Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 10 – Chapitre 2 – Partie 1

***

Chapitre 2 : La conquête de la cathédrale viridienne

Partie 1

Après avoir attendu le jour suivant —,

Diablo était arrivé à la cathédrale viridienne, située au cœur de la forêt mangeuse d’hommes. Le sanctuaire était à moitié effondré et couvert de mousse. Si c’était le même que le Croisement de la Rêverie, il aurait dû y avoir un grand donjon qui s’étendait dans l’espace souterrain en dessous.

Il était actuellement juste avant midi. Diablo avait quitté Faltra tôt le matin, sa seule compagne étant pour l’instant Sylvie.

« Nous avons finalement réussi, Diablo, » déclara Sylvie.

« Hm. »

« Maintenant, la quête ici est exactement comme je l’ai expliqué en ville…, » continua Sylvie.

« Laisse-moi faire, » déclara Diablo.

Les détails de cette quête étaient assez simples. Dans les profondeurs de la cathédrale viridienne se trouvait un métal enchanté appelé Mythril éternel. Diablo devait simplement l’obtenir et le livrer à un graveur en ville, qui le transformerait ensuite en une alliance.

C’est un peu différent que dans le Croisement de la Rêverie.

Dans le jeu, un homme et une femme formaient un groupe et ils participaient ensemble à une quête. Une fois la quête terminée, ils recevaient les alliances en guise de récompense.

« Si ce n’est pas une alliance unique, vous pouvez en obtenir une chez n’importe quel bijoutier, » déclara Sylvie.

« C’est ce qu’il semblerait être le cas, » déclara Diablo.

Les bagues normales étaient de simples bijoux. Diablo, cependant, était à la recherche d’un objet magique appelé « alliance ». Dans le jeu, c’était un objet inutile, mais… dans ce monde, il avait apparemment pour effet de permettre d’avoir des enfants avec des membres d’une autre Race.

« Les monstres qui frayent dans la cathédrale viridienne sont…, » commença Sylvie.

« Ils ne seront pas un problème. » Lui coupant la parole, Diablo se dépêcha d’avancer. Poussant la porte en pierre, il descendit l’escalier.

†††

Dans la cathédrale viridienne, au premier niveau de sous-sol — .

Le donjon avait été sculpté dans la pierre. La mousse illuminait les cavernes, évitant à Diablo d’avoir à jeter un sort de lumière pour avancer.

« Diablo, pas d’incantation, m’avez-vous bien compris ? » déclara Sylvie en guise d’avertissement. « Se faire enterrer vivant n’est pas sur ma liste de choses à faire avant de mourir. »

« Si ennuyeux… »

« Heheh... C’est assez drôle ♪. Je crois que c’est la première fois que je demande à un sorcier élémentaire de diminuer sa puissance de feu, » déclara Sylvie.

La magie élémentaire n’était pas encore complètement développée dans ce monde. L’invocation était la principale école de magie utilisée par les sorciers.

« Eh bien, je suppose que la magie d’invocation est beaucoup plus sûre…, » déclara Sylvie.

En traversant le donjon, Diablo s’était dit : il n’y a pas de monstres cachés derrière les piliers, n’est-ce pas ? Je ne me ferai pas piéger au moment où je tournerai le dos, n’est-ce pas ? Y a-t-il des pièges sur les murs ou le sol ?

Une invocation permettrait d’aller en éclaireur. Un sorcier élémentaire, en revanche, devait chanter leurs sorts et il était faible quand on le surprenait. Dans le jeu, être pris en embuscade et tué par un monstre ou mourir dans un piège n’entraînait qu’une légère pénalité, mais ici, peu importe l’injustice de l’attaque ou la légèreté de la bévue commise, la mort signifiait que tout était fini. C’est pourquoi il était naturel pour la plupart des sorciers de se tourner vers l’invocation.

« Diablo! » cria Sylvie.

« Je le vois ! »

Des griffes géantes s’étaient abattues sur lui par-derrière, qu’il avait évité du plus petit mouvement possible. En se retournant, il s’était retrouvé face à un ours, ou plutôt un monstre en forme de peluche fantaisiste, un ours bénisseur. Mais son apparence mignonne était trompeuse, il s’agissait en fait d’un monstre de niveau 99.

« Je vais t’époustoufler ! » Diablo avait brandi son bâton, le Tonnerre Empereur. « Projectile d’éclair ! »

Un projectile de lumière avait été tiré, creusant un trou dans le torse de l’ours bénisseur. Le monstre avait été repoussé, mais un sort de niveau 80 ne suffirait pas à le faire disparaître complètement. Il s’était relevé, même avec un trou dans l’estomac. Pire encore, d’autres ours bénisseurs étaient apparus derrière lui.

« Lien du bois sacré ! » cria Sylvie. Des vignes brillantes poussèrent sur le sol en pierre, s’enroulant autour du groupe de monstres.

Les monstres grognaient férocement. C’était de la magie de soutien. Étant donné qu’il s’agissait de monstres de niveau 99, cela ne les arrêtait que pendant quelques secondes. Diablo avait chargé un sort et l’avait libéré.

« Je vais tous vous brûler vif ! Chaîne d’éclairs ! »

C’était un sort conçu pour frapper avec des éclairs un grand nombre d’ennemis proches, des étincelles grésillant sur les ours. Le groupe d’ours avait eu des spasmes et, alors que Diablo et Sylvie se lançaient à leur poursuite, la surface de leur fourrure était devenue carbonisée et noire.

Diablo avait fait claquer sa langue. « Ils sont étonnamment solides. »

Dans ce monde, les monstres avaient tendance à être plus faibles qu’ils ne l’étaient dans le Croisement de la Rêverie. Peut-être évitaient-ils aussi les batailles inutiles. Mais ces ours bénisseurs avaient les mêmes valeurs de vie que dans le jeu, et étaient aussi terriblement agressifs.

Est-ce parce que ce sont des monstres créés par la magie ?

« Tempête de verglas ! »

Une puissante rafale de vent glacé avait éclaté de la pointe du bâton de Diablo, faisant rage autour des monstres et les gelant sur place. Ils rugirent de colère avant de se briser en glaçons.

Enfin… Diablo soupira de soulagement à l’intérieur. Mais Sylvie, qui avait disparu, avait crié davantage.

« D’autres sont en train de venir ! »

Comme elle l’avait dit, Diablo avait vaincu quelques-uns, mais d’autres ours bénisseurs sortaient des profondeurs du donjon. Ils n’étaient peut-être que de niveau 99, mais avec un tel nombre, les choses allaient devenir délicates.

« Hmph… » Les lèvres de Diablo s’étaient retroussées. « Juste ce que j’espérais. Vous continuez à sortir comme des agneaux allant à l’abattoir. Il y a en fait quelque chose que je voulais essayer ! »

Diablo avait créé une balle d’éclair dans sa main droite, générant une balle de lumière à l’intérieur. Il l’avait tirée de sa main droite et l’avait attrapée avec sa main gauche, reflétant le sort. Il avait ensuite attrapé le sort réfléchi avec sa main droite, le réfléchissant à nouveau. Ce faisant, il avait emprisonné la boule de magie brillante entre ses deux mains.

Dans ce monde, je sais que je peux y arriver. La portée de ce que je peux faire est beaucoup plus grande ici.

S’il voulait seulement multiplier sa magie, son arme principale, le Tonnerre Empereur, en était déjà capable, augmentant considérablement sa consommation de mana dans le processus. Mais en utilisant la réflexion de la magie de cette façon…

« Projectile noir ! »

Un peu cliché, je l’admets…

La balle de lumière avait fusionné avec le sort de Projectile noir. Entre les mains de Diablo, la pure énergie élémentaire et magique s’était transformée en un autre type de magie.

« Qu’est-ce… !? » Sylvie, qui se tenait à côté de lui, ouvrit les yeux en état de choc. « Diablo… qu’est-ce que c’est !? »

« La magie composite ! »

C’était un nouveau type de magie, qui n’existait même pas dans le Croisement de la Rêverie. Le bout du doigt de Diablo avait touché la boule de magie, déclenchant le torrent d’énergie entre sa main et le troupeau de monstres.

Un grondement avait secoué le donjon…

†††

« Il a explosé…, » murmura Diablo.

« C’est sûr ~, » Sylvie avait acquiescé avec un ton totalement épuisé.

« C’était aussi une assez grosse explosion, » déclara Diablo.

« Ça a vraiment tout bouleversé ~, » déclara Sylvie.

Au moment où la magie noire et la magie de la lumière étaient entrées en contact, une onde de choc massive avait secoué tout le donjon.

« Je ne pensais pas que ça allait exploser dans mes mains… » Diablo soupira.

« Je pensais que je serais prise au piège et que je mourrais, vous savez ? Faites vos expériences seul la prochaine fois…, » déclara Sylvie.

« … C’est vrai. »

Il n’avait pas été blessé en raison des effets de l’Anneau du Seigneur-Démon, mais Sylvie, qui était près de lui, était en danger. Le fait qu’elle aille bien, bien qu’un peu épineuse et sarcastique pour cela, témoigne de ses compétences en tant que chef de guilde.

C’est une bonne chose que Rem et Shera n’aient pas été là pour ça…

Au final, son expérience magique avait échoué, mais le troupeau d’ours qui l’avait peut-être forcé à le faire malgré l’écart de niveau avait été anéanti. Ils avaient été transformés en un groupe d’ours en peluche carbonisés qui roulaient sur le sol maintenant noirci.

Les ours bénisseurs avaient une compétence particulière qui leur permettait d’attaquer l’ennemi avec des tentacules qui sortaient de leurs coutures. Cependant, comme Diablo ne les laissait pas s’approcher suffisamment, ils ne l’avaient jamais utilisé sur lui.

Merde, je veux rentrer à la maison…

Lorsque son mana était au plus bas, Diablo devenait apathique face à tout. Les questions qu’il croyait importantes commençaient à lui sembler insignifiantes. Tout ce qu’il voulait, c’était se blottir dans son lit. Alors, Diablo avait pris une potion de mana dans sa poche et l’avait bue. Ses doutes s’étaient alors dissipés comme un brouillard qui se lève, et ses émotions engourdies étaient revenues, secouant ses pensées léthargiques.

Très bien. Suivant !

Il avait ouvert une porte en pierre qui l’avait conduit à un endroit qui semblait différent du donjon en pierre dans lequel ils se trouvaient jusqu’à présent. La mousse qui envahissait tout avait disparu, et les murs lisses étaient éclairés par une illumination magique. Diablo avait comparé l’endroit à la carte de la cathédrale viridienne dont il se souvenait.

« C’est la partie la plus profonde, » déclara Diablo.

« C’est exact. Il y a une bande de terre exposée devant. C’est là que devrait se trouver le Mythril éternel. »

« Il n’y a aucune chance qu’elle soit épuisée, n’est-ce pas ? » déclara Diablo.

« Je ne comprends pas vraiment la logique derrière tout ça, mais… quand un homme et une femme entrent ici, ils peuvent toujours en emporter un peu avec eux, » répondit Sylvie.

Je suppose que c’est la même chose que le jeu.

« Il est possible de partir et de revenir pour en prendre autant que l’on veut, mais les ours bénisseurs et les autres monstres sont vraiment forts. Je ne serais pas venue ici si je n’étais pas avec vous. »

« Je vois, » déclara Diablo.

La plupart des aventuriers de Faltra se trouvaient au niveau 20. Peu de gens semblaient prêts à entrer dans un endroit grouillant de monstres de niveau 99.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

Laisser un commentaire