Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 3 – Chapitre 2 – Partie 1

***

Chapitre 2 : Libération du Sceau

Partie 1

Après le repas du midi — .

Diablo et les autres étaient rentrés à l’auberge.

« ... Nous devrons partir bientôt si nous allons à la Tour des Météores, » déclara Rem.

« Il nous a fallu un certain temps pour finir de manger à cause de la nuisance de tout à l’heure, » déclara Diablo.

« Hahahaha... Ce cinglé était difficile à manier, hein ! » déclara Shera.

Diablo avait hoché la tête, et Shera avait souri comme si elle n’avait aucun souci dans le monde.

« ... Je suis sûre qu’il n’y a pas beaucoup d’individus qui pourraient appeler un Paladin une simple “nuisance”, » soupira Rem.

« Je me fiche de cette peste. Plus important encore —, » Diablo s’était retourné pour regarder la porte.

Alicia était dans la chambre à côté d’eux. Ils étaient tous revenus ensemble aux Oreilles Pointues... Mais il était probablement impossible de partir sans qu’elle le sache. Elle avait des sens aiguisés, et ils devaient passer devant sa chambre pour quitter l’auberge.

Rem semblait hésiter à propos de quelque chose.

« ... Je me demande si je devrais aussi le dire à Alicia, » déclara Rem.

« Alicia est une bonne personne, donc je suis sûre qu’elle comprendrait ! » déclara Shera.

Si vous demandiez à Shera, à peu près tout le monde était une bonne personne de son point de vue. Diablo pensait bien sûr aussi qu’Alicia était digne de confiance. Il l’appellerait même leur amie à ce stade.

Mais c’était exactement la raison pour laquelle Rem était en conflit.

« ... Alicia est une chevalière impériale... Il n’y a aucune raison pour qu’elle ferme les yeux sur le Seigneur Démon ressuscité, quelles que soient les circonstances. Il vaut peut-être mieux ne pas la déranger et se taire à ce sujet, » déclara Rem.

Alicia et Rem étaient devenues plus amicales après s’être parlé il y a quelque temps, trouvant apparemment qu’elles avaient des choses en commun. En pensant à la position d’Alicia en tant que chevalier impérial, il était dans leur intérêt de garder le secret.

Mais Rem pensait qu’Alicia était son amie, c’est pourquoi elle voulait le lui dire. Pour parler franchement, Diablo n’avait absolument aucune idée de la façon de gérer ce genre de relations délicates. Il n’avait pas un seul indice. Quelle était la bonne ligne de conduite ici ? Comment Rem pourrait-elle le dire à Alicia sans ruiner leur relation ?

Ça aurait été beaucoup plus facile si elle était une parfaite inconnue. Rem était proche d’Alicia, ce qui expliquait pourquoi c’était si difficile. Il n’était pas doué pour ce genre de choses, alors il était resté silencieux à la fin.

« Qu’est-ce que vous croyez que je devrais faire ? » lui demanda Rem.

— C’est à moi que tu demandes ? Me demander comment traiter avec les autres, c’est comme demander à une tortue comment voler, pensa Diablo.

Mais répondre qu’il ne savait pas serait un peu pathétique. À la place, Diablo avait décidé d’essayer de dire quelque chose qui sonnait comme un bon conseil.

« Tu t’inquiètes pour ça. C’est ta réponse, » déclara Diablo.

Il ne pouvait presque pas croire ce qu’il venait de dire. Il y avait une limite à la quantité de bêtises qu’une personne pouvait cracher.

— Mais alors, Rem hocha la tête comme si elle avait été convaincue.

« ... Je vois. Il est vrai que je ne m’inquiéterais pas autant si Alicia n’était pas quelqu’un avec qui je pense que je devrais en parler. C’est une amie en qui je crois pouvoir avoir confiance, et c’est pourquoi je m’inquiète... Et parce qu’elle est quelqu’un dont je me soucie autant, je devrais en parler avec elle. C’est ce que vous essayez de dire, n’est-ce pas ? » demanda Rem.

« O-Oui, » répondit Diablo.

« ... C’est exactement ce que j’attends de vous, Diablo. Non seulement vous êtes fort, mais vous êtes aussi sensible à ce genre de questions... Pour vous, les réponses à mes problèmes doivent être si évidentes qu’elles semblent être les choses les plus triviales au monde, » l’expression sur le visage de Rem était devenue plus joyeuse, comme si un poids avait été retiré de ses épaules.

Il commençait à se sentir un peu mal à ce moment-là. Il avait seulement fait semblant de dire quelque chose d’intelligent, mais c’était vraiment Rem qui avait répondu à sa propre question. Même Shera le regardait avec des yeux brillants.

« Vous êtes vraiment incroyable, Diablo ! C’est comme vous l’avez dit, Alicia est notre amie, donc elle est sûre de comprendre si nous lui en parlons ! » déclara Shera.

« M-Mais c’est sûr, » déclara Diablo.

« ... D’accord. Bien que cela puisse lui causer des ennuis, je vais le faire, » déclara Rem.

Elles étaient parties pour rendre visite à Alicia dans sa chambre.

Étonnamment, Alicia avait accepté la révélation sans causer d’incident. Les larmes aux yeux, elle avait sympathisé avec Rem pour avoir gardé si longtemps ce secret et avait promis de faire tout ce qu’elle pouvait pour la soutenir. Rem elle-même était tombée en larme face à sa gentillesse, et Shera avait rapidement suivi son exemple.

Leur confession s’était déroulée sans accroc. C’était une bonne chose qu’elle avait décidée de le dire également à Alicia.

— Ou du moins, c’est comme ça que ça devrait être..., se demanda Diablo.

Diablo était appuyé contre le mur, les bras croisés alors qu’il regardait les filles verser des larmes ensemble. Ça avait presque l’air... faux.

C’était comme s’il regardait ses camarades de classe à l’école juste avant qu’ils ne changent de classe. Ils pleuraient et promettaient d’être amis pour toujours... Mais une fois la nouvelle année scolaire commencée, on ne les avait presque jamais vus ensemble. Il ne pouvait pas vraiment dire comment ils étaient à l’intérieur.

Le problème auquel Rem faisait face mettait sa vie en danger, et même Shera comprenait qu’être présent pour la résurrection du Seigneur Démon signifiait aussi qu’elle allait risquer sa vie — au moins, il espérait qu’elle comprenait cela. Et c’était sans parler du fait qu’Alicia devrait être plus conflictuelle à ce sujet, compte tenu de ses fonctions de Chevalier Impérial. Il avait fallu un effort démesuré pour qu’une femme puisse gravir les échelons pour atteindre cette position dans ce monde.

Les larmes des filles n’étaient pas fausses. Il savait que c’était comme ça que cela devrait être... Mais quand même, quelque chose n’allait pas bien selon lui.

Diablo avait soupiré.

— Mais je suis juste un gars qui est nul pour parler aux gens, qui n’a pas d’amis et qui n’a pas été ajouté à un seul groupe de chat en ligne. Peut-être que je ne peux voir quelque chose comme ça que comme étant bizarre pour moi..., pensa Diablo.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

Laisser un commentaire