Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Chapitre 2 – Partie 7

***

Chapitre 2 : Essayons d’éviter une guerre

Partie 7

Dans la forêt proche du Bord Occidental du Lac...

C’était une forêt qui se situait sur le côté Est du Lac Seplia, et elle était située au sud-est de la ville de Faltra. Le feuillage vert foncé des arbres y poussait en abondance.

En suivant attentivement les instructions d’Alicia, le groupe s’était frayé un chemin à travers cet endroit menaçant.

Dans le Croisement de la Rêverie, des monstres apparaîtraient avec une fréquence relative importante dans la forêt du Bord Occidental du Lac. Diablo se souvint que dans la forêt elle-même rampaient toujours des bêtes vicieuses.

Cependant, en termes de jeu, c’était encore l’une des zones des débutants. Le niveau recommandé pour cette zone était d’environ 40. C’était un endroit pour les joueurs qui avaient fait leur chemin vers Faltra pour gagner des niveaux et acquérir de l’expérience avant de se rendre au Domaine du Seigneur-Démon. Mais Diablo ne pouvait sentir aucune créature vivante autour d’eux, les bêtes sauvages étaient plus sensibles au danger que les autres races, alors elles avaient probablement remarqué que les Elfes étaient là et elles s’étaient enfuies.

Il n’existait pas dans ce monde, mais dans le jeu, il y avait un radar qui montrait la carte de la région et toutes les choses vivantes autour de vous. Cependant, ceux qui utilisent les compétences « Dissimulation » n’apparaîtront pas sur le radar. « Sentir une présence » dans ce monde pourrait être l’équivalent d’avoir le radar du jeu. À cet égard, il avait estimé que les Elfes étaient proches, mais il ne pouvait pas réellement sentir leur présence.

Il était midi et juste quand Diablo commençait à penser qu’ils auraient dû apporter quelque chose...

Alicia s’était soudainement arrêtée. Elle regardait fixement la multitude de grands troncs d’arbres se trouvant devant eux. Diablo suivit son regard jusqu’à l’endroit où elle regardait. Les arbres semblaient presque hors de leur portée, et rien ne les distinguait en particulier. Tout ce qu’il pouvait percevoir était des formes triangulaires avec une ligne au milieu, comme si elles avaient été découpées avec un couteau.

Se retournant, Alicia parla dans un murmure : « Il semble que cela soit cet endroit. »

« ... Que devrions-nous faire ? » murmura Rem en retour. « Je pense que d’essayer de se faufiler derrière les Elfes et d’atteindre Shera sans qu’ils s’en aperçoivent serait assez difficile. »

« Hmph..., » renifla Diablo. « Qu’est-ce que tu dis ? Pourquoi devons-nous nous contenter de chuchoter comme ça quand nous venons simplement afin de rendre visite à Shera ? »

« ... Mais vont-ils nous laisser la voir ? » demanda Rem.

Rem s’attendait à ce que les Elfes ne les laissent pas voir Shera, et Diablo ressentait la même chose.

Ils étaient sûrs que les Elfes ne leur permettraient pas de la voir, sous prétexte que si elle avait soudainement un changement d’avis, alors cela voudrait simplement dire qu’« elle était contrôlée par de la magie » et qu’ils voudraient donc éviter qu’une telle chose se produise. C’était un peu un raisonnement imprudent de leur part, mais c’était suffisant pour leur faire utiliser toute leur puissance qu’ils avaient à leur disposition.

Non seulement cela, mais il n’y avait pas de temps à perdre. Les Elfes s’étaient spécialisés dans les compétences de Dissimulation, tandis que le groupe de Diablo ne l’avait pas. Même s’ils essayaient d’avancer tout en restant cachés, ils seraient découverts. Si c’était le cas...

Prenant une profonde inspiration, Diablo cria : « Attention, les Elfes ! Nous savons que vous êtes là ! Si vous ne sortez pas de cette forêt, je la brûlerai en entier ! »

Les arbres environnants avaient commencé à se balancer. Et alors...

Au loin, dix Elfes tombèrent de la cime des arbres, avec un arc dans le dos.

Mais ce n’était pas tout. L’un après l’autre, les Elfes étaient sortis de la forêt.

Vingt, trente, quarante, cinquante...

Ils portaient tous des vêtements verts qui se fondaient dans les arbres. Pour être honnête, Diablo n’était pas sûr de pouvoir les compter avec précision, mais il y en avait plus d’une centaine dans tous les cas... Peut-être même deux cents. Il y en avait beaucoup plus que le gouverneur avait prédit. S’il s’agissait du Croisement de la Rêverie, avoir autant de personnages à l’écran suffirait à rendre le jeu instable.

Diablo n’avait jamais attaqué autant d’adversaires à la fois.

Gardant Rem et Alicia derrière lui, Diablo lança un regard noir à l’armée des Elfes. Il avait reconnu l’un des Elfes qui se tenaient à l’avant-garde des troupes : c’était un jeune homme qui avait fait partie de l’équipe d’élite des Elfes qui avait fait une embuscade dans la Forêt Mangeuse d’Hommes pour essayer de ramener Shera chez elle.

Si je me souviens bien...

« Tu t’appelles Celsior, n’est-ce pas ? » demanda Diablo.

« O-Oui... Je suis honoré que vous vous en souveniez, » une expression emplie de nervosité était présente sur visage. Celsior s’avança.

« Je veux rencontrer Shera. Conduis-moi à elle, » déclara Diablo.

Diablo avait fait une demande claire.

« Je ne peux pas faire ça. Le prince Keera nous a ordonné de ne laisser entrer personne ici, » répondit Celsior.

Comme je le pensais.

Les paroles de Celsior avaient servi de preuve nécessaire pour soutenir leur théorie. Shera était contrôlée par une sorte de magie inconnue de Diablo.

Le souffle de Rem était bloqué dans sa gorge.

« Impardonnable, » marmonna Alicia.

Diablo avait posé une autre question, car il n’avait pas envie de perdre plus de temps. « Alors, Shera est contrôlée par la magie. Est-ce cette flûte ? »

Celsior avait une expression angoissée sur son visage, et pourtant... « Je ne peux pas répondre à cela ! » Il avait refusé de répondre.

À en juger par son expression, il ressemblait au type de personne qui ne mentirait jamais. Mais le ton de sa voix et son apparence lui disait qu’il connaissait la vérité.

Diablo avait alors fait connaître sa rage. « Tu le sais, et pourtant tu suis toujours ses ordres ! Crois-tu vraiment que cet imbécile de roi fait tout cela pour le bien de ton pays, même si tu réalises qu’il contrôle Shera avec de la magie ? »

« L’avenir des Elfes sera décidé par notre roi ! Notre futur prince, le prince Keera, a décidé d’avoir un enfant avec la princesse Shera au profit de notre pays, » répondit l’Elfe. « Tout ce que nous avons à faire est de croire en la prospérité que le futur apportera et de suivre notre roi... Sinon, notre pays sera déchiré ! »

« Utiliser leur position comme une excuse pour te faire perdre tes capacités à faire la différence entre le bien et le mal ne fait de toi rien de plus qu’un esclave, imbécile ! » rugit Diablo.

« C-C’est bien pour le bien de notre pays, » répondit l’autre.

Celsior avait préparé son arc, l’un après l’autre, le reste des Elfes avait fait de même.

Diablo entendit le bruit d’innombrables cordes se tendre... Deux cents pointes de flèches étaient pointées vers lui en même temps.

« Restez derrière moi, » déclara Diablo pour Rem et Alicia.

« Sire Diablo, il n’y a aucune chance de se prémunir contre tant de flèches ! » déclara Alicia.

« ... Ne vous inquiétez pas de ça, laissez-le gérer tout ça. J’ai peut-être peur maintenant... mais, bien plus que ça, je crois en Diablo, » déclara Rem.

Diablo avait levé sa faux de guerre. « Pour le bien de ton pays, dis-tu... Tu as fait une grave erreur, Celsior ! Ce n’est pas la colère du prince dont tu devrais t’inquiéter, mais la mienne ! »

« Feu !! » cria Celsior.

Deux cents flèches avaient été projetées dans le ciel, se déversant comme une pluie noire.

Diablo avait tenu droite sa main gauche en lançant son sort : « Mur Volcanique ! »

La terre en face de lui avait éclaté, crachant des flammes qui avaient atteint des hauteurs supérieures à celles des arbres de la forêt, semblant presque atteindre le ciel lui-même.

Les Elfes hurlèrent d’horreur alors que leurs flèches se désintégraient en cendres face à un sort qui rappelait une catastrophe naturelle. Les arbres environnants avaient été enflammés et tout avait été emporté en un rien de temps. La zone de forêt devant Diablo et les autres qui avaient autrefois bloqué leur vision était maintenant transformée en roche et terre roussies.

— Hmm... Ce sort inflige beaucoup de dégâts au terrain.

C’était une magie de type Terre et Feu de niveau 80 qui provoqua l’éruption d’un mur de feu. Il était rapidement activable, et était facile à utiliser comme un bouclier contre de nombreux dangers. L’attaque s’était dirigée droit sur lui vers le haut, donc sa zone effective était plus petite que Diablo l’avait prévu.

Alors que l’air scintillait en raison de la chaleur, le visage de Celsior était tordu de terreur. « ... Ça ne peut pas être... Impossible ! »

« J’ai des sorts encore plus puissants qui auraient pu vous brûler tous en cendres, mais le risque de perdre mes guides pour me guider jusqu’à Shera aurait fini par m’ennuyer, » déclara Diablo.

« Ngh... C’est vrai, vous pouvez être fort... mais ne sous-estimez pas les Elfes ! » cria Celsior.

« Hm ? »

« Derrière vous ! » cria Rem alors que Alicia dégainait son épée.

Depuis derrière !?

Les Elfes dans la forêt avaient démontré des compétences furtives extrêmement proéminentes. Pour un Sorcier-Démon comme Diablo, la détection de pièges ou de personnes en embuscade n’était pas son fort. Pour cette raison, il n’avait pas pu sentir les ennemis qui se faufilaient directement derrière lui.

Un Guerrier Elfe se précipita en maniant un poignard, mais Alicia l’intercepta, faisant dévier son avancée avec son épée.

« Je ne vous laisserai pas approcher de Sire Diablo ! » déclara Alicia.

« Grk !? » Du sang était éclaboussé partout alors qu’elle transperça l’épaule de l’Elfe.

En même temps, Rem avait jeté ses cristaux. « Venez à moi, Asulau et Homme de Pierre ! »

Un taureau gigantesque avec trois cornes sur sa tête était apparu. De plus, une énorme statue de pierre avait été invoquée. Bien qu’il n’y avait aucun visage ou œil à trouver sur sa tête en forme de carré, il semblait qu’il regardait les Elfes.

Bien que Rem soit une Invocatrice, elle était aussi une Panthérienne qui pouvait se battre en combat rapproché en utilisant son agilité naturelle. Bien que cela signifiait seulement que leur bataille de trois contre deux cents s’était transformée en une bataille de cinq contre deux cents.

Le groupe de Diablo avait plus de boucliers maintenant. Quand on se bat contre des adversaires comme ceux-là, où le groupe de Diablo ne savait pas d’où proviendraient leurs prochaines attaques, c’était leur avantage.

Les invocations sont plus utiles que je ne l’imaginais.

Diablo avait commencé à avancer. À chaque pas qu’il faisait, les Elfes reculaient. Il avait déjà brûlé tous les arbres dans lesquelles les Elfes auraient pu cacher.

« Hmph... Si vous voulez jeter vos vies pour un prince insensé, alors venez en face de moi !! » cria Diablo aux Elfes se trouvant devant lui.

Plusieurs des Elfes s’étaient enfuis sur place, mais il y avait encore plusieurs Elfes qui venaient afin de le charger.

Il était difficile de se retenir en sachant que Shera était juste devant lui.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

4 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !
    J'ai une petite théorie sur le moyen dont Shera à été ensorcelé: je pense qu'elle a été hypnotisé et que la flute n'est pas un objet magique mais juste une flute quelconque et je pense qu'elle sert d'activateur, tel qu'un mot dans l'hypnose.

Laisser un commentaire