Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 2 – Chapitre 1 – Partie 1

***

Chapitre 1 : Réunion avec le Gouverneur

Partie 1

Le District Central...

Faltra était une ville-forteresse, fortifiée de tous côtés par des remparts hauts et robustes. Si vous deviez la regarder d’en haut, elle aurait la forme d’un octogone, avec des tours sur chacun de ses huit points.

Chacune de ces tours faisait partie d’une magie rituelle à grande échelle conçue pour repousser les monstres et les Déchus. Cette magie fonctionnait grâce à l’utilisation de la puissance magique fournie par Célés Baudelaire, le chef de l’Association des Mages, en tant que source d’énergie.

De l’autre côté des murs, des rangées de bâtiments alignés les uns à côté des autres et une large route qui reliait les côtés est et ouest de la ville. Elle était assez grande pour qu’une armée entière puisse la traverser de front.

Dans le centre de la ville, vous pouviez également trouver un autre mur. Bien qu’il ne soit pas dans la même mesure que les murs extérieurs de la ville, il était encore extrêmement solide. Ce mur entourait les demeures du gouverneur, des aristocrates et d’autres personnes extrêmement riches qui vivaient dans le District Central.

Mais à la place d’être là pour servir un but en cas de guerre, l’objectif principal de ce mur était de prévenir le crime à l’intérieur de cette zone. Les murs de pierre épais faisaient environ trois étages. Il y avait seulement quatre portes, une située à chacun des points cardinaux.

Tous ceux qui étaient venus et repartis étaient sous surveillance stricte, avec de multiples gardes porteurs de hallebardes alignés à côté de chaque porte. Ces individus n’étaient pas des soldats, mais des chevaliers qui étaient sous la supervision directe du gouverneur lui-même.

Diablo resta à côté de Sylvie alors qu’il marchait. Derrière eux, Rem et Shera se tenaient là, avec Shera portant sa tunique verte habituelle.

Des charrettes tirées par des chevaux passaient souvent ici à travers la route principale pavée.

En cours de route, Sylvie avait commencé à parler du gouverneur, expliquant qu’il était préférable pour tous de connaître les informations qu’elle détenait. Diablo avait feint son désintérêt pour le sujet tout en écoutant attentivement chaque mot.

« Voyons voir... Avant d’aller voir le gouverneur, je vais parler un peu de la ville de Faltra et de son importance, d’accord ? » commença Sylvie. « Comme vous le savez déjà, il s’agit de la ligne de front pour les descendants des Célestes. À l’est se trouvent les territoires du Royaume de Lyferia, où d’innombrables personnes vivent. Il y a beaucoup de grandes villes là-bas, avec plusieurs d’entre elles manquant les murs ou les soldats nécessaires pour se protéger contre les monstres ou les Déchus. Au fond, si elles étaient attaquées par une armée ennemie, les choses ne se dérouleraient pas bien pour elles. Et à l’ouest de Faltra se trouve le Domaine du Seigneur-Démon. »

« ... L’ancien Domaine du Seigneur-Démon, n’est-ce pas ? » rajouta Rem.

Sylvie acquiesça. « Tout à fait. Il se peut que ce ne soit pas vraiment ainsi avec toutes les activités des monstres et des Déchus, mais c’est l’ancien domaine des Déchus. En l’an 124 du calendrier du Royaume de Lyfer, le Seigneur-Démon est apparu et a fait tout ce qui est à l’ouest d’ici son territoire. Puis, en l’an 135, il a été vaincu grâce aux efforts d’un étranger qui nous est toujours inconnu... Du moins, c’est ce qu’on nous a dit. Il s’agissait du Seigneur-Démon de l’Esprit, Enkvaros... »

Il s’agissait d’un nom familier pour Diablo...

« Ah oui. J’ai été le premier à le vaincr..., » avant qu’il ne puisse en dire plus, il couvrit sa bouche.

C’est vrai, je l’ai seulement battu dans le jeu. Mais la personne ici a le même nom que le Seigneur-Démon qu’on trouve dans le Croisement de la Rêverie !

Diablo avait été le premier à battre le Seigneur-Démon Enkvaros avant tout autre joueur, lui accordant l’Anneau du Seigneur-Démon.

Il avait repensé à ça...

Enkvaros possédait la capacité de refléter la magie. À cause de cela, beaucoup d’autres joueurs l’avaient défié en faisant des groupes se basant sur la classe de Guerrier. Cependant, les Guerriers avaient une faible résistance à la magie comme « Confusion » ou « Sommeil » et donc cela s’était toujours mal déroulé pour eux.

La spécialité de Diablo était de jouer en solo, donc les effets de statut négatifs étaient à peu près les mêmes qu’une mort instantanée pour lui. Voilà pourquoi il avait une abondance de contre-mesures pour faire face à ce genre de situation. Non seulement cela, mais il avait heureusement appris des sorts qui infligeraient des dégâts physiques quand il devait affronter des monstres ou des adversaires qui résistaient à la magie normale.

Dans les premiers jours du jeu, quand il n’y avait pas beaucoup d’informations disponibles, la raison pour laquelle il avait été capable de vaincre Enkvaros lors de son premier essai avait été la chance... et aussi tout le temps qu’il avait passé à forger ses compétences en tant que joueur.

Si on prenait le temps dans le monde réel, cela faisait deux ans.

« Maintenant que j’y pense, je ne l’ai jamais demandé avant aujourd’hui, » déclara Diablo. « En quelle année sommes-nous ? Et depuis combien de temps le Seigneur-Démon Enkvaros a-t-il été vaincu ? »

« En ce moment, il s’agit de l’année 164 du calendrier Lyferien, donc cela fait environ 30 ans que le Seigneur-Démon a disparu, » répondit Sylvie.

« Je vois, » répondit Diablo.

Cela pourrait-il que le temps dans ce monde va dix fois plus vite que le temps dans mon monde ? Non, ce serait étrange. Si j’avais vaincu le Seigneur-Démon il y a 30 ans dans le monde, cela signifierait que « Diablo » aurait aussi été dans ce monde. Dois-je penser à ce Seigneur Démon comme une entité distincte du jeu, même s’ils partagent le même nom ?

En premier lieu, une majorité des joueurs du Croisement de la Rêverie avaient battu Enkvaros dans le cadre des quêtes historiques.

Cela voudrait dire qu’il y avait des millions de Seigneur-Démon, n’est-ce pas ?

Selon le personnel du jeu, le Croisement de la Rêverie comptait plus de trois millions de joueurs à travers le pays.

Sylvie avait continué son explication. « Eh bien, de toute façon, le Seigneur-Démon de l’Esprit, Enkvaros, aurait été vaincu par quelqu’un, et ainsi les monstres que les Déchus ont cessé de se montrer dans l’ancien Domaine du Seigneur-Démon. Mais. Au cours de ces dernières années, plusieurs Déchus sont apparus. Je veux dire par là que l’autre jour, il y en avait une centaine, n’est-ce pas ? Il y a même des rumeurs qui se répandent où des personnes se demandent si le Seigneur-Démon n’aurait pas déjà été ressuscité. »

« Ne le sais-tu pas ? » demanda Diablo.

« Il y a certains voyants de la capitale royale qui disent : “La résurrection est proche”. Je pense que les Déchus travaillent afin de finir le processus qu’ils ont commencé afin de faire revivre le Seigneur-Démon, » répondit Sylvie.

Shera avait déjà dit quelque chose de similaire.

Rem avait pressé une main contre sa poitrine.

Diablo acquiesça avant de dire. « Je ne pense pas qu’il soit ressuscité pour le moment. Quand j’ai combattu Edelgard, la Déchue qui avait rassemblé l’armée de cent Déchus, elle avait dit que sa mission était de “sauver le Seigneur-Démon”. »

« Quoi... !? » s’écria Sylvie. « Si c’est vrai, ce serait une information incroyable ! »

« Cependant, ce sont les paroles d’un Déchu, » déclara Diablo.

« O-Oui. Mais juste au cas où, je vais encore transmettre cela à mon contact dans la capitale royale, » déclara Sylvie.

« Fait comme tu veux. En mettant cela de côté, n’allais-tu pas me parler du gouverneur ? » demanda Diablo.

« Ah, désolée..., » déclara Sylvie. « De toute façon, même si c’est l’ancien territoire du Seigneur-Démon, c’est aussi dangereux que lorsque le Seigneur-Démon était encore dans ce monde. Quand il sera ressuscité, je suis sûre que la présence de monstres va aussi augmenter. La forteresse de Faltra est ici en première ligne afin de tenir à la fois les monstres et les Déchus, ainsi que pour protéger les territoires de toutes les autres races. »

Si cette ville devait tomber, il avait été dit que la moitié du royaume de Lyferia serait attaqué par les Déchus. Il n’y avait jamais eu un événement où les choses avaient été si mauvaises dans le jeu, mais si quelque chose comme ça devait arriver dans ce monde, qui sait ce qui se passerait ?

Cependant, ce qu’il savait à coup sûr, c’était qu’une quantité incommensurable de personnes mourraient.

« ... Ainsi, la personne responsable de cet endroit important est le gouverneur ici, » demanda Diablo.

« Vous avez raison. C’est le gouverneur de Faltra. Il s’agit d’une personne vraiment incroyable, pour le dire franchement, il est un héros, » déclara Sylvie.

« Un héros ? » demanda Shera en penchant la tête.

« Il y a trente ans, à l’époque où le Seigneur-Démon était encore là, il a combattu sur les lignes de front, massacrant toutes sortes de Déchus, » répondit Sylvie.

« Wôw ! Cela donne vraiment l’impression que c’est quelque chose d’incroyable ! » déclara Shera.

« Ahaha... Cela ne sonne pas trop comme étant vraiment sincère, Shera, » répliqua Sylvie.

« Mais je veux dire par là que Diablo a aussi gagné contre les Déchus, vous savez, » déclara Shera.

« Oui, je sais. C’est certainement un exploit, mais il risque de s’effacer de l’histoire. En fait, c’est quelque chose d’anormal que personne ne croirait si on leur le disait, » déclara Sylvie.

Depuis que Shera avait comparé le gouverneur à Diablo, Sylvie semblait se débattre un peu pour trouver les bons mots.

En regardant sous un autre angle, cela signifie qu’il est si fort qu’il ne peut être comparé à personne d’autre.

« Quel niveau aurait ce gouverneur ? » demanda Diablo.

Dans ce monde, tous les aventuriers autour de Faltra étaient au niveau 20 ou plus. Les valeurs aberrantes seraient Rem, qui était célèbre ici, qui se tenaient là avec son niveau proche de 40, et la personne qui disait être le plus fort guerrier de la ville, qui était au niveau 50. Dans le jeu, la zone autour de Faltra devait être aux alentours du niveau 60.

Par rapport à cela, les niveaux de tout le monde étaient incroyablement bas. C’était apparemment parce que les personnes ici évitaient quelque chose de dangereux puisque leurs vies étaient en jeu. L’une des causes principales de cette situation était qu’il n’y avait pas de Seigneur-Démon présent depuis 30 ans, et tout était paisible.

Quelle serait donc la force du gouverneur, ayant combattu et vécu d’innombrables batailles avec sa vie en jeu ?

Sylvie avait croisé les bras avant de répondre. « Hmm... Il est fort, je le sais à coup sûr. Mais je n’ai jamais essayé de déterminer son niveau... Après tout, il n’est pas un aventurier. Il pourrait y avoir une trace de cela dans la capitale royale, mais il n’est pas le genre de personne à qui vous pouvez demander par hasard une telle chose. »

« Il semble qu’il soit assez difficile de parler avec lui, » répliqua Shera.

« Hmph. » Bien que Diablo prétendait qu’il s’en fichait, son malaise ne faisait que grandir.

La source même de son grave manque de communication résidait dans sa capacité à mettre les autres de mauvaise humeur, tout simplement en faisant des choses qu’il ne s’attendait pas à faire. Et si cette personne était sévère, cela signifiait qu’il y avait beaucoup plus de chances que Diablo les rende furieux.

Il ne pouvait tout simplement pas imaginer un avenir avec eux.

Est-ce que je vais devoir mettre fin à mon jeu de rôle de Seigneur-Démon ici ? ... Non, il est déjà trop tard pour arrêter de le faire maintenant.

S’il ne se jouait pas un tel rôle, alors il ne pourrait pas parler devant des personnes aussi importantes. S’il était normal, il se serait probablement enfermé dans sa chambre, fuyant les choses.

Je ne peux pas moi-même le croire. Moi, je vais rencontrer le chef de la ville. La raison pour laquelle je fais ce rôle est parce que cela me donne l’impression d’être un jeu pour moi. Voilà pourquoi je suis en quelque sorte en mesure de faire ces actions.

Il avait commencé à voir les murs de pierre qui encerclaient le District Central.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Beaucoup d'informations dans ce chapitre 🙂

Laisser un commentaire