Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 3 – Partie 5

***

Chapitre 3 : Aller dans un café

Partie 5

Le lendemain — .

Diablo et les autres étaient en train de déjeuner à l’Auberge de la Tranquillité d’Esprit — Crépuscule. Alicia avait dit qu’elle devait s’occuper des affaires officielles de Chevalier Impérial et qu’elle était partie plus tôt ce matin-là.

« ... Je vais me rendre à l’Association des Mages cet après-midi, » avait dit Rem, se levant de son siège. « J’ai été redevable à Céles pendant tout ce temps, donc je me suis dit que je devrais au moins lui faire savoir ce qui s’est passé jusqu’à présent. »

« Tu as raison, » déclara Diablo.

« ... J’ai peur d’emmener Klem lors de cette visite, alors je vais partir toute seule, » déclara Rem.

« Je le permettrai. Sois de retour ce soir, » déclara Diablo.

« D’accord, » répondit Rem.

« À plus tard ! » Shera avait dit au revoir. « Dis bonjour à Céles de ma part ! »

Comme prévu par Diablo, Klem continuait à manger des biscuits comme si cela ne la concernait pas — .

Elle avait offert un biscuit à Rem.

« Je ne sais pas où tu vas, mais si tu as faim, tu devrais manger ça ! » déclara Klem.

« ... Bien sûr, » répondit Rem.

« C’est faux, tu devrais dire “merci” ! » déclara Klem.

« Ah... Je suppose que tu as raison. Je te remercie beaucoup, » avec une expression compliquée sur son visage, Rem avait accepté le biscuit, affichant un léger sourire sur ses lèvres.

— On dirait qu’elle s’est un peu plus habituée à ça, pensa Diablo.

Rem avait ainsi quitté l’auberge.

Après avoir terminé le déjeuner, Shera avait enseigné à Klem une chanson dans la salle à manger, qui était maintenant dépourvue de clients.

— Je ne sais pas grand-chose sur les chansons de ce monde, mais on verrait ça plutôt à comme des comptines... et tout sur la nourriture, pour une raison ou une autre, pensa Diablo.

« Sylvie ! » s’exclama Shera.

Shera indiquait l’entrée du restaurant. Là, il y avait une fille qui ne portait pratiquement aucun vêtement, ne gardant que sa poitrine et sa taille couvertes, tandis que ses cheveux roux descendaient jusqu’aux épaules, coupés justes. Elle était une Marcheuse des Herbes, et elle arborait de longues oreilles de lapin sortant du haut de sa tête, et une petite queue ronde derrière elle.

Quel que soit son âge, son apparence enfantine ne changerait jamais. Sylvie était le Maître de la Guilde des Aventuriers de Faltra, donc elle devait être plus âgée qu’elle n’en avait l’air. Mais non seulement elle avait l’air d’une enfant, mais elle avait souvent agi comme une personne de cet âge.

« Hé, Diablo et ses amis ! Comment allez-vous tous ! » Elle leur avait fait signe avec enthousiasme, puis elle s’était assise sur l’une des chaises vides.

« Êtes-vous aussi ici pour prendre quelque chose à manger ? » lui demanda Shera.

« Hmm, peut-être que je vais prendre un petit quelque chose... Mais la vérité, c’est que je suis venu vous voir tous, » répondit Sylvie.

« ... Est-ce encore pour une requête gênante ? » demanda Diablo.

La première fois que Sylvie leur avait présenté une requête, il s’était avéré que c’était un piège. Juste au moment où il pensait que leur prochain travail serait une simple mission de livraison, il avait fini par se battre contre une armée de cent Déchus. Et l’autre jour, Sylvie était venue le voir pour lui demander « d’empêcher une guerre avec les Elfes ».

« Ils n’étaient pas tous mauvais, n’est-ce pas ? » Sylvie avait dit ça en riant amèrement. « Comme cette quête de cueillette d’herbes que je vous ai donnée il y a quelque temps. »

« Hmph... »

Lors de la quête, un Déchu était apparu, et ils avaient été attaqués par des bandits — en bref, une autre quête difficile.

« Je ne suis pas ici avec un travail pour vous aujourd’hui. J’ai entendu dire que vous avez une nouvelle fille dans votre groupe, » déclara Sylvie en regardant vers Klem, « et je voulais venir voir par moi-même ce qu’elle est. »

« Je présume que vous avez déjà eu des commentaires d’Émile, » déclara Diablo.

« Bingo ! Klem, n’est-ce pas ? » demanda Sylvie.

Les joues de Klem étaient remplies à ras bord de biscuits en ce moment. Ils avaient réussi à la faire manger un peu d’omelette plus tôt, mais si on lui en donnait l’occasion, elle recommencerait à manger des biscuits.

« Qqu’estt-cee quqe tuuu veuxx ? » demanda Klem.

Shera essuya la bouche de Klem avec un mouchoir, avec un sourire sur son visage. « Ne parle pas la bouche pleine, Klem. Très bien, maintenant avale... Ah, bon sang, tu en mets partout ! ... Mais tu es si mignonne ! »

Shera avait un regard de joie pure visible sur son visage. Pour elle, c’était comme si elle avait une nouvelle petite sœur.

Un sourire avait traversé le visage de Sylvie en regardant Klem. « ... Selon moi, c’est une gamine normale. »

— On dirait que je ne peux toujours pas baisser ma garde avec Sylvie à côté de moi, pensa Diablo.

Même si elle souriait, elle cherchait encore des informations.

« Qu’est-ce que tu sais ? » demanda Diablo.

Ce ne serait pas une bonne idée de faire de Sylvie leur ennemie. Si possible, il voulait vraiment qu’elle soit son alliée.

« Rien du tout, » elle avait haussé les épaules. « J’étais juste un peu inquiète, c’est pour ça que je suis venue voir comment vous alliez. Après tout, vous semblez être le genre de personne qui ne retient pas... alors même si c’est avec une enfant... »

Son regard le dévisageait — il se souvient soudainement de ce qui s’était passé l’autre jour.

 

 

Il avait bu une bouteille d’alcool que Sylvie lui avait apportée à la place d’une potion de mana... mais il n’avait aucun souvenir de ce qui s’était passé par la suite. Apparemment, il lui avait fait quelque chose à l’époque.

— Bien que je ne me souvienne de rien..., pensa Diablo.

Lorsque Rem et Shera étaient revenues, elle était déjà partie — Diablo tenait une bouteille d’alcool et un morceau de vêtement de Sylvie dans ses mains.

— J’ai vraiment dû faire quelque chose, hein ? pensa Diablo.

Mais le fait que les personnes s’imaginent qu’il s’était soûlé et avait posé les mains sur une enfant (ou du moins, quelqu’un qui en avait l’air) serait un problème pour lui, alors il avait fait semblant de ne rien savoir à ce sujet.

« Je ne m’intéresse pas aux enfants, car je suis un Seigneur Démon. Hmph, » déclara Diablo.

« Eh bien, nous en resterons là pour l’instant..., » la voix de Sylvie était étrangement froide.

D’un ton chaleureux et amical, tout le contraire de ce qu’elle venait d’utiliser avec Diablo, Sylvie avait appelé Klem : « Si tu as des ennuis, viens me voir, d’accord ? Sais-tu comment te rendre à la Guilde des Aventuriers ? »

« Très bien, donc tu souhaites aussi servir le Seigneur Démon ! Il semble qu’après tout, il y ait des individus parmi les Races qui comprennent comment cela fonctionne, » déclara Klem.

« Le Seigneur Démon ? » demanda Sylvie.

« Je vais te donner ceci ! » déclara Klem.

Avec la poitrine gonflée d’importance, elle avait poussé sa main — et avait offert un biscuit à Sylvie.

Comme si tout d’un coup, Sylvie s’était mise à comprendre quelque chose, elle avait fait un sourire ironique.

« Après tout, je peux m’imaginer que tu es vraiment la fille de Diablo... Merci, » Sylvie avait mis le biscuit dans sa bouche.

« Oh, ça vient de chez Pétri  ? C’est plutôt bon ! » s’exclama Sylvie.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire