Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 4 – Chapitre 2 – Partie 3

***

Chapitre 2 : Voler Haut dans le Ciel

Partie 3

« Tria !! » cria Lumachina.

Lumachina avait basculé en position verticale. Elle avait vu un rêve avec la femme Paladine qui l’avait aidée à s’échapper, puis elle avait regardé la Paladine qui tombait dans un trou dans le sol.

— Non, c’était rien qu’un rêve, pensa-t-elle.

Lumachina s’était regardé le corps, et elle avait constaté que quelqu’un l’avait habillée d’un habit de chanvre brun, comme ceux qu’elle voyait habituellement en ville. Elle s’était immédiatement dit qu’elle était contente de ne plus être nue encore maintenant.

Ensuite, elle avait regardé autour d’elle. Elle se trouvait dans une pièce inconnue avec des murs froids et pierreux, et un toit qui semblait vouloir fuir s’il pleuvait. Des bougies tapissaient les murs, et la seule lumière dans la pièce provenait de leurs flammes vacillantes.

Il semblait qu’il était déjà le soir, car ce qu’elle pouvait voir de l’extérieur, à travers une minuscule fenêtre dans la pièce, était de la noirceur. S’il n’y avait eu personne d’autre dans la pièce avec elle, elle se serait probablement inquiétée quant au fait qu’elle avait été jetée en prison.

 

Il y avait deux filles autour du lit : une Elfe et une Panthérienne.

 

L’Elfe était venue auprès de Lumachina. Elle avait une poitrine vraiment ample, mais à en juger par ses longues oreilles et ses traits faciaux, elle était sans aucun doute une Elfe.

« Elle s’est réveillée ! Dieu merci, » déclara l’Elfe.

« ... Est-ce que ça va ? Nous avons guéri les coupures sur vos jambes, mais y a-t-il autre chose qui vous fait mal ? » demanda l’autre fille.

Les oreilles, la queue et les cheveux de la Panthérienne étaient tous noirs, une rareté parmi ceux de son espèce. Elle regardait Lumachina avec une expression d’inquiétude s.

« Hein ? Ah, euh..., » balbutia Lumachina.

Elles n’étaient pas seulement belles, mais aussi mignonnes. Cependant, Lumachina s’inquiétait des colliers de fer autour de leur cou, qui étaient très probablement des colliers d’esclaves.

« ... Vos souvenirs sont-ils confus ? Pouvez-vous me dire votre nom ? » demanda la Panthérienne, avec inquiétude.

« Je m’appelle..., » le brouillard dans sa tête s’était rapidement dissipé. « Ah, je suis Lumachina Weselia. C’est bon, je m’en souviens. »

« ... C’est une bonne chose. Je m’appelle Rem Galleau. Je suis une Panthérienne, comme vous pouvez probablement le constater, ainsi qu’une Aventurière, » déclara Rem.

« Je suis Shera, et je suis une Elfe ! » déclara Shera.

« ... Je sais que c’est un court préavis, Lumachina, mais il y a beaucoup de choses que nous voulons que vous nous expliquiez... Mais avant cela, il y a une question très importante que je dois vous poser, » déclara Rem.

L’expression de Rem était extrêmement sérieuse, ce qui avait rendu Lumachina nerveuse. « Qu’est-ce que c’est ? »

« ... Diablo vous a-t-il fait quelque chose de bizarre ? Plus précisément, vous a-t-il touché dans des endroits bizarres, ou vous a-t-il pincé, ou léché... ou a-t-il utilisé ses doigts pour, euh... ? » Rem avait rougi en parlant, sa voix devenant de plus en plus faible et hachurée.

Le visage de Lumachina avait aussi commencé à brûler. Elle se souvient très clairement comment elle avait été sauvée alors qu’elle était presque complètement nue.

« D-Diablo serait-il le Dieu qui m’a sauvé ? Si oui, je peux jurer qu’il n’a pas fait de tels... actes i-impurs ou tabous avec moi..., » elle était inconsciente à l’époque, mais elle était certaine que Dieu ne lui ferait jamais quelque chose comme ça.

