Comment NE pas invoquer un Seigneur-Démon – Tome 1 – Chapitre 1 – Partie 14

***

Chapitre 1 : Être invoqué

Partie 14

Après que Diablo eut fini tout ce qu’il avait à faire dans ces lieux, il quitta l’auberge.

Bien que le réceptionniste l’ait averti que la nuit pouvait se révéler dangereuse, il voulait refroidir son corps en chaleur avec l’air frais de la nuit.

Pour être honnête, quelqu’un dans cette ville peut-il même me faire une égratignure ? pensa-t-il.

Et la ville la nuit...

Il marchait dans les rues sans avoir une destination particulière en tête.

Je pense que je vais faire la route vers la porte ouest, puis revenir à l’auberge.

Une grande lune et une quantité incroyable d’étoiles brillaient dans ce ciel nocturne. Peut-être en raison de la dimension de la lune, c’est assez lumineux au cours de ce clair de lune.

Tous les magasins avaient fermé, et seuls les bars émettaient encore de la lumière à cette heure tardive de la nuit. Le son de personnes se parlant, et des rires rauques pouvait être entendu en provenance de ces établissements régissant la vie nocturne.

Il n’y avait pas grand monde qui parcourait les rues la nuit. Comparativement à la journée, les maisons de pierres et la route semblaient froides selon lui.

Devant lui, un groupe de personnes portant des robes qui lui semblait familier était en train de marcher vers lui.

On dirait qu’ils sont en tous quinze, son habitude de joueur l’avait poussé à analyser en un instant la situation qui se présentait devant lui.

Diablo avait pu se faire une idée du nombre d’opposants dans un groupe et de leurs positions en un coup d’œil. Ce n’était pas une compétence particulière du jeu, mais un témoignage de sa propre compétence en tant que joueur.

Les robes de ces personnes étaient les mêmes que les gardes qui étaient venus avec Céles plus tôt.

Ils étaient probablement des sorciers de l’Association des Mages.

Qu’est-ce qu’ils font en se promenant la nuit en un si grand groupe ?

Il était curieux, mais il n’avait aucune raison de leur demander ça.

Diablo marcha lentement, puis passa entre eux.

« Hé toi ! Le démon là-bas. »

Il avait été arrêté par une voix qui avait l’air de vouloir de se battre. Il y avait aussi un soupçon de moquerie dans la voix.

« Hm ? »

Maintenant qu’il y pensait, les humains dans l’histoire du jeu discrimineraient les autres races, et celles qu’ils méprisaient le plus étant les Démons tels que lui.

Les joueurs dans le jeu n’avaient jamais rien fait de tel, alors il n’y avait jamais vraiment réfléchi à la question.

Il ne voulait pas s’impliquer dans quoi que ce soit, alors il avait essayé de les ignorer et de continuer à marcher. Cependant, son opposant s’était rapproché de lui.

« Hey ! Alors un démon pense qu’il peut tout simplement m’ignorer, hein ! Vous êtes juste un parasite qui vit ici grâce à la gentillesse de Mademoiselle Céles et de la nôtre ! »

Parasite !?

Il était vrai que le pouvoir de Céles avait permis de maintenir la barrière protégeant la ville, mais il n’y avait aucune raison d’aller si loin en lui disant ça !

Il avait reconnu l’homme qui s’était placé devant lui pour l’insulter.

Il s’agissait du garde agressif qui était avec Céles et qui n’arrêtait pas de se plaindre, dont le nom lui avait échappé depuis.

Diablo avait décidé de lui fournir une réponse appropriée. « Quoi, menu fretin !? »

« Ngk!? N’as-tu donc vraiment aucune manière ? Je m’appelle Galluk ! Oser appeler quelqu’un comme moi, qui sers sous la direction de l’Association des Mages, un “menu fretin” est sacrément impoli, ne pensez-vous pas ça, vous tous !? »

Cela avait été accueilli avec un refrain de « C’est vrai ! » provenant de tous les autres sorciers présents, sauf bien entendu Diablo.

Ils semblaient également empester l’alcool.

Oh mon Dieu ! Non seulement ce mec est un emmerdeur, mais il est saoul ?

Diablo devenait un peu découragé face à cette accumulation de faits.

« Qu’est-ce que vous voulez ? Je ne me souviens pas d’avoir pu être arrêté par un menu fretin comme vous, » déclara Diablo.

« H-Hmph ! Dis-le tant que tu le peux encore. Depuis que je t’ai vu pour la première fois, je ne t’ai jamais aimé ! Je déteste ton attitude envers Mademoiselle Céles, et également ton attitude envers Mademoiselle Rem ! Tu manques de respect envers ces deux personnes ! »

On dirait que la discrimination n’était pas la seule raison pour laquelle il est venu après moi.

Même si Rem était d’une autre race, une Panthérienne, il l’appelait quand même « Mademoiselle ».

Une autre petite chose que Diablo remarqua était qu’il appellerait Céles par son nom de famille, « Maîtresse Baudelaire », quand elle était là, tandis qu’il appelait Rem « Mademoiselle Rem ».

On dirait que ce type a un autre côté de lui.

Il semblait s’être offusqué de quelque chose à propos de Diablo, et libérait son stress refoulé à l’aide de l’alcool et l’avantage d’être dans un groupe.

C’était bien mieux si Diablo ne se retrouvait pas mêlé avec quelqu’un comme lui.

« Si vous voulez être si bruyant, allez quelque part loin de moi. Je ne vais pas prêter l’oreille aux absurdités jaillies de quelques petits moucherons, » répliqua Diablo.

« Toi... Toiiiiii... Je ne te laisserai pas partir après avoir dit ça ! ... hehe... ! Hehe ! » L’homme nerveux se moqua de lui alors qu’il avait un sourire désagréable.

Regardant l’homme, Diablo avait un mauvais pressentiment à propos de tout ça. « Ne comptes-tu pas me laisser partir tranquillement ? »

« Ouais, en plein dans le mile ! Tu vas regretter de m’avoir dit ça... Non, tu vas regretter de nous avoir dit ça ! » répliqua l’homme.

Tien, il veut donc utiliser ses camarades !

Il avait alors compté le nombre de personnes présentes avec lui. Quinze, tout comme il l’avait pensé plus tôt.

Cela dépendait de la force de chacun d’eux, mais les prendre tous en même temps pourrait être un peu ennuyeux.

Cependant, il voulait que Shera et Rem continuent de penser à lui comme s’il était un Seigneur-Démon, donc il n’y avait aucun moyen de laisser passer ça.

« Maintenant, n’est-ce pas vous qui finirez tous par le regretter ? » demanda Diablo.

« Heh... Après cela, tu me supplieras d’épargner ta vie ! Tu verras bien ! » Galluk avait pris quelque chose de sous sa robe après avoir dit ça.

Il s’agissait d’un cristal, à peu près de la taille d’une balle de baseball.

Diablo se souvenait avoir vu ces graphiques quelque part avant.

« Donc, tu veux utiliser une invocation, » déclara froidement Diablo.

« C’est bien ça ! En tant que mage qui se tient à côté du chef de l’Association des Mages, je suis aussi un Invocateur accompli ! Je possède des invocations qui peuvent t’écraser en un instant ! Maintenant, si tu ne veux pas être blessé, à genoux. Je t’excuserais pour ta grossièreté envers moi si tu fais ça ! »

La foule était devenue folle autour de lui.

Diablo pencha la tête sur le côté.

« Grossièreté ? Qu’est-ce que tu racontes ? » demanda Diablo.

Il n’était pas conscient de faire quelque chose comme ça... bien qu’il l’avait probablement fait.

Parce qu’il était si mauvais quant à communiquer avec les gens, ces choses se passaient très souvent. Il n’essayait pas d’être hostile, et il ne voulait pas dire de choses méchantes, mais il se faisait des ennemis avant même qu’il ne s’en rende compte.

Essayer de s’entendre avec les autres est tout simplement impossible.

Après être venu dans ce monde, il pensait qu’il aurait réussi à se contenter de parler avec d’autres personnes en utilisant son rôle de Diablo, mais...

Quand quelqu’un avait commencé à l’attaquer sans lui en dire la raison, son désir de s’enfermer dans sa chambre avait refait surface.

Eh bien, ce type peut être un cas spécial. Pour le moment, je ne vais pas abandonner tout espoir.

Le visage de Galluk était rouge vif alors qu’il criait. Il avait l’air d’être vraiment énervé. « Putain de démon ! Je vais t’arracher les membres et les disperser sur le sol ! Quand je le ferai, Mademoiselle Rem verra qui est vraiment utile, et qui devrait être à ses côtés ! »

« M’arracher les membres... Il ne faut pas dire de telle chose, » déclara Diablo.

« Fuhahahaha! Vient à moi Salamandre !! »

Galluk avait brisé son cristal en le lançant contre le sol.

Puis, apparaissant au milieu des morceaux brisés fut un lézard entouré de flammes vacillantes.

C’est vraiment énorme.

Peut-être pas aussi grand que l’un de ces squelettes préhistoriques que vous trouverez dans les musées, mais suffisamment pour que Diablo doive lever les yeux pour le regarder.

Elle était couverte d’écailles de flammes, et elle faisait sortir et rentrer sa langue alors qu’elle baissait la tête vers Diablo. Ses yeux froids et inhumains, si communs chez les reptiles, étaient destinés à faire peur à ceux qui les voyaient.

Habituellement, cela vous ferait vous sentir pétrifié, comme une souris qui était en train d’être regardée par un serpent.

Il semble assez fort...

Dans le jeu, cela serait quelque chose proche de la quatrième Invocation de type Feu que vous pourriez utiliser.

Ses statistiques étaient à peu près les mêmes que celles d’un Guerrier au niveau 20.

L’utiliser pourrait être avantageux pour vous, car même si l’Invocation était tuée, vous ne subiriez aucun dommage.

Sa capacité spéciale était le Souffle Enflammé, une attaque de zone de type Feu qui était capable d’infliger le statut Enflammé.

Cependant, Diablo était actuellement équipé de la cape, le Rideau des S​ombres Nuages, qui était venu avec une capacité passive qui empêchait l’apparition d’effets de statut négatifs sur son porteur.

Cela signifiait que ce n’était pas un ennemi qu’il devrait craindre. Et en plus de tout ça...

« Une invocation, et cela au milieu de la ville..., » déclara Diablo.

Diablo avait été surpris que quelque chose comme ça soit possible.

Si on regarde dans le jeu, il était impossible d’utiliser des sorts liés au combat en pleine ville. L’invocation magique et les sorts offensifs ne pouvaient être utilisés qu’en dehors de la ville, alors que les Guerriers ne pouvaient même pas frapper avec leurs épées.

Si on y réfléchit à tout ça, je suppose que ce serait évident que cela soit différent dans la réalité.

La seule chose qui séparait la ville du monde extérieur était la barrière, quelque chose qui ne possédait aucune capacité en dehors de repousser les monstres et les Déchus.

Ce n’était que dans le jeu que les gardes viendraient auprès de vous quand vous aviez enfreint les règles. Il s’agissait du milieu de la nuit en ce moment, et il ne voyait aucun signe de leur présence.

Il semblait que Galluk se soit trompé quant à la surprise présente sur le visage de Diablo, alors qu’il commençait à se vanter de son invocation. « Comment aimes-tu ça ? Il s’agit de l’Invocation de niveau 30, la Salamandre ! Son souffle est assez chaud pour faire fondre l’acier ! Ses écailles peuvent repousser n’importe quelle lame ! Un corps massif ayant un pouvoir destructeur caché à l’intérieur ! Oubliez les combattants entraînés, c’est l’Invocation ultime, assez pour brûler un Guerrier à mort même s’il porte une armure ! »

Galluk riait avec jubilation.

Diablo était sans voix.

Le niveau de ce monde est-il vraiment si bas ?

La zone autour de la Cité Frontalière de Faltra était proche niveau 60 dans le jeu. Alors, s’imaginer que tous les aventuriers dans cette ville pourraient être facilement battus avec seulement une Salamandre de niveau 30...

Il ne comprenait pas la situation.

Si c’était comme ça, il aurait combattu certains des monstres à l’extérieur de la ville.

Je me demande si des ennemis de niveau 60 apparaissent ici.

Galluk semblait avoir confondu la pensée de Diablo comme un signe qu’il était terrifié et il commença à agir de manière pédante.

« Maintenant, excuse-toi ! Si tu le fais maintenant, je vais te laisser en vie avec seulement quelques brûlures ! »

Qu’est-ce que ce type vient de dire ?

Le garde avait choisi une bagarre avec son groupe en se promenant la nuit, avait lancé une invocation sur Diablo qui pouvait « brûler à mort des guerriers blindés » et avait continué à demander à Diablo qu’il s’excuse, même s’il ne disait pas pourquoi il faisait tout ça.

Ce n’était pas le genre de discours qui pouvait être attribué à l’alcool. Maintenant, Diablo était celui qui était énervé.

« Arrête avec ces imbécillités, Avorton ! Ne me fâche pas là ! » rugit Diablo.

« Ngk... Trou du cul ! Tu penses que ce ne sont que des menaces, n’est-ce pas ? » cria le garde.

En réponse à son attitude menaçante, le reste du groupe avait essayé de le prévenir.

« H-Hey, tu ne peux pas te battre dans les rues comme ça ? »

« Arrêtons avec tous ça ? »

« Que se passe-t-il si quelqu’un nous voit ? »

Cependant, Galluk ne serait pas arrêté.

Il avait affiché un sourire tordu.

« Un combat ? Mais que dites-vous là... ? Ce qui va se passer ne sera qu’une simple punition ! Non seulement il a insulté Mademoiselle Céles, mais il a injustement fait de Mademoiselle Rem son esclave ! C’est une punition pour ce lâche démon ! »

Réagissant aux sentiments de Galluk, La Salamandre laissa échapper un cri. « Hssssssss ! »

Cela ressemblait à un sifflement de serpent, mais cela avait été élevé à un volume vraiment assourdissant.

Au même moment, il avait déchaîné son souffle de chaleur qui avait jailli de sa bouche.

Est-ce qu’il m’attaque !?

La vision de Diablo était devenue rouge alors qu’il était englouti dans les flammes. Elles venaient directement vers lui, le frappant à mort.

La voix de Galluk avait été mélangée avec autant de folie que de joie dedans. « Fuhahahaha! Comment aimes-tu ça, Demon! Je te donne une leçon ! Brûle ! Crame !! »

Ses camarades de l’Association des Mages avaient pâli.

Cependant, ils étaient tout aussi coupables que Galluk d’avoir regardé cela et de n’avoir rien fait pour l’arrêter.

C’est bien ce que je pensais !? N’est-ce pas inutile ?

Les flammes qui entouraient Diablo se dissipèrent. Il n’y avait pas la moindre égratignure ou brûlure sur son corps.

Les pierres à ses pieds avaient été complètement liquéfiées. Mais malgré cette chaleur intense, même ses vêtements n’avaient pas été brûlés dans l’attaque.

Ce n’étaient pas de simples vêtements ordinaires, alors bien sûr, c’était ce qui devait arriver.

« Était-ce tout ce que comprenait ta leçon ? » demanda Diablo.

Diablo laissa échapper un soupir.

L’écart de niveau est trop important.

Il y avait un vieil aphorisme de jeu qui disait. « Monte de niveau, et frappe-le. »

Dans le MMORPG, le Croisement de la Rêverie, les écarts de niveau étaient des choses extraordinaires. La différence entre un niveau 150 et un niveau 30 était comme la différence entre un char d’assaut et un enfant.

Pour quelqu’un comme Diablo, c’était tout simplement une évidence qu’il n’allait subir aucun dégât.

Eh bien, peut-être que ce n’était pas autant une évidence dans la réalité.

Comme c’était la première fois qu’il avait été attaqué, il était capable de confirmer que sa défense magique était aussi élevée qu’elle l’était dans le jeu. Grâce à cela, vous pourriez dire qu’il y avait une bien meilleure compréhension de tout ce qui s’était passé.

Cette attaque aurait dû tuer une personne normale.

Si Diablo n’avait pas le pouvoir d’un Seigneur-Démon, alors il serait à coup sûr mort.

Cet homme avait décidé qu’il détestait tellement Diablo qu’il essayerait de le tuer. Il semblait qu’un petit « châtiment » était à l’ordre du jour.

Galluk avait été choqué par le spectacle. « Qu-Que se passe-t-il ? Pourquoi es-tu encore en vie ? »

Il semblait que cet homme croyait vraiment du fond de son cœur que la Salamandre était l’invocation ultime, et qu’il était étrange que Diablo ne soit pas mort.

Dans le jeu, si vous aviez essayé de dire qu’une Invocation de niveau 30 était la plus puissante du jeu, les gens penseraient juste que c’était une sorte de blague.

Cela signifiait que la raison pour laquelle il avait fait cette triste erreur était que les niveaux de tous les autres étaient si faibles. Il pourrait le plaindre de ça, mais il ne le ferait jamais.

« Une fois encore ! » Galluk grinça des dents avant de pousser un hurlement aigu.

Encore une fois, le souffle de chaleur s’était précipité vers lui.

Sa défense magique était définitivement supérieure et comprenait qu’il n’avait pas reçu de dégâts.

Habituellement, dans d’autres jeux, peu importe la différence de niveau, vous pourriez au moins vous faire blesser par de telles attaques. Cependant, dans le Croisement de la Rêverie, vous verriez juste un effet qui vous permet de savoir qu’aucun dommage ne vous a été infligé.

Galluk avait alors crié au reste de son groupe. « Hé ! Invoquez aussi vos invocations ! »

Les autres, qui ne semblaient pas aussi en colère contre Diablo, étaient indécis.

« Ummm... Mais, ne serons-nous pas punis pour les avoir convoquées au milieu de la ville ? »

« C’est bon ! Je vais en prendre la responsabilité, alors dépêchez-vous ! Dépêchez-vous et faites-le ! »

Il était devenu frénétique.

En réponse à sa ferveur, les alliés de Galluk avaient ​​jeté sur le sol leurs propres cristaux, et le bruit provoqué par ça fit écho.

Ce qui est apparu était des esprits élémentaires de divers types.

Esprit du Feu, Esprit de l’Eau, Esprit de la Terre, Esprit du Vent —

Il s’agissait d’invocations en forme de silhouettes d’oiseaux, et ils n’avaient pas d’yeux et de bouches.

Les rouges étaient « Feu », les bleus étaient « Eau », la « Terre » était jaune et le vert était du « Vent ». Ils étaient plats et avaient l’air d’avoir été découpés dans du papier de couleur. Chacun avait à peu près la taille d’un aigle de mer de Steller.

S’il n’y avait pas le fait qu’ils étaient des êtres magiques qui vous blesseraient juste en les touchant, ils étaient probablement assez grands pour que les gens puissent les chevaucher.

Leur principale façon d’attaquer était de voler vers leurs ennemis à grande vitesse, mais ils étaient aussi capables de faire sortir de la magie qui les composait et de lancer cela comme attaque.

Au total, quatorze de ces choses étaient apparues devant lui.

La Salamandre était toujours aussi puissante.

Un sourire était revenu au visage de Galluk. « Heh heh heh... Je ne sais pas pourquoi, mais il semble que tu peux résister à l’attaque de souffle de la Salamandre... Mais je parie que tu n’auras jamais été entouré par tant d’invocations auparavant ! Nous n’avons pas eu à piéger quelque chose comme ça depuis l’apparition d’un monstre de la Forêt Mangeuse d’Hommes. On pourrait dire que cela ne se produit que lorsqu’il y a un incident qui pourrait s’appeler un “désastre”. Tu vas regretter d’avoir défié l’Association des Mages ! »

Maintenant, c’était le choc.

À un moment donné, cela semblait être passé d’un problème contre seulement Galluk à un conflit avec l’ensemble de l’Association des Mages ce qui en faisait son ennemi. Le fait que ce type avait dit « je suis l’Association des Mages » l’avait choqué pour une tout autre raison.

Non seulement cela, mais à en juger par la façon dont il parlait, il semblait que Galluk pensait que ces invocations étaient assez puissantes.

Ces invocations avaient été les premières que vous pouviez obtenir dans le jeu et c’était ce qui l’inquiétait en ce moment après avoir entendu les paroles de Galluk.

Puisqu’un monstre de la Forêt Mangeuse d’Homme devrait être autour du niveau 60, ces choses ne feraient même pas un bon bouclier, et encore moins seraient capables d’affronter le monstre.

C’était un mystère.

Pourquoi les niveaux dans ce monde sont-ils si bas par rapport au jeu ?

C’était quelque chose qu’il devrait analyser plus tard, car cela devenait de plus en plus inquiétant quant à tout ce que cela impliquait.

À l’heure actuelle, il devait se concentrer sur le problème en cours.

Galluk et les autres avaient appelé leur invocation uniquement pour régler une rancune personnelle.

Il avait pensé que l’Association des Mages était une organisation logique et neutre. mais c’était juste une pensée naïve de sa part.

C’était difficile de penser comme ça quand il y avait des gens comme eux, qui faisaient tout ce qu’ils voulaient.

« Êtes-vous tous sérieux ? » demanda Diablo.

Ils étaient restés silencieux, mais n’avaient pas fait le moindre geste de recul.

Galluk avait alors ri. « Hehe... Hehe... Hehe hehe hehe ! As-tu perdu ton sang froid ? Mais tu sais, tu es celui qui a provoqué tout ça ! Si tu avais su ta place dès le début, tu ne serais pas obligé de mourir maintenant ! »

Malheureusement, il semblait être sérieux.

Si ses adversaires venaient après lui avec l’intention de tuer, même si c’était pour se protéger, il ne se retiendrait pas.

S’il comptait le tuer, c’était la preuve que les humains étaient aussi dangereux que n’importe quel monstre. Il ne pouvait pas se permettre de baisser sa garde en se retenant.

« Ne vous attendez à aucune pitié de ma part, » déclara Diablo.

« Démon, meurs ! Invocations, allez-y ! » Les invocations s’étaient déplacées au signal de Galluk.

Il avait été assailli par le souffle de chaleur de la Salamabdre et les attaques à longue portée des esprits élémentaires.

Il s’agissait d’un torrent de lumière composé de quatre couleurs différentes.

Cependant, Diablo n’avait pas ressenti le besoin de l’éviter.

Peu importe l’attaque, il était certain qu’elle était plus faible que sa défense magique. Non seulement cela, mais si vous attaquiez avec différents types de magie élémentaires, certains d’entre elles seraient en conflit les uns avec les autres. Par exemple, un sort élémentaire d’eau et de feu s’annulerait.

Est-ce que ces types n’ont jamais pratiqué de multiples attaques en même temps ?

Et il pourrait juste les disperser tous en utilisant sa propre magie. Ou...

Maintenant, c’est une bonne chance d’essayer quelque chose.

Tout d’abord, il voulait connaître sa propre force physique.

Un sorcier-démon comme Diablo était censé avoir une faible puissance d’attaque. Cependant, il y avait des monstres qui résistaient à la magie, alors il pourrait arriver un moment où il devrait se rapprocher et attaquer directement sa cible.

Je me demande quelle force j’ai en ce moment?

Diablo s’était approché de la Salamandre.

Les invocations avaient continué leurs attaques, mais cela ne lui faisait que voir des taches de couleurs dans ses yeux.

Il s’arrêta devant la Salamandre. Elle était assez grande pour qu’il le regarde en levant la tête.

Il n’avait pas pu s’empêcher de faire une rapide prière.

S’il vous plaît, ne laissez pas cela être tué en un seul coup.

S’il faisait tout son possible pour tester sa force, il espérait que cette chose serait assez solide pour l’encaisser.

Diablo prit son Bâton de Tenma et le déplacé vivement, frappant la Salamandre au niveau du cou.

C’était comme s’il avait fait se déplacer quelque chose fait en brume.

Puis, comme si elle avait été coupée avec une épée tranchante, la tête de l’invocation tomba sur le sol.

Alors que les lumières rouges dansaient autour d’elle, la Salamandre avait disparu, laissant un cristal noir sur le sol.

Une invocation défaite se transformerait en un cristal noir, ce qui signifiait qu’elle ne pourrait pas être utilisée pendant une certaine période de temps.

Diablo soupira. « C’était bien trop faible. »

Il espérait qu’elle aurait pu encaisser au moins un coup d’un démon spécialisé en tant que Sorcier. Il semble qu’il avait eu tort d’attendre quelque chose d’un lézard de niveau 30.

Les yeux de Galluk sortaient pratiquement de leurs orbites. « Quoi... ? Ah... nnnnon ! Ne faiblissez pas maintenant ! Après tout, il est tout seul ! Q-Q-Q-Qu’est-ce que vous faites tous !? C’est le bon moment ! Nous... Nous pouvons le vaincre ! Tuez-le ! »

« Si vous avez l’intention de fuir, je ne prévois pas de vous poursuivre..., » déclara Diablo. « Mais il n’y a plus moyen de contourner cela si vous restez. Je voudrais vérifier avec vous les affinités élémentaires quant à la magie offensive. »

C’était un système dans le jeu où, selon le type de magie avec lequel vous attaquez, si votre cible était de la même affinité élémentaire ou résistait à cet élément, alors la puissance de ce sort serait réduite.

Le feu était fort contre le vent, le vent était fort contre la terre, la terre était forte contre l’eau, et l’eau était forte contre le feu.

Fondamentalement, cela signifiait que si vous utilisiez la magie élémentaire du Feu contre un monstre élémentaire de l’Eau, alors la puissance de ce sort devrait être considérablement réduite. Voilà ce qu’il voulait confirmer.

Diablo avait pointé son bâton vers l’un des esprits de l’eau. « Éclate en fragments. “Explosions !” »

L’explosion provoquée par sa magie avait frappé l’Esprit de l’Eau.

Sa conclusion était qu’ils étaient trop faibles pour être utilisée pour mesurer les effets des affinités élémentaires.

L’Explosion que Diablo avait déclenchée n’avait pas seulement atteint l’Esprit de l’Eau qu’il visait, mais avait aussi englouti les autres Invocations présentes.

En plus de cela, les séquelles de l’explosion avaient arraché les carreaux de pierre du sol, les cassant en morceaux et les envoyant voler.

Non seulement ils avaient frappé les murs des bâtiments donnant sur la rue, mais ils avaient même frappé Galluk et les autres membres de son groupe en robe.

Heureusement, personne n’était mort... Mais les invocations avaient été complètement effacées de la surface du monde.

Eh bien, c’était un échec. Je suppose que j’aurais dû essayer d’utiliser un sort plus faible sur eux.

Galluk était étalé sur le sol, incapable de se lever. « Dé... Détruit. Ils ont tous été détruits... en un coup ? »

Ses compagnons en robe étaient dans un état misérable. Certains pleuraient, d’autres laissaient échapper d’étranges voix, d’autres exhalaient leur colère contre Galluk et d’autres étaient tout simplement étourdis.

Malgré le fait qu’ils étaient les invocations de niveau le plus bas que vous pouviez obtenir, il semblait qu’ils les avaient jugés suffisamment puissants pour s’enorgueillir d’elles.

Vous pouvez arriver à ce niveau en jouant un petit peu pendant une semaine de jeu environ...

Il avait compris que tout ce qui s’était passé ici ne pouvait même pas être appelé une expérimentation. Ils ne devraient pas venir afin d’avoir un combat avec lui après une dispute comme celle-là.

Voyons cela comme une bonne chose, c’est un problème de moins à gérer.

Alors que Diablo partait sans rien faire de plus, Galluk l’interpella. « Q-Qui !? ... Qui êtes-vous au juste ? Cela ne peut pas être... quelque chose comme ça... n’est pas possible. »

Qui suis-je ?

Il avait été invoqué ici, mais n’était pas une invocation. Il n’était pas non plus un habitant de ce monde.

Il prévoyait de devenir un Aventurier, mais pour le moment, c’était différent.

Diablo surgit d’un coup au-dessus des corps de ses adversaires.

Couvert de blessures et stupéfié, la peur s’était répandue dans le groupe de porteurs de robe de l’Association des Mages.

Il leur avait fait face avec son sourire diabolique. « Je suis Diablo, un Seigneur-Démon qui est venu d’un autre monde ! »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

5 commentaires




  1. 0



    0

    Merci pour le chapitre




  2. 0



    0

    Merci pour le chapitre !




  3. 1



    0

    Merci pour le chapitre. Ces jeunots vont recevoir un sacré savon de la part de leur patronne 😉




  4. 0



    0

    Merci pour le chapitre 🙂

Laisser un commentaire