Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 4 – Chapitre 1 – Partie 5

***

Chapitre 1 : Lutte contre les Ravageurs

Partie 5

Diablo avait sauvé Alicia sans crier gare. Il devait dire quelque chose, le silence le tuait.

« Ah, c’était... un sort destructeur d’armes... Bien qu’il n’affecte que les armes non enchantées, » déclara-t-il.

La première chose qu’il avait faite, c’était d’expliquer sa magie. Il savait que ce n’était pas ce que tout le monde s’attendait à ce qu’il dise, mais s’il avait pu déclarer quelque chose de plus normal dans une situation comme celle-ci, il aurait pu vivre sa vie beaucoup mieux.

Si on regardait dans le jeu, « Bris d’Armes » n’avait aucun effet sur l’équipement qui était de niveau Rare ou supérieur, donc il était fondamentalement inutile contre d’autres joueurs. Cependant, il était efficace contre les monstres qui utilisaient des armes, et portait un coup significatif à leur puissance d’attaque.

« ... Euh... C’était un sort très impressionnant et tout, mais..., » Rem affichait une expression de stupeur.

Alicia regarda Diablo, en affichant un regard implorant. « Pourquoi êtes-vous intervenu ? À quoi pensez-vous, Sire Diablo ? »

 

— Je ne pensais à rien ! Je suis désolé !! C’était juste que je ne voulais pas voir quelqu’un mourir devant moi, d’autant plus qu’elle a été notre alliée pendant une courte période de temps..., pensa Diablo.

 

... Mais un Seigneur Démon qui valoriserait la vie humaine semblait tout simplement hors de propos.

Edelgard, qui était restée silencieuse tout en s’agenouillant tout ce temps, s’était soudain levée.

« Inutile, mourir, » déclara-t-elle.

Les points d’interrogation étaient presque visibles sur tous les visages. Personne ne savait ce qu’elle essayait de dire.

Réalisant que son explication manquait de détails, Edelgard avait continué : « Même si tu meurs ~ ! Aucun bénéfice, pour eux. C’est pourquoi, inutile, probablement ? Inutile ! »

« Donc vous dites que je devrais me rattraper, » déclara Alicia en se tournant vers Diablo. « Mais, comment ? »

— Ne me demandez pas, je n’ai jamais pensé aux avantages et aux inconvénients de garder quelqu’un en vie... Les Déchus sont vraiment effrayants, pensa Diablo.

Malgré tout, Diablo n’avait jamais perdu son sang-froid. Il faudrait beaucoup de courage de sa part pour révéler qu’il n’avait pas vraiment de réponse pour elle.

« Hmph... Tu me demandes ce que tu devrais faire ? Tu es plus bête que je ne le pensais si tu ne peux même pas comprendre ça, » déclara Diablo.

— Cependant, je n’en ai moi-même aucune idée... ! pensa Diablo.

Après y avoir réfléchi un peu, Alicia hocha la tête. « Donc, vous dites... que je devrais mourir après vous avoir été d’une certaine utilité, n’est-ce pas ? »

« O-Oui, » déclara Diablo.

— Eh bien, c’est à dire, mourir de vieillesse..., pensa Diablo.

« Mais est-ce que je peux encore faire quelque chose pour vous ? » demanda Alicia.

Rem avait incliné la tête. « ... Vous êtes une chevalière impériale, Alicia. Pour nous aider, vous avez déjà empêché l’envoi de troupes, n’est-ce pas ? »

« Je ne sais pas si j’aurai encore mon poste de Chevalière Impériale. Je ne sais pas comment l’incident où je vous ai remis à Saddler a été rapporté à la capitale, » répondit Alicia.

« ... Est-ce qu’il y a quelqu’un pour faire un tel rapport ? Saddler et ses subordonnés sont morts, et nous étions les seuls à avoir vu le combat entre Diablo et Krebskulm... en plus de Sylvie et Émile, » déclara Rem.

« Il semble que Sa Majesté, Delouche Xandros, possède son propre réseau d’informations personnelles en dehors des commandements dans l’armée et les Chevaliers Impériaux, » répondit Alicia.

C’était la première fois que Diablo entendait le nom du roi. La seule fois où il avait été mentionné dans le jeu était comme « le Roi de Lyferia ». Le Croisement de la Rêverie ne faisait pas partie du genre militaire, de sorte qu’il faisait abstraction des informations relatives à la famille royale et au pays.

Si Alicia était signalée comme ayant comploté pour ressusciter le Seigneur Démon, sans parler de perdre sa position de Chevalière Impériale, elle serait très probablement pourchassée comme un traître au pays.