Rem avait poussé un profond soupir de soulagement. « ... Dieu merci. »

« Hahahaha ! C’était un grand choc quand Diablo est venu en vous transportant, Lumachina. On pensait qu’il vous avait attaqué ou un autre truc dans le genre ! » déclara Rem.

« ... Je pensais que cela n’est pas possible venant de sa part..., mais comme il ne voulait pas le nier, j’avais peur qu’il se soit passé quelque chose entre vous, » déclara Shera.

« Parfois, Diablo ne dit rien d’autre que “ouais” et tout ça, alors c’est difficile de comprendre, » déclara Rem.

« ... Il semblerait qu’il y a des moments où il n’aime pas parler, à notre grand chagrin, » déclara Shera.

Cette fois, Lumachina avait essayé de poser une question. « Euh... Quel genre de relation avez-vous avec Dieu ? »

« ... Qu’entendez-vous par “Dieu” ? Parlez-vous de Diablo ? » Rem avait demandé afin de le confirmer.

Lumachina avait hoché la tête. « Il est celui qui m’a sauvée. »

« Hmm, je suppose qu’on peut dire que Diablo est un peu comme notre propriétaire, » avait dit Shera en touchant son collier.

« Quoi !? Dieu détient des esclaves !? » s’écria Lumachina.

« Non, vous avez tout faux ! Ce n’est pas un “collier d’esclave”, c’est un “collier d’asservissement”. Euh, voyons voir... Quand Rem et moi avons essayé d’invoquer un Seigneur Démon à la Tour des Météores, notre magie nous a été renvoyée, et..., » déclara Shera.

Elle faisait de son mieux pour tout expliquer, mais Lumachina ne comprenait pas vraiment ce qui se passait.

Finalement, Rem était intervenue et avait tout résumé pour elle : « Diablo est le chef de notre groupe d’aventuriers, et notre ami. »

« Je... comprends, » déclara Lumachina.

— Dieu est leur ami ? Et un aventurier ? Se demanda Lumachina.

Elle voulait le confirmer, juste pour être sûre. « Euh... Donc ce “Diablo” est Dieu, n’est-ce pas ? »

« ... C’est un Sorcier Élémentaliste, un Sorcier si fort que son pouvoir va au-delà de tout bon sens, » répondit Rem.

« Et il dit toujours qu’il est un “Seigneur Démon d’un autre monde”, » déclara Shera.

« Dieu doit être celui qui m’a sauvée... Ce serait un problème pour moi s’il n’est pas..., » Lumachina berça sa tête entre ses deux mains.

« ... Et pourquoi cela ? » demanda Rem en inclinant sa tête.

« Parce qu’il a vu ma peau..., » murmura Lumachina, rougissant furieusement.

« ... Et ? » demanda Rem.

« Et alors ? Nous avons l’habitude de montrer notre peau quant il est à côté de nous, donc —, » Rem avait rapidement frappé Shera pour avoir lâché de tels détails.

Il y avait une chose que Lumachina avait toujours décidée dans son cœur : « La seule personne à qui vous devez montrer votre peau est l’homme qui deviendra votre conjoint. »

« ... Alors quoi ? » demanda Rem.

« C’est pourquoi si ce “Diablo” n’est pas Dieu... alors je n’ai pas d’autre choix que de devenir son épouse, » déclara Lumachina.

La queue de Rem était devenue d’un coup tout droit. « Qu’est-ce que c’est que ça — ? Pourquoi cette fille-cape toute nue s’emporte-t-elle ainsi ? »

« C-C’est tout à fait exacte, il y a un ordre pour ce genre de choses ! Comme le fait que j’étais la première dans la file d’attente, n’est-ce pas ? » déclara Shera.

« Euh !? Qu’est-ce que vous voulez dire par là !? Vous deux, vous n’êtes que des membres de son groupe, non !? » demanda Lumachina.

Rem avait alors détourné son regard. « ... C’est exact. »

« E-Eh bien... peut-être ? Mais j’ai l’impression que Diablo les aime plus gros, me comprenez-vous ? » déclara Shera, en soulevant sa poitrine avec ses deux mains.

Pendant qu’elles parlaient, nul autre que Diablo entra dans la pièce.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire