Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Chapitre 2 – Partie 5

***

Chapitre 2 : Essayons d’éviter une guerre

Partie 5

Il resta là jusqu’à ce que le carrosse ne soit plus visible. Les gens autour de lui étaient passés, le fixant une seconde avant de passer à autre chose.

Que vient-il... juste d’arrivé ?

Je ne le sais vraiment pas.

Un tourbillon de pensées virevoltait dans sa tête avant de disparaître, se dissipant presque aussi vite qu’elles venaient. Il était là, figé comme ça pendant un laps de temps inconnu.

Rem et Alicia l’avaient appelé, elles étaient apparemment revenues.

« ... Je n’ai jamais pensé que vous viendriez nous saluer, » dit Rem en inclinant la tête. « Étiez-vous inquiet que nous prenions trop de temps à revenir ? Appelez Shera pour que nous puissions déjeuner ensemble... Vous n’avez pas encore mangé, n’est-ce pas ? »

« Après avoir traversé tout ça, ce serait bien si elle pouvait manger un peu plus tôt afin de l’aider à retrouver une partie de son énergie, » dit Alicia, un doux sourire sur les lèvres.

« ... Eh bien, c’est vrai, » un tourbillon de questions lui traversant la tête, il avait répondu mécaniquement. « Shera... est retournée au Royaume de Greenwood. »

Les yeux de Rem et Alicia s’élargirent.

« ... !? »

« Quoi... !? »

Elles semblaient avoir été à court de mots, car elles étaient incapables de dire quoi que ce soit. Cela avait dû être un choc pour elles.

Le regard sur le visage d’Alicia était particulièrement solennel. « Je ne veux pas douter de vos paroles, mais est-ce la vérité ? Je trouve très difficile de le croire. »

« Oui... C’est... Je n’ai aucune idée de ce qui a changé dans sa tête. Je viens de la regarder partir, » il regarda dans la direction où le carrosse avait disparu.

Rem se rapprocha de Diablo. « Avez-vous dit quelque chose à Shera !? Quelque chose qui, hmm... quelque chose qui la ferait partir !? »

« Je ne l’ai pas fait... ! Tout ce que j’ai fait aujourd’hui était de faire des potions. Mais il doit y avoir quelque chose qu’elle n’a pas aimé chez moi... Cela arrive tout le temps..., » balbutia Diablo.

« Bien sûr que cela n’arrive pas tout le temps !! N-Nous devons la rattraper !! » cria Rem.

« Nous ne nous pouvons pas ! Elle est partie dans un carrosse. Keera l’attendait là, comme s’il l’avait prévu... Peut-être qu’elle prévoyait de faire cela depuis qu’ils avaient eu cette conversation privée l’un avec l’autre. Cependant, je ne le sais pas du tout... »

Ceci ne ressemblait pas à des choses que Diablo dirait... mais il n’avait pas l’énergie pour y faire attention.

Tournant le dos aux deux filles, il se dirigea vers l’auberge.

« ... Qu’est ce que vous allez faire ? » demanda Rem.

« Dormir, » répliqua Diablo.

Il était retourné à l’intérieur de l’auberge. Il pouvait entendre la voix de Rem venant de derrière lui...

L’ignorant, Diablo retourna dans la chambre.

***

Après s’être jeté sur le lit, Diablo regarda le plafond.

Je me sens toujours comme ça quand cela arrive...

Il l’avait mal jugée.

Je pensais que je m’étais vraiment rapproché de quelqu’un...

Je pensais qu’elles pourraient ressentir la même chose à propos de moi...

Mais tout est juste une erreur de ma part.

Ces personnes-là lui faisaient savoir qu’elles le considéraient comme sans valeur, le blessant à leur guise.

Il semblait seulement que Shera se liait avec tous les autres, mais que ce n’était pas vrai...

Elle n’avait jamais paru le genre de personne assez habile pour cacher un mensonge comme ça...

Mais même ce n’était qu’un jeu d’acteur. Depuis le tout début, avait-elle juste traîné avec nous sur un coup de tête ?

Non, notre lien avec Shera est une vraie chose...

Mais cela pourrait juste être une autre mauvaise supposition de ma part...

Un cycle de pensée sans fin.

Il avait entendu quelqu’un frapper à la porte. Le son avait sorti Diablo hors du marais trouble des pensées dans sa tête...

Il n’avait pas répondu.

Celle qui frappait entra dans la pièce : Rem.

« ... Peu importe comment vous regardez, je trouve que les actions de Shera seraient impossibles venant de sa part, » déclara Rem.

Elle ne la critiquait pas, elle annonçait probablement le résultat de son raisonnement.

Diablo était resté silencieux.

« ... Cette stupide Elfe n’est pas capable de faire un acte comme celui-ci, » continua Rem. « Si elle le pouvait, elle serait allée droit au but et aurait essayé de rendre les choses plus rentables pour elle. Elle n’est pas si brillante, et a une mémoire épouvantable... Au début, elle avait essayé de cacher le fait qu’elle était un membre de la royauté. Vous en souvenez-vous ? Mais même ainsi, elle disait toujours que son nom était “Greenwood” quand elle s’est présentée. Voilà à quel point elle est idiote. Elle n’est pas capable de mentir. »

C’est vrai...

Si Shera voulait vraiment cacher le fait qu’elle était une membre de la royauté, elle aurait pu juste inventer un faux nom.

Mais Shera n’avait pas fait ça. Même s’il n’y avait aucun avantage à ne pas le faire.

« ... Ça doit être une sorte de magie, » déclara Rem. « Après tout, il y a des sorts qui peuvent manipuler la volonté de quelqu’un. »

Diablo avait aussi pensé à cette possibilité.

« Mais... Il ne semblait pas qu’elle était contrôlée. Dans tous les cas, il n’y a pas de magie à ma connaissance qui vous permet de forcer quelqu’un à dire quelque chose si clairement, » déclara Diablo. « Elle ne semblait pas aussi maladroite ou aussi forcée qu’avant. »

Lors de leur première rencontre, Diablo avait donné un « ordre » à Rem et Shera sans intention de : « Faites la paix en se serrant la main... et avec un sourire ! » Et à ce moment-là, elles avaient toutes les deux échangé des poignées de main, avec des sourires présents sur leurs deux visages.

Mais même ainsi, les deux se plaignaient encore en le faisant, et les sourires sur leurs visages montraient clairement qu’elles n’aimaient pas de le faire. Même si elles avaient été obligées de se serrer la main, cela n’avait pas changé la façon dont elles se sentaient à ce sujet.

Après avoir réfléchi un instant en silence, Rem avait offert une réfutation : « ... Hier soir, j’ai eu une conversation avec Shera. Une conversation quant à ses rêves... et ce que serait notre avenir ensemble. »

« Elle pensait probablement que parler de ça te rendrait heureuse, ou un truc dans le genre, » répondit Diablo.

« ... Mais quel serait le but de cela !? Sans oublier qu’elle est partie sans même dire un mot, » réfuta Rem.

« Plus tu es amical avec quelqu’un, plus c’est dur de dire au revoir, non ? » demanda Diablo.

« ... Est-ce que cela avait l’air de donner cette impression ? » demanda Rem.

« ... Non..., » répondit Diablo.

Diablo repensa à sa conversation avec Shera...

« Ne vas-tu pas dire au revoir à Rem ? »

« Peu importe, je dois me dépêcher et rentrer à la maison avec mon grand frère. »

« Peu importe » ?

Quelque chose ? Non, certaines choses avaient paru déplacées dans ses paroles. Il manquerait de doigts s’il essayait de tous les compter avec ses deux mains... Mais le nombre de fois où il s’était éloigné des autres sans le remarquer était encore plus grand.

« En tout cas, ce n’est tout simplement pas possible, » répéta Rem. « Je ne peux que penser que quelqu’un a utilisé une sorte de magie sur elle. »

« Peut-être que quelque chose est arrivé et qu’elle n’a pas aimé, » déclara Diablo.

Comme il était resté allongé, Rem était venue à Diablo avec plus de questions.

« Êtes-vous sûr qu’il n’y avait pas quelque chose à propos de la façon dont Shera parlait ? » demanda Rem. « Pouvez-vous dire avec une certitude absolue qu’elle n’était pas sous le contrôle d’une sorte de sort ? »

Il ne pouvait pas, mais en premier lieu, ce genre de magie ne devrait pas exister. Il avait déjà mémorisé tous les sorts et trésors mis en œuvre dans le Croisement de la Rêverie, et même résolu toutes les quêtes de l’histoire du jeu.

« Il y avait un trésor... cela pourrait te donner le contrôle sur d’autres personnes, » déclara Diablo.

« Quoi !? » Rem avait sursauté alors qu’elle s’exclama.

« Mais ce n’était pas une flûte... Et il était facile de savoir quels PNJ étaient contrôlés. Ils parleraient d’une manière sèche et rigide..., » répondit Diablo.

« ... Qu’est-ce que vous racontez !? » demanda Rem.

« Pour qu’il y ait quelque chose dans ce monde qui puisse faire que la personne sous contrôle parle normalement..., » déclara Diablo.

« ... Cela ne veut-il pas dire qu’il est possible que quelque chose comme ça puisse exister ? » demanda Rem. « Les Elfes ont hérité d’une majorité de trésors des Célestes. Et au risque de paraître grossier... Eh bien, il ne serait pas étrange pour eux d’avoir des choses que même vous ne connaissez pas, Diablo. »

« Cela serait une tricherie dans ce cas..., » déclara Diablo.

Une tricherie ?

Cela casserait le jeu si un tel objet existait réellement. Les joueurs allaient certainement se battre comme dans une quête aberrante.

Mais ce monde est différent du jeu. Puis-je vraiment dire que quelque chose comme ça n’existe pas ?

Shera était vraiment contrôlée par la magie... En arrivant à cette conclusion, toutes ses erreurs passées se précipitent vers lui, lui faisant sentir une douleur dans sa poitrine :

(Une perversion pratique de la vérité.)

(Les délires misérables de quelqu’un qui a été abandonné.)

(Un regret persistant, et sans limites.)

Dégoûtant.

Ces choses étaient déjà enracinées dans son corps, à un degré presque écœurant.

Il aurait été préférable que je ne sois pas invoqué avec seulement le regard et les capacités d’un Seigneur-Démon, mais si j’étais devenu le vrai « Seigneur-Démon, Diablo » jusqu’au cœur même de mon être et pas seulement comme un rôle que je joue...

J’ai été rejeté une fois par elle. Je suis fatigué de courir après les autres pour tout simplement être rejeté à nouveau comme cela s’est déjà produit tant de fois auparavant...

Mais l’énergie pour se lever n’était jamais venue.

« Je... Je vais respecter sa volonté, » balbutia Diablo.

Rem laissa échapper un soupir.

Je l’ai déçue. C’est aussi bien ainsi. Je suis sûr que Rem se serait éloignée de moi un jour, cela pourrait aussi bien être maintenant...

Rem se leva du lit. « ... Je crois en Shera. Même si ce n’est pas de la magie, ce doit être une sorte de manque de jugement de sa part. »

Pourquoi vas-tu aussi loin ? Tu pourrais être à nouveau rejetée, ce qui aggraverait la douleur.

C’était un mystère pour lui.

Rem le fixa intensément. Puis, elle avait délibérément parlé. « C’est parce qu’elle est mon amie. »

Sa voix pénétra profondément en lui.

Il avala les commentaires négatifs qu’il avait été sur le point de dire alors que Rem se dirigeait vers la porte.

Amie...

Je me sens comme si Shera est la première à le dire comme ça...

Il prit une profonde inspiration... C’était un sentiment étrange, comme si c’était la première fois depuis longtemps qu’il avait prise de l’air frais dans ses poumons.

« Attends, Rem, » déclara-t-il.

« ... Allez-vous m’arrêter ? » Elle se tourna pour le regarder avec une expression sévère.

« Ne songes-tu quand même pas à entrer dans le camp des Elfes par toi-même ? » demanda-t-il.

Un sourire audacieux se glissa sur le visage de Diablo.

« ... E-Eh bien..., » Rem regarda le sol. « Si je ne suis là que pour voir Shera, je pensais qu’ils ne me gêneraient pas. »

« Es-tu certaine de ça ? » demanda Diablo.

« ... Non. Je sais déjà qu’ils vont essayer d’interférer... et je sais que je ne reviendrai pas vivante. Selon mon intuition, Shera est contrôlée par une sorte de magie. Si c’est vrai, le prince Keera va certainement essayer de m’arrêter, » répondit Rem.

« Que ferais-tu s’ils se mettent au travers de ton chemin ? » demanda Diablo.

« ... Je n’abandonnerai pas avant de rencontrer Shera. Je suis une Aventurière qui essaie de vaincre un Seigneur-Démon. Je n’abandonne pas si facilement, » répondit-elle. Sa voix indiquait qu’elle était déterminée.

Toujours souriant, Diablo sortit du lit. « Tu m’amuses. Tu traverserais tous ces problèmes pour rencontrer quelqu’un qui est parti de sa propre volonté ? »

« ... Oui, » répondit Rem.

Diablo avait ramassé la faux de guerre qu’il avait posée sur le sol. Il l’avait senti lourd la première fois qu’il l’avait tenu, mais maintenant, il la sentait plus légère que jamais.

Il écarta les deux bras.

« À toi, Rem Galleu, l’un des êtres qui m’a fait venir ici. Je te le demande..., » déclara-t-il.

Diablo avait déchaîné la phrase ultime, digne d’un Seigneur-Démon. « Désires-tu le pouvoir ? Est-ce que tu aspires à la puissance d’un Seigneur-Démon !? »

Rem avait fait un signe de tête sincère. « Oui ! J’ai besoin de votre pouvoir, Seigneur-Démon Diablo ! »

« Très bien, alors tu l’auras ! » répondit-il. « Pour accomplir ton désir, je te donnerai un aperçu de cette puissance écrasante qui est la mienne ! »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

Laisser un commentaire