Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Chapitre 1 – Partie 10

***

Chapitre 1 : Réunion avec le Gouverneur

Partie 10

Après avoir quitté le district commercial du sud, Diablo et son groupe s’étaient dirigés vers l’« Auberge de la Tranquillité de l’Esprit — Crépuscule » qui se situait le long de la route de l’ouest. Diablo était déjà assez habitué à marcher parmi le fouillis des autres races qui encombrait les rues.

Il y avait trop de choses qui m’inquiétaient au début ici, donc je me suis épuisé assez rapidement, mais maintenant, faire des choses ici est à peu près aussi chiant que de faire une promenade à travers Akihabara lors d’un jour de congé... Hm ? Attendez, c’est en fait encore assez rude...

Il fait encore jour dehors, mais il doit être presque l’heure de dîner.

Alors qu’ils retournaient à l’auberge, Diablo et les autres passèrent devant des hommes qui semblaient rentrer chez eux, et une mère qui menait son enfant par la main.

C’était une scène paisible.

Rem prit soudain la parole d’une voix inquiète. « ... Je me demande s’il est bon pour nous d’être aussi détendu... Bien que je sois sûre que cela fait partie de votre plan soigneusement préparé, Diablo. »

Shera hocha la tête. « Je n’arrive pas à me calmer... Vous savez, est-ce que je peux me permettre de faire des emplettes, même si je suis la cause de tout ça ? »

Voyant à quel point la ville était paisible, elle avait probablement l’impression d’être écrasée en sachant qu’une guerre possible se profilait à l’horizon.

Mais Diablo n’avait rien réfléchi à ce stade. Il avait des idées auxquelles il pensait, mais pas de plans solides. Pour cette raison, il se concentrait sur toutes sortes de travaux de préparation.

Diablo voulait que les filles se sentent un peu plus à l’aise, même s’il avait été interpellé verbalement et qu’il ne pouvait pas bien parler pour sauver sa vie. Mais s’il pensait à lui-même comme un Seigneur-Démon, il était capable de dire des choses qu’il ne serait normalement jamais capable de dire.

« Il n’est pas nécessaire que vous vous inquiétiez. J’ai dit que je vous prêterais mon pouvoir, alors laissez-moi me charger de tout, » déclara-t-il.

Ces paroles étaient des pleines de confiance. Il était certain que lui donnerait envie de mourir s’il le disait avec son moi normal.

Un sourire traversa le visage de Shera.

Cela semble l’avoir un peu rassurée.

« Après tout, vous êtes avec moi ! Rem et Alicia également ! » déclara Shera. « Il n’y a aucune chance qu’une guerre se produise. Je suis différente de ce que j’étais avant, effrayée et vivante seule dans une sombre forêt. Maintenant, j’ai des amis avec moi ! »

Rem avait fait un visage aigre. « ... Ce n’est pas comme si vous et moi étions des amies. Vous venez tout simplement à côtés de nous alors que Diablo et moi travaillons ensemble. »

Sa queue de panthère noire se balançait d’avant en arrière sans relâche. Elle devait avoir caché son embarras derrière ses paroles.

Diablo et les filles étaient tous en lignes, discutant en marchant. Devant lui, Diablo suivait Rem et Shera, avec Alicia à l’arrière.

C’est alors qu’Alicia avait crié : « Que se passe-t-il là !? »

Diablo se retourna en panique. Juste derrière lui se trouvaient les Marcheurs d’Herbes jumeaux qui les avaient attaqués auparavant à l’auberge. Ils avaient jeté Shera par-dessus leurs épaules et l’avaient emmenée de force vers une autre rue.

Bien qu’ils ressemblaient à des enfants, leur âge était inconnu. Et si leur FOR était celle d’une classe de Guerrier, ils seraient certainement très forts.

« Ahh !! Lâchez-moi !! » cria Shera.

Ne se sentant pas du tout gênés par les cris de Shera, ils continuèrent à la porter.

Je n’aurais pas imaginé qu’ils nous attaqueraient effrontément au milieu de la ville comme ça !

Même si elle pouvait même détecter les Elfes qui s’étaient cachés dans la forêt, Shera ne pouvait pas dire si quelqu’un avait une intention malveillante envers elle dans cette ville remplie d’autres êtres. À cause de cela, Alicia servait de guetteur et restait dans le dos, mais il était impossible de maintenir leur ligne quand il y avait trop de monde.

Il semblait que les jumeaux attendaient qu’ils soient séparés de quelques mètres pour agir.

Alicia avait dégainé son épée tout en criant. « Je suis une Chevalière Impériale ! Je vous ordonne de vous arrêter ! »

Il semblerait que les criminels dans ce monde étaient les mêmes que dans le monde réel : ils ne s’arrêtaient pas même quand on leur disait de le faire.

S’ils pouvaient ramener Shera chez les Elfes, alors ils obtiendraient la généreuse récompense d’un milliard de friths... Un montant qui leur durerait toute une vie.

Les jumeaux se dirigeaient vers un chariot. S’ils réussissaient à s’échapper en utilisant la charrette, il était douteux que même Diablo puisse les rattraper.

Cela étant dit, il ne pouvait pas utiliser la magie. Il y avait encore beaucoup de citadins à proximité, et beaucoup d’autres n’avaient même pas remarqué la tourmente qui se déroulait ici. Ils n’étaient pas des Aventuriers, mais des gens ordinaires. Ils ne s’en tireraient pas avec quelques égratignures s’ils étaient pris dans la magie de Diablo. Rem utilisant son invocation était aussi assez dangereuse.

Diablo s’était mis à courir après les deux Marcheurs d’Herbes.

« Arrêtez-les avant qu’ils n’atteignent le chariot ! » cria Diablo.

« Compris, » déclara Rem.

Rem et Alicia suivirent derrière lui.

Sur le chemin se trouvaient deux autres personnes. Il y avait un nain équipé d’une hache de guerre à une main, et un Panthérien musclé. Ils faisaient tous les deux parties du groupe d’Aventuriers qui avaient déjà attaqué l’auberge.

« Maintenant ! Comment peux-tu penser qu’on va te laisser passer !? » cria le nain.

« Il va falloir jouer avec nous pendant un moment ! » déclara l’autre aventurier.

Diablo fit claquer sa langue. « Hors de mon chemin, vermines ! » Et il balança la faux de guerre qu’il tenait entre ses mains.

Vous feriez mieux d’être préparé pour un ou deux os cassés !

Le manche en acier plié et déformé que tenait Diablo frappa l’épaule du Panthérien de toutes ses forces. Avec un bruit de craquement, l’épaule du Bagarreur Panthérien fut cassée. Il avait été envoyé volé, ainsi que le nain qui se tenait à côté de lui.

« Gwooooargh!? »

« Quoiiiiii !? »

Les deux assaillants étaient tombés en tas contre un mur, ce qui avait incité les habitants à reculer. Ce n’était pas le genre de monde joyeux où on pouvait survivre après avoir regardé quelqu’un qui dégainait ses armes pour se battre.

Le nain et le panthérien avaient réussi à faire sortir quelques mots.

« Il est... bien trop fort... il était supposé être un. Sorcier..., » balbutia le nain.

« Il nous a écrasés, » déclara le bagarreur.

Alors qu’ils parlaient, ils avaient réussi à se relever.

Après tout, je ne peux pas les neutraliser en un seul coup.

Alicia s’était arrêtée devant eux. « S’il vous plaît, laissez-moi me charger d’eux ! »

Et bien, comme attendu de sa part !

En tout cas, il avait réussi à balayer les assaillants sur le côté sans les tuer. Il semblait que la Prototype de la Grande Faux convenait parfaitement à la FOR de Diablo. Ce n’était pas mal comme une arme pour refréner sa force.

Remarquant la perturbation, les citadins avaient fui vers les bords de la rue.

Maintenant, il n’y avait personne pour se mettre dans son chemin.

Diablo était passé dans un sprint à pleine vitesse. C’était la première fois qu’il libérait son plein potentiel depuis son arrivée dans ce monde.

L’Abysse d’Ébène qu’il portait amplifiait toutes ses capacités physiques, et de plus, son corps était celui d’un joueur de niveau 150. Bien qu’il ait été un Sorcier Démon, sa statistique d’AGI avait surpassé de loin celle de toutes les autres races. Comme un vélo qui descendait, chaque fois qu’il avait touché le sol, son corps s’était déplacé de plus en plus vite. Le paysage environnant était comme devenu flou.

L’un des jumeaux avait parlé : « Il est rapide, Grand Frère ! »

« Oui. Il est rapide, petit frère. Peut-être qu’il utilise un sort d’Accélération ? Mais, nous pouvons atteindre la charrette avant lui, » déclara l’autre.

Je vais vous attraper !

Quelqu’un était sorti de la foule des spectateurs.

Il s’agissait d’un Guerrier vêtu d’une armure dorée qui s’était immédiatement placé devant les deux jumeaux.

À en juger par le type de corps, ce guerrier ressemblait à un humain. Il portait un casque intégral, donc Diablo ne pouvait pas voir son visage.

Le Guerrier avait dégainé son épée longue.

*Flash !*

Il semblait que le bout de son épée avait complètement disparu. Il s’agissait d’une attaque double extrêmement rapide... La capacité martiale connue sous le nom de Double Frappe. C’était une technique composée d’une frappe à droite, puis d’une frappe à gauche, mais déclenchée presque à la même seconde.

Les jumeaux grognèrent en voyant ça.

« G-Grand frère... »

« Arg... Nous étions si proches... »

Les jumeaux s’écroulèrent sur le sol, laissant Shera tomber par terre, les fesses en premier.

« Ohh !? » Diablo avait réussi à s’arrêter sans tomber, et il était maintenant face à ce guerrier vêtu d’or.

Nous a-t-il donc aidés ?

De toute façon, cela ne signifie pas que c’est un cas de « l’ennemi de mon ennemi est mon ami »... Je devrais rester sur ses gardes.

Je vais en premier demander son nom.

« Et qui es-tu ? » demanda Diablo.

« Hehe hehe haha..., » un rire profond était venu de l’intérieur du casque.

Le guerrier doré avait alors révélé son visage.

« Mon cher ami, il semble que j’ai tellement monté de niveaux que tu es en état de choc, n’est-ce pas ? » demanda le guerrier. « Mais bien sûr que tu le seras ! Mon épée et mon armure ont été détruites dans cet affrontement avec le Déchu de l’autre jour, alors tout ceci est du nouvel équipement ! Que penses-tu de cette armure dorée !? N’est-elle pas merveilleuse !? »

Donc... c’était lui.

Le Guerrier vêtu d’une armure dorée avait proclamé haut et fort son nom. « Je m’appelle Émile Bichelberger ! Je suis un allié de toutes les femmes et un allié de ceux qui sont alliés aux femmes ! »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire