Womanizing Mage - Tome 2

Table des matières

***

Chapitre 51 : La ville perdue

Long Yi tenait très étroitement les rênes en soie de glace. Peu importe comment cette bête luttait, il ne l’avait jamais laissée partir. Cette soie de glace était très solide et élastique, alors comment cette bête des marais aurait-elle pu la casser ? En tant que bête magique de Rang SS, la magie interdite aurait du mal à endommager l’essence du ver a soie de Ruyi.

À mesure que les rênes se resserraient de plus en plus, la bête devint presque incapable de respirer. Et sa lutte devenait de plus en plus faible. Il essaya une fois d’entrer dans les profondeurs des marais, mais ce maudit humain exerça alors sa force qui lui rompit presque le cou, de sorte qu’il avait fini par ne pouvoir que flotter docilement. Après qu’il l’eut fait, cet humain relâcha un peu se prise.

Long Yi vit que la bête mangeuse d’hommes avait cessé de se débattre, et lorsqu’il tirait la corde vers la droite ou la gauche, celui-ci se dirigeait docilement dans la même direction. Il semblait avoir compris que sa petite vie était entre les mains de Long Yi, devenant ainsi obéissante. Utiliser cette bête comme moyen pour traverser ce marais était vraiment une idée appropriée. Grâce à elle, les autres bêtes les évitaient volontairement, alors traverser ces très courts 300 mètres, c’était du gâteau.

Pendant ce temps, Ha Lei et les autres étaient à leur limite, et ne pouvait plus calmer leur inquiétude. Lorsque les insectes qui volaient se calmèrent et se posèrent. Tout le monde avait le cœur serré, l’atterrissage de ces insectes signifiait la fin de la bataille entre Long Yi et le roi des bêtes des marais, alors tous attendaient le résultat final en tremblant.

Quand ce mur d’insectes rouges disparu, tout le monde si mis à applaudir, alors qu’ils voyaient Long Yi se dresser puissamment sur le dos du roi des bêtes. Cette grosse chose, connue comme le roi des marais, nageait vers eux sous le contrôle de Long Yi. Qu’il s’agisse des insectes ou des bêtes mangeuses d’hommes, tous l’évitaient. À cet instant, pendant un bref moment, les yeux de Lan Tian et de Ha Lei lui montrèrent du respect. Ils ne comprenaient pas comment une telle personne restait inconnue sur le continent de Cang Lan.

« Ha Lei, ta récompense de mission est à moi, ne l’oublie pas, » dit Long Yi en riant de bon cœur après que le roi de marais soit arrivé près du bord sous son contrôle.

« Aucun problème ! Moi, Ha Lei ne revient jamais sur ma parole, » répondit hardiment Ha Lei. Maintenant, ils pouvaient traverser la mer d’insectes et Ha Lei en était vraiment ravi.

« Vous tous mettez rapidement de la peau et venez. Il fait presque le jour, » les pressa Long Yi. Ces bêtes des marais mangeuses d’hommes allaient sûrement s’enfoncer dans les marais au lever du jour, car il s’agissait d’animaux nocturnes.

Tous se hâtèrent de s’armer de peau et sautèrent sur le dos du roi des marais. Puis Long Yi bougea sa main qui tenait la corde en soie de glace, puis la bête se retourna et commença à nager vers la rive opposée.

Ils traversèrent cette distance en un éclair, puis tout le monde sauta afin d’atterrir sur la terre ferme. Après avoir marché sur l’herbe verte, Long Yi roula sur lui même avec enthousiasme dans la prairie. Pendant près de 20 jours, quelle que soit sa force mentale, Long Yi avait souffert de grands tourments dans cette abominable région marécageuse.

Avec la lueur rouge à l’horizon, toutes les bêtes des marais étaient déjà enfoncées sous terre, mais les insectes étaient encore quelque peu éblouissants comme auparavant.

Six personnes se précipitèrent vers les basses collines, et plus loin dans un lieu éloigné, ils pouvaient voir les restes de tuiles cassés.

Ha Lei reprit sa carte, puis pointa du doigt cet endroit, et riant à haute voix, il déclara cela. « Ce que l’on voit, c’est ce que l’on appelle souvent “la ville perdue”. Finalement, nous y sommes. »

« Alors qu’attendons-nous ? Nous devrions y aller rapidement, » continua Lan Tian avec enthousiasme. Il pensait qu’innombrable objet de valeur et beaucoup d’argent l’attendaient. Ce vrai dévot du Dieu de Lumière était trop impatient pour attendre.

Tous les six coururent avec entrain sur la route menant à cette cité. Tout d’un coup, Long Yi cessa de courir en raison de sa marque en forme de crâne au milieu de sa paume qui se mit alors a vibrer.

« Qu’est-ce qui ne va pas ? » Voyant l’arrêt soudain de Long Yi, tout le monde ne put s’empêcher de demander.

« Cet endroit ne semble pas être tout à fait normal. » Long Yi regarda tout autour d’eux. Il n’y avait que des herbes vert clair, ce qui donnait une belle vue. Mais une fluctuation d’aura obscure était apparue en ces lieux.

En entendant Long Yi, les autres devinrent nerveux. Ils connaissaient les capacités de Long Yi, donc s’il disait que quelque chose n’allait pas, alors il devait avoir détecté un danger.

« C’est vrai, quelque chose ne va pas ici. Cet endroit semble posséder une obscure aura, » dit Lan Tian après avoir fermé les yeux et ressentit ce qui les entourait. Depuis qu’il était magicien de lumière, il était extrêmement sensible à la fluctuation de l’aura obscure.

« Il s’avère qu’une aura obscure est normale ici. Selon la légende, la ville perdue était une ville maudite par le dieu de l’obscurité, donc avoir ce type d’aura n’est pas étrange du tout, » dit Ha Lei.

« Il y a bien une légende comme ça, » confirma Leng Youyou.

« Alors, continuons d’avancer, mais tout le monde doit être prudent. Cette ville a été maudite par un dieu, cet endroit est vraiment dangereux, » les avertit Long Yi puis il attrapa la main de Lu Xiya et Leng Youyou. Il ne savait pas pourquoi, mais Long Yi avait un mauvais pressentiment au fond de son cœur. Cette ville perdue n’était certainement pas si simple que ça.

Au bout d’un moment, les contours de la ville devinrent clairement visibles. Cette ville était très grande. Juste en regardant le haut mur de la ville et les piliers soutenant le ciel, il n’était pas difficile de voir que cette ville était autrefois le chef lieux d’une civilisation magnifique.

Plus il se rapprochait de cette ville, et plus le sentiment de crise présent dans le cœur de Long Yi devenait puissant. Le monde entier était sans vie, de la région des marais à cet endroit, il n’avait même pas vu un seul être vivant. Tout était très étrange, ce qui augmentait la peur présente dans le groupe.

Soudainement, un vent mauvais souffla, alors le ciel qui brillait grâce à la lumière du soleil devint brumeux. Sans que personne ne le remarque, une fine brume noire commença à apparaître. Et bientôt, ce vent et ce brouillard noir entourèrent tout le groupe.

« Ah, beaucoup de trésors, beaucoup de pièces d’Améthyste. Ah, je suis riche, je suis riche, » cria Lan Tian dans un rugissement extatique. S’agenouillant sur le sol, il commença à saisir l’herbe verte sur le sol.

« Ce n’est pas bon, cette brume noire est bizarre, que personne ne l’inhale, » cria Long Yi, puis il bloqua sa respiration. Sa force interne devrait être capable de subvenir à ses besoins pendant un bref moment.

Mais il était le seul à avoir ce genre de capacité. Alors, après que Lan Tian se soit perdu dans des illusions, le taureau barbare et Ha Lei commencèrent à dire des bêtises. À un moment, ils riaient sauvagement, et à un autre moment, ils pleuraient. Des larmes et du mucus nasal recouvrant tout leur visage. Lu Xiya lâcha une fine couche de lumière verte autour de son corps et ferma les yeux, mais on pouvait clairement voir qu’il était très difficile pour elle de maintenir cela très longtemps. Pendant ce temps, Leng Youyou était plutôt à l’aise, son corps débordait d’une mince couche de Qi obscure, et son expression était plutôt heureuse.

Long Yi était abasourdi, cela signifiait que ceux qui cultivaient la magie de l’obscurité n’étaient pas affectés par la brume. Voyant que Long Yi la regardait avec interrogation, Leng Youyou sourit et dit. « Cet endroit est un enfer pour les autres, mais pour ceux cultivant la magie de l’obscurité, cet endroit est un paradis. »

***

Chapitre 52 : Bête magique obscure

En entendant Leng Youyou, Long Yi était abasourdi. Cet endroit est le paradis pour les cultivateurs de magie obscure ? Je devrais moi aussi cultiver cette magie ici, et donc ne serais-je pas comme un poisson dans l’eau en ces lieux ? Long Yi pensa essayer immédiatement, mais il vit que le taureau barbare balançait sa masse dans sa folie. Craignant un accident, Long Yi décida de l’assommer en premier.

« Youyou, prend soin de Lu Xiya. Je vais m’occuper des autres, » Long Yi donna un ordre à Leng Youyou. Puis tout en esquivant, il saisit le poignet du taureau d’une seule main et de l’autre, il lui frappa l’arrière de la tête. Tout de suite après, les deux yeux du taureau barbare devinrent blancs et il tomba au sol. Quand Long Yi songea à assommer Ha Lei et Lan Tian, il entendit le cri de Leng Youyou.

Long Yi tourna la tête, et il eut peur au plus profond de lui. Au sol où se tenait Leng Youyou et Lu Xiya, une énorme fissure noire était apparue de nulle part. Quand il se retourna, il vit Leng Youyou jeter Lu Xiya en dehors, et tomber dans cette terrifiante fissure.

« Youyou, » Long Yi rugit comme un fou, puis utilisa le Grand Déplacement du cosmos à sa pleine puissance. Et il disparut pour apparaître instantanément au milieu de cette fissure. Après avoir tendu sa main, il saisit fermement la taille de Leng Youyou. Parce qu’il avait forcé sur la capacité latente de son corps, Long Yi cracha deux filets de sang.

Leng Youyou qui, au fond, avait renoncé à tout espoir, voyant l’apparition soudaine de son bien-aimé, faillit mourir de bonheur. À cet instant, elle avait déjà oublié sa peur, et ses yeux étoilés regardaient stupidement Long Yi.

Long Yi n’était cependant pas d’humeur à profiter de Leng Youyou, car il gémissait intérieurement de ses souffrances sans fin. Son méridien avait subi des dommages lorsqu’il avait attrapé Leng Youyou qui tombait. Et maintenant, cette fissure noire était en train de se fermer rapidement, donc il brûlait d’impatience. Si cette fissure se fermait, alors Leng Youyou et lui pourraient disparaître de ce monde.

Long Yi grinça des dents, et son corps s’arrêta étrangement dans le ciel. Puis tenant Leng Youyou dans ses bras, il s’envola. Mais juste au moment où ils étaient sur le point de sortir, Long Yi ressentit une grande douleur venant de son méridien, ce qui le fit s’arrêter. Cet arrêt leur fit perdre leur dernière chance, la fissure se referma, et tous les deux tombèrent.

Comme Long Yi avait été étourdi pendant une longue période, il ne savait pas depuis combien de temps ils étaient en train de tomber. Puis, un rayon de lumière apparu devant Long Yi, il regarda attentivement et découvrit que Leng Youyou et lui étaient dans le ciel au-dessus d’une forêt.

« Peng. » Long Yi avec Leng Youyou dans ses bras s’écrasa sur le sol. Il sentit une grande douleur venant de ses organes internes. Il cracha une gorgée de sang et faillit tomber dans les pommes. Heureusement, le corps de Long Yi n’était pas ordinaire, alors il était capable de maintenir sa conscience.

« Je ne suis pas mort, j’ai vraiment de la chance. Ah, » marmonna Long Yi, ensuite il se retourna et son expression se raidit. Il n’avait pas de chance, il était trop chanceux.

Voyant d’étranges bêtes non loin d’eux, Long Yi était complètement muet. Ces étranges bêtes avaient l’air bizarres en tout point de vue, mais ils avaient tous une fourrure de couleur noire et des yeux rouges comme le sang. De la tête aux pieds, ils émettaient une aura obscure et maléfique, ce qui pouvait rendre toute personne terrifiée en un regard.

« Youyou, réveille-toi, » Long Yi secoua la belle femme, pensant qu’elle pouvait savoir ce qu’étaient ces choses.

Leng Youyou ouvrit lentement ses yeux, après que Long Yi l’eut secoué, et sa première phrase fut. « Long Yi, est-ce que nous sommes morts ? »

Long Yi ne savait pas s’il devait en rire ou pleurer. Il déclara. « Nous sommes morts, maintenant nos âmes sont entourées par un groupe d’esprits maléfiques. »

Leng Youyou soupira et leva la tête, puis elle demanda avec surprise. « Pourquoi y a-t-il tant de bêtes magiques obscures ? Se pourrait-il qu’après la mort, nous soyons arrivés au monde des bêtes magiques obscures ? »

Leng Youyou était choquée, elle pinça son visage et ensuite celui de Long Yi. Puis elle déclara avec enthousiasme. « Nous ne sommes pas morts, gros menteur. »

« Pour l’instant, nous ne sommes pas morts, mais très bientôt nous le serons, » dit Long Yi avec un sourire ironique sur le visage. Elle était vraiment stupide, ne sachant pas si elle était morte ou non.

Des bêtes magiques s’approchèrent d’eux. Leng Youyou rampa hors de l’étreinte de Long Yi et se positionna devant lui. Puis, elle sortit un sceptre de magie obscure de son anneau de stockage. Comparée au sceptre de Long Yi qu’il avait pris à ce roi des loups argentés, celle de Leng Youyou était beaucoup plus remarquable.

« Technique dévorante d’âme, » hurla Leng Youyou de sa voix charmante et levant son sceptre magique. Alors plus de dix bêtes gémirent de douleur et leur corps libéra un brouillard noir qui venait vers Leng Youyou. Elle inhala tout ce brouillard dans son corps.

Technique dévorante d’âme ? Long Yi se rappela et sut que c’était un sort de magie obscure de rang 7, appartenant au sort magique avancé de l’élément d’obscurité. La capacité de ce sortilège était d’aspirer l’esprit de l’adversaire pour renforcer son propre mana. C’était un sortilège communément utilisé par les magiciens d’obscurité. Puisqu’il permettait de combattre l’ennemie tout en renforçant son propre mana, pourquoi ne pas l’utiliser ?

Mais, les bêtes magiques commencèrent leur contre-attaque. Bien que la classe de ces bêtes féroces était faible, mais comme on dit beaucoup de fourmis peuvent mordre à mort un éléphant. Alors quand des dizaines et des dizaines de milliers de compétences effroyables et corrosives, qui pouvaient couvrir le ciel et la terre, leur furent lancées. Leng Youyou fut incapable de résister, donc n’ayant plus d’autre option, elle libéra sa magie de défense, la prière obscure. C’était l’un des rares sorts magiques de protection qu’elle avait emportés avec elle.

Bien que Long Yi ne puisse pas bouger, il avait toujours son puissant pouvoir d’esprit. Ainsi allongé sur le sol, il utilisa sa meilleure attaque, la technique éclatant l’âme. Bien que le nom soit similaire à celle de Leng Youyou, elle exterminait l’âme au lieu de l’absorber.

Les yeux de Long Yi scintillaient d’une lumière brillante. Ces bêtes magiques obscures qui avaient reçu son attaque commencèrent à attaquer frénétiquement leurs compagnons comme s’ils étaient devenus fous et qu’ils voulaient soulager la pression sur leur âme. Mais la portée d’attaque de sa magie spirituelle était limitée, donc contre un tel nombre de bêtes, l’attaque de Long Yi était presque insignifiante.

« Long Yi, ma défense ne va pas durer plus longtemps, » dit Leng Youyou avec indifférence après s’être retournée pour faire face à Long Yi. On aurait dit qu’elle ne se souciait pas de la situation de vie et de mort autour d’eux.

« Hmm, il semble que nous allons tous deux mourir ensemble, » Long Yi sourit impuissant.

« Maintenant, regrettes-tu d’avoir sauté afin de me sauver à ce moment-là ? », demanda Leng Youyou en regardant Long Yi.

Long Yi secoua la tête et dit. « Mon seul regret est que je n’ai pas pu te sauver. »

Leng Youyou se jeta contre Long Yi, tenant fermement Long Yi, elle dit d’une voix tremblante. « Je suis parfaitement heureuse de mourir avec toi. J’espère que je deviendrai ta femme dans la prochaine vie. À ce moment-là, je vais bien te servir et donner naissance à beaucoup de tes enfants. »

En entendant le murmure d’amour le plus émouvant du monde, le cœur de Long Yi battit au-delà de ce qu’il était possible de décrire. C’est à ce moment que sa marque en forme de crâne rouge vibra. Long Yi se frappa la tête et se maudit.

***

Chapitre 53 : Les super squelettes affichant leur puissance

En entendant le murmure d’amour le plus émouvant du monde, le cœur de Long Yi battit au-delà de ce qu’il était possible de décrire. C’est à ce moment-là que sa marque en forme de crâne rouge vibra. Long Yi se frappa la tête et se maudit.

Long Yi se rappela enfin qu’à l’intérieur de sa marque, il y avait 18 super squelettes. Jusqu’à maintenant, parce qu’il ne voulait pas révéler la présence de ces squelettes, il n’avait pas osé les utiliser comme il aurait voulu. Mais là, en ces lieux, il n’y avait que lui et Leng Youyou, donc il n’avait rien à craindre.

« Youyou, tu n’as pas besoin d’attendre ta prochaine vie pour être ma femme, parce que nous n’allons pas mourir, » dit Long Yi avec un sourire.

« Long Yi, tu n’as pas besoin de me réconforter, la prière obscure ne peut même pas tenir cinq minutes de plus. » Le bouclier de Leng Youyou tremblait de plus en plus violemment, mais elle n’avait aucune peur dans les yeux. Elle pouvait rester au côté de son bien-aimé, alors même si elle devait mourir cela ne la dérangeait pas.

« Idiote, tu ne me crois toujours pas ? Regarde là. Ah. » Long Yi ouvrit en grand sa paume gauche, et la marque en forme de crâne rouge émit un étrange éclat.

« Qu’est-ce que c’est ? Une telle aura dense d’obscurité, » s’exclama Leng Youyou choquée. Mais ce qui se passa ensuite, devant elle, était encore plus surprenant. Long Yi ferma les yeux et prononça une incantation. Son corps brilla alors d’une lumière noire. Alors, dans le ciel apparut une fissure noire et 18 squelettes vêtus d’une armure sortirent de celle-ci. Ces squelettes s’alignèrent devant eux.

Leng Youyou était stupéfaite, puis elle regarda Long Yi qui était allongé sur le sol, et s’exclama. « Tu es aussi un Nécromancien. »

« Pourquoi ne pourrais-je pas être un Nécromancien ? », ria Long Yi, alors qu’il luttait pour se lever. Il ordonna ensuite à ses squelettes d’attaquer. Après que l’ordre eut été donné, le squelette tenant une faucille couleur sang prit les devants, suivis par les autres squelettes. Tous ensemble, ils commencèrent à massacrer ces bêtes magiques obscures.

Si Leng Youyou avait été que choquée par la sombre profession de Long Yi alors elle était actuellement complètement abasourdie à cause de la force de ces 18 squelettes. Étaient-ils vraiment des squelettes ? Elle avait déjà rencontré des Nécromanciens, mais les squelettes qu’ils avaient invoqués étaient pâles et très faibles. Comme ils avaient une faible puissance d’attaque, ils dépendaient de la quantité pour obtenir la victoire. Mais la force de ces 18 squelettes n’était pas inférieure à celle d’un Grand Épéiste et la force du squelette qui avait pris les devants était encore plus insondable. Elle voyait que la faucille devenait d’un flou rouge alors qu’elle moissonnait la vie de ces bêtes magiques.

« Oh mon Dieu, tes squelettes absorbent le mana de ces bêtes magiques, comment est-ce possible ? » Cria Leng Youyou involontairement. Aujourd’hui, Long Yi lui avait fait une trop grande surprise qu’elle était incapable de supporter.

En entendant Leng Youyou, Long Yi découvrit également qu’après la mort des bêtes magiques obscures, les squelettes absorbaient le QI obscur qui flottait. De plus, ils avaient l’air d’être immunisés contre la magie obscure. Normalement, avec autant d’attaques de magie obscure, il était impossible de s’en sortir sans un minimum de blessures. Mais, ils n’avaient même pas reçu le moindre dégât, et après avoir absorbé le mana des bêtes magiques ils devenaient encore plus valeureux et pleins de vigueur.

« Bi Te Xiuge était vraiment un génie de la magie des morts-vivants, ce qui m’a permis de les raffiner. Il s’avère que les choses écrites dans ses notes étaient vraies, ces 18 squelettes sont des squelettes évolués, un type de création unique sans pareille dans l’histoire. La force de ces 18 squelettes a déjà atteint le niveau de Grand Épéiste et Long Two a déjà atteint le niveau de Maître Épéiste. S’ils évoluent à nouveau d’un niveau, alors qui pourra bloquer mon chemin sous le ciel ? En ce que me concerne, cet endroit détestable n’est-il pas finalement un bon endroit ? »

Tout en pensant à ce lieu, Long Yi commença à l’analyser. Le monde entier semblait être trouble, provoquant un sentiment étouffant. Ils étaient actuellement dans une forêt noire, à l’exception des bêtes magiques couvrant toute la terre, il n’y avait pas d’autres êtres vivants. Long Yi répandit son pouvoir spirituel et sentit les éléments magiques présents dans l’atmosphère. Il fut frappé de stupeur quand il découvrit que dans cet endroit, à l’exception des éléments d’obscurité, tous les autres éléments magiques étaient absents. Il n’était pas étonnant que les bêtes magiques obscures prolifèrent ici, cela était dû au facteur environnemental. Long Yi pensa qu’il serait merveilleux de cultiver la magie obscure dans ce genre d’environnement.

Long Yi raconta sa découverte à Leng Youyou qui était fascinée par les squelettes. Après l’avoir expérimentée elle-même, elle devint folle de joie, et elle déclara. « Les éléments de magie obscure sont très denses ici. Si l’on devait comparer les éléments d’obscurité présents dans la ville perdue et en ce lieu, ce serait comme comparer le ciel et la terre. Ah ! J’ai décidé, je vais cultiver ici. Et tant que n’aurait pas atteint le niveau d’Archimage, je ne quitterai pas cet endroit. »

Long Yi était stupéfait, puis il fit un sourire ironique et dit. « Même si nous voulons partir, ce n’est pas possible. Je n’ai pas vu l’ombre d’un humain dans ce lieu détestable. Donc, même si tu deviens Dieu de la Magie obscure, à quoi ça sert ? »

« Je m’en fous que l’on ne puisse pas partir, car tant que tu es à mes côtés, je n’ai peur de rien, » dit Leng Youyou avec timidité. Elle-même n’avait jamais pensé qu’elle pourrait exprimer son affection avec tant d’audace et qu’elle prononcerait de tels mots d’amour embarrassants.

Long Yi ne répondit rien, mais prit Leng Youyou dans ses bras. Soudainement, Long Yi ressentit une explosion de douleur dans tous les méridiens de son corps et il ne put s’empêcher de laisser échapper un gémissement étouffé.

« Long Yi, qu’est-ce qui t’arrive ? » Leng Youyou s’extirpa des bras de Long Yi et fut atterrée en découvrant du sang coulant de la bouche de Long Yi. Elle se rappela que Long Yi était blessé.

« Ce n’est rien. En ce moment du vrai Qi est inversé dans mes méridiens blessés, j’ai juste besoin de méditer et tout ira bien, » la réconforta Long Yi. Puis il s’assit en tailleur et commença à méditer.

« Le vrai QI est inversé ? Qu’est-ce que le vrai Qi ? » Leng Youyou avait des questions, mais elle vit que Long Yi était déjà assis les jambes croisées dans la posture de méditation. Donc elle ne le dérangea pas.

Leng Youyou sentit soudain une forte aura de magie obscure qui se précipitait vers eux. Long Yi était déjà recouvert d’une fine couche de Qi obscure. Cela était dû au fait que la vitesse de rassemblement de l’élément magique d’obscurité atteignait un degré étonnant à cet endroit, provoquant l’accumulation de l’élément magique. Comme cet élément était vraiment dense autour de Long Yi, si elle méditait à ses côtés, alors la vitesse de son d’absorption serait très rapide. Mais les squelettes étaient au loin pour finir de massacre les bêtes magiques et elle craignait que d’autres bêtes n’apparaissent et mettent en danger Long Yi. Alors elle endura la tentation et resta à côté de Long Yi.

Après un temps incertain, les 18 squelettes revinrent vers eux avec une aura sanglante. Seulement à ce moment, Leng Youyou put se détendre. Maintenant, il ne devrait pas y avoir de problèmes s’ils étaient sous leur protection, alors elle s’assit à côté de Long Yi et commença à méditer.

18 squelettes se tenaient immobiles comme s’ils étaient des statues. Des montagnes et des plaines étaient couvertes de cadavre de bêtes magiques obscures, et une dense odeur de sang remplissait le ciel et la terre.

***

Chapitre 54 : Squelette conscient ?

Les squelettes, ce genre de morts-vivants invoqués pour la bataille, étaient incapables de s’éloigner trop loin de leur maître. Sinon, ces 18 super-squelettes auraient continué à exécuter l’ordre de Long Yi qui était de tuer les bêtes magiques obscures jusqu’au dernier.

Pendant que Long Yi et Leng Youyou méditaient, les squelettes étaient immobiles. Mais Long Two (squelettes tenant une faucille de couleur sang) bougea soudainement, et à l’intérieur de ses orbites creuses, une étrange lueur rouge brilla. Long Two se retourna et marcha droit vers Long Yi. Sa vitesse étant très importante, il arriva vite à côté de Long Yi. Puis, après lui avoir tourné autour, il resta immobile à l’endroit où l’élément de magie obscure était le plus épais et redevint un squelette sans aucun signe de vie.

Leng Youyou s’était réveillée un peu plus tard de sa méditation. Et, après avoir ouvert les yeux, elle vit Long Two debout à côté d’elle. Pris au dépourvu, elle sursauta, car elle avait eu peur. Quand elle vit que Long Two absorbait aussi l’élément de magie obscure près de Long Yi, comme elle avait fait, elle ne put s’empêcher d’être choquée. Puis elle soupira en son sein, « Leur maître est déjà assez mystérieux, mais maintenant même ses squelettes le sont. »

Dans cet espace, il n’y avait pas de soleil et d’étoiles, donc le ciel était toujours sombre. Leng Youyou s’était déjà réveillée de sa troisième méditation, mais Long Yi était toujours immobile. Et l’élément magique d’obscurité devenait de plus en plus dense autour de son corps, enveloppant presque Long Two.

« Pourquoi n’es-tu toujours pas réveillé ? Je suis déjà au bord de la mort, » soupira Leng Youyou. La méditation de ces derniers jours avait considérablement augmenté son mana et sa puissance spirituelle, c’était comparable à l’autotorture de l’année passée. Elle était sur le point d’atteindre le rang de Mage obscure, mais elle n’était pas heureuse. Elle préférait méditer continuellement parce qu’elle ne voulait pas se réveiller pour faire face à ces squelettes immobiles. De plus, les bêtes magiques n’osaient pas mettre les pieds dans la forêt sur environ 500 mètres avec eux comme centre, donc cet endroit semblait encore plus sans vie.

Au moment où Leng Youyou était sur le point de méditer à nouveau, la couche dense d’élément magique recouvrant Long Yi et elle commença à fluctuer. Une aura abondante et vaste éclata autour de Long Yi. Long Two qui se tenait non loin fut envoyé voler. Après être tombé au sol, il s’était relevé avec des bruits de craquement, et était revenu avec quelques grandes enjambées.

L’élément magique obscur en dense quantité autour de son corps, et son visage qui avait une fine couche de lumière rendait Long Yi encore plus beau. Soudain, les yeux de Long Yi s’ouvrirent, puis il poussa un puissant et long cri. Long Yi monta haut dans le ciel, et il se dispersa en plus de dix Long Yi.

« Les mille paumes infiniment compatissante et miséricordieuse, » tous les Long Yi dans le ciel crièrent soudainement. Et leurs bras devinrent d’un flou illusoire, ressemblant à d’innombrables mains lançant simultanément une attaque.

*Hong Hong Hong* une explosion de Qi fut tirée, et de nombreux petits trous apparurent dans le sol, étourdissant Leng Youyou. Puis, Long Yi descendit du ciel aussi léger qu’une plume avec une expression ravie sur son visage. Il avait à l’instant franchi la première couche de l’Ao Tian Jue et était entré dans la deuxième couche. Passer une nouvelle couche de l’Ao Tian Jue augmentait grandement sa force interne. De plus, la puissance de l’Ao Tian Jue de ce monde semblait beaucoup plus grande que celle de son monde précédent.

Long Yi regarda ces petits trous sur le sol et secoua la tête en pensant. Si j’avais utilisé les mille paumes infiniment compatissante et miséricordieuse avec la puissance de la cinquième couche de ma précédente vie, alors les trous auraient fait presque un mètre de profondeur.

Long Yi leva la tête et regarda Leng Youyou, puis avec un rire impuissant il dit. « Youyou, tu n’as pas besoin d’être choquée. Moi, ton mari, je ne suis pas limité à de si petites compétences, tu le sauras plus tard. »

« Long Yi, tu es vraiment puissant. Tout à l’heure, tu ne semblais pas utiliser le Dou Qi, mais sa puissance était si grande. Je pense que c’était comparable au Maître Épéiste. » En regardant l’expression de Long Yi, Leng Youyou fut encore plus confuse. Mais les hommes mystérieux et puissants avaient toujours eu plus d’attrait.

Long Yi rigola et un Dou Qi bleu clair apparut dans sa paume. Il semblerait que son Dou Qi était toujours au rang de Grand Épéiste. Bien qu’il ne se soit pas dévoué à combiner le Dou Qi et l’Ao Tian Jue, Long Yi avait toujours senti que ce Dou Qi et cette force interne étaient liés. La combinaison de ces deux ne devrait pas se limiter à l’utilisation de la force interne pour accélérer la culture du Dou Qi. Ils devraient pouvoir se regrouper encore plus, mais Long Yi n’en avait pas encore la moindre idée.

Voyant les cadavres des bêtes magiques obscures partout autour de lui, Long Yi était très satisfait de ses squelettes. Il tapota l’épaule de Long Two avant de déclarer en riant. « Bon garçon, tu as fait un super boulot. »

« Pourquoi parles-tu à un squelette ? Je ne te comprends pas, » déclara Leng Youyou.

« Hehe, je ne sais pas non plus, mais de toute façon, je sens que celui-ci est différent, » expliqua Long Yi.

« Tous tes squelettes sont étranges, mais celui-ci l’est encore plus. Le sais-tu ? Quand l’élément de magie obscure était dense autour de toi, pendant que tu méditais, il s’est tenu à tes côtés et l’a absorbé, » dit Leng Youyou.

Le cœur de Long Yi trembla, est-il possible que ce squelette ait donné naissance à sa propre conscience, mais il rejeta immédiatement cette pensée. Tous les squelettes étaient des restes de plusieurs squelettes, comment pourraient-ils avoir la capacité de se créer une conscience. Se pouvait-il qu’il ait fait ça inconsciemment ?

« Youyou ! Allons voir ce qu’il se passe dans cet endroit maudit. » Long Yi tira la main de Leng Youyou. Il osait dire que cet endroit n’était pas en dehors de leur monde, c’était plutôt un certain espace dimensionnel. Et s’ils pouvaient quitter cet endroit ou non, il laissait le destin en décider.

Leng Youyou hocha la tête. Et deux humains avec dix-huit squelettes commencèrent à avancer. Avant d’être allé trop loin, quand Long Yi regarda les cadavres des bêtes magiques en peu partout, il voulut utiliser la magie des morts-vivants pour les ressusciter et qu’ils ouvrent le chemin. Mais, comme tout leur mana avait était absorbé par les squelettes, il n’était pas très utile de les ressusciter, alors il abandonna cette idée.

Pendant tout le trajet, les dix-huit squelettes massacrèrent toutes les bêtes obscures qu’ils rencontrèrent. La classe des bêtes magiques de cette région était trop basse, et leur mana obscur n’était pas très grand.

« Long Yi, pourquoi n’y a-t-il pas d’eau à proximité ? » Sur le chemin, Leng Youyou s’était plainte.

« As-tu soif ? J’ai beaucoup d’eau. » En raison de la mission de la ville perdue, Long Yi avait stocké assez d’eau et de nourriture dans son espace.

« Non, je veux prendre un bain, mon corps est collant, alors je me sens mal à l’aise, » répondit Leng Youyou avec une expression dépressive. Il va sans dire que toutes les filles aimaient être très propres. Mais après êtres tomber dans cet endroit, elle n’avait pas été capable de prendre un bain, alors comment ne pouvait-elle pas se plaindre ? Avant dans les plaines de Huang Mang, ils pouvaient utiliser le sort primaire de la magie de l’eau, la balle d’eau, pour collecter de l’eau fraîche et prendre un bain. Mais, dans cet endroit maudit, il n’y avait que l’élément magique obscur, aucun autre élément magique n’était présent, donc la magie de l’eau ne pouvait pas être lancée.

***

Chapitre 55 : Envie de passion au milieu de l’eau (1)

En écoutant Leng Youyou, Long Yi s’était également rendu compte que son corps se sentait extrêmement inconfortable, surtout après une percée de la première couche de l’Ao Tian Jue. Cela avait provoqué un écoulement de souillure dans son sang à travers sa peau, faisant que ses sous-vêtements s’étaient collés à sa peau.

« Il y a certainement une source d’eau à proximité, car il est impossible pour ces bêtes magiques de noirceur de survivre sans eau potable, » déclara Long Yi.

C’était ainsi qu’ils avaient suivi un groupe de bêtes magiques qui les précédaient à une certaine distance, et ils avaient pu trouver une petite rivière au milieu de la forêt. De part et d’autre de la rivière, ils pouvaient voir des bêtes magiques buvant l’eau de la rivière. Long Yi et Leng Youyou avaient immédiatement précédé les 18 squelettes et ils avaient avancé jusqu’au bord de l’eau. Et tout comme les poulets qui se dispersaient quand un chien leur sautait dessus, toutes les bêtes magiques de noirceur s’étaient dispersées en pleine confusion et elles s’étaient éloignées au loin. L’effet dissuasif de ces 18 squelettes était vraiment trop important. Ils avaient massacré plusieurs milliers de bêtes magiques, de sorte qu’ils avaient libéré une dense et sanguinaire aura de mort et d’énergie sombre, rendant ces bêtes magiques de noirceur de rang inférieur incapables de leur résister.

« Allons en amont, l’eau de l’amont est plus propre. » En voyant l’eau, Leng Youyou avait immédiatement voulu sauter dedans, mais en pensant à la façon dont tant de bêtes magiques buvaient d’ici il y a un instant, elle s’était retenue. Après avoir pensé à remonter le courant, elle s’était tournée vers Long Yi. Cependant, il regardait déjà en amont avant qu’elle n’y pense.

« Long Yi, je te parle. » Leng Youyou avait fait une moue coquette.

Long Yi répondit en souriant : « N’as-tu rien remarqué ? Il y a un instant, ces bêtes magiques ne buvaient que de l’eau potable concentrée à cet endroit. Aucun d’eux ne buvait de l’eau en amont, et quand ils se sont enfuis, pas un seul n’a couru vers l’amont. Sais-tu pourquoi ? »

Leng Youyou avait été stupéfaite, car elle n’avait pas prêté autant d’attention à ce qui se passait avec les bêtes magiques. Mais après avoir entendu Long Yi, elle avait à peu près deviné ce qui se passait, « Donc tu dis qu’il y a à coup sûr une bête magique de noirceur extrêmement puissante en amont, et l’amont est la zone qu’elle contrôle. »

Long Yi répondit en hochant la tête : « Tout à fait. Mais toutes les bêtes magiques de cette région ne sont pas très fortes, donc je suppose que la bête magique en amont n’est qu’un roi autoproclamé. Il est peu probable qu’elle soit extrêmement forte... »

« Alors, y va-t-on ? » Leng Youyou le lui avait demandé.

« Bien sûr. Après avoir traversé tant de difficultés, nous avons finalement rencontré une bête magique plus forte et plus sombre. J’espère qu’il pourra fournir à mes squelettes un repas décent. » Long Yi répondit en riant, puis il regarda Leng Youyou avec un sens profond derrière ses yeux. Il semblerait qu’elle soit devenue un peu maladroite après avoir eu une relation avec lui. Si cela s’était passé avant qu’ils n’aient quelque chose présent, Leng Youyou aurait certainement pris des squelettes en amont pour immédiatement exterminer la bête magique de noirceur. Mais maintenant, elle demanderait l’opinion de Long Yi avant de faire quoi que ce soit, craignant qu’il ait une mauvaise impression d’elle si elle faisait quelque chose d’impulsif.

Les deux humains et les 18 squelettes avaient rapidement marché en amont, et comme ils s’y attendaient, ils avaient vu une énorme bête magique en forme de serpent occupant l’endroit après avoir atteint la source de la rivière présente en amont. En vue de son aura, elle était vraiment beaucoup plus forte que ces bêtes magiques en aval, mais Long Yi ne s’inquiétait pas du tout de ça. Il était aussi ainsi, car 18 squelettes en sa possession étaient à l’abri de la magie noire et la bête en forme de serpent ne pouvait probablement pas les endommager. Tant qu’il n’était pas tombé sur une bête magique de noirceur de rang A, il serait capable de se défendre contre d’autres rangs de bêtes magiques même s’il n’était pas capable de les vaincre.

En fait, comme il s’y attendait, ce mini boss n’avait même pas tenu 2 minutes sous l’attaque combinée de ces 18 super-squelettes, et il avait cassé sa pipe.

« Eh bien ! Maintenant, on peut prendre un bain ensemble. » Long Yi déclara malicieusement ça, alors que ses yeux fuyants commençaient à malhonnêtement contempler le corps de Leng Youyou sans cacher son regard lubrique.

Le visage de Leng Youyou devint instantanément rouge, et elle se mit à grandement bouder. « Qui a dit que tu te baignais ici, je vais me baigner ici toute seule. Toi, va en aval pour te baigner. »

« Toi, tu n’es pas sincère. C’est comme détruire le pont après avoir traversé la rivière. Ainsi, tu as fini de m’utiliser et tu veux me jeter. C’est vraiment malheureux..., » Long Yi avait tiré la manche du vêtement de Leng Youyou et avait feint son grief.

En voyant le spectacle mis en scène par son bien-aimé, Leng Youyou avait gloussé. En effet, elle n’était pas non plus réticente à prendre un bain avec Long Yi. Après avoir entendu sa réponse, Long Yi s’était rendu compte que l’occasion pour eux de se baigner ensemble n’échapperait pas à ses griffes aujourd’hui.

« Tu as ri, ça veut dire que tu as accepté que je me baigne ici aussi. J’irai en premier, tu devrais aussi vite venir. » Long Yi enleva rapidement et facilement tous les vêtements sales de son corps et plongea dans la rivière.

Profitant du moment où Long Yi n’avait pas encore fait surface, Leng Youyou s’était rapidement déshabillée et avait exposé son corps parfait et digne. Juste au moment où elle était sur le point de sauter dans la rivière, Long Yi fit soudainement surface, puis la fixa, d’un regard vide, ses seins avec ses deux yeux fuyants et afficha une expression d’admiration.

Leng Youyou avait immédiatement sauté dans l’eau, puis elle avait instinctivement voulu s’approcher de lui avant de se blottir contre lui. Pourtant, quand elle avait vu les yeux captivés de Long Yi, elle s’était levée et avait complètement exposé son corps merveilleux devant son bien-aimé. En tout cas, elle avait déjà décidé d’épouser Long Yi. Sans parler de cette nuit-là, alors qu’elle l’avait déjà laissé toucher tout son corps, de la tête aux pieds. Maintenant qu’il voulait regarder son corps, elle sentait qu’elle allait le laisser la regarder autant qu’il le souhaiterait. Leng Youyou s’était alors remémoré de chaque chose qui s’était produite depuis qu’elle connaissait Long Yi, et elle était tombée follement amoureuse de lui, tout en marchant lentement vers lui.

Les yeux fixés sur elle, Long Yi avait avalé sa salive. Il s’agissait d’un corps parfait, avec deux rondeurs lisse et sans défauts telle des brioches à la viande avec deux petites cerises rosées et érotiques posées sur le dessus. Sans le moindre doute, leurs tailles n’étaient absolument pas saisissables avec la main d’un homme. Sa jolie taille mince, son ventre lisse, son ventre plat, ses cheveux soyeux, denses et bien ordonnés localisés dans son endroit le plus mystérieux, et ce ravin rose indistinctement visible quand elle faisait un pas, oui, tout était parfait.

Le petit frère de Long Yi était déjà en érection, et le feu de la luxure brûlait déjà vigoureusement à l’intérieur de son corps. Dieu seul sait depuis combien de temps il ne l’avait pas laissé sortir. En plus de l’avoir fait avec Long Ling’er juste après son arrivée dans ce monde, il n’avait pas eu l’occasion de le laisser sortir depuis. Après s’être réprimé pendant si longtemps, comment ne pouvait-il pas se transformer en bête après avoir vu un si beau paysage ?

Leng Youyou avait descendu dans la rivière pas à pas, et l’eau claire de la rivière avait rapidement recouvert son beau corps. Seule une faible vision sur le paysage printanier pouvait être captée de temps en temps lorsque l’eau autour d’elle s’était arrêtée un moment, exposant son beau corps à Long Yi...

« Long Yi, je t’aiderai à te laver le dos. » Le visage de Leng Youyou était très rouge, et elle n’osait pas regarder le regard passionné de Long Yi. Elle s’était directement dirigée vers Long Yi et avait essayé de lui essuyer le dos. Ses petites mains un peu glaciales se déplaçaient sur le dos de Long Yi, sentant clairement chaque muscle qui contenait une force explosive. Après l’avoir touché pendant un petit moment, elle s’était soudainement déplacée vers l’avant et avait pressé ses pics de jade fermes et droits sur le dos de Long Yi, alors que ses mains de jade se tournaient vers le confort de la poitrine robuste de Long Yi.

« Long Yi. » Leng Youyou avait chuchoté et un souffle passionné avait caressé le cou de Long Yi.

Si Long Yi se retenait encore, alors il ne serait pas un homme. Il s’était immédiatement retourné, et avait tenu Leng Youyou dans son étreinte, alors qu’il embrassait sa petite bouche avec la sienne. Les grandes mains de Long Yi caressaient doucement la soie de Leng Youyou comme une peau satinée, et son petit frère se frottait légèrement sur son ventre dans la bonne humeur.

« HM-hm. » Leng Youyou avait gémi et avait répondu au baiser de Long Yi. Ses deux mains caressaient aussi son dos en partageant un baiser passionné.

Alors que deux lèvres et deux langues enveloppées l’une dans l’autre depuis longtemps, Long Yi l’avait libérée et avait regardé le teint rouge de sa douce. Après cela, ses yeux brumeux brillaient d’un éclat enivrant, alors que ses lèvres devenues roses à cause de sa succion attiraient son regard.

Long Yi ne pouvait plus se retenir et se plaça contre le cou de Leng Youyou. Là-bas, il y laissa des marques roses. Son corps envoûtant l’avait complètement enchanté. Ses lèvres glissaient lentement vers le sommet de cette montagne sacrée. La tête de Long Yi était entrée dans l’eau alors qu’il suçait la petite cerise qu’il avait réussi à mettre dans sa bouche, et sa langue habile avait tourné autour d’elle. L’une de ses mains avait saisi l’autre pointe de jade, alors qu’il la caressait et que l’une des perles de la poitrine était coincée entre les fissures de ses doigts. Très vite, les deux gros seins étaient devenus de plus en plus fermes, et elle n’avait pas été capable de supporter la simulation sur ses deux petites cerises.

Des gémissements s’étaient alors involontairement échappés de la bouche de Leng Youyou, mais elle n’osait pas croire qu’elle était capable de libérer de tels sons obscènes. Long Yi glissa lentement vers le bas en embrassant tout son corps, et ses mains s’accrochaient encore aux mamelons de Leng Youyou. Voyant sous l’eau une poignée de cheveux de couleur noire, Long Yi avait l’impression que quelque chose sortait de son centre. Ses lèvres avaient balayé le nombril délicat de la jeune femme et embrassé son pubis, alors que les poils fins qui voltigeaient dans l’eau s’étaient plaqués contre son visage.

Sentant les lèvres de Long Yi au bord de son jardin secret, Leng Youyou avait soudain senti un courant chaud sortir de ses parties intimes, et elle s’était alors exclamée, « Non, ne le fais pas ». Au moment où ces mots étaient sortis de sa bouche, ses jambes étaient devenues sans force et elle s’était effondrée dans l’eau.

***

Chapitre 56 : Envie de passion au milieu de l’eau (2)

Long Yi avait alors porté Leng Youyou à la manière de porter une princesse vers le milieu de la rivière puis il avait marché vers la grande pierre plate présente au milieu de l’eau. Leng Youyou avait serré le cou de Long Yi avec ses mains, et avait timidement enterré sa tête contre la poitrine de Long Yi sans oser lever son menton ce qui lui aurait permis de regarder son visage.

Aujourd’hui, suis-je enfin sur le point de devenir sa femme ? Je suis si nerveuse, Leng Youyou avait pensé ça à l’intérieur de son cœur. La peau de tout son corps semblait avoir été recouverte par une couche de couleur rose, et son charmant corps semblait plutôt raide en ce moment.

Long Yi avait grimpé sur la grande pierre au milieu de la rivière avant de faire s’allonger Leng Youyou. Cependant, elle ne voulait pas le lâcher, car elle serrait toujours ses mains autour de son corps.

« Toi, qu’est-ce qu’il y a ? » Long Yi lui avait doucement demandé ça.

« Je... Je suis si nerveuse, » Leng Youyou lui avait répondu d’une voix tremblante.

« N’aie pas peur. Se pourrait-il que tu ne veuilles pas te donner à moi ? » Long Yi s’appuyait simplement sur le rocher, tenant Leng Youyou, et lui caressait le dos pour soulager ses nerfs.

« Non, je suis prête..., » Leng Youyou avait répondu hâtivement, alors qu’elle pensa à la situation, le fait de lui offrir mon corps, c’est quelque chose qui arrivera tôt ou tard... et si je le fais maintenant, cela sera peut-être plus facile pour moi. Mais comment ne pas être nerveuse ? Est-ce que je me sentirai aussi bien que cette nuit-là ?

Long Yi gloussa comme s’il savait ce qu’elle pensait. L’une de ses mains frottait ses fesses, tandis que l’autre main insufflait une force interne dans le corps de la jeune femme, lui détendant les nerfs. Lentement, le corps de Leng Youyou avait commencé à se relaxer, et elle avait commencé à faire entendre fréquemment de doux gémissements.

En entendant les gémissements enchanteurs de Leng Youyou, le sang de Long Yi s’était soudainement mis à bouillir. Il avait l’impression que les gémissements de cette petite femme possédaient un pouvoir magique inhabituel qui réussissait à pénétrer profondément dans sa moelle pour inciter ses instincts les plus primaires. Son petit frère qui était déjà aussi dur que du fer était plaqué dans la douce zone présente entre les jambes de Leng Youyou.

« Ah, Long Yi. » Leng Youyou avait murmuré ça d’une voix tremblante, et alors qu’elle sentait qu’une brûlure pulsante et ferme touchait son jardin secret, son corps tremblait légèrement.

La taille robuste de Long Yi avait commencé à bouger, frottant son membre contre ce doux duvet humide. Bien que la pointe semblait vraiment débordée de joie, son cœur avait aussi un goût étrange. Lentement, Long Yi ne se contenta plus de cela, alors ses mains se dirigèrent lentement vers sa hanche, puis il commença à pousser directement vers l’entrée de l’utopie.

« Ah ! Long Yi..., ne... peux-tu attendre un peu. » La main sans force de Leng Youyou avait poussé contre la poitrine de Long Yi dans une tentative infructueuse de l’arrêter.

Long Yi s’arrêta inopinément, alors qu’il la regardait. Il voyait que les yeux de la jeune femme étaient pleins de larmes, puis il demanda : « Qu’est-ce qu’il y a ? »

Leng Youyou avait alors lutté pour se libérer des griffes de Long Yi, avant de vous lever. Ses longs cheveux noirs pendaient librement, et son visage ordinaire exsudait inopinément les charmes étonnants d’une femme. Ses fesses charnues tremblaient légèrement, tout comme la broussaille scintillait d’un lustre séduisant. Dans le champ de vision de Long Yi, il pouvait voir cette ligne rose au milieu de la forêt épaisse présente entre ses jambes.

Long Yi avait résisté à l’envie qu’il avait de se jeter sur elle et avait réfréné ses pensées déraisonnables de lui faire l’amour. Il voulait savoir exactement ce que Leng Youyou voulait faire et ce qui l’avait empêché d’aller jusqu’au bout.

Le joli visage de Leng Youyou était rouge vif, et une fine couche de brouillard d’eau s’attardait dans ses yeux brillants en forme de ciel étoilé. Elle regarda Long Yi, et s’avança lentement vers lui. Une fois assise au niveau de la taille de Long Yi, elle chuchota avec douceur.

« Long Yi, regarde-moi. » Leng Youyou n’arrivait pas faire disparaître son embarras, mais elle avait quand même rassemblé tout son courage en le regardant.

Long Yi l’avait regardée avec obéissance, mais il avait soudain eu l’impression que son visage s’était déformé. Il pensait que ses yeux étaient devenus flous, alors il avait immédiatement fermé les yeux, avant de les rouvrir pour voir ce qui s’était exactement produit.

Et alors, une explosion s’était produite à l’intérieur de la tête du Long Yi, alors qu’il pensait, oh mon Dieu, qu’est-ce que je vois ? Comment se fait-il que ton apparence soit soudainement devenue comme ça ? Ce beau visage, comme celui d’une fée, ces pupilles qui ressemblaient à de l’eau, ce nez qui semble être fait de jade fin et d’une belle bouche en forme de lotus. Les traits de son visage se combinent facilement pour former une apparence parfaite, cette scène ressemble à une fée sortie du paradis. Ne me dis pas que je rêve ?

« Suis-je belle ? » voyant l’apparence extatique de son amant, Leng Youyou était ravie. Elle était un peu impatiente et elle avait fièrement demandé ça à Long Yi. En ce qui concerne son apparence, elle avait toujours été extrêmement confiante.

« Magnifique. » Long Yi murmura ça, puis il avait soudain compris que l’apparence ordinaire de Leng Youyou qu’elle avait toujours adoptée était son déguisement depuis le début. La beauté de Leng Youyou était différente de celle de Si Bi. La beauté de Si Bi était douce et pure, qui n’était pas souillée par la saleté du monde, et elle possédait une apparence magnifique qui ne pouvait pas être produite localement. Sa beauté était calme avec un soupçon de fierté.

« Alors aimes-tu la belle apparence que j’ai en ce moment ? » Leng Youyou avait flirté avec les mèches de ses cheveux qui semblaient s’écouler vers son front.

En voyant l’apparence réelle du Leng Youyou, Long Yi s’était rendu compte qu’elle devrait vraiment maintenir son apparence actuelle. Seul un si beau visage pouvait correspondre à sa silhouette si parfaite.

En regardant Leng Youyou qui chevauchait son corps, sa verge devint un peu plus épaisse. Il s’était déplacé et avait planifié de se déchaîner en Leng Youyou avec son membre.

« Ne bouge pas. » Leng Youyou était tenue par le bras de Long Yi et avait déclaré ça sur un ton charmant.

En voyant le regard perplexe de Long Yi, Leng Youyou avait rougit, puis elle avait déclaré d’une voix de moustique : « Je vais le faire moi-même, tu n’as pas le droit de bouger ».

Long Yi avait été abasourdi, se pourrait-il que cette fille pense à le faire d’elle-même ? Alors qu’il était en pleine prospérité face à ça, il avait également pensé à jeter un coup d’œil sur la façon dont Leng Youyou avez l’intention de le faire. Puis il avait retenu les flammes de sa convoitise envers elle pendant qu’il restait dans sa position d’origine sans bouger.

Les hanches de Leng Youyou s’étaient lentement déplacées vers l’arrière, ce qui avait placé l’épaisse verge rigide de Long Yi juste devant ses yeux. En voyant cette taille, Leng Youyou était intérieurement stupéfaite, et elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter au plus profond de son cœur. Si large, est-ce qu’une si grosse chose peut vraiment s’insérer en moi ? Leng Youyou avez mordu sa lèvre inférieure, alors que ses mains de jade glaciales tenaient la chose brûlante de son homme, ferme et rigide. Bougeant les mains vers le haut et vers le bas, elle avait commencé à s’occuper de Long Yi.

Après qu’elle l’ait taquiné ainsi, le membre avait semblé devenir encore plus imposant. Leng Youyou s’était mise à rougir encore plus fortement, puis elle leva les fesses, alignant la membre inférieure de Long Yi vis-à-vis de sa propre fente avant de brusquement s’asseoir.

Long Yi avait simplement senti la partie inférieure de son corps passant à travers une couche d’obstruction alors qu’il entrait dans un étroit passage étroit et chaud, puis il avait senti le désir monté en lui. Il voulait gémir à haute voix, mais il n’avait pas fait de bruit, parce qu’il pouvait entendre le gémissement étouffé de douleur de Leng Youyou. Après cela, il avait jeté un coup d’œil sur son visage et avait vu des larmes se former dans les yeux de Leng Youyou alors que son visage semblait pâle et mortel.

Elle a été trop impatiente de bien faire à tous les niveaux, stupide fille. Croit-elle que n’importe qui peut faire ça dans le style de la cavalière ?

Leng Youyou s’était penchée contre la poitrine de Long Yi, et avait murmuré sur un ton larmoyant : « Mon mari, c’est vraiment douloureux ».

En entendant Leng Youyou l’appelant « Mon mari », l’amour présent dans le cœur de Long Yi s’était encore plus épanoui. D’un côté, il caressait et malaxait doucement les points sensibles du corps de Leng Youyou, et de l’autre côté, il prononçait inlassablement des paroles d’amour à son oreille.

Progressivement, Long Yi avait senti que le passage chaud devenait encore plus humide, et Leng Youyou avait aussi commencé à déplacer d’elle-même son corps qui était devenu entièrement rouge. Long Yi avait commencé à se déplacer naturellement, en accord avec ses mouvements. Très vite, un grand plaisir avait surgi dans la partie inférieure de son corps ce qui l’avait rendu extrêmement excité. Après avoir traversé l’inconfort initial, Leng Youyou avait également commencé à s’appuyer encore plus contre le corps de Long Yi, trouvant évidemment une sensation agréable surgir en elle.

Avec l’augmentation de la vitesse du mouvement de Long Yi, Leng Youyou avait à nouveau gémi d’un ton coquet. Elle ferma les yeux, et ses joues étaient teintes d’un léger fard à joues, comme les plus beaux nuages roses à l’horizon.

« Mon mari, aime-moi. » Leng Youyou avait soudainement embrassé Long Yi, et ses fesses blanches enneigées et sans tâche s’étaient violemment déplacées vers le haut et vers le bas de plus en plus rapidement. Elle s’était déjà complètement perdue dans la passion.

Long Yi, en tant qu’homme, se demandant comment pouvait-il laisser la femme continuer à le chevaucher ? Il avait rugi, s’était retourné et avait poussé sur Leng Youyou, alors qu’il avait saisi sa taille mince avec ses mains, puis il avait commencé à rapidement remuer après que cela soit lui qui soit en dessus d’elle.

L’excitant paysage de sa poitrine s’était alors déplacé avec force, et avec des contractions se créant dans tout son corps, Long Yi avait poussé un puissant gémissement lorsqu’il s’était libéré à l’intérieur du corps de la jeune femme.

***

Chapitre 57 : L’étang froid

Après la libération de la semence, Leng Youyou s’était effondrée, impuissante, contre Long Yi. Elle se sentait si faible qu’elle ne pouvait même pas bouger un orteil. Dans la première bataille, elle avait perdu face à la contre-attaque de Long Yi, mais elle croyait pouvoir faire mieux. En tant que tel, elle avait pris l’initiative d’allumer les flammes de la guerre avec Long Yi, et cela avait eu pour résultat que Long Yi, qui était dans l’état de convoitise depuis longtemps, avait pleinement profité de cette chance. Il avait renouvelé son attaque et était revenu en force. Il s’était relâché plusieurs fois de suite en elle, ce qui avait failli faire perdre conscience à Leng Youyou.

« Long Yi, où est ton petit tigre ? » Leng Youyou qui gisait contre la poitrine de Long Yi demanda paresseusement.

« Ce petit bonhomme ne s’est pas encore réveillé, alors je l’ai jeté dans la dimension obscure, » tout en caressant doucement le dos blanc comme la neige de Leng Youyou, Long Yi répondit.

« Est-ce à l’intérieur de la marque de sang sur ta paume ? » demanda Leng Youyou.

Long Yi avait hoché la tête puis il avait fièrement déclaré. « Cette marque de crâne est quelque chose de raffiné par cet Archimage Nécromancien Bi Te Xiuge, il y a plusieurs centaines d’années. Ce qui inclut les 18 squelettes qui se déchaînaient tout à l’heure. »

« Bi Te Xiuge ? Pas étonnant, il était le seul à pouvoir affiner ce genre de squelettes anormaux, » Leng Youyou s’exclamait. Les nécromanciens étaient considérés comme des dieux par tous les magiciens de l’élément obscur, et ils possédaient un statut transcendant dans l’Église noire.

Les deux individus qui se serraient dans les bras l’un de l’autre parlaient de beaucoup de choses ce qui incluait leurs expériences passées. Pendant ce temps, ils avaient naturellement parlé de leurs circonstances respectives. Il était naturellement impossible pour Long Yi de lui dire qu’il venait d’un autre monde, et il n’avait pas non plus dit qu’il était le « voleur lubrique » que tout le monde dans l’Empire du Dragon Violent connaissait. Il lui avait simplement dit qu’il était citoyen de l’Empire du Dragon Violent. Quant aux autres questions qu’elle avait à son sujet, il n’avait rien dit. Leng Youyou savait aussi qu’il y avait des choses qu’elle ne devait pas demander, et elle croyait qu’un jour, Long Yi lui dirait tout naturellement quand il serait prêt.

Cependant, Leng Youyou lui avait tout révélé sans réserve. À l’origine, elle était également citoyenne de l’Empire du Dragon Violent. Cependant, après avoir perdu ses deux parents alors qu’elle n’était qu’une petite fille, son maître, c’est-à-dire l’un des deux grands prêtres de l’enfer de l’Église noire, Rafael découvrit que son corps était puissant dans l’élément sombre et céleste. Cela les avait obligés à l’accueillir pour l’élever pour qu’elle devienne la sainte de l’enfer de l’Église obscure. Cette position dans l’Église obscure était égale à la position de la sainteté de la lumière de l’Église de la Lumière. Elle s’était détournée de l’Église des Ténèbres alors que le Pape des Ténèbres la forçait à épouser son fils. Ce qui l’avait amenée à accepter la mission de la Cité perdue, ce qui lui avait permis de partir pour un endroit loin de l’Église obscure, et en même temps d’augmenter ses propres pouvoirs. Elle avait fait ça, car il était dit qu’il y avait une Jade Noire à l’intérieur de la Cité perdue, et que la personne qui réussit à l’obtenir serait capable d’obtenir un pouvoir magique noir infini.

Après l’avoir écoutée, Long Yi était extrêmement furieux. Ce vieux bâtard de Pape Noir avait osé forcer sa femme à épouser un homme qu’elle n’aimait pas. Il s’était juré de lui donner une leçon un jour. Cependant, c’était aussi grâce au Pape noir qu’il avait réussi à rencontrer Leng Youyou, et à cet égard, il semblait que Long Yi devait remercier le Pape Noir de lui avoir donné cette chance. En ce qui concerne la Jade Noire de Cité perdue, Long Yi ne possédait pas la moindre trace d’intérêt pour lui. Il ne croyait pas que ce monde avait un tel trésor, et un pouvoir magique infini, sonnait comme une idiotie pour lui.

Le temps fila tranquillement. D’après les calculs de Long Yi, lui et Leng Youyou avaient probablement déjà passé un mois dans ce maudit endroit. En un mois, ils avaient escaladé plusieurs grandes montagnes et tué d’innombrables bêtes magiques de l’élément sombre. Tous les deux étaient déjà fatigués de cette vie pleine de meurtres. En raison de l’environnement spécial ici, Leng Youyou n’était pas seulement entrée dans le royaume des Maîtres Magiciens, elle avait indistinctement percé et elle était entrée dans le royaume des Mages. Les éléments de magie noire présente dans la mer de conscience de Long Yi étaient déjà assez denses pour former une masse compacte. Mais pour une raison inconnue, il n’avait pu utiliser que la magie de rang 7. En théorie, avec des éléments magiques aussi denses, il aurait déjà dû atteindre le royaume des Maîtres des Ténèbres.

Au moment présent, Long Yi et Leng Youyou se tenaient tous les deux debout face à une falaise abrupte se présentant devant eux. Tous deux se regardaient avec consternation. Après avoir traversé tant de sentiers et de tribulations, ils avaient atteint la fin du sentier. Le problème était que la fin du chemin ne les avait pas conduits hors de son monde. En fait, ils avaient atteint une impasse, se pourrait-il qu’ils aient été vraiment piégés ici pour toujours ? Les 18 super-squelettes se tenaient fidèlement derrière eux. Après avoir absorbé le pouvoir magique d’innombrables bêtes magiques sombres, la force de tous ces squelettes avait beaucoup progressé, et leurs armures étaient aussi devenues beaucoup plus épaisses.

« Long Yi, qu’est-ce qu’on fait maintenant ? » En regardant avec sérieux son bien-aimé, Leng Youyou avait demandé. Restant dans cet endroit maudit depuis si longtemps, elle avait déjà oublié ces paroles de bravoure qu’elle avait dites à l’époque sur la façon dont elle ne quitterait jamais cette zone. S’ils avaient la possibilité de partir actuellement, elle ne voudrait pas rester ici même une minute de plus. Si ce n’était pas Long Yi qui était présent à ses côtés, elle serait peut-être déjà devenue folle.

Long Yi haussa l’épaule, et lui répondit avec un sourire, « Ne t’impatiente pas. Nous sortirons à coup sûr. » Long Yi s’appuya sur la falaise et se perdit dans ses pensées. Il parlait avec confiance, mais en vérité, il n’y avait pas une trace de confiance dans son cœur. Peut-être s’agit-il d’un « espace mort », un endroit où les gens pourraient entrer sans jamais en sortir.

Leng Youyou avait jeté un coup d’œil tout autour, et elle avait soudain découvert une petite piscine non loin de là. Elle avait marché pour se laver les mains, mais au moment où elle avait mis ses mains dans l’eau, elle avait poussé un cri et avait retiré sa main de l’eau.

Long Yi avait été surpris. Pensant que Leng Youyou était en danger, il s’était immédiatement précipité et était apparu devant elle, avant de lui demander anxieusement : « Que s’est-il passé ? »

« Cette eau est très... très froide. » Leng Youyou avait répondu en couvrant sa main.

Long Yi avait souri devant le fait que Leng Youyou était si agitée après avoir placé sa main dans l’eau. Il pensait qu’il lui était arrivé quelque chose de grave. Il avait enserré ses mains avec les siennes, ayant l’intention de réchauffer ses mains. Soudain, son expression changea. Ses doigts souffraient de façon inattendue d’engelures, ce qui montrait que l’eau n’était pas seulement froide, mais qu’il faisait exceptionnellement froid.

Long Yi avait tenu ses mains, et avait fait circuler la force interne d’Ao Tian Jue pour disperser le froid dans ses doigts. Pendant qu’il le faisait, une question lui était venue à l’esprit. Vu le degré de gelure sur ses doigts, la température de l’eau de cette piscine doit être au moins inférieure à -100 degrés centigrades. Pourtant, l’eau n’était pas gelée, et l’étang n’émettait pas de l’air froid comme il devrait le faire. Si l’eau était vraiment si froide, on devrait sentir quelque chose en se tenant près de l’étang, cependant, le problème ici était que même s’ils se tenaient à côté de l’étang, ils ne pouvaient même pas sentir un soupçon de froid.

Long Yi avait pris une branche et l’avait jetée dans cette piscine. La couleur de cette branche avait rapidement changé, avant de s’enfoncer dans l’étang. Long Yi murmura à lui-même pendant un petit moment, puis, après s’être couvert la main de force interne, il étendit la main vers la piscine. Malgré l’obstruction de la force interne, il ressentait encore une sensation de froid glacial qui engourdissait sa main. Heureusement, il était encore capable de supporter les eaux glaciales alors que sa main continuait à s’étendre vers le bas. L’intuition lui avait dit que ce petit étang était la clé pour savoir s’ils pouvaient sortir ou non.

« Toi, attends-moi ici, je descends jeter un coup d’œil. » Long Yi s’était retourné et avait déclaré ça à Leng Youyou.

Leng Youyou s’était immédiatement agrippée au bras de Long Yi serré, et s’y était opposée, « Ce bassin est étrange, si par hasard tu es en danger, que vais-je faire ? »

« C’est bien, cet étang est un peu froid, mais cela ne me dérange pas du tout, et si nous pouvons trouver une sortie ou non, c’est certainement à l’intérieur. » La grande main de Long Yi avait caressé la joue de Leng Youyou et l’avait réconfortée en douceur.

« Mais... »

« Ne me fais-tu toujours pas confiance ? Attends-moi ici, je reviendrai très vite. » Long Yi avait interrompu Leng Youyou.

Leng Youyou avait vu le visage résolu de Long Yi, et elle savait qu’il était peu probable qu’il change sa décision de toute façon. La seule chose qu’elle pouvait faire maintenant était de croire en lui. Alors elle plaça sa petite main au-dessus de la grande main de Long Yi qui se trouvait sur son visage, et en frottant son petit visage sur sa main, elle avait dit : « Je crois en toi, mais tu dois faire attention. S’il t’arrive quelque chose, je te suivrai dans l’au-delà. »

Long Yi savait que Leng Youyou ferait tout ce qu’elle avait dit, et donc, il avait déclaré avec sévérité, « Tant que tu ne vois pas mon cadavre, ne pense pas que je suis mort. La vie de ton mari est très longue, tu sais. »

« H-Hm. » Leng Youyou avait hoché la tête avec empathie. Dès qu’il avait fini de parler, les mots qui étaient sortis de sa bouche avaient été gravés dans le cœur de Leng Youyou. Tant qu’elle n’aura pas vu le cadavre de Long Yi, elle ne croira jamais qu’il était mort.

***

Chapitre 58 : La grotte secrète au fond d’un étang

Long Yi avait rappelé Long Two à l’intérieur de l’espace de dimension sombre, et avait laissé les 17 autres squelettes derrière lui afin de protéger Leng Youyou.

« J’y vais, alors tu dois faire attention. » Long Yi se pencha et embrassa Leng Youyou sur les lèvres, avant de regarder dans les profondeurs de ses beaux yeux. Il voulait lui montrer qu’il était sûr de trouver un moyen de sortir d’ici.

Leng Youyou avait ouvert sa bouche, mais elle avait soudain senti comme si quelque chose bloquait sa gorge, et une couche de brume était apparue dans ses beaux yeux. Bien qu’elle n’était pas entièrement convaincue que Long Yi serait en sécurité, elle hocha vigoureusement la tête. Dans le passé, elle n’avait probablement jamais pensé qu’en tant que digne Sainte des Enfers, elle serait inquiète pour un homme comme lui.

Long Yi prit une profonde respiration, car il couvrit tout son corps avec la force interne d’Ao Tian Jue. Après avoir fait un geste à Leng Youyou pour lui dire de ne pas s’inquiéter pour lui, il s’était plongé dans ce petit bassin glacial.

L’eau à l’intérieur de ce petit bassin froide était extrêmement claire, mais il était très profond et, du haut, on ne pouvait pas voir le fond de l’étendue d’eau. Long Yi plongea de plus en plus profondément, et une froideur s’attaqua à la force interne qui le protégeait. Heureusement, elles avaient été immédiatement dissoutes par la force interne se trouvant à l’intérieur de son corps. Sinon, Long Yi se serait transformé en bloc de glace humain.

Après environ une demi-heure de plongée, Long Yi n’avait pas encore atteint le fond de l’étang. De plus, il avait découvert un phénomène extrêmement étrange en plongeant vers le fond. À l’origine, en plongeant, la flottabilité était grande, mais plus il plongeait profondément dans cet étang froid, plus la flottabilité diminuait. La pression de l’eau le poussait aussi vers le bas à une vitesse plus importante. Ainsi, la vitesse de plongée de Long Yi vers le bas était devenue de plus en plus rapide, mais sans la force interne qui protège son corps, ses organes internes auraient déjà été écrasés par la pression de l’eau à cette profondeur.

Au fond de l’eau, la lumière du soleil n’avait pas pu pénétrer là où Long Yi plongeait. Mais avec la vue de Long Yi, le manque de lumière n’était pas un problème, car il était encore capable de voir autour de lui. Soudain, Long Yi avait détecté une lumière de couleur blanche clignotant sous son corps. À ce moment-là, la température de l’eau était si basse que ses bras et ses jambes étaient déjà quelque peu rigides.

En plongeant de plus en plus près, il y avait de plus en plus de lumières de couleur blanche. Les nombreuses lumières de couleur blanche semblaient remplir tout l’endroit aussi loin que Long Yi pouvait voir. Soudain, Long Yi s’était arrêté en bloquant son corps sur un rocher se trouvant à la périphérie de la zone. En ce moment, il était à la fois surpris et ravi. Il avait été surpris par le fait que ces taches blanches étaient des poissons émettant une lumière blanche depuis leur corps, et que tout le corps du poisson était recouvert d’une sorte d’armure écailleuse. Des rangées de dents pointues s’étendaient hors des têtes plates des poissons, ce qui indiquait clairement que ces poissons étranges n’étaient absolument pas des créatures amicales. Il était ravi, car il y avait un rocher au milieu des poissons étranges, il y avait une entrée de tunnel en forme d’éventail dans laquelle l’eau ne s’écoulait pas. Il avait supposé qu’il y avait une entrée complètement différente à l’intérieur du tunnel, soit ça, soit c’était la sortie qu’ils cherchaient depuis le début.

Long Yi regarda avec inquiétude ces énormes bancs de poissons étranges, et pensa : il semble que l’attaque de ces poissons étranges n’est pas faible, puis-je me précipiter pour les vaincre ? Dois-je les attaquer ? Les effets de la magie noire à l’intérieur de l’eau n’est pas trop grands, pourquoi ce maudit endroit n’a pas d’autres éléments magiques à part les éléments de magie noire ? Suis-je censé utiliser ma force interne pour les attaquer ? La consommation de ma force interne pour chaque mouvement est si importante qu’il ne me restera plus d’excédent pour me protéger. Ne considérons même pas le Dou Qi... l’attaque par l’esprit ? Faire face à tant d’étranges bancs de poissons avec des attaques d’esprit m’épuisera à mort.

Soudain, une idée lui était venue à l’esprit. Même sans utiliser les attaques d’esprit, pourquoi ne pouvait-il pas utiliser l’esprit pour se protéger ? Ou ne pouvait-il pas utiliser le pouvoir des esprits pour ouvrir un passage vers l’entrée ? Long Yi avait visuellement estimé cette possibilité.

Long Yi n’hésitait plus, car ses mains et ses jambes se sentaient déjà un peu engourdies. Puisqu’il avait déjà une idée, il envoya son pouvoir d’esprit pour explorer le chemin qui l’attendait. Sous ses ordres, sa puissance spirituelle avançait lentement vers l’entrée en forme d’éventail. D’abord, sa puissance spirituelle condensée et invisible contournait ces poissons étranges et atteignait directement l’entrée de la grotte en forme d’éventail, puis sa puissance spirituelle condensée s’était lentement répandue. De cette façon, un passage de pouvoir spirituel invisible avait été formé de Long Yi jusqu’à l’entrée de la grotte. Tout autour de ce passage qu’il avait créé, ces étranges poissons remplissaient tout l’espace disponible.

Voyant qu’il avait réussi à faire un passage d’esprit, Long Yi avait fait circuler Ao Tian Jue jusqu’à sa limite. Comme une flèche pointue, il se précipita le long du passage vers l’entrée de la grotte en forme d’éventail. Après avoir découvert une créature étrangère, ces bancs de poissons étranges avaient commencé à se déchaîner, en chargeant vers Long Yi. Cependant, ils étaient tous obstrués par le pouvoir spirituel envoyé par Long Yi.

Alors que Long Yi Long avait presque atteint l’entrée de la grotte, une explosion de vertige était soudainement apparue dans sa tête, et sa puissance spirituelle avait commencé à rapidement disparaître. Long Yi avait été choqué à l’intérieur de son cœur. Il savait que c’était la conséquence du surmenage de son pouvoir spirituel, mais pour l’instant, il n’y avait pas d’alternative. Long Yi avait alors dû grincer des dents et continuer son voyage avec force. Il savait que s’il s’arrêtait maintenant, il mourrait certainement sans laisser ses os...

Incitant sa force interne à se déplacer, tel un boulet de canon, il s’était propulsé jusqu’à l’entrée de la grotte et y était entré. Après être entré dans la grotte, il avait ressenti une douleur aiguë venant de ses jambes. Ce n’était qu’après avoir roulé plusieurs fois à l’intérieur de la grotte, que Long Yi s’était arrêté et s’était assis tout droit. Il avait découvert plusieurs blessures qui saignaient encore sur l’intérieur de ses jambes. Sans avoir besoin de le deviner, il savait qu’elles étaient causées par la morsure des dents pointues de ces étranges poissons.

Long Yi fut frappé d’étonnement, il connaissait sa vitesse, et il avait aussi concentré presque toute sa force interne sur ses jambes. Pourtant, ces groupes de poissons étranges avaient pu percer sa défense de force interne et laisser des blessures sur toutes ses jambes. Sans aucun doute, ces poissons étaient extrêmement féroces...

Heureusement, ces poissons étranges n’étaient pas empoisonnés, et les blessures n’étaient que superficielles, si bien que Long Yi avait arrêté le saignement et qu’il n’avait aucune obstruction dans ses mouvements. C’est à ce moment que Long Yi avait commencé à estimer soigneusement les dimensions cette grotte en forme d’éventail. Il fut surpris de découvrir que les murs de cette grotte étaient très lisses. L’extrémité de cette grotte n’était pas visible, et à une cinquantaine de mètres d’intervalle, il y avait deux petites lampes magiques de couleur blanche de chaque côté du mur de la grotte qui illuminait cette grotte. Au premier coup d’œil, c’était apparu comme un passage menant au ciel.

Après avoir laissé son énergie se restaurer pendant un certain temps, Long Yi s’était levé et avait marché vers les profondeurs du passage. Peu après avoir marché, Long Yi s’arrêta et regarda avec vigilance les deux côtés du passage. Après avoir regardé autour de lui, il avait découvert des rangées de statues de personnes vivantes, vêtues de vêtements de différentes professions, tenant différentes armes. La seule chose qui était similaire entre toutes les statues était les expressions féroces sur leur visage...

Long Yi pensait que ces statues étaient plutôt étranges. Il n’avait pas osé les traverser à la hâte, mais il n’avait pas d’autre choix que de le faire. Long Yi regarda la hauteur du passage, avant de marcher avec légèreté sur le sol. Puis il avait fait un énorme saut en tapant légèrement sur le mur pour se propulser plus haut dans les airs. Puisqu’il avait eu l’idée de traverser le ciel plutôt que sur le sol...

Mais lorsque le pied de Long Yi était passé devant la première statue, comme si une réaction en chaîne s’était produite, toutes les statues étaient revenues à la vie de façon inattendue. Leur apparence pétrifiée avait rapidement disparu.

Ils avaient immédiatement lancé des attaques de magie et de Dou Qi vers Long Yi qui était en train de sauter par-dessus leur tête de l’autre côté du passage...

« Qu’est-ce que vous foutez, le feu de l’enfer, et le monde de la neige et de la glace, n’y avait-il pas d’autres éléments magiques ? » Long Yi avait été immédiatement placé dans une position difficile. En activant un grand déplacement du cosmos dans le ciel, il s’était retiré, laissant derrière lui des images secondaires alors qu’il retournait à sa position d’origine. Ce qui était étrange, c’était qu’après son retour, tous ces individus s’étaient de nouveau pétrifiés en statues.

Long Yi avait estimé qu’il y avait probablement plus de 100 de ces statues. De cette attaque magique et Dou Qi qu’ils avaient lancés il y a un instant, il avait découvert que la plupart d’entre eux étaient des Magiciens Avancés et des Combattants Avancés. Mais parmi eux, il y avait aussi des Maîtres Mages et des Maîtres de l’Épée. Cette magie de rang 10, « le monde de la glace et de la neige » et ce Dou Qi bleu foncé avaient prouvé ces rangs.

Qu’est-ce qu’il allait faire ? Il était véritablement incapable de les vaincre tous. S’il devait courir, il n’avait aucune confiance quant au fait de les distancer, car il ne le ferait que s’il n’y avait pas d’obstacles sur son chemin. S’il ne trouvait rien d’autre pour avancer, alors il ne lui restait plus qu’à retourner à sa position initiale.

Ayant atteint ce stade, il était impossible pour Long Yi de faire demi-tour, donc son seul choix était d’essayer. Long Yi n’avait jamais été une personne négligente. Dès qu’il décidait de quelque chose, il mettrait ses plans en action. Poussant le grand cosmos à sa limite la plus élevée, le corps de Long Yi s’était transformé en quelque chose de flou, et profitant des deux secondes nécessaires pour dissiper la pétrification, il s’était empressé de les dépasser à pleine vitesse. Sans ralentir sa vitesse, il s’était élancé vers l’avant, et les bruits d’attaques magiques brisant les murs étaient venus de derrière lui.

Long Yi tourna la tête et vit que plus de 100 experts étaient restés loin derrière lui. La seule mauvaise nouvelle, c’était qu’ils le pourchassaient toujours.

« Malheureusement, pourquoi ces choses ne redeviennent-elles pas des statues ? » Long Yi s’enfuyait en se plaignant et priait pour ne pas tomber sur quoi que ce soit devant lui.

Certaines personnes dans ce monde étaient vraiment nées avec la malchance. Dès qu’il priait pour que quelque chose ne se produise pas, le contraire de ses prières s’accomplissait.

« Il semble que les individus malchanceux peuvent vraiment se geler leurs dents en buvant de l’eau froide, » en se frottant les dents, Long Yi s’était arrêté. Puis il avait fait un sourire ironique, car le passage devant lui présentait une statue d’une énorme bête magique qui bloquait complètement le chemin sur lequel il devait avancer.

***

Chapitre 59 : La bête de la violente foudre

En regardant cette énorme statue de bête magique devant lui, Long Yi avait soudain eu l’impression qu’il l’avait déjà vue quelque part auparavant, car elle lui paraissait familière. Cependant, il n’avait pas le temps de penser à des choses alors que les poursuivants se trouvant derrière lui se rapprochaient déjà de lui. Long Yi regarda derrière lui les statues qui essayaient de le tuer, avant de se retourner pour faire face à l’énorme statue de bête se trouvant devant lui. En serrant les dents, il s’était précipité vers l’avant. Jusqu’au dernier moment, il se demandait ce qui se passerait.

À l’instant où Long Yi s’approcha, la pétrification de cette bête magique commença rapidement à se dissiper. Long Yi rugit avec force, avant que tout son corps se transforme en quelque chose de flou. Puis, en voulant passer par le petit espace entre la taille de la bête magique et le mur, il s’avança devant cette bête magique. Soudain, Long Yi avait senti qu’il voyait un endroit spacieux devant ses yeux. Mais avant qu’il n’ait eu l’occasion de regarder attentivement l’endroit devant lui, plus de dix éclairs étaient descendus du ciel, frappant son corps. Long Yi sentit une vague d’engourdissement sur tout son corps, alors que les vêtements présents sur son corps se transformaient instantanément en charpie, et son corps tombait en arrière tel un cadavre. Finalement, après avoir atterri sur le sol, la foudre s’était accumulée en lui et s’était dispersée dans le sol...

« Il s’est avéré que c’était la bête de la violente foudre de la classe SS, et je me demandais pourquoi elle m’était si familière. » Long Yi avait jeté un coup d’œil derrière lui. Actuellement, il s’agissait du seul organe de tout son corps qu’il était capable de bouger. Il sentit l’engourdissement de son corps se disperser lentement, et sentit aussi qu’une partie de l’élément magique de la foudre qui pénétrait dans sa mer de conscience se dissipait lentement. L’autre partie des éléments magiques de la foudre qui restait dans sa mer de conscience était complètement absorbée par son corps.

Long Yi soupira de soulagement. Heureusement, son corps était immunisé contre la foudre, et les sorts de foudre ne pouvaient pas l’endommager. Aujourd’hui, si c’était une autre super bête magique au lieu de cette bête de foudre dans ce passage, alors Long Yi aurait eu peur d’être déjà allé au ciel pour rencontrer le Dieu de la Lumière.

 

☆☆☆

 

Un peu après ça, le corps de Long Yi s’était rétabli et il avait finalement pu se déplacer. Il se leva, puis il secoua ses bras et ses jambes quelque peu engourdis, avant de se retourner et de découvrir que la bête de la violente foudre marchait pas à pas vers lui en venant du passage. Long Yi avait pris un autre ensemble de vêtements de l’intérieur de son anneau de stockage et il l’avait enfilé. Il se sentait extrêmement alerte, car même si la foudre ne pouvait pas le blesser, elle pouvait encore lui faire perdre temporairement sa capacité de bouger. Si ce gros monstre l’avait frappé avec un violent éclair, puis avait utilisé son énorme corps pour l’écraser, alors cela pourrait devenir l’une des morts les plus hilarantes du continent des vagues bleues.

Long Yi n’avait pas convoqué Long Two, parce qu’il savait qu’il n’était d’aucune utilité. Les super-squelettes étaient immunisés contre la magie noire, mais pas contre d’autres types de magie. S’il devait affronter cette super bête magique de classe SS, au moment où il aurait invoqué Long Two, il se transformerait probablement en une pile d’os.

Long Yi regarda vers la bête de la foudre violente, et découvrit que ses yeux n’avaient aucune hostilité en eux. Au lieu de cela, elle avait une expression amicale lorsqu’elle s’approchait de Long Yi. En ce moment, Long Yi jaugeait soigneusement cette bête qui était décrite comme une bête super magique de classe SS terrifiante dans les livres qu’il avait lus. Des poils d’argent pourpre couvraient tout son corps, des pattes volumineuses, une queue courte, et une longue corne d’argent sur le front avec un joli motif décoratif sculpté. La super bête magique de classe SS devant lui n’avait pas du tout l’air terrifiante, au contraire, elle était plutôt mignonne. À ce moment, la bête de la violente foudre marchait déjà aux côtés de Long Yi et utilisait son nez pour renifler le corps de Long Yi dans la confusion. Sur son corps, cette bête de la violente foudre avait senti une sorte d’aura de foudre extrêmement puissante, ce qui avait fait en sorte que la bête de la violente foudre se sente extrêmement proche de lui. Il utilisait son gros visage poilu pour se frotter contre le corps de Long Yi. Après avoir soudainement laissé sortir un rugissement, ce corps énorme s’était rétréci rapidement, se transformant en un Pékinois mignon pourpre argenté. La corne d’argent sur son front s’était également rétractée à l’intérieur de son corps.

Long Yi avait été stupéfait, car les livres n’avaient jamais parlé de bête de la violente foudre ayant la capacité de se transformer en une autre forme. Ce qui était surprenant, c’était qu’après sa transformation, elle avait l’air si mignonne. Après la transformation de la bête de la foudre violente, Long Yi avait finalement vu ces 100 poursuivants à l’intersection, mais curieusement, ils n’y étaient pas entrés, mais ils s’étaient simplement tenus à l’entrée du passage et ils avaient regardé Long Yi. En regardant les individus qui le pourchassaient, Long Yi avait ressenti un sentiment de suspicion rampant en lui. Bien que les personnes qui le pourchassaient avaient des professions différentes et qu’elles avaient dissipé leur état de pétrification, l’expression de chacun était sans vie comme s’ils n’avaient pas d’âme en eux. Mais cette bête de la violente foudre qui tournait autour de ses jambes était clairement différente. L’expression riche qu’elle avait affichée il y a quelques instants témoignait qu’elle possédait une âme intacte.

Long Yi ramassa la bête de la foudre violente, et fixa directement ces yeux limpides, car il avait un sentiment étrange à l’intérieur de son cœur. Les livres indiquaient que la nature de bête de la foudre violente était cruelle et féroce, mais cette bête devant lui ne présentait aucune de ces caractéristiques. Voyant que Long Yi la tenait, la bête avait utilisé sa langue pour lécher son poignet.

Sans aucun avertissement, la bête magique avait soudainement utilisé ses dents pointues pour mordre son poignet. Long Yi l’avait presque jeté dans la colère et le choc, mais le phénomène étrange qui avait suivi l’avait surpris et cela l’avait fait s’arrêter. Une goutte de sang provenant de la blessure de son poignet flottait étrangement, et libérait un éclat rouge sang en plein vol, avant qu’elle ne se scinde soudainement en deux. Après que la goutte de sang soit entrée en lui, Long Yi avait réussi à ressentir une sorte de lien de sang avec la bête de la violente foudre.

« Contrat de sang. Comment est-ce possible ? » murmura Long Yi. Une bête magique connaissait la magie des contrats. De plus, il s’agissait du niveau de contact de sang le plus élevé. Long Yi avait lu de vagues documents sur ce contrat magique dans les livres. En gros, il y a très longtemps, tous les magiciens du Continent des Vagues Bleues pouvaient utiliser ce contrat magique. Ils avaient utilisé cette magie pour faire un contrat avec de puissantes bêtes magiques, les transformant en compagnon de bataille. Les magiciens avaient réussi à faire des recherches sur la magie des contrats à tel point qu’ils pouvaient utiliser diverses formes de magie contractuelle sur d’autres races. Cependant, il n’y avait pas une telle chose dans le présent, ce qui avait conduit à ce que personne ne sache beaucoup de choses sur la magie des contrats, et encore moins à utiliser la magie des contrats sur les autres. Quel dommage que, pour une raison inconnue, ce contrat magique ait disparu de la longue rivière de l’histoire !

Long Yi avait regardé son propre corps, mais il n’avait découvert aucun changement dedans. Comme test, il avait ordonné à l’intérieur de son cœur à la bête de la foudre violente d’attaquer ces personnes à l’entrée du passage. La bête sauta de la main de Long Yi, et son corps se mit immédiatement à grossir de façon spectaculaire. Un arc électrique concentré couvrait ces personnes à l’entrée du passage. Puis, à l’exception de quelques personnes sur l’arrière, tout le monde avait été touché par cette attaque électrique. Ce qui avait étonné Long Yi, c’est que cet arc électrique n’avait pas explosé, au contraire, il avait disparu comme sa technique d’éclair. Comme la bête de la foudre violente avait démontré sa puissance à Long Yi, en un clin d’œil, les personnes couvertes par l’arc électrique s’étaient transformées en un tas de carbone. Cela avait donné un aperçu d’un autre type d’utilisation de la magie d’éclair à Long Yi.

Juste au moment où la bête de la foudre était sur le point de s’occuper de ces survivants, Long Yi avait donné un ordre à l’intérieur de son cœur pour l’empêcher. Long Yi ramassa à nouveau la bête de la foudre, et elle avait rugi fièrement à deux reprises. En fait, sa fortune n’était pas mauvaise. Après tout, il avait eu les super bêtes magiques de la classe SS, en plus d’avoir déjà ces super squelettes. Dans la lumière, il pouvait utiliser la bête de la violente foudre, et dans l’obscurité, il pouvait utiliser les super squelettes. Peu import où il se trouverait dans ce monde, et face à quel Maître Archimage, ou quel Saint de l’Épée il faisait face, un geste de Long Yi et ils souilleront leur pantalon de terreur.

Après avoir eu une certaine excitation en pensant à ça, Long Yi avait commencé à explorer cette salle spacieuse en forme de hall. Cette pièce était absolument vide, sans aucun objet, et les murs de tous les côtés et le toit conique étaient couverts de gribouillis. Long Yi avait attentivement analysé ces gribouillis pendant un certain temps et avait découvert qu’il était incapable de lire la moindre chose.

À l’exception de cette entrée, ce hall n’avait pas d’autre sortie. Mais ce n’était pas possible, car cet endroit était si bien caché et il avait une bête de la violente foudre comme gardien. Il devait certainement y avoir une sorte de secret dans cet endroit s’il y avait autant de moyens de défense. Long Yi avait réfléchi dès le début et avait tourné autour de cette salle. Il croyait qu’il devait sûrement y avoir un mécanisme ici, c’est que simplement, il ne l’avait pas encore découvert.

Même après dix ou vingt tours, Long Yi n’avait toujours pas trouvé d’indice. Il pensait concentrer son esprit pour déchiffrer ces gribouillis pour voir s’il pouvait trouver un indice, mais le seul résultat qu’il avait était un mal de tête à force d’utiliser trop de pouvoir spirituel.

Se rappelant que Leng Youyou l’attendait encore amèrement à l’extérieur de l’étang froid, Long Yi était devenu de plus en plus anxieux. Le bonheur qu’il ressentait lorsqu’il avait obtenu la bête de la violente foudre il y a quelques instants avait disparu depuis longtemps et avait été remplacé par l’angoisse.

« Se pourrait-il que le ciel veuille que je meure ici ? » Long Yi marmonnait, avant d’aller au centre de la salle. Il ouvrit les bras et les jambes et s’étendit sur le sol, tandis qu’il regardait avec détermination le dôme.

***

Chapitre 60 : Le Jade de Magie Noire

« Se pourrait-il que le ciel veuille que je meure ici ? » Long Yi marmonnait, avant d’aller au centre de la salle. Il ouvrit les bras et les jambes et s’étendit sur le sol, tandis qu’il regardait avec détermination le dôme.

Pendant un certain temps, la vision de Long Yi s’était soudainement brouillée et elle devint lentement noire. Dans cette obscurité pure, même la capacité de vision nocturne dont Long Yi était fier ne permettait rien. Long Yi voulait se déplacer, mais il avait soudainement découvert qu’il ne pouvait pas bouger. Il voulait crier, mais comme prévu, il était incapable de produire du son.

Juste au moment où la peur était sur le point de submerger Long Yi, un changement soudain et bouleversant s’était produit à l’intérieur de cette obscurité. Une flamme rouge était apparue au loin, alors qu’elle commençait à se répandre rapidement, formant des ondes de choc de rouge et de jaune, alternant entre chaque impact explosif. Lentement, les ondes de choc avaient disparu. Peu à peu, de minuscules rayons de lumières commencèrent à apparaître à l’intérieur de cette obscurité. De plus en plus de points lumineux apparaissaient, recouvrant lentement tout le ciel et la terre, formant un vaste ciel étoilé.

