— C’était simplement énorme.

C’était la même chose avec la distance entre Faltra et la Tour des Météores. Par rapport au jeu, tout était beaucoup plus vaste et dégagé ici. C’est pour cela qu’il avait continué dans la mauvaise direction jusqu’à ce qu’il s’y soit habitué. Même les donjons qui étaient une ligne droite dans le jeu étaient totalement différents du point de vue du design dans ce monde. Après tout, c’étaient des grottes naturelles, alors peut-être que cela ne devrait pas être une surprise.

Diablo avait aussi oublié une partie de la carte, ce qui expliquait en partie pourquoi il avait tant de problèmes. Depuis qu’il était devenu un haut niveau, il n’utilisait que la fonction « Déplacement Rapide » pour se déplacer, donc cela faisait longtemps qu’il n’avait pas traversé la région après avoir quitté Faltra sur le cheminement jusqu’au Domaine du Seigneur Démon.

Les joueurs normaux étaient peut-être passés par ici un nombre incalculable de fois avec des compagnons qui venaient tout juste de commencer... mais Diablo n’avait jamais fait équipe avec qui que ce soit avant.

— Oh... Je suppose que je suis maintenant dans un groupe, pensa Diablo.

Lumachina ressemblait plus à quelqu’un qu’il était chargé de protéger qu’à un ami, mais c’était la première fois que Rem et Shera venaient ici.

« C’est peut-être vraiment ainsi désormais..., » murmura Diablo.

Les mots qu’il marmonnait involontairement avaient été noyés par le bruit du char des dunes qui grattait contre le sable.

 

Le navire s’était approché de la jetée à l’entrée de la ville. Bien que Diablo l’appelait une jetée, elle était différente de celle qui s’enfonçait dans l’océan à partir de la terre ferme. Ils venaient de traverser un désert pour arriver ici, mais le sable avait continué à travers la ville. Il n’y avait pas beaucoup de différence entre ici et ce qu’ils venaient de traverser pour se rendre dans cette ville.

Le quai formait une pente qui s’alignerait avec les hauts du navire des sables, ce qui permettait aux passagers de descendre jusqu’au sol. Juste au moment où Diablo avait rassemblé un bagage particulièrement volumineux et qu’il s’était préparé à sauter du bateau — .

« Nous sommes arrivés ! » Avec un cri, Shera sauta du bateau avant que Diablo puisse faire la même chose. Avec un plop, elle avait coulé dans le sable où elle avait atterri, enterrée jusqu’aux genoux.

« Agyah !? » s’écria Shera.

« ... Je pense qu’on va te laisser là, » déclara Rem.

« E-Est-ce que ça va ? » demanda Lumachina.

Rem et Lumachina avaient toutes les deux utilisé la jetée pour débarquer, Diablo avait décidé qu’il serait plus judicieux qu’il l’utilise également.

« Attendez, attendez, attendez ! Je ne peux pas sortir de là !! » cria Shera.

Plus elle luttait pour se libérer, plus elle s’enfonçait dans le sable. Il était plus difficile de se libérer que cela en avait l’air lorsqu’une tonne de sable s’était retrouvée sur vos pieds.

Diablo avait finalement attrapé Shera par le collier, la traînant dehors de son trou. Le sable s’était déversé de son corps, et même ses bottes étaient pleines de cette substance abrasive. En raison de la différence dans leurs types de corps, Diablo avait réussi à traverser l’épreuve en ne s’enfonçant que faiblement.

« Hmph, » grogna Diablo.

« Me-Merci beaucoup, Diablo ~, » elle l’avait serré très fort dans ses bras alors qu’ils allaient vers la ville.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire