Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Chapitre 1 – Partie 8

***

Chapitre 1 : Réunion avec le Gouverneur

Partie 8

L’Anneau du Seigneur-Démon de Diablo avait en son sein un pouvoir permettant à la magie d’être réfléchi, et pas seulement de la magie offensive utilisée par ses adversaires, mais aussi des sorts de soins.

En tant que tel, Diablo avait dû compter sur des potions pour se soigner.

S’il avait des amis dans le jeu, il aurait pu avoir quelqu’un qui se spécialise dans les potions pour en faire pour lui. Mais à cause de son jeu de rôle de Seigneur-Démon, il n’avait pas d’alliés sur lesquels il pouvait compter. En conséquence, Diablo devait être capable de faire des potions lui-même, c’est pourquoi il avait pris la sous-classe « Alchimiste ».

J’ai pu utiliser ma magie élémentaire dans ce monde, il en va de même pour la combinaison de matériaux. Je devrais essayer et rassembler quelques ingrédients.

Dans la boutique générale...

Il s’agissait d’un vieux bâtiment situé dans un coin du marché du sud. Tout comme les autres bâtiments autour de lui, les murs étaient faits de pierres empilées les unes sur les autres. La porte de cette boutique avait aussi été fermée.

Après avoir ouvert la grande porte, ils étaient entrés. Il y avait des rangées d’étagères alignées, ce qui rendait l’endroit très à l’étroit. Il était évident que cette boutique avait beaucoup trop d’objets en stock, car les étagères étaient remplies à ras bord de divers produits. Toutes sortes d’objets étaient ici, des choses qu’il avait vues avant, aux choses qu’il n’avait aucune idée de ce qu’elles pouvaient être. Il n’y avait pas de noms pour les objets ici, encore moins de descriptions pour eux.

Maintenant que j’y pense, moins de la moitié de la population était alphabétisée au Moyen Âge, n’étaient-ils pas ainsi ?

Si la majorité des Aventuriers pouvaient seulement lire et écrire leurs propres noms, il serait inutile de préparer toutes sortes d’explications écrites ou similaires. La seule chose devant chaque produit était une étiquette indiquant le prix.

« ... Avez-vous aussi des affaires à faire dans la boutique d’objets ? » demanda Rem. « Quelqu’un d’aussi fort que vous a-t-il aussi besoin de tels articles ? »

Shera acquiesça, montrant son accord avec Rem. « Ouais, je ne peux pas vous voir en train de boire une potion ou quelque chose, vous savez ? »

Vous aviez besoin de temps et d’ingrédients pour faire des potions de santé. C’est là que, lorsque vous aviez atteint un niveau où vous pouviez finalement apprendre la magie de soins dans le jeu, la plupart des individus cessaient naturellement de les utiliser au fil du temps.

Les aventuriers de haut rang ne comptaient pas sur des objets.

Eh bien, je suppose qu’il est difficile d’imaginer un Seigneur-Démon se contentant de boire une potion.

C’était comme si vous aviez vu le dernier boss d’un jeu commençant à boire une potion... Eh bien, ça ruinerait leur image pour tous, et casserait l’immersion du joueur.

Devrait-il protéger son image de Seigneur-Démon, ou opter pour des avantages pratiques... ?

Il avait lutté dans sa tête pour une seconde... Mais il était déjà arrivé à une conclusion.

S’il avait été vaincu parce qu’il avait manqué de potions, même après avoir eu tout ce temps pour préparer... Il voudrait alors mourir de regret.

D’abord et avant tout, il le regretterait en tant que joueur. Si une telle chose arrivait, il ne serait pas en mesure de protéger Shera face aux Elfes. Il briserait également sa promesse à Rem de détruire le Seigneur-Démon Krebskulm scellé à l’intérieur d’elle.

S’il avait perdu dans ce monde, c’était la fin. Pas de reprise de sauvegarde possible.

Il y avait des batailles ici qu’il avait absolument besoin de gagner... Il ne pouvait pas gagner en se pomponnant. Seules une préparation minutieuse et une force exceptionnelle le mèneraient à la victoire.

Rem et Shera comprenaient déjà la supériorité de la magie de Diablo, et Alicia semblait aussi l’admettre. Même si elles l’avaient vu acheter les ingrédients pour des potions, cela ne devrait pas suffire à porter un coup fatal à son image majestueuse.

... Au moins, j’espère que cela va bien se passer.

Maintenant, avec cet espoir dans son cœur, Diablo se dirigea plus loin dans le magasin. Là, il avait trouvé une vieille table en bois. Assise à cette table se trouvait une fille qui lisait un livre.

C’est un autre PNJ dont je me souviens.

C’était une jeune fille naine avec de grandes oreilles triangulaires, comme un chihuahua. Mis à part les oreilles et la queue du chien, il n’y avait pas beaucoup de différence entre un enfant nain et un enfant humain.

Quand une fille naine atteignait la maturité, sa taille restait toujours faible, mais son visage devenait plus mature, et sa poitrine devenait aussi plus imposante.

Dans le jeu, cette fille était « une petite-fille qui surveillait la boutique pendant que sa grand-mère était absente ».

Se sentant nostalgique, Diablo lui avait parlé. « Il y a des choses dont j’ai besoin. »

« Ah, bienvenue ~ oh, mais, euh, ma grand-mère n’est pas encore de retour, » déclara la jeune fille. « Hmm... Eh bien, je suppose que c’est bon. Vous pouvez acheter des choses, si vous le voulez. »

C’était à peu près les mêmes phrases que dans le jeu.

Apparemment, la grand-mère de la fille n’était jamais revenue dans le jeu, pas même une seule fois. Il y avait beaucoup de théories quant à cela : il y avait la théorie « la grand-mère est morte pendant le voyage », la théorie « la fille a été abandonnée par la grand-mère » ou la théorie toujours populaire « Je suis maintenant ta grand-mère ».

C’était tout juste des bavardages dans la salle de discussions du jeu, sans vraies réponses.

Mais maintenant, c’est peut-être l’occasion parfaite de résoudre le mystère qui hante le jeu depuis des années ! Vous pouvez seulement acheter des choses d’elle dans le jeu, mais ce monde est différent. Je peux effectivement lui poser des questions ici.

Une autre théorie, plus grave, venait de lui traverser l’esprit : la fille avait été incapable d’accepter la mort de sa grand-mère, et avait continué à croire à ses propres mensonges.

S’il avait accidentellement outrepassé ses limites et avait trop demandé, il pourrait lui causer une sorte de dommage psychologique profond. Il ne saurait pas quoi faire si cela arrivait.

Mieux vaut s’arrêter ici. Il y a quelques mystères qu’il vaut mieux ne pas résoudre.

Diablo avait énuméré les ingrédients nécessaires pour la recette de la Potion de Soins Faibles.

« J’aurais besoin de feuilles de pavot des forêts et d’eau de source fraîche. As-tu ça ici ? » demanda-t-il.

La fille avait mis un doigt sur ses lèvres, comme si elle pensait. « Hmm... nous en avons... »

Si vous combinez ces deux objets dans le jeu, vous aurez vous-même une potion de vie fraîchement créée.

Diablo avait soudainement pensé à quelque chose : « As-tu quelque chose qui peut être utilisé comme contenant pour une potion ? »

Ce serait un objet qui n’existait pas dans le jeu. Mais dans ce monde, il n’y avait aucune chance qu’un récipient apparaisse comme par magie quand vous mélangez des herbes et de l’eau.

La vendeuse avait donné la même réponse qu’avant. « Hmm... nous en avons... »

Donc, il y a quelque chose comme ça ici.

En lui-même, Diablo poussa un soupir de soulagement.

Si j’avais oublié d’acheter un récipient après avoir acheté tous ces ingrédients pour les combiner, les autres commenceraient à penser que je suis maladroit, même si je suis un Seigneur-Démon. Je suis content que je n’aie pas fini par faire quelque chose de vraiment boiteux.

« Alors j’en prendrai neuf de chacun, » dis-je.

« C’est un... nombre impair que vous choisissez, » répondit la jeune fille.

Vous pouviez empiler neuf exemplaires du même objet dans un emplacement du jeu. Voilà pourquoi Diablo avait l’habitude d’acheter des choses par neuf. Bien qu’en y pensant d’un point de vue plus réaliste, cela avait semblé un peu bizarre.

Mais se corriger maintenant le rendrait tout simplement stupide.

Il avait alors déclaré. « Hehe hehe hehe... Ce n’est pas possible pour une petite fille de comprendre la signification de ce nombre. »

« Hmm... Vous avez raison, je ne comprends pas, » répondit-elle.

« Mais bien sûr... Alors, donne-moi neuf exemplaires de chacun, » déclara Diablo.

« D’accord~ ! » déclara la jeune fille.

Laissant son livre sur la table, la fille avait trottiné un peu partout dans le magasin. Elle semblait avoir une idée de l’endroit où chaque objet demandé par Diablo était situé parmi les montagnes de marchandises à vendre ici. Dans le jeu, vous n’aviez qu’à discuter avec le marchand et à payer pour acheter leurs marchandises, mais en réalité, ils devaient se donner la peine de vous apporter les articles.

Cela doit être assez difficile pour elle de s’occuper de la boutique toute seule.

Il ne pouvait qu’espérer que la grand-mère de la fille revienne le plus tôt possible. Après un petit moment, la fille était revenue. Dans un panier en bois, il y avait neuf feuilles de pavot des forêts à l’intérieur, ainsi que de l’eau de source naturelle et des fioles qui ressemblaient à des éprouvettes.

Les feuilles de pavot avaient à peu près la taille de votre paume et avaient une couleur verte et rafraîchissante. Les feuilles avaient été attachées avec de la ficelle, et la fille en avait enlevé une de la pile. Il semblait qu’un paquet contenait dix feuilles, il devait donc être assez rare qu’un client en demande spécifiquement seulement neuf.

L’eau avait été mesurée à l’œil nu et prélevée dans un tonneau avant d’être transportée dans de petites pochettes en cuir. Un sac semblait contenir environ 100 ml d’eau.

Les cylindres qui ressemblaient à des tubes à essai étaient apparemment appelés des flacons à potion, et étaient semblables à des cantines métalliques. Ils avaient tous été bouchés avec un bouchon.

Pour l’instant, cela devrait suffire à tester le mélange de ces deux éléments, n’est-ce pas ?

Pour être honnête, une potion de vie pour débutant ne soignerait que 1 % du total des Points de Vie de Diablo. Les objets avaient tous des effets fixes, donc une fois que vous aviez commencé à monter de niveau, vous cessiez de remarquer l’efficacité des objets de base. Dans tous les cas, il voulait une potion de vie avancée. S’il en avait neuf, il pourrait se rétablir complètement même s’il était au bord de la mort.

Quant aux potions de guérison plus fortes, ou bien celles qui augmentaient les statistiques, c’était alors des potions rares qui auraient besoin d’ingrédients encore plus rares pour les produire. Dans le jeu, il avait maximisé ses compétences en tant qu’Alchimiste. Tant qu’il avait les ingrédients, il devrait être capable de faire n’importe quoi. Mais parce qu’il n’avait jamais essayé auparavant de combiner les choses dans ce monde, il était nerveux quant à ça.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

Laisser un commentaire