Ne me dites pas que c’est la naissance d’un cosmos ? Long Yi pensait ça à l’intérieur de son cœur. La plupart des scientifiques de son monde précédent s’étaient tournées vers la théorie selon laquelle le cosmos était formé par un big bang. Ils croyaient qu’avant le Big Bang, la matière et l’énergie étaient condensées ensemble à l’intérieur du cosmos. C’était si concentré que c’était devenu extrêmement petit, et était devenu quelque chose avec un volume minuscule, avec une température très élevée et une densité maximale. Par la suite, le Big Bang s’était produit. La matière s’était dispersée partout, et l’espace pris par le cosmos s’était ainsi continuellement élargi. Par la suite, la température s’était refroidie et les matières dispersées s’étaient formées en galaxies, planètes, étoiles, etc.

Long Yi ne pouvait pas comprendre. Il était allongé sur le sol à l’intérieur du hall qui se trouvait au fond de cet étang profond en parfait état. Alors comment avait-il pu voir une telle illusion ? C’est ainsi qu’il fixait ce vaste ciel étoilé en état de choc. Long Yi ne savait pas combien de temps s’était déjà écoulé, peut-être quelques secondes, ou peut-être déjà des millions et des millions d’années.

Soudain, des étoiles partout dans le ciel avaient commencé à tomber, telles des pluies de météores. Quand Long Yi s’était perdu à contempler ce beau paysage, la vitesse des étoiles tombantes devient de plus en plus rapide. Chacune de ces étoiles s’était heurtée l’une contre l’autre, donnant lieu à une explosion massive. Le rayon de cette explosion devint de plus en plus grand, s’étendant progressivement, jusqu’à envelopper tout le cosmos. Encore une fois, un changement qui secouait la terre s’était produit, alors que les cieux et la terre étaient tombés dans l’obscurité.

« Ne me dites pas que seule l’obscurité est éternelle ? » Long Yi était encore dans un état de choc. Sans raison, des pensées aléatoires comme celle-ci avaient envahi l’esprit de Long Yi.

Maintenant, ses yeux s’étaient brouillés de nouveau, Long Yi s’était frotté les yeux pour voir si quelque chose avait changé, pour ainsi se retrouver couché sur le sol dans la salle secrète. Il regardait encore le toit conique, et rien n’avait changé autour de lui.

La bête courait toujours autour de lui, tout semblait normal. Qu’est-il arrivé au cosmos et à cette gigantesque explosion ?

« Ne me dites pas que je viens de dormir, et que j’ai rêvé du Big Bang qui a créé le cosmos... » Long Yi se releva et se tint fermement sur le sol. Seule cette raison semblait logique.

« Eh, qu’est-ce que c’est ? » Long Yi avait regardé l’endroit où il était allongé il y a un instant. Un long et étrange renfoncement était apparu à cet endroit. Il s’était clairement rappelé qu’il n’y avait rien de tel lorsqu’il avait décidé de s’allonger sur le sol avant.

Long Yi s’était accroupi vers ce sol et avait tendu la main pour toucher autour de cette cavité. Cependant, il n’avait pas réussi à trouver un mécanisme à l’intérieur. Néanmoins, il avait trouvé la forme de cette cavité très familière. Soudain, une lumière cligna à l’intérieur de son cerveau, et il fouilla rapidement à travers son anneau de stockage. Après avoir cherché un peu, il sortit cette horrible baguette magique noire qu’il avait obtenue en même temps que le crâne coloré de sang. Sa forme était exactement la même que cette cavité, se pourrait-il que cette baguette magique, dont on disait qu’elle avait le pouvoir d’un dieu des ténèbres scellé à l’intérieur, soit la clé de cette dimension ?

Sans hésitation, Long Yi avait inséré cette baguette magique dans cette niche. Avec des lumières noires qui clignotaient, le bruit des engrenages qui tournaient se fit entendre depuis l’intérieur d’un mur. Peu de temps après, le mur s’était déplacé. Devant Long Yi se dressait une statue d’une silhouette humaine enveloppée dans des vêtements noirs. Si cette statue n’avait pas révélé deux yeux noirs et deux bras suspendus à ses côtés, personne ne penserait qu’elle ressemble à un humain.

Voyant cette statue maintenant, Long Yi devint plutôt prudent. Long Yi avait très peur que la statue ressuscite et commence à l’attaquer comme les statues le long du chemin de la grotte. Ce n’était que lorsque ses yeux étaient tombés sur l’objet qui était tenu par la main droite de la statue, qu’il avait fait dissiper sa pensée d’éviter la statue. Sa main droite tenait un morceau de jade complètement noir qui émettait une forte aura sombre. À l’exception de la couleur et de l’aura, l’apparence de cette pièce de jade était exactement la même que celle de la pièce de jade de couleur blanche qu’il avait retirée de l’estomac de l’ours terrestre. À moins que Long Yi ne soit mentalement handicapé, il saurait que ces deux pièces de jade devaient posséder une sorte de connexion entre elles.

Long Yi avait bondi en plein air, avant de tendre la main vers ce jade noir dans la main de la statue. Dès que le morceau de jade noir avait quitté les mains de la statue, un phénomène étrange s’était produit. Soudain, de nombreux petits trous étaient apparus sur ce toit conique, et une lumière bleue brillait dans chacun de ces petits trous. Cela formait un diagramme de lumière sur le sol, Long Yi pouvait voir comme si quelqu’un avait relié les points de lumière au sol, et cela formait un grand symbole magique.

Long Yi était fou de joie, il devinait que cette formation magique était la sortie de cet espace. Il avait placé ce morceau de jade noir à l’intérieur de son anneau de transport, puis avait ramassé la bête magique, puis avait couru vers l’entrée du passage. Long Yi s’était arrêté après avoir vu cinq survivants debout à l’entrée du passage. La raison pour laquelle il n’avait pas permis à la bête de les tuer, c’était parce qu’il avait pris goût à leur force. Tous étaient entrés dans le royaume du Grand Maître des épées et de l’Archimage. Long Yi se souvient d’une méthode de contrôle de marionnettes appelée « affiner sept marionnettes d’attaque » à l’intérieur de l’encyclopédie de la magie des morts-vivants laissée par Bi Te Xiuge. La première chose nécessaire pour créer des marionnettes à l’aide de cette méthode était de retirer leur âme. Long Yi pensait que c’était trop vicieux, mais les âmes de ces personnes s’étaient déjà dispersées depuis longtemps. Leur force était également suffisante pour satisfaire Long Yi, ce qui en faisait de bons matériaux pour créer une marionnette en utilisant la technique de création à sept marionnettes d’attaque. Si des événements imprévus devaient se produire à l’avenir, Long Yi ne pourrait pas toujours compter sur la Bête magique pour résoudre le problème, car cela exposerait l’identité de la super bête magique de la classe SS. Mais le fait d’avoir ces marionnettes serait différent. Ils pourraient porter une cape à l’avenir quand ils exécuteraient ses ordres, et après qu’ils l’auraient exécuté avec succès, il pourrait les rappeler à l’intérieur de sa dimension sombre. Ce qui permettrait à leurs actions d’être inconnues même aux dieux ou aux fantômes.

Après avoir pensé aussi loin, Long Yi avait commencé à rire d’une voix étrange. Après cela, il ordonna à la bête magique de les paralyser tous avec ses éclairs, alors qu’ils les jetaient chacun dans sa dimension sombre.

En courant jusqu’à cette grotte au fond de l’étang profond, il avait vu que ces poissons étranges nageaient comme avant... Comme il avait expérimenté le fait d’entrer dans la grotte, Long Yi avait facilement quitté la grotte en faisant un passage spirituel afin d’éviter les poissons. Il avait quitté la grotte en un éclair alors qu’il avançait vers le haut.

Aller vers l’amont était beaucoup plus difficile que de plonger vers le bas. La pression hydraulique était dans la direction opposée, au point où Long Yi consommait deux fois plus de force interne que lorsqu’il descendait. Comme il consommait plus de force interne, cela l’avait naturellement conduit à manquer de force interne beaucoup plus rapidement. Lorsque le froid s’était répandu dans ses os, Long Yi avait ressenti le froid extrême alors qu’il frissonnait continuellement...

Finalement, Long Yi avait jailli de l’eau, et avait regardé la surface. Il n’avait vu que 17 squelettes au bord de la piscine, tandis que Leng Youyou avait disparu sans laisser de trace. Long Yi était choqué, il lui avait évidemment dit de ne pas aller ailleurs. Ces 17 squelettes n’écouteraient pas ses ordres, et ils resteraient simplement au bord de cet étang froid. Le seul moment où ils se déplaçaient, c’était lorsqu’une bête magique sombre traversait leur champ de vision, car ils se précipiteraient pour la tuer.

Avant qu’il ne puisse dissiper le froid, Long Yi avait commencé à se déplacer rapidement et à chercher partout Leng Youyou, criant son nom à haute voix partout où il allait.

***

Chapitre 61 : Lotus noir

Long Yi avait regardé autour de lui, paniqué. Si quelque chose d’inattendu arrivait à Leng Youyou, alors il deviendrait certainement furieux. À l’intérieur de cet espace, s’il n’y avait pas la protection offerte par ces 18 super-squelettes, ce serait un endroit très dangereux. De plus, plus ils allaient loin, plus les rangs des bêtes magiques qu’ils rencontraient devenaient de plus en plus élevés. À l’endroit où ils étaient maintenant, ils étaient dans la région des bêtes magiques de la plus haute classe.

Long Yi s’inquiétait de plus en plus et sa voix tremblait déjà. Il avait évacué toute sa peur et son inquiétude sur les bêtes magiques qu’il avait rencontrées en chemin. Tout au long du chemin, il avait laissé derrière lui d’innombrables cadavres découpés en deux des bêtes magiques qu’il avait tuées.

Même après avoir longtemps fouillé la région, Long Yi n’avait pas réussi à découvrir de traces de Leng Youyou. Se sentant épuisé, il s’était assis sur une grosse pierre se trouvant à côté de lui. Son corps et son esprit lui semblaient faibles. Il ne comprenait pas pourquoi Leng Youyou était partie toute seule. Comment pourrait-elle survivre dans ce lieu où les féroces bêtes magiques étaient partout, avec sa force d’un maître magicien des ténèbres ? S’il n’avait pas ces 18 super-squelettes avec une immunité à la magie noire, même lui ne pourrait pas se déplacer librement dans cet espace.

« Cette fille stupide et méchante. » Long Yi marmonnait encore et encore. Le pourtour de ses yeux était finalement devenu humide lorsque les larmes avaient menacé de couler hors de ses yeux. Les moments qu’ils avaient passés ensemble avaient défilé dans son esprit, depuis les moments où ils étaient hostiles l’un à l’autre, jusqu’au moment où ils avaient parcouru ensemble les chemins de la vie et de la mort dans ce lieu. Les sentiments entre ces deux personnes s’étaient endurcis après avoir vécu ensemble des épreuves et des situations de vie et de mort.

L’inquiétude qu’il avait pour Leng Youyou s’était peu à peu transformée en confusion. En raison de son extrême inquiétude, Long Yi avait été confondu avec son sens des convenances. Après s’être calmé, Long Yi avait eu l’impression que quelque chose n’allait pas. Leng Youyou était une fille très intelligente qui faisait face calmement à tout ce qu’elle rencontrait, alors comment pouvait-elle disparaître sans rien dire ?

Long Yi avait frappé sa tête et s’était maudit intérieurement pour avoir un cerveau de porc. Au début, il était si inquiet et se concentrait uniquement sur sa recherche et n’avait pas tenu compte du fait que Leng Youyou avait pu lui laisser un message sur le côté de l’étang profond.

Après que Long Yi eut remis en ordre ses pensées, il se précipita à toute vitesse vers l’étang. Après avoir regardé tout autour de l’étang à la recherche de marques que Leng Youyou aurait pu le laisser, il avait découvert une carte gravée sur la falaise, et au-dessus, il y avait les mots « J’espère que tu viendras rapidement ».

Long Yi soupira avec soulagement. Voyant le tracé qu’elle avait gravé dans le sol, il savait que Leng Youyou n’était pas si loin. Cette fille l’avait presque effrayé à en mourir.

Avec l’itinéraire laissé par Leng Youyou, Long Yi avait fini par trouver une grotte dans un endroit très isolé. Il n’avait pas hésité à entrer dans cette grotte, et seulement après avoir parcouru une courte distance à pied, il avait vu une lumière à l’intérieur de la grotte. Cette grotte était inopinément un monde complètement différent. Peu importe à quel point il s’était creusé la cervelle, il n’arrivait pas à trouver un endroit comme celui-ci.

Juste avant de sortir de la grotte, Long Yi avait senti une aura sombre secouée de terre. Son cœur avait immédiatement ressenti un frisson. Après tout, c’était comparable à l’aura sombre d’une bête magique sombre de classe S. La seule chose présente dans l’esprit de Long Yi était maintenant Leng Youyou, et n’avait pas le temps de penser à autre chose. Il avait immédiatement convoqué les 18 super-squelettes et ainsi que la Bête magique. Faisant circuler sa force interne, il se précipita au fond de la grotte.

Mais la scène devant ses yeux l’avait stupéfait. La seule chose qu’il pouvait voir devant lui était une petite prairie, avec un petit étang au milieu. En regardant tout autour, il n’y avait aucun signe de bêtes magiques de Rang S, et il n’y avait aucun signe de Leng Youyou. Et juste à ce moment-là, un lotus géant de couleur noire se trouvant dans l’étang avait attiré le regard de Long Yi. Cette puissante aura sombre avait été émise par la fleur.

Qu’est-ce que c’est que cette fleur ? Elle possède une aura sombre vraiment puissante, pensait Long Yi. Il n’avait jamais vu un lotus aussi étrange auparavant.

Dans cette petite prairie, il n’avait pas vu la trace de Leng Youyou. Qu’est-ce qui se passe ? pensa Long Yi.

Pensant un moment, le regard de Long Yi s’arrêta sur cet étrange Lotus Noir. Une pensée lui traversa l’esprit, pourrait-elle être à l’intérieur du lotus noir ?

Long Yi avait libéré son pouvoir spirituel et avait essayé d’explorer l’intérieur de ce lotus noir. Curieusement, le lotus n’avait résisté à son pouvoir spirituel qu’un court instant avant de permettre à son pouvoir spirituel de l’inspecter. À l’intérieur, Long Yi avait senti une fluctuation de puissance spirituelle familière, et il s’était immédiatement excité. Après avoir été avec Leng Youyou pendant si longtemps, il était naturellement extrêmement familier avec l’aura de Leng Youyou. Maintenant, il était absolument sûr que Leng Youyou était bien à l’intérieur de cet étrange lotus noir.

Long Yi pensait que Leng Youyou avait fait une rencontre fortuite. En voyant l’aura émise par ce lotus noir, il savait qu’il s’agissait d’un objet vraiment extraordinaire, et Leng Youyou qui cultivait à l’intérieur obtiendrait certainement le plus grand bénéfice. Long Yi se sentait vraiment heureux pour elle du fond du cœur.

Après qu’il eut confirmé que Leng Youyou était bien à l’intérieur du lotus noir, cet énorme lotus noir avait soudainement commencé à trembler, et la puissance sombre avait jailli tel un torrent fou. Cet événement inattendu avait fait inconsciemment reculer Long Yi. Le tremblement du lotus noir était de plus en plus violent, avant qu’il ne tourne finalement sur lui même, et s’élève vers le ciel.

Après cela, la rotation s’était brusquement arrêtée et le lotus noir était resté immobile dans le ciel. Sans avertissement, le lotus noir s’était épanoui pétale après pétale, apportant un éclat de la lumière noire. Bien que la floraison du lotus noir n’avait pas été spectaculairement éblouissante, elle avait été plutôt choquante pour Long Yi.

Quand le lotus entier avait complètement fleuri, il vit que de la fumée de couleur noir clair enveloppait une silhouette gracieuse assise dont le regard ne pouvait pas être vu clairement au milieu du lotus. Naturellement, Long Yi savait que c’était Leng Youyou qui était assise à l’intérieur, sa femme...

Après que la brume noire se soit complètement dispersée, les yeux de Long Yi s’étaient illuminés. Il était heureux de regarder cette merveilleuse silhouette au centre du lotus, mais il était également un peu perplexe. Néanmoins, il était encore plus heureux après ce qu’il vit. Les cheveux noirs jusqu’à la taille, et une silhouette exquise comme celle de la déesse. C’était sa femme. Bien que son apparence ait changé, mais ce mélange d’aura maléfique et d’aura de sainteté sur son corps avait prouvé qu’elle était Leng Youyou, car elle était la seule au monde à posséder une telle aura unique.

Ses longs cils tremblaient légèrement, avant même que Leng Youyou n’ouvre ses beaux yeux. Après cela, le Lotus noir était doucement descendu, lentement et avec légèreté. Après que le Lotus noir eut atterri sur le sol, Leng Youyou s’était délicatement levée. Avec son corps complètement nu, sans rien afin de protéger son corps des regards des autres, c’était en effet une scène qui pouvait faire saigner le nez des hommes... Ce cou de jade blanc neigeux, ces seins ferme et bien droit, sa taille élancée, avec une portion d’herbe noire et parfumée. Chaque aspect d’elle, sans exception, avait provoqué la fragile ligne de défense physique et mentale de Long Yi.

Bien qu’il était incomparablement familier à chaque centimètre de ce corps, Long Yi ne pouvait toujours pas se contrôler afin d’éviter d’être excité.

Leng Youyou avait lentement tourné son corps, et après avoir vu que Long Yi n’était pas très loin, elle avait d’abord été stupéfaite. Après avoir examiné la personne devant elle, elle fronça les sourcils, comme si elle se rappelait qui il était. Voyant cela, le sang bouillant de Long Yi s’était refroidi, car en la regardant, il semblerait qu’elle l’avait oublié.

Lentement, le froncement des sourcils de Leng Youyou avait disparu au fur et à mesure que ses sourcils se relâchaient. Ses yeux commencèrent à fondre, et un regard d’extase avait suivi.

« Mon mari, tu es revenu ? » Leng Youyou avait demandé ça d’une voix tremblante. Puis, comme si une jeune hirondelle se jetait dans la forêt, elle s’était jetée sur Long Yi.

Long Yi avait embrassé les lèvres de Leng Youyou tout en l’enlaçant, puis il avait plaqué le corps de la jeune femme contre sa poitrine. Il lui avait posé une question après s’être calmé. « Mauvaise fille, je pensais que tu ne te souviens plus de moi, j’ai failli mourir d’avoir eu le cœur brisé. »

« Je suis désolée... J’étais dans un état de confusion tout à l’heure, et mon esprit était embrumé. Heureusement, je me suis souvenue. Si jamais je t’oublie, je pourrais aussi bien me suicider. » Leng Youyou avait dit cela d’une manière charmante. Maintenant, elle était comme cette idiote et mignonne Leng Youyou qui harcèle toujours Long Yi, et l’étrange tempérament qu’elle avait il y a un instant avait disparu sans laisser de trace après s’être jeté dans l’étreinte de Long Yi.

Dès que Long Yi s’était souvenu comment il avait été après être sorti de l’étang froid et quand il n’avait pas pu voir Leng Youyou, il avait donné deux gifles fermes sur les fesses moelleuses et blanches que Leng Youyou possédait.

« Mon mari, pourquoi me frappes-tu ? » Leng Youyou avait regardé Long Yi avec un regard peiné.

« Qui t’a dit de ne pas être obéissante, ne t’ai-je pas dit de rester à l’étang froid sans courir partout ? Tu sais à quel point j’étais inquiet de ne pas t’avoir vue quand je suis sorti de l’étang froid ? » Long Yi se souvient comment il avait failli verser des larmes à cause de cette fille, et cela lui avait immédiatement fait donner une gifle sur les deux côtés de ses fesses, laissant derrière lui quelques empreintes rouges de mains.

***

Chapitre 62 : Paysage de printemps

Leng Youyou avait fait entendre sa voix lubrique, ses beaux yeux printaniers étaient remplis de larmes, et son corps empli de charmes se tortillait lentement contre la poitrine de Long Yi. Elle agissait comme si elle faisait une crise de colère avec une amertume cachée dans les yeux.

« Tu n’es pas revenu après si longtemps, alors j’étais morte d’inquiétude. Tous les jours, je restais près de l’étang glacial, attendant que tu reviennes. J’ai anticipé ton retour tous les jours, mais tu n’es pas venu après si longtemps. Si je ne trouvais pas d’autres choses à faire, je penserais constamment à toi. Alors... » Enlaçant le cou de Long Yi avec ses deux mains, elle avait placé tout son poids sur le corps de Long Yi.

« Je ne suis resté à l’intérieur de l’étang froid que moins d’une journée. Pourquoi exagères-tu autant comme ça ? » Long Yi avait été stupéfait après avoir entendu ce que Leng Youyou avait dit. Il s’était creusé la tête pour obtenir une explication avant de lui répondre lentement.

« Non ? Je t’ai attendue à l’extérieur de l’étang glacial pendant au moins un demi-mois. Si je n’avais pas obéi à ton dernier ordre, j’aurais déjà sauté à ta recherche ! » Leng Youyou répondit avec les yeux rouges.

Long Yi avait été surpris, car il s’était clairement souvenu qu’il était resté dans l’étang glacial pendant moins d’une journée. Pourquoi Leng Youyou avait-elle dit qu’elle l’attendait depuis plus d’un demi-mois ? Soudain, Long Yi se souvient de l’illusion du Big Bang du Cosmos, se pourrait-il que la fraction de seconde dont il avait fait l’expérience ait été si longue ?

« Long Yi, que s’est-il passé à l’intérieur ? Est-ce que ça va ? » Voyant que Long Yi avait une expression quelque peu confuse sur son visage, Leng Youyou s’était immédiatement mise à s’inquiéter. Il y a un dicton qui disait que les femmes devenaient stupides quand elles tombaient amoureuses. En voyant la situation actuelle de Leng Youyou, ce dicton était en effet vrai. Leng Youyou, tu n’avais pas les idées claires en ce moment. Si Long Yi avait vraiment eu un accident, comment pourrait-il se tenir devant elle ?

« Je vais bien, tu n’as pas besoin de t’inquiéter. J’ai une bonne nouvelle que je veux te dire. À l’intérieur de l’étang froid se trouve une grotte secrète, j’ai réussi à trouver un symbole magique de transfert à l’intérieur d’une salle secrète. J’ai le sentiment que le symbole magique est notre façon de sortir de cet espace. » Long Yi déclara ça avec excitation.

« Ah, vraiment ! On peut enfin sortir d’ici. » Leng Youyou avait poussé Long Yi de côté, et avait sauté dans l’excitation.

Leng Youyou sautant autour de lui, mais à cause de sa paire de seins imposants et bien droits qui était soudainement devenue turbulente, Long Yi avait ressenti à ce moment-là du feu maléfique. Long Yi ne se souciait pas beaucoup de quoi que ce soit, il l’avait juste enlacée et l’avait embrassée. Il avait sucé avec avidité la salive parfumée de Leng Youyou.

Leng Youyou avait simplement lutté symboliquement pendant un moment, et peu après, elle avait répondu avec ferveur et tendresse. Puis tout son beau corps était devenu mou contre la poitrine de son bien-aimé.

Long Yi ne voulait pas s’arrêter, et ses mains suivaient la courbure de la peau de Leng Youyou qui ressemblait à de la soie. En traçant son corps de son visage jusqu’à sa taille, il avait l’impression qu’il touchait de la soie, sa peau de soie était étonnante, comme s’il touchait la soie de la meilleure qualité au monde. Puis, ayant enfin atteint ses fesses, Long Yi avait frotté puis pincé les fesses moelleuses et pleines qui étaient blanches comme neige.

Leng Youyou avait haleté pour reprendre son souffle alors que le feu de la luxure qu’elle avait réfréné pendant de nombreux jours faisait rage dans tout son corps, le désir de Long Yi depuis qu’il avait disparu dans l’étang froid s’était transformé en luxure. Elle avait déchiré les vêtements de Long Yi avec ses deux petites mains malhabiles, ce qui l’avait fait paraître maladroite, mais ses petites mains avaient immédiatement caressé et pressé le corps robuste de Long Yi dès qu’elle avait enlevé ses vêtements.

« Ah, mon mari. » Le charmant corps de Leng Youyou s’était raidi, et son dos s’était soudainement arqué. La griffe de loup de Long Yi avait en vérité pénétré silencieusement dans son jardin secret et elle frottait la chair délicate la plus embarrassante de la jeune fille. De plus, le frottement fréquent de la petite protubérance qu’elle avait en haut de sa place interdite, alors qu’il jouait avec elle, la faisait se sentir encore plus excitée.

Le corps de cette jeune fille était si sensible. Elle avait ressenti une sensation d’engourdissement venant de la partie inférieure de son corps lorsqu’elle était devenue molle, incapable de faire quoi que ce soit entre les mains de Long Yi. Un sirop fin s’infiltrait continuellement, mouillant à fond la grande main de son bien-aimé. Leng Youyou n’était pas satisfaite, et ses petites mains de jade s’étendaient vers la direction de la grande lance de Long Yi présente sous sa hanche. Elle pensait, « Mari puant, pour m’avoir faire me sentir si honteuse, je te laisserai certainement goûter à ce que ça fait. » Elle avait attrapé la verge longue, épaisse et dure de Long Yi, et la sensation d’une chaleur brûlante était venue à travers ça, ce qui lui avait presque causé sa perte de conscience.

Avec la main de Leng Youyou qui le taquine légèrement, Long Yi avait ressenti du plaisir dans tout son corps. Il avait déplacé sa bouche à côté de l’oreille exquise de Leng Youyou et l’avait légèrement soufflé dedans, « Youyou, tu es vraiment géniale. »

Entendant les louanges de son bien-aimé, Leng Youyou avait commencé à faire plus d’efforts pour lui faire plaisir. Mais à cause des mains de Long Yi qui la taquinait partout, sa petite main qui tenait la lance de chair brûlante de Long Yi n’avait pas pu s’empêcher de se serrer.

Long Yi qui s’amusait, en raison de la force supplémentaire que Leng Youyou mettait dans ses mains, était devenu incapable de se réfréner plus longtemps. Il l’avait alors soulevée, et s’était rapidement déplacé jusqu’à ce lotus noir. Puis, déplaçant sa taille vers l’avant, son épais, long et dur pénis avait pénétré les chairs intimes de Leng Youyou. Ce sentiment de chaleur et de serrage avait rendu Long Yi incapable de se retenir plus longtemps. Sans perdre de temps, il avait activé un mouvement de va-et-vient.

Après un long moment, Leng Youyou était maintenant physiquement bloquée contre la poitrine de Long Yi, et une nuance de rose couvrait tout son corps.

Long Yi avait caressé Leng Youyou, lui faisant profiter la situation. Après un long moment, Leng Youyou avait poussé d’un léger soupir de complaisance infinie, et comme un chaton, elle s’était recroquevillée contre la poitrine de Long Yi.

Tout en restant dans les bras de son homme, Leng Youyou avait commencé à raconter à Long Yi les expériences qu’elle avait vécues ces jours-ci. À l’origine, après que Long Yi ait sauté dans l’étang glacial, elle l’avait continuellement attendu amèrement au bord de l’étang. Cependant, même après avoir attendu longtemps qu’il revienne, elle n’avait même pas réussi à l’apercevoir dans l’étang. Se sentant comme si quelque chose de grave arrivait à Long Yi, elle n’avait pas pu s’empêcher de paniquer. Elle était devenue incapable d’avaler sa nourriture à cause de l’inquiétude, elle était devenue incapable de dormir sainement la nuit. Tous les jours, elle attendait en regardant fixement l’étang glacial, et elle avait commencé à avoir quelques illusions.

Environ un demi-mois plus tard, l’anxiété de Leng Youyou avait finalement affecté sa santé lorsqu’elle était tombée malade. Dans son esprit, elle savait clairement que si les choses se passent ainsi, même si Long Yi revenait vraiment, il ne pourrait voir que son cadavre. Afin de détourner son attention, Leng Youyou avait commencé à explorer la région environnante, et avait eu à se battre contre les bêtes magiques sombres. Elle avait même réussi à tuer de nombreuses bêtes magiques de haut niveau. Peu après, elle avait accidentellement trouvé cette grotte. Par curiosité, elle était entrée dans la grotte et avait trouvé ce Lotus noir, qui émettait une aura sombre vraiment très forte, qui avait immédiatement attiré son attention. Leng Youyou avait tout de suite su que ce lotus noir était un trésor, et sa première pensée avait été de choisir le lotus noir pour son propre usage. Mais qui aurait cru que, même si ce lotus noir était une plante, il savait aussi attaquer. Prise au dépourvu, Leng Youyou avait été grièvement blessée lors de l’attaque de ce Lotus noir. Tout comme il n’y aurait pas d’histoires sans coïncidences, le sang de Leng Youyou, qui contenait une aura sombre, avait été pulvérisé sur ce Lotus noir. Cela lui avait permis de faire accidentellement un contrat de sang avec elle.

Après cela, Leng Youyou avait découvert non seulement que ce lotus noir pouvait être utilisé comme une arme, mais aussi que sa vitesse de culture à l’intérieur était étrangement très rapide. Après cela, elle était retournée avec enthousiasme à l’étang glacial. Elle avait laissé derrière elle une carte et quelques mots disant à Long Yi comment trouver la grotte, et elle était immédiatement repartie. Elle avait commencé à cultiver à l’intérieur du Lotus noir jour et nuit. Maintenant, elle avait déjà atteint le royaume de l’Archimage Sombre, et n’était plus qu’à un pas d’atteindre Maître Archimage Sombre.

Après avoir écouté la narration de Leng Youyou, le cœur de Long Yi avait fait un malaise. En fait, après avoir vu cette fille qui s’était tellement inquiété pour lui au point où elle avait failli tomber malade, comment ne pouvait-il pas être touché, comment ne pouvait-il pas l’aimer tendrement ? Il était aussi sincèrement heureux de sa rencontre fortuite. Il n’avait jamais pensé qu’il obtiendrait accidentellement la Bête, cette super bête magique de la classe SS, et Leng Youyou avait aussi reçu ce Lotus noir stupéfiant en utilisant le contrat de sang. Parfois, le destin était une chose intrigante. À l’origine, lorsqu’ils étaient tombés dans la faille de l’espace en se serrant l’un contre l’autre, ils n’avaient jamais considéré que le début difficile qu’ils avaient dans cet espace n’était que les prémisses de leur bonne fortune. Maintenant, non seulement ils avaient augmenté considérablement leur force, mais ils avaient même eu une relation bienheureuse l’un avec l’autre.

En y pensant, Long Yi avait soudain commencé à s’inquiéter de Lu Xiya et de Taureau Barbare. Il ne savait pas depuis combien de temps il était déjà dans la ville perdue, s’ils avaient déjà quitté la plaine de Huang Mang, ou déjà...

Après avoir pensé à ça, Long Yi secoua la tête et se débarrassa de ce type de pensées. Il ne pouvait que prier pour eux pour qu’ils ne subissent pas un malheureux accident. Pour la première fois dans la vie, Long Yi avait sincèrement prié le Dieu des Ténèbres.

***

Chapitre 63 : Jade Sombre, Jade Sacré

« Long Yi, tu t’inquiètes pour ta jeune sœur Lu Xiya ? » Après avoir vu l’expression de Long Yi, Leng Youyou avait facilement deviné ses pensées. Elle se sentait aussi très inquiète au sujet de Lu Xiya, mais en même temps, elle se sentait légèrement triste. Après être sorti de cet espace, Long Yi n’appartiendrait plus seulement à elle. Même si elle s’entendait bien avec Lu Xiya, cette petite elfe, mais quelle femme avait déjà été prête à partager son bien-aimé avec d’autres femmes ? De plus, Leng Youyou était si jolie, elle était aussi belle qu’une déesse. C’était une femme d’une fierté incomparable.

Long Yi hocha la tête et soupira : « Ça fait déjà si longtemps, je ne sais pas ce qui leur est arrivé depuis notre séparation. »

Leng Youyou avait étroitement serré Long Yi, et l’avait encouragé, « Pas besoin de s’inquiéter, Lu Xiya est dans tous les cas en bonne santé. Elle attend toujours que tu fasses d’elle ta femme... »

Long Yi avait légèrement poussé Leng Youyou, avant de la regarder dans ses beaux yeux. Il lui avait murmuré à l’oreille : « Toi et Lu Xiya resterez toujours à mes côtés, n’est-ce pas ? Vous ne me quitterez pas toutes les deux, n’est-ce pas ? » Long Yi n’avait pas pu s’empêcher de s’inquiéter. Le départ de Si Bi avait vraiment laissé une cicatrice profonde dans son cœur.

Peut-être qu’elle sentait que quelque chose n’allait pas, Leng Youyou avait regardé Long Yi de façon idiote et avait hoché la tête de force. « M-hm, nous serons toujours, jusqu’au moment où tu ne voudras plus de nous à tes côtés... »

Long Yi avait pris une profonde respiration, alors qu’il étendit la main pour toucher de beaux cheveux longs. En se penchant lentement vers elle, il plaça sa bouche à côté de son oreille avant de chuchoter, « Je suis bien conscient de ton grand chagrin, mais... »

Avant qu’il ne puisse finir de parler, Leng Youyou avait utilisé deux de ses longs et minces doigts de jade pour bloquer les lèvres de Long Yi. Après que Long Yi ait cessé de parler, elle avait dit d’une voix misérable : « Ne dis plus rien, je sais clairement que tu n’es pas destinée à appartenir qu’à une seule femme. Tant que je peux rester à tes côtés, j’essaierai d’accepter et de m’entendre avec chaque sœur que tu ramèneras. »

En entendant ces mots sortir de la bouche de Leng Youyou, Long Yi n’avait pas pu s’empêcher d’être touché. En même temps, il se sentait un peu coupable. Il avait ouvert la bouche et ces doigts de jade de Leng Youyou avaient glissé dans sa bouche. Puis, avec sa langue, il l’avait légèrement taquinée. L’affection qu’il ressentait pour Leng Youyou dans son cœur augmentait encore une fois.

Leng Youyou avait timidement retiré sa petite main et avait commencé à l’interroger. « Maintenant, tu devrais aussi commencer à me parler de ce qui t’est arrivé à l’intérieur de l’étang froid. »

En peu de temps, Long Yi lui avait raconté tout ce qui lui était arrivé à l’intérieur de l’étang froid. Entendant la narration de Long Yi, Leng Youyou était parfois paniquée, et parfois excitée. Lorsqu’elle entendit parler de la découverte d’un jade de couleur noire de forme ovale dans les mains d’une statue à lit noir qui se trouvait à l’intérieur de la grotte secrète, Leng Youyou s’assit immédiatement et fixa Long Yi.

« Pourquoi es-tu si excitée ? N’est-ce pas juste un morceau de jade de couleur noire ? » Long Yi avait légèrement ri. Il avait déjà deviné que ce morceau de jade noir devrait être le légendaire Jade Sombre dont Leng Youyou leur avait parlé auparavant.

Leng Youyou avait regardé Long Yi en restant assise sur sa taille, puis ses deux mains avaient secoué Long Yi avec force. Avec un ton coquet, elle supplia Long Yi, « Mon mari, donne-le-moi pour que je puisse l’examiner. Peut-être que cela pourrait être le Jade Sombre. »

Les taquineries coquettes de Leng Youyou avaient fait ressortir une fois de plus la barbarie de Long Yi. Tenant fermement sa taille, il poussa de nouveau son membre debout en érection en elle, puis la guerre recommença...

☆☆☆

Par la suite, Leng Youyou avait pris une grande respiration et avait violemment pincé Long Yi, ce qui l’avait poussé à mendier à plusieurs reprises pour obtenir sa pitié.

Long Yi avait sorti le Jade Sombre de l’intérieur de son anneau spatial et l’avait jeté à Leng Youyou. En regardant ses actions, il semblait qu’il ne se souciait pas du tout du Jade Sombre.

Leng Youyou a attrapé le Jade Sombre, et après l’avoir examiné très attentivement, elle était devenue de plus en plus excitée. « Long Yi, c’est vraiment le Jade Sombre, le légendaire Jade Sombre avec la capacité de faire posséder aux gens une quantité inépuisable de pouvoir magique sombre. » Elle s’était exclamée.

« Est-ce que c’est le cas ? Mais je pense que la légende est fausse, bien que l’aura sombre de cette chose soit très dense, mais il n’y a aucune chance que cela soit au point d’être inépuisable. Tout au plus, il peut être considéré comme un morceau de magie sombre de la plus haute qualité, c’est tout. Et l’enchâsser sur une baguette magique pourrait être très utile. » Long Yi avait gloussé. Il avait encore un morceau de jade de couleur blanche à l’intérieur de son anneau d’espace, qu’il prévoyait à l’origine de donner à Si Bi pour fabriquer une baguette magique d’élément de lumière de haut niveau.

Après avoir étudié le jade encore et encore, Leng Youyou avait trouvé que ce que Long Yi avait dit était en effet vrai. Cependant, les légendes étaient aussi nées d’un soupçon de vérité, et il se pouvait qu’ils ne sachent pas comment s’en servir.

Juste à ce moment-là, Long Yi avait eu une idée, alors il avait pris cette pièce de jade de couleur blanche à l’intérieur de son anneau d’espace. Instantanément, la pièce de jade de couleur blanche avait envoyé une lumière blanche éblouissante, et le Jade sombre avait également donné une lumière noire. Les rayons de lumière noire et blanche brillaient l’un sur l’autre et étaient attirés ensemble.

« Oh, c’est le Jade de la sainte lumière  ? L’église des Ténèbres est toujours à sa recherche, mais comment pourrait-elle être entre tes mains ? » Leng Youyou avait demandé avec surprise.

« Jade de la sainte lumière ? » Entendant le nom, Long Yi savait que ces deux jades étaient des objets similaires. Si Bi, en tant que sainteté de l’Église de la Lumière, comment ne pouvait-elle pas connaître le Jade de la Lumière Sainte ? Long Yi était confus.

« Jade de la lumière sacrée et Jade de la magie sombre, tous les deux sont entre tes mains, ce... » Leng Youyou était si excitée qu’elle était sans voix.

« Toi, dis-moi, c’est quoi ces deux morceaux de jade ? » demanda Long Yi.

Leng Youyou avait pris une profonde respiration, avait calmé son état d’esprit et lentement parlé, « Il est dit que le Jade de Magie Sombre était la tablette d’esprit du Dieu Sombre et le Jade de la Sainte Lumière était la tablette d’esprit du Dieu Lumière. Parce que l’obscurité et la lumière ne pouvaient pas être en harmonie l’un avec l’autre, les deux dieux se sont continuellement battus sans s’arrêter. Plus tard, dans une bataille massive entre les deux dieux, les deux dieux ont beaucoup souffert, laissant derrière eux deux tablettes d’esprit sur le Continent des Vagues Bleues. Selon la légende, la personne possédant ces tablettes d’esprit obtiendrait en elles une quantité inépuisable de pouvoir magique. Qu’il s’agisse de l’Église des ténèbres ou de l’Église de la Lumière, tous deux n’ont épargné aucune dépense pour chercher les morceaux de jade. »

L’obscurité et la lumière ne pouvaient pas être en harmonie l’une avec l’autre ? Long Yi fixait en blanc ces deux tablettes de jade qui s’attirent l’une l’autre, puis renifla avec mépris vis-à-vis de la légende. Maintenant qu’il y pensait, puisque Leng Youyou connaissait cette légende dans les moindres détails, il n’y avait aucune raison pour que Si Bi ne le sache pas.

« Toi, penses-tu que la sainte de l’Église de la Lumière connaît aussi cette légende ? » demanda Long Yi.

« Bien sûr qu’elle le sait. Ces dernières années, l’Église de la Lumière cherchait aussi les jades sans repos. Je ne m’attendais pas à ce que les deux jades tombent entre tes mains. » Leng Youyou avait répondu en étant heureuse. Son mari était vraiment une personne extraordinaire, les églises de Lumière et Sombre cherchaient ces jades depuis qu’elles avaient été créées, mais Long Yi avait réussi à obtenir les deux jades même sans dépenser beaucoup d’efforts. Ce fut certainement une surprise inattendue pour Leng Youyou.

Si Si Bi savait aussi pour le jade, pourquoi ne lui avait-elle rien dit à ce sujet, et qu’elle avait fait semblant de ne rien savoir à ce sujet ? De plus, elle avait insisté pour ne pas prendre le Jade de la sainte lumière. Après un long moment, Long Yi soupira, et pensa secrètement, « Si Bi ah, tu es vraiment une fille stupide et sans égal. » Il n’avait jamais pensé que pour lui, elle cachait de manière inattendue le fait que le Jade de la sainte lumière avait été découvert. De plus, même si elle savait que l’on pouvait obtenir un pouvoir magique inépuisable de ce jade, elle lui avait tout de même donné le jade. Après avoir vu cette affection « plus profonde que la mer », que pourrait-il lui demander d’autre ?

Le cœur de Long Yi était si ému qu’il était complètement brisé, et son cœur s’était immédiatement aigri. À l’intérieur de son cœur, il avait crié haut et fort, « Si Bi, tu dois m’attendre, peu importe où que tu sois, je te trouverai à tous les coups ! »

Long Yi sauta, leva la tête et poussa un long et fort cri. Laisser échapper toutes ses frustrations et son stress en un seul grand cri. Enfin, il avait dit de bonne humeur : « Toi, toi, il est temps de quitter cet endroit. »

Les beaux yeux de Leng Youyou clignèrent, regardant Long Yi qui regardait le monde avec dédain, son cœur de jeune fille fondit. La silhouette haute et droite que Long Yi possédait était gravée dans chacune de ses cellules, et elle n’oublierait jamais son image jusqu’à sa mort.

***

Chapitre 64 : Mille livres suspendues par un fil de fer

Ils avaient tous deux fini de s’habiller et avaient sauté hors du Lotus noir. Avec un léger déplacement de ses pétales, l’énorme Lotus noir avait commencé à tourner, se transformant en un brin de brume noire. Il était entré dans l’espace entre les sourcils de Leng Youyou après ça. Après son entrée, une petite marque de lotus était apparue là où le lotus noir avait disparu. Cette marque était cependant similaire à la marque du crâne rouge sang, c’était juste que l’une était au centre de la paume et l’autre était dans l’espace entre les sourcils. De plus, la marque de lotus était beaucoup plus jolie que la marque de crâne sur la main de Long Yi.

Après être arrivé au bord de l’étang froid, Long Yi avait repris les 18 super squelettes et la bête magique dans son espace de dimension sombre. Tenant Leng Youyou, Long Yi avait fait un saut dans l’étang glacial. Bien qu’il y avait plus de personnes, mais parce que la pression hydraulique les poussait vers le bas après l’immersion, la consommation de la force interne n’était pas si élevée. S’ils allaient vers le haut, cela pourrait les mettre tous les deux à rude épreuve, car la consommation de force interne serait beaucoup plus importante.

Tout comme une promenade facile sur un chemin familier, Long Yi avait créé un passage d’esprit, et tous les deux étaient entrés dans cette grotte secrète. Leng Youyou avait été surprise et avait été aussi pleine d’éloges pour cet étrange travail qui n’était absolument pas dans la capacité des humains.

Long Yi avait emmené Leng Youyou dans le hall où il était entré avant. Le symbole magique de transfert émettait encore des rayons ternes de lumière bleue, mais le regard de Leng Youyou était collé sur la statue en robe noire dans le mur. Elle avait immédiatement fait quelques pas en avant dans l’agitation et s’était agenouillée avec dévouement.

« Oh, Dieu des ténèbres ! Votre fidèle disciple prie devant vous, pardonnez-nous de vous déranger. » Leng Youyou marmonnait en t’agenouillant.

Long Yi avait soudain vu la lumière. Il s’avérait que ce type honteux était le dieu des ténèbres bien connu. Il semblait vraiment un peu stupide, pas étonnant qu’il ne pût faire que des activités souterraines. Regardez le Dieu de Lumière adoré par l’Église de Lumière, cette apparence, ce tempérament qu’il possédait. De plus, il avait huit grandes ailes qu’il pouvait utiliser pour s’éventer lui-même.

« Leng Youyou, je pense que c’est assez d’appréciation, nous devrions sortir rapidement, » Long Yi avait gloussé.

Leng Youyou avait tourné la tête et avait regardé Long Yi, puis elle s’était excusée vers la statue du Dieu des ténèbres. Long Yi avait été à la fois en colère et amusé par cela, il semble que la procédure de lavage de cerveau de ces religions était assez bonne.

De cette façon, Leng Youyou avait rendu hommage au Dieu des Ténèbres selon le protocole de l’Église des Ténèbres. Ce n’était qu’après avoir terminé son rituel qu’elle se leva et se dirigea vers Long Yi.

Maintenant qu’ils pouvaient enfin sortir, Long Yi sentit un peu d’excitation dans son cœur. Il avait sorti une baguette magique de l’intérieur de cette cavité, puis en tirant sur Leng Youyou, il était entré dans le symbole magique de transfert.

Un éclat de lumière bleu dense avait émergé. Long Yi sentit l’espace autour de lui se déformer, et tout devint sombre devant leurs yeux.

 

☆☆☆

 

Dans la ville perdue, Ha Lei et le Taureau Barbare étaient couverts de cicatrices et étaient devenus des boucliers de viande. Cependant, ils étaient encore en train de taillader frénétiquement les squelettes et les zombies sans fin devant eux. Lu Xiya, qui se tenait derrière eux, frappait continuellement avec son arc elfique, et chaque flèche elfique vert foncé était tirée à travers une série de squelettes et de zombies. Lan Tian, qui était la némésis des morts-vivants, s’appuyait contre le mur avec un teint pâle. Il avait lancé sa magie de lumière sacrée depuis longtemps et détruit de nombreux squelettes et zombies, mais maintenant il semble que son mana était déjà consommé à sa limite extrême.

Mais la légion des morts-vivants avait trop de créatures, pratiquement sans fin. Il suffit d’en couper un, et immédiatement un autre mort-vivant le remplacerait. Très bientôt, les boucliers de viande composés du Taureau Barbare et Ha Lei seraient incapables de continuer. En raison de la perte de sang, leur vitesse d’attaque devenait de plus en plus lente, et leur vision avait déjà commencé à s’estomper.

Une hache était passée à côté de la masse du Taureau Barbare et lui avait entaillé l’épaule. Le Taureau Barbare rugit follement et écrasa le squelette devant lui. Cette douleur avait éveillé sa nature dominatrice, et avec ses yeux de taureau devenant rouge, sa masse massacra dans toutes les directions. À côté de lui, le douqi bleu clair qui recouvrait l’énorme épée que portait Ha Lei était en train de s’estomper. Il y a un instant, la poitrine de Ha Lei avait été déchirée par un zombie.

Les quatre personnes avaient déjà abandonné tous leurs espoirs, et elles étaient prêtes à perdre la vie à tout moment. Peut-être qu’au fil du temps, ils deviendraient aussi le membre de cette légion de morts-vivants.

Lu Xiya avait eu le souffle coupé et avait été physiquement paralysée. Sa main était déjà si douloureuse à cause des flèches qu’elle n’était plus capable de soulever le prochain projectile. Elle avait regardé le ciel en se souvenant de Long Yi et Leng Youyou. À l’intérieur, elle s’en était voulu. « Si ce n’était pas pour m’avoir sauvé, Leng Youyou tu ne serais jamais tombé dans la fissure de l’espace, Long Yi ne serait pas tombé en essayant de la sauver. Eh bien... Tout est de ma faute. » Une couche de brume était apparue sur les beaux yeux de Lu Xiya.

Au moment où elle se blâmait, Lu Xiya vit soudain l’apparition de rayons de lumière bleu terne dans le ciel alors que l’espace dans le ciel commençait à se déformer étrangement. Elle pensait que ses larmes avaient brouillé sa vision, alors elle s’était empressée de cligner des yeux et avait regardé à nouveau. Une brèche s’était soudainement ouverte dans le ciel, et deux personnes étaient tombées de l’intérieur de cette brèche spatiale.

« Long Yi, Long Yi et sœur aînée Youyou, ils sont de retour ! » Lu Xiya avait crié haut et fort avec l’extase.

Ha Lei et le Taureau Barbare qui avaient pratiquement abandonné leur résistance, entendant Long Yi étaient revenus, s’étaient immédiatement réveillés de leur désespoir. Comme s’ils prenaient des stéroïdes, ils avaient recommencé à se débattre. Tous croyaient en leur cœur que le retour Long Yi signifiait qu’ils avaient l’espoir d’être sauvés. Long Yi avait inconsciemment assumé le rôle de soutien spirituel de chacun.

Expérimentant la sensation de tomber tout d’un coup, Long Yi avait fait circuler sa force interne, avait serré Leng Youyou dans ses bras et avait plané dans les airs. Quand il vit que le Taureau Barbare, Ha Lei et d’autres étaient sur le point de s’effondrer sous l’attaque des innombrables légions de morts-vivants, il fixa leurs ennemis avec colère comme s’il voulait fendre la terre, et rugit vigoureusement. L’onde sonore de ce rugissement féroce avait fait tomber les morts-vivants devant eux comme des dominos. Ce mouvement était le rugissement du lion de l’école orthodoxe du Shaolin, plein d’énergie vitale, le plus approprié pour faire face à ces morts-vivants.

L’efficacité des capacités après Long Yi avancé à la deuxième couche d’Ao Tian Jue était incomparable à l’époque où il était dans la première couche. L’onde sonore de son rugissement du lion avait détruit tous les morts-vivants devant lui, et les autres morts-vivants n’osaient pas mettre les pieds dans cette zone.

Long Yi avait aidé Ha Lei et le Taureau Barbare et avait arrêté leur saignement. Fondamentalement, il pouvait utiliser la magie de la lumière pour guérir directement leurs blessures, mais il avait encore des scrupules envers Ha Lei et Lan Tian. Ce qui l’avait poussé à ne rien faire, et il avait décidé d’attendre que Lan Tian récupère son mana pour les guérir.

Lu Xiya regardait Long Yi de façon idiote, et son esprit était complètement vide. Le bonheur était venu trop vite, la rendant incapable de réagir pour le moment.

Voyant le teint pâle et mortel de la petite elfe, le cœur de Long Yi était douloureux. Il avait marché devant Lu Xiya et l’avait serrée dans ses bras, puis avait transféré sa force interne depuis son dos.

« Long Yi, je ne rêve pas, n’est-ce pas, tu es réel, n’est-ce pas ? » Lu Xiya murmura, puis entourée d’une odeur familière, elle se sentit incomparablement détendue.

« C’est moi, je suis de retour. » Long Yi répondit avec douceur, puis embrassa légèrement son front.

Sentant cette sensation de mollesse et d’engourdissement sur son front, Lu Xiya commença à croire qu’elle n’avait pas vraiment d’hallucinations. Se collant contre la poitrine de Long Yi, elle murmura, « Tu es enfin de retour, c’est vraiment génial. »

Long Yi regarda la petite elfe qui s’était endormie dans son étreinte avec une expression douce, et une myriade de tendresses apparut dans son cœur. Heureusement, il était revenu au bon moment, et tous allaient bien.

Leng Youyou s’était simplement tenue sur le côté et avait regardé Long Yi. Elle avait une expression complexe dans les yeux quand elle avait vu ce que Long Yi avait fait, mais assez rapidement, un sentiment de soulagement avait emporté sur le reste. Heureusement, elle avait changé son visage en cette apparence ordinaire quand elle était entrée dans ce symbole magique de transfert, sinon, cela ne serait pas étonnant que les globes oculaires de Ha Lei et d’autres personnes ne tombent pas au sol.

Long Yi avait levé les yeux, juste à temps pour voir l’expression soulagée de Leng Youyou. Un sentiment de détente l’envahit, et tous les deux se regardèrent et se mirent à rire.

***

Chapitre 65 : Touché

À ce moment, Lan Tian avait récupéré une partie de son pouvoir magique, alors il avait immédiatement utilisé deux magies de guérison par la lumière pour guérir Ha Lei et le Taureau Barbare.

Tenant Lu Xiya dans sa main, Long Yi avait regardé tout autour de lui et avait fini par sentir que cet endroit n’était pas tout à fait normal. Cela faisait déjà quelques mois qu’il était tombé dans cette faille de l’espace, alors comment peuvent-ils encore être à l’entrée de la porte de la ville. En théorie, ils auraient dû, soit déjà repartis, soit se reposer éternellement ici. Long Yi se sentait de plus en plus mal à l’aise.

Comme il s’avérait que Leng Youyou le regardait d’un air interrogatif, il semblerait qu’elle avait aussi découvert ce problème.

« Taureau Barbare, que s’est-il passé après ma chute dans la faille de l’espace ? Pourquoi y a-t-il tant de morts-vivants ? » demanda Long Yi.

Le Taureau Barbare se gratta la tête et répondit : « Hier, nous avons tous perdu conscience, plus tard, Lu Xiya nous a réveillés, et c’est seulement alors nous avions appris que vous étiez tombés dans la faille spatiale. »

Hier ? Long Yi et Leng Youyou s’étaient regardé l’un et l’autre, et tous deux avaient une expression choquée. Ils avaient évidemment passé plusieurs mois à l’intérieur de cet espace étrange, comment cela pouvait-il n’être qu’une seule journée. Se pourrait-il que tout ce qui s’est passé à l’intérieur de cet espace ne fût qu’un rêve ?

« Mais un peu après ça, d’innombrables morts-vivants sont sortis de la terre et nous ont complètement entourés, puis, depuis hier jusqu’à aujourd’hui, nous avons continué à les tuer. Si tu n’étais pas venu tout à l’heure, nous serions tous morts. » Le barbare avait continué à parler tout en regardant Long Yi avec adoration. Ce rugissement autoritaire du lion de Long Yi avait provoqué une admiration sans fin envers Long Yi.

« Long Yi, où êtes-vous tombés, toi et Leng Youyou ? Et comment êtes-vous apparu soudainement ? » Ha Lei ne pouvait pas supporter l’attente, alors il avait demandé.

Long Yi avait souri et avec un visage de poker, il avait répondu : « Je crains que nous ne soyons pas clairs non plus, tout était noir à l’intérieur, quant à la façon dont nous sommes sortis, tout cela est encore plus flous. Nous avons soudainement vu la lumière à nouveau. »

Ha Lei hocha la tête et ne posa plus une autre question, mais Long Yi vit cependant un éclair de doute dans ses yeux.

À cause des combats de jour et de nuit, la vitalité de Taureau Barbare et des autres avait été gravement diminuée, alors ils avaient décidé de se reposer pour une nuit, puis d’aller explorer demain la ville. Maintenant, on peut dire qu’ils avaient accompli le plus gros du temps pour cette mission de la Cité Perdue, mais en vérité, pour eux, la mission de Cité Perdue venait juste de commencer. Selon les légendes, il y avait un grand nombre de trésors, ainsi qu’une arme magique incomparable, et même la tablette d’esprit de Dieu des ténèbres en ce lieu. Il était donc naturel qu’ils n’abandonnent pas pour l’instant.

Long Yi regarda ces squelettes et zombies massifs et épais, non loin de là, et fronça les sourcils. D’où viennent tant de créatures mortes-vivantes de bas niveau dans ce maudit endroit ? Il avait fait circuler son pouvoir spirituel, et puis il avait commencé à invoquer son sort nécromantique « chasser la magie des morts-vivants », puis l’avait jeté vers ces créatures mortes-vivantes. Immédiatement, ces créatures mortes-vivantes de bas niveau qui provoqueraient la perte de l’appétit avaient creusé la terre. La raison pour laquelle Long Yi avait utilisé son pouvoir spirituel pour envelopper et dissimuler son pouvoir magique sombre était naturellement parce qu’il n’avait pas confiance en Lan Tian apparemment chaleureux et en Ha Lei apparemment simple. S’ils l’apprenaient, il craignait de devoir les faire taire, car Long Yi ne voulait pas qu’on le traque partout.

À ce moment, Leng Youyou est soudainement apparue derrière Long Yi comme un fantôme, maintenant elle était déjà une Archimage Sombre et couplée avec cet étrange Lotus Noir, même si elle était proche du Grand Archimage, elle pouvait se battre face à eux. Cependant, Long Yi n’était pas satisfait de l’augmentation de sa force, bien qu’Ao Tian Jue soit entré dans sa deuxième couche, son pouvoir magique restait cependant coincé dans le royaume des Maîtres Magiciens, et il ne savait pas non plus si c’était parce qu’il apprenait divers éléments, et si c’était ce qui rendrait difficile ou non de progresser.

« Incapable de s’endormir ? » demanda Long Yi sans tourner le dos.

« M-hm. » Leng Youyou avait doucement répondu et avait étreint sa taille par-derrière.

« Ne te sens-tu pas trop étrange ? Nous sommes restés si longtemps à l’intérieur de cet espace, mais il ne s’est écoulé qu’un jour ici. » Long Yi posa sa grande main sur la main de jade de Leng Youyou qui l’enlaçait à la taille.

« Partout où il y a Dieu des ténèbres, rien n’est impossible. » La réponse de Leng Youyou avait fait que Long Yi ne savait pas s’il fallait en pleurer ou rire. Le Dieu des ténèbres, était-il si étonnant ?

« Long Yi... » Leng Youyou parla doucement, avec un peu d’hésitation dans sa voix.

« Hein ? Qu’est-ce que tu veux dire, dis-le ? Qu’est-ce qu’il y a d’autre qui ne peut pas être dit entre nous. » Long Yi avait souri avec douceur, puis il leva les deux mains et tendit les fesses de Leng Youyou et la caresse doucement.

La caresse de son amoureux avait fait frémir tout son corps, et son corps sensible s’était immédiatement ramolli, puis elle avait chanté : « Ne bouge pas au hasard, je veux te dire quelque chose de sérieux, je pense qu’il y a un problème avec Ha Lei. »

En entendant cela, Long Yi devient sérieux, il avait posé ses grosses mains malicieuses et s’était retourné pour demander : « Quel problème ? »

Leng Youyou avait froncé les sourcils et parlé après avoir réfléchi : « Aujourd’hui, quand j’étais à ses côtés, j’ai senti une sorte d’aura familière qui nous ressemblait, mais je n’en suis pas tout à fait sûr. »

« Veux-tu dire qu’il cultive aussi la magie sombre ? » s’exclama Long Yi.

« Il y a une possibilité. »

Long Yi réfléchit, et au bout d’un moment, il se mit à rire, puis dit : « Oublie ça ! Même si Ha Lei cultive la magie noire, ça n’a pas d’importance, ne la cultive-t-on pas aussi ? »

Leng Youyou avait hoché la tête, mais tout à coup, elle avait senti une traction et tout son corps était tombé contre Long Yi.

« Qu’est-ce que tu veux faire ? » Le beau visage de Leng Youyou devient rouge. Elle avait attendu un peu et encore une fois elle était encore timide.

« Je veux faire quelque chose qui nous rendra tous les deux heureux. » Long Yi baissa la tête et embrassa le lobe d’oreille exquis de Leng Youyou, et ses grandes mains glissèrent dans son jardin secret et chaleureux avec de mauvaises intentions.

Le corps charmant de Leng Youyou s’était détendu, et son visage s’était transformé en celui de la sainteté de l’enfer qui ferait faillir toutes les choses vivantes. Son beau regard s’était embrumé, et ses lèvres roses s’étaient légèrement ouvertes, comme si elle invitait son bien-aimé à la savourer à sa guise.

Le cœur de Long Yi s’était immédiatement mis à bondir, sa grande bouche l’avait embrassée. Ce goût sucré et glacé l’avait rendu intoxiqué, laissant derrière lui un arrière-goût riche.

Le corps de Leng Youyou était devenu brûlant, même le souffle qu’elle expirait était anormalement chaud. Elle et Long Yi avaient déjà eu de nombreux moments de bonheur à l’intérieur de cet espace, et Long Yi connaissait déjà très clairement chacun de ses points sensibles. Long Yi l’avait taquinée jusqu’à ce qu’elle se rende, et elle ne puisse pas et ne veut pas non plus résister à ce genre d’acte, mais cela l’avait rendue accro au plaisir des contacts intimes effectué en couple.

L’une des grandes mains de Long Yi avait réconforté cette grande crête de jade et une autre grande main avait pendant ce temps taquiné le jardin secret de la jeune femme. Son pantalon de soie extrêmement mince était déjà imbibé de son sirop parfumé.

« Oh, mon mari. » Leng Youyou n’avait pas pu résister et avait laissé sortir le son érotique. Sa partie humide, engourdie et vide que produisait la partie intime de son corps la faisait se sentir extrêmement troublée, si bien qu’inconsciemment, elle bougeait férocement et harmonieusement sa taille face aux caresses de Long Yi.

« Mon mari, j’entre. » Leng Youyou était plutôt incapable de garder le contrôle de soi, sa petite main était entrée dans le pantalon de Long Yi et elle taquina sa verge. Elle en avait grand besoin pour combler le vide de sa partie intime.

En entendant les gémissements enflammés de Leng Youyou, Long Yi l’avait tenue dans ses bras, puis d’un seul geste éclair, il avait voulu passer à l’acte final.

En voulant plonger en elle, les flammes s’étaient soudainement embrasées. Deux personnes avaient déchiré les vêtements de l’autre, puis s’étaient retrouvées face à face. Au milieu de cet acte d’amour, la passionnée Leng Youyou était devenue très ardente, elle avait poussé Long Yi, et l’avait chevauché.

« Long Yi, ne pars pas, ne m’abandonne pas, » à ce moment critique, depuis la tente d’à côté, le son de Lu Xiya pleurant d’horreur avait été entendu.

Alors que les deux individus étaient unis, comme si un seau d’eau glacée était versé, tout cela s’était éteint instantanément. Long Yi s’était empressé de mettre ses vêtements et s’était précipité dehors, laissant derrière lui Leng Youyou qui boudait avec sa luxure insatisfaite en restant couchée sur le lit.

Long Yi se précipita dans la tente de Lu Xiya, elle gémissait et agitait les mains en l’air pour attraper frénétiquement quelque chose, et la bouche répétait constamment la même phrase. De toute évidence, elle faisait un cauchemar.

Long Yi s’empara des mains de Lu Xiya et il s’inquiéta pour elle : « Lu Xiya, réveille-toi, n’aie pas peur, je suis là. »

Lu Xiya ouvrit les yeux, et voyant Long Yi la regarder avec inquiétude, elle se jeta immédiatement dans sa poitrine en sanglotant. Son corps mince, petit et charmant frissonnait sans arrêt, faisant en sorte que Long Yi se sente infiniment désolé.

« N’aie pas peur, je serais toujours à tes côtés et ne t’abandonnerai jamais. » Long Yi caressa légèrement le dos de Lu Xiya.

« Vraiment ? Même dans la mort, me laisseras-tu t’accompagner ? » demanda Lu Xiya avec les larmes aux yeux.

Long Yi avait senti quelque chose se déplacer dans son cœur. Le fait d’avoir tant de femmes à ses côtés l’avait rendu très heureux et lui avait permis de ressentir le sens des responsabilités. Il devait être fort le plus tôt possible afin d’avoir la capacité de tous les protéger.

« Idiote, tu crois que je mourrai si facilement, je te le promets, tant que tu ne te laisseras pas mourir, je serai aussi en vie. » Long Yi avait pris la tête de Lu Xiya et la pressa dans sa poitrine.

« C’est ta promesse, tu n’as pas le droit de revenir en arrière. Plus de retour en arrière... » Lu Xiya murmura de plus en plus bas. En raison de l’épuisement physique et mental ainsi que du fait de se sentir soulager, elle s’était endormie contre la poitrine de son bien-aimé. Ses deux mains tenaient fermement ses vêtements, comme si elle craignait qu’il s’enfuie.

Long Yi soupira légèrement et la déposa dans ses bras.

La nuit était arrivée, mais l’aube était-elle encore loin ?

***

Chapitre 66 : Présente sa main

Tôt le lendemain matin, Long Yi et son groupe de voyageurs étaient entrés avec vigueur dans la Cité Perdue. Puisque les trésors cachés étaient déjà sous leur nez, comment ne pourraient-ils pas être excités ?

En regardant les rangées de bâtiments à moitié enterrés dans le sol, Long Yi soupira intérieurement avec émotion. Cette ville avait certainement connu une civilisation magnifique, mais maintenant elle était sombre et désolé, et les conditions de vie dans la zone étaient trop cruelles.

« Cet endroit est trop étrange. Tous les logements sont enterrés dans le sol. Alors où sont les trésors cachés ? » Lu Xiya se recroquevilla timidement à côté de Long Yi alors qu’elle disait ça. Elle n’était pas une fille si timide, mais généralement, après qu’une fille ait trouvé quelqu’un sur qui compter, elle changeait et devenait faible parce qu’elle s’habituait à compter sur lui.

« Ha Lei, devons-nous tout creuser petit à petit ? Avec tant de bâtiments, combien d’années ou de mois cela prendrait-il si nous le faisions, » Lan Tian avait demandé ça avec un faible enthousiasme après avoir vu des murs brisés et des carreaux en fragments à perte de vue.

Ha Lei avait ri : « Nous n’avons pas beaucoup de temps pour tout creuser. Mais tant que nous trouvons le manoir du seigneur de la ville, ce sera suffisant parce que je pense que le seigneur de la ville est certainement la personne la plus riche dans cette Cité Perdue. »

« En général, les ménages normaux n’ont pas de trésor, donc nous n’avons pas besoin de perdre du temps à les déterrer. Cherchons rapidement le manoir de Seigneur de la Cité, » déclara soudainement Lan Tian sans cacher son ardeur.

En regardant Lan Tian, Long Yi avait discrètement secoué la tête. Quand il l’avait rencontré pour la première fois au Bar des Aventuriers, Long Yi avait eu une très bonne opinion de lui, mais il semblerait que c’était son erreur. Maintenant, comme si le temps révélait le cœur d’une personne, Long Yi avait clairement compris qu’il était une personne avide et lâche, mais grâce à sa lâcheté, il était encore en vie jusqu’à présent.

Une expression moqueuse ne brilla dans les yeux de Ha Lei qu’un instant, puis il avait sorti la carte de sa poitrine, avant de dire avec un sourire : « Le manoir du seigneur de la ville n’est pas difficile à trouver, la Cité Perdue est marquée du symbole du Phœnix sur cette carte, donc le manoir du seigneur de la ville devrait certainement avoir le même symbole. »

Tout le monde s’était rassemblé et avait vu que la Cité Perdue était vraiment marquée du symbole du Phœnix sur la carte. Long Yi n’avait pas pu s’empêcher de se souvenir de Yu Feng après l’avoir vu, mais il était peu probable que le clan Phoenix ait une relation avec la Cité Perdue.

Long Yi regarda tout autour de lui aussi loin que ses yeux pouvaient voir. Soudain, ses yeux se posèrent sur un énorme monticule dans un endroit éloigné. Ce monticule en soi n’avait rien de spécial, mais en regardant attentivement ce monticule, on pouvait voir une petite section d’une chose rouge feu à l’extérieur de ce monticule. Si les deux tiers de ce symbole du Phoenix étaient couverts, le tiers restant serait très semblable à cette petite section.

« Je crois que j’ai déjà trouvé l’emplacement du manoir du seigneur de la ville. » Long Yi avait ri en disant ça.

« Où ? » Tout le monde le regardait avec impatience.

« Là-bas, regardez, n’est-ce pas un symbole rouge feu ? » Long Yi avait pointé du doigt et leur avait dit ça.

Tout le monde secoua la tête. L’endroit indiqué par Long Yi était hors de portée de leur vision limitée, de sorte qu’ils ne pouvaient pas voir, mais c’était aussi dans ses attentes. Ao Tian Jue avait certainement dépassé la nature du monde, de sorte qu’après l’avoir cultivé, les six sens changeraient et deviendraient extrêmement aiguisés. Après avoir avancé dans le douqi et la magie du Continent des Vagues Bleues, les six sens allaient aussi changer et devenaient plus efficaces, mais par rapport à Ao Tian Jue, ce n’était quand rien.

Long Yi avait conduit tout le monde vers cette direction. Soudainement, Long Yi s’était arrêté, et son teint avait changé alors qu’il les avait prévenus : « Attention, il y a quelque chose qui ne va pas ici. »

En entendant Long Yi, tout le monde devient immédiatement en alerte. Juste à ce moment-là, Lan Tian avait soudainement crié de peur : « Un très dense QI de mort ! Il pourrait y avoir des créatures mortes-vivantes ici. »

Dans certains endroits, les Nécromanciens n’avaient pas besoin d’invoquer des créatures mortes-vivantes, et surtout dans cette ville maudite par le Dieu des ténèbres. Long Yi avait senti que tous les habitants de cette ville avaient été transformés en créatures mortes-vivantes. Autrement, il était impossible d’avoir autant de créatures mortes-vivantes à disposition.

Juste à ce moment-là, avec un fracas de craquements, des squelettes et des zombies surgissaient de l’intérieur du sol. Ils portaient des armures brisées et cette aura dense incomparable sur leur corps montrait qu’il ne s’agissait pas de créatures mortes-vivantes ordinaires de bas niveau comme celles qui se trouvent à l’extérieur de la ville. Tous étaient des soldats et des généraux qui avaient livré des centaines de batailles alors qu’ils étaient encore vivants. Ils étaient naturellement plus féroces et puissants par rapport à ces créatures mortes-vivantes ordinaires.

« Pourquoi les regardez-vous encore les yeux vides ? Tuez-les vite. » Long Yi avait crié avec force, puis d’un seul coup de son énorme épée, il coupa la tête de deux créatures mortes-vivantes.

Tout le monde avait immédiatement repris ses esprits et avait commencé à combattre, mais plusieurs dizaines de ces créatures mortes-vivantes avaient presque conduit à la défaite de Long Yi et son groupe. Tous avaient cru qu’il suffirait de leur couper la tête pour les vaincre, mais qui aurait cru que ces créatures mortes-vivantes étaient différentes ? Même après que leur tête ait été coupée, ils attaquaient quand même ! Cette erreur avait failli faire que Lan Tian et Lu Xiya à l’arrière se transforment en revenants. Heureusement, Long Yi l’avait remarqué par coïncidence, et il avait transpercé ces créatures mortes-vivantes avec des débris.

Long Yi et son groupe avaient eu peur alors que des sueurs froides sortaient de tout leur corps. Par la suite, ils étaient devenus plus prudents. Heureusement, il n’y avait pas beaucoup de créatures mortes-vivantes tout au long du chemin. S’il y avait tant de créatures mortes-vivantes de haut niveau comme ces créatures mortes-vivantes de bas niveau à l’extérieur de la ville, alors ils seraient vraiment tombés dans un grand trouble.

Tuant tout au long du chemin, ils arrivèrent finalement à cet énorme monticule que Long Yi avait désigné avant ça. Long Yi s’était rapidement avancé et avait creusé. Cette chose rouge était vraiment le symbole du Phoenix. Il semblerait que le manoir du seigneur de la ville avait été enterré sous ce monticule.

« Le manoir du seigneur de la ville est là-dessous, creusons. » Ha Lei avait déclaré ça.

Long Yi regarda le ciel sombre et haussa avec indifférence les épaules. Puisqu’il était déjà là, il allait devoir entrer de plein gré et jeter un coup d’œil.

En cherchant la direction de la porte d’entrée, ils avaient utilisé le douqi et la magie de façon ordonnée, et très rapidement, ils avaient découvert une porte d’entrée en métal blanc-argenté en forme d’éventail. Au-dessus de cette porte d’entrée, il y avait un talisman magique de couleur noire, un sceau inattendu de magie noire.

« Je vais essayer, » Lan Tian s’avança, puis commença à chanter une incantation et, les deux mains recouvertes d’une douce lumière, il s’approcha de ce sceau magique noire.

Mais juste au moment où Lan Tian était entré en contact avec ce sceau, il avait craché une gorge de sang et avait été renvoyé dans les airs.

« Lan Tian, ça va ? » Ha Lei s’avança et l’attrapa, puis demanda ça avec inquiétude.

Lan Tian avait massé sa poitrine pendant un moment, puis avait dit en secouant la tête : « Je vais bien, le niveau de la personne qui a placé ce sceau de magie noire est très élevé, je ne peux pas le dissiper. »

Ha Lei regarda vers Long Yi et demanda : « Long Yi, as-tu une méthode ? »

Long Yi avait dit indifféremment : « Je vais essayer. » Il s’approcha de la porte d’entrée, leva la main vers ce sceau de magie noire, puis secoua la tête et soupira : « Je ne peux pas non plus dissiper et ouvrir la porte ».

Leng Youyou avait regardé d’une manière étrange Long Yi, mais Long Yi avait légèrement secoué la tête vers elle. Leng Youyou pourrait facilement dissiper ce sceau de magie noire, et elle croyait que Long Yi pouvait aussi le faire. Mais Long Yi avait fait semblant de ne pas pouvoir le dissiper.

Lan Tian avait été très déçu et Ha Lei était alors tombé dans le silence. Puis, soudain, sa main avait clignoté avec une lumière bleue, et aussi soudain qu’un éclair, il avait coupé Lan Tian qui était à sa portée.

Avant que Lan Tian ne puisse répondre, sa tête était déjà tranchée et le sang jaillissait de son cou.

Ce mouvement de Ha Lei avait fait que Lu Xiya, le Taureau Barbare et Leng Youyou furent encore plus choqués. Et avant que l’un d’eux ait eu l’occasion de réagir, ils avaient vu le cadavre sans tête de Lan Tian qui se tenait comme avant. Seule l’expression de Long Yi n’avait pas changé du début à la fin. Il aurait pu arrêter Ha Lei, mais il ne l’avait pas fait. Il savait que la raison pour laquelle Ha Lei avait tué Lan Tian était pour démontrer ses capacités.

En voyant ce regard ludique dans les yeux de Long Yi, Ha Lei avait été profondément surpris. Ce mystérieux jeune homme n’avait même pas froissé des sourcils quand il (Long Yi) l’avait vu tuer Lan Tian, il semble qu’il (Long Yi) avait déjà commencé à le suspecter.

Juste à ce moment-là, Lu Xiya et d’autres étaient sortis de leur choc. Lu Xiya avait armé son arc d’elfe, et elle avait visé Ha Lei. Un regard de colère et de choc était apparu sur son visage, elle ne s’attendait pas vraiment que ce chef d’équipe simple et honnête tuerait son compagnon si soudainement. Et le Taureau Barbare avait également soulevé sa masse avec de la colère visible sur son visage et était sur le point de se précipiter, mais Long Yi avait cependant déplacé sa main et les avait arrêtés. Seule Leng Youyou ne réagissait pas du tout, après le choc initial, son visage était redevenu calme.

***

Chapitre 67 : Cet endroit a aussi un soutien-gorge?

Ha Lei ne se souciait pas de la colère de Lu Xiya et du Taureau Barbare. Il était simplement là en regardant les yeux indifférents de Long Yi. Il essayait de distinguer ses pensées de l’expression dans ses yeux, mais il était déçu. Les yeux noirs de Long Yi étaient comme un abîme profond sans fond, et ils lui donnaient une sorte de sentiment d’oppression.

« N’es-tu pas étonné ? » demanda Ha Lei en souriant. Il avait un regard indifférent sur son visage comme s’il avait tué un animal il y a quelques instants.

« Ai-je besoin d’être surpris ? » Long Yi avait légèrement souri et répondit par une question. Puis Long Yi regarda de façon amusante Ha Lei qui s’était débarrassé du masque simple et honnête, et dont les yeux brillaient d’une expression tranchante et intense.

Ha Lei ne répondit pas, mais se tenait silencieusement devant cette porte d’entrée en métal en forme d’éventail. Avec un son étouffé, le dense QI noir déborda de son corps, puis il frappa de ses deux mains ce sceau magique sombre sur la porte d’entrée. Après cela, ce talisman magique de couleur noire avait commencé à s’estomper lentement et avait finalement disparu.

« Tu cultives la magie noire ! » Lu Xiya avait dit cela avec beaucoup d’inquiétude, puis elle avait encore une fois levé son arc elfique.

Long Yi arrêta Lu Xiya lui signalant de ne pas s’agiter, puis il déclara à Ha Lei avec un sourire : « Est-ce la raison pour laquelle tu as tué Lan Tian ? Maintenant que nous le savons aussi, ne veux-tu pas aussi nous tuer ? »

Ha Lei avait vivement regardé vers Long Yi et avait dit : « Il est membre de l’Église de la Lumière, il doit donc mourir, mais je n’ai cependant aucune raison de vous tuer tous. Peut-être, vous avez la capacité de me tuer, mais vous ne pouvez pas, parce que sans moi, il est impossible pour vous tous de quitter cette plaine de Huangmang. Alors, pourquoi ne pas s’entraider ? »

Après avoir beaucoup parlé, Ha Lei s’arrêta, puis se tourna vers Lu Xiya. Il lui déclara. « Lu Xiya, as-tu été très surprise de savoir que je cultive la magie noire ? Alors je crains que plus tard, tu sois encore plus surprise. »

« Qu’est-ce que tu veux dire ? » demanda Lu Xiya.

« Hehe, tu peux demander à ta sœur Leng Youyou, je pense qu’elle est très disposée à te donner une grande surprise. » Ha Lei avait ri.

Lu Xiya regarda vers Leng Youyou, cependant, elle vit que Leng Youyou regardait vers Long Yi, et Long Yi hocha légèrement la tête vers elle.

« Es-tu un membre de l’Église noire ? » Leng Youyou lui avait demandé.

« Qui a dit que tous les cultivateurs de magie noire devraient venir de l’Église noire ? Je crains de ne pas être de l’Église noire comme toi, Miss Youyou. » Ha Lei avait légèrement reniflé de dédain. D’après le ton de son discours, il semblait manifestement qu’il méprisait vraiment l’Église noire.

Même après avoir entendu Ha Lei, Leng Youyou n’avait rien exprimé, alors Lu Xiya avait crié haut et fort, puis en pointant Ha Lei, elle avait dit d’une voix sévère : « Ne dis pas de bêtises ! Grande sœur Youyou n’est pas du tout une personne de l’Église noire, elle cultive l’esprit magique. Comment peut-elle être une membre de l’Église noire ? »

Long Yi avait secrètement fait un sourire ironique. Tout le monde de l’Église noire n’accomplissait pas d’odieux actes impardonnables. Cependant, la propagande de I' Église de la Lumière les avait transformés en une organisation incomparablement mauvaise. Et tous les membres de l’Église noire étaient considérés comme un diable qui mangeait de la viande humaine et qui buvait du sang humain.

« Ne cultive-t-on pas aussi le douqi ? Je ne peux pas voir à travers Long Yi, mais j’ose confirmer que Leng Youyou et moi avons la même aura sombre sur notre corps. Bien qu’elle n’ait épargné aucun effort pour le cacher, mais elle ne peut pas me cacher la vérité à moi qui suis du même genre. Je pense qu’elle avait déjà perçu une aura sombre sur mon corps. » Ha Lei avait ri.

« Grande sœur Youyou, ce bâtard me trompe, tu n’es pas un membre de l’Église noire et tu ne cultives pas la magie noire, n’est-ce pas ? » Lu Xiya s’attendait à ce que Leng Youyou lui répond.

Leng Youyou soupira légèrement, agite sa main de jade, et une boule de couleur noire était apparue sur sa main, puis elle l’avait dit à Lu Xiya : « Il dit la vérité, je cultive la magie noire et je suis un membre de l’Église noire. »

« Ça ne peut pas être vrai, ça ne peut pas l’être, Long Yi. » Avec un teint pâle, Lu Xiya regarda Long Yi, elle était naturellement incapable de l’accepter.

Long Yi frotta la tête de Lu Xiya et lui avait dit : « Fille idiote ! Cultiver la magie noire et cultiver d’autre magie, tout est pareil. C’est simplement le type de magie qui est différent, c’est tout. »

« Mais... »

« Tu veux dire que tous les cultivateurs de magie noire sont des démons brutaux et impitoyables qui tuent sans cligner des yeux, n’est-ce pas ? » Long Yi avait souri. Cette Église de la Lumière, traitant les païens comme s’ils avaient vraiment besoin de tuer jusqu’au dernier.

Lu Xiya hocha la tête.

« Petit elfe ! Toi et ta grande sœur, vous vous entendez bien depuis longtemps, est-ce qu’elle ressemblait à une diablesse selon toi ? » demanda Long Yi.

Lu Xiya secoua la tête.

« Crois-en tes propres yeux, crois en tes propres sentiments, ne te soucie pas de ce que les autres disent, compris ? Si tu ne crois pas en ta grande sœur, ça veut dire que tu ne crois pas en moi. » Avec une expression sérieuse, Long Yi avait déclaré ça.

Lu Xiya avait regardé Long Yi d’une manière effrayée, et elle ne savait pas quoi penser.

Long Yi soupira, puis il claqua son doigt en produisant un brin de flamme noire sur le bout de son doigt, et il lui avait dit : « Je cultive aussi la magie noire, ne crois-tu pas en moi ? »

Tout le corps de Lu Xiya tremblait et elle n’osait pas croire ce qu’elle avait vu ça de ses propres yeux. Voyant alors que ses yeux devenaient de plus en plus glacés en la regardant, elle avait immédiatement paniqué à l’intérieur de son cœur. Elle craignait que Long Yi se fâche et qu’il ne veuille plus d’elle. En conséquence, elle se hâta de tenir le bras de Long Yi et elle déclara d’une voix tremblante : « Long Yi, je te crois ! Je crois en toi. Ne sois pas comme ça, j’ai peur. »

L’expression de Long Yi s’était alors adoucie. Il n’avait vraiment pas souhaité que sa femme ne le croie pas. C’était précisément le sujet le plus intolérable pour Long Yi. Il ne se souciait pas des autres, mais envers les personnes les plus intimes avec lui, il était extrêmement sensible.

« Taureau Barbare, et toi ? » Long Yi se retourna et regarda le Taureau Barbare. Il avait une très bonne impression de cet homme-bête, il était honnête, sans intrigue et extrêmement loyal.

Le Taureau Barbare se gratta la tête et répondit : « Bien sûr, je crois en toi. Que tu cultives la magie noire ou non, moi, le Taureau Barbare, je t’admire énormément. »

Ha Lei avait été surpris en regardant Long Yi et avait eu très peur à l’intérieur de son cœur. Il pouvait sentir l’aura sombre sur le corps de Leng Youyou, mais n’arrivait pas à discerner la profondeur de Long Yi. Tout au long du chemin, Long Yi avait surpris tout le monde à maintes reprises. Ma manière d’utiliser les arts martiaux, et la capacité de destruction qui était extrêmement importante n’étaient pas quelque chose d’ordinaire qu’un Maître Épéiste pouvait accomplir.

« Je ne m’attendais pas à ce que tu cultives aussi la magie noire ! Comme ça, tout le monde est compagnon de voyage. Le temps est précieux, alors on devrait y aller. » Ha Lei avait dit ça, puis il avait ouvert cette porte d’entrée en métal argenté. Soudain, une odeur capable d’étouffer les gens avait jailli.

Plusieurs sons de « pupupu » résonnaient, puis soudain, des rayons de lumière enflammés étaient apparus à l’intérieur de la salle sombre. Cela s’était avéré être les lampes magiques sur les murs qui s’étaient automatiquement allumées. Long Yi et son groupe de cinq personnes étaient entrés avec précaution.

La salle était pleine de poussière, mais ces vieux meubles et décorations montraient le luxe d’antan. Les articles exposés sur les tables pouvaient être vendus à un bon prix, mais ils ne les touchèrent pas.

Après avoir traversé le hall d’entrée, il y avait un long couloir, mais il s’agissait d’un couloir sans lampes magiques, et les lampes magiques du hall s’éteignirent automatiquement après le départ de Long Yi et d’autres. Le design de ce superbe artisanat, nul ne savait encore quel génie l’avait inventé. Le Continent des Vagues Bleues n’avait pas d’équipement de lumière magique aussi avancé.

Au fond de l’obscurité, Long Yi et les autres avaient dû utiliser la magie d’illumination. Ce manoir du seigneur de la ville était vraiment très grand, et cela faisait déjà très longtemps que Long Yi et d’autres y étaient entrés. Le manoir possédait beaucoup d’objets de valeur, mais aucun de ces déchets ne satisfaisait Long Yi et les autres. Maintenant, ils cherchaient le trésor caché du manoir du seigneur de la ville.

Maintenant, ils étaient tous très clairs quant aux circonstances du manoir des seigneurs de la ville. Il n’y avait pas de danger. Ainsi, après discussion, ils avaient décidé d’aller séparément pour voir s’il y avait une pièce secrète ou quelque chose du genre.

Long Yi poussa une porte pleine de poussière, et au premier coup d’œil, il savait que c’était la chambre d’une jeune fille, décorée de façon extrêmement chaleureuse et raffinée. Long Yi regarda tout autour de lui pour voir s’il y avait un mécanisme et ainsi de suite. Il avait ouvert l’armoire. Divers beaux vêtements aux couleurs vives qui étaient uniques en leur genre étaient entrés dans son champ de vision.

Long Yi s’était détendu et s’était avancé vers le fond, quand soudain ses pupilles s’étaient élargies. Alors que son doigt avait soulevé une chose rose, il avait crié : « Soutien... gorge, cette ville fantôme a un soutien-gorge ! »

Juste à ce moment-là, Lu Xiya entra, puis elle regarda avec curiosité cette chose semi-circulaire se trouvant dans la main de Long Yi et elle lui demanda : « Qu’est-ce que c’est ? »

Long Yi était sorti de l’armoire, puis avec un sourire diabolique sur son visage, il avait donné ce soutien-gorge rose à Lu Xiya et lui avait dit : « C’est un vêtement de fille. »

Lu Xiya souleva ce petit morceau de coton, regarda à gauche et à droite de ce vêtement. Cependant, elle n’était pas capable de comprendre comment porter de si petites choses et aussi où les porter.

« Je te préviens, ce truc s’appelle soutien-gorge, » en regardant les seins gonflés de Lu Xiya, Long Yi avait ri malicieusement.

« Soutien-gorge ? » Lu Xiya avait été confuse, puis soudainement, elle avait vu que Long Yi avait regardé d’une manière lubrique ses seins, puis elle avait de nouveau regardé ces deux choses semi-circulaires connecter l’une à l’autre chose qui se trouvait dans sa main, et elle avait immédiatement compris.

« Ah, salaud. » Le beau visage de Lu Xiya était devenu très rouge, puis elle avait lancé ce truc en toute hâte.

Ce soutien-gorge rose que Lu Xiya avait jeté avec peu de force avait atterri sur le lit.

Les yeux de Long Yi brillaient, il marcha directement dans cette direction puis il récupéra ce soutien-gorge et il le jeta sur le côté. En dessous, il y avait une boule de cristal de la taille d’un poing.

***

Chapitre 68 : Passage secret

Les yeux de Long Yi brillaient, et il avait directement marché sur le côté du lit puis il ramassa ce soutien-gorge et le jeta de côté. En dessous, il y avait une boule de cristal de la taille d’un poing.

« Wôw ! Quelle belle boule de cristal ! » s’exclama Lu Xiya. Puis elle était immédiatement venue à côté de lui et l’avait prise dans sa main, et comme si elle l’aimait trop pour s’en séparer, elle avait joué avec elle.

« Oui, c’est très beau, ça te plaît, alors prends-le, » dit Long Yi en souriant.

« Hmm, » Lu Xiya hocha continuellement la tête. De toute évidence, elle n’avait aucune résistance à son égard.

« Long Yi, aide-moi à la garder, » Lu Xiya avait remis la boule de cristal à Long Yi et elle lui avait demandé ça.

Long Yi avait pris la boule de cristal, puis avait ressenti une sensation de douceur, de fraîcheur et de bien-être. Et il s’était soudain rendu compte que cette boule de cristal présentait des fluctuations magiques inattendues. Il s’exclama de surprise, puis essaya d’injecter un peu de pouvoir magique.

La boule de cristal avait soudainement émis des rayons de lumière, et la boule de cristal à l’origine translucide avait affiché des images de façon inattendue. Tout d’abord, l’image qui était apparue était un jardin particulièrement beau avec des herbes vertes, des bouquets de fleurs, une montagne artificielle qui semblait assez réaliste et une fontaine. Ensuite, l’image avait commencé à bouger et à se déplacer, un peu, comme si on tenait une caméra vidéo et que l’on marchait avec. L’image montrait un pavillon solitaire au loin, et une jeune fille belle et emplie de grâce était assise à l’intérieur de ce pavillon. Elle était en train de tenir calmement un livre et de le lire attentivement, mais parce qu’elle était trop loin, on ne pouvait pas clairement voir son visage.

Juste au moment où Long Yi se sentait sympathique vis-à-vis d’elle, l’image avait commencé à se rapprocher de plus en plus, et cette jeune fille avait soudainement relevé la tête puis avait regardé dans leur direction. Long Yi avait instantanément ressenti une sorte de sensation époustouflante. En vérité, ses traits faciaux délicats n’atteignaient pas le niveau de Leng Youyou, mais toute sa personne semblait avoir une sorte de sensation de perfection, et ce tempérament donnait l’impression d’être la brise du printemps qui rendait les gens calmes et réconfortés.

Juste à ce moment-là, la jeune fille à l’intérieur de la boule de cristal avait fait un léger sourire, puis avait ouvert ses lèvres roses, et avait parlé de quelque chose, mais aucun son n’était sorti de cette boule de cristal. Ainsi, Long Yi n’avait pas pu entendre la voix de cette jeune fille.

Et l’image s’était brusquement terminée là, puis cela s’était de nouveau transformé en boule de cristal translucide. Long Yi et Lu Xiya avaient tous les deux eu un visage sans expression. Ils étaient évidemment toujours avec un sentiment de confusion dans leur cœur.

« Si belle, » Lu Xiya marmonnait comme si elle était dans un rêve.

Et quant à Long Yi, en plus de cette jeune fille envoûtante se trouvant dans la boule de cristal, il avait été encore plus surpris par cette boule de cristal se trouvant dans sa main. Comment cette civilisation magique florissante avait-elle produit une chose aussi ingénieuse ? N’était-ce pas essentiellement une caméra vidéo ? La civilisation magique du Continent des Vagues Bleues actuel était simplement un enfant en bas âge comparé à ceci.

« Long Yi, viens vite ici ! Nous avons trouvé un passage souterrain secret. » C’est alors que la voix de Taureau Barbare était venue de l’extérieur.

Long Yi avait immédiatement placé cette boule de cristal à l’intérieur de son anneau de transport, puis avait dit doucement à Lu Xiya : « Pour l’instant, ne mentionne pas cette affaire. As-tu compris ? »

Lu Xiya hocha la tête, puis se précipita vers le Taureau Barbare avec Long Yi.

Le passage secret avait été découvert dans la salle d’étude. Juste derrière l’étagère, il y avait un long escalier étroit qui menait sous terre. Et des deux côtés de cet escalier, il y avait une rangée de lampes magiques.

« Allons-y. » Long Yi avait parlé et avait pris la tête pour descendre, puis tous les autres l’avaient suivi.

Juste après qu’ils soient tous entrés, l’étagère s’était soudainement refermée d’un coup. Quand tous se regardèrent avec consternation, Ha Lei parla avec impatience : « Cherchez vite un interrupteur. »

Ils avaient tous regardé de haut en bas, mais ils n’avaient pas trouvé le mécanisme d’ouverture.

« Pourquoi cherche-t-on encore un interrupteur ