Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Interlude 2

***

Interlude 2

Lieu : À l’intérieur d’une tente où son tissu avait été suspendu par des branches d’arbres.

Il y avait plusieurs boîtes décorées avec des ornements extravagants, ainsi qu’une table circulaire et une chaise. Un tapis était étalé sur le sol, sur lequel était assise la Princesse Elfe, une expression vide présente sur son visage.

À une petite distance, se tenant contre l’un des poteaux de soutien de la tente en jouant de la flûte, se trouvait le Prince Elfe, Keera. Ses yeux brillèrent, et une lumière violette commença à se rassembler autour de Shera : c’était la lumière d’un sort.

L’expression sur le visage de Shera se tordit alors. « Ahhh. »

Retirant la flûte de ses lèvres, Keera ricana. « Hehe hehe hehe... Écrasement : Shera répondra à toutes les questions que je lui poserai. »

« Ngh... Nnnnnnnngh... » L’angoisse de Shera s’apaisa lentement, retournant finalement à l’expression vague qu’elle avait sur son visage avant ça.

« Que penses-tu, Shera ? As-tu envie de répondre à mes questions ? » demanda Keera.

« Oui... Demande-moi tout ce que tu veux, » répondit Shera.

« Qu’est-ce que ce type, Diablo, t’a demandé ? Qu’est-ce qu’il t’a ordonné de faire ? » demanda Keera. « Ne pas savoir ça me fait chier. Dis-le-moi... Je vais te faire faire la même chose et plus en utilisant mon sort d’Écrasement ! »

« Hmm... un ordre ? » Shera semblait confuse.

« Il a utilisé ce collier pour te donner des ordres, n’est-ce pas ? Il devait mentir quand il a dit qu’il ne l’a pas fait, » déclara Keera.

« Hm... Oh, oui... il l’a fait, » répondit Shera.

« Ah ! Je le savais ! » cria Keera.

« Il a dit de “serrer la main de Rem tout en faisant un sourire”, » répondit une Shera embarrassée.

« ... Quoi !? » s’écria Keera.

« Haha... Nous nous disputions Diablo à l’époque..., » rajouta Shera.

*BAM !* Keera avait frappé avec son poing contre un tronc d’arbre à proximité.

« Pas des choses comme ça, idiote ! » cria Keera.

« Mais il ne m’a pas ordonné de faire autre chose ! » répondit Shera.

« Donc il ne mentait pas... Merde ! » cria Keera.

À ce moment-là, loin de là, un son semblable à une explosion avait retenti...

« Hm ? Est-ce qu’une sorte de bête est apparue ? Même s’ils sont supposés être des élites, ils ont du mal avec quelques faibles... Je vais devoir les punir après que ce soit fini, » déclarai Keera ses mots entrelacés de venin.

Shera regarda dans la direction d’où le son venait. Sa poitrine avait commencé à devenir chaude. « ... Est-ce que ça pourrait être... ? Non bien sûr que non... J’ai fait quelque chose de terrible... »

« Hey, Shera, voici la suivante : “Écrasement : Shera ne peut pas bouger”. »

« Euh !? Argh !? Anrgg... !? » La voix de Shera était entachée d’angoisse une fois de plus.

« Hehe... Tu n’as pas le droit de te tortiller maintenant, compris ? » demanda Keera.

Keera attrapa les deux mains de Shera et les plaça dans une paire de menottes qui pendaient sur une branche d’arbre adjacente.

« Qu’est-ce que tu fais !? » demanda Shera.

« Regarde, et tu le verras bien assez tôt. Après tout, tu ne peux pas bouger, alors c’est à peu près tout ce que tu peux faire, » répondit Keera.

En disant ça, Keera avait donné un coup de pied dans un grand vase qui se trouvait à ses pieds. Il avait basculé, le couvercle s’était défait et un mucus visqueux avait coulé depuis l’intérieur. Cependant, ce n’était pas n’importe quel type de mucus..., il se tortillait comme s’il se déplaçait.

« Eek!? » Shera avait crié, mais avec ses bras suspendus dans les airs par ses poignets, elle n’était pas capable de bouger.

« Haha ! Pas besoin d’avoir si peur, » ricana Keera. « C’est juste un slime. »

« N-Non ! Ça va me faire fondre et me manger ! » cria Shera.

« Si c’était l’un des types carnivores, il le ferait. Ce petit ne mange que des tissus, » déclara Keera.

Avec un son grésillant, le tapis avait commencé à se dissoudre. L’expression sur le visage de Shera se raidit.

« Je ne le veux pas non plus ! Va-t’en ! » cria Shera.

« Si tu ne l’aimes pas, alors tu n’as qu’à fuir. Ces menottes ne sont pas verrouillées, » déclara Keera.

« Nghhh... je veux m’enfuir. Mais je ne peux pas bouger... Pou-Pourquoi !? Que se passe-t-il avec moi !? » demanda Shera.

Keera remit la flûte dans la ceinture entourant sa taille, puis il attrapa une bouteille d’alcool à la place. Utilisant ses dents pour enlever le bouchon, il le cracha et commença à boire le contenu de la bouteille.

Le slime s’avança vers Shera. Dissolvant le tapis pendant qu’il se déplaçait, il se rapprocha lentement.

« Eek! Non, ne viens pas près de moi ! » cria Shera.

Ses mouvements étaient lents, mais Shera ne pouvait pas bouger.

Le slime avait commencé à s’enrouler autour de ses bottes. Il faisait si chaud que les bouts de ses orteils s’étaient échauffés, et le haut de ses bottes avait commencé à se dissoudre. Le slime est entré dans ses chaussures, entrant en contact avec sa peau.

« Nooooooonnnn !! » cria Shera.

Le slime était tiède, cela donnait la sensation d’être léché par une langue géante.

Les chaussures qui couvraient autrefois ses pieds fondirent. Cela avait laissé derrière elle que le métal et le cuir, montrant qu’il ne faisait que manger du tissu. La sensation écœurante d’une langue rampant sur sa peau avait fait son chemin de ses chevilles vers ses genoux.

« Ah ! N-Nonn ! Quoiiii !? » cria Shera.

Au moment où il avait touché l’arrière de sa jambe, cela avait envoyé une secousse dans sa colonne vertébrale, ce qui l’avait fait frémir.

Shera ne pouvait pas bouger d’elle-même... C’était presque comme si elle ne voulait pas bouger. Même si elle voulait fuir, l’idée de « ne pas vouloir bouger » avait complètement dépassé tout ce qu’elle pensait.

Continuant à boire, Keera avait ri en la regardant. « Haha-haha ! Donc, tu l’aimes sur l’arrière de tes jambes, tu es lubrique, oui, une fille lubrique ! »

« Qu-Qu’est-ce que tu dis là !? Cela semble vraiment dégoûtant ! » cria Shera.

Enfin, le slime avait fait son chemin jusqu’à ses cuisses, puis s’enroula autour de sa taille. Cela avait été dépassé par une sensation qu’elle n’avait jamais ressentie auparavant sur les parties inférieures de son corps, faisant que le reste de son corps commençait à devenir mou.

« Fwah...Nrgh... » Elle avait serré les dents. Sa respiration semblait étrange, mais elle ne voulait absolument pas que Keera entende maintenant sa voix. « Mmmph ! Nrrrrrrgh! »

« Haha... Tu es sûre de te faire battre, n’est-ce pas ? Je vais te rejoindre une fois que j’aurais fini de boire ça. Je suis sûr que vous serez belle et bien prête d’ici là, » déclara Keera.

« Nghhh! Mnnn ! — Ahh... Keera..., » déclara Shera.

« Oui ? » demanda Keera.

« Je... te déteste... !! » déclara Shera.

« Ha ! Je le sais déjà, » répondit Keera. « Ne me fais pas chier maintenant, ça ne fera que me donner envie de te tuer avant de faire un successeur. »

« Je préférerais que tu me tues que de faire ça ! » déclara Shera.

« Après tout, je parie que tu le penses aussi... qu’il aurait mieux valu que je sois mangé par ces monstres, au lieu de notre grand frère, c’est ça !? » déclara Keera.

« Je ne sais pas de quoi tu parles ! Notre frère aîné est mort avant même que je sois née ! » déclara Shera.

Le slime s’était enroulé autour de tout le corps de Shera. Il avait fait tout le chemin jusqu’à sa poitrine, s’enroulant aussi autour de ses bras. Elle ne pouvait pas bouger maintenant même si elle le voulait, c’était comme si elle s’était enfoncée dans une fosse de boue.

Cette masse tiède, molle et gigotant rampait sur sa peau. Cela avait stimulé ses cuisses, ses fesses, son dos et une foule d’autres endroits sur son corps. Cela lui donnait le sentiment que le souffle de Shera s’était coincé dans sa gorge, envoyant des convulsions dans les muscles de son dos.

« Gnh—ngh!Mnnn ! Hrg ! Ah—ahhhn!! »

Les vêtements verts de Shera avaient été transformés en mousse par le slime semi-translucide, avec ses sous-vêtements maintenant exposés. Elle pensait qu’elle pourrait mourir de honte.

« N-Non... Arrête... Arrête ça..., » des larmes coulaient de ses joues.

Shera le savait, même si elle appelait Diablo, il n’y avait aucune chance qu’il vienne. Après tout, c’était elle qui avait quitté le groupe après lui avoir dit toutes ces choses terribles.

Mais même ainsi, Shera avait crié le nom du Seigneur-Démon.

L’un des côtés de la tente s’était déchiré d’un coup après qu’elle eut fait ça...

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

Laisser un commentaire