Chargez sa magie avec un sourire – Tome 2 – Chapitre 61

Bannière de Chargez sa magie avec un sourire ***

Chapitre 61 : La Lumière et la Noirceur des Esclaves

J’étais en train de faire une petite pause pendant mon travail et donc, je restais là, à rêvasser.

Je m’étais moi-même nommé en tant que Roi, mais ma vie quotidienne n’avait pas changé du tout.

J’avais comme toujours obtenu des rapports d’Yuria puis j’avais donné des ordres à mes esclaves.

La plupart des tâches pouvaient facilement leur être laissées, mais grâce à l’augmentation de la population, ma charge de travail n’avait pas vraiment diminué.

Et ainsi, avec mon DORECA en main j’avais couru ici et là.

Si quelque chose avait changé, alors cela serait que je pouvais prendre une petite pause de temps en temps afin de boire un thé qui était fabriqué sans avoir besoin d’utiliser mon DORECA.

Après avoir fini ma pause ainsi que ma tasse de thé par la même occasion, je m’étais levé.

« Et bien ! J’ai obtenu une demande pour un parc, alors je suppose que je devrais aller en faire un. » (Akito)

J’avais alors quitté mon bureau avant de marcher dans les environs de Ribek.

« Madame. Combien pour ça ? » (Villageois)

« C’est 1 990 yens. » (Vendeuse)

« Ho ! Ce n’est même pas 2000, alors je vais le prendre. » (Villageois)

« S’il vous plaît, revenez me voir une prochaine fois. » (Vendeuse)

Sur le chemin, j’étais passé par le marché.

Il s’agissait à l’origine d’une zone ouverte, mais les entreprises étaient apparues ici et là, à la fin ce lieu était devenu un véritable marché.

Et récemment, c’était devenu encore plus animé.

Maintenant, vous pourriez même voir des personnes en provenance d’autres villes ici, au lieu de n’avoir que ceux de Ribek.

De nombreuses personnes étaient venues ici, s’étaient mélangées et avaient ainsi fait des affaires.

Contrairement à Marato, les personnes étaient animées et énergiques.

« Monseigneur, veuillez écouter ceci. Il existe une rumeur concernant une nouvelle ville un peu plus loin de Bisk. Je pense qu’elle est apparue ainsi. » (Habitant)

« Qu’est-ce que c’était comme ville ? Et combien de personnes y vivent ? » (Akito)

« Umm...Qu’est-ce que c’était ?? Je l’ai entendue, mais je n’arrive pas à m’en souvenir. Les personnes qui m’en ont parlé étaient des personnes en provenance de Ribek, alors je leur demanderais si je les vois. » (Habitant)

« Si vous vous en souvenez, alors dites-le à l’une de mes esclaves. » (Akito)

*

« Votre Majesté ! J’ai entendu par des voyageurs que quelques dragons qui se trouvaient plus au sud. Voici où il se trouve sur la carte. » (Habitant)

« Ce n’est pas si loin, alors... je comprends, je vais aller m’en occuper. » (Akito)

Alors que je traversais le marché, les personnes m’avaient appelé l’une après l’autre. Et chacune me parla de différents sujets.

Il y avait parmi toutes ces choses quelques demandes, mais l’information était aussi assez abondante.

C’était ainsi devenu un lieu qui non seulement rassemblait des personnes et des biens, mais aussi des informations et des rumeurs.

Plus il y avait d’informations qui circulaient et mieux cela pouvait être. Mais dans l’ensemble, j’avais pu les amasser assez facilement.

Ceci m’avait donné l’impression que cette rumeur commençait vraiment à se propager.

Mais c’était un autre travail que je faisais. Écouter, parler et traiter les informations obtenues.

Après avoir fini cette tâche, j’avais pu finalement arriver à l’emplacement où je devais aller.

Mon travail que je devais faire aujourd’hui était la construction d’un parc.

Il y avait là une zone qui était comme une petite poche d’air frais dans la ville si animée de Ribek.

Sur les bords de cette zone vide, plusieurs types différents de matériaux étaient présents.

Mira était là, à m’attendre à cet endroit.

« Maître ! » Cria-t-elle avant de venir vers moi. « Je vous attendais. »

« Heu ! Faisons-nous le parc ici ? » (Akito)

« Oui. » (Mira)

« Mais vous avez eu une bonne idée, n’est-ce pas... de faire un parc. » (Akito)

« J’en ai entendu parler de Risha et Lilia. Alors, je pensais qu’il serait bon de faire une forêt en plein milieu de la ville. » (Mira)

« C’est bien, bon travail. » (Akito)

« Hehe » (Mira)

— Magie a été augmentée de 10 000 —

Je l’avais félicitée tout en lui tapotant la tête, ce qui avait généré une charge de magie.

« Bon d’accord. Commençons ! » (Akito)

« OK! » (Mira)

J’avais alors sorti mon DORECA avant de rafraîchir des souvenirs d’un parc que j’avais vu sur Terre. Puis j’avais commencé à placer des cercles magiques ici et là.

J’avais commencé par planter des arbres, j’avais aussi placé un banc ou deux par moment, ainsi que placé une petite source d’eau et j’avais aussi creusé un bac à sable.

Mira avait placé les matériaux qu’elle avait apportés l’un après l’autre dans les cercles magiques.

« Vous avez apporté exactement ce dont nous avions besoin. » (Akito)

« J’avais entendu parler des matériaux dont nous avions besoin de la part de Risha et Lilia alors j’ai pus les préparer avant les travaux. » (Mira)

« Gentille fille. » (Akito)

« Ehehe » (Mira)

— Magie a été augmentée de 10 000 —

Mira s’était déplacée rapidement alors que nous construisions le parc.

Étant donné que le travail sur le terrain était pratiquement prêt, il ne fallut pas plus d’une heure avant que le parc ne soit presque terminé.

Le coût total en magie était proche des 50 000 pts de magie.

Mais les charges de magie que j’avais obtenue pendant ce temps avaient dépassé ce chiffre.

Finalement, mon montant total de magie n’avait que légèrement augmenté et non pas diminué comme je l’avais prévu initialement.

J’avais fait un parc, mais nos dépenses avaient été inférieures aux gains.

« Fantastique ! » (Akito)

« Oui, le Maître est fantastique. » (Mira)

« Ce n’est pas ce que je voulais dire. » (Akito)

« ? » (Mira)

Mira avait alors penché la tête due à la confusion.

Elle affichait la tête d’une personne se demandant "Alors qu’est-ce qui est fantastique dans ce cas ?"

« Je pensais juste que mes esclaves étaient vraiment incroyables. » (Akito)

« Alors, c’est bien le Maître qui est incroyable. Puisque des esclaves sans avoir de Maître ne seraient pas des esclaves. » Déclara Mira avec un large sourire clairement visible sur son visage.

« Je vois. Mais dans ce cas, le contraire est également vrai. Car je ne serais pas un Maître sans mes esclaves. » (Akito)

« Le Maître possède quatre esclaves, alors dans ce cas, il est un Super Maître. » (Mira)

« Avez-vous entendu parler de ça de Lilia ? » (Akito)

« Oui, desu. » Déclara Mira en imitant Lilia.

Ses paroles et son timbre de voix étaient assez drôles à entendre.

Après quelques efforts en plus, le parc fut enfin achevé.

Les enfants avaient entendu des rumeurs comme quoi j’étais en train de faire quelque chose de nouveau, alors ils étaient venus ici afin de jouer. Et ainsi, nous étions lentement repartis en regardant les enfants en train de s’amuser.

Il s’agissait là d’une nouvelle partie du monde qui venait d’être réhabilitée.

*

La nuit, lorsque je dormais je fus soudainement réveillé.

« Maître ! » (Mira)

Je m’étais alors frotté les yeux avant de voir qu’il s’agissait de Mira.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? Pourquoi êtes-vous actuellement ici ? » (Akito)

« Il s’agit d’une situation d’urgence. » (Mira)

« Une situation d’urgence !? » (Akito)

J’avais alors vu le regard sérieux de Mira ce qui effaça mon envie de me rendormir.

J’avais alors rapidement changé de vêtements avant de quitter la chambre. Mira m’avait alors guidé vers l’entrée. Là-bas, il y avait un homme que j’avais déjà vu. J’étais sûr de l’avoir déjà vu auparavant... mais je ne savais pas où.

« Maître, il s’agit du garde de la prison. » Me rappela Mira.

Oh, c’est donc ce geôlier, n’est-ce pas ?

C’était donc celui qui était responsable de Seiya.

Il avait un regard contrit sur le visage, et quand il me regarda, il s’agenouilla dans un splendide dogeza.

« Je m’excuse pour mon incompétence. » (Geôlier)

« Qu’est-ce qui ne va pas ? Qu’est-il arrivé ? » (Akito)

« En vérité... le prisonnier s’est évadé. » (Geôlier)

« Évadé. » (Akito)

Je doutais même de mes oreilles. Je n’y croyais vraiment pas.

***

Nous étions donc directement allés à la prison en plein milieu de la nuit.

Alors que nous étions entrés dans le bâtiment, je vis immédiatement que l’intérieur avait été dévasté.

« Comment cela pourrait-il être... » (Akito)

« Il s’agit là de la déconstruction ! » Déclara Mira surprise.

Oui, c’était bien une déconstruction.

L’une des fonctions du DORECA. Vous pouviez utiliser une grande quantité de magie pour déconstruire des objets.

La destruction visible à l’intérieur de la prison portait les caractéristiques bien spécifiques de la déconstruction.

Elle avait dû être perpétrée par Seiya qui avait le même DORECA que moi.

« Pour qu’il ait pu faire cela... il lui a fallu une très grande quantité de magie. » (Akito)

« Oui... une très importante quantité. » (Mira)

« Et il ne devrait pas pouvoir le faire avec une carte normale... Attendez ! » (Akito)

J’avais alors réalisé quelque chose de plus important que le type de carte dont il aurait besoin.

La destruction de la prison avait besoin d’une énorme quantité de pouvoirs magiques et la source de Pouvoir Magique de Seiya était...

« Que s’est-il passé avec l’esclave de Seiya ? Que s’est-il passé avant qu’ils ne disparaissent ? » (Akito)

J’avais alors eu un mauvais pressentiment à propos de ça.

La méthode de charge de la magie de Seiya était la violence.

Il effectuerait sans problèmes des coups de pied ou des coups de poing sur son esclave afin d’obtenir le pouvoir nécessaire, c’était l’opposé de ma personne.

En outre, cette méthode avait une efficacité assez mauvaise.

Les fois d’avant, quand il l’avait frappée, il n’avait reçu que 100 ou 200 pts tout au plus.

Afin d’obtenir la quantité de Pouvoir Magique pour sortir de sa prison, il avait dû commettre un acte particulièrement odieux.

« Que lui est-il arrivé !? Elle ne devrait pas être morte, n’est-ce pas ? Mira, allez dire à Maya de commencer la traque de Seiya. De plus, ramenez-moi des panacées ! » (Akito)

« OK! » (Mira)

Mira avait alors commencé à courir afin d’effectuer l’ordre que je venais de lui donner.

« Et bien... il l’a abandonnée. » (geôlier)

Nous fûmes tous deux paralysés par cette annonce.

« ... Hein !? » (Akito)

C’était complètement inattendu. C’était une conclusion très loin de ce que j’avais imaginé possible.

Je ne pouvais pas m’empêcher de douter de ce que je venais d’entendre.

***

Son corps était dans un état terrible — c’était rendu au point où je ne pouvais presque pas endurer le fait de la regarder.

« Mira. » (Akito)

« Oui ! » (Mira)

Mira avait alors couru vers elle tout en étant visiblement agitée. Elle avait sorti une panacée avant d’essayer de la lui faire boire.

Elle était aux portes de la mort, car seule une partie de la panacée put rentrer dans sa gorge. Elle était vraiment très proche de ça.

« ... Faites-le. Même si vous devez faire usage de la force, faites-lui boire la panacée ! » (Akito)

« D’accord ! » (Mira)

Connaissant les effets de la panacée, Mira m’avait obéi et l’avait forcée à la boire. Bientôt, les effets furent visibles, car nous avions vu ses blessures commencer à guérir.

L’esclave inconscient vit une certaine couleur revenir sur sa peau, alors même que Mira affichait un air sombre.

Je demandai alors au geôlier. « Qu’est-ce qui s’est passé ici ? »

« Hum... depuis un moment, l’homme s’est mis à frapper la femme encore et encore. Il l’appelait inutile, idiote, ordures, etc.. Et a exercé une violence excessive sur elle. » (Geôlier)

Je pourrais facilement imaginer Seiya le faire.

« J’allais les arrêter, mais cette fille m’a dit que c’était correct. En outre, j’avais reçu votre ordre de la laisser faire comme elle le voulait, sauf de l’aider à s’évader... donc j’ai été déchiré entre l’action et l’inaction. Et donc... » (Geôlier)

« Je vois... Je comprends la situation. Ce n’est pas vous qui avez commis une erreur, c’est ma faute à moi... J’ai sous-estimé Seiya. » (Akito)

« Umm... Est-ce que cette fille va bien ? » Demanda-t-il en la regardant furtivement.

Il s’était certainement lui-même blâmé de ne pas être intervenu.

« Elle va bientôt mieux aller. Nous lui donnons des médicaments... selon moi, elle devrait bientôt reprendre connaissance. Il s’agit là d’un médicament que j’ai moi-même fait. » (Akito)

Après avoir entendu mon dernier commentaire, le geôlier semblait légèrement plus à l’aise.

« Je comprends. S’il s’agit là d’un médicament que Monseigneur a fait, alors tout devrait bien aller. » (Geôlier)

« Je ne veux pas vous déranger plus. Je vais rester ici afin de m’en occuper, alors vous pouvez y aller. » (Akito)

« Compris. » Déclara le geôlier tout en hochant la tête.

Je l’avais ainsi vu partir, puis je m’étais alors tourné pour regarder l’esclave de Seiya. Mes yeux rencontrèrent ceux de Mira.

« Pour ne pas pouvoir ouvrir ses yeux après avoir bu la panacée du Maître... c’est vraiment horrible. » (Mira)

« ... Oui. » (Akito)

« Maître... »

J’avais alors entendu une voix derrière moi et donc j’avais tourné la tête. Je vis Risha, Yuria et Lilia se tenant là-bas.

Les trois filles affichaient un air inquiet. Il semblerait qu’elles aient entendu ce qui s’était produit ici et elles avaient accouru jusqu’ici.

Je fis un signe de la tête. Les trois prirent alors ma place alors que je marchais pour aller dehors.

J’avais regardé le ciel nocturne étoilé. Seiya était parti et avait abandonné son esclave ici.

Jusqu’à présent, j’avais essayé de fermer les yeux... mais il était impossible de le faire plus longtemps.

« Vous avez perdu toutes les qualifications en tant que Maître. » (Akito)

Une rage bouillante menaçait d’exploser à tout moment alors que je tentais pour l’instant de la refréner.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

9 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. Merci pour le chapitre.
    P.S : oui, il va enfin disparaître de la circulation...

  3. Merci pour le chapitre.
    PS:Mort à l'ordure.

  4. Merci pour le chapitre.
    PS:Mort à l'ordure.

  5. OUI OUI OUI OUI TRAQUE LE !!!!!! TORTURE LE !!!!!!!!!!!!! TUER LE !!!!!!!!
    Merci pour le chapitre 🙂
    ps: j'espère qu'il va bien le faire souffrir >:)

  6. Merci pour le chap
    Glace-le ou brule-le mais par pitié tues-le

  7. merci
    ps ...... tout a était dit

  8. Merci pour le chapitre.

  9. Merci pour le chapitre et l'auteur est beaucoup trop gentil le tas de merde sur patte va enfin crever

Laisser un commentaire