100 en Chance et une Compétence en Domptage de Dragons – Tome 3 – Chapitre 66

***

Chapitre 66 : Les compétences d’un héros

***

Chapitre 66 : Les compétences d’un héros

Partie 1

***Points de vue d’Alkelios***

En montant dans le ciel, j’avais posé mon regard sur le champ de bataille qui s’étendait entre la ville de Pustia et celle d’Elden’bar. Les magnifiques champs de céréales avaient été brûlés et transformés en cendres. Les dragons de notre côté avaient du mal à contenir les flammes tandis que d’autres les éteignaient. Les animaux qui se trouvaient autrefois sous terre ou au-dessus avaient été transformés en charbon tout comme une forêt au Nord.

Ce n’était pas moi ni ceux de notre côté qui l’avions fait. C’était un acte de l’ennemi. Leurs acclamations pour la victoire avaient atteint le ciel et traversé les plaines.

364 000 dragons et dragonnes avaient été rassemblés pour s’opposer à nos 26000. La différence de force était aussi nette que le jour. Nous étions submergés par des nombres énormes et jamais auparavant je ne m’étais senti aussi dévasté… sauf peut-être ce jour-là où j’étais tombé par hasard sur la reine alors qu’elle était en train de se changer. La porte n’était pas verrouillée et ce n’était pas comme si je venais spécialement la voir. J’étais là parce que je voulais apporter à Sa Majesté une partie de la confiture que j’avais préparée. Ce jour-là, je m’étais retrouvé à courir un long marathon autour de Drakaria tout en étant poursuivi par certaines dragonnes royales.

Poussant un soupir, je tendis la main vers la force adverse et envisageai de leur tirer dessus, cependant…

« Les bâtards se tiennent trop près de la ville et si je la tire, cette terre sera irradiée… la principale route commerciale entre Embryger et Albeyater coupe également au milieu du champ de bataille. » Dis-je avant de baisser le bras.

C’était mon plus gros problème jusqu’à présent. Je ne pouvais pas attaquer avec mon arme la plus puissante, car je finirais par empoisonner la terre, mais aussi gravement endommager l’économie du royaume. Ils pourraient facilement se remettre d’une guerre comme celle-ci, mais si la terre devenait inhabitable, même pendant une décennie ou deux, cela pourrait porter un coup dur au royaume. Si c’était une terre inhabitée ou inutilisée, c’était autre chose, mais à ma gauche et à ma droite se trouvaient des champs de céréales.

Cette région faisait partie de ce que les dragons appelaient le grenier à grain d’Albeyater. Parce qu’ils avaient brûlé les récoltes ici, les marchands allaient augmenter le prix des céréales obtenu par importation. Cependant, ils devaient avoir une récolte abondante l’année prochaine. C’était, bien sûr, si je ne laissais pas tomber l’arme nucléaire.

« Si la bataille était plus proche de la frontière d’Embryger, j’aurais peut-être utilisé cette attaque..., » avais-je dit.

Pourtant, même si c’était le cas, je n’aurais toujours pas utilisé cette compétence si Sa Majesté, le roi Feryumstark Seyendraugher, n’était pas d’accord. Dans l’état actuel des choses, nous étions obligés d’utiliser des moyens moins destructeurs.

De notre côté, la plupart des troupes regardaient l’ennemi avec inquiétude, voyant comment lors de la bataille à venir, chaque soldat de notre côté devait vaincre quatorze ennemis. C’était un nombre ridicule sachant que ce n’étaient pas les élites du royaume. Cependant, nous pouvions dire que nous avions comme avantage le nombre d’éveillé supérieur.

Selon les éclaireurs, il y avait six éveillés supérieurs ennemis. Notre côté en avait dix, y compris le roi, moi et Kataryna. Brekkar n’avait pas encore atteint le statut d’éveillé supérieur, Seryanna n’était pas loin d’y être et Kléo était au même niveau qu’Iolaus. Tous étaient forts, c’est vrai, mais je ne savais pas s’ils étaient capables de survivre face à un éveillé supérieur ou non.

Globalement, nos statistiques semblaient correctes lorsque j’étais à moins de 100 mètres d’eux.

Nom : Seryanna Draketerus

Race : Dragonne supérieure de la Haute Flamme

Statut d’éveil : 4 conditions sur 4 atteintes

Niveau : 861

Force : 6845 +1821,1

Vitesse : 5138 +1918,2

Dextérité : 4810 +1915,4

Magie : 7804 +2768,8

Chance : 60

Excellence magique : 76,4 % + 13,69 %

Bonus actuel : Dompteur de Dragon <multiplie par 5 l’absorption de force et énergie magique ainsi que la vitesse d’apprentissage>

Chuchoteur des flammes <toutes les attaques de feu reçues infligent 70 % moins de dégâts. Tous les sorts de feu infligent 30 % plus de dégâts. Peut absorber le feu et la chaleur pour augmenter son énergie magique ou soigner des blessures. Peut utiliser la vision thermique.>

 

Nom : Brekkar Draketerus

Race : Dragon

Statut d’éveil : 2 conditions sur 2 atteintes

Niveau : 961

Force : 8640 +1821,1

Vitesse : 4310 +1918,2

Dextérité : 5670 +1915,4

Magie : 3840 +2768,8

Chance : 24

Excellence magique : 64 % + 13,69 %

Bonus actuel : Dompteur de Dragon <multiplie par 5 l’absorption de force et énergie magique ainsi que la vitesse d’apprentissage>

 

Nom : Thraherkleyoseya Draketerus

Race : dragonne supérieure des ténèbres

Statut d’éveil : 3 conditions sur 3 atteintes

Niveau : 541

Force : 2470 +1821,1

Vitesse : 3240 +1918,2

Dextérité : 4120 +1915,4

Magie : 10 000 +2768,8

Chance : 34

Excellence magique : 56 % + 13,69 %

Bonus actuel : Dompteur de Dragon <multiplie par 5 l’absorption de force et énergie magique ainsi que la vitesse d’apprentissage>

Maîtresse des Ténèbres <les démons des enfers obéissent à tous vos ordres. Les attaques de lumière sont 25 % moins efficaces. Les sorts des ténèbres sont 20 % plus puissants.>

 

Nom : Kataryna Georg

Race : Dragonne supérieure de l’étincelle de glace

Statut d’éveil : 6 conditions sur 6 atteintes

Niveau : 1336

Force : 7229 +1821,1

Vitesse : 8775 +1918,2

Dextérité : 7860 +1915,4

Magie : 5450 +2768,8

Chance : 41

Excellence magique : 31 % + 13,69 %

Bonus actuel : Dompteur de Dragon <multiplie par 5 l’absorption de force et énergie magique ainsi que la vitesse d’apprentissage>

Sagesse de l’ancien <bonus acquis grâce à un éveil supérieur. Il permet à l’individu d’avoir une nouvelle perspective du monde. Cela augmente l’intuition de la personne. Confère l’aura d’un sage.>

 

Nom : Iolaus von Striggnyark

Race : Dragon supérieur de la lumière

Statut d’éveil : 4 conditions sur 4 atteintes

Niveau : 681

Force : 3670 +1821,1

Vitesse : 3110 +1918,2

Dextérité : 4170 +1915,4

Magie : 4720 +2768,8

Chance : 44

Excellence magique : 36 % + 13,69 %

Bonus actuel : Dompteur de Dragon <multiplie par 5 l’absorption de force et énergie magique ainsi que la vitesse d’apprentissage>

Maître de la lumière <la lumière obéit à vos ordres. Les attaques des ténèbres sont 25 % moins efficaces. Les sorts d’élément de lumière sont 20 % plus puissants.>

 

Nom : Elliessara Seyendraugher

Race : Dragonne supérieure de la haute lumière

Statut d’éveil : 6 conditions sur 6 atteintes

Niveau : 1207

Force : 2245 (6556) +1821,1

Vitesse : 1040 (7868) +1918,2

Dextérité : 3810 (9378) +1915,4

Magie : 7940 (12 980) +2768,8

Chance : 55

Excellence magique : 43 % + 13,69 %

Bonus actuel : Dompteur de Dragon <multiplie par 5 l’absorption de force et énergie magique ainsi que la vitesse d’apprentissage>

Sagesse de l’ancien <bonus acquis grâce à un éveil supérieur. Il permet à l’individu d’avoir une nouvelle perspective du monde. Cela augmente l’intuition de la personne. Confère l’aura d’un sage.>

Malus : Poison de la mort de Dieu

 

Et ensuite, il y avait moi…

Nom : Alkelios Yatagai Draketerus

Race : demi-humain, demi-dragon (supérieur de la haute flamme, haute lumière, hautes ténèbres, haute autorité)

Niveau : 1346

Force : 7588 +2053,5 +2592 +741 +2168,7 +1101 +1966,8

Vitesse : 9450 +1541,4 +1293 +972 +2632,5 +933 +2360,4

Dextérité : 8760 +1443 +1293 +1236 +2358 +1251 +2813,4

Magie : 14 250 +2341,2 +1152 +3000 +1635 +1416 +3894

Chance : 100

Excellence magique : 45 % +22,92 % +19,2 % +16,8 % +9,3 % +10,8 % +12,9 %

Compétences : Montrer ? O/N

Points de compétences : 16

Points de statistiques : 0

Force : 18 211

Vitesse : 19 182,3

Dextérité : 19 154,4

Magie : 27 688,2

Chance : 100

Excellence magique : 136,92 %

***

Partie 2

Et penser que Sa Majesté, le roi Feryumstark, avait réussi à me vaincre malgré ces statistiques scandaleuses. C’était vrai que je n’utilisais pas toute ma force… je ne voulais pas tuer tout le monde. Le roi très probablement n’utilisait pas toute sa force non plus. Si je devais deviner, je dirais que nous avions utilisé autour de 8000 en chaque statistique et nous avons ensuite concouru en compétence et en expérience. C’était quelque chose dans lequel je manquais énormément par rapport à lui.

Malgré tout, mes statistiques avaient des valeurs insensées par rapport au moment où j’étais arrivé dans ce monde. Mais quelque chose d’intéressant était arrivé quand la statistique d’excellence magique avait dépassé 100 %. Elle avait atteint 136,92 %. Donc, techniquement, mes attaques n’étaient pas seulement incroyablement puissantes à présent, mais j’avais également une attaque gratuite. Si, par exemple, je lançais une boule de feu, mon énergie magique ne baisserait pas, mais la magie dans l’air autour de moi diminuerait un peu. En d’autres termes, j’utilisais la magie naturellement présente dans l’environnement, ce qui était génial !

Si je lançai deux boules de feu, la première serait gratuite, tandis que la seconde coûterait 36,92 % du coût normal, mais les dégâts bruts seraient à peu près les mêmes. Le compte à rebours se réinitialiserait alors, et je pourrais une fois encore lancer une attaque sans aucun coût.

En d’autres termes, lorsque j’étais arrivé pour la première fois à Drakaria, j’aurais pu utiliser cette astuce pour m’épargner de l’énergie magique, mais le coût initial de la Itsy bitsy boom ! Cela coûtant 10 000 points de magie ! J’aurais facilement pu finir par assécher toutes l’énergie magique de la zone et Sa Majesté le roi, aurait pu voir cela comme un changement de plan. Ou il aurait pu penser que j’avais vraiment décidé de trahir les dragons et ainsi de m’attaquer pour défendre son royaume.

J’avais remarqué quelque chose d’autre à ce sujet. Si je vidais la zone de magie, ma régénération de magie en serait ralentie, ce qui me laissait croire que la quantité de magie dans l’environnement était bien supérieure à celle dans nos corps. Eh bien, cela revenait avec le temps, mais je ne pouvais pas l’utiliser en combat. L’utiliser comme une sorte de compétence anti-mage n’était également pas possible SAUF si nous étions tous deux coincés dans la même pièce.

Ainsi, cela ne pourrait être utilisé uniquement dans une bataille où on se déplaçait rapidement… ou sur un champ de bataille comme celui-ci, ou j’étais certain de ne pas rester dans la même zone trop longtemps.

Maintenant, la partie amusante était que même les statistiques de mes amis étaient plutôt absurdes. C’était le genre de statistiques généralement acquises uniquement après des décennies d’entraînement. Cependant, à cause de l’effet de ma compétence Dompteur de Dragon, une telle chose était accélérée de manière absurde. Selon Brekkar, c’était comme le fait de s’entraîner 10 fois plus vite.

De mon point de vue, c’était un effet plutôt puissant, mais comme Kataryna me l’avait dit, les statistiques n’importaient pas autant que leur utilisation. Comme preuve de cette affirmation, le bas niveau comparé à leurs statistiques. Dans cette guerre, il allait être crucial pour eux de pouvoir utiliser autant celles-ci que possible.

Mais, pour dire vrai, ce n’était pas que ça… le niveau 2 de la compétence avait l’incroyable option d’ajouter 10 de statistiques partout où je le voulais, après chaque monté de leur niveau en ma présence. Seryanna était celle étant restée le plus longtemps avec moi et sa rapide montée de niveau avait fini par lui donner BEAUCOUP de points. Pour être exact, il y avait plus de 4000 points de statistiques. Cependant, individuellement, il y avait différentes valeurs, mais j’avais fait de mon mieux pour les répartir de manière avantageuse pour leur style de combat.

Ces points étaient en quelque sorte une récompense pour être mes amis, mais je ne savais pas du tout comment ils fonctionnaient de manière naturelle.

Les capacités d’un héros étaient complètement surpuissantes et ridicules dans certaines situations. Mon Dompteur de Dragon n’avait aucun sens à plusieurs égards, ou peut-être… j’étais trop stupide pour comprendre le processus complexe derrière tout cela. Si je ne connaissais pas les lois sur lesquelles elle était basée, je ne savais pas exactement comment cela fonctionnait et je ne pouvais que constater ses effets.

En parlant de cela, lorsque j’avais passé Dompteur de Dragon au niveau 5, mon niveau avait été réinitialisé à 1 et je pouvais gagner plus de points de statistiques et de compétences.

Si je n’avais dépensé AUCUN point de compétences après ce niveau, j’aurais alors environ 1388 points, dont 42 auparavant. Cela signifiait que je pouvais acquérir 138 compétences supplémentaires et améliorées 277 fois. À ce stade, honnêtement, je n’avais pas pris la peine de suivre ces chiffres. Ils étaient trop ridicules ! Qui prendrait la peine de consulter une liste de plus de 138 compétences ?!

Depuis le début, mes compétences étaient les suivantes :

Héros : Il s’agit d’une compétence passive qui donne à l’utilisateur la possibilité de gagner 10 points de statistiques et 1 de compétences pour chaque montée de niveau, ce qui permet l’avancement physique de l’individu sans avoir besoin de s’y entraîner réellement.

Celle-ci ne pouvait monter de niveau et m’offrait un coup de pouce monstrueux comparé aux habitants ordinaires de ce monde, c’était si je savais l’utiliser à bon escient.

Puis il y avait :

Dompteur de dragon (niveau 5) : Compétence passive d’amélioration. Lorsqu’un héros développe une relation amicale ou intime avec un dragon, cette compétence lui permet de créer un lien privilégié. Le lien est indestructible par toute autre compétence à moins que le héros ne le veuille. Le héros à son espèce de changée en permanence en demi-dragon. La variante du dragon est choisie en fonction de la personnalité et des compétences. Ce changement immunise le héros contre tout autre changement forcé d’espèce. Le héros acquiert les traits spéciaux de chaque variante ainsi que tous les traits des espèces draconiques en conservant ses traits humains. Le héros gagne 30 % des statistiques des dragons, et le dragon aura la possibilité de monter de niveau 10 fois plus rapidement, quel que soit l’endroit où il se trouve. Le dragon gagnera l’équivalent de 10 % des statistiques globales améliorées du héros lorsqu’il se trouve à moins de 100 mètres de lui.

Avancement I : le héros peut sentir la direction dans laquelle il peut trouvé son ami dragon (sélectionné). Nombre de dragons pouvant être sélectionnés simultanément : 5. Cibles actuelles : Seryanna, Kataryna, Thraherkleyoseya, Brekkar, Elliessara.

Avancement II : Tous les dragons gagnent 1 point de statistiques supplémentaires à chaque montée de niveau et tous les 10 niveaux gagnés en présence du héros permettent au dragon d’améliorer de façon aléatoire leurs compétences. Le héros peut choisir où ajouter les points de statistiques à tout moment. Si le lien est rompu avant de les appliquer, ils seront automatiquement ajoutés à la statistique ayant la valeur la plus élevée.

Avancement III : Le héros peut choisir de partager une partie de son XP gagnée avec jusqu’à 3 amis dragons. Dragons actuellement sélectionnés : Seryanna, Kataryna, Kléo.

Avancement IV : Permet à un dragon de connaître l’emplacement actuel et la direction générale du héros. Dragon actuellement sélectionné : Seryanna.

Inutile de dire que j’avais utilisé assez tôt le troisième avancement, mais cela dépendait beaucoup de ma distance. Plus loin j’étais, moins ils recevaient de XP, et cela dépendait aussi du niveau. Plus le niveau est élevé, plus la quantité de XP est faible.

Cependant, rien qu’en regardant les statistiques de Seryanna, je pouvais dire à quel point elle s’était entraînée pendant que j’étais dans la forêt Seculiar. Iolaus avait également progressé sous Brekkar. Même Kataryna a monté de plusieurs niveaux. Laissant de côté les bonus que Seryanna, Kléo et Kataryna avaient reçus de ma part, leurs efforts étaient visibles à travers les valeurs affichées dans leur fenêtre de statut.

Maintenant, cette compétence avait coûté 25 points pour monter au niveau 5 et 16 autres pour ces deux avancements. Si je devais supposer que je n’avais jamais dépensé un seul point de compétence après être devenu un demi-dragon, j’aurais maintenant 1347 points.

Yeux de chaton (niveau 5) : Remplace les iris du héros par ceux d’un félin lorsque cette capacité est utilisée. Peut voir n’importe quoi dans un rayon de 10 km autour du héros. Coût : 50 points de magie pour l’activation initiale et 100 de magie par kilomètres ajoutée sans perception corporelle.

Avancement I : La perception du héros peut traverser des murs atteignant 1 mètre d’épaisseur.

Avancement II : Le héros peut utiliser des rayons X pour avoir au travers de toute surface d’une épaisseur maximale de 10 centimètres. Ne peut être utilisé sur des êtres vivants.

Avancement III : Le héros peut partager sa vue avec un autre individu sélectionné.

Ce sort avait été monté de niveau assez tôt dans mon voyage parce que j’en avais besoin pour repérer toute proie potentielle ou tout ennemi gênant que je voulais éviter. Celle-ci coûtait cher, c’était 10 points pour le niveau 3, 15 points pour le niveau 4 et 30 pour le niveau 5. Le premier avancement ne coûtait que 2 points de compétences, le second 8 et les derniers 16 points. Un total de 81 points de compétences. Mon total était donc tombé à 1266.

Identificus Processus Juridicus : compétence permettant au héros d’évaluer n’importe quoi. Coût 10 point de magie.

I R Roboticus : permet au héros de tout exploiter. Permet au héros de rassembler tout type d’herbe. Permet au héros de récolter n’importe quel matériau. Passif.

Je n’avais pas essayé de monter de niveau ni l’une ni l’autre parce qu’elles étaient déjà au niveau maximum. C’était une compétence d’évaluation et une de collecte spécialisée sans valeurs puisqu’elles permettaient de travailler également avec des matériaux divins.

En parlant de cela, j’avais remarqué que normalement, mon Barman exigeait que j’aie les bons types et quantités d’ingrédients avant de me proposer intuitivement la formule. Cependant, Identificus Processus Juridicus rendait cela obsolète ou plutôt fonctionnait comme une extension. Cela rendait mon travail BEAUCOUP plus facile lorsque je composais de nouvelles potions que je n’avais jamais créé avant. Tout ce que j’avais à faire, c’était d’identifier un ingrédient, puis d’examiner le commentaire de Barman.

En ce qui concerne cette compétence, je l’avais montée au niveau 4 à la maison de Brekkar, mais j’avais ajouté le dernier niveau et toutes les avancées de cette compétence dans la forêt Seculiar, et cela ressemblait à ceci :

Barman (niveau 5) : Permet au héros de créer tous les types de potions existants jusqu’au rang divin. Nécessite un laboratoire d’alchimie. Pour les potions divines, cette compétence nécessite un laboratoire d’alchimie divin. Requiers les quantités d’ingrédients corrects avant d’offrir intuitivement la formule de la potion. Nécessite un objet ou une compétence de type stockage. Coût : dépends de la potion.

Avancement I : Une fois la formule d’une potion identifiée, le héros rassemble tous les ingrédients sans recourir à des compétences spécialisées

Avancement II : Difficulté de création des formules pour chaque potion réduite de 50 %.

Avancement III : Tous les effets positifs des potions sur le héros sont jusqu’à 50 % plus puissants. Tous les effets négatifs des potions sur le héros sont 50 % plus faibles.

Avancement IV : Fais apparaître le laboratoire d’alchimie divin.

Le niveau 5 avait coûté 25 points, tandis que les avancements avaient coûté, 2, 4, 8 puis 16 points. Cela faisait une amélioration de 55 points, ce qui a ramené mon total à 1211.

Coq rapide : Invoque Gragh’jaggar, la monture poulet géante blindée de niveau égale au héros, statistiques moins 100 du héros sauf la chance. Peut transporter jusqu’à 5 personnes. Coût 250 point de magie.

Avancement I : Gragh’jaggar possède maintenant une selle confortable de 5 places avec amortisseur de choc et un porte-gobelet pour le conducteur.

C’était le seul avancement que je pouvais ajouter à cette compétence et ce porte-gobelet a coûté 20 points ! Le total était descendu à 1191.

***

Partie 3

Poulet éclair (niveau 2) : Invoque un Phœnix de foudre géant au niveau 999 minimum, niveau maximum = celui du héros. Coût : 237 de magie. Durée une heure, coûte 100 de magie en plus pour chaque heure.

Avancement I : Le Phoenix de foudre peut maintenant rester invoquer autant qu’il ou qu’elle souhaite, mais le coût initial est maintenant de 2337 magies.

Bien sûr, je ne pouvais pas oublier Jophiel Thunderash. J’avais également amélioré cette capacité au maximum et elle avait été une aide précieuse pendant mon séjour dans la forêt Seculiar. Bien que j’aurais préféré qu’elle prenne une forme différente de ce qu’elle avait pris… mais bon, tout se résumait à lutter pour une plus grande efficacité en combat et la consommation de magie. Avec l’augmentation de ma réserve et l’amélioration de cette compétence, son temps avec moi était plus long et elle pouvait libérer tout son potentiel.

Pour le coût, il fallait 100 points pour passer au niveau supérieur et 30 autres pour l’avancement. Avec cela, le total est tombé à 1041.

Le Hamster Spart (niveau 5) : capacité passive qui confère une aura défensive à l’individu. 40 % de tous les types de dégâts physiques sont amortis. 40 % de toutes les attaques magiques sont absorbées et converties en magie de l’utilisateur.

Avancement I : Ajoute une capacité active qui augmente temporairement toutes les défenses à 80 % au prix de 100 de magie par minute. Chant : Je suis le hamster spart !

Après Poulet éclair !, c’était la seconde compétence que j’avais montée au niveau maximum. C’était moins cher, et ses effets m’avaient sauvé plus d’une fois, en particulier l’avancement.

Cela m’avait coûté 40 points.

Maintenant, il m’en restait 1001, mais tous ces 300 points et plus avaient été bien dépensés.

L’effet de Tzuika (niveau 5) : confère l’individu des compétences magiques d’expert. Actuellement, permets le contrôle de 6 éléments. La quantité de sorts utilisables avec cette capacité est de 1 pour chaque élément en même temps. Sorts disponibles : Boule de feu, Mur de feu, explosion, lance-flamme, tour de flamme, pic de terre, tremblement de terre, flèche de terre, tsunamis de pointe de terre, météorites, balle d’eau, mur d’eau, pistolet à eau, tsunamis, brise, barrière de vent, faux de vent, coup de vent, tornade de faux de vent, balle d’ombre, flèche d’ombre, aveuglement, annulation de lumière, barrière de lumière, flèche de lumière, tir rapide de flèches de lumière et illuminer.

Avancement I : Augmente l’affinité d’un élément. Actuellement : Feu

Avancement II : Augmente l’affinité d’un élément. Actuellement : Ombre

Avancement III : Augmente l’affinité d’un élément. Actuellement : Lumière

Avancement IV : Permets à l’utilisateur d’apprendre tous les sorts des éléments contrôlés. (Ces sorts ne sont pas listés).

Celle-ci était l’une de mes compétences les plus utilisées et aussi celle m’ayant permis de gagner l’affinité avec plusieurs éléments. Le feu pour l’attaque, les ombres pour la furtivité et la lumière pour guérir. Mais c’est aussi parce que ces éléments représentaient mes principaux pouvoirs : leur donner un peu plus de puissance ne semblait donc pas être une mauvaise idée. Comme ils ne se coordonnaient pas aussi bien, cela avait également fait qu’il était devenu plus difficile de me contrer.

Pour cette compétence j’avais dépensé 70 points.

Points restants : 931

Style Super Chihuahua (niveau 5) : confère la maîtrise des armes comme les épées, à une main ou à deux mains. Accorde les compétences suivantes : Charge, attaque en dix fois, pas de côté, parade, bloc, esquive, double saut, attaque de cent coups, danse de l’épée, contre-attaque, raillerie, attaque de mille coups, saut aérien, mouvement brusque de côté, image rémanente, attaque infinie à l’épée, attaque miroir, ralentissement du temps, et perception des faiblesses.

Avancement I : Permets au héros de continuer à développer ses compétences de combat avec des épées

Avancement II : Permets l’utilisation instinctive des compétences. Cet avancement transforme la compétence en passive avec une consommation de magie et d’endurance.

C’était une compétence que j’avais améliorée au maximum dès que j’avais pu. Je recherchais des techniques de combat, mais à cause de ma force insensée, je finissais souvent par briser mon épée ce qui me laissait frustré et agacé. Heureusement que j’en avais beaucoup de rechange.

Le total pour cette compétence était de 16 +20 points pour les niveaux et de 4 +8 pour les avancements, soit 48 points.

Le total restant était de 883 points.

L’artisan brillant (niveau 5) : Donne au héros la possibilité de fabriquer tout type de bijoux jusqu’au rang divin. Selon l’objet à fabriquer, un atelier de fabrication de bijoux pourrait être nécessaire. Nécessite une forge, une enclume, un marteau de forge. Les objets divins nécessitent un atelier de fabrication de bijoux divins. Coût : dépends de l’objet.

Avancement I : Permets au héros d’identifier tout minerai non traité et bijou

Avancement II : Les bijoux peuvent désormais obtenir la capacité de stocker de la magie ou des sorts

Avancement III : Coût de production en magie réduit

Avancement VI : Fais apparaître un atelier de fabrication de bijoux divin

Pony power! (niveau 5) : confère au héros la possibilité d’enchanter et d’imprégner n’importe quel objet jusqu’au rang divin de magie. Les enchantements nécessitent un élément non endommagé ou un objet test pour un objet temporaire. Le héros doit avoir une compréhension claire de l’enchantement souhaité pour pouvoir fonctionner correctement (ne s’applique pas pour les objets divins). L’imprégnation d’un objet ne peut être faite que lors de la création de l’objet et oblige le héros à crier le nom de la compétence. La force de chaque enchantement dépend de la quantité de magie versée au cours du processus.

Avancement I : Permets la création et le test de nouvel enchantement basé sur ceux déjà connus

Avancement II : Permets au héros d’enchanter

Avancement III : Les enchantements appliqués par le héros peuvent être concentrés sur le noyau de l’objet de sorte que les dégâts extérieurs ne les affectent pas autant

Avancement IV : La liste d’enchantement divin est maintenant disponible Liste d’enchantement divin

Rock Hard! (niveau 5) : donne au héros la possibilité de créer une arme ou une armure allant jusqu’au rang divin. Forger nécessite une forge, une enclume et des outils de forges. La fabrication du cuir nécessite un support de tannage et les outils pour le travailler. Les objets de rang divin nécessitent une forge divine, une enclume divine et des outils divins. Coût : dépends de l’objet.

Avancement I : 50 % de chance en moins de briser l’objet en le créant

Avancement II : Peu maintenant, insuffler l’objet de magies pour augmenter leur durabilité

Avancement III : Fais apparaître l’outil de forge divin

Avancement IV : Fais apparaître la forge divine, l’enclume divine, et les outils de créations divins pour le cuir.

Ces trois compétences avaient été acquises en même temps et elles avaient été essentielles à ma survie dans la forêt, mais je ne les avais pas améliorées au maximum tant que je n’étais pas sûr de pouvoir épargner les points. Je voulais être sûr que je n’avais pas besoin d’eux pour autre chose. Leur coût était à peu près identique, soit 30 points pour l’achat et 2 +4 +8 +16 +32=62 pour l’amélioration. Chaque avancement coûtait 2,4, 8 et 16 respectivement.

Cela signifiait que chaque compétence m’avait coûté 122 points soit 366 points au total. C’était une valeur insensée, mais grâce à elles, je pouvais maintenant fabriquer des objets de rang divin, ce qui en valait la peine !

Mon total de points est tombé à 517.

Trou noir : permets au héros d’obtenir un coffre-fort unique avec un volume de 25 km³. À la mort, les objets stockés seront dispersés de manière aléatoire sur la surface de la planète. Immunisé contre toutes sortes de magies de vol. Coût à l’utilisation : 50 points de magie.

Avancement I : Permets d’autoriser un accès temporaire et limité à certains objets à une autre personne. Personne sélectionnée : Seryanna Draketerus.

Celui-ci était un sort important, je ne pouvais pas simplement passer à côté. J’avais dépensé 50 points pour l’obtenir et 10 pour l’améliorer. Quant à son utilisation, c’était évident. Je l’avais acquise bien avant de monter mes compétences d’artisanats.

Ce qui avait amené mon total à 457.

Jeu des ombres : Permets au héros de maîtriser parfaitement les éléments des ténèbres et de la lumière. Tous les effets négatifs des deux éléments sont réduits de 30 % et tous les effets positifs augmentés de 30 %.

Compétences débloquées dans l’élément ténèbres :

Invocation de démons, chasseur d’ombre, cape des ténèbres, météorite noire, lame d’ombre, malédiction, corruption des ténèbres, enfer de pointes d’ombre, lame des ténèbres, barrière de silence, barrière d’ombre, bouclier des ténèbres, mammouth des ténèbres, fouet fantôme, mangeur d’âme, rupture, annulation de toute lumière et rire sinistre.

Compétences débloquées dans l’élément de lumière :

Purification, soin, zone de soin, restauration, illuminer, sphère de lumière, insecte de lumière, invocation d’esprit de lumière, esprit calme, aveuglement, exorciser, rayon laser, lame de lumière, faux de lumière, tornade de lame de lumière, explosion de lumière, brûlure, barrière de lumière, illusion, bouclier de lumière, géant de lumière, et que la lumière soit.

Avancement I : Permets au héros d’apprendre facilement les sorts de l’élément ténèbres ou lumière.

Ce sort ridiculement puissant était ce que j’appellerais un jackpot. Pour moi, c’était une compétence parfaite me permettant de transformer les spécialités de mes compétences précédentes en : Feu, Lumière et Ténèbres. En ce qui concerne la quantité massive de sorts débloqués, ma survie dans la forêt avait été garantie par cela jusqu’à mon éveil supérieur où je n’avais plus à m’inquiéter de quoi que ce soit.

L’achat était de 100 points, alors que le premier avancement était de 1 point. Oui, le coût de cette compétence insensée était quasi nul pour l’avancement. C’était aussi la seule…

Ainsi, mon total de points est tombé à 356.

Fatty McFat : donne au héros la possibilité d’insuffler plus de magie lors de l’activation d’un sort.

Cette capacité ne coûtait que 10 points, et je ne pouvais pas l’améliorer, mais je n’avais pas le sentiment que cela était nécessaire. En ce qui concerne son effet, cette chose était fondamentalement un bonus monstrueux pour n’importe lequel de mes sorts.

Si j’infusais mon rugissement de dragon, je pouvais avoir une portée insensée. Cependant, son utilisation la plus dangereuse était en infusant Itsy Bitsy Boom !, qui pouvait doubler voire même tripler le pouvoir. Effacer une montagne en un instant était possible. Mais pour être honnête, j’avais trop peur de l’utiliser. Son pouvoir destructeur était fou, et je ne l’étais pas assez pour la tester. La version normale, OK, mais pas la version améliorée !

Avec ça, mon total est descendu à 346 points.

***

Partie 4

Grandma Fu (niveau 6 - pratiquant) : Compétence passive qui donne au héros les connaissances nécessaires pour utiliser un art martial particulier qui ne peut être utilisé que par les espèces avec une queue. Cette compétence peut être améliorée en l’utilisant au combat ou en pratiquant.

Comme j’avais une forme de demi-bête en tant que dragon, cela signifiait que je devais apprendre à combattre comme ça, n’est-ce pas ? Une nuit, alors que je me souvenais de scènes de films d’art martial de Terre, j’avais eu l’idée de rechercher parmi les compétences quelque chose qui pourrait être utilisé sous mon autre forme. C’est comme ça que j’étais tombé sur Grandma Fu. Inutile de dire que je le pratiquais souvent et que je l’utilisais autant que possible, c’est pourquoi elle était maintenant au niveau 6.

En ce qui concerne ses rangs, du niveau 1 au niveau 5 était apprenti. Ensuite, pratiquant jusqu’au niveau 10. J’avais eu le sentiment que du niveau 11 au 15 ce serait le rang maître. J’étais impatient d’atteindre ce niveau. En ce qui concerne le fonctionnement de la compétence, tout était 100 % instinctif. C’était comme si je savais déjà quoi faire et comment le faire.

Celle-ci m’a coûté 60 points, me ramenant au total de 286 points.

Le pape (niveau 5) : donne au héros la possibilité d’envoyer des rayons élémentaires depuis ses paumes. Éléments débloqués : eau, feu, air, lumière, et ténèbres. Les dégâts sont doublés pour chaque élément. Le héros peut maintenant utiliser les rayons pour changer d’éléments. Coût : 50 points de magies à l’activation et 10 de magie chaque seconde par faisceau.

Avancement I : Le héros ne subit aucun dommage de ses rayons.

Maintenant cette compétence… elle était… comment dire… une surprise ? Le prix n’était que de 20 points, tandis que la monter jusqu’au niveau 5 était de 1 5 10 15 20 = 51 et l’avancement de 4 points.

Cela avait amené mon total à 211 points.

Dictionnaire des navets : capacité passive qui donne au héros la possibilité d’apprendre de nouvelles langues 10 fois plus rapidement qu’il ne le pourrait. Le héros est maintenant capable de différencier facilement les langues.

C’était une technique que j’avais acquise une nuit parce que je commençais à me demander ce que je ferais lorsque je rencontrerai d’autres humains et ne serais pas en mesure de communiquer avec eux. Cela ne réglait pas vraiment le problème, mais avec un peu de travail, je pourrais les comprendre et éviter tout malentendu possible en matière de traduction.

À cette époque, je ne considérais pas le fait qu’apprendre la langue d’un autre pays serait un signe de respect de ma part, qui portait désormais le titre de duc du royaume d’Albeyater.

Quant au coût, celle-ci était bon marché. Ce n’était que 10 points.

Donc, mon total était de 201 points maintenant.

Senilicus Perviticus : Capacité passive qui permet au héros d’améliorer ses compétences sexuelles et d’offrir plus de plaisir à sa partenaire. Cette compétence n’est pas limitée au genre ou aux espèces.

Ça… eh bien… je crois qu’en tant qu’homme, j’avais parfaitement le droit de consulter cette liste de compétences pendant plus de deux heures pour la trouver. La chance et la persévérance avaient été la clé pour l’acquérir. Quant au coût de celle-ci… 50 points de compétences.

Mon total est tombé à 151 points.

Grand-père constipé : Compétence passive qui confère au héros la maîtrise de deux épées en même temps. En criant « HYOH !’ et en adoptant une position de combat, le héros peut utiliser les compétences actives suivantes : frappe longue de dix mètres, épées d’ombre, tornade de lame, ombre illimitée, tempête de lames enragées, frappe de cent mètres, frappe d’acier, méditer, guerrier intérieur, renvoie de projectiles, jeu miroir, empalé de 10 mètres de loin, empalés de 100 mètres de loin, coupure au clair de lune, et Roi grand-père coureur.

Avec ma création d’Enfer et Paradis, j’avais obtenu une compétence pouvant tirer le meilleur parti de cette compétence. Ce qui est encore plus surprenant, c’était que Chaos en profitait également. Si je tenais une épée, cette compétence était activée et je pouvais utiliser certaines de ses capacités avec ma lame à deux mains. C’était un petit bug ou un problème que j’avais découvert par hasard. De toute façon, avec Chaos, il était incroyablement puissant, mais avec Enfer et Paradis, c’était fou.

Si je devais décrire mon style de combat, alors deux épées signifiaient que j’allais au corps à corps, alors qu’une épée à deux mains signifiait que je visais des attaques plus lentes, mais beaucoup plus dévastatrices. Cela signifiait également que je combinais magie et combat à l’épée.

En tant que tel, cela constituait un bon investissement. Elle m’avait coûté 80 points de compétences.

Mon total a chuté à 71 points.

Effaceur clair de lune : Donne au héros la possibilité de créer un crayon, un morceau de papier et une gomme avec le mot clair de lune écrit dessus. Les objets disparaissent après une heure. Coût 10 points de magies et 10 points par heure supplémentaire.

C’était la capacité inutile la plus absolue dans ma liste. Non, c’était la capacité la plus inutile existante ! Cependant, ce n’était vrai que pour le combat. Pour quelqu’un ayant perdu la voix, cela pourrait être une compétence très bénéfique, car cela pourrait lui permettre d’écrire ses pensées sur un papier qui disparaitrait en une heure… cependant, j’avais trouvé d’autres illustrations. Mes compétences d’artisanats en avaient tiré le plus grand profit en dessinant des gribouillis et des idées et en pratiquant. L’autre utilisation était... comme du papier toilette.

Quoi qu’il en soit, cela m’avait coûté 5 points pour l’acheter, alors… je me demandais toujours s’il s’agissait d’une perte ou non.

Et maintenant, il me restait 66 points.

Licorne scintillante : donne au héros la possibilité de créer une zone d’attaque autour de lui sous la forme d’une sphère s’étendant vers l’extérieur. Pour activer cette capacité, le héros doit crier le nom de la compétence. Coût initial de 160 de magie. Le sort peut monter de cinq niveaux, chaque niveau coûte 100 de magies et augmente la portée et les dégâts globaux de l’attaque.

Butt Kissing Champion ! : donne au héros la possibilité d’augmenter rapidement son charme vers un autre individu. Cette compétence offre une augmentation de charme de 10 % au héros en tant que passif. Cette compétence peut cibler des individus précis. Lors de l’activation, le charme du héros vers la cible tombe au négatif maximum. Pour désactiver cette compétence, le héros doit dire : « C’est une blague !’ ou quelque chose de similaire. Coût : 50 points de magies.

Ces deux dernières compétences étaient au comble de l’embarras. Alors que la première était utilisable dans certaines situations et avait un effet dévastateur, la dernière n’était utilisable que dans un groupe dans lequel les membres ne pouvaient pas vous fuir. C’est le genre de compétence que vous pouviez utiliser que si tous les membres vous détestaient déjà. Si je devais l’utiliser lors d’une réunion politique plus formelle, il était probable que j’allais finir par avoir des personnes me fonçant dessus avec leur épée en main.

En fait, j’avais demandé conseil à Feryumstark à ce sujet et, lorsque je lui avais décrit la compétence, il m’avait prié de ne jamais l’utiliser lors d’une réunion politique. Si la partie adverse devait atteindre une valeur négative en matière de charme, il était tout à fait possible que la réunion ne dure pas assez longtemps, même pour atteindre une valeur neutre. À de nombreuses reprises dans l’histoire, les réunions politiques avaient été reportées simplement parce que le roi ou la reine n’aimaient pas le visage de l’ambassadeur.

À tout le moins, cela me donnait également une capacité passive, ce qui était mieux que rien. Elles m’avaient coûté chacune 25 points, me laissant avec 16 points.

Itsy Bitsy BOOM ! : niveau maximum : Créer une explosion thermonucléaire contenue avec l’équivalent de 100 Mégatonnes de TNT en utilisant la fission d’un noyau d’énergie magique renforcé par la fusion de gaz de deutérium et de tritium. ATTENTION ! Cette compétence entraînera des retombées toxiques sur une zone de 25 km autour du point 0 d’explosion. Le contenant est obtenu grâce à l’utilisation de trois barrières spéciales. La première contient la boule de feu qui peut atteindre un rayon de 16 km du point d’explosion. La seconde contient la chaleur et une partie de l’onde de choc s’étendant sur 20 km autour du centre d’explosion. La troisième et dernière barrière s’étant sur un rayon 25 km autour du point d’explosion et a pour but d’arrêter tout rayonnement pouvant se propager plus loin que cela. ATTENTION ! NE PAS UTILISER EN INTÉRIEUR !!! Sérieusement ! C’est emmerdant de recoller les continents ensemble, alors faites-en une faveur divine et ne le placez pas dans une caverne ou un donjon ! Coût : 10 000 de magie.

Bien sûr, je ne pouvais pas du tout améliorer cette compétence. C’était l’une de ces compétences déjà au maximum dès le début.

En regardant toute ma liste, j’avais acquis beaucoup de compétences. Mon pouvoir était bien plus grand maintenant que je ne l’étais en arrivant. En tant que dragon, je contrôlais également quatre éléments : autorité, feu, lumière et ténèbres. Le premier était plutôt étrange, et je ne l’avais pas encore bien compris. Cependant, ce que j’avais découvert jusqu’à présent, c’est que cela avait un effet sur les personnes autour de moi. Cela les faisait compter sur moi comme une force suffisante ou un chef à suivre.

Si Draejan avait également cet élément, cela expliquait pourquoi il pouvait constituer une telle armée en si peu de temps. Cela expliquait également pourquoi tout le monde le suivait.

Dans tous les cas, en parcourant tout le champ de bataille, et plus spécifiquement mon groupe d’amis, j’avais l’impression que notre équipe était bien préparée pour la bataille à venir. Nous étions moins nombreux qu’eux, mais nous étions beaucoup plus forts. Je ne devrais pas être pris à la légère, et même si par hasard ils essayaient de le faire, je leur ferais regretter.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Laisser un commentaire