Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 5

***

Chapitre 5 : Les deux Seigneurs-Démons

***

Chapitre 5 : Les deux Seigneurs-Démons

Partie 1

Trente minutes avant le réveil du Seigneur Démon — la cloche de l’église avait sonné six fois, le son transperçant l’air.

Diablo était entré dans la Guilde des Aventuriers à l’heure du dîner, de sorte que la salle à manger du premier étage était pleine de monde. Parmi la foule des clients, il repéra Sylvie et Émile assis ensemble à une table.

Les aventuriers de Faltra connaissaient la force de Diablo, c’est pourquoi ils fermaient tous la bouche quand ils le voyaient. Sans s’en rendre compte, Diablo avait une expression sinistre sur son visage.

Sylvie avait remarqué qu’il était entré : « Salut, Diablo. Qu’est-ce qu’il y a ? »

« C’est rare de te voir venir seul, mon ami. S’est-il passé quelque chose ? » demanda Émile.

« Quelque chose... Ouais..., » il avait hésité à dire la suite.

— Comment un Seigneur Démon s’y prendrait-il pour demander de l’aide à d’autres personnes ? Se demanda-t-il.

Il voulait que ces deux-là se joignent à la recherche de Klem. Mais tous les Seigneurs-Démons que Diablo connaissait donnaient des ordres, il n’y a jamais eu une seule fois où ils avaient demandé de l’aide pour trouver quelqu’un. Ce serait certainement un jeu d’enfant de donner un ordre, comme il se contente de le dire : « Klem a disparu, ainsi que Rem et Alicia. Trouvez-les. » Mais pourrait-il demander de l’aide avec une telle attitude ? Peu importe à quel point il était nul pour parler avec d’autres personnes, il savait au moins qu’il y avait quelque chose de mal à propos de cette approche.

Il ne pouvait pas utiliser son jeu de rôle de Seigneur Démon dans cette affaire. En tant que tel, il devrait se fier à son vrai être.

Il avait eu des sueurs froides.

Émile pencha la tête sur le côté. « Qu’est-ce qui ne va pas, mon ami ? Tu n’as pas l’air très bien. »

« ... Eh... bien, » déclara Diablo.

Il avait essayé d’expliquer ce qui se passait, mais les flash-back de tous ses échecs lors d’interaction avec les autres avaient inondé son esprit — .

J’ai été mal compris, pensa-t-il.

J’ai blessé les autres.

On s’est moqué de moi...

Même s’ils avaient été gentils en me parlant, je n’étais que la cible de leur méchanceté après ça.

Se souvenant de tout cela, sa gorge s’était fermée, le rendant incapable de parler.

« Je me demande ce que ça pourrait être ? » Sylvie avait un regard empli de curiosité.

À ce moment, un garçon Marcheur des Herbes — qui ressemblait à un enfant, mais dont l’âge était indiscernable — était arrivé en courant. Il portait des vêtements en lambeaux presque comme une sorte de manteau.

« Excusez-moi ! » cria le marcheur.

« Heya, s’est-il passé quelque chose ? » demanda Sylvie.

Sylvie tourna la tête et leur tendit l’oreille. Le Marcheur des Herbes en vieux haillons lui chuchota quelque chose d’un ton feutré.

Maintenant que Diablo y pensait, Sylvie avait ses propres responsabilités en tant que chef de la Guilde des Aventuriers de Faltra, tandis qu’Émile était responsable de la gestion de tous les aventuriers de classe guerriers.

— Il serait stupide de les déranger avec quelque chose comme chercher une enfant perdue..., pensa Diablo.

Il avait dit sa propre part de choses absurdes en utilisant son jeu de rôle du Seigneur Démon, mais quand il était revenu à son état normal, il avait d’innombrables raisons de ne pas parler avec d’autres personnes.

Comme Diablo était saisi par un sentiment de malaise, il pensait à la disparition de Klem que comme à une simple recherche d’une enfant disparue. Il n’avait aucune idée de la situation désespérée de Rem ou de la trahison d’Alicia, ce qui expliquait pourquoi il ne pouvait même pas commencer à parler. La seule chose qu’il pouvait faire était de rester là.

Après avoir entendu ce que le Marcheur des Herbes en haillons avait à dire, les yeux de Sylvie s’étaient grandement ouverts.

« Diablo ! Rem et Klem ont été emmenées par un Paladin ! » cria-t-elle frénétiquement.

« Qu’est-ce que tu dis !? » cria Diablo.

Plusieurs aventuriers étaient tombés de leur chaise quand il cria de colère.

« Écoutez, tout le monde ! » Sylvie s’était levée de sa chaise. « Il s’agit d’une quête urgente ! Nous allons sauver Rem et Klem ! Diablo, où est Shera ? »

« Elle devrait être sur la Place Centrale, à la recherche de Klem, » répondit Diablo.

« Alors, on ira là-bas plus tard. On dirait que le chariot de Paladin se dirigeait vers le District Nord ! Il faut se dépêcher ! » déclara Sylvie.

« Sais-tu où !? » demanda Diablo.

« Nous ne savons pas avec certitude, mais très probablement à l’église près des murs de la ville dans le District Nord. Le Paladin en a fait son quartier général depuis cinq jours ! » répondit Sylvie.

« Alors c’est assez pour moi ! Tu as mes remerciements ! » déclara Diablo.

« ... Hein ? » s’exclama Sylvie.

Diablo avait quitté en trombe la Guilde des Aventuriers. Il n’y était pas encore allé dans ce monde, mais il y avait aussi une église dans le District Nord du jeu. Cela ne prendrait qu’une minute pour passer d’une extrémité à l’autre de Faltra dans le jeu...

Mais dans ce monde, le diamètre de la ville était de plus de trois kilomètres, donc cela prendrait environ 30 minutes à pied. Les routes qui y menaient n’étaient pas droites non plus, donc cela prendrait encore plus de temps.

— Ce corps de niveau 150 n’est pas seulement pour le spectacle ! Je vais devoir sprinter à mon maximum ! pensa Diablo.

Il commençait à peine à faire nuit, et le marché fermait ses portes pour la journée. Cela signifiait que le nombre de clients avait également diminué, de sorte que Diablo n’avait pas à s’inquiéter de s’écraser sur quelqu’un pendant qu’il courait à plein régime vers le District Nord.

Sylvie se tenait dans la Guilde des Aventuriers, avec les yeux ronds comme il se devait.

« ... Il a bien dit : “Tu as mes remerciements”, n’est-ce pas ? » demanda Sylvie.

« C’est ce qu’il a fait, » Émile hocha la tête.

Sylvie sourit avec joie. « Diablo a l’air d’aller beaucoup mieux que la première fois que je l’ai rencontré. »

« Cet homme a toujours été quelqu’un de bien. Après tout, c’est un allié des femmes ! Raison de plus pour laquelle je veux l’aider, » déclara Émile.

« Je suppose que tu n’as pas tort. Si le chariot est presque prêt, je te le laisse, Émile, » déclara Sylvie.

« Il va se battre contre ce Paladin, non ? Aura-t-il même besoin d’aide ? » demanda Émile.

Les nouvelles concernant l’incident survenu aux Oreilles Pointues s’étaient répandues. Diablo était maintenant célèbre dans toute la ville en raison du fait que même un Paladin n’était pas de taille face à lui.

« C’est bon s’il ne le fait pas, » Sylvie haussa les épaules. « Mais j’ai un mauvais pressentiment. Tu as bien un guérisseur talentueux dans ton groupe, n’est-ce pas Émile ? »

Elle avait tourné son attention vers un aventurier vêtu d’une robe blanche, assis à une table voisine. Ils avaient regardé vers le bas, embarrassés. Alors qu’ils étaient clairement timides, leurs capacités étaient réellement présentes.

Émile avait placé son épée en l’air.

« Je ne comprends pas tout à fait, mais si tu le dis, Sylvie, je tiendrai compte de tes paroles ! Allons-y, tout le monde ! » déclara Émile.

Répondant à son appel aux armes, un grand nombre d’aventuriers, y compris celui en robe blanche, s’étaient levés de leurs sièges. Sylvie avait aussi commencé à donner des instructions aux individus autour d’elle.

Un grand chariot de marchandises s’était arrêté devant la Guilde des Aventuriers, et une foule d’aventuriers s’était entassée à l’arrière.

« N’y vas-tu pas, Sylvie ? » demanda Émile.

« Il semble que les choses vont devenir assez bruyantes, donc je pense que je vais aller voir le gouverneur, » répondit Sylvie.

« Compris... Après tout, être entouré de soldats après avoir battu le Paladin n’a pas l’air très amusant, » déclara Émile.

« Non, c’est sûr que non. Et aussi, je n’ai pas eu la chance de le dire à Diablo... mais il semblerait qu’il y avait quelqu’un d’autre avec Saddler quand il a emmené Rem et Klem, » déclara Sylvie.

« Hoho ? Quelqu’un comme lui a des alliés ? » demanda Émile.

« On dirait que c’était Alicia..., » déclara-t-elle en soupirant.

Émile affichait une expression compliquée sur son visage. « Elle est... Hmm... C’est une chevalière impériale, ça a peut-être quelque chose à voir avec sa position ? »

« Ouais, on dirait qu’elle a sa propre situation, alors je compte sur toi, » déclara Sylvie.

« Laisse-moi faire ! Et je compte sur toi pour traiter avec le gouverneur, Sylvie ! » déclara Émile.

Le chariot était parti à toute vitesse.

Quelques minutes plus tard — .

Une onde de choc s’était propagée à travers la ville alors que des ailes de lumière perçaient le ciel. Un cercle magique s’étendait dans l’air tandis que le hurlement du Seigneur Démon résonnait à travers Faltra.

***

Partie 2

Diablo était essoufflé après avoir sprinté jusqu’au cimetière. Il avait vu des tombes renversées, éparpillées le long du sol, mais ce n’était pas parce que le cimetière avait été abandonné...

Tout cela à cause du monstre qui s’y trouvait.

Ses cornes étaient déformées et tordues, et il possédait cinq points de lumière rouges sur son visage. Il ressemblait presque à quelqu’un qui portait une armure, mais en y regardant de plus près, il était devenu évident qu’il s’agissait d’un véritable géant qu’il fallait regarder en l’air pour voir son visage. Il flottait même légèrement au-dessus du sol. La surface de son corps était recouverte d’un exosquelette dur, comme celui d’un insecte. Des ailes de lumière se déploient à partir de son dos, s’étirant vers le ciel.

C’était le Seigneur Démon, Krebskulm.

Derrière, il y avait les ruines de quelque chose qui ressemblait à une église. Même les décombres avaient été incinérés, la seule chose qui restait étant un mur qui montait jusqu’à la taille. Il semblait que le Seigneur Démon n’avait laissé qu’une seule partie du mur debout, démolissant tout ce qui l’entourait.

 

 

Du coin de l’œil, Diablo aperçut un objet rond se frayant un chemin dans l’air.

« Hm... ? »

C’était un oiseau rond, de la taille d’un ballon de basket-ball — Dinde de Tir ! L’Invocation avait fait une tour de la zone puis avait disparu. Peu après, quelqu’un était arrivé en courant de l’autre côté du cimetière, ce n’était rien d’autre que Shera.

« Diablooo !! » cria Shera.

« Donc, c’était toi... Mais pourquoi es-tu ici ? » demanda Diablo.

« Est-ce censé être Klem !? C’est pour ça que je me suis précipitée ici ! » déclara Shera.

« C’est ce que je vois, » déclara Diablo.

La Place Centrale était plus proche du District Nord que la Guilde de l’Aventurier, c’est pourquoi ils étaient tous les deux arrivés ici presque en même temps.

« C’est exact ! Diablo ! Rem est à l’intérieur de l’église... et..., » déclara Shera.

« Qu’est-ce qu’il y a !? » demanda Diablo.

« Du sang... ! Il y a beaucoup de sang ! » déclara Shera.

Le visage de Shera était d’une pâleur mortelle, tandis qu’un frisson rampait le long de la colonne vertébrale de Diablo.

Combien d’heures s’étaient écoulées depuis que Rem avait été enlevée par Saddler ? Diablo ne pouvait même pas imaginer ce qui s’était passé. Mais peu importe ce qui s’était passé, Rem était à l’intérieur de cette église, et Klem s’était transformée avec sa vraie forme de Seigneur Démon.

Diablo avait tendu la main dans sa poche et avait sorti toutes les potions de vie qu’il avait, toutes les neuf.

« Prends ça ! J’attirerai l’attention de Krebskulm pendant que tu vas sauver Rem ! » déclara Diablo.

Pendant une seconde, Shera avait été paralysée par la peur, mais elle avait quand même saisi les flacons.

« D’accord... ! Je vais sauver Rem ! » déclara Shera.

« Bien. Assure-toi de faire le tour pour y arriver, » déclara Diablo.

« Ouais ! Oh, et Diablo —, » déclara Shera.

« Quoi ? » demanda Diablo.

« Ne lui faites pas de mal, ok... ? S’il vous plaît, sauvez Klem... ! » demanda Shera en réponse.

En regardant le spectacle désastreux devant lui, il ne pouvait plus penser que l’être devant lui était Klem, et non pas le Seigneur Démon Krebskulm. Pourrait-il même réussir à lui parler ?

— Non ! Peu importe à quel point la situation est sombre, un Seigneur Démon n’est jamais pessimiste ! pensa Diablo.

Diablo avait rabattu sa cape — .

« À qui crois-tu parler, Shera ? Je suis le Seigneur Démon Diablo ! Laisse-moi m’occuper de tout ! » déclara Diablo avec force.

Avec des larmes aux coins de ses yeux, Shera hocha la tête et commença à courir.

Diablo s’était mis à marcher pour se placer devant Krebskulm.

— Je ne suis pas ici pour la vaincre, mais pour la sauver..., pensa Diablo.

Alors qu’il fixait le colossal Seigneur Démon, il se demandait s’il avait la marge de manœuvre nécessaire pour le faire.

***

Partie 3

Diablo s’était opposé à Krebskulm de front, tout en la dévisageant d’un regard fixe.

« Klem, sais-tu qui je suis !? » cria Diablo.

« RUGISSEMENTTTTTTTTTTT !! » Krebskulm avait crié en réponse, lui balançant le poing par la même occasion.

Diablo n’avait aucun moyen de savoir, mais cette même attaque avait éteint auparavant la vie d’un Paladin et de ses trois subordonnés, de sorte qu’il y avait une immense puissance derrière cette frappe. C’était un géant plusieurs fois la taille de n’importe quelles personnes des Races, qui essayait de fracasser son poing dans Diablo de la même manière qu’un lanceur utiliserait pour lancer une balle de baseball.

— Mais ce n’est pas si difficile à esquiver, pensa Diablo.

Tant qu’il n’était pas ralenti par ses hurlements perçants ou ses attaques puissantes, il était facile de l’éviter à cause de sa taille gargantuesque.

— Est-ce que je continue d’essayer de lui parler sans l’attaquer moi-même ? Se demanda Diablo.

Il avait réfléchi à ses différentes possibilités.

« ... Si je devais être un bon gars, je suppose que c’est ce que je devrais faire, » déclara Diablo.

« RUGISSEMENTTTTTTTTTTT !! »

Il avait esquivé la deuxième frappe qui avait creusé un trou dans le sol, brisant des pierres tombales en petits morceaux. Mais il ne pouvait pas accepter de courir et d’esquiver tout le temps.

« Klem ! Malheureusement, je ne serai pas une personne aussi gentille avec toi, car moi aussi, je suis un Seigneur Démon ! Si tu as oublié mon visage, ou même comment parler, alors je te ferai céder par la force ! Je te ferai te le rappeler, même si tu ne le souhaites pas ! » cria Diablo.

Il avait planté le Bâton de Tenma dans le sol, envoyant son énergie magique à travers lui. Une fois terminé, il s’était immédiatement remis en mouvement.

Le poing de Krebskulm était venu le frapper par le côté, mais il s’était baissé pour l’esquiver. Ses mouvements étaient comme un enfant qui faisait une crise de colère, mais il n’y avait pas d’erreur sur la force extraordinaire derrière ses attaques. Peu importe l’effet de réduction des dommages qu’avait son Abîme d’Ébène, il serait impossible de résister à un coup direct de sa part.

Ce n’était pas le genre de puissance qu’il fallait pour un combat en tête-à-tête. Dans des circonstances normales, il serait probablement préférable de mettre une certaine distance entre eux et de lui lancer une série de puissants sorts.

Mais les murs de la ville étaient proches, et les tours de la barrière n’étaient pas non plus si loin. Si Krebskulm détruisait une tour dans son déchaînement, Faltra serait alors sans défense contre les Déchus et les autres monstres tenus en échec. Au pire, c’était acceptable que le mur soit détruit, mais les tours devaient être protégées à tout prix.

Diablo avait poignardé son bâton dans le sol, envoyant une fois de plus de la magie à travers lui.

— Onze autres endroits à visiter, pensa Diablo.

Il se préparait à utiliser un sort à grande échelle, qui exigeait d’abord un peu de préparation. Ce n’était pas sa magie normale de type Chant, mais quelque chose de semblable à la famille des sorts du Cercle Magique. Non seulement il lui fallait du temps pour le mettre en place, mais cela ne servait à rien si l’adversaire ne restait pas dans la zone où le sort avait été placé, c’est pourquoi vous ne pouviez pas vraiment l’utiliser pour des combats individuels...

Mais Krebskulm se battait comme un enfant. S’il pouvait voir à travers ses schémas, il y aurait peut-être une chance pour lui d’activer le sort.

— Ce serait tellement plus facile pour moi si elle continuait à balancer ses poings comme ça tout le temps.

Mais Krebskulm s’était soudainement arrêtée de bouger. Après tout, on aurait dit que les choses ne seraient pas si faciles.

Le géant avait pris une énorme bouffée d’air. L’intuition de Diablo lui avait dit ce qui allait se passer, alors il avait répondu en déclenchant son propre sort : « “Mur Volcanique” !! »

Il s’agissait d’un sort élémentaire du feu et de la terre de niveau 80. Le sol avait éclaté avant de former un mur de flammes jaillissant de la fissure nouvellement formée, semblant presque pouvoir atteindre le ciel lui-même.

Maintenant que l’inhalation était terminée, Krebskulm cracha une attaque de « Souffle » de couleur noir de jais avec un grondement tonitruant.

— C’est un peu comme un « Souffle de Ténèbres » ! pensa Diablo.

Les attaques de souffle dans Croisement de la Rêverie avaient été classées comme des attaques purement élémentaires. Puisqu’ils n’étaient pas des sorts, ils ne pouvaient pas être reflétés en utilisant l’Anneau du Seigneur Démon. Et comme il ne s’agissait pas non plus d’une attaque physique, l’effet de réduction des dégâts de son Abîme d’Ébène ne s’activerait pas.

Diablo avait choisi et affiné son équipement pour pouvoir faire face à autant de situations que possible, mais ce n’était pas suffisant pour résister à toutes les attaques. Pourtant, son Mur Volcanique avait réussi à bloquer l’attaque de souffle de Krebskulm.

« Hmph... Il semblerait que la technique et l’expérience couvrent la différence entre nos capacités, » déclara Diablo.

« Heheheheheh..., » avec un rire sinistre, Krebskulm étendit les bras.

Diablo savait qu’il se battait contre Klem en ce moment, et alors qu’il était vrai qu’il voulait la sauver, son instinct de joueur lui avait dit qu’être ridiculisé par un adversaire de cette façon n’était certainement pas un sentiment agréable. Il avait mené une bataille défensive pendant tout ce temps, donc il ne pouvait pas faire grand-chose maintenant face à ça...

— Tu n’as qu’à regarder, et je te vaincrais... ! pensa Diablo.

Diablo poignarda son bâton dans le sol et fit une pause, des courbes craquelées d’éclairs violets parcouraient les mains de Krebskulm.

« Une attaque élémentaire de type éclair... !!? » s’exclama Diablo.

Diablo avait fait un coup de pied au sol alors qu’il battait en retraite. D’innombrables éclairs descendirent du ciel, le poursuivant. Ce qui n’aurait dû être qu’un unique éclair s’était transformé en plusieurs, tombant l’un après l’autre comme s’ils attaquaient toute la zone elle-même.

— C’est le sort « Est-ce la Chute d’Éclairs » !? Je n’ai pas tort, n’est-ce pas ? Se demanda Diablo.

Les lèvres de Diablo se courbèrent vers le haut.

« Je pensais t’avoir démontré cela pendant le combat avec Eulerex... mais il semblerait qu’après tout, tu as vraiment perdu les souvenirs de Klem, » déclara Diablo.

L’effet de l’Anneau du Seigneur Démon s’était activé. Les innombrables éclairs avaient été réfléchis loin de lui, pleuvant ainsi sur Krebskulm. Pendant une seconde, il s’était inquiété de savoir si l’attaque la tuerait ou non.

Des panaches de fumée blanche s’élevaient de Krebskulm — mais il semblait qu’elle n’en avait pas subi de dommages.

Diablo avait fait claquer sa langue. « Ta défense magique est bien trop haute ! »

Si c’était un ennemi que les développeurs du Croisement de la Rêverie avaient mis dans le jeu, il serait trop abusé qu’ils seraient sûrs de recevoir des plaintes de joueurs qui avaient joué avec la classe de Sorciers.

« Alors que penses-tu de ça ! “Poussière d’Étoiles” ! » cria Diablo.

Diablo avait lancé un sort élémentaire de l’Eau. Il n’était qu’autour du niveau 30, donc il était assez faible, et il avait un effet voyant lorsqu’il était utilisé : Des flocons de neige scintillants se dispersaient et dansaient dans les airs.

Bien sûr, ce sort n’était pas assez fort pour endommager Krebskulm — mais il avait une utilité intéressante. Pour un sorcier comme Diablo, le temps d’exécution de cette magie était extrêmement réduit, ce qui signifiait qu’il pouvait être utilisé en succession rapide. Il avait envoyé cinq autres exemplaires du sort, l’un après l’autre, l’aveuglant. Krebskulm était entourée des effets éblouissants de la Poussière d’Étoiles. Même contre un adversaire que la magie ne pouvait pas endommager, il y avait encore de nombreuses façons d’utiliser ses sorts.

Alors que Krebskulm était distraite par la vague de sorts de bas niveau, Diablo avait acquis une distance décente entre eux, plantant son bâton dans le sol et y déversant encore plus d’énergie magique.

« RUGISSEMENTTTTTTTTTTT !! »

Krebskulm avait émis un autre hurlement perçant, mais il ne l’avait pas vue inhaler pour un Souffle de Ténèbres. Ses poings n’arrivaient toujours pas à l’atteindre, et il pouvait renvoyer tout sort qu’elle lui lançait.

À cette distance, il n’y avait aucune chance qu’il puisse faire une erreur — .

Un gros objet avait été projeté dans les airs dans sa direction.

— Un cercueil !? pensa Diablo.

Krebskulm avait pris un cercueil enterré dans le sol et l’avait jeté à Diablo en utilisant la même force bestiale qui suffisait à déchirer le sol juste en le frappant, et comme il était plus difficile de discerner les mouvements de son adversaire, l’effet perturbateur de la Poussière d’Étoiles s’était retourné contre lui.

Il ne pouvait pas l’esquiver.

***

Partie 4

Shera avait mis les pieds à l’intérieur de ce qui était autrefois un bâtiment. À en juger par les murs, le sol et les bancs qui subsistaient encore, elle avait supposé qu’il s’agissait d’une église. Elle ne s’en était pas aperçue plus tôt en scrutant la zone avec son invocation, mais il y avait une grande quantité de liquide rouge répandu sur le sol. Dire qu’il y en avait tout un seau n’aurait même pas commencé à rendre justice en décrivant tout ce qu’il y avait réellement.

« Arf !? »

Réalisant que c’était du sang, un petit cri avait échappé aux lèvres de Shera. S’il y en avait autant, Rem ne pouvait pas être en vie.

Les muscles le long de son dos s’étaient gelés.

— Mais ce sang n’appartenait pas à Rem. Il y avait des corps sur le sol : quatre pour être exact. Des hommes en armure...

Peu importe où elle regardait, elle ne pouvait trouver que les parties inférieures de leur corps. Shera n’avait aucun moyen de savoir ce qui leur était arrivé à partir de la taille jusqu’à la tête. Elle ne pouvait même pas imaginer que le poing de Klem les avait vaporisés au moment où il était entré en contact avec leur corps.

— Mais plus important que ça, je dois trouver Rem... ! pensa Shera.

Elle se dirigea vers l’endroit où se trouvaient plusieurs instruments de mauvais augure éparpillés sur le sol.

« Reeeeem !! » cria Shera en se précipitant vers elle.

Rem se trouvait à l’endroit exact où Shera l’avait trouvée en utilisant sa Dinde Tireuse. Ses cheveux noirs étaient trempés de sang, et elle souffrait de multiples blessures parce qu’elle avait été poignardée et tailladée par des épées.

— C’est affreux... Elles n’ont pas été causées par Krebskulm, mais probablement par Saddler, pensa Shera.

« Rem ! Rem !! » cria Shera.

Elle n’avait pas obtenu de réponse.

Shera s’était accroupie à côté de Rem. Elle avait l’impression qu’elle allait tomber en larmes à tout moment.

Mais il n’y avait pas le temps pour cela. Sans même vérifier les signes de vie, Shera avait sorti les potions qu’elle avait reçues de Diablo.

« Rem ! Tu ne peux pas mourir ! » cria Shera.

Elle avait retiré le bouchon du flacon de la potion, arrosant le liquide contenu à l’intérieur sur Rem. Tandis que Shera priait en silence, elle versa la potion suivante. Elle ne se demandait pas si c’était trop ou pas, ou si c’était inutile parce que Rem était déjà partie, elle continuait à couvrir Rem avec le contenu des neuf flacons.

« Rem, tu dois vivre ! Ne meurs pas à côté de nous ! Tu es devenue libre, après avoir essayé avec tant de force et depuis si longtemps ! Oh ! S’il vous plaît, aux Dieux au-dessus de nous, je vous en supplie ! Elle a travaillé si dur pour le bien de tout le monde en protégeant le sceau en elle, et maintenant elle est enfin libre ! Elle va travailler dans un café avec moi ! Alors s’il vous plaît, ne me l’enlevez pas ! Elle a tant fait et travaillé si dur, alors je pense que vous devriez être capable de lui donner du mou ! » déclara Shera.

Avec légèreté, doucement et lentement, un faisceau chaud de lumière avait dérivé vers le bas depuis les cieux.

*Toux*...

« ... Ne décide pas... simplement... *Toux*... ce qu’on fera ça... ensemble..., » murmura Rem.

« Oh, merci les Dieux !! » Shera avait sauté sur Rem.

« Ça fait mal, stupide Shera ! »

« Mais... ! Mais... ! » s’écria Shera.

« Ah ! Mais... ça fait vraiment mal. Jusqu’à présent, je ne sentais rien..., » déclara Rem.

« C’est génial ! Les potions que Diablo a faites sont vraiment incroyables ! » déclara Shera.

« ... Je vois, donc c’est ce qui s’est passé. C’est exactement ce que j’attends de Diablo, » déclara Rem.

« Comment cela s’est-il produit ? » demanda Shera. « Tu étais presque morte, et Klem se déchaîne... »

« ... Alicia... nous a trahis, » Rem affichait un regard empli d’angoisse.

« Impossible !? Pourquoi ferait-elle ça ? Es-tu sûre que ce n’est pas une erreur ? » demanda Shera.

« ... C’est ce que je voudrais croire... Mais depuis le début, il semble que son désir a toujours été de ressusciter un Seigneur Démon qui tuerait tous les membres des Races, » déclara Rem.

« Quoi !? Pourquoi ? C-C’est... C’est comme si elle était..., » commença Shera.

« Tout à fait. Alicia est une adoratrice du Seigneur Démon, » compléta Rem.

« Comment est-ce possible... ? » demanda Shera.

Après avoir entendu toute l’histoire de Rem, Shera était devenue triste, les larmes coulant de son visage.

« C’est affreux... C’est tellement horrible..., » déclara Shera.

« ... Je suis tout à fait d’accord. À cause d’elle, elle a fait vivre à Klem cette douloureuse expérience. Il semble que la perte d’une personne dont elle se souciait était la clé pour qu’elle se réveille en tant que Seigneur Démon maléfique, » déclara Rem.

« C’est si cruel..., » cria Shera.

« ... S’il te plaît, ne crie pas comme ça, » lui demanda Rem.

« Mais je me sens si mal pour Klem... et pour toi... ! » déclara Shera.

« C’est vrai que j’ai failli mourir, mais ça arrive tout le temps quand on est un Aventurier, » déclara Rem.

« Je ne pense pas qu’on puisse dire la même chose pour les choses qui font mal directement dans nos cœurs, » répliqua Shera.

« ... C’est vrai... Mais maintenant que tu es là, ça ne fait plus mal, » répondit Rem.

Rem s’était levée du sol alors que Shera la soutenait.

« Est-ce que ça va ? » demanda Shera.

« ... Bien sûr... Euh ? » demanda Rem.

Une grande quantité de potions jonchaient le sol. Les yeux de Rem s’étaient rétrécis face à ce spectacle.

« As-tu utilisé tout ça sur moi ? » demanda Rem.

« Ben ouais, » répondit Shera comme si c’était une évidence.

« ... Diablo te les a donnés, n’est-ce pas ? » demanda Rem.

« C’est exact, » répondit Shera.

Un tremblement avait secoué le sol — Diablo et Krebskulm se battaient à proximité.

« C’était toutes les potions de vie qu’il avait, n’est-ce pas ? Se bat-il contre une Krebskulm éveillée sans aucun objet curatif ? » Rem avait grincé des dents en demandant ça.

« Ah... !? » s’écria Shera.

Un autre tremblement avait secoué les restes du bâtiment dans lequel elles se tenaient.

Puis, le bruit de pas s’était approché d’elles, accompagné par le cliquetis métallique d’armures. Pensant qu’ils pourraient être des alliés du Paladin, le corps de Shera s’était crispé.

Rem avait baissé la voix. « ... Cours. Tu peux le faire si tu es seule. »

« Non ! Je ne le ferai jamais... PLUS JAMAIS... je ne te laisserais à nouveau frôler la mort ainsi, » déclara Shera avec conviction.

Shera essuya les larmes de ses yeux et prépara son arc, y plaçant une flèche.

Un homme portant une armure dorée sans équivoque avait passé sa tête à travers le mur qui s’était effondré.

« On dirait qu’on a touché le jackpot. Ne craignez rien, belles demoiselles, car je suis là ! Vous n’avez plus à vous inquiéter ! » déclara Émile.

« Émile !? » Shera et Rem avaient toutes les deux crié en raison de la surprise.

Les autres aventuriers qu’il avait rassemblés commencèrent à apparaître venant de derrière lui.

***

Partie 5

Diablo avait été envoyé vers l’arrière.

— Un cercueil, bien sûr ! pensa Diablo.

Son dos avait heurté une pierre tombale, brisant la pierre en morceaux et lui faisant tomber au sol en un instant. S’il n’avait pas eu la réduction des dommages de son Abîme d’Ébène, cela aurait été la fin.

Après être à nouveau debout, Diablo s’était immédiatement mis à courir. Des cercueils pleuvaient sur l’endroit où il s’était effondré juste avant.

« Pas mal... Plutôt malin, vu que c’est toi, Klem..., » déclara Diablo.

Il en était venu à une prise de conscience : Lancer des objets n’était qu’une autre « attaque » que les enfants utilisaient normalement. En fin de compte, Krebskulm n’était qu’une enfant.

Elle possédait une magie incroyablement puissante, son Souffle de Ténèbres, et peut-être même encore plus d’attaques uniques — mais elle avait plutôt choisi de ramasser des objets et de les jeter sur Diablo. Tant qu’il pouvait l’anticiper, il pouvait avoir une lecture de l’endroit où elle visait de la façon dont elle lançait les cercueils. Ils étaient grands, mais ils n’étaient pas impossibles à éviter.

— Mais même ainsi, j’ai subi beaucoup de dommages à cause de ce dernier, pensa-t-il.

Diablo tâtonna à l’intérieur de sa poche, mais ses doigts rentrants n’avaient rien trouvé.

« C’est vrai, à quoi est-ce que je pensais... ! » s’exclama Diablo.

Il avait donné toutes les potions de vie qu’il possédait à Shera.

— C’est bon si c’est suffisant pour sauver Rem, mais..., pensa Diablo.

Il avait toujours été un joueur solo, donc il n’avait pas l’habitude de faire face à des situations où il n’avait plus d’objets à utiliser sur d’autres personnes.

Du sang frais s’était écoulé par les pieds, sa tête saignait. C’était peut-être la première fois qu’il était aussi gravement blessé depuis son arrivée dans ce monde.

« RUGISSEMENTTTTTTTTTTT !! »

Krebskulm avait fait sortir un autre hurlement, se frayant rapidement un chemin vers le mur de la ville.

— Qu’est-ce qu’elle essaye de faire ? Se demanda Diablo.

Krebskulm se dirigea vers les remparts qui entouraient Faltra, puis elle y enfonça son poing.

— Est-ce qu’elle va détruire les tours de la barrière !? Se demanda Diablo.

Si elle visait les tours maintenant, il n’y avait aucun moyen de les protéger. Mais ce n’était pas le cas.

Krebskulm avait creusé une partie du mur, le soulevant au-dessus de sa tête — .

« RUGISSEMENTTTTTTTTTTT !! »

« Attends, tu ne peux pas... ! » s’exclama Diablo.

Paniquant, Diablo avait commencé à courir alors que Krebskulm lui lançait le bloc de pierre

« Putain de merde ! » cria Diablo.

En y pensant du point de vue de Krebskulm, il avait réussi à esquiver ses poings, à se prémunir contre son attaque de souffle et à refléter sa magie. La seule chose qui avait eu un effet visible, c’était que lorsqu’elle avait lancé quelque chose sur lui. Il n’y avait pas d’erreur, elle avait maintenant basé sa stratégie de combat autour de cette tactique.

Une partie du mur qui entourait Faltra était venue se précipiter vers lui, écrasant presque Diablo.

« La vache, c’était pas loin... ! Quand est-ce que Croisement de la Rêverie est devenu Donkey King !? » s’exclama Diablo.

— Est-ce que les développeurs avaient même prévu que le dernier boss fasse des attaques comme ça !? Se demanda Diablo.

Le bruit du cliquetis du métal contre le métal se rapprochait de Diablo depuis l’intérieur du cimetière. Il pouvait voir quelqu’un portant une armure dorée.

« Bonjour, mon ami ! » déclara le nouvel arrivant.

« Va-t’en ! Tu vas être pris dans ma magie ! » cria Diablo.

« Ouais, je te laisse tout ça ! Je ne suis venu ici que pour te dire une chose — Rem va bien ! Shera, aussi ! Nous les avons déjà sorties de l’église, il n’y a donc pas besoin de s’inquiéter pour elles ! » déclara Émile.

Il s’agissait d’une meilleure nouvelle qu’il n’aurait pu espérer. Pendant un instant, les signes d’un sourire étaient apparus sur son visage.

Émile avait levé le pouce et avait illuminé son visage d’un blanc nacré. « Vas-y à fond, mon ami ! »

« Hmph... Tu as bien fait. En récompense, je te montrerai l’un de mes sorts ultimes. J’étais sur le point de mettre la touche finale aux préparatifs, » déclara Diablo.

« Qu’est-ce que c’est maintenant ? » demanda Émile.

Diablo avait poignardé le sol avec son bâton, envoyant de l’énergie magique à travers lui.

« Il s’agit de la treizième place... C’est terminé, » déclara Diablo avec force.

« Est-ce un sort ? » demanda Émile.

« En effet. Ce genre de magie existe aussi dans le monde... Je parle des “Sortilèges Interdits”, » déclara Diablo.

« Quoi ? Quoi ? Des sorts interdits !? » s’exclama Émile.

« Hehe hehe hehe..., » déclara Diablo.

— Du moins, c’est comme ça qu’ils l’appelaient dans le jeu ! déclara Diablo.

Il s’agissait d’un sort qui utilisait les treize points de pouvoir magique qu’il avait placés sur le sol, ce qui le rendait semblable à n’importe quel sort qui utilisait des cercles magiques. Bien qu’il soit incroyablement puissant, il n’avait presque jamais été utilisé puisqu’il fallait tant de temps pour le mettre en place.

Si votre adversaire quittait la zone d’effet alors que vous étiez encore en train de vous préparer, tout cela ne servirait à rien. Si le périmètre du sort était trop large, la puissance du sort diminuerait de façon significative. Parce que Krebskulm s’était déplacée jusqu’aux remparts, Diablo avait mis en place le sort pour qu’il effleure à peine les murs de la ville. Ils n’auraient qu’à lui pardonner d’avoir fait fondre la surface desdits remparts. Au fur et à mesure que les choses avançaient, tout le mur devenait des munitions que Krebskulm lui lançait.

Les tours des barrières étaient hors de portée du sort, donc tout devrait aller bien, mais il était encore un peu mal à l’aise. C’était la première fois que Diablo utilisait ce sort depuis son arrivée ici. Les effets des sorts dans ce monde étaient différents de ce qu’ils étaient dans le jeu, donc il ne savait pas ce qui se passerait jusqu’à ce qu’il essaye de le lancer.

Il tourna son regard vers Krebskulm. « Succombe à mon attaque, et sois ramenée à la raison, Klem... »

« “Abîme de l’Apocalypse” !! » cria Diablo.

Des piliers de lumière jaillirent des treize points de pouvoir magique qu’il avait déposés. Une tornade féroce était apparue dans la zone touchée, les quatre éléments de base faisant rage à l’intérieur, transformant tout ce qu’il touchait en poussière.

Des éclairs avaient circulé partout alors que des jets de magma étaient projetés dans l’air. Tout ce qui était gelé par la magie de glace avait été brisé en un instant.

C’était un sort qui possédait les attributs des quatre éléments de base — la Terre, l’Eau, le Feu et le Vent — et qui était extrêmement efficace contre tout ce qui était de l’élément des ténèbres.

« ... !! »

Krebskulm avait poussé un cri perçant qui, autrement, aurait été englouti par les effets intenses du sort, et qui n’aurait jamais pu atteindre l’extérieur — du moins, c’est ainsi que cela aurait dû être.

« RUGISSEMENTTTTTTTTTTT !! »

Une voix douloureuse atteignit les oreilles de Diablo.

— Après tout, il y a donc eu une fuite..., pensa Diablo.

Le sort produisait un effet anormal sur des choses en dehors de sa portée. Bien qu’il aurait dû à peine les effleurer, les murs de la ville perdaient complètement leur forme.

Émile était totalement abasourdi devant ça. « H-Hey, mon ami ! Tu en fais trop ! »

« Ce n’est pas le moment de penser à ça... Nous sommes en danger ici aussi ! » déclara Diablo.

Le sol sous Diablo avait commencé à s’effriter. En reculant, Diablo s’était déplacé à toute vitesse.

« Si tu ne veux pas mourir, cours ! » déclara Diablo.

« Gahhhhhh !? » En produisant lui aussi un cri, Émile s’était mis à sprinter.

Diablo pouvait voir les profondeurs de la terre dans le sol fissuré. Des courants d’énergie magique tourbillonnaient rapidement, et les quatre grands éléments tourbillonnaient ensemble pour former une tornade recouverte d’éclairs qui s’élevait vers les cieux. Les vestiges de l’église détruite — ainsi que les remparts de la ville qui auraient dû être hors de portée — avaient été complètement pris dans le sort.

Presque tout le cimetière du District Nord avait été englouti dans les profondeurs de la terre.

***

Partie 6

Un cratère profond avait été creusé dans la terre. Tout ce qui s’y trouvait autrefois était maintenant réduit à des cendres. Et au milieu de tout ça — .

Il restait quelqu’un debout.

Se tenant au bord du cratère, Diablo avait regardé en état de choc l’être au centre du cratère nouvellement formé.

— Ne me dis pas qu’elle n’a pas été endommagée par ça, non ? Se demanda Diablo.

À vrai dire, il n’avait pas beaucoup de mana en réserve après avoir lancé autant de sorts l’un après l’autre.

— N’étais-je pas assez préparé avant d’utiliser mon ultime magie... ? Aurais-je dû faire plus de potions de mana de haute qualité avant de faire face à ce Seigneur Démon nouvellement réveillé ? Se demanda Diablo.

À côté de Diablo, Émile avait laissé échapper une voix d’admiration : « Wôw — mon Dieu... Le cimetière a disparu... !!? »

« Tu devrais courir tant que tu le peux. Le Seigneur Démon est toujours aussi fort, » déclara Diablo.

« Qu-Quoi !? » s’exclama Émile.

« RUGISSEMENTTTTTTTTTTT !! »

Le Seigneur Démon avait rugi depuis le centre du cratère. La surface du corps de Krebskulm s’était fissurée, son bras droit s’était émietté comme si elle était une statue de pierre qui se brisait.

— Ainsi, cela l’a bien affecté ! se dit Diablo.

En toute honnêteté, il était soulagé. S’il n’avait pas fait de dégâts après tout cela, c’était comme si on lui avait dit : « Les sorciers ne peuvent pas gagner contre elle. »

Une multitude de minuscules fractures s’étaient répandues le long de la surface du corps de Krebskulm. Pourtant, même à ce moment-là, elle n’avait pas perdu sa volonté de continuer le combat. Elle avait serré sa main restante.

Au bord du cratère, quelqu’un d’autre que Diablo et Émile était apparu.

« KLEEEEEEM!! »

Shera agitait frénétiquement les mains, avec Rem à ses côtés.

Diablo avait senti le danger, Krebskulm n’avait pas les souvenirs de l’époque où elle était Klem, il était donc très probable qu’elle attaquerait les deux filles.

Krebskulm avait fait un coup de pied au sol et Diablo avait préparé le Bâton de Tenma. Avec un seul bond, Krebskulm avait sauté devant Rem et Shera.

« H-Hey, n’est-ce pas un peu mauvais !? » déclara Émile, sa voix frénétique. « Qu’est-ce qui se passe ici !? Ce monstre gigantesque... est censé être la petite Klem !? »

« C’est bien ça ! » déclara Diablo.

Il n’y avait pas le temps pour lui expliquer les détails, Rem et Shera étaient déjà trop proches. Krebskulm était à un niveau complètement différent des Déchus puisque la magie plus faible n’avait aucun effet sur elle.

— Qu’est-ce que je fais !? Se demanda Diablo.

Rem avait ouvert les bras.

« ... Klem, je vais bien... ! Tout va bien maintenant... S’il te plaît, reviens nous voir ! » déclara Rem.

Shera avait sorti un biscuit. « Regarde ! Mangeons-les à nouveau ensemble ! »

Le Seigneur Démon Krebskulm avait levé son poing gauche. « Ooooooooh... Ooooooooarghhhh... »

Diablo ne pouvait que regarder. Si les deux filles étaient un peu plus loin, il y avait une pléthore de sorts qu’il pourrait utiliser. Il n’était pas encore à court de mana.

Mais une chose était certaine : Krebskulm réagissait au son de leurs voix. Klem pourrait-elle revenir ? Diablo avait ardemment fait le vœu pour qu’il en soit ainsi.

Krebskulm baissa sa main énorme, la tenant vers Rem et Shera. Son doigt fêlé avait poussé contre Rem.

« Ça a dû faire mal... mais tout va bien maintenant. Je vais bien, alors rentrons à la maison, » déclara Rem.

« Et voilà, un biscuit ! Retournons dans un café ! » déclara Shera.

Shera avait placé un biscuit sur la main du géant. Les fissures le long de la surface de Krebskulm s’étaient rapidement multipliées.

« Oooooh...  Oooohhh... »

Le corps de Krebskulm avait commencé à s’effondrer. Comme une statue qui s’effondrait à cause de l’altération constante du temps, le colosse ailé avait perdu sa forme à mesure que des fragments se fendaient et tombaient de son être. Les ailes de lumière qui s’étendaient vers le ciel n’existaient plus, et le cercle magique qui remplissait le ciel avait disparu. Les fragments émiettés s’étaient transformés en sable et avaient été emportés par le vent.

Une petite fille, avec des cornes et une queue, tenait un biscuit dans ses deux mains alors qu’elle s’accroupissait sur le sol. Elle regarda Rem avec ses yeux violets.

« Tu es... vivante..., » déclara Klem.

« ... Oui, je le suis. J’ai été sauvée, grâce à Diablo et Shera, » Rem enlaça Klem.

« Je... Je dois dire te que... que je suis désolée. J’ai rompu ma promesse avec toi, Rem, » déclara Klem d’une voix douce.

« ... Je le sais, » déclara Rem.

« Quand j’ai cru que tu avais été tuée, l’intérieur de ma tête est devenu tout rouge..., » déclara Klem.

« ... C’est seulement parce que tu es un Seigneur Démon, il n’y avait rien à faire pour ça. Même si personne d’autre ne te pardonne, moi, je serai à tes côtés, » déclara Rem.

Shera avait placé ses bras autour des deux filles. « Moi aussi ! Je serai toujours ton amie ! »

« Pff..., » Diablo avait baissé son bâton.

En y repensant, il y avait maintenant quelqu’un d’autre ici qui connaissait toute l’histoire de ce qui s’était passé.

« L’amitié entre de belles femmes est une chose merveilleuse, n’est-ce pas ! » Émile se tenait à côté de lui, les bras croisés.

« Comment comptes-tu faire rapport à ce sujet ? » demanda Diablo.

« Hehe... Tu préfères ne pas te faire remarquer plutôt que de vanter tes propres réalisations, n’est-ce pas, mon ami ? Pas besoin de s’inquiéter, je suis un allié de toutes les femmes ! Je ne ferai rien pour les faire pleurer ! » déclara Émile.

« Tu as toujours été ce genre de personne, n’est-ce pas ? » Il semblait qu’il y avait après tout pas besoin de s’inquiéter.

L’esprit de Diablo avait glissé un moment, c’était comme s’il était sur le point de s’effondrer. Des taches de sang s’étaient formées sur le sol en s’égouttant de lui petit à petit.

— J’ai pris une bonne quantité de dommages là-bas... mais un Seigneur Démon ne laisserait jamais les gens le voir au bord de l’effondrement ! pensa Diablo.

Diablo s’était ressaisi une fois de plus.

***

Partie 7

Après avoir dit que les habitants de la ville étaient probablement en panique en ce moment, Émile et les autres aventuriers avaient sauté dans le chariot et étaient partis pour maintenir l’ordre public.

Diablo avait été informé de tout ce qui s’était passé depuis l’enlèvement de Rem, y compris la trahison d’Alicia.

« Je vois..., » il n’arrivait pas à trouver les mots.

Sa poitrine lui faisait mal en sachant qu’il avait été à nouveau trahi. Mais Alicia pouvait avoir eu ses propres circonstances pour le faire, tout comme ce qui s’était passé avec Shera. Il ne pouvait pas facilement lui pardonner quand il pensait à la façon dont elle avait failli tuer Rem, mais il ne pouvait pas non plus se résoudre à la haïr.

Alors qu’il pensait qu’il était temps de retourner à l’auberge, une voix brillante et enjouée l’avait appelé.

« Hé, Diablo ! Bon travail là-bas ! » déclara Sylvie.

« Hmph..., » Diablo avait grogné. « Toi et les autres aventuriers avez également joué un rôle dans cette affaire. Sentez-vous honoré de savoir que vous m’avez bien servi. »

Il ne pouvait toujours pas être honnête et dire merci. Pourtant, Sylvie avait quand même fait un rire sarcastique.

« C’est pourquoi, merci beaucoup. Oui, merci beaucoup. Je suis ravie d’avoir pu protéger la ville. Pendant que nous en parlons, j’ai quelque chose à vous demander..., » déclara Sylvie.

Elle avait tourné son regard vers Klem, qui tenait la main de Rem et Shera. Diablo avait un mauvais pressentiment.

« Qu’est-ce que c’est ? » demanda Diablo.

« C’est le Seigneur Démon Krebskulm, n’est-ce pas ? » Le sourire avait disparu du visage de Sylvie.

— Alors elle a vu ce qui s’est passé..., pensa Diablo.

Sylvie était la chef de la Guilde des Aventuriers, et le premier devoir d’un aventurier était « d’empêcher la résurrection du Seigneur Démon ». C’était impossible d’essayer de cacher quoi que ce soit maintenant.

« Si c’était vrai, que ferais-tu ? Sache qu’elle est devenue une autre de mes possessions, » déclara Diablo.

Il avait parlé sur un ton aussi coercitif qu’il le pouvait, essayant de faire avancer les choses avec son jeu de rôle habituel de Seigneur Démon. Considérant à quel point il serait dangereux de se battre avec lui, Diablo s’attendait à ce que Sylvie accepte et approuve l’inoffensive Klem — mais Sylvie affichait toujours la même expression durcie sur son visage.

« Je ne peux pas laisser tomber, je suis après tout le chef de la Guilde des Aventuriers. Vous n’avez toujours pas été capable de la battre même après avoir utilisé un sort qui a annihilé tout le cimetière, n’est-ce pas ? » demanda Sylvie.

— Et elle a même vu cela..., pensa Diablo.

« Veux-tu dire que tu vas te battre contre moi, Sylvie ? » demanda Diablo.

« Je vous fais confiance, Diablo, mais je ne pense pas pouvoir faire confiance à Krebskulm après qu’elle ait tué un Paladin, » déclara Sylvie.

« C’était un meurtrier ! » Rem avait crié.

« Si Diablo n’avait pas été là, toute la ville aurait été détruite par Krebskulm. En ce moment, une armée entière de Déchus avance sur Faltra depuis le front ouest. Étiez-vous au courant ? » demanda Sylvie.

« Quoi — !? » s’exclama Diablo.

Klem avait secoué la tête. « Je ne les ai pas appelés ! Edelgard a dit qu’elle attendrait dans la forêt, mais je ne les ai pas appelés ! »

« Nous n’avons aucun moyen de le confirmer. En fait, je ne peux que penser que c’est l’occasion parfaite pour toi, » la voix de Sylvie était glaciale.

« Tu es plus têtue que je ne le pensais, » soupira Diablo.

« Je dois être dure pour les choses que j’ai besoin de faire. J’ai l’intention de protéger l’avenir des Races, c’est ce que fait un aventurier, n’est-ce pas ? » demanda Sylvie.

« Donc, tu ne penses pas que Klem est inoffensive, » déclara Diablo.

« Je ne suis pas convaincue, non. Je ferai confiance à n’importe qui la première fois, mais s’ils me trahissent, alors plus jamais. C’est simple et correct, non ? » demanda Sylvie.

« Penses-tu vraiment que tu vas gagner contre moi ? » demanda Diablo.

Il avait fait une analyse rapide de la différence entre leurs forces : Sylvie pouvait utiliser des sorts qui provoquaient des effets de statut négatifs, des choses comme « Lier » et « Silence ». Mais à la fin, elle était une Sorcière, et Diablo possédait la capacité de refléter toute la magie. Il n’avait aucune raison de perdre.

« Je pense que vous avez mal compris comment je me bats vraiment, » déclara Sylvie.

Il avait ressenti une pression intense de sa part, mais il ne pouvait pas se laisser aller là. Son instinct lui disait que faire de Sylvie son ennemie était tout sauf un bon plan.

— Si ce qu’elle vient de dire est censé être le texte qu’elle dit juste avant de se battre, alors je suis déjà baisé... ! pensa Diablo.

C’était comme un récit ramifié dans un jeu d’aventure — le genre où choisir le mauvais choix conduisait à une mauvaise fin immédiate. C’était une situation de réussite ou de rupture, et il n’avait pas d’options de sauvegarde ou de chargement pour l’aider, la vie de Klem était vraiment en jeu.

— Attends un peu... Pourquoi mes deux seuls choix sont « combattre Sylvie » ou « Klem a été tuée » ? Je peux négocier dans ce monde, franchement, je peux même utiliser la magie. Les choix devraient être sans fin ! Se demanda Diablo.

« Considères-tu la vie que tu as dans cette ville comme quelque chose qui t’est cher ? » Diablo avait demandé ça à Klem.

« Hm ? Bien sûr que oui, » répondit Klem.

« Mais à cause de ton petit déchaînement plus tôt, il semble que tu ne pourras plus vivre ici, » déclara Diablo.

« Mmgh... Ce serait un problème pour moi..., » répondit Klem.

« J’imagine que c’est pourquoi, moi, le grand et bien informé Diablo, je vais t’éduquer sur la façon de vivre dans cette ville et de continuer à manger des biscuits. Sans être traqué par d’autres aventuriers, bien sûr, » déclara Diablo.

« Il n’y a aucune chance que quelque chose comme ça puisse exister ! » Sylvie s’exclama en se penchant vers l’avant.

« Tu l’as dit toi-même, Sylvie, » déclara Diablo.

« Hein !? » s’exclama Sylvie.

« Oh, c’est génial ! » déclara Klem avec enthousiasme. « J’aime le son de ton idée, Diablo ! Je veux continuer à manger des biscuits ! »

Rem et Shera étaient également d’accord.

« ... S’il y a vraiment un moyen, alors s’il vous plaît, dites-le-nous, » déclara Rem.

« Ouais ! Ce serait terrible pour les aventuriers de s’en prendre à elle juste après qu’elle soit enfin revenue à la normale ! » déclara Shera.

Diablo hocha la tête et sortit une pierre blanche de sa pochette — un cristal de lien.

« Je jetterai sur toi la “Magie d’Asservissement” ! Si tu refuses, il ne te reste plus qu’à te combattre ! » déclara Diablo.

« Tu vas faire de moi une esclave !? » Les yeux de Klem s’étaient ouverts en grand.

« C’est exact ! Tu deviendras un serviteur du grand Diablo ! » déclara Diablo.

« Quoi !? » Sylvie était en état de choc. « N’est-ce pas un peu hors de propos, Diablo !? »

« Tu l’as déjà dit toi-même : “Je ferai confiance à n’importe qui la première fois. S’ils me trahissent, alors plus jamais”. Ce sont tes paroles exactes, » déclara Diablo.

« O-Oui, j’ai dit ça, mais..., » déclara Sylvie.

Diablo avait expulsé sa poitrine avec un autre grognement. « Exactement ! Alors tu devrais croire en ma magie d’asservissement au moins une fois, je me trompe !? »

« Wôw, juste... wôw... Maintenant, il est tout excité à propos de cette folie ! » s’exclama Sylvie.

« Hoho ? Donc, tu es ce genre de personne. Celle qui revient sur sa parole quand les choses ne marchent pas selon ce qu’elle veut. Comment est-ce possible pour quelqu’un qui est censé diriger d’autres personnes d’agir de la sorte ? Les personnes peuvent-elles faire confiance à quelqu’un comme ça ? J’en doute, » déclara Diablo.

« Franchement, je n’aurais jamais cru que je recevrais un cours sur la confiance de votre part..., » Sylvie soupira, puis elle regarda Klem. « Mais le Seigneur Démon Krebskulm accepterait-elle d’avoir ce sort placé sur elle ? »

Klem était dans ses pensées lorsque Shera posa une main sur son épaule.

« Ce n’est pas grave ! Je suis aussi censée être esclave de Diablo. Mais une fois qu’on s’y habitue, le pire, c’est que le collier se met en travers du chemin quand on essaie de se laver le cou ! » déclara Shera.

« Qu’est-ce que tu dis !? » Les yeux de Klem étaient presque parfaitement ronds.

Rem avait hoché de la tête. « ... C’est vrai, c’est à peu près le seul inconvénient auquel tu devras faire face, en plus d’obtenir des regards curieux de la part des personnes de la ville. Oh, et d’ailleurs, je suis censée être aussi esclave de Diablo, » déclara-t-elle, en touchant son propre collier.

« Et de toute façon, le simple fait d’être avec Diablo vous fait vous démarquer, donc c’est à peu près la même chose ! » déclara Shera avec joie.

« ... Je ne peux pas dire que c’est la même chose, mais je suis sûre que ce serait mieux que d’avoir des aventuriers qui en veulent après ta vie, » déclara Rem.

Klem hocha la tête, montrant son assentiment.

« Êtes-vous vraiment sérieux, Diablo ? » Sylvie grimaça. « Faire ça... à un Seigneur Démon ? »

« Tant que cela te satisfait, alors oui, » répondit Diablo en la regardant fixement.

« Croyez-le, Sylvie ! » Shera avait supplié.

« ... Avec ce que vous avez dit tout à l’heure, vous devriez leur faire confiance au moins une fois. Je ne veux pas que vous soyez vu par tous comme le genre de personne qui revient sur sa parole, Sylvie, » avait déclaré Rem, suivant une argumentation logique.

Klem avait levé les deux mains. « D’accord, je l’autoriserai ! Mets ce “Collier d’Asservissement” ou quoi que ce soit sur moi ! »

Quant à Sylvie — .

« Je suppose que c’est ma défaite, Diablo, » avec un rire sec, elle avait admis sa défaite.

« Haha... Si vous allez jusqu’à utiliser la magie d’Asservissement sur Klem, alors je n’ai pas d’autre choix que de lui faire confiance... Bien que je ne sache pas si ce genre de magie fonctionnera quand même sur le Seigneur Démon Krebskulm, » déclara Sylvie.

« Pour qui me prends-tu, je suis Diablo, un Seigneur Démon ? » déclara Diablo.

Klem avait bombé sa poitrine. « Je l’autoriserai, alors dépêche-toi d’utiliser cette magie ! »

« Je vais le permettre ! Allez-y ! » déclara Sylvie.

Diablo hocha la tête. Il avait alors pris la pierre blanche dans sa main, repensant aux mesures que Shera avait prises pour acquérir son invocation l’autre jour.

— Attends, dois-je embrasser Klem... ? Se demanda Diablo.

Sylvie regardait, et Shera aussi.

Rem lui avait jeté un regard empli de curiosité. « ... Ne comprenez-vous pas comment faire ? Chantez le sort exactement comme je vous l’ai dit. »

— D’accord, pensa Diablo.

Diablo s’était résigné à ce qui devait être fait.

 

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour les chapitres.

Laisser un commentaire