Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! – Chapitre 22

Bannière de Béni par la Déesse et Transféré dans un Autre Monde ! ***

Chapitre 22 : La Demande de Transfert et l’Accident dans la Forêt

Nous étions entrés dans le village puis nous nous étions immédiatement dirigés vers la maison du chef de village. Il s’agissait d’un village agricole, de sorte que chaque maison avait son propre champ. N’était-ce pas du riz qui poussait là ?

: Non, cela ne l’est pas.

« Excusez-moi, nous sommes venus ici à propos de votre requête, » annonçai-je.

Nous avions commencé à parler devant la maison du chef de village, et la porte s’était immédiatement ouverte.

« Oh, je vous attendais ! Merci d’entrer, » déclara le chef du village.

« Excusez-moi, » répondis-je.

Nous étions rentrés à l’intérieur du bâtiment. Bien sûr, Yurika était également venue avec nous. Le chef du village commença à nous parler dès que nous nous étions assis.

« Eh bien ! Après avoir vu ce qui s’est passé avec cette demoiselle, je pensais être sur le point de déclarer une requête ratée, » dit le chef du village.

« Je suis désolée..., » répondit Yurika.

Yurika s’excusa. En y repensant, elle avait dû aller faire un rapport pour sa requête de potion avant cette requête, ce qui désavantageait le prochain aventurier qui allait accepter cette demande...

« Eh bien, je n’ai pas besoin de m’inquiéter parce que vous avez trouvé des aventuriers qui peuvent vaincre ces loups Crocs, » commença à parler le chef du village. « Tout le monde possède-t-il une expérience de combat contre des Loups Crocs ? »

« J’en ai perdu le compte. S’il n’y en a que deux, nous pouvons les gérer en solo sans aucun problème, » répondis-je.

Oups ! J’avais oublié de dire, « En excluant Yurika. »

« Vous semblez fiable, » déclara le chef du village. « Serez-vous capable de les vaincre aujourd’hui ? Si vous comptez le faire demain, vous pouvez rester dans cette maison, car il n’y a pas d’auberge dans ce village. »

« Nous le ferons aujourd’hui, » répondis-je. « Alors, pourriez-vous nous parler des détails ? S’il vous plaît, incluez aussi ce qu’Yurika a trouvé. »

Le chef du village et Yurika acquiescent.

« D’accord. Tout d’abord, les dommages sont survenus à l’extérieur de la barrière de cette ville, » commença le chef du village.

Il semblerait qu’il existait un outil magique appelé « barrière de pierre » qui protégeait les villes et les villages. Elle créait une zone autour de la pierre que les monstres ne pouvaient pas franchir. Bien sûr, il y a quelques exceptions. La barrière n’affectait pas les monstres domptés, les monstres hautement intelligents et les puissants monstres (de haut niveau). L’objet devenait également moins efficace contre les grands groupes de monstres. Cela ne semblait pas empêcher les attaques de dragons ou les hordes de monstres.

Ce village de fermier n’était pas riche, mais il couvrait quand même une grande superficie. Donc... certains champs pouvaient être en dehors de la zone de protection, et plus la surface de la barrière était grande, plus elle serait coûteuse.

Mais les monstres ayant une faible intelligence ne s’approchaient généralement pas du champ, même s’ils se trouvaient en dehors de la zone protégée, à cause du sentiment désagréable qu’ils éprouvaient lorsqu’ils s’approchaient des champs à l’intérieur de la zone protégée.

« Il n’y a pas beaucoup d’animaux sauvages ici, » déclara le chef du village. « Et les monstres ne s’approchent généralement pas beaucoup de la barrière. Comme nous n’avons pas compris la raison pour laquelle nous avons été attaqués, nous avons envoyé la requête à la guilde des aventuriers. »

« Et grâce à mon observation, nous savons que les coupables sont des Loups Crocs, » déclara Yurika. « J’ai décidé de m’échapper parce que je ne pouvais pas me battre quand le second est arrivé. »

Je savais à quel point Yurika était faible. Il semblerait qu’elle devrait se battre de toutes ses forces pour simplement faire face à des gobelins.

« Savez-vous pourquoi les Loups Crocs ont endommagé le champ ? » demandai-je.

Le chef du village fut troublé par ma question.

« Peut-être qu’il s’agit d’une anomalie dans la forêt de Torute qui a provoqué ça, » déclara le chef du village.

« La forêt Torute ? » demandai-je.

« Oui, il s’agit d’une forêt à l’est de ce village, » commença le chef du village. « Les Loups Crocs peuvent généralement être trouvés là-bas. Ils n’attaquent pas beaucoup les champs du village, car il y a beaucoup de nourriture dans la forêt. »

« Alors selon vous, ils ont ciblé les champs à l’extérieur de la barrière quand ils ne pouvaient plus se nourrir là-bas, car selon vous il y aurait une anomalie à l’intérieur de la forêt ? » demandai-je.

« C’est possible..., » acquiesça le chef du village.

Mais notre demande était juste d’exterminer les Crocs Loups qui avaient endommagé les champs. Puisque ce problème ne nous concernait pas, nous ne voulions pas aller plus loin en ce qui concernait la forêt.

« Savez-vous où ces Loups Crocs sont en ce moment ? » demandai-je.

Je pouvais facilement les trouver à l’aide de ma Carte.

« Oui, ils sont en ce moment dans les champs, » déclara le chef du village. « Ils semblent penser que nous n’avons pas assez de force pour les chasser. »

J’avais raison, après tout, puisque je pouvais détecter les ennemis à l’intérieur du village.

« Vraiment ? » dis-je. « Pourriez-vous envoyer quelqu’un pour le confirmer puisque nous allons les exterminer maintenant ? »

« Alors, je vais y aller, » le chef du village annonça ça.

« M-Moi aussi ! » s’exclama Yurika.

Yurika aussi. Eh bien, est-ce vraiment nécessaire ? pensai-je.

Nous nous étions finalement tous dirigés vers le champ à la périphérie du village.

« Eh bien..., » commençai-je. « Comment allons-nous les vaincre ? »

« Comme d’habitude, il suffit de les approcher normalement et de les tuer, » répondit Maria calmement. Eh bien, c’était une bonne idée.

« Non, je vais laisser Mio les vaincre, » répondis-je.

« Hein !? Moi ? » demanda Mio.

Mio était surprise quand elle avait entendu ce que j’avais dit.

« Ne voulez-vous pas augmenter votre compétence de [Domptage de Monstres] ? » demandai-je.

« Oh ! C’est exact ! Je le veux ! » s’exclama Mio.

Il semblerait que Mio se souvienne finalement de la promesse que je lui avais faite de convertir les points de compétence des monstres qu’elle tuait en compétence [Domptage de Monstres] pour son propre usage.

« Il est impossible de calculer tous les points au milieu d’une bataille chaotique, alors c’est votre chance, » je lui dis.

« Merci beaucoup, Maître ~ ! » s’exclama Mio.

C’est bon si tu es heureuse, pensai-je.

« Cela signifie-t-il que ma chance n’est pas encore arrivée ? » Demanda Sera.

« Euh, désolé, » commençai-je. « Je vais vous trouver une occasion pour vous plus tard. »

Dans notre situation, je pensais que Sera aurait beaucoup de chances de jouer un rôle actif. Peut-être... une situation que personne d’autre ne pourrait résoudre.

« Alors, je les bats avec des flèches, » déclara Mio.

Les Loups Crocs étaient à sa portée. Nous nous étions cachés dans des buissons à vingt mètres d’eux. Il s’agissait de deux loups qui semblaient être en train d’obtenir un bon repas.

« Alors je vais les finir en une fois !! Ha ! » cria Mio en décrochant sa première flèche.

« Un de plus ! » s’exclama Mio.

Mio décocha les deux flèches à la suite l’une de l’autre.

L’une d’elles frappa directement la tête d’un Loup Croc, tuant le premier. Le deuxième loup, qui mangeait des légumes, le remarqua et leva la tête. La deuxième flèche frappa directement la tête et le tua.

Hmm... Vous pouviez prédire l’emplacement de l’ennemi. Elle avait vraiment réfléchi à où viser...

« Sensationnel ! Vous avez réussi, » m’exclamai-je.

« Fufu, Mio-chan s’améliore aussi tous les jours ! » déclara Mio.

Mio gonfla sa poitrine (inexistante) avec fierté. Notre politique ne reposait pas sur un statut élevé, mais sur ses propres compétences.

« C’est incroyable, » déclara le chef du village. « Vous avez pu les vaincre en un clin d’œil... »

« Wôw ~ même cette fillette peut les tuer, mais je..., » marmonna Yurika.

S’il vous plaît, ne soyez pas surprise. Eh bien, vous ne pouviez pas attendre ce genre de résultat quand vous regardez l’apparence de Mio.

« Donc, cette requête est terminée, » dis-je. « Que devrions-nous faire à propos des cadavres des Loups Crocs ? Nous allons les ramasser, mais si vous les voulez, nous les vendrons à un prix réduit. »

« Non, c’est déjà bien ainsi pour nous, » déclara le chef du village. « Pour le moment, revenons dans ma maison. »

Devant le chef du village, j’avais placé les cadavres des Loups Crocs dans la boîte à objets et je l’avais suivi.

Puis, nous étions arrivés une fois de plus dans la maison du chef du village.

« Ceci est la preuve d’une requête réussie pour ainsi obtenir la récompense, » déclara le chef du village. « Merci beaucoup. »

« Non, c’est vraiment bien que nous puissions les vaincre en toute sécurité, » dis-je.

« Euh..., » murmura le chef du village. « Si cela vous convient, pourriez-vous accepter une autre requête ? »

Qu’est-ce que c’est ? Je pense que je peux le prédire, pensai-je.

« Qu’est-ce que c’est ? » demandai-je.

« Je veux que vous alliez étudier l’anomalie se trouvant dans la forêt de Torute, » commença le chef du village. « Je veux que vous trouvez la raison pour laquelle ces Loups Crocs sont sortît de la forêt. S’il y a une anomalie dans la forêt, ce village est en danger. »

Je suis certain que c’est quelque chose qui doit être étudié. Toutefois..., pensai-je.

« Pourquoi nous ? » demandai-je. « N’avez-vous pas l’habitude d’aller en ville et de faire la requête ? »

« Vous avez raison, » répondit le chef du village. « Mais vous êtes vraiment fort, alors je vais aller faire une requête après ça. Alors... s’il vous plaît. »

« Quels sont les objectifs... et la récompense ? » demandai-je.

Le chef du village était à court de mots après avoir entendu ce que j’avais dit.

« Euh... Hmm... il n’y a rien que nous puissions faire si cela ne fait pas l’objet d’une enquête au préalable, » déclara le chef du village.

« Nous devons en parler, » dis-je. « Comment pourrions-nous accepter la demande sans objectif ni récompense ? »

En premier lieu, accepter la requête d’Yurika était vraiment une mauvaise chose. L’enquête et l’extermination étaient le même type de requête. Le rang de la requête dépendait des informations du terrain.

Il était possible qu’une requête de simple enquête devienne une requête d’extermination. Je ne pouvais pas accepter ce genre de requête avec insouciance.

Je voulais dire... Pourquoi avais-je accepté en premier lieu la demande d’Yurika ? N’avais-je pas simplement outrepassé la responsabilité de la guilde des aventuriers ?

R : Dans le cas de demandes classées C et ci-dessous, vous n’avez pas besoin de confirmer le rang avec la guilde. Dans ce cas, il a été jugé par la petite quantité de dégâts qui a été faite sur le terrain. La position de base devrait être « Je ne devrais accepter aucune requête que je ne veux pas », et cela inclut les requêtes que vous n’êtes pas sûr de pouvoir terminer.

Vraiment choquant.

« Parce que vous êtes si fort ! Veuillez accepter cette requête ! » Yurika, qui avait été silencieuse jusqu’à maintenant, avait soudainement dit cela.

« N’avez-vous pas entendu ce que j'ai dit ? » demandai-je. « Cette requête n’a même pas un objectif clair. Je ne peux pas accepter ce genre de chose. »

« Mais les gens de ce village pourraient avoir des ennuis ! » s’exclama Yurika. « En tant qu’aventuriers, nous devons aider une personne en difficulté ! »

Yurika semblait avoir des malentendus sur le fait d’être un aventurier. Elle avait un étrange sens de la justice.

« Je ne peux pas dire que vous avez tort avec ça, » commençai-je. « Mais il y a une limite à la façon dont nous pourrions accepter la demande d’une manière acceptable. Être un aventurier n’est pas un travail de charité. S’il vous plaît, ne vous méprenez pas. »

« Mais il est naturel d’aider les personnes en face de nous qui ont des ennuis ! » déclara Yurika.

Elle était têtue. Je n’avais pas dit que je n’accepterais pas cette requête. Ce ne serait pas du tout un problème si cette demande avait un objectif et une récompense. Le chef du village n’intervient pas non plus, puisque cette situation lui donnait un avantage.

« N’essayez pas de changer de sujet, » dis-je. « Nous parlons d’aventuriers qui vont ou ne vont pas accepter la demande maintenant, pas la raison d’être un aventurier. »

« Arg, m-mais je pensais qu’être un aventurier est plus cool que ça..., » déclara Yurika.

La voix d’Yurika devient faible. Elle avait l’air d’être déprimée, car nous n’allons pas accepter cette requête. Eh bien, copions ses compétences avant qu’il ne soit trop tard. Je prends juste un point chacun en [Évasion] et [Création d’Outil Magique] ensuite, je leur ajoute un point non converti et je le lui redonne les points. Voilà... Nous avons enfin [Évasion] et [Création d’Outil Magique] entre nos mains !

Il semblerait que la compétence [Évasion] d’Yurika était sur le point de monter de niveau, alors j’ajoutais un point supplémentaire. Eh bien, ça n’avait pas d’importance...

« Nous ne pouvons pas accepter cette requête maintenant, » déclarai-je. « Aujourd’hui, nous allons rester dans notre chariot et voter sur ce que nous allons faire demain. Nous pourrions également vous emmener en ville avec nous. »

Nous revenions en chariot comme je l’avais dit puisque nous nous sentions mal de rester chez le chef du village. Je voulais surtout dire par là que notre chariot était plus confortable que la maison du chef de village...

Yurika ne vint pas avec nous. Elle préféra rester chez le chef du village. Nous n’avions donc pas à nous inquiéter des « installations que nous ne pouvons pas lui montrer », en particulier, la cuisine, la salle de bain et la chambre à coucher.

*

Le lendemain, tout le monde se prépara au départ tandis que je me dirigeais seul vers la maison du chef du village.

« Vous êtes encore ici, » commença le chef du village. « Mais n’allez-vous pas bientôt revenir ? »

« E-Eh bien, vous avez raison..., » marmonnai-je.

Le chef du village me semblait suspect. Ne me dites pas qu’il avait l’intention de me faire accepter la demande au dernier moment ?

« En y pensant..., » dis-je. « Où est Yurika ? »

Je ne voyais même pas Yurika sur la Carte.

« Cette jeune fille, » commença le chef du village. « Elle a dit : “Je vais enquêter sur cette forêt.” Elle est partie tôt ce matin. »

Le chef du village avait donc renoncé et il m’avait dit ceci. Il semblerait qu’elle avait vraiment un étrange sens de la justice. Alors elle avait agi de son propre chef. Super ! J’avais déjà pris ses compétences hier, alors elle n’avait plus rien à faire avec nous.

Suis-je sans cœur ? Mais peu importe. Cela n’a pas d’importance parce qu’elle a agi seule, et elle n’était même pas l’un de mes compagnons, pensai-je.

« Alors ? Le document de la requête, » demandai-je.

Le chef du village était un peu surpris quand je lui avais demandé le document de la requête.

« Allez-vous nous aider ? » demanda le chef du village.

« Pourquoi me demandez-vous ça ? » répliquai-je.

« Est-ce pour votre compagnon ? » demanda le chef de village.

« Nullement, car elle ne l’est pas, » dis-je. « Elle nous a seulement suivis quand elle nous a transféré sa requête. »

Il semblerait qu’il pensait que nous allions suivre Yurika, qui était allée à l’avant pour enquêter. Peut-être qu’il avait même incité Yurika à le faire.

« N’avez-vous pas de document de requête ? » demandai-je.

« N-Non, je ne le fais pas, » bafouilla le chef du village. « Je pense que je vais d’abord attendre qu’elle fasse un rapport. »

Eh bien, il avait raison. Selon l’événement d’hier, le chef du village savait comment faire une requête appropriée maintenant.

« Compris, » dis-je. « Dans ce cas, nous partons. »

Puis j’étais parti.

« S-S’il vous plaît, attendez un moment ! » le chef du village m’appela. « Pourriez-vous attendre pendant que je fais une requête ? »

« Je vais seulement attendre ce matin, » dis-je. « Je n’ai pas l’intention d’attendre qu’Yurika revienne faire un rapport, alors vous devez le faire maintenant ou oublier cette idée. »

« C’est..., » marmonna le chef du village.

Je n’avais pas l’intention de cacher quoi que ce soit et encore moins l’intention de nettoyer ce gâchis. Je voulais retourner en ville et me préparer à aller à la prochaine ville... J’avais alors quitté la maison du chef du village et étais retourné dans mon chariot.

« Hein !? Yurika-chan et les villageois ? » me demanda-t-on.

« Il semble qu’Yurika inspecte la forêt par elle-même, » commençai-je. « Nous allons accepter la requête si le vote va dans ce sens, mais nous devons y aller bientôt. »

« Vraisemblablement. Il n’y a pas d’intérêt à attendre, » déclara Mio.

« Dans ce cas, allons-y, » dis-je.

« « « D’accord, » » » s’exclamèrent toutes les filles.

{Ouais !} s’exclama Dora.

Je laissai la conduite à Sera et Maria alors que nous quittions le village.

Puisqu’Yurika n’était pas là, nous étions libres d’utiliser les Pièces.

Alors que nous quittions le village, je vérifiai la Carte. Il y avait une zone nommée la forêt Torute à proximité. Yurika n’était pas sur la route ou dans le village, elle devrait donc être dans la forêt.

Faisons une conversation utile... À propos de certaines fonctions de la Carte.

Toutes mes subordonnées étaient affichées en bleu. Il y avait une condition sévère pour que le système affiche une icône bleue, donc il ne deviendrait pas bleu si ce n’était pas vraiment un ami proche ou un amoureux. Je ne pensais pas que son icône serait bleue.

Les ennemis étaient affichés en rouge. Cela incluait n’importe quelle créature qui m’était hostile, et cela, peu importe s’il était de haut ou bas niveau.

Le vert était pour les personnes neutres. Il s’agissait des points les plus fréquents. Cela me permettait de détecter un problème à l’avance... ou de planifier comment l’aborder. Les cadavres étaient affichés en gris, et la couleur de la bordure était utilisée pour identifier les cadavres amis ou ennemis.

À ce moment-là, l’icône d’Yurika clignota soudainement et il devient gris avec une bordure verte.

« EH... Yurika, elle est morte, » dis-je.

« Hein !? Oh, vous avez raison, » déclara Sakura.

{Est-ce que c’est l’icône d’Yurika ?} demanda Dora par télépathie.

« C’est vrai, » confirma Maria. « Il semble qu’elle soit morte. C’est naturel parce qu’elle a agi seule sans écouter l’avertissement de Jin-sama. »

« Maria-chan, c’est un peu dur ce que tu dis, » déclara Mio.

« Mais je lui ai dit de prendre la responsabilité d’elle-même, » déclara Sera. « Donc, ce n’est pas de notre faute. »

Tout le monde était calme. Du point de vue des personnes dans ce monde, y compris Mio, mais pas Sakura, la vie était bon marché. Cependant, Dora ne comprenait pas. Comme toutes avaient été des esclaves à moitié mortes, elles connaissent vraiment la mort.

« Que va faire le Maître ? » demanda Mio.

« Je n’ai pas l’intention de faire quoi que ce soit, » dis-je. « J’ai déjà pris toutes ses compétences rares hier, et nous ne pouvons pas prendre ses capacités puisqu’elle a été tuée par quelqu’un d’autre. »

Mais j’étais un peu curieux au sujet du monstre qui avait tué Yurika.

Mangeur d’Hommes (Classe Aberration)

Niveau : 40

Compétences :

[Attaque de Poison Niv. 5] [Attaque d’Acide Niv. 5] [Tentacule Niv. 5] [Régénération Niv. 3]

Note : Une plante qui se nourrit d’animaux, de monstres et d’humains.

« Maria, Sera. Dirigeons-nous vers la forêt de Torute, » dis-je.

« Compris, » répondit Maria.

« Euh... Attendez !? Pourquoi ! » marmonna Sera.

Sera était un peu confuse quant à mon soudain ordre alors que Maria avait immédiatement obéi à mon instruction.

« Pourquoi voulez-vous soudainement aller la tête la première dans la forêt ? » demanda Mio.

« Ah, je suis intéressé par le monstre qui a tué Yurika..., » demandai-je.

Mio avait alors également vérifié la Carte.

« Un Mangeur d’Hommes ? Aberration ? Cela à l’air intéressant ! » acquiesça Mio.

Je suis intéressé par le type Aberration, mais le problème n’est pas seulement là, pensai-je.

« C’est un type Aberration, et son nom sonne d’une manière désagréable, » dis-je.

« Euh... Savez-vous quelque chose sur les Mangeurs d’Hommes ? » demanda Sakura.

« Je suis désolé, mais je ne veux pas en parler, » dis-je. « De toute façon, nous devons le vaincre. Et ce n’est pas pour venger Yurika. »

Il ne s’agit pas du tout d’Yurika, mais nous devons le vaincre, peu importe, le coût, pensai-je.

Q : Qu’est-ce qu’un type Aberration ?

R : Un monstre muté extrêmement rare avec une faible probabilité que cela se produise. Ces monstres sont généralement forts et cette mutation les rend encore plus forts.

Dix minutes plus tard, nous avions atteint la forêt de Torute avec notre chariot. Tamo était en attente, gardant le chariot.

« Puisque nous voulons les vaincre rapidement, je vais dans l’ensemble augmenter les statistiques, » déclarai-je.

« Il est inhabituel que Jin-kun fasse cela, » déclara Sakura.

« Euh... Détestez-vous les Mangeurs d’Hommes ? » demanda Mio.

Je ne pense pas que je déteste les Mangeurs d’Hommes, pensai-je.

« Puisqu’il s’agit d’une extermination, Maria et Sera seront des avant-gardes tandis que Dora et moi nous nous déplacerons librement, » dis-je. « Mio et Sakura, même si je pense que c’est une mauvaise idée, je veux que vous veniez également avec nous. »

« Compris ! » s’exclama Sera. « Mon temps est enfin arrivé ! »

« Je ne peux pas laisser ces parasites déranger Jin-sama, » déclara Maria. « Sera et moi sommes déjà bien assez pour les exterminer. »

Les deux avant-gardes semblaient être pleines de motivation.

{Je serai avec le Maître ~,} déclara Dora.

Comme d’habitude, Dora était mignonne. Cependant, elle ne conviendrait pas pour l’extermination parce que son rôle était celui de tank.

« Il est difficile de se battre tout en se déplaçant. Donc je vais suivre depuis derrière vous, » déclara Sakura.

« Points de [Domptage de Monstres], » déclara Mio.

Sakura ne convient pas pour ça, alors elle doit juste rester en arrière. Mio, ne t’ai-je pas dit qu’il est difficile de calculer les points pendant une bataille chaotique ? pensai-je.

Nous étions entrés dans la forêt. La forêt de Torute était différente d’une forêt de gobelins. Elle était plus comme une forêt tropicale. Les noix colorées et les champignons se trouvaient un peu partout. Des champignons colorés ? C’était clairement un poison, sans arrières-pensées.

En passant, tous les monstres étaient des types de plantes. En raison de l’apparition anormale d’un Mangeur d’Hommes, l’équilibre des forces dans la forêt avait changé, et cette forêt était maintenant dominée par un monstre de type plante. Cela pouvait sembler complètement différent de l’apparence de la forêt d’origine. Il s’agissait de la raison qui avait forcé ces Loups Crocs à aller hors de la forêt.

J’allais enquêter sur l’anomalie se trouvant cette forêt, mais je ne ferai pas de rapport, car trouver une raison d’être là était gênant. D’ailleurs, je ne pensais pas non plus que nous serions payés pour ça.

Nous étions entrés dans la forêt avec la formation que nous avions prévue plus tôt. Cependant, la puissance d’extermination de Sera et Maria était extrêmement absurde, et nous n’avions même pas ralenti depuis le début.

Maria visait généralement les points faibles tandis que Sera utilisait sa force brute pour couper en deux les ennemis en une seule attaque. Nous stockions tous les monstres que nous avons tués dans l’Inventaire. Alors que la vitesse était importante, il était également important de ne pas laisser derrière nous de cadavres ennemis. Heureusement, cela ne prenait pas beaucoup de temps.

Alors... ? Quel genre de monstres se trouvait-il dans cette forêt ?

Champignon marron

Niveau : 8

[Attaque de Confusion Niv. 3] [Résistance à la Confusion Niv. 3] [Spore Niv. 3]

Note : champignon parapluie de couleur marron.

Champignon vert

Niveau : 8

[Attaque Paralysante Niv. 3] [Résistance à la Paralysie Niv. 3] [Spore Niv. 3]

Note : champignon-parapluie vert

Champignon pourpre

Niveau : 8

[Attaque Empoisonnée Niv. 3] [Résistance aux Poisons Niv. 3] [Spore Niv. 3]

Note : Champignon parapluie violet

Champignon arc-en-ciel

Niveau : 15

[Attaque de Confusion Niv. 3] [Attaque Paralysante Niv. 3] [Attaque Empoisonnée Niv. 3] [Résistance aux États Anormaux Niv. 3] [Spore Niv. 3]

Note : Champignon parapluie arc-en-ciel

Sylvanien

Niveau : 10

[Mimétisme Niv. 2]

Note : Monstre qui imite les arbres.

Insecte de flammes et de glace

Niveau : 8

[Résistance au Feu Niv. 2] [Résistance à la Glace Niv. 2] [Parasite Niv. 4]

Note : Parasite. Donne aussi de la résistance aux monstres sous son contrôle.

Pomme Explosive

Niveau : 5

[Auto-destruction Niv. 3] [Volonté de Fer Niv. 1]

Remarque : Pomme qui explose. Comment/pourquoi il explose est encore inconnu.

Ananas Explosif

Niveau : 5

[Auto-destruction Niv. 3] [Volonté de Fer Niv. 1]

Note : Ananas qui explose. Comment/pourquoi il explose est encore inconnu.

Il s’agissait de la première fois que nous pouvons obtenir des compétences de type Résistance. Les États Anormaux et les Résistances aux États Anormaux étaient des compétences vraiment importantes dans les jeux, mais je ne les avais pas vus jusqu’à maintenant. Et trouver des champignons arc-en-ciel, c’était comme tomber sur le jackpot parce qu’il avait [Résistance aux États Anormaux] qui résistait contre tous les [États Anormaux]. Je les avais immédiatement distribués à tout le monde. La compétence d’imitation du Sylvanien était un peu différente du slime, même si elle avait un nom similaire.

Je pense que je pourrais le donner plus tard à Tamo-san, pensai-je.

Le type Explosif était des monstres qui s’autodétruisaient quand quelque chose était proche d’eux. Comme il y avait un petit délai, c’était facile de les vaincre. Par ailleurs [Volonté de Fer] leur permettait de garder un point de vie après avoir explosé. Je pensais que c’était une bonne combinaison, mais Sensei ne savait pas comment cela explosait. La seule explication était la compétence [Auto-destruction].

Le nombre de monstres anormaux augmentait à mesure que nous approchions de ce Mangeur d’Hommes. Yurika aurait pu aussi les rencontrer.

Je suppose que la compétence [Évasion] était vraiment géniale.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

18 commentaires

  1. Merci pour le chapitre.

  2. merci pour le chapitre

  3. Merci pour le chapitre.

  4. merci pour le chapitre, quel mort débile quant même et si ce gars a vraiment envoyé a la mort la petite ne devrait t'il pas mourir aussi ? ENVISAGE LE JIN-KUN

  5. Merci pour le chapitre 🙂

  6. Merci pour le chapitre.
    P.S :
    "« En tant qu’aventuriers, nous devons aider une personne en difficulté ! »"
    - Ça c'est le job de (super)héro, pas d'aventuriers.

    "« Mais il est naturel d’aider les personnes en face de nous qui ont des ennuis ! » déclara Yurika."
    - Je voudrais revenir au temps ou cette idée encore une conviction pour moi.

    "Yurika ne vint pas avec nous. Elle préféra rester chez le chef du village. Nous n’avions donc pas à nous inquiéter des « installations que nous ne pouvons pas lui montrer », en particulier, la cuisine, la salle de bain et la chambre à coucher."
    J'ai comme un mauvais pressentiment...

    "« En y pensant…, » dis-je. « Où est Yurika ? »

    Je ne voyais même pas Yurika sur la Carte."
    nannannanononoNONONONOOOOO....

    "Suis-je sans cœur ? "
    - Corriger moi si je me trompe, mais je viens de voir un chauffeur de taxi (= un aventurier, ici Jin) laisser un autre chauffeur de taxi innocent avec peu d'expérience (= faible) et bourré (= naïf) prendre la route (= mission) qui un virage (= monstre) très dangereux parce qu'il est pressé et notre taxi man a refusé sachant que c'était évident qu'il allait avoir un accident (= se faire tuer). Alors qu'il lui suffisait JUSTE DE LUI DIRE que s'il était si pressé il n'avait qu'à trouver un autre chauffeur (aider le village à trouver un autre aventurier) pour le job en lui faisant bien comprendre qu'il n'y arriverait pas.
    SVP, donnez-moi des moi des arguments pour me dire que ce qu'il vient de faire n'est pas une mauvaise action, parce que j'ai VRAIMENT du mal...

  7. Il a simplement agit d'une manière égoïste si on regarde et encore.

    Je met en spoil au cas ou.
    [spoil]

    Car si on regarde tout (je sais pas si tout est sortie, mais c'est un détail dans ce cas), plusieurs esclaves lui ont dit de pas le faire (on l'apprend dans un dialogue avec Sera) et lui voulait que le chef du village fasse le document pour faire une demande OFFICIELLE d'aide à la guilde. Il l'a même demander à plusieurs reprises en essayant de lui donner des chances en revenant par la suite et en insistant pour que le chef du village fasse cette demande.
    Hors, celui qui a fait la mauvaise action est le chef du village et nul autre. Il voulait pas payer pour faire le job, et a profité de la gentillesse (naïveté) de la demi-elfe.

    [/spoil]

    Demain, il y aura un chapitre extra avec la mort de la demi elfe. Tu verras bien.

  8. Finalement, le texte aurait pas du être mis en spoiler, car après relecture, tout est déjà connu dans le dernier chapitre et ceux d'avant.

  9. Alors je suppose que c'est correct tant qu'il n'attend jamais à la générosité d'inconnu.

  10. Je doute qu'il s'attends à la moindre choses des autres (hors groupe).

    Mais tu verras bien avec les chapitres qui suivront, car tout n'est pas blanc, ni noir.

  11. Le chef du village est celui à blâmer, je suis tout à fait d'accord. Juste déçu de voir qu'il a laissé une mort arriver alors que cela lui aurait été très facile de l'empêcher. Il n'était pas obligé donc, je ne peux pas le blâmer.
    Mais s'il ne sauve pas une personne quand il en a le pouvoir, en échange il n'a pas exiger des inconnus qu'il le sauve ou l'aide même s'ils en ont le pouvoir.
    Si c'est comme ça, c'est correct pour moi.

  12. ah oui, ceux qu'elles ont dit après avoir appris la mort de la fille.

  13. Pour le fait d’avoir laissé l’autre mourir, il ne faut pas oublier une chose.

    Il pensait en vue de la compétence de fuite qu’elle pourrait fuir comme elle l’avait toujours fait. Il a même été lui donner un point de compétence de fuite pour lui donner un petit bonus, même si lui l’annonce pas ainsi.

    Sa seule erreur est qu’il n’a pas scanné la zone afin de voir s’il y avait un trop grand danger.
    Mais on pourrait aussi voir la chose sur le fait qu’il a tellement d’informations qu’il ne peut pas tout trier.

    Après ça, quand elle est morte, il avait directement l’information de qui l’a tué, donc c’était facile. Mais avant ça, il a dû rapidement parcourir la zone et il a juste vu des monstres un peu plus fort, mais rien de plus. Comme la zone n’était pas nettoyée fréquemment, il devait y avoir des centaines de monstres présents, donc difficile de trier le tout.

    Et même pour des tonnes d’autres monstres puissants, la demi-elfe n’aurait pas eu de problèmes, mais lui, il est particulier.

  14. Après que tu me fais voir la situation comme ça, je ne peux plus dire qu'il n'a rien fait. Il fait ce qu'il pensait suffisant pour qu'elle ne meurt sachant qu'elle n'est pas une amie. Et selon lui c'est déjà quelque chose vu qu'il n'avait de base aucune obligation envers elle. Il juste pas pu prévoir le niveau de menace de la forêt.

  15. "« Mais je lui ai dit de prendre la responsabilité d’elle-même, » déclara Sera. « Donc, ce n’est pas de notre faute. »"
    Quand lui a-t-elle dit ça ? Dans quel chapitre ?

  16. On a pas vu cette partie là, mais c'est sous entendu qu'elle l'ait dit dans le chariot ou chez le chef du village.

Laisser un commentaire