Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 1 – Chapitre 1 – Partie 9

***

Chapitre 1 : Être invoqué

Partie 9

Nous étions arrivés devant l’auberge. Il s’agissait d’un bâtiment en pierre localisé entre la porte ouest et la place centrale de la ville.

À mi-chemin, Rem et Shera lui avaient ouvert la voie et elles étaient donc passées devant lui.

Bien qu’il n’y avait qu’une seule auberge dans le jeu, dans la réalité, il y en avait plusieurs dans cette seule partie de la ville. De plus, vous ne pouviez généralement pas entrer dans les bâtiments qui ne servaient à aucune fonction dans le jeu, et donc, tous les endroits qui n’avaient rien à voir avec des quêtes avaient toujours eu leurs entrées bloquées. Il ne s’agissait que d’un décor dans le jeu.

Mais dans ce monde, c’était totalement autre chose.

Non seulement vous pouviez entrer dans la plupart des bâtiments ici, même les sigles trouvés sur ces bâtiments n’avaient pas tous le même modèle et aucun d’entre eux n’avait pu être vu dans le jeu. Une bonne partie des bâtiments étaient construits en pierre, avaient deux étages et avaient des toits triangulaires et des portes en bois. Il ne pouvait même pas les distinguer.

Autrefois, il y avait un JDR avec des graphismes qui étaient si bons que vous ne saviez pas où vous alliez. Il s’agissait d’un grand titre arrivé à l’aube de l’ère 3D du jeu, pensa-t-il.

Il pourrait être plus difficile de ne pas se perdre que d’utiliser la magie...

Si seulement il pouvait avoir une fonction carte ou quelque chose dans leur genre qui lui soit accessible.

Diablo tendit la main et attrapa la poignée en métal de la porte. Puis, poussant la porte en bois, il entra dans l’auberge. Cela faisait un moment qu’il n’était pas entré dans l’auberge de la ville.

Depuis qu’il avait personnalisé son espace personnel pour en faire son donjon, il l’avait que très rarement quitté.

Dans le jeu, les auberges ne servaient pas seulement comme un moyen de récupérer votre PV et PM. Le rez-de-chaussée était transformé en bar, c’était un endroit où vous pouviez recueillir des informations auprès des PNJs ou vous mêler à d’autres joueurs.

Et tout d’abord, il y avait l’accueil.

Là, une jeune fille de la race des panthériennes avec des oreilles de chat jaunes, techniquement, des oreilles de panthère, pourrait être trouvée.

Il s’agissait d’un PNJ que Diablo avait déjà vu.

Avec des cheveux bruns qui descendaient jusqu’aux épaules, la fille panthérienne leur avait fait un sourire qui s’était propagé d’une oreille à l’autre.

« Bonjour, bonjour ! ☆ Je suis l’idole de l’Auberge de la Tranquillité d’Esprit, Mei~ ♪ Miaou ! »

Ah, donc c’est toujours la même phrase qu’elle utilisait dans le jeu, se dit-il.

Il ne savait pas trop s’il devait se sentir soulagé ou étonné face à ce fait.

Il semblerait que la fille agissait toujours comme ça dans ce monde, puisque Rem et Shera ne semblaient pas avoir été surprises quand elles allaient lui en parler plus tard.

« ... Pourrais-je avoir la clef de ma chambre ? » demanda Rem.

« Rem ! Bon retour ! ☆ Est-ce que votre invocation a été un succès ? » demanda la jeune fille.

« ... C’est... eh bien, disons, la partie invocation a plus ou moins marché..., » répondit-elle.

Rem cachait son collier avec ses mains. La réceptionniste l’avait alors regardé avec un visage perplexe alors que Rem faisait ça.

« Y a-t-il un problème ? » demanda la réceptionniste.

« ... Ça n’a pas d’importance... Dans tous les cas, j’aurais besoin d’avoir une chambre en plus, » répondit Rem.

Je pense qu’elle en prend une pour moi, n’est-ce pas ?

Il se sentait mal de la laisser tout faire pour lui, et donc, Diablo comptait au moins payer pour sa propre chambre. Cependant, il n’était pas sûr qu’il avait bien de l’argent sur lui. Pour commencer, qu’était-il arrivé de l’argent qu’il avait eu dans le jeu avant aujourd’hui ?

Dans le jeu, il y avait un affichage en bas à droite de l’écran qui montrerait combien vous aviez d’argent, car l’argent n’était pas à proprement parlé un objet, mais uniquement un compteur qui variait en fonction des achats et dépenses.

De plus, il n’avait aucune sorte de sac en cuir qui semblait pouvoir contenir le moindre objet et encore moins son argent. Peu importe où il avait tapoté, il n’avait rien trouvé sur lui de semblable.

La devise utilisée dans le Croisement de la Rêverie était quelque chose appelée des « friths ». L’icône du jeu les avait toujours montrées comme étant des pièces de bronze, d’argent ou d’or, mais...

Peu importe à quel point ce monde était différent, il était sûr que les roturiers n’utiliseraient pas les pièces d’or comme monnaie pour leur vie quotidienne. Ils devaient sans doute utiliser ceux en argent ou en bronze, mais il ne pouvait en voir nulle part.

Donc ça veut dire... suis-je fauché en ce moment ?

Si c’était le cas, il pourrait serrer les dents et vendre son équipement ou ses objets en sa possession. Et si c’était un monde où vous pouviez travailler en tant qu’Aventurier, alors quelqu’un d’aussi fort que lui pourrait facilement commencer à mettre de côté de l’argent.

La réceptionniste avait tendu son cou. « Une autre chambre ? Est-ce pour l’homme derrière vous ? Bienvenue, monsieur ! Je suis l’idole du... »

« Excusez-moi ! » Shera avait soudainement haussé la voix afin de se faire entendre.

Même si elle était surprise, la réceptionniste lui avait quand même répondu avec le sourire. « Salut, vous êtes aussi là, Shera ! ☆ De quoi avez-vous besoin aujourd’hui ? Si vous avez besoin de votre clef alors je vais tout de suite vous la donner. ♪ »

« Je-je voudrais... hm... Je voudrais ajouter une personne de plus dans ma chambre, est-ce que c’est bon ? » le visage de Shera était devenu intégralement rouge alors qu’elle disait ça.

Est-elle en train de dire cela pour moi !?

C’est à ce moment-là que Diablo se dit qu’il devait donner des instructions afin de régler la situation problématique.

« Écoutez-moi, vous deux... Êtes-vous en train de parler du fait de partager une chambre avec une personne comme vous ? » déclara-t-il. Ses véritables sentiments étaient quelque chose du genre : « Si je dois partager une chambre avec une telle fille, je ne serai pas capable de dormir. Alors, s’il vous plaît, arrêtez, sinon vous allez me tuer. »

Shera serra les dents avant de déclarer. « Mais... mais... ! Je n’ai pas assez d’argent pour payer pour deux chambres ! Et si vous ne dormez pas dans ma chambre, Rem va avoir l’impression d’être votre Invocatrice ! »

Rem lui fit un sourire glacial avant de répliquer. « ... Mais je suis celle qui a fait venir Diablo dans ce monde, alors c’est tout naturel pour moi de lui préparer une chambre. Comprenez-vous ? Vous devrez juste aller profiter de la pauvreté dans votre coin ! »

« Vous avez tort ! Je suis son invocatrice ! Et une invocatrice et son invocation doivent toujours être ensemble ! » répliqua Shera.

« ... Pas du tout ! Quelqu’un d’aussi incroyable que Diablo devrait être avec quelqu’un qui est tout aussi incroyable, » répliqua Rem. « Il sera donc avec moi. Donc voyez-vous... je vais faire préparer... Non, c’est décidé, il restera dans ma chambre. »

Il était vrai que Diablo était sans le sou. Mais qu’est-ce qu’il en était de devoir vivre avec une fille !? Il semblait qu’il n’y aurait pas de compromis possible avec Rem ou Shera.

La réceptionniste avait alors frappé dans ses mains. « Tout est parfait !! Nos trois clients peuvent rester dans notre chambre extra large ~ ☆ ! »

Shera avait alors commencé à paniquer. « Quoi !? Non, non, non ! C’est vraiment un problème ! Pourquoi suis-je dans la même pièce que Rem !? »

« ... Rester dans la même pièce que cette Elfe stupide est très désagréable pour moi, » répliqua Rem.

Tout en gardant son sourire, la réceptionniste pencha la tête. Vous pourriez presque voir les effets sonores de leurs cris apparaissant entre les deux filles. « Bon... sang, c’est un problème si vous commencez à vous battre ici. ☆ Alors, je vais mettre les vilaines filles dans la même pièce !♪ »

Rem avait l’air d’une personne qui allait dire quelque chose en signe de protestation, quand le sourire de la réceptionniste avait disparu.

« Je vais vous jeter dehors si vous continuez ainsi, » annonça la réceptionniste.

Face à une intensité, Rem et Shera ne pouvaient que hocher la tête tout en restant silencieuses.

Le sourire revint sur le visage de la réceptionniste, et elle tendit à Diablo la clef. « Alors voilà ! Essayez de ne pas trop troubler le silence de la nuit, d’accord ? C’est une demande spéciale de ma part, l’idole de l’auberge. ☆ »

Diablo avait alors pris la lourde clef usée en fer.

Il allait donc devoir partager la chambre avec les deux filles...

Il avait fallu beaucoup d’efforts pour empêcher que ses mains tremblent en raison de son trouble intérieur.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

2 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire