Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 2

***

Chapitre 2 : Libération du Sceau

***

Chapitre 2 : Libération du Sceau

Partie 1

Après le repas du midi — .

Diablo et les autres étaient rentrés à l’auberge.

« ... Nous devrons partir bientôt si nous allons à la Tour des Météores, » déclara Rem.

« Il nous a fallu un certain temps pour finir de manger à cause de la nuisance de tout à l’heure, » déclara Diablo.

« Hahahaha... Ce cinglé était difficile à manier, hein ! » déclara Shera.

Diablo avait hoché la tête, et Shera avait souri comme si elle n’avait aucun souci dans le monde.

« ... Je suis sûre qu’il n’y a pas beaucoup d’individus qui pourraient appeler un Paladin une simple “nuisance”, » soupira Rem.

« Je me fiche de cette peste. Plus important encore —, » Diablo s’était retourné pour regarder la porte.

Alicia était dans la chambre à côté d’eux. Ils étaient tous revenus ensemble aux Oreilles Pointues... Mais il était probablement impossible de partir sans qu’elle le sache. Elle avait des sens aiguisés, et ils devaient passer devant sa chambre pour quitter l’auberge.

Rem semblait hésiter à propos de quelque chose.

« ... Je me demande si je devrais aussi le dire à Alicia, » déclara Rem.

« Alicia est une bonne personne, donc je suis sûre qu’elle comprendrait ! » déclara Shera.

Si vous demandiez à Shera, à peu près tout le monde était une bonne personne de son point de vue. Diablo pensait bien sûr aussi qu’Alicia était digne de confiance. Il l’appellerait même leur amie à ce stade.

Mais c’était exactement la raison pour laquelle Rem était en conflit.

« ... Alicia est une chevalière impériale... Il n’y a aucune raison pour qu’elle ferme les yeux sur le Seigneur Démon ressuscité, quelles que soient les circonstances. Il vaut peut-être mieux ne pas la déranger et se taire à ce sujet, » déclara Rem.

Alicia et Rem étaient devenues plus amicales après s’être parlé il y a quelque temps, trouvant apparemment qu’elles avaient des choses en commun. En pensant à la position d’Alicia en tant que chevalier impérial, il était dans leur intérêt de garder le secret.

Mais Rem pensait qu’Alicia était son amie, c’est pourquoi elle voulait le lui dire. Pour parler franchement, Diablo n’avait absolument aucune idée de la façon de gérer ce genre de relations délicates. Il n’avait pas un seul indice. Quelle était la bonne ligne de conduite ici ? Comment Rem pourrait-elle le dire à Alicia sans ruiner leur relation ?

Ça aurait été beaucoup plus facile si elle était une parfaite inconnue. Rem était proche d’Alicia, ce qui expliquait pourquoi c’était si difficile. Il n’était pas doué pour ce genre de choses, alors il était resté silencieux à la fin.

« Qu’est-ce que vous croyez que je devrais faire ? » lui demanda Rem.

— C’est à moi que tu demandes ? Me demander comment traiter avec les autres, c’est comme demander à une tortue comment voler, pensa Diablo.

Mais répondre qu’il ne savait pas serait un peu pathétique. À la place, Diablo avait décidé d’essayer de dire quelque chose qui sonnait comme un bon conseil.

« Tu t’inquiètes pour ça. C’est ta réponse, » déclara Diablo.

Il ne pouvait presque pas croire ce qu’il venait de dire. Il y avait une limite à la quantité de bêtises qu’une personne pouvait cracher.

— Mais alors, Rem hocha la tête comme si elle avait été convaincue.

« ... Je vois. Il est vrai que je ne m’inquiéterais pas autant si Alicia n’était pas quelqu’un avec qui je pense que je devrais en parler. C’est une amie en qui je crois pouvoir avoir confiance, et c’est pourquoi je m’inquiète... Et parce qu’elle est quelqu’un dont je me soucie autant, je devrais en parler avec elle. C’est ce que vous essayez de dire, n’est-ce pas ? » demanda Rem.

« O-Oui, » répondit Diablo.

« ... C’est exactement ce que j’attends de vous, Diablo. Non seulement vous êtes fort, mais vous êtes aussi sensible à ce genre de questions... Pour vous, les réponses à mes problèmes doivent être si évidentes qu’elles semblent être les choses les plus triviales au monde, » l’expression sur le visage de Rem était devenue plus joyeuse, comme si un poids avait été retiré de ses épaules.

Il commençait à se sentir un peu mal à ce moment-là. Il avait seulement fait semblant de dire quelque chose d’intelligent, mais c’était vraiment Rem qui avait répondu à sa propre question. Même Shera le regardait avec des yeux brillants.

« Vous êtes vraiment incroyable, Diablo ! C’est comme vous l’avez dit, Alicia est notre amie, donc elle est sûre de comprendre si nous lui en parlons ! » déclara Shera.

« M-Mais c’est sûr, » déclara Diablo.

« ... D’accord. Bien que cela puisse lui causer des ennuis, je vais le faire, » déclara Rem.

Elles étaient parties pour rendre visite à Alicia dans sa chambre.

Étonnamment, Alicia avait accepté la révélation sans causer d’incident. Les larmes aux yeux, elle avait sympathisé avec Rem pour avoir gardé si longtemps ce secret et avait promis de faire tout ce qu’elle pouvait pour la soutenir. Rem elle-même était tombée en larme face à sa gentillesse, et Shera avait rapidement suivi son exemple.

Leur confession s’était déroulée sans accroc. C’était une bonne chose qu’elle avait décidée de le dire également à Alicia.

— Ou du moins, c’est comme ça que ça devrait être..., se demanda Diablo.

Diablo était appuyé contre le mur, les bras croisés alors qu’il regardait les filles verser des larmes ensemble. Ça avait presque l’air... faux.

C’était comme s’il regardait ses camarades de classe à l’école juste avant qu’ils ne changent de classe. Ils pleuraient et promettaient d’être amis pour toujours... Mais une fois la nouvelle année scolaire commencée, on ne les avait presque jamais vus ensemble. Il ne pouvait pas vraiment dire comment ils étaient à l’intérieur.

Le problème auquel Rem faisait face mettait sa vie en danger, et même Shera comprenait qu’être présent pour la résurrection du Seigneur Démon signifiait aussi qu’elle allait risquer sa vie — au moins, il espérait qu’elle comprenait cela. Et c’était sans parler du fait qu’Alicia devrait être plus conflictuelle à ce sujet, compte tenu de ses fonctions de Chevalier Impérial. Il avait fallu un effort démesuré pour qu’une femme puisse gravir les échelons pour atteindre cette position dans ce monde.

Les larmes des filles n’étaient pas fausses. Il savait que c’était comme ça que cela devrait être... Mais quand même, quelque chose n’allait pas bien selon lui.

Diablo avait soupiré.

— Mais je suis juste un gars qui est nul pour parler aux gens, qui n’a pas d’amis et qui n’a pas été ajouté à un seul groupe de chat en ligne. Peut-être que je ne peux voir quelque chose comme ça que comme étant bizarre pour moi..., pensa Diablo.

***

Partie 2

À la Tour des Météores — .

Nous nous trouvions proches des 8 heures du soir.

Dans ce monde, une montre que l’on pouvait porter sur soi était un objet de luxe extrêmement cher. Une montre de poche valait bien plus que son poids en or. Les horloges murales ne pouvaient être trouvées que dans des endroits comme les maisons de la noblesse ou les églises.

Presque tous les habitants de la ville vivaient leur vie selon les cloches de l’église, qui sonnaient toutes les heures, de cinq heures du matin à sept heures du soir. Cinq fois pour 5 heures du matin, six fois pour 6 heures du matin... Une fois qu’il avait atteint une heure de l’après-midi, il recommençait à sonner une seule fois. Diablo avait pensé que ce n’était pas pratique au début, mais ce n’était pas comme s’il y avait des horaires de train ou d’autobus à respecter, ou des émissions de télévision à attendre. Il n’avait pas à s’inquiéter d’être en retard au travail ou à l’école ou un truc dans le genre, donc il n’y avait pas de problèmes immédiats.

Les inventions qui rendaient les choses plus pratiques pour les individus — des choses comme les horloges précises, les transports publics, les ordinateurs, l’Internet — pouvaient en fait rendre la vie plus difficile pour eux. C’était le sujet que Diablo s’était soudain retrouvé à réfléchir.

La pleine lune brillait bien en évidence dans le ciel nocturne. L’ancienne tour de pierre qui s’étendait vers la lune possédait la forme d’un octogone et était plus épaisse vers le bas de la structure. Après qu’il avait été convoqué pour la première fois, c’était la deuxième fois que Diablo venait ici. C’était un endroit complètement différent la nuit.

Diablo et les autres s’étaient arrêtés pour regarder autour d’eux.

« Nous sommes venus comme promis, mais..., » déclara Rem.

« ... Où est donc cette Déchue ? » demanda Shera.

« Est-ce que quelque chose va surgir puis nous attaquer ? » demanda Rem.

« D’après ce que vous m’avez dit, je pense que nous n’avons rien à craindre... Procédons toutefois avec prudence, » déclara Alicia.

Alicia se dirigea vers la tour en tenant l’épée à sa taille. La petite silhouette d’une personne était apparue à l’entrée de la tour, émergeant dans le clair de lune.

« Enfin, ici ? » déclara Edelgard.

C’était Edelgard, tenant une lance dans sa main droite. Shera avait poussé un petit cri et s’était cachée derrière Diablo.

— Si elle avait si peur, elle aurait dû attendre à l’auberge..., pensa Diablo.

Rem semblait aussi assez craintive, tandis qu’Alicia se tenait courageusement sur sa position. C’était exactement ce qu’il attendait d’un chevalier impérial comme elle.

La Déchue à la peau foncée et aux cheveux argentés jeta un coup d’œil à Diablo et aux autres, alors que son visage était complètement sans expression.

« Les préparatifs sont terminés. Pour le rituel, » déclara Edelgard.

— Hein ? Ne va-t-elle pas demander pourquoi Alicia est aussi ici ? Se demanda Diablo.

Il craignait que quelque chose se produise, car ils avaient amené un chevalier impérial avec eux, mais Edelgard ne lui avait même pas jeté un coup d’œil.

— Je suppose qu’elle est si forte qu’un chevalier impérial seul ne signifie rien pour elle, pensa-t-il.

Cela ne servait à rien qu’il en parle et se cause plus d’ennuis, alors Diablo était resté silencieux. Pour l’instant, il devrait se concentrer sur le rituel.

Étouffant le malaise présent à l’intérieur de lui, Diablo avait fait un signe de tête confiant. « Bon travail. Maintenant, je suppose qu’il ne reste plus qu’à Rem et moi de compléter le rituel ? »

« C’est vrai. Alors, allons-y, » déclara Edelgard.

Comme toujours, la façon particulière de parler d’Edelgard rendait difficile la compréhension de ce qu’elle pensait. Pour une Déchue comme elle, ressusciter le Seigneur Démon devrait être son désir le plus ardent. Cela faisait trente ans que le dernier Seigneur Démon avait été vaincu, donc il s’attendait au moins à ce qu’elle espérait qu’un nouveau venu soit au pouvoir... Malgré le fait qu’elle jouerait un rôle dans un événement aussi important pour son espèce, elle semblait plutôt distante.

Edelgard avait parcouru les environs des yeux, regardant même au-dessus d’eux pour faire bonne mesure.

« Mieux vaut se dépêcher, » déclara Edelgard.

Sous l’impulsion d’Edelgard, Diablo et les autres étaient entrés dans la Tour des Météores.

Il faisait nuit noire. Si c’était dans le jeu, ce serait le moment où il irait dans les réglages et augmenterait la luminosité au maximum.

Des puits de lumière lunaires passaient par les petites fenêtres. La lueur de la pleine lune était leur seule source de lumière ici. Edelgard était en tête du groupe, suivi dans l’ordre par Diablo, Rem, Shera et Alicia.

Alors qu’ils montaient l’escalier, Rem posa une question à Edelgard : « ... S’est-il passé quelque chose ? Vous sembliez être sur vos gardes... »

« Les adeptes de Vahl n’aiment pas les rituels. Ils veulent briser le réceptacle du Seigneur Démon, et le refaire venir immédiatement, » répondit Edelgard.

« Mngh... »

Bien sûr, Rem aurait peur d’entendre ça. Cela signifiait essentiellement qu’il y avait des Déchus dans la nature qui voulaient tuer à vue Rem.

Diablo avait caressé son menton alors qu’il réfléchissait. Il se souvient du nom de Vahl, un Déchu qui avait fait une apparition dans le jeu. Ce Déchu ressemblait à un ours géant et avait été un adversaire puissant lorsque Diablo s’était battu contre lui.

« Y a-t-il aussi des factions parmi les Déchus ? » demanda Diablo.

« Il y en a. Oui. Ceux qui veulent juste tuer d’autres races... Ils le sont, faction de Vahl. Ceux-là sont stupides ? Pensez seulement à tuer. Juste, tuer, » répondit Edelgard.

« Je vois... Alors pourquoi ne vont-ils pas vers la ville ? Il devrait y avoir des gens qui travaillent dans les fermes hors de portée de la barrière, » demanda Diablo.

« Factions de Vahl, bougez comme bon leur semble. Voilà pourquoi. Mais la vérité, c’est qu’ils ont peur. Quand le Seigneur Démon n’est pas là... les Déchus sont faibles. Ils sont faibles, donc ils ne veulent pas se battre... Mais quand même, ils veulent tuer, d’autres races, » répondit Edelgard.

« Alors, ils sont comme des monstres, » déclara Diablo.

— Fondamentalement, la rationalité ne fonctionnera pas avec ces types. Les choses vont devenir très ennuyeuses très vite si nous les rencontrons..., pensa Diablo.

« Et aussi, la faction d’Eulerex, » déclara-t-elle.

« Et quel genre de faction pourraient-ils être ? » demanda Diablo.

« Eulerex est encore plus vieux que le dernier Seigneur Démon ? Eulerex est le plus vieux Déchu, et le plus puissant. Apparemment. Je ne sais pas, c’est sûr. Edelgard, je ne l’ai jamais vu se battre. Mais, il est passif ? Inutile. Non... pas passif, il a dit. Une partie des modérés ? C’est ce qu’il a dit, » répondit Edelgard.

« Hmph. Je n’aurais jamais pensé qu’il y aurait des modérés parmi les Déchus, » déclara Diablo.

Il savait aussi qui était Eulerex. D’après ses souvenirs, Eulerex avait l’apparence d’une chouette colossale. Il y avait eu beaucoup de discussions pour savoir s’il était un Déchu ou non, mais malgré son apparence, il était un Déchu capable de parler.

Au moment où vous l’aviez rencontré dans le jeu, c’était dans une quête où vous conquerriez le territoire des Déchus. Il n’était pas très bavard à l’époque, et ne disait qu’une seule ligne de dialogue, quelque chose comme : « Vous, les Aventuriers agaçants ! » et ensuite la bataille commençait. Il ne donnait pas l’impression d’un modéré, et il n’était certainement pas le plus fort.

C’était la première fois qu’il entendait parler de factions.

« Eulerex a dit que si nous attendons, Seigneur Démon sera ressuscité. Alors, il ne bouge pas ? Il ne bouge pas du tout ! » déclara la Déchue.

« ... Une faction modérée de Déchus..., » Rem avait l’air choquée. « Je n’ai jamais rien entendu de tel auparavant. Je suis sûre que cette information serait un choc total pour les Races. »

« Cependant, il semble plus probable que vous seriez exécutée pour avoir fraternisé avec les Déchus avant que quelqu’un ne vous croie..., » Alicia avait ajouté ça.

Une fois qu’il avait entendu ces mots, Diablo avait fini par comprendre la situation ici : Les Races ne savaient presque rien sur les Déchus. Rien sur eux n’avait été écrit dans l’histoire du jeu. Combien d’entre eux existaient vraiment ? Comment était leur chaîne de commandement ? Comment vivaient-ils et comment augmentaient-ils leur nombre ?

C’était absurde. Si les Races voulaient vraiment gagner contre les Déchus, il leur faudrait d’abord connaître leur ennemi avant de pouvoir revendiquer la victoire sur les Déchus.

« Et à quelle faction appartiens-tu, Edelgard ? » demanda Diablo.

« Faux. Edelgard, c’est Edelgard ! » répondit-il.

« Donc... il y a dans ce cas trois factions, » répondit Diablo.

« Oui. Il y a aussi des valeurs aberrantes, mais en tout... environ trois ? Trois ! Edelgard a parlé aux prêtres déchus. J’ai travaillé dur, pour la résurrection du Seigneur Démon. Important de ressusciter le Seigneur Démon, correctement. Je dois m’assurer que c’est bien fait, » déclara-t-elle.

Vahl et Eulerex existaient tous les deux dans le jeu. Après assez de mises à jour, Edelgard pourrait avoir été implémentée plus tard également.

Diablo la dévisageait, réfléchissant.

— À en juger par son apparence, ils auraient probablement vendu des tonnes de marchandises d’elle, pensa Diablo.

Il n’avait pas pu s’empêcher de le penser.

Ils avaient finalement atteint le sommet de la tour. Parce qu’ils montaient l’escalier dans l’obscurité totale, le clair de lune était presque aveuglant.

Il s’agissait de l’endroit où Diablo avait été convoqué. C’était assez large pour ne pas se sentir à l’étroit, même avec ces cinq personnes. Un autel se dressait au milieu de cet espace octogonal, entouré de piliers de pierre. Il n’y avait pas de toit ici, alors le ciel nocturne s’étendait devant eux. Une énorme pleine lune les surplombait.

***

Partie 3

Sur le toit de la Tour des Météores — .

Les cinq personnes — Diablo, Rem, Shera, Alicia et Edelgard — avaient marché vers l’autel de pierre au centre de la pièce.

Edelgard commença à expliquer : « Pour ressusciter, le Seigneur Démon, l’un ou l’autre récipient, doit mourir. Ou on doit satisfaire l’âme du Seigneur Démon. Il faut donner de l’énergie magique... Probablement prendre aux autres, quelques centaines d’années ? »

« ... Donc le but de ce rituel est de donner à l’âme de Krebskulm assez d’énergie magique pour la satisfaire ? » Rem semblait tenter de trouver du courage alors qu’elle disait ça.

« C’est ça, oui, c’est ça, » répondit Edelgard.

Edelgard se tourna vers Diablo. « Vous offrirez de l’énergie magique. À l’âme du Seigneur Démon. Si vous le faites, Seigneur Démon, alors vous le ressusciterez plus vite. C’est sûr. Probablement. C’est ce que les prêtres déchus ont dit. »

Rem semblait mal à l’aise, déglutissant d’une manière audible.

« ... Je suppose... que je n’ai pas d’autre choix que de croire cela..., » déclara Rem.

Ils étaient encore trop souvent laissés dans le flou. Ils manquaient cruellement d’information qui leur permettrait de prendre des décisions éclairées, de sorte qu’il n’y avait pas de façon claire de confirmer si Edelgard disait la vérité ou non.

Rem avait tendu la main vers Diablo. Elle plaça sa main douce et délicate autour de la main droite de Diablo qui tenait encore le Bâton de Tenma.

« Qu’est-ce qu’il y a ? » demanda-t-il.

« ... Diablo... Après tout, je ne peux pas faire confiance à un Déchu, » déclara Rem.

« Je vois. Dans ce cas, arrêtons-nous ? » demanda Diablo.

« Non, finissons-en avec le rituel. Je suis persuadée que Krebskulm renaîtra une fois que nous aurons stocké assez d’énergie magique... Mais à ce moment-là, je ne sais pas si je pourrai encore être sauvée..., » déclara Rem.

« Hm. »

« ... Mais même ainsi, cela ne me dérange pas. La défaite de Krebskulm est plus importante pour moi que ma propre vie, et vous pourriez être en mesure de le faire... Non, je sais que vous le ferez. C’est pourquoi je place ma foi en vous, Diablo, » déclara Rem.

Elle l’avait regardé attentivement. L’expression de son visage montrait qu’elle était prête à risquer sa vie pour cela. Elle affichait le visage de quelqu’un qui avait choisi de se battre, plutôt que de vivre une vie en se cachant comme un incubateur pour le Seigneur Démon. Elle avait l’air radieuse alors que le clair de lune se déversait sur elle.

Diablo avait posé une main sur son épaule. « Tout ce qui attend ceux qui osent s’opposer à moi, c’est leur destruction par mes mains. »

Il n’aurait jamais pensé qu’il dirait quelque chose comme ça pour mettre une fille à l’aise. Bien qu’il jouait le rôle d’un Seigneur Démon, c’était aussi ce qu’il ressentait vraiment. Il battrait Krebskulm. S’il arrivait quelque chose à Rem, il n’allait pas permettre à Edelgard de s’en tirer.

« Maintenant, allongez-vous. Ici ! » Edelgard avait incité Rem à se diriger vers l’autel.

C’était l’endroit où Diablo avait ouvert les yeux pour la première fois en venant au monde.

« ... Comme ça ? » Rem s’était couchée à plat sur l’autel.

« Bien. Maintenant, vous, » elle s’était tournée vers Diablo. « Infusez-la avec de l’énergie magique. »

Après tout, c’était son rôle ici. Diablo avait fait de son mieux pour ne pas laisser la nervosité qu’il ressentait se manifester sur son visage.

« N’utilisons-nous pas d’outils pour le rituel ? Vous vous êtes préparée à ça, n’est-ce pas ? » demanda Diablo.

« À vos pieds, c’est un cercle magique. Amplification ? L’énergie magique, vous donnez, » répondit-elle

« ... Est-ce tout ? » demanda Diablo.

« Besoin d’autre chose ? » Edelgard avait incliné la tête.

Il avait appris à insuffler de l’énergie magique à une autre personne grâce à Médios, la propriétaire de l’Empire des Esclaves, et Shera avait été son premier sujet d’essai. C’était vraiment une bonne chose que Diablo vienne d’apprendre cette technique...

Mais si Diablo n’avait pas su comment infuser l’énergie magique, alors tout ce rituel aurait été un fiasco. Il aurait probablement eu envie de s’enfuir pour échapper à l’embarras que cela aurait causé. Il sautait pratiquement de joie à l’intérieur quant au fait qu’il avait réussi à l’apprendre au préalable.

— Edelgard semble être le genre de personne qui n’est pas très doué pour planifier des choses, se dit Diablo.

Malgré sa façon de parler, elle avait bien réfléchi. Elle était intelligente et composée, bien que cela puisse venir avec le fait d’être le chef de l’une des trois factions de Déchus. Mais il y avait encore des moments où elle semblait agir en premier et penser plus tard — un peu comme maintenant.

Où était-ce parce qu’elle avait des informations sur le fait que Diablo pouvait insuffler de l’énergie magique à quelqu’un ?

— Est-ce pour ça qu’elle a suggéré tout ça ? Se demanda-t-il.

« Infusez-la avec de l’énergie magique... ? Ça veut dire que vous allez devoir le faire, n’est-ce pas ? » Le visage de Shera était devenu d’un rouge écarlate.

« C’est ce qu’il semblerait, » Diablo hocha la tête.

« Alors vous allez le faire... Je me demande si Rem va s’en sortir... ? » se demanda Shera.

« ... J-Je suis prête à tout... Cependant, c’est un rituel pour ranimer et vaincre Krebskulm. C’est une affaire tout à fait sérieuse, » déclara Rem.

Shera avait versé un peu de sa propre énergie magique dans Rem quand elles jouaient avant. Le fait de se souvenir que cette expérience était probablement la raison pour laquelle le visage de Rem était devenu si rouge.

« O-Ouais. Bonne chance ! » cria Shera.

Shera avait essayé de s’approcher, mais Edelgard l’avait arrêtée.

« Perturbera le cercle magique. Pas impliquée, alors reculez, » déclara Edelgard.

« Argh..., » déclara Shera.

« Laissez-moi m’occuper de tout, » déclara Diablo.

Diablo s’approcha de l’autel. Alors qu’il le fit, le cercle magique tracé autour de l’autel s’était mis à doucement briller, prenant une couleur bleu pâle. Il y avait aussi de petits motifs et symboles inscrits sur l’autel sur lequel reposait Rem. Elle tremblait.

« ... Hehe... Quand j’ai décidé pour la première fois de devenir une Aventurière, j’étais à peu près prête à ce qu’il m’arrive n’importe quoi... Mais, à l’intérieur d’un cercle magique tracé par un Déchu alors qu’un Seigneur Démon me donne son énergie magique... C’est complètement au-delà de tout ce que j’aurais pu imaginer, » déclara Rem.

« Reste allongée là et compte les étoiles. Ce sera fini en un instant, » déclara Diablo.

— Ce sera fini en un instant, n’est-ce pas ? pensa Diablo.

Donner de l’énergie magique à quelqu’un exigeait une concentration extrême. Il venait juste d’apprendre à faire la technique, donc il ne pouvait pas continuer très longtemps. Pourtant, il tendit les bras et toucha son corps, plaçant une main sur son estomac. Il était agréablement frais et doux au toucher.

« Ngh..., » un petit souffle s’était échappé des lèvres de Rem.

« Est-ce que ça va ? » demanda Diablo.

« Oui... Ça chatouillait un peu, c’est tout, » répondit Rem.

« Si cela devient trop dur à supporter, dis-le-moi tout de suite, » déclara Diablo.

« ... D’accord, » répondit Rem.

« Maintenant..., » déclara Diablo.

Rem portait une tenue en deux pièces qui laissait son estomac exposé. En posant une main sur son nombril nu, Diablo avait commencé à lire son énergie magique.

Il y avait un fort torrent d’énergie qui tourbillonnait autour de son cœur. C’était un schéma complètement différent de ce qu’il avait fait quand il l’avait fait avec Shera. Il avait commencé à déverser son énergie magique dans ce ruisseau.

« Hnghhhh... !? » Un frisson s’était abattu sur le dos de Rem.

« Pas bonnn. C’est faux, » Edelgard s’était interjetée quant à la zone touchée. « Cette Pantharienne n’est pas le Seigneur Démon ! Lui donner de la magie, c’est mal. »

« Hm. Je vois..., » déclara Diablo.

Il avait redoublé d’efforts pour recueillir des informations auprès de Rem. Derrière le flux d’énergie magique de Rem — il y avait une masse épaisse et dense. C’était dans les parties intérieures de son abdomen... Non, même plus loin que ça.

Bien qu’il puisse lire l’énergie magique de quelque chose d’autre, il n’était pas capable de dire de quelle couleur il s’agissait... Ou du moins, c’est ainsi que cela aurait dû être. En ce moment, il pourrait dire sans aucun doute : Ce truc était noir comme de l’encre. C’était comme si un trou sans fond s’était ouvert à l’intérieur de l’estomac de Rem. Ce n’était pas comme s’il avait eu l’expérience d’insuffler de l’énergie magique à d’autres personnes, mais dans tous les cas, c’était différent de ce qu’il avait fait avec Shera. Et très probablement, c’était différent de ce qu’il y avait à l’intérieur de Diablo. C’est la raison pour laquelle Médios avait déjà regardé Rem avec une expression aussi suspicieuse.

« Donc, c’est cet endroit..., » murmura Diablo.

Il avait recommencé une fois de plus l’infusion de magie. Le corps de Rem frissonnait comme avant.

« Mmnngh... !! »

« Hm. Ça n’atteint pas..., » déclara Diablo.

Parce que c’était si loin, il était beaucoup plus difficile pour son énergie magique de l’atteindre. À peu près, la moitié de ce qu’il avait envoyé avait été redirigé à la place vers Rem.

« Cela ne suffira pas, » avait dit Edelgard, semblant insatisfait. « N’atteindra pas, le Seigneur-Démon ? Vous devriez essayer de poignarder votre doigt. En elle. »

« ... Poignarder mon doigt ? » demanda-t-il.

« C’est vrai. Poignarder ! Tout à la fois, » déclara Edelgard.

« ... Je refuse. N’ai-je pas dit que je ne laisserai pas une seule égratignure sur elle... ? Si je faisais ce que tu suggérais, cela ne ferait que mettre en danger la vie de Rem, » déclara Diablo.

« Mmph. Les Races, si faibles. Mourir, d’un trou ou deux... C’est ça, c’est ça. Un trou. Est-ce qu’elle en a un ? C’est bien le cas, » déclara Edelgard.

Edelgard s’était déplacée sur le côté de l’autel et avait pointé du doigt sur ce dont elle parlait. Bien qu’elle avait été la seule à dire de ne pas s’approcher de si près pendant le rituel, il n’y avait pas eu d’interruption du rituel quand elle l’avait fait, donc Diablo n’en avait pas parlé. En plus de cela, il y avait un problème flagrant avec sa nouvelle suggestion.

« Qu’est-ce... tu dis... ?? » demanda Diablo.

« Mettez votre doigt là-dedans. Alors, pas besoin de poignarder l’estomac, » déclara Edelgard.

« Est-ce que c’est une blague de merde pour toi !? » demanda Diablo, fâché.

« Edelgard, déteste les blagues, » répondit Edelgard.

« ... calme... » Rem avait crié d’une petite voix.

« ... Hm ? » se demanda Diablo.

« Si c’est vraiment nécessaire... Alors s’il vous plaît... Faites-le, Diablo..., » déclara Rem.

« Ah, euh... Eh bien... Hmm, » dit Diablo.

Shera, en regardant tout se dérouler, avait crié depuis le côté : « Je ne comprends pas vraiment, mais bonne chance ! »

Alicia était restée silencieuse pendant qu’elle veillait sur eux. Diablo avait répondu par un signe de tête ferme.

« ... Très bien. Dis-moi si ça fait mal, j’attendrai un peu à ce moment-là, » sa voix s’était presque brisée quand il avait dit ça.

Il tendit sa main une fois de plus vers elle — vers l’endroit qui lui permettrait de se rapprocher le plus possible de l’être à l’intérieur d’elle.

— Tout cela pour donner de l’énergie magique à Krebskulm... ! se dit Diablo.

« Je les enlève, » Diablo avait atteint la partie inférieure du corps de la jeune femme.

« D’accord..., » déclara Rem.

Il avait saisi ses guêtres, les faisant glisser vers le bas et exposant sa taille à l’air nocturne. Il avait étendu sa main à la zone entre ses jambes, mais il avait gardé les yeux fixés sur le visage de Rem, afin de pouvoir dire immédiatement si elle souffrait — et de ne pas laisser son regard errer jusqu’à l’endroit où sa main voyageait.

Il avait fouillé partout, cherchant l’entrée du passage vers les profondeurs du corps de Rem. Avec un frisson, les larmes avaient coulé dans les yeux de Rem.

« Ahn !?? »

« H-Hey ? »

« J-Je vais bien... C’est juste... Je suis un peu sensible, c’est tout... S’il vous plaît, ne vous inquiétez pas pour moi et continuez. Je m’assurerai de vous dire si je n’en peux plus, » déclara Rem.

« Je vois, » répondit Diablo.

Rem avait dit qu’elle avait quatorze ans avant ça.

— Est-ce que c’est possible ? ... Non, je ne peux pas juger les Panthériens comme je le ferais pour les humains. Selon le contexte de Croisement de la Rêverie, les Elfes peuvent vivre environ 300 ans ou plus. Les autres Demis ont probablement la même longévité..., pensa Diablo.

Diablo avait cessé de penser à des choses inutiles et s’était concentré sur la tâche à accomplir.

Tandis qu’elle regardait de loin, le visage de Shera rougissait. « Quoi ? Quoi !? C’est censé être un rituel, non ? »

« Bien sûr, » répondit Alicia.

Quand les doigts de Diablo avaient enfin trouvé leur marque, le dos de Rem s’était arqué.

« Ngh ! » cria Rem.

« A-Alors, le voilà..., » déclara Diablo.

« Mnn... ah ! Ahh ! C’est... Cela arrive... Diablo... arrive, dans..., » répliqua Rem.

« Ah..., » cela s’était passé beaucoup plus facilement qu’il s’y attendait.

Il était dans un endroit chaud et doux, et l’intérieur s’accrochait à son doigt, s’enroulant autour de lui.

Il n’avait que le bout de son doigt à l’intérieur, de sorte que l’âme de Krebskulm était encore loin de là. C’était complètement différent du moment où il avait posé une main sur son estomac.

Il avait poussé plus profondément à l’intérieur d’elle. À ce moment-là, la respiration de Rem était devenue de plus en plus rauque.

« Ahhhhhhhn ! Ngggh... Mnnnnnnnn ! Mn ! Ah ! Ahh... Haaaa ! » cria Rem.

« Juste un peu plus... ! » déclara Diablo.

Diablo avait atteint l’endroit le plus loin possible à l’intérieur du corps qu’il pouvait atteindre avec son majeur. La chaleur de son corps se répandit sur lui alors qu’elle s’enroulait autour de lui. Il pouvait aussi sentir l’énergie magique.

— Je suis juste à côté de toi, Krebskulm ! pensa Diablo.

« Je vais y aller, Rem...! » déclara Diablo.

Soulevant les hanches avec l’autre main, il avait poussé encore plus profondément à l’intérieur d’elle et avait libéré son énergie magique.

« Hyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !? » Un cri aigu s’était échappé des lèvres de Rem.

L’énergie magique que Diablo avait libérée avait atteint les parties les plus profondes de Rem, s’écoulant vers le vide noir à l’intérieur de Rem.

Les yeux d’Edelgard s’étaient rétrécis. « Comme, que... ça devrait l’être, très bien... »

« Ah ! Ahh ! Ahn — hyahh ! Nhaaaaaaa !! N-Non... Trop, brutal... Non... juste comme ça ! Ahhhhhhhhhn ! Mon estomac... me semble chaud... Comme s’il était en feu... ! » cria Rem.

« Nous n’avons pas encore fini, il nous en faut encore plus... ! » Ne se retenant pas, il avait versé jusqu’à la dernière goutte de son énergie magique en elle.

— Je l’ai déjà fait jusqu’ici... Je vais satisfaire Krebskulm, et lui donner le réveil qu’il mérite ! pensa Diablo.

Le cercle magique à ses pieds brillait d’une lumière intense et aveuglante — l’énergie magique de Diablo était amplifiée. Les quantités massives libérées à l’intérieur de Rem faisaient rage, remuant dans ses entrailles et la faisant frissonner et trembler à plusieurs reprises au sommet de l’autel.

« Hnnngahhh ! Ahn ! Mnn ! En allant aussi loin... Ahhhhhh ! Gratter... à l’intérieur — Ahhhhhn ! Je... j’y vais... Mm ! Devenir... folle... ! Mnn ! Ahhhhh... Ahhhhhhnnn !! » cria Rem.

« Haaaaha — Haaaaaha — » Diablo avait gémi, mais pour une autre raison.

 

 

Sa vision avait commencé à être étourdie d’avoir utilisé trop d’énergie magique. Une douleur sourde montait le long de sa colonne vertébrale, atteignant les parties les plus profondes de sa tête. Il avait commencé à perdre la sensation dans ses doigts, comme s’ils avaient fondu avec la chaleur de Rem, c’était presque comme s’ils étaient devenus une partie de Rem.

Mais même ainsi, il était allé plus loin à l’intérieur d’elle. « Ngh — »

« Hyaan ! Ahn ! Ahhhhhh ! Nghhhh ! Il fait chaud ! Diablo... Je ne peux pas... mmgh ! Ça va... me rendre folle... ! Mnn ! » cria Rem.

« Ah... Ça se déverse..., » déclara Diablo.

L’énergie magique qu’il avait versée à l’intérieur de l’ouverture de Rem avait commencé à déborder.

— On dirait que Krebskulm en a eu assez... ! pensa Diablo.

Pour le coup de grâce, il avait versé les derniers vestiges de son énergie magique.

« Raaaaaaagh — prends tout... !! » cria Diablo.

« Nnnngh ! Ahh ! Mmmmmmmgh !! » cria Rem.

Diablo avait enlevé ses doigts, les frottant le long du chemin pendant qu’il le faisait. Le liquide avait éclaboussé l’autel.

— Le voilà qui arrive !! pensa Diablo.

Quelque chose avait commencé à émerger des profondeurs du trou présent à l’intérieur de Rem.

***

Partie 4

« Aaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ! » Rem laissa alors sortir un cri empli de douleur.

Ce qui émergeait n’était pas un être physique réel — c’était un épais torrent d’énergie magique. Cela avait gonflé et avait débordé de l’intérieur de Rem, s’écoulant avec l’intensité d’une coulée de boue torrentielle.

Diablo se tenait fermement au bord de l’autel. S’il avait voulu être prudent, alors il aurait pris ses distances par rapport à cet endroit — mais en ce moment, il y avait quelqu’un ici qu’il devait protéger à tout prix.

Puisqu’il ne savait pas exactement comment fonctionnait un cercle magique de la Déchue, il ne pouvait pas déplacer Rem avec insouciance.

« Hé, Edelgard ! Est-ce vraiment sans danger ? On dirait qu’elle souffre beaucoup, » déclara Diablo.

Edelgard regardait le torrent d’énergie magique, comme si elle était sur le point de laisser sortir des larmes de joie. Elle leva les yeux vers le ciel, ravie.

« Oh... Ohhhh... Seigneur Démon..., » déclara Edelgard.

« Tch... Elle n’écoute pas, » déclara Diablo.

Edelgard semblait toujours si distante et détachée du monde, mais elle avait mis sa vie en jeu pour atteindre ses objectifs. Face à son succès, elle était dans une transe extatique. Du moins, pour un instant — .

Il avait été assailli par un sentiment de vertige. Il s’était poussé lui-même à fond, utilisant son mana jusqu’à ses limites. S’il laissait sa garde glisser une seconde, il tomberait inconscient. Peut-être qu’en raison de la situation actuelle, il n’était pas vraiment agressé avec la vague habituelle de léthargie.

Diablo se tourna pour regarder vers les murs de la tour. Shera pouvait aussi voir le flux d’énergie magique, et elle était là, tremblante de peur alors qu’elle fixait avec consternation le gigantesque vortex tourbillonnant d’énergie magique.

« Qu’est-ce que c’est... ? Est... Est-ce que c’est Krebskulm... ? » demanda Shera.

« Oui... C’est le vrai Seigneur Démon..., » murmura Alicia. Elle regardait aussi le ciel alors que son corps tremblait légèrement.

Avec le peu de force qu’elle avait, Rem avait levé la main. « Ah... Ah... Ngh... Ah... Di... ablo... »

« Vas-tu bien !? Tiens bon, Rem ! » déclara Diablo.

Diablo avait pris la main de Rem avec sa main gauche. Il tenait maintenant le Bâton de Tenma dans sa main droite, prêt à la protéger contre toute source de danger.

« Mgh... Ah... Ah... » dit Rem.

« Rem — hey !! Garde tes yeux ouverts !! » déclara Diablo.

Pâle et tremblant, le visage de Rem était luisant de sueur.

« Ah... Ah... Diablo... S’il vous plaît... S’il vous plaît, gagnez..., » lui demanda-t-elle.

« Bien sûr que je le ferai ! J’ai le devoir d’aller jusqu’au bout pour toi ! Je ne laisserai pas ma propriété disparaître, compris ?? » déclara Diablo.

« ... Alors... je comprends..., » bien qu’elle souffrait encore, Rem avait réussi à sourire.

« Ça se solidifie ! » Shera avait crié.

L’énorme déferlement d’énergie magique qui avait été libéré du sceau brisé tourbillonnait plus vite, se rassemblant en une forme que le Seigneur Démon Krebskulm prendrait.

Diablo se tenait prêt.

L’énergie avait pris la forme d’un torse gigantesque, mince et long, presque comme un serpent. Deux cornes torsadées surgissaient de la tête nouvellement matérialisée. Deux, trois — quatre yeux rouges scintillants s’étaient ouverts à l’endroit où se trouvait leur visage, avec également un œil au milieu.

La surface de leur peau était d’un noir luisant et brillant, rappelant la carapace d’un insecte.

Ensuite, une paire de bras et de jambes s’était développée, prenant finalement une forme quelque peu humanoïde. Il était beaucoup plus grand que Diablo, mesurant environ trois mètres de haut. Bien que Diablo soit considérablement plus grand que les autres races, il n’était arrivé qu’à la taille de cette personne.

De son dos jaillissaient des ailes de lumière pure, assez massive pour presque atteindre les cieux. Il avait alors déployé ses ailes éblouissantes, battant doucement la lumière.

— C’était un colosse en armure. Il s’agissait de la véritable forme du Seigneur Démon, Krebskulm.

Krebskulm avait ri. C’était un rire strident et aigu d’une femme qui faisait vibrer les tympans de tous ceux qui étaient présents.

Assaillie par les émotions, Edelgard avait placé ses mains en l’air. « OoOooooOhhh ! Seigneur Démon, ressuscitééééé !! »

Ses cris étaient presque les mêmes que le hurlement d’une bête. Maintenant plus que jamais, il avait l’impression qu’elle était vraiment une Déchue.

L’énergie magique jaillissait de tout le corps de Krebskulm.

« ... Nous ne devrions pas... On n’aurait pas dû faire ça ! » La voix de Shera tremblait.

« Ah... Ah... C’est... » Le visage de Rem devenait encore plus pâle, mais sa respiration était devenue plus stable. On aurait dit que ce qu’elle traversait ne mettait pas sa vie en danger.

« Shera ! Alicia ! Je vous laisse Rem ! » cria Diablo.

Il avait tendu la main dans sa poche magique et avait sorti une flasque contenant un liquide. C’était une potion de mana, et non une potion qu’il avait faite dans ce monde. C’était la potion ultime, celle qu’il avait faite dans le jeu avec les ingrédients les plus rare, elle était dans sa poche lorsqu’il était venu au monde pour la première fois.

En l’utilisant, il avait reconstitué d’un seul coup ses points de magie en déclin, ce qui avait fait fuir l’épuisement qu’il tentait d’ignorer jusqu’à présent. La brume qui obscurcissait ses pensées s’était maintenant dissipée, retrouvant ses sens qui avaient été émoussés.

« Ahh... »

Diablo avait préparé le Bâton de Tenma pour son affrontement. S’il faisait face à un individu de l’une des Races, il pouvait avoir une lecture des capacités de son adversaire en se basant sur ses premiers coups — mais il ne savait presque rien sur Krebskulm. Même s’il était l’un des meilleurs joueurs du Croisement de la Rêverie, dans ce cas, il ne comprendrait rien s’il ne se battait pas lui-même.

— Il est possible que Krebskulm ait une sorte de mouvement « mort instantané », mais il n’y a aucune raison pour moi d’attendre et de le découvrir, pensa Diablo.

Dans le jeu, vous seriez obligé d’écouter le discours du dernier boss avant de les combattre. Dans ce monde, il n’y avait aucune raison de jouer le jeu et de les attendre.

Il dirigea son bâton vers Krebskulm, et juste au moment où il était sur le point d’invoquer sa magie — .

Pssshhhh !!

Comme si un ballon se dégonflait, la forme du Seigneur Démon Krebskulm avait commencé à rétrécir tout en restant comme fixée en l’air. Il était maintenant à peu près de la même taille que Diablo — non, il était maintenant plus petit. Puis il devint encore plus petit que Shera ou Rem. Il était descendu dans les airs en produisant un bruit sourd.

Diablo était tellement déconcerté qu’il avait oublié d’attaquer et ne pouvait que fixer ce qui se passait devant lui. La forme autrefois sinistre de Krebskulm avait d’abord changé radicalement. Il n’en croyait pas ses yeux alors il se frotta les yeux en raison de l’incrédulité.

« Est-ce... une enfant ? » demanda Diablo.

Krebskulm était devenue une jeune fille.

Deux cornes torsadées sortaient de sa tête, comme celle d’une chèvre. Ses yeux étaient d’une couleur de l’améthyste pourpre profonde et ses cheveux noirs tressés descendaient jusqu’à la taille. Elle portait une robe flottante et voluptueuse, mais ses épaules et son ventre étaient restés exposés. Si elle n’était pas une petite fille, ça aurait été presque lascif. Elle était plus petite que Rem, et son apparence avait tout le charme adorable d’un petit animal. Ses oreilles étaient longues et pointues, comme celles d’un elfe, tandis qu’une queue de reptile pendait derrière elle.

C’était une petite fille. Diablo doutait de ses propres yeux, commençant à se demander si la potion ultime de mana qu’il avait bu avait été trop forte et lui faisait avoir des hallucinations. Il s’était tourné vers Rem et les autres pour voir leurs réactions. Mais elles affichaient toutes la même expression choquée clairement visible sur leurs visages.

— Donc mes yeux ne m’ont pas trompé..., pensa Diablo.

La jeune fille — Krebskulm — avait atterri sur l’un des rebords qui entouraient le bord de la tour. Les bras croisés, elle les dominait d’un regard audacieux — bien que Diablo était encore plus grand qu’elle, malgré sa position élevée.

« Hehe hehe hehe... C’est donc vous qui m’avez réveillée de mon sommeil ! » déclara-t-elle.

Sa voix était aussi mignonne que possible.

Edelgard s’était agenouillée. « Pour le Seigneur Démon, pour sa résurrection... J’offre, ma joie la plus sincère ? Bonheur ! »

La fille hocha la tête. « Et tu es ? »

« Edelgard s’appelle Edelgard. Monseigneur, » déclara-t-elle.

« Je vois. Très bien ! Je te loue pour tes efforts faits pour obtenir mon réveil ! » déclara la jeune fille.

D’après ce qu’elle disait, cette petite fille devait être le Seigneur Démon Krebskulm. Elle était l’ennemie que Diablo aurait dû vaincre, et pourtant, il avait hésité.

Il était vrai que dans le Croisement de la Rêverie, il y avait des ennemis humanoïdes dans le jeu qui allaient des bandits jusqu’au Déchu. Ce n’était certainement pas non plus la première fois qu’il affrontait une femme humanoïde, mais il n’y avait pas de « petite fille » ennemie dans le jeu...

— Ce n’est qu’une théorie... mais je pense qu’il y avait du contenu qui a été intentionnellement retiré du jeu, tout comme ils l’ont fait avec les références sur le sexisme, à la discrimination raciale et à l’esclavage. Peut-être qu’ils l’ont retirée parce qu’avoir un ennemi comme elle ressemblerait à de la maltraitance d’enfants ? Se demanda Diablo.

Quand il la regardait sous cette forme, il pensait que frapper Krebskulm avec sa magie aurait l’air tout à fait cruel pour quiconque qui le regarderait faire. Mais ce monde n’était pas un jeu, et « vaincre » un ennemi signifiait « le tuer ». Après tout, elle était un Seigneur Démon et vaincre un Seigneur Démon devrait sembler une évidence...

— Mais, pour être honnête, je suis un peu contre. J’ai ma promesse avec Rem à tenir, et pour le bien des Races, je ne peux pas l’ignorer. Cette petite fille est un Seigneur Démon ici pour détruire toutes les Races de ce monde. Elle doit être...

... Mais est-ce vraiment le cas ? Se demanda Diablo.

« Hey. Toi. Es-tu vraiment le Seigneur Démon Krebskulm ? » demanda Diablo.

« Hmm ? En chair et en os ! Et qui es-tu censé être ? » demanda Krebskulm.

« Je suis Diablo, un véritable Seigneur Démon d’un autre monde. C’est moi qui t’ai fait revivre... Et c’est moi qui te détruirai ! » déclara Diablo.

« Hm-hmm, cette énergie magique... Je vois. Alors c’est toi qui m’as réveillée. Bien, très bien... En récompense, je t’enseignerai le véritable sens de la peur ! » déclara Krebskulm.

Une énorme quantité d’énergie magique s’était déversée de son petit corps. L’air lui-même avait commencé à se déformer et à se tordre.

— Malgré son apparence, c’est vraiment un Seigneur Démon. On dirait que je vais quand même devoir me battre, pensa Diablo.

Diablo leva le Bâton de Tenma, tordant ses lèvres en un ricanement. Même face à un ennemi redoutable, un Seigneur Démon allait toujours affronter ses ennemis avec le sourire ! « Hahaha Hahaha... Tu n’es qu’un Seigneur Démon qui s’est réveillé d’une sieste. Comment comptes-tu m’apprendre quelque chose sur la peur ? »

« Hehe hehe hehe hehe..., » Krebskulm avait souri, montrant ses dents canines tranchantes comme un rasoir. « Laisse-moi voir... Oui, je pense que ce serait plus approprié pour celui qui a réveillé le Seigneur Démon ! Je te tuerai de la manière la plus cruelle qu’on puisse imaginer ! » Elle s’était exclamée de façon grandiose.

On aurait dit qu’elle avait trouvé un moyen de se battre contre lui — ou peut-être de l’exécuter. C’était un adversaire qu’il ne pouvait pas prendre à la légère.

— Dois-je prendre l’initiative ? Non, à en juger par son physique, il y a de fortes chances qu’elle utilise la magie, pensa Diablo.

Il allait donc attendre qu’elle attaque, puis il renverrait son sort avant de la frapper avec son propre sort ultime du niveau maximal. Diablo avait changé sa manière de penser, passant complètement de son processus de pensée classique au mode combat d’un vétéran.

— Mais alors, Krebskulm avait eu l’air un peu confuse.

« C’est, euh... Tu sais, cette chose... Je devrais... avoir cette façon super cruelle de te tuer... Attends un peu, » déclara Krebskulm.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? Pourquoi hésites-tu ? » demanda Diablo.

— Est-ce parce que tu as trop de sorts à choisir ? Je m’attends à ce que tu en utilises un puissant dès le départ, tu sais..., pensa Diablo.

« Attends... ! Je t’ai dit de me donner un peu de temps ! Ah, je m’en souviens maintenant ! Comment cela fonctionne-t-il déjà ?? Je sais que j’avais quelque chose, mais euh..., » balbutia Krebskulm.

« ... Es-tu en train de dire que tu ne te souviens pas ? » demanda Diablo.

« Non ! Non, non, ce n’est pas possible ! Après tout, un Seigneur Démon est un Seigneur Démon ! J’ai toutes sortes de connaissances à ma disposition ! ... Ou du moins, c’est comme ça que ça devrait être... Mais, euh... Comment puis-je dire ça ? J’ai l’air d’avoir... tout oublié..., » déclara Krebskulm.

« As-tu oublié également comment te battre ? » demanda Diablo.

« Ce n’est pas vrai... ! Tais-toi à propos de ça ! Je brûlerai tout ce qui est en vue jusqu’au sol ! C’est quelque chose qu’un Seigneur Démon ferait, n’est-ce pas !? » Elle était comme un enfant qui faisait une crise de colère.

« V-Vous ne pouvez pas faire ça ! » Shera avait crié. Ces paroles ne fonctionneraient jamais sur un Seigneur Démon — .

***

Partie 5

Et pourtant, Krebskulm avait hésité.

« ... Je ne peux pas ? Alors, que dois-je faire ? Je n’arrive pas à me souvenir d’une chose..., » déclara Krebskulm.

— Elle s’est arrêtée... !? pensa Diablo.

Rem et Alicia avaient été stupéfaites. Même Shera semblait surprise, et c’était elle qui en premier lieu, lui avait dit de s’arrêter.

Les yeux d’Edelgard étaient aussi larges que la lune au-dessus d’eux.

« Seigneur Démon !? Écoutez les autres Races, c’est se tromper ? Faux ! » déclara Edelgard.

« Hmm ? Vraiment ? Mais elle dit que je ne peux pas le faire, alors c’est peut-être une mauvaise chose ? » demanda Krebskulm.

« Qu’est-ce... que je suis... ?? » se demanda Edelgard.

Le visage d’Edelgard avait été recouvert d’un regard d’étonnement, tout le monde présent faisant à peu près la même expression.

Diablo avait une vague idée de ce que ça pourrait être. Cela n’avait rien à voir avec la connaissance du Croisement de la Rêverie en soi, mais c’était un sujet que l’on voyait tout le temps dans la fiction.

— Krebskulm a-t-elle perdu une partie de ses souvenirs ? Se demanda Diablo.

Bien qu’il ne sache pas pourquoi, il semblait que le rituel n’avait que partiellement réussi.

« Le Seigneur Démon est censé être un être qui détruit les Races... N’est-ce pas ce que vous êtes !? » Alicia avait déclaré cela.

« Hmm ? Quand tu le dis comme ça, j’ai l’impression que c’est vrai..., » Krebskulm était en pleine réflexion après ça.

« Mais, pourquoi !? » Rem avait parlé à Krebskulm, en s’appuyant sur Shera pour obtenir du soutien. « J’ai toujours pensé que c’était étrange. Pourquoi le Seigneur Démon tue-t-il les autres Races ? Les Déchus ont leur propre territoire où ils vivent, et nous ne faisons rien pour nuire à leurs intérêts — alors, pourquoi tuer les autres Races ? »

C’était ainsi, et Diablo ne connaissait pas non plus la raison, car rien n’avait été écrit dans l’histoire du Croisement de la Rêverie. Et en premier lieu, il n’y avait pas beaucoup de jeux qui expliquaient pourquoi les antagonistes essayaient de détruire l’humanité.

Les monstres existaient pour attaquer les personnes, mais dans ce monde, les Déchus s’étaient divisés en leurs propres factions. Ils ne perdraient certainement pas inutilement leur vie en s’égarant trop près des villes.

Si les Races pouvaient parvenir à un accord, comme Diablo et les autres l’avaient fait avec Edelgard, alors les Déchus et les Races pourraient coopérer les uns avec les autres, ils avaient même réussi à établir un dialogue avec Krebskulm.

— Pourquoi tuer les autres Races ? —

« Eh bien... c’est... J’ai l’impression qu’il y avait une raison à cela..., » Krebskulm avait l’air troublée face à la question de Rem.

« Alors ne voudriez-vous pas ne pas tuer les autres Races ? » demanda Rem.

« Hm ? dois-je... ? Peut-être que je ne sais pas..., » répondit Krebskulm.

« Alors s’il vous plaît, ne les tuez pas ! » déclara Rem.

C’était une demande scandaleuse à faire à un Seigneur Démon — mais Rem était sérieuse.

« Je vous le demande aussi ! » Shera avait ajouté cela. « Tuer des gens, c’est mal, alors ne le faites pas ! »

Alicia était, encore une fois, abasourdie.

« Hmm... Je ne me souviens plus pourquoi j’ai voulu les tuer... Alors, bien sûr, peu importe. Je ne tuerai pas les autres Races, » Krebskulm hocha la tête.

« Mais si tu dis que tu me détruiras, » déclara-t-elle en regardant Diablo, « Alors je te brûlerai jusqu’à ce que tu sois des centres. »

— Est-ce qu’elle essaie de se battre contre moi ? Se demanda Diablo.

Afin de maintenir sa dignité en tant que Seigneur Démon, sa seule réponse à une telle déclaration serait : « J’adorerais te voir essayer, » et alors que Diablo avait lâché sa propre réplique en utilisant la phrase de l’autre Seigneur-Démon — .

En pleine panique, Rem et Shera avaient sauté dans la conversation et elles l’avaient interrompu.

« Il n’y aura pas de destruction, pas de meurtre, et pas de combat de sa part ! Tant que vous ne tuez pas les Races, tout ira bien... ! » déclara Rem.

« C’est vrai, c’est tout à fait vrai ! Diablo est en fait vraiment, oui, super sympa ! » s’écria Shera.

Après avoir passé autant de temps avec Diablo, les filles avaient senti qu’il allait contre-attaquer avec quelques mots de son choix, alors elles lui avaient coupé la parole.

— Bien jouées, les filles ! pensa Diablo.

« Hm. Si vous dites que vous ne voulez pas vous battre, alors je ne vois pas l’intérêt pour moi de me battre, » Krebskulm semblait satisfaite.

Alicia avait l’air d’avoir été confrontée à quelque chose d’incroyable. Elle avait une gamme beaucoup plus diversifiée d’expressions faciales que ce que Diablo pensait au départ.

« ... Est-ce vraiment sérieux ce qui se passe là... ? Est-ce qu’un Seigneur Démon est en train de dire qu’il ne tuera pas les Races ? » demanda Alicia.

« Je ne me souviens plus de la raison pour laquelle je voulais les tuer, alors voilà. En plus, les tuer ne met pas de nourriture sur la table, et en ce moment, je meurs de faim, » répondit Krebskulm.

« E-Edelgard !? Cela vous convient-il ? » demanda Alicia.

Edelgard, qui était à genoux depuis le début, s’était levée pour répondre à la question d’Alicia. Elle avait mobilisé toute la force dans ses yeux dans une expression intense de déplaisir.

— Après tout, on dirait qu’elle ne peut pas accepter que le Seigneur Démon dise qu’elle ne tuera pas les Races, pensa Diablo.

Diablo était sur ses gardes. Cependant, Edelgard baissa ses yeux vers le sol.

« On s’en fiche... des Races ? Edelgard, se soucie, du Seigneur Démon. Seigneur Démon, c’est la seule chose qui compte, » soupira-t-elle. « Mais n’a pas préparé de collations pour le Seigneur Démon... Edelgard, un échec elle est. »

On aurait dit qu’elle se plaignait plus du fait qu’elle n’avait rien à donner à Krebskulm pour la nourrir.

Edelgard avait déjà mentionné qu’il y avait des factions parmi les Déchus. La faction de Vahl ne pensait qu’à tuer les Races, tandis que la faction d’Eulerex était supposée modérée. Il semblait qu’Edelgard était entièrement dévouée à suivre les décisions du Seigneur Démon, quoi qu’il arrive, ce qui en faisait une situation extrêmement commode pour eux.

Alicia avait serré ses dents avec force. Puis, avec le bruit du métal raclé, elle avait dégainé son épée.

« Calme-toi, Alicia. Il semblerait qu’un combat ne sera pas après tout nécessaire, » Diablo lui avait crié dessus.

Alicia avait fixé son regard sur le toit de la Tour des Météores. Shera semblait soulagée qu’ils n’aient pas eu à se battre, et Rem, dont le désir avait toujours été de vaincre le Seigneur Démon, semblait aussi très heureuse qu’ils aient évité une bataille inutile. Son expression s’était adoucie par rapport à ce qu’elle était auparavant.

Edelgard marmonnait quelque chose à elle-même, se demandait si elle devait partir maintenant pour aller chercher des collations pour le Seigneur Démon, et de quelle sorte. Diablo avait déjà baissé son bâton.

... Et puis il y avait Krebskulm, qui soupirait en tenant son estomac. « Mmngh... Si faim... »

« Ngh..., » Alicia avait rengainé son épée.

— Peut-être qu’elle voulait vraiment combattre le Seigneur Démon... ? Se demanda Diablo.

Elle était un Chevalier impérial direct et fiable, il était donc possible qu’elle ressente cela comme une bombe à retardement tant que la défaite du Seigneur Démon ne soit pas effectuée. Même s’ils avaient affaire à quelqu’un qui avait dit qu’ils ne tueraient pas les Races, il était possible qu’Alicia pense toujours que Krebskulm devrait être abattue. Mais si son amie Rem et leur puissance de feu principale, Diablo, avaient dit qu’ils ne se battraient pas, elle ne pouvait pas les forcer à le faire. C’était ce que Diablo soupçonnait comme étant ses sentiments.

— Elle peut parfois être très rigide... Mais je suppose qu’il est aussi important pour nous d’avoir quelqu’un comme elle qui veille sur nous, pensa Diablo.

Ils ne pouvaient pas tout simplement baisser leurs gardes parce que le Seigneur Démon avait dit qu’elle ne les tuerait pas. Il était fort possible que Krebskulm commence à attaquer dès qu’elle se souviendrait de la véritable raison pour laquelle les Races étaient ses ennemis.

Après avoir donné Rem à Alicia, Shera s’était approchée de Krebskulm. Il ne s’agissait pas d’un cas où elle avait l’air timide, et elle agissait d’une manière plutôt courageuse...

Mais c’était peut-être parce qu’elle avait totalement cru ce que Krebskulm avait dit plus tôt. Shera était tout le contraire d’Alicia, elle ne se méfiait presque jamais des autres.

« J’ai des collations sur moi ! » déclara Shera.

Shera avait sorti un biscuit de sa poche. Il s’agissait d’une confiserie en forme de rondelle faite de farine de blé durci. Ils utilisaient rarement du beurre et du sucre pour cuisiner dans ce monde, donc ce n’était pas du tout sucré. Il serait peut-être plus approprié d’appeler cela une denrée alimentaire non périssable plutôt qu’une confiserie.

« Qu’est-ce que c’est !? » Les yeux de Krebskulm étaient pétillants.

« On les appelle des biscuits et ils sont si bons ! Vous voyez ? Miam ! » déclara Shera.

Après avoir mordu dans l’un d’eux, Shera avait tendu un autre biscuit à Krebskulm. Il y avait une forte *croquement* pendant qu’elle le faisait.

« Hoho, donc ce sont des “biscuits”, n’est-ce pas ? Alors j’en voudrais un ! Voyons voir ça..., » Krebskulm avait pris le biscuit et elle l’avait mordu en produisant aussi un son de croquement.

« Ils sont délicieux ! » Elle avait crié après quelques secondes.

« N’est-ce pas ? Je vous en donnerai d’autres, » déclara Shera.

« Ohh ! Donne-les-moi ! » demanda Krebskulm.

« Quand quelqu’un vous donne quelque chose, vous dites “s’il vous plaît” et “merci”, d’accord ? » déclara Shera en passant le biscuit.

« S’il vous plaît, merci ! » Krebskulm était tellement concentrée sur les biscuits qu’elle n’avait même pas entendu la moitié de ce que Shera avait dit.

Elle les avait mis dans sa bouche. « Ils sont si bons ! Délicieux ! Toi ! Quel est ton nom !? Je ferai de toi le plus puissant Déchu que le monde ait jamais connu !! » déclara Krebskulm.

« Hahahaha... Je suis Shera, et je suis une elfe, d’accord ? » déclara Shera.

« Donc n’es-tu pas une Déchue ? Je te loue encore pour le fait de me donner des biscuits ! » déclara Krebskulm.

« Edelgard est, la seule Déchue ici ? La seule ! » Edelgard avait l’air malheureuse que le rôle de donner à manger au Seigneur Démon lui ait été arraché.

Krebskulm avait fait un signe de tête de compréhension. « Alors je te donnerai le pouvoir ! »

Elle avait tenu sa main en l’air, et Edelgard avait été rapidement baignée dans l’énergie magique que Krebskulm avait libérée de sa petite main. Avec une explosion d’énergie, l’aura d’Edelgard avait radicalement changé. Diablo pouvait sentir l’intensité du processus ramper sur sa peau. Bien qu’elle n’ait même pas pris sa lance, c’était la même pression qu’il avait ressentie quand Edelgard avait utilisé sa carte d’atout, la « Charge Sacrificielle ».

— Elle a changé à ce point après avoir reçu le pouvoir du Seigneur Démon !? pensa Diablo.

Edelgard s’agenouilla une fois de plus. « Ohhhh... Edelgard est honorée ! »

Bien que Krebskulm ait déclaré qu’elle ne tuerait pas les Races, et semblait être une petite fille grignotant joyeusement des biscuits... Il n’y avait aucun doute qu’elle était un Seigneur Démon. Elle pouvait augmenter drastiquement les niveaux magiques des Déchus sans aucune difficulté.

 

 

Dans le passé, Diablo avait affronté une armée de cent Déchus qui avait assiégé le Pont d’Ulug. Son sort ultime avait réussi à éliminer presque tous leurs rangs — mais si ceux qui étaient tombés avaient été renforcés par la magie du Seigneur Démon, il aurait eu beaucoup plus de mal à revendiquer la victoire.

— Bien que je ne pense pas devoir trop m’inquiéter pour elle en ce moment..., pensa Diablo.

Il ne ressentait aucun désir de se battre venant d’Edelgard. Comme elle était dévouée au Seigneur Démon, elle avait probablement l’intention de tenir la promesse de Krebskulm de ne pas tuer les Races.

Diablo se dirigea vers Rem, où Alicia l’attendait à ses côtés. « Comment te sens-tu ? »

« ... Mon corps semble s’être calmé maintenant... Mais j’ai vécu tellement de surprises aujourd’hui que je n’arrive pas à tenir mes jambes. »

« Hehe, donc tu es un peu faible au niveau des genoux. Je suis sûr que ça guérira bientôt. Maintenant, à part ça... Peux-tu accepter ce qui s’est passé ici ? » Il avait baissé la voix alors qu’il le lui demandait.

« ... Ma mère... ma grand-mère... Nous avons toutes souffert à cause de l’âme du Seigneur Démon, » les yeux de Rem étaient devenus plus tranchants. « J’ai vécu ma vie avec un seul but : vaincre Krebskulm... C’est pourquoi je ne peux pas l’accepter si facilement. »

« Je vois, » répondit Diablo.

« Mais, quand même... Si elle dit qu’elle ne tuera personne, alors quelle raison ai-je de la combattre ? Si je devais la tuer sans raison, cela ne me rendrait pas différent d’un monstre, » répondit Rem.

En disant cela, elle avait souri. Elle avait l’air épuisée, mais malgré cela, elle affichait un sourire empli de joie.

Alicia était restée à côté d’eux, écoutant en silence. Il semblait qu’elle se débattait avec des émotions conflictuelles, mais il semblait qu’elle avait perdu sa volonté de se battre.

« Il y a encore des choses dont je ne suis pas satisfait, mais c’est à toi de faire ce choix, » Diablo hocha la tête.

« D’accord, » répondit Rem.

« On dirait que je ne tiendrai que la moitié de ma promesse, » déclara Diablo.

Il avait réussi à retirer l’âme de Krebskulm du corps de Rem, mais il semblait que les choses allaient se terminer sans qu’il ait vaincu Krebskulm.

— Si je devais tuer Krebskulm maintenant, cela ferait de moi un monstre, pensa Diablo.

Krebskulm dévorait avidement ses biscuits. « Ce sont des *croquement* délicieux ! * croquement croquement* Si bon ! *croquement*. Grâce à cela, je me suis finalement souvenue de mon véritable but ! »

« Quoi !? » déclara Shera, alarmée.

Krebskulm avait audacieusement fait ressortir sa poitrine presque inexistante : « Je dévorerai tous les biscuits de ce monde ! C’est la raison pour laquelle j’ai été ressuscitée ! »

— Ce n’est certainement pas la raison pour laquelle tu es là ! pensa Diablo.

Ce monde n’était pas un jeu, donc la paix était la meilleure des choses ici — mais si jamais ils mettaient un Seigneur Démon comme ça dans le Croisement de la Rêverie, les développeurs seraient inondés de plaintes.

Les meilleurs types d’ennemis dans les jeux étaient ceux que l’on pouvait battre sans trop y penser, et les frapper était le parfait moyen de soulager le stress. Mais dans ce monde, le Seigneur Démon n’était pas fait pour être un divertissement pour les joueurs d’un jeu — elle était vivante. Elle était un être pensant, qui respirait, qui souriait et... mangeait des biscuits.

Krebskulm se tourna pour demander à Shera : « As-tu d’autres biscuits ? »

« Non, désolée. Mais ils ont tous les biscuits que vous pourriez vouloir en ville ! Ils ont encore meilleur goût si vous mettez de la confiture dessus, et si vous ajoutez de la crème dessus, ce sont les meilleurs possible ! » déclara Shera.

Shera avait un regard ravi sur son visage pendant qu’elle parlait. Krebskulm fit un bruit de gargouillis alors qu’elle retenait un filet de bave.

Elle avait pointé du doigt vers l’est : « Très bien ! Conduis-moi là où sont les biscuits ! »

« Allez-vous en ville !? Mais vous êtes un Seigneur Démon, » en un rien de temps, Edelgard s’approchait d’elles. « Un S-Seigneur-Démon, devrait d’abord revenir, au château du Seigneur Démon ! C’est comme ça que ça marche, non ? »

« Le château du Seigneur Démon, hein... Y a-t-il des biscuits dans ce château ? » demanda Krebskulm.

« Non ? Il a... de la chair morte, du vin de sang, et un banquet de cris ? » répondit Edelgard.

« Espèce d’ingrate ! » Une expression acérée de déplaisir croisa le visage de Krebskulm. « Tu veux que moi, le Seigneur Démon, j’aille dans un endroit où il n’y a pas de biscuits ? J’ai dit que ma raison d’être ici était de manger tous les biscuits, et je le pensais vraiment ! »

« ... Ah, eh bien... Vous, vous voyez... Edelgard pensait que le château du Seigneur Démon... était le plus approprié, pour le Seigneur Démon ? Tout à fait approprié ! Mes excuses... mon seigneur ! » déclara Edelgard.

Edelgard inclina fortement la tête. Krebskulm avait croisé les bras en grognant.

« En reconnaissance de ton succès à me faire revivre, je ferai comme si je n’avais pas entendu ça. Je n’ai pas besoin de Déchus qui ne m’obéissent pas, compris ? » déclara Krebskulm.

« O-Oui, mon seigneur ! » Edelgard s’était prosternée en affichant une expression choquée.

Krebskulm s’était agrippée au bras de Shera. « Très bien, conduis-moi à cette “ville” dont tu parlais ! »

« On y va vraiment !? Est-ce que c’est bon !? » Shera regarda autour d’elle, paniquée.

À ce moment-là, ils n’avaient pas d’autre choix que de l’emmener avec eux. S’ils essayaient de lui refuser ça, cela pourrait signifier que, cette fois, ils finiraient vraiment par combattre le Seigneur Démon.

Diablo s’était dit, bien qu’il y ait encore beaucoup de choses que je ne sais pas sur les Déchus, il y a une chose que j’ai apprise aujourd’hui — .

Les biscuits n’existaient pas dans le monde des Déchues. Il pouvait le dire avec certitude.

***

Partie 6

Le groupe avait quitté la Tour des Météores, et ils se dirigeaient maintenant vers l’extérieur où la pleine lune étincelante brillait encore dans le ciel nocturne. C’était en plein milieu de la nuit, et s’ils commençaient à se diriger maintenant vers Faltra, ils devraient arriver justes au moment où l’aube se lève.

Diablo s’était lentement frayé un chemin à travers les plaines herbeuses. Il avait fini par porter Rem dans ses bras, car elle n’était toujours pas tout à fait capable de marcher. Tout en gardant l’un de ses bras enroulés autour de sa taille, Rem avait fait un regard réticent.

« ... Je peux marcher, vous savez ? » déclara Rem.

« Tu as failli tomber deux fois en descendant les escaliers. Tu ne feras que m’inquiéter si tu marches, et je n’ai vraiment pas besoin de ça maintenant, » déclara Diablo.

« ... Vous inquiétez-vous pour moi ? » demanda Rem.

« Hm ? Euh, eh bien... Hmph. Tu es après tout ma propriété. Alors bien sûr que je m’inquiéterais de voir mes biens se retrouver encore plus endommagés, » répondit Diablo.

« ... Oui. Bien sûr que vous le feriez, » Rem avait souri pendant que Diablo rougissait légèrement.

Derrière Diablo — Krebskulm semblait déjà bien s’entendre avec Shera, les deux se tenant la main en marchant. Bien que Shera ait eu peur au début parce que Krebskulm était un Seigneur Démon, grâce à sa personnalité extrêmement confiante, Shera souriait avec Krebskulm pendant qu’ils se promenaient.

Après ça, il y avait Edelgard qui affichait une expression sombre bien visible sur son visage que l’on pourrait grossièrement interpréter comme : « Je n’arrive pas à croire que le Seigneur Démon ait été conquis par des biscuits. » Elle suivait derrière eux avec les épaules affaissées.

Alicia était à l’arrière alors qu’elle faisait une grimace comme si elle avait perdu la plus grande bataille de sa vie. Soudain, elle s’était retournée pour regarder le ciel.

« ... Ah !? Sire Diablo, au-dessus de nous ! » déclara Alicia.

« Quoi !? » Réagissant aux paroles d’Alicia, il leva les yeux pour voir une ombre descendre dans le clair de lune.

Le son des ailes battant venait d’en haut — une chouette, une chouette qui avaient une seule énorme corne qui poussait de sa tête. Mais elle était énorme, de la tête à la queue, elle mesurait probablement une dizaine de mètres de long.

— Est-ce un monstre !? Se demanda Diablo.

Mais il avait déjà vu ce personnage dans le jeu auparavant. En fait, il s’était aussi battu avec lui.

« Eulerex !? » s’exclama Diablo.

Un Déchu.

La chouette gargantuesque avait fait une descente rapide, atterrissant juste devant Diablo et les autres. Elle avait commencé à se transformer en une forme plus humanoïde, se transformant en un géant avec la tête d’une chouette. Il était seulement recouvert d’une chemise mince, et avec des muscles assez denses pour remplacer l’armure. Son apparence affichait une aura d’intensité.

« Eulerex... Pourquoi ? » marmonna Edelgard.

Le géant à tête de chouette se tourna vers Krebskulm, tombant à un genou. « Mes plus humbles félicitations pour votre résurrection, Seigneur Démon. »

Le Seigneur Démon en question ne le fixait que d’un regard vide, serrant toujours la main de Shera. « Qu’est-ce qui t’arrive ? »

« Je suis connu sous le nom d’Eulerex. En tant qu’aîné des Déchus, je suis un être qui soutient les Seigneurs Démons depuis des générations, » déclara Eulerex.

« Oh, c’est vrai ? Alors je te donnerai aussi le pouvoir..., » déclara Krebskulm.

Tandis que Krebskulm allait donner à Eulerex le don de son pouvoir magique sans une arrière-pensée, Shera l’arrêta précipitamment.

« V-Vous ne pouvez pas faire ça ! Vous devez vous assurer qu’il promet de ne pas tuer des gens avant de lui donner votre énergie magique ! Si tout le monde est tué, et toutes les villes sont détruites, vous ne pourrez plus manger de biscuits...! » déclara Shera.

« Je vois. Alors, ce n’est pas bon, » déclara Krebskulm.

Comme leurs esprits fonctionnaient à peu près sur la même longueur d’onde, Shera avait une bonne compréhension de la façon de contrôler Krebskulm.

Edelgard avait fait un pas en avant : « Eulerex ? Pourquoi êtes-vous venu ? Les choses à faire, avec le Seigneur Démon ? Edelgard la protège. »

Eulerex était censé être le plus ancien et le plus fort des Déchus, et une partie de la faction « modérée » parmi eux. Mais en ignorant Edelgard, Eulerex avait continué à parler à Krebskulm.

« J’ai longtemps attendu votre résurrection, mon seigneur. Je ne connais pas de plus grande joie que d’être au service du Seigneur Démon. Je souhaite porter un toast pour commémorer un événement aussi prometteur, » déclara-t-il.

Krebskulm semblait confuse. « Je ne comprends pas tous les mots que tu as dits. »

« ... Mes plus sincères excuses. En tant que tel, je vous demande humblement pardon pour me permettre d’être plus franc dans mes explications. Dans ce cas, “toast” signifierait... Eh bien, je souhaite tuer tous les individus des Races laissées en vie ici, comme le joyau commémoratif afin de célébrer votre résurrection, » répondit Eulerex.

Shera s’était figée en produisant un faible cri de terreur. Diablo avait su quels seraient les premiers mots qui sortaient de la bouche d’Eulerex, donc il avait déjà fait en sorte que Rem se mette derrière lui. Il se tenait prêt, avec le Bâton de Tenma à la main.

Il y avait une dizaine de pas entre Diablo et Eulerex, l’espace parfait pour donner à un sorcier comme lui l’avantage dans un combat. Eulerex ne possédait aucun type d’arme, et d’après son apparence, il était probablement sûr de dire qu’il était du type Bagarreur chez les Déchus.

Diablo attendait toujours pour passer à l’action. Il était intéressé de voir quel genre de réaction Edelgard ferait.

Le petit Seigneur Démon se tenait devant Shera, les bras écartés. « Non ! Tu ne peux pas tuer les Races, ou alors, je ne pourrai plus manger de biscuits ! Shera m’a donné des biscuits, tu sais !? Je ne te laisserai pas la tuer ! »

« ... Je vois, » les yeux de la tête de hibou d’Eulerex s’étaient rétrécis. « Garder en vie une partie des Races pour se procurer des articles de luxe... C’est certainement une perspective divertissante, mais je vous demande humblement d’augmenter au moins le nombre de monstres à vos côtés, et avec les plus puissants possible. »

Diablo venait d’obtenir une autre information savoureuse.

— Quoi... ! !? Donc les monstres sont créés intentionnellement par le Seigneur Démon !? Se demanda Diablo.

Selon les races, on pensait que les monstres se multiplieraient simplement naturellement lorsque le Seigneur Démon ressusciterait. La même chose avait été écrite dans le scénario du Croisement de la Rêverie. Si Diablo avait accès au wiki dès maintenant, il voulait poster cette nouvelle information avec une vidéo pour l’accompagner comme preuve.

« Non, non, et non ! » déclara Shera en secouant la tête. « Les monstres attaquent les personnes, vous savez !? »

« Tu as entendu l’elfe, » Krebskulm haussa les épaules. « Si les monstres tuent les Races, alors nous serions tout sans eux. »

— Elle n’est vraiment rien de ce qu’un Seigneur Démon est censé être... Peut-être que sa façon de penser a régressé parce qu’elle est enfant ? Ou est-ce une autre facette de son amnésie ? Se demanda Diablo.

Eulerex avait finalement réussi à tourner son regard vers Edelgard. « Qu’est-ce qui se passe ici ? C’est la première fois que je vois un Seigneur Démon qui ne veut pas tuer les Races. Un véritable Seigneur Démon accorderait un pouvoir magique aux Déchus, augmenterait le nombre de monstres, et agirait comme un signe avant-coureur de la mort pour les Races... Peut-on vraiment l’appeler un Seigneur Démon ? »

« ... Edelgard ne comprend pas non plus ? Mais elle a donné du pouvoir à Edelgard ! Ainsi, Seigneur Démon est le Seigneur Démon. Edelgard, suivra, la volonté du Seigneur Démon, d’accord ? » déclara Edelgard.

« Tu es encore beaucoup trop jeune. Non seulement cela, mais tu n’as pas encore saisi toute la gravité de la situation, » déclara Eulerex. « Le Seigneur Démon est le seigneur de tous les Déchus, un démon qui existe pour tuer les Races. Ils apportent la destruction, dont la présence même souille la terre elle-même. Une certaine restriction existe dans l’âme du Seigneur Démon, et ainsi — tant que cette Krebskulm existera, alors le vrai Krebskulm ne pourra pas ressusciter. »

« Alors, quoi ? » demanda Edelgard.

« Ceux de la faction d’Eulerex attendent la résurrection du Seigneur Démon dans sa forme parfaite, » déclara Eulerex.

« Ça, et donc ? » demanda Edelgard.

« Pour un Seigneur Démon imparfait tel qu’elle... Je voudrais qu’elle fasse un autre tour dans le cycle de la mort et de la renaissance, » déclara Eulerex.

Il l’avait dit d’une manière nonchalante, mais le sens était clair : il s’agissait d’une déclaration de guerre. Et pas seulement envers Krebskulm — Eulerex avait l’intention d’assassiner chacun d’entre eux ici.

En un instant, l’aîné des Déchus avait réduit la distance qui les séparait. Traversant ce qui aurait dû prendre dix pas en une seule foulée, il avait levé son poing droit pour le fracasser sur Krebskulm. Mais juste avant l’impact — .

Edelgard s’était jetée dans la mêlée, bloquant le coup avec sa lance. Une onde de choc tonitruante rayonnait de leur choc vers leur environnement.

« Ngh... Votre faction fait ce qu’elle veut... Rien de plus important pour cette Déchue que la volonté du Seigneur Démon ! Rien ! » déclara Edelgard.

« Les Déchus ont leur propre rôle à jouer dans ce monde. Tu as simplement abandonné ton devoir et ton but. Tes actions irréfléchies et insensées ont provoqué la résurrection de ce démon imparfait... et c’est moi qui le rectifierai ! » déclara Eulerex.

L’hybride hibou et de géant s’était jeté sur Edelgard en effectuant coup de pied féroce. Edelgard avait utilisé sa lance comme bouclier pour bloquer l’attaque.

Shera avait attrapé Krebskulm par la main et courait vers Diablo en hurlant tout le temps. « AUGHHHHHH !! »

« Aghh ! Aghhhhhh !! » Krebskulm avait peut-être tout simplement crié comme une tentative d’imiter les cris de Shera, mais il semblerait selon Diablo que la petite Seigneur Démon s’amusait comme jamais auparavant.

Diablo protégeait Rem, qui ne pouvait courir nulle part, c’est pourquoi il ne pouvait pas bouger. Shera et Krebskulm l’avaient finalement rejoint.

« Ahhhhhhhhhh !! Les Déchus ! Cela allait faire kaboom ! » cria Shera.

« Hahaha ! Ka-BOOM ! » cria Krebskulm.

Elle avait les larmes aux yeux, Shera faisait jaillir des choses qui n’avaient guère de sens, tandis que Krebskulm riait avec joie à ses côtés.

« Laissez-moi faire, » Diablo les avait fait se mettre à l’abri derrière lui. « Hé, Alicia ! »

« O-Oui ! » Avec l’épée déjà dégainée, elle était sortie de son affaissement et était revenue à son état normal.

— Bien, elle a l’air d’aller bien maintenant, pensa Diablo.

« Protége Rem et les autres. Il ne semble pas qu’il se rapproche pour l’instant, mais ce type est censé après tout être l’un des plus puissants Déchus, » déclara Diablo.

« C-Compris ! » déclara Alicia.

***

Partie 7

Edelgard avait poussé sa lance vers Eulerex.

« Déchu, rebelle contre, Seigneur Démon ! Étrange ! Pas, vrai ! » déclara Edelgard.

Eulerex avait dévié le coup avec ses bras en forme de tronc d’arbre, mais un jet de sang avait jailli d’une blessure sur son visage.

« Hm !? Je vois... Ainsi tu disais la vérité quand tu prétendais avoir reçu le pouvoir du Seigneur Démon. Cependant, tes mouvements sont encore trop lents ! » déclara Eulerex.

Un assaut consécutif de trois coups de poing d’Eulerex avait percé la défense d’Edelgard.

« Argh !? » s’écria Edelgard.

Habituellement, après avoir pris un coup énorme comme ça, l’impact provoquerait l’ouverture d’un espace entre vous et l’agresseur — mais Edelgard s’était tout simplement effondrée à l’endroit où elle se tenait.

— Qu’est-ce qui se passe ici ? pensa Diablo.

En s’effondrant devant son ennemi, Edelgard est restée complètement sans défense alors qu’Eulerex peut faire pleuvoir des coups sur la Déchue.

— Je n’ai pas vraiment l’obligation de la sauver, mais...

En choisissant un sort de faible puissance et de grande précision, Diablo avait lancé sa magie : « “Flèche à Foret” ! »

Visant la tête d’Eulerex, il envoya une flèche de lumière en direction du Déchu. Réagissant au sort de Diablo, Eulerex avait sauté hors de la trajectoire. Mais ainsi, Diablo avait réussi à protéger Edelgard de son attaque en chaîne.

— Tch, il l’a esquivé comme si ce n’était rien..., pensa Diablo.

Les Déchues élites comme Eulerex étaient beaucoup plus résistantes que le reste de leurs frères. Il semblerait que la raison pour laquelle il avait été capable d’esquiver l’attaque de Diablo était à cause de son agilité accrue. Même le gouverneur de Faltra, Galford, avait réussi à éviter les sorts de Diablo dans leur bataille s’étant déroulé il n’y a pas si longtemps. S’il n’y avait pas eu cela, alors Diablo aurait pu être choqué par la tournure des événements.

Eulerex avait alors envoyé toute sa colère vers Diablo. « Donc, un demi-homme comme toi croit qu’il peut faire face à un véritable Déchu ! »

« Hehe hehe hehe... Pour quelqu’un qui prétend avoir vécu aussi longtemps que toi, il semblerait que tu n’es rien d’autre qu’un cerveau de moineau si tu es inconscient de ce que je suis ! » déclara Diablo.

« Moi ? Je manquerais de connaissance ? » demanda Eulerex.

Diablo avait alors planté le Bâton de Tenma dans le sol : « Je suis le Seigneur Démon Diablo ! Comment oses-tu t’opposer à un véritable Seigneur Démon, crétin ignorant ! »

Les yeux dorés d’Eulerex s’écarquillèrent, rendant plus visible les pupilles noires présentes en eux.

« Un... Un Seigneur Démon ? » demanda Eulerex.

« Tu prétends être l’un des plus vieux Déchus, et pourtant tu ne me connais pas... ? Tu devrais avoir honte de ta propre ignorance ! » déclara Diablo.

— Bien sûr qu’il ne saurait pas qui je suis... Je suis juste un gars qui joue le rôle d’un Seigneur Démon dans le jeu qu’il joue, pensa Diablo.

Mais même si ce n’était qu’un numéro, cela signifiait seulement qu’il ne devrait pas penser à ce genre de choses. Diablo avait fait savoir que quiconque ne le connaissait pas était ignorant, et c’était tout ce qu’il y avait à faire.

Eulerex avait plié son cou, le tordant afin qu’il soit parfaitement horizontal avec le sol.

« Tu dis n’importe quoi — une race inférieure comme toi qui prétend être un Seigneur Démon... Je fournirai une mort appropriée à ton arrogance, » déclara Eulerex.

« Hmph... Alors je te ferai comprendre mon véritable pouvoir ! » déclara Diablo.

« Si tu prétends être un Seigneur Démon, alors pourquoi coopérer avec les Races ? Pourquoi protéger cet échec de Seigneur Démon ? » demanda Eulerex.

« Ce sont tous mes biens. Tout ce qui attend ceux qui font du mal à mes biens, c’est leur destruction par mes propres mains ! » déclara Diablo.

Alicia n’était pas vraiment l’une de ses « possessions », mais une amie, et bien qu’il ne pouvait pas exactement appeler Krebskulm de la même façon, expliquer chaque détail de leur situation était une besogne qu’il préférait éviter de faire.

Après s’être apparemment remise des coups qu’elle avait subis, Edelgard avait repris sa lance. « Edelgard, pas votre possession ? Non ! Servir, Seigneur Démon ! »

« Hmph... Ton “Seigneur Démon” Krebskulm semble être plutôt prisonnière des biscuits, n’est-ce pas ? » déclara Diablo.

« Mmph. »

« Laisse-le-moi, » déclara Diablo. « Je vais m’occuper de cette cervelle d’oiseau composée de muscles. »

Après ça, il avait dirigé le Bâton de Tenma vers Eulerex : « “Éruption de Flammes” !! »

Une explosion s’était soudainement produite pile sous le nez d’Eulerex. C’était une attaque pour voir de quoi il était fait.

L’Éruption de Flammes était le plus puissant sort que l’on pouvait apprendre au niveau 99. En d’autres termes, c’était simplement le sort que vous aviez appris juste avant de briser la limite de niveau. Ce n’était pas vraiment puissant s’il était comparé avec le reste de l’arsenal de sort de Diablo. Mais c’était un bon moyen de réduire l’utilisation de ses PM, et il avait l’avantage de pouvoir était activé rapidement.

Et pour couronner le tout, les dommages n’étaient concentrés que sur une petite zone. Comme il y avait des alliés autour de lui, c’était donc quelque chose d’important. Bien que sa portée soit plus restreinte, elle était quand même plus importante que le dernier sort qu’il avait utilisé, Flèche à Foret et son temps d’activation était vraiment très réduit.

— Il n’aurait pas pu l’éviter, pensa Diablo.

« Raaaaaaargh!! »

Eulerex avait chargé la tête la première dans la fumée. Il y avait des brûlures sur sa chemise et sa peau, mais cela ne l’avait pas gêné le moins du monde.

Il y avait un regard choqué sur le visage de Diablo. Puis, dès qu’Eulerex avait presque atteint la position devant Diablo — .

Une « Super Mine » avait été activée, un sort qui avait été placé sur le sol lui-même, et il était particulièrement efficace contre les adversaires qui aimaient se battre en combat rapproché.

L’explosion avait englouti Eulerex. Le regard de surprise de Diablo tout à l’heure n’était qu’une ruse, pour faire croire à Eulerex qu’il n’y avait pas de pièges qui l’attendaient.

La force de la détonation soudaine avait fait fléchir les jambes du Déchu et avait brûlé son corps. Mais même ainsi, il avait poussé vers l’avant, le poing tendu vers Diablo.

« C’est loin d’être terminé ! » cria Eulerex.

« Un têtu, n’est-ce pas... !! » déclara Diablo.

Cette fois, il s’agissait d’une véritable surprise pour Diablo — mais c’était quelqu’un qui avait déjà vécu d’innombrables batailles auparavant.

Instinctivement, il avait déjà donné un coup de pied au sol et avait sauté vers l’arrière, créant un espace entre lui et Eulerex pour rester hors de portée des poings du Déchu.

« “Lance de Cristal” !! » cria soudain Eulerex.

Une lance en cristal semi-transparente et tranchante comme un rasoir s’était formée autour de son poing robuste.

— Donc ce type était aussi un « Sorcier Bagarreur » ! pensa Diablo.

Cependant, Diablo était en possession de l’Anneau du Seigneur Démon. Comme toujours, il avait renvoyé la magie de son adversaire.

« Argh !? »

Comme l’attaque-surprise était revenue avec force, la lance cristalline avait percé le côté gauche de la poitrine d’Eulerex. Peu importe la résilience d’un Déchu, même Eulerex avait dû s’arrêter après avoir pris une attaque comme celle-là.

Diablo avait une fois de plus pris une certaine distance entre lui et Eulerex. Edelgard était à côté de lui, l’air choqué.

« Qu’est-ce que... c’était, que ça !? » demanda Edelgard.

Après avoir vu Eulerex résister à ses sorts, exploser soudainement, et même prendre des dommages de sa propre Lance de Quartz après qu’elle lui ait été renvoyée — il n’y avait aucune possibilité pour elle de savoir ce qui venait de se passer.

Avec un rire sûr de lui, la bouche de Diablo s’était transformée en un rictus. « Il s’agit du pouvoir d’un Seigneur Démon ! »

Les yeux grands ouverts, Edelgard haletait d’admiration.

Alors que de la fumée s’échappait de son corps, Eulerex fixa son regard sur Diablo. « ... Mon sort... a été reflété... ? Veux-tu dire que c’était la “Réflexion de la Magie” !? Est-ce le même pouvoir que possède le Seigneur Enkvaros ? »

« Hoho, donc tu as réalisé mon pouvoir après ne l’avoir vu qu’une seule fois, » déclara Diablo.

Diablo avait reçu « l’Anneau du Seigneur-Démon » comme récompense après avoir vaincu Enkvaros dans le jeu, un objet qui abritait le pouvoir de « Réflexion de la Magie ». Il refléterait aussi les sorts de guérison et de soutien, donc il n’était pas sans ses propres inconvénients.

« ... Est-il possible... qu’il soit un vrai Seigneur Démon... ? » Eulerex avait craché ses mots. « Non, c’est impossible... Un Seigneur Démon existe pour anéantir les Races !! »

Il avait commencé à rassembler l’énergie dans son poing droit, rayonnant comme il l’avait infusé avec PS.

— On dirait qu’il essaie de m’attaquer avec une technique qui prendra du temps à activer... Mais cela veut dire que cela va faire également d’énormes dégâts, pensa Diablo.

« Hmph, je n’ai aucune raison de t’attendre ! “Projectile d’Éclair” ! » cria Diablo.

« C’est le moment ! Allez-y !! » cria Eulerex.

— Quoi !? pensa Diablo.

Diablo avait passé son temps au Croisement de la Rêverie à vivre la vie épuisante d’un joueur solo. Il se battait seul, et ne protégeait que lui. Il était invaincu, un joueur reconnu comme étant le meilleur non seulement par lui-même, mais aussi par les autres.

— Mais en ce moment, il y avait des gens qu’il devait protéger.

« Attendez !! » cria Edelgard.

Krebskulm et les autres regardaient Diablo avec des expressions de préoccupation gravées sur leurs visages. Derrière eux, un Déchu était apparu de nulle part, Eulerex était le chef de sa propre faction, donc cela devait être l’un de ses disciples.

Diablo n’avait pas pu se déplacer librement dans l’instant qui avait suivi le lancement de l’un de ses sorts les plus puissants, ce qui signifiait qu’il lui était impossible de changer soudainement de cible.

Edelgard avait déjà effectué un sprint vers Krebskulm et les autres.

Le projectile de lumière de Diablo envoyé par son sort avait alors atteint l’abdomen d’Eulerex, explosant de l’intérieur et soufflant la moitié de son corps. Bien que cela aurait dû être un coup fatal — .

Eulerex avait réussi à activer un de ses Capacitées Martiales — sa cible : Edelgard, qui essayait désespérément d’atteindre Krebskulm.

« Hnngaaaah !! »

Eulerex, avec son corps couvert d’éclairs, avait foncé droit dans Edelgard. Elle avait réussi à bloquer l’attaque avec sa lance, mais avec un son sec et craquelé — sa lance s’était brisée.

« Nrgh !? Aghhhhhh !! »

Edelgard avait été soufflée. Avec un éclair violet, son sang avait été projeté dans les airs. Elle s’était écrasée au sol, soulevant un nuage de poussière alors qu’elle tombait.

Eulerex avait perdu la moitié de son torse, son bras était plié dans une direction exagérée à cause d’une utilisation excessive, et tout son corps était brûlé jusqu’à ce qu’il devienne noir. Mais même s’il se tenait fièrement, sa victoire était presque assurée.

En même temps — .

Le Déchu de la faction d’Eulerex était passé à l’attaque de Krebskulm. C’était un véritable monstre, possédant la tête d’un loup, et un tas de serpents à la place des bras. Il s’était rapproché de Krebskulm et des autres filles.

Shera avait été la première à s’en rendre compte et à crier. En se retournant pour regarder, Krebskulm avait gelé quand elle l’avait vu. Alicia avait réagi tardivement et n’avait même plus le temps de dégainer son épée. Quant à Rem, elle avait jeté un cristal.

« “Homme de Pierre” !! » Un énorme obélisque se tenait devant le Déchu, bloquant son chemin. Il s’agissait de son invocation.

Les innombrables têtes de serpent qui avaient essayé d’enfoncer leurs crocs dans Krebskulm s’étaient retrouvées avec une bouche pleine de pierre dure à la place. Mais c’était un Déchu chargé par Eulerex d’éliminer un Seigneur Démon, l’un des plus puissants Déchus de l’existence. Sa force était très probablement à la hauteur d’une mission de cette ampleur. En tant que telle, l’invocation de Rem avait été écrasée par les serpents, le brisant en morceaux.

Alicia et Shera avaient attrapé Krebskulm par les mains, la tirant en sécurité. Rem était également à une bonne distance.

Diablo avait alors libéré l’un de ses sorts de niveau ultime, touchant le loup par surprise et l’effaçant de la surface de ce monde.

***

Partie 8

Après avoir perdu la moitié de son torse à la suite de l’attaque de Diablo, Eulerex était revenu à sa forme initiale de hibou géant.

« ... Je n’aurais jamais pensé qu’une Invocation puisse entraver mes plans, » déclara Eulerex.

Étonnamment, il n’y avait pas de blessures sur le corps de la chouette. Il était possible que les dommages causés par Diablo subsistent.

Diablo avait pointé le Bâton de Tenma sur lui. « Laisser l’un de tes subordonnés à l’affût pour faire une embuscade... Bien que tu puisses agir comme une personne grande et puissante, c’est une tactique sournoise, n’est-ce pas ? »

« ... Si tu n’avais pas été là, je l’aurais détruite dès le début. Une telle énergie magique écrasante... Je ne peux pas imaginer qu’il vienne d’un individu des Races, » déclara Eulerex.

« Je te l’ai déjà dit : Je suis un Seigneur Démon. Je pensais que tu n’étais qu’un imbécile, mais peut-être que tu es à la place sénile ? » déclara Diablo.

« Ce n’est pas possible... Et pourtant, cette force n’est pas normale. Inconcevable... Inconcevable... Inconcevable..., » déclara Eulerex.

Eulerex avait déployé ses ailes. Agitant un nuage de poussière, il se propulsa dans l’air.

— Tu vas juste t’enfuir !? Je pourrais essayer de le poursuivre, mais..., pensa Diablo.

Il avait jeté un coup d’œil autour de lui. Si Eulerex l’attaquait avec une attaque à grande portée qui n’était pas un sort, la seule façon pour lui de protéger les filles était que Rem utilise l’une de ses Invocations comme bouclier. Comme sa plus grande Invocation, « Homme en Pierre », venait d’être détruite lors de cette dernière attaque, elle ne pourrait pas l’utiliser pendant un certain temps. Edelgard avait l’air d’avoir subi des dommages importants. Elle commençait à peine à se relever du sol.

Diablo n’avait pas besoin de se précipiter après un ennemi en fuite. Eulerex les invitait pratiquement à lancer une contre-attaque. Tant qu’il n’avait perdu personne de son côté, Diablo était en accord avec le résultat.

Diablo avait baissé son bâton. « Hmph... J’ai perdu tout intérêt pour toi. Je me fiche d’un lâche en fuite. »

Il avait laissé partir Eulerex avec cette remarque sévère, car lui montrer une quelconque faiblesse allait à l’encontre de tout ce qu’il prétendait être ici.

Peu importe à quel point vous étiez bien renseigné ou compétent, tout combat contre un adversaire intelligent était dangereux. Si Eulerex s’en était pris aux alliés de Diablo au lieu de Diablo lui-même, alors le nombre de façons dont il pourrait les protéger serait sévèrement limité. Même s’il se comportait comme un Seigneur Démon, Diablo ne voulait tuer personne.

Eulerex avait disparu dans le ciel nocturne, et tout était redevenu silencieux.

« Shera, sens-tu s’il y a d’autres Déchus dans le coin ? » demanda Diablo

« N-Non, je ne pense pas qu’il y en a d’autres par ici... Bien qu’il soit vrai que j’ai pris du temps pour remarquer le dernier, » déclara Shera.

« À ce rythme, il ne serait pas étrange que la faction de Vahl se montre aussi. Restez tous sur vos gardes, » déclara Diablo.

« C-Compris, » Shera serra la main de Krebskulm quand elle répondit.

La jeune Seigneur Démon en question, qui venait de faire face à une tentative de meurtre, ne semblait pas du tout ébranlée par la bataille précédente. Au contraire, elle arborait une expression assez vivante sur son visage.

« Est-ce toi qui m’as protégée tout à l’heure ? » demanda Krebskulm.

« Hein ? Je suppose... qu’on peut dire ça, vu ce qui vient de se passer, » Rem hocha lentement la tête.

Krebskulm devait se référer au moment où Rem avait utilisé son invocation pour bloquer l’attaque du Déchu, la tête de loup.

« Alors tu mérites mes éloges. Bon travail ! » déclara Krebskulm.

« ... Pourquoi ai-je fini par vous protéger, je me le demande ? » déclara Rem.

« Hé, je viens à peine de te complimenter, » Krebskulm avait proclamé son auto-importance. « Tu devrais baisser la tête en remerciement de ce que j’ai fait ! »

« Ce n’est pas la bonne manière de faire, » répliqua Shera. « Dans ces moments-là, tu devrais dire “merci”. »

« Même si elle n’a pas de biscuits ? » demanda Krebskulm.

« Tu le dis quand tu es heureuse de quelque chose que quelqu’un a fait pour toi ! » déclara Shera.

« Je ne comprendrai jamais les Races, je le jure... Eh bien, peu importe. Donc cela ne sert à rien de dire quoi que ce soit si je ne choisis pas mes mots en fonction de la personne à qui je parle, » déclara Krebskulm.

« Gentille fille ! » déclara Shera.

En regardant cet échange, Rem avait une expression conflictuelle, car elle cherchait depuis longtemps à vaincre Krebskulm. Bien que Krebskulm ait promis de ne tuer aucun membre des Races, aucun d’entre eux ne savait ce qui se passerait si elle retrouvait soudainement ses souvenirs de Seigneur Démon.

Mais même à ce moment-là, Rem avait immédiatement pris des mesures pour la protéger — pourquoi ? Elle n’avait toujours pas de réponse à cette question.

« Vous avez dû vouloir protéger tout le monde du fond de votre cœur, » Alicia avait doucement souri. « Je suis sûre que c’est la raison pour laquelle vous êtes passée à l’action, Mademoiselle Rem. »

« ... Vous avez peut-être raison, » déclara Rem.

« La différence entre un aventurier expérimenté et moi-même, c’est vraiment quelque chose, n’est-ce pas ? Quand le moment de vérité est arrivé, j’étais pétrifiée. »

« ... Je n’étais pas vraiment différente. C’est mon Invocation qui s’est battue, » déclara Rem.

Il semblait que Rem et Alicia avaient réussi à se calmer un peu.

Diablo avait tourné son attention vers Edelgard. « Et toi, toujours en vie ? »

« Eh bien, pas problème. Edelgard est correcte, » déclara la Déchue.

En regardant le Seigneur Démon être amical avec les autres filles, Edelgard soupira. « ... Seigneur Démon a été piégé... »

« Ce n’est pas ma faute, je te le ferai savoir, » déclara Diablo.

« Je, je sais. Mais, quand même... Vous n’êtes pas satisfait ? Raison pour laquelle, n’a pas tué, les Races, depuis le début... Ramenez le Seigneur Démon, retour au château... Est-ce de votre faute ? » déclara Edelgard.

Sa façon de penser n’était pas si différente de celle d’Eulerex. Elle avait cependant eu le sang-froid nécessaire pour comprendre sa situation et son propre pouvoir, et elle avait même fait preuve de retenue pour éviter une bagarre.

« Edelgard, veux protéger, Seigneur Démon. Mais Edelgard ne peut pas aller près de la ville, » déclara la Déchue.

« C’est ce qu’il semblerait, » déclara Diablo.

Ils devraient pouvoir passer les portes s’ils cachaient la queue de Krebskulm, et peut-être aussi ses cornes, pour faire bonne mesure. D’un autre côté, Edelgard était peut-être belle, mais elle avait aussi une peau écailleuse et une paire d’yeux reptiliens que l’on ne trouve dans aucune des Races. Si elle s’approchait de Faltra, les gens comprendraient rapidement qu’elle était une Déchue.

Edelgard s’agenouilla une fois de plus devant Krebskulm. « Seigneur Démon... Edelgard ne peut pas vous accompagner en ville ? Elle sera, dans la forêt. S’il vous plaît, appelez-moi, à tout moment. »

« Bon travail aujourd’hui ! » déclara Krebskulm.

« Un jour... S’il vous plaît, venez au château du Seigneur Démon. C’est le souhait de tous les Déchus, » demanda Edelgard.

« Mais Eulerex est aussi dans ce château, n’est-ce pas ? » demanda Krebskulm.

« C’est-à-dire..., » commença Edelgard.

« C’est mon destin en tant que Seigneur Démon de manger des biscuits dans cette “ville” dont ils parlent. Je ne laisserai rien me barrer la route ! » déclara Krebskulm.

« ... Compris. Si c’est la volonté du Seigneur Démon ! » Edelgard avait démontré un profond respect à Krebskulm. Puis, tout en traînant les pieds, elle avait titubé jusqu’à la forêt.

Alors qu’il la regardait s’éloigner péniblement, Diablo avait ressenti de la sympathie pour elle — mais ils n’arrivaient tout simplement pas à la faire entrer dans la ville. Non seulement cela, mais si l’occasion se présentait, Edelgard semblait vouloir tuer Rem et les autres et ramener Krebskulm au château du Seigneur Démon. Diablo était mal à l’aise à l’idée de la garder près d’elle, ne serait-ce qu’à cause de cela. C’était un conflit d’intérêts qu’ils ne pourraient tout simplement pas contourner.

Diablo avait commencé à marcher vers la ville, Rem le suivant après lui.

« Est-ce que ça va maintenant ? » demanda Diablo.

« ... Après avoir été attaquée par un Déchu, je ne pense pas avoir le luxe de dire que je ne me sens pas un peu faible dans les genoux. En mettant cela de côté pour l’instant... Vous êtes vraiment une force avec laquelle il faut compter, Diablo. Eulerex est censé être l’un des plus puissants Déchus, » répondit Rem.

« Il était un peu plus tenace que ce à quoi je m’attendais. Plus intelligent, aussi. S’il avait reçu le pouvoir du Seigneur Démon en plus, cela aurait été un combat beaucoup plus ardu, » déclara Diablo.

Alicia était venue à côté d’eux, avec un sourire ironique sur son visage. « Mais même alors, vous appelleriez cela un combat “ardu” plutôt qu’une “défaite”, je vois. »

« Bien sûr. Je suis après tout un Seigneur Démon venant d’un autre monde. Je ne perdrai pas contre les Déchus, » déclara Diablo.

« Le temps du biscuit ~ ♪, » Shera marchait main dans la main avec Krebskulm.

« Qu’est-ce que c’est !? » demanda Krebskulm.

« Quand je marchais seule dans la forêt la nuit, je chantais cette chanson pour ne pas avoir peur. C’est beaucoup plus amusant quand tout le monde chante ! ♪ Le “B” de biscuit est pour le “Bon” ♪ L’“I” est pour “Incroyable”, » déclara Shera.

« B, B ! C’est l’abréviation de B ! » Le rire amusé de Krebskulm résonnait en chantant.

Diablo et les autres avaient laissé la Tour des Météores derrière eux.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour les chapitres.

Laisser un commentaire