Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 4 – Chapitre 1 – Partie 6

***

Chapitre 1 : Lutte contre les Ravageurs

Partie 6

« Ku-ku-ku-ku... Pour avoir vu à travers mon “Camouflage d’Ombre” comme ça... Il semble qu’après tout, vous ne soyez pas un simple sorcier ! »

Après que le fluide de la couleur du goudron se soit accumulé sur le sol, cela s’était soulevé. Cette masse noire, de la taille d’un enfant, s’était transformée en une personne qui portait un katana sur le dos de sa tenue noire. Un masque de fer recouvrait sa bouche, rendant son expression indiscernable.

Son apparence même était presque synonyme du Japon.

— Un ninja !? Pourquoi y a-t-il un ninja ici !? Se demanda Diablo.

Les autres dans la pièce semblaient secoués par l’apparition soudaine de la personne portant une tenue étrange. Shera, avec ses sens aigus, avait été particulièrement choquée.

« Je ne le sentais pas du tout ! Vous êtes incroyable, Diablo ! » s’écria Shera.

Diablo avait également été surpris, mais il avait maintenu son air de sang-froid en utilisant son rôle de Seigneur Démon qui était enraciné dans son être.

« Hmph... Et qui es-tu censé être ? » demanda Diablo.

« Je suis les yeux et les oreilles de Sa Majesté... ainsi que son épée, » déclara l’ombre.

Alicia avait serré les dents en entendant ça. « Impossible ! C’est le rôle des Chevaliers Impériaux, et je n’ai jamais vu un chevalier aussi suspect que vous ! »

« Ku-ku-ku-ku... Bien dit pour quelqu’un qui parlait de faire tomber le royaume. Je ne porte pas le titre symbolique de chevalier impérial, mais je suis néanmoins un shinobi, un agent qui se déplace dans l’ombre à la demande du roi. Je m’appelle Kuzukage, » déclara-t-il.

L’histoire du Croisement de la Rêverie était basée sur une Europe médiévale fantastique, mais le jeu avait aussi mis en place des tenues de ninja comme costumes décoratif. Il y avait aussi des samouraïs, et des hommes armés tout droit sortis d’un western spaghetti. Diablo pensait que ce genre de choses étaient seulement exclusives au jeu, mais pour que cela existe ici aussi... C’était bien trop déplacé dans un monde comme celui-ci.

Rem et Shera regardèrent le shinobi avec suspicion.

« Q-Qu’est-ce qu’elle a cette personne ? » demanda Rem.

« Il s’habille comme un taré ! » s’écria Shera.

— On dirait que c’est après tout une tenue étrange dans ce monde, pensa Diablo.

Diablo avait préparé « Bâton de Tenma ». La distance entre eux n’était que de cinq pas au maximum. À en juger par le katana sur son dos, l’adversaire de Diablo était très probablement un guerrier. Il était désavantagé en ce qui concerne l’endroit où il se battait et où il commençait, mais Diablo ne pouvait pas se permettre de battre en retraite maintenant.

« Hmph... Tu es donc un espion du roi. Je ne peux pas te laisser repartir vivant, » déclara Diablo.

« Ku-ku-ku-ku... Et il en va de même pour moi. Je ne peux pas vous laisser vivre après m’avoir vu, » déclara Kuzukage.

« Espèce d’imbécile. Pensez à votre situation avant d’ouvrir la bouche, » déclara Rem.

« Ma situation ? Une traîtresse, trois Demis, deux Déchus... Face à mon ninjutsu, vous n’êtes que des chiffres, » déclara-t-il.

« Qui a dit que c’était un problème de nombres ? » demanda Diablo.

« Hoho ? »

« Tu te tiens devant le Seigneur Démon Diablo, et tu dis que tu ne peux pas me laisser vivre ? Connais ta place, petite bête, » déclara Diablo.

« Ku-ku-ku-ku... Quel Demi amusant. Permettez-moi de vous montrer qui est le vrai petit ici, » déclara le ninja.

 

Kuzukage avait soudainement disparu.

 

— Téléportation instantanée !? Se demanda Diablo.

C’était simplement permis grâce à la vitesse à laquelle le ninja s’était précipité par lui. Un jet de sang était apparu venant du bras droit de Diablo, la partie supérieure de son « Abîme d’Ébène » avait été tailladée. De l’autre côté de la pièce, il entendit le son d’un katana rengainé.

« Nin. »

Kuzukage tenait deux doigts devant sa bouche. Diablo se tourna sur lui-même, le regardant fixement.

— Il est rapide. Très vite, pensa Diablo.

Rien qu’en termes de vitesse, il était plus rapide que Galford, mais Diablo ne pouvait pas montrer de faiblesse maintenant.

« Quoi ? C’est que ça ? » demanda Diablo.

« Ne crachez pas de telles bêtises. Il n’y a aucune chance pour un sorcier comme vous de suivre mes mouvements ! » s’écria Kuzukage.

Kuzukage s’était encore une fois précipité vers lui. Une entaille plus profonde cette fois avait été faite sur le bras gauche de Diablo. Il était revenu, continuant avec un autre coup. Kuzukage avait fait le tour de la pièce comme il l’avait voulu, en frappant avec son katana. Les blessures de Diablo avaient continué d’augmenter, et son sang s’était répandu sur le sol.

« Fuahahaha ! Qu’est-ce que vous en dites, Sorcier ! C’est ce que signifie être un shinobi ! » déclara Kuzukage.

Alors que Kuzukage se précipitait de nouveau vers lui, Diablo avait poussé son Bâton de Tenma vers l’avant, cognant directement le visage de son assaillant.

« Hein !? »

Il avait été envoyé vers l’arrière. Juste au moment où son dos était sur le point de s’écraser contre le mur, Kuzukage avait changé de position à la dernière seconde, plantant plutôt ses pieds dessus. Il s’était replacé correctement sur le sol.

Le masque était tombé de son visage, écrasé en morceaux. Du sang de la couleur du goudron coulait de son nez, s’égouttant sur le sol.

Diablo haussa les épaules.

 

« Et ? N’allais-tu pas me montrer qui était le vrai petit, minable ? » demanda Diablo.

 

Kuzukage avait serré ses dents. « Comment un sorcier pourrait-il voir à travers ma technique de “Course de l’Ombre” ? »

« Il semble que tu te trompes gravement sur quelque chose. Je l’ai déjà dit, mais je ne suis pas un simple sorcier : Je suis un Seigneur Démon d’un autre monde ! » déclara Diablo.

— Bien sûr, tu es rapide, mais le contrepoids habituel d’un Sorcier est un arc et des flèches. La pluie de flèches que j’ai l’habitude d’affronter est bien plus rapide que toi, pensa Diablo.

Peu importe à quelle vitesse ils allaient, Diablo pouvait toujours voir à travers les techniques de type Charge d’un guerrier. S’il n’avait pas ce genre de réflexes, il n’aurait jamais pu faire face à Archer.

— Si tes mouvements étaient un peu plus complexes, il aurait été plus difficile de faire ma contre-attaque, pensa Diablo.

Il voulait vraiment utiliser la magie, mais il était trop dangereux de se maintenir sur place pour jeter un sort contre un adversaire agile comme celui-ci. Et pour commencer, il voudrait au moins se battre dehors.

« “Kunai volant” !! » Kuzukage avait déplacé son bras.

Klem était le but de son attaque soudaine, entre toutes les autres personnes présentes. Une lame en forme de losange semblable à de multiples pointes de lances volait dans l’air, la frappant sur le front. Avec un cliquetis aigu, le kunai avait été repoussé.

« Qu’est-ce que... !? » Les yeux de Kuzukage s’étaient écarquillés.

Klem l’avait fusillé du regard. « Tu as du culot de jeter quelque chose sur un Seigneur Démon. Très bien... Je t’apprendrai le vrai sens de la peur. »

Des éclairs noirs apparurent autour de la main de Klem. Ça faisait-il partie d’un sort ? Était-ce une sorte de compétence spéciale ?

Avant que Klem ne puisse déclencher son attaque, Edelgard s’était précipitée en avant, brûlant de rage. « Osez, osez, faire ça, au Seigneur Démon ! Alors, je vous tue ! Charge Sacrificielle !! »

C’était le nom d’une technique martial déchaîné par un utilisateur de lance. Edelgard n’était pas armée pour le moment, cependant, alors elle avait poussé en avant son poing à la place. Kuzukage s’était tordu le corps pour éviter l’attaque lorsqu’elle avait effleuré la joue.

« Gaaaahahhh !?? »

« Charge, Asulau ! »

Rem avait appelé son invocation, un énorme taureau avec trois cornes qui sortaient de sa tête. Presque au même moment, trois flèches avaient été tirées dans la direction où Kuzukage s’enfuyait. C’était « Tir Triple », une technique unique aux Archers, c’était Shera. Diablo savait qu’elle était compétente avec un arc, mais il n’avait aucune idée qu’elle pouvait même utiliser les arts martiaux.

« Vous avez blessé Diablo et vous avez visé Klem... Je ne vous pardonnerai pas pour ça ! » déclara Shera.

Bien que Kuzukage avait réussi à éviter toutes les attaques qui lui avaient été lancées, Diablo avait gagné suffisamment de temps.

— Je n’ai pas l’habitude de me battre en équipe avec des amis, mais c’est vrai que les avoir en première ligne me facilite les choses, pensa Diablo.

Alors que son sort était terminé, il avait pointé le Bâton de Tenma.

« Je ne suis pas assez tendre pour être prudent avec la vie d’un ennemi qui m’a attaqué avec l’intention de me tuer. Regrets ta décision de t’opposer à un Seigneur Démon depuis les profondeurs de l’enfer ! “Pluie d’Explosions” !! »

Il y avait des moments où un ennemi rapide pouvait esquiver des sorts qui possédaient une portée limitée. Cependant, il s’agissait d’un sort de zone qui lançait d’innombrables boules de feu.

Kuzukage avait étalé une sorte de parchemin. « “Dissimulation de l’Eau”... ! »

Un mur d’eau était apparu devant lui, mais cela n’avait pas de sens. Une pluie infinie de boules de feu s’était déversée contre le mur, faisant bouillir l’eau et la transformant en vapeur. Ils pénétraient facilement à travers. De l’autre côté du mur d’eau, les boules de feu avaient trouvé leur chemin directement sur Kuzukage. C’était un coup direct après l’autre.

« OOOOARGH!? »

Il avait été brisé en morceaux, se transformant en une substance épaisse, semblable à du goudron. La Pluie d’Explosions avait pulvérisé Kuzukage, allant même jusqu’à vaporiser le mur derrière lui.

« Hmph... »

En enfonçant son bâton dans le sol, Diablo avait fixé à l’endroit où l’ennemi se tenait autrefois. Le mur avait disparu, avec des taches de liquide noir éparpillées sur le bois brûlé. La sueur froide était revenue dans son dos.

— Oh merde, ai-je fait une connerie !? Se demanda Diablo.

On avait frappé à la porte derrière lui — .

« Oh, chers clients ~ ? Vous êtes quelque peu une nuisance ☆, » il s’agissait de la voix de la réceptionniste de l’auberge.

Avant que quelqu’un ne puisse répondre, la porte s’était ouverte. Avec un sourire étincelant, une panthérienne, vêtue d’une tenue de bonne, entra dans la chambre et vit que le mur avait été abattu.

 

Un démon était descendu sur eux — .

— le démon des factures extrêmement chères.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Ps: Deux seigneurs démons, une princesse Elfe, une Panthérienne, une déchu et une Ex-Chevalière impérial vaincue par une Grosse facture,quel monde cruel 🙂

  2. Merci pour le chapitre !

  3. Merci pour le chapitre et bonne continuation !

Laisser un commentaire