« C’est sans importance, » déclara Diablo en haussant les épaules.

« Quoi... !? » s’exclama Alicia.

« Je dis que ta position n’a aucune importance, » déclara Diablo.

« Mais... Mais si je ne suis pas une chevalière impériale, je ne vaux rien..., » déclara Alicia.

Diablo n’était pas un fan de statut ou de position, ou de si quelque chose était utile ou non.

 

— Qu’est-ce qu’il y a de mal à être enfermé et être un NEET ! C’est la société qui a tort ! C’est la faute du monde d’être un endroit où il faut travailler pour vivre ! Si le monde doit me faire travailler, alors il faut l’anéantir ! pensa Diablo.

 

Mais il semblerait qu’elles n’avaient pas compris que ce qu’il avait dit était comme la libération d’un NEET enfermé. Alors qu’il réfléchissait sur la façon de s’expliquer, Rem acquiesça, apparemment satisfaite.

« C’est exactement comme Diablo l’a dit, » déclara Rem.

— Hein... ? Non, calme-toi. Elle ne parlait pas de ce que je viens de crier à l’intérieur de ma tête, mais probablement de ce que j’ai dit sur le fait de ne pas se soucier de la position d’Alicia. N’est-ce pas... ? se dit Diablo.

« ... Votre position de chevalière impériale a été décidée par les plus hautes sphères de ce pays, n’est-ce pas ? » demanda Rem à Alicia.

« Naturellement, » répondit Alicia.

« Donc ceux que vous détestez ne sont pas vraiment nous, mais ces plus hauts gradés, non ? » demanda Rem.

« O-Oui... Oui, ce serait exact. Mais, je ne sais toujours pas... ce que je devrais faire ? » demanda Alicia.

« ... Je ne sais pas non plus, » répondit Rem.

Elles avaient toutes les deux regardé Diablo. Elles voulaient toutes lui poser des questions difficiles comme ce que l’on faisait du pays ou ce qu’il fallait faire de sa vie... Il n’avait pas le genre de grande sagesse qui lui permettait de lâcher des réponses à leur demande. La seule chose dont il pouvait utiliser pour s’inspirer, c’était l’expérience qu’il avait vécue à l’époque.

Mais il était inacceptable qu’un Seigneur Démon se contente de dire « Je ne sais pas », cela ruinerait son image. Alors Diablo avait tordu ses lèvres en un ricanement audacieux.

 

« Alors la seule option est de tout détruire ! » déclara Diablo.

 

« Quoi !? » s’exclama Rem.

« C-C’est..., » s’exclama Alicia.

Alicia et Rem avaient été stupéfaites, à juste titre. Le regard de Shera montrait qu’elle n’avait aucune idée de ce qui se passait.

Cependant, malgré tout cela, Klem avait fait un signe de tête profond.

« C’est exact ! Peu importe qu’il s’agisse d’un roi ou d’un pays, si vous ne l’aimez pas, alors vous devriez tout simplement le détruire ! » déclara Klem.

« Ohhhh ! Seigneur Démon... enfin, motivée ? Motivée ! Enfin !! » Les yeux d’Edelgard brillaient de mille feux.

Il se pouvait que la conversation eût pris une tournure assez étrange à un moment donné.

Alicia avait maintenant les poings serrés. « ... Compris. Alors je mettrai tous mes efforts pour faire tomber le pays, tant qu’il vous sera utile, Sire Diablo ! »

— Quoi !? s’exclama Diablo dans sa tête.

Quelque part en cours de route, il semblerait qu’Alicia pensait que Diablo avait voulu faire tomber le royaume de Lyferia.

Rem et Shera avaient des regards tout aussi confus sur leurs visages.

« ... Est-ce vrai, Diablo ? » demanda Rem.

« C’est un Seigneur Démon, alors peut-être qu’il n’a qu’envie de se battre contre les Races ? » demanda Shera.

— Attendez, attendez, attendez, attendez une seconde, s’il vous plaît !! C’est mauvais, n’est-ce pas !? pensa Diablo.

Peu importe à quel point il était dévoué à son jeu de rôle de Seigneur Démon, il ne s’attendait certainement pas à être entraîné par Alicia et sa rancune contre les grands pontes du royaume afin de faire tomber le pays.

— C-Ce n’est pas exactement ce que je vise en ce moment... mais ne serait-ce pas normal pour un Seigneur Démon de faire quelque chose comme détruire un pays entier juste parce qu’il s’ennuyait ? Se demanda Diablo.

... Mais dans un moment comme celui-ci, Diablo ne pouvait pas hocher la tête et tout accepter.

La bouche de Diablo s’était transformée en grimace. « Eh bien ! S’ils osent me défier, je ne leur montrerai aucune pitié. Mais pour l’instant, je ne connais pas grand-chose du Royaume Lyferien. Peu importe qui c’est, je n’hésiterai pas à annihiler quelqu’un — mais seulement s’ils s’opposent à moi. Seulement s’ils sont contre moi. »

« Comme vous le dites, Sire Diablo. Si nous n’avons pas une compréhension claire de la force de notre ennemi, alors notre victoire restera incertaine, » déclara Alicia.

« Eh bien..., » commença Diablo.

— Je ne voulais pas dire ça comme ça, pensa Diablo.

Mais il n’y avait aucune chance pour que ce que Diablo ressentait vraiment à l’intérieur lui parvienne.

« Je ne sais pas ce qu’il en est advenu de ma propre position, mais je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour recueillir des informations, » Alicia se mettait vraiment dans l’idée de renverser le gouvernement lyferien.

Bien qu’il ne plaisanterait pas s’il le disait, il ne pourrait pas simplement dire « la paix est la meilleure des choses » à cause de son rôle de Seigneur Démon.

« Je vois. E-Eh bien, fais de ton mieux pour atteindre cet objectif — mais n’hésite pas à le faire lentement... et prudemment... et seulement si tu en as envie, » déclara Diablo.

Alicia s’était agenouillée.

 

« Merci, Sire Diablo. J’ai presque inutilement gaspillé ma propre vie. Je vous remercie profondément de m’avoir montré le chemin que je devrais continuer à suivre, je vous jure de ma loyauté éternelle, » déclara Alicia.

 

« Bien, » déclara-t-il.

Pour être tout à fait honnête, Diablo n’avait pas montré sa véritable pensée. Tous les autres avaient avancé leurs idées et avaient interprété ce qu’il avait dit comme bon leur semblait.

— Cela dit, si nous avons réussi à reporter un peu le problème, alors je dis : mission accomplie, pensa Diablo.

C’était un bien meilleur résultat que de se retrouver avec une chevalière impériale morte dans la pièce.

Rem avait tendu la main à Alicia. « ... Je ne peux pas simplement vous pardonner de nous avoir trahis, mais je ne serais pas non plus heureuse que vous mouriez à cause de cela. Je ne peux pas non plus être d’accord avec l’idée de faire tomber le royaume de Lyferia... Mais s’il y a des individus aux échelons supérieurs du royaume qui ont besoin d’être punis pour leurs crimes, j’offrirai mon aide. »

« C’est vrai. À ce stade, on serait obligé de penser que tout cela n’est rien d’autre que ma propre rancune unilatérale. Je m’assurerai de recueillir suffisamment de preuves du contraire, » déclara Alicia.

Alicia avait saisi la main de Rem. Bien qu’elles l’avaient fait au cours d’une conversation plutôt turbulente, le fait qu’Alicia et Rem semblaient s’être réconciliées avait fait sourire Shera.

« N’est-ce pas génial, Diablo ? » demanda Shera.

« Je suppose que oui, » répondit Diablo.

— Ce qui est vraiment génial, c’est que cela ne s’est pas transformé en une attaque immédiate de la capitale, pensa Diablo.

Edelgard faisait la moue, comme si toute cette histoire l’ennuyait. Klem avait l’air endormie, probablement parce qu’elle avait été réveillée au milieu de la nuit.

 

Soudain, Diablo s’était rendu compte d’une paire d’yeux perçants le regardant depuis la fissure entre le mur et le plafond. Ils appartenaient à une petite créature gris cendre, c’était à nouveau la souris.

Diablo s’énervait. « Pff... Saleté de souris, se faufiler comme ça. Peut-être que je vais faire sauter le plafond avec... »

Bien sûr, il n’était pas sérieux à ce sujet, mais il avait quand même levé la main en direction du rongeur. Comme si elle pouvait comprendre ce qu’il avait dit, la souris avait fui en pleine panique. Juste au moment où Diablo pensait que ce serait la fin, il entendit un petit cri d’agonie qui signalait la mort de la souris.

— Quoi !? Il y a quelque chose derrière ? pensa Diablo.

Les restes tordus de ce qui était autrefois la souris étaient tombés sur le sol. Un liquide visqueux et noir s’écoulait de l’espace entre le mur et le plafond, suintant vers le corps de la souris.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.
    Woua ce passage est très différent de l'anime, ils sont vraiment couper court.
    Du coup, j'ai hate de voir comment ça évolue.

  2. Merci pour le chapitre.
    Hate de voir la suite

  3. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire