Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 3 – Partie 2

***

Chapitre 3 : Aller dans un café

Partie 2

De retour dans leur chambre à l’auberge — .

Il s’agissait d’une chambre relativement dépourvue de fonctionnalités, avec un seul lit au centre assez grand pour accueillir trois personnes. Diablo voulait s’effondrer sur le lit et s’endormir tout de suite. Il n’avait pas utilisé beaucoup de sorts, mais c’est un fait qu’il avait utilisé une bonne partie de son mana. Devoir se forcer à rester vigilant d’une situation à l’autre l’avait laissé mentalement épuisé.

Mais il ne pouvait pas se contenter d’aller jusqu’au lit.

« ... Où doit-on faire dormir Klem ? » demanda Rem.

« N’est-ce pas bien ici ? » Shera regarda Rem avec curiosité en tapotant le lit.

C’était un lit avec des draps jetés par-dessus de la paille, mais il était assez grand pour tous les contenir. Le fait d’avoir quatre adultes qui s’y glisserait serait un peu serré, mais trois adultes et une enfant devraient être réalisables.

Rem se retourna pour regarder Klem. « ... Avoir un Seigneur-Démon qui dort dans un lit à l’auberge ? Ah, eh bien... Je suppose que Diablo est aussi un Seigneur-Démon, n’est-ce pas ? »

En entendant cela, Klem avait levé les yeux vers Diablo. « Hoho ? Alors tu dors ici aussi ? »

— Parce qu’on est fauchés, pensa Diablo.

Mais il ne pouvait pas lui répondre avec ça, alors il avait grommelé à la place.

« Je ne suis pas un imbécile qui pense que dormir dans un endroit important me rend important, vois-tu, » répondit Diablo. « Bien que la famille royale et l’aristocratie des Races puissent dépenser de grosses sommes d’argent pour des maisons et des meubles somptueux, je trouve cela complètement idiot. »

« Ouais, vous avez raison ! » déclara Rem.

« N’est-ce pas le cas ? » demanda Shera.

« On s’en fout de l’endroit où on dort ! Tant que quelqu’un nous apporte des biscuits ! » déclara Klem.

— Je préférerais que tu ne me mettes pas dans le même sac que toi..., pensa Diablo.

Au moins, il avait survécu à la conversation sans qu’on se moque de lui parce qu’il était un aventurier fauché.

« Il est vrai que beaucoup utilisent leur apparence et leur logement pour montrer la signification de leur valeur en tant que personne, » Alicia hocha la tête, regardant Diablo avec admiration. « Mais moi aussi, je trouve que c’est une tentative stupide. Comme je m’y attendais de vous, Sire Diablo, vous voyez les choses pour ce qu’elles valent vraiment. »

« Bien sûr que oui, » répondit Diablo.

— Elle me prend trop au sérieux..., pensa Diablo.

Shera s’était lancée sur le lit avec un *fwump* audible.

« J’aime beaucoup mieux cette chose qu’un lit luxueux. Il fait beaucoup plus chaud quand tout le monde est près l’un de l’autre ici ! » déclara Shera.

« ... Tant que ça ne te dérange pas, je suppose que tout va bien..., » c’était à peine perceptible, mais les épaules de Rem tremblaient.

— Je suppose que n’importe qui serait contre le fait de dormir soudainement dans le même lit que l’ennemi mortel contre qui il avait risqué sa vie pour le vaincre, pensa Diablo.

« Rem, tu emprunteras la chambre d’Alicia pour le moment. Après tout, ce serait trop exigu pour avoir quatre personnes dans le même lit, » déclara Diablo.

« Hein ? Mais..., » commença Rem.

« Restes-y jusqu’à ce que tu sois habituée à cet arrangement, » déclara Diablo.

« ... Je suppose que vous avez raison, » elle avait l’air troublée jusqu’à présent, mais une expression de soulagement avait finalement traversé le visage de Rem.

Maintenant qu’il y pensait, il n’avait pas obtenu la permission de la personne qui possédait la chambre dans laquelle Rem resterait. Il était toujours mauvais pour planifier ce genre de choses.

« Je suppose que cela ne te dérange pas ? » demanda Diablo à Alicia.

— Et maintenant, je lui ai demandé d’une manière aussi maladroite que possible. Super. J’espère que je ne l’ai pas mise en colère..., pensa Diablo.

Alicia avait fait une profonde inclination de son corps. « Pouvoir aider de cette façon est une joie inattendue. N’hésitez pas à utiliser mon lit, Mademoiselle Rem. »

« ... Je suis tout à fait d’accord à le faire sur le sol. Je suis une aventurière, donc j’ai l’habitude, » répondit Rem.

« S’il vous plaît, j’insiste. C’est le devoir d’un chevalier impérial de protéger le peuple, » déclara Alicia.

« Vous dormirez tous les deux dans le même lit, et vous aimerez ça ! » Diablo avait bougé sa main pour les chasser de la pièce.

« ... Mmgh, » le visage de Rem s’était mis à rougir avec force.

« Comme vous l’ordonnez, Sire Diablo, » Alicia l’avait encore une fois salué respectueusement.

« ... Je suis désolée, Alicia, » déclara Rem.

« C’est vraiment correct. S’il vous plaît, ne vous inquiétez pas pour cela, » répondit Alicia.

Avec ces paroles d’au revoir, les deux filles avaient quitté la pièce.

« Pfff..., » Diablo poussa un soupir.

Posant le Bâton de Tenma et enlevant son Rideau des Sombres Nuages, Diablo s’étendit sur le lit. Après avoir enfin eu l’occasion de se détendre, son corps ressemblait à du plomb.

« Ça va ? » Shera lui avait jeté un coup d’œil vers son visage.

« Ouais. C’est simplement parce que j’ai utilisé beaucoup de mon mana..., » répondit Diablo.

Une bonne nuit de repos devrait suffire pour régler un tel problème. C’était différent cette fois-ci, par rapport à l’époque où il avait repoussé l’armée de Déchus ou combattu contre les troupes elfiques. Eulerex était en effet un ennemi redoutable, mais il n’avait fait qu’un seul round avec les Déchus, et il avait déjà récupéré le mana qu’il avait donné à Krebskulm avec une potion de mana.

Klem avait aussi grimpé sur le lit. Elle enleva son manteau et retrouva la même apparence que lorsqu’ils l’avaient rencontrée pour la première fois.

« Qu’est-ce qu’il a ? » demanda Klem.

« Quand Diablo utilise sa magie, il se fatigue et perd son énergie, » expliqua Shera. « Il a fait de son mieux pour nous tous. »

« Hmm... Maintenant que tu le mentionnes, il semble qu’étrangement, les Déchus et les Races perdent de l’énergie magique lorsqu’ils utilisent des sorts, » déclara Klem.

« Est-ce différent pour toi, Klem ? » demanda Shera.

« Bien sûr que si ! Je suis un Seigneur-Démon, tu sais ! L’énergie magique continue de couler du fond de moi pour une raison inconnue ! » répondit Klem.

— Qu’est-ce que c’est que ça ? N’est-ce pas une tricherie encore plus importante que ma « Réflexion de la Magie ? » se demanda Diablo.

C’est ainsi que commencèrent les pensées qui traversèrent son esprit alors qu’il se balançait sur le bord de la conscience.

— Je pensais que le Seigneur Démon était fort parce qu’ils avaient stocké de l’énergie magique pendant des centaines d’années ou quelque chose comme ça, mais je suppose que c’est faux. C’est peut-être quelque chose de complètement différent... Comme si c’était une sorte de moteur ou quelque chose comme ça... ?

Non, ça ne sonne pas bien non plus..., pensa Diablo.

Il pensait qu’il serait capable de faire une comparaison avec quelque chose de son ancien monde, mais il avait du mal à penser clairement. Et ce n’était pas à cause du nombre de points de mana qu’il avait dépensé, il était tout simplement fatigué. Non seulement il avait passé une nuit blanche, mais il avait marché pendant dix heures hier, sans parler du rituel et de tous les combats qui s’y étaient ajoutés. S’il avait eu son ancien corps, il serait certainement déjà mort.

— Je veux juste aller dormir..., pensa Diablo.

Shera avait commencé à enlever ses vêtements : « Nous y voilà. »

« ... Quoi ? » demanda Diablo.

« Vous vous sentez mieux quand je fais ça, pas vrai, Diablo ? » Après s’être déshabillée dans ses sous-vêtements, elle s’était collée à lui, avec sa peau douce appuyée contre la sienne.

« Qu’est-ce que tu... !? » demanda Diablo.

« Hoho ! Je vois. C’est ainsi que les Races se donnent de l’énergie magique... Vous êtes une bande de personnes intéressantes, non ? » demanda Klem.

« De l’énergie magique ? Non, c’est un peu différent de ça. Veux-tu essayer, Klem ? Faire ça me rend aussi très heureuse, » déclara Shera.

« Quoi !? Même toi tu l’es !? » demanda Klem.

« Bien sûr ! Diablo sera heureux, et moi aussi ! Tout le monde y gagne ! » déclara Shera.

— Arrêtez ça, franchement ! pensa Diablo.

« Très bien, alors essayons ! » déclara Klem.

Klem avait commencé à enlever ses vêtements. Dès qu’elle les avait touchés, ils s’étaient tortillés et étaient tombés comme s’ils avaient une vie propre. Sa jupe et ses avant-bras étaient toujours là. Mais tout, de l’estomac jusqu’au sommet était complètement dénudé.

Il n’y avait pas de courbure au niveau de sa poitrine, et il pouvait voir les vagues contours de ses côtes.

— Alors qu’elle est censée être un Seigneur Démon, elle n’est pas si différente d’un Humain. Bien que les seules filles que j’ai vues comme ça étaient toutes des Demies..., pensa Diablo.

« Hmm, est-ce comme ça ? » Elle avait appuyé sa poitrine plate contre Diablo.

Lorsque sa peau était entrée en contact avec la sienne, un choc lui avait traversé le dos.

— Quelle est cette sensation... !? Se demanda Diablo.

Quand Shera et Rem l’avaient touché, il avait senti qu’elles étaient chaudes et douces, et son cœur avait commencé à battre incroyablement vite. Même si c’était un peu gênant, cela lui avait fait circuler son sang avec vitesse et lui avait remonté le moral.

— Mais avec Klem, c’était différent.

« Hmm ! Quelque chose comme ça ? » demanda Klem.

La force avait quitté son corps, et il n’était plus capable de bouger. Shera ne semblait pas encore s’en apercevoir, et elle souriait encore, aussi heureuse que possible.

« C’est ça, comme ça ! Si tu continues à te serrer contre lui, il devrait se sentir mieux en un rien de temps, » déclara Shera.

« Hmm, je commence aussi à m’amuser avec ça ! » déclara Klem.

La peau de Klem lui donnait presque l’impression qu’elle s’accrochait à lui. C’était comme si un courant électrique le traversait, voyageant le long de sa colonne vertébrale et atteignant les recoins les plus profonds de son cerveau, un sentiment similaire à celui qu’il avait ressenti lorsqu’il avait bu sa potion de mana tout à l’heure.

« Ngh..., » Diablo avait gémi.

« Heehee, qu’est-ce qui ne va pas ? Si tu gémis comme ça... Tu aimes ça, peut-être ? » demanda Klem.

Klem avait pressé son corps contre son bras, se collant contre lui. Alors qu’elle frottait sa peau contre la sienne, il avait été agressé par une sensation anormale.

« Grk... »Diablo avait encore une fois gémi.

« Je vois... C’est amusant, » déclara Klem.

Il y avait un regard coquin dans les yeux de Klem alors qu’elle souriait. C’était une expression séduisante qu’aucune enfant ne ferait.

Elle avait commencé à placer ses doigts sur l’arrière du cou de Diablo. Quand elle l’avait touché, c’était comme si du feu et de la glace étaient pressés sur lui en même temps. C’était une stimulation intense, comme s’il recevait un courant électrique.

« Ngh... Hng..., » Diablo se sentait comme s’il avait été enchaîné, et il ne pouvait toujours pas bouger.

« Hehe... Ce cou épais... ton menton bien marqué... tes yeux impeccables... C’est presque comme si quelqu’un t’avait créé pour ressembler à ça, » déclara Klem.

« Mgh, eh bien..., » commença Diablo.

C’était vrai que l’apparence de Diablo n’était pas réelle, car c’était juste son avatar du jeu.

« Est-ce que tu aimes ? Hmm... Hmm..., » Klem commençait à haleter.

Toujours accrochée au bras de Diablo, elle se déplaçait de haut en bas, encore et encore, en se frottant contre lui. L’étrange stimulus l’avait balayé comme des vagues incessantes, s’écrasant sur lui encore et encore. Sa propre respiration était devenue plus irrégulière — avant qu’il ne s’en rende compte, Shera était sur son autre bras, se déplaçant de la même façon que Klem. Son visage était rouge pourpre quand elle se frottait contre lui, prenant de courtes bouffées d’air pendant qu’elle bougeait.

« Hmm... Ahh... Ahh... Comment ça va, Diablo... ? Vous sentez-vous... mieux maintenant ? » demanda Shera.

« O-Oui, je... —, » répondit Diablo.

« Ce n’est pas encore fini. Nous devons... en faire plus... ! » déclara Klem.

Klem l’avait alors serré avec encore plus de force, puis comme si elle était en transe, elle commença à se déplacer de plus en plus vite. Ses halètements devinrent plus rapides et plus aigus, Shera l’imitait presque — .

« Ahh ! Ah... C’est... C’est une sensation incroyable... Tout... devient flou..., » déclara Klem.

« Ah, Hmm ! Ahh... J’ai l’impression que... de l’énergie magique s’engouffre en moi. Diablo, je... Je ne peux pas... C’est... nngh ! Elle déborde ! » cria Shera.

« Grh ! » Diablo faisait grincer ses dents.

« Ah ! Ahn ! » Le dos de Shera était droit comme une flèche. « L’énergie magique... cela déborde de partout — Mng, ahhhhhhhhhhh !! »

« Quelque chose... Quelque chose arrive ! Il arrive ! D-Du plus profond... de mon corps... ! Mmgh ! » Le corps de Klem avait commencé à trembler.

Parce qu’il était encore en contact avec elle, Diablo pouvait précisément sentir ce qui se passait. Une expansion inconcevable d’énergie magique se développait à l’intérieur de Klem, et ce n’était pas non plus l’énergie magique qu’il lui avait donnée pendant le rituel. Si l’on peut dire que le sorcier moyen avait environ une tasse d’énergie magique, et Diablo possédait à peu près une baignoire, alors celle de Klem ressemblait plus à celle d’une rivière en furie.

— Elle est complètement différente des autres !? pensa Diablo.

La marée colossale d’énergie magique avait jailli, rendant difficile pour Diablo le fait de respirer. Si cela continuait, il allait s’y noyer à ce rythme.

 

 

« N-Ne le laissez pas déborder à ce point ! » cria Shera.

« Mn, ahhhhhhhhh ! » Klem s’accrochait à lui alors qu’elle frémissait. Et puis...

Elle avait ouvert la bouche en montrant des rangées de dents pointues et tranchantes.

— Va-t-elle me dévorer !? Se demanda Diablo.

Elle avait légèrement enfoncé ses dents dans le cou de Diablo — un mordillage d’amour.

La sensation de cette légère douleur s’était gravée profondément dans sa conscience. Immédiatement après ça, la tension dans les membres de Klem s’était relâchée, comme une marionnette dont on avait soudainement coupé ses cordes.

« Fwah... »

Elle s’était effondrée en boule sur lui. Le torrent d’énergie magique avait finalement cessé de couler au même moment.

Quant à Diablo, c’était comme si rien de tout cela n’était produit. Son corps se sentait incroyablement léger maintenant. Klem et Shera étaient toutes les deux couchées sur lui, endormies, comme si elles avaient été assommées par le froid... mais on aurait dit qu’elles ne pesaient rien du tout en ce moment.

Son mana avait été entièrement reconstitué, et toute sa fatigue avait fondu. Ses sens étaient maintenant à leur maximum, et il pouvait sentir la force pure couler dans chacun de ses membres. C’était presque comme s’il avait pris une sorte de drogue d’amélioration louche. Cela pouvait bien être un sentiment similaire à celui d’un Déchu qui avait reçu le pouvoir du Seigneur Démon.

— C’est peut-être parce que je suis un démon ? Se demanda Diablo.

Le sang de Déchu qui coulait en lui avait peut-être réagi à la puissance magique du Seigneur Démon.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour la traduction. Diabo ne va fermé l'œil de la nuit 😉

  2. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire