Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 2 – Partie 8

***

Chapitre 2 : Libération du Sceau

Partie 8

Après avoir perdu la moitié de son torse à la suite de l’attaque de Diablo, Eulerex était revenu à sa forme initiale de hibou géant.

« ... Je n’aurais jamais pensé qu’une Invocation puisse entraver mes plans, » déclara Eulerex.

Étonnamment, il n’y avait pas de blessures sur le corps de la chouette. Il était possible que les dommages causés par Diablo subsistent.

Diablo avait pointé le Bâton de Tenma sur lui. « Laisser l’un de tes subordonnés à l’affût pour faire une embuscade... Bien que tu puisses agir comme une personne grande et puissante, c’est une tactique sournoise, n’est-ce pas ? »

« ... Si tu n’avais pas été là, je l’aurais détruite dès le début. Une telle énergie magique écrasante... Je ne peux pas imaginer qu’il vienne d’un individu des Races, » déclara Eulerex.

« Je te l’ai déjà dit : Je suis un Seigneur Démon. Je pensais que tu n’étais qu’un imbécile, mais peut-être que tu es à la place sénile ? » déclara Diablo.

« Ce n’est pas possible... Et pourtant, cette force n’est pas normale. Inconcevable... Inconcevable... Inconcevable..., » déclara Eulerex.

Eulerex avait déployé ses ailes. Agitant un nuage de poussière, il se propulsa dans l’air.

— Tu vas juste t’enfuir !? Je pourrais essayer de le poursuivre, mais..., pensa Diablo.

Il avait jeté un coup d’œil autour de lui. Si Eulerex l’attaquait avec une attaque à grande portée qui n’était pas un sort, la seule façon pour lui de protéger les filles était que Rem utilise l’une de ses Invocations comme bouclier. Comme sa plus grande Invocation, « Homme en Pierre », venait d’être détruite lors de cette dernière attaque, elle ne pourrait pas l’utiliser pendant un certain temps. Edelgard avait l’air d’avoir subi des dommages importants. Elle commençait à peine à se relever du sol.

Diablo n’avait pas besoin de se précipiter après un ennemi en fuite. Eulerex les invitait pratiquement à lancer une contre-attaque. Tant qu’il n’avait perdu personne de son côté, Diablo était en accord avec le résultat.

Diablo avait baissé son bâton. « Hmph... J’ai perdu tout intérêt pour toi. Je me fiche d’un lâche en fuite. »

Il avait laissé partir Eulerex avec cette remarque sévère, car lui montrer une quelconque faiblesse allait à l’encontre de tout ce qu’il prétendait être ici.

Peu importe à quel point vous étiez bien renseigné ou compétent, tout combat contre un adversaire intelligent était dangereux. Si Eulerex s’en était pris aux alliés de Diablo au lieu de Diablo lui-même, alors le nombre de façons dont il pourrait les protéger serait sévèrement limité. Même s’il se comportait comme un Seigneur Démon, Diablo ne voulait tuer personne.

Eulerex avait disparu dans le ciel nocturne, et tout était redevenu silencieux.

« Shera, sens-tu s’il y a d’autres Déchus dans le coin ? » demanda Diablo

« N-Non, je ne pense pas qu’il y en a d’autres par ici... Bien qu’il soit vrai que j’ai pris du temps pour remarquer le dernier, » déclara Shera.

« À ce rythme, il ne serait pas étrange que la faction de Vahl se montre aussi. Restez tous sur vos gardes, » déclara Diablo.

« C-Compris, » Shera serra la main de Krebskulm quand elle répondit.

La jeune Seigneur Démon en question, qui venait de faire face à une tentative de meurtre, ne semblait pas du tout ébranlée par la bataille précédente. Au contraire, elle arborait une expression assez vivante sur son visage.

« Est-ce toi qui m’as protégée tout à l’heure ? » demanda Krebskulm.

« Hein ? Je suppose... qu’on peut dire ça, vu ce qui vient de se passer, » Rem hocha lentement la tête.

Krebskulm devait se référer au moment où Rem avait utilisé son invocation pour bloquer l’attaque du Déchu, la tête de loup.

« Alors tu mérites mes éloges. Bon travail ! » déclara Krebskulm.

« ... Pourquoi ai-je fini par vous protéger, je me le demande ? » déclara Rem.

« Hé, je viens à peine de te complimenter, » Krebskulm avait proclamé son auto-importance. « Tu devrais baisser la tête en remerciement de ce que j’ai fait ! »

« Ce n’est pas la bonne manière de faire, » répliqua Shera. « Dans ces moments-là, tu devrais dire “merci”. »

« Même si elle n’a pas de biscuits ? » demanda Krebskulm.

« Tu le dis quand tu es heureuse de quelque chose que quelqu’un a fait pour toi ! » déclara Shera.

« Je ne comprendrai jamais les Races, je le jure... Eh bien, peu importe. Donc cela ne sert à rien de dire quoi que ce soit si je ne choisis pas mes mots en fonction de la personne à qui je parle, » déclara Krebskulm.

« Gentille fille ! » déclara Shera.

En regardant cet échange, Rem avait une expression conflictuelle, car elle cherchait depuis longtemps à vaincre Krebskulm. Bien que Krebskulm ait promis de ne tuer aucun membre des Races, aucun d’entre eux ne savait ce qui se passerait si elle retrouvait soudainement ses souvenirs de Seigneur Démon.

Mais même à ce moment-là, Rem avait immédiatement pris des mesures pour la protéger — pourquoi ? Elle n’avait toujours pas de réponse à cette question.

« Vous avez dû vouloir protéger tout le monde du fond de votre cœur, » Alicia avait doucement souri. « Je suis sûre que c’est la raison pour laquelle vous êtes passée à l’action, Mademoiselle Rem. »

« ... Vous avez peut-être raison, » déclara Rem.

« La différence entre un aventurier expérimenté et moi-même, c’est vraiment quelque chose, n’est-ce pas ? Quand le moment de vérité est arrivé, j’étais pétrifiée. »

« ... Je n’étais pas vraiment différente. C’est mon Invocation qui s’est battue, » déclara Rem.

Il semblait que Rem et Alicia avaient réussi à se calmer un peu.

Diablo avait tourné son attention vers Edelgard. « Et toi, toujours en vie ? »

« Eh bien, pas problème. Edelgard est correcte, » déclara la Déchue.

En regardant le Seigneur Démon être amical avec les autres filles, Edelgard soupira. « ... Seigneur Démon a été piégé... »

« Ce n’est pas ma faute, je te le ferai savoir, » déclara Diablo.

« Je, je sais. Mais, quand même... Vous n’êtes pas satisfait ? Raison pour laquelle, n’a pas tué, les Races, depuis le début... Ramenez le Seigneur Démon, retour au château... Est-ce de votre faute ? » déclara Edelgard.

Sa façon de penser n’était pas si différente de celle d’Eulerex. Elle avait cependant eu le sang-froid nécessaire pour comprendre sa situation et son propre pouvoir, et elle avait même fait preuve de retenue pour éviter une bagarre.

« Edelgard, veux protéger, Seigneur Démon. Mais Edelgard ne peut pas aller près de la ville, » déclara la Déchue.

« C’est ce qu’il semblerait, » déclara Diablo.

Ils devraient pouvoir passer les portes s’ils cachaient la queue de Krebskulm, et peut-être aussi ses cornes, pour faire bonne mesure. D’un autre côté, Edelgard était peut-être belle, mais elle avait aussi une peau écailleuse et une paire d’yeux reptiliens que l’on ne trouve dans aucune des Races. Si elle s’approchait de Faltra, les gens comprendraient rapidement qu’elle était une Déchue.

Edelgard s’agenouilla une fois de plus devant Krebskulm. « Seigneur Démon... Edelgard ne peut pas vous accompagner en ville ? Elle sera, dans la forêt. S’il vous plaît, appelez-moi, à tout moment. »

« Bon travail aujourd’hui ! » déclara Krebskulm.

« Un jour... S’il vous plaît, venez au château du Seigneur Démon. C’est le souhait de tous les Déchus, » demanda Edelgard.

« Mais Eulerex est aussi dans ce château, n’est-ce pas ? » demanda Krebskulm.

« C’est-à-dire..., » commença Edelgard.

« C’est mon destin en tant que Seigneur Démon de manger des biscuits dans cette “ville” dont ils parlent. Je ne laisserai rien me barrer la route ! » déclara Krebskulm.

« ... Compris. Si c’est la volonté du Seigneur Démon ! » Edelgard avait démontré un profond respect à Krebskulm. Puis, tout en traînant les pieds, elle avait titubé jusqu’à la forêt.

Alors qu’il la regardait s’éloigner péniblement, Diablo avait ressenti de la sympathie pour elle — mais ils n’arrivaient tout simplement pas à la faire entrer dans la ville. Non seulement cela, mais si l’occasion se présentait, Edelgard semblait vouloir tuer Rem et les autres et ramener Krebskulm au château du Seigneur Démon. Diablo était mal à l’aise à l’idée de la garder près d’elle, ne serait-ce qu’à cause de cela. C’était un conflit d’intérêts qu’ils ne pourraient tout simplement pas contourner.

Diablo avait commencé à marcher vers la ville, Rem le suivant après lui.

« Est-ce que ça va maintenant ? » demanda Diablo.

« ... Après avoir été attaquée par un Déchu, je ne pense pas avoir le luxe de dire que je ne me sens pas un peu faible dans les genoux. En mettant cela de côté pour l’instant... Vous êtes vraiment une force avec laquelle il faut compter, Diablo. Eulerex est censé être l’un des plus puissants Déchus, » répondit Rem.

« Il était un peu plus tenace que ce à quoi je m’attendais. Plus intelligent, aussi. S’il avait reçu le pouvoir du Seigneur Démon en plus, cela aurait été un combat beaucoup plus ardu, » déclara Diablo.

Alicia était venue à côté d’eux, avec un sourire ironique sur son visage. « Mais même alors, vous appelleriez cela un combat “ardu” plutôt qu’une “défaite”, je vois. »

« Bien sûr. Je suis après tout un Seigneur Démon venant d’un autre monde. Je ne perdrai pas contre les Déchus, » déclara Diablo.

« Le temps du biscuit ~ ♪, » Shera marchait main dans la main avec Krebskulm.

« Qu’est-ce que c’est !? » demanda Krebskulm.

« Quand je marchais seule dans la forêt la nuit, je chantais cette chanson pour ne pas avoir peur. C’est beaucoup plus amusant quand tout le monde chante ! ♪ Le “B” de biscuit est pour le “Bon” ♪ L’“I” est pour “Incroyable”, » déclara Shera.

« B, B ! C’est l’abréviation de B ! » Le rire amusé de Krebskulm résonnait en chantant.

Diablo et les autres avaient laissé la Tour des Météores derrière eux.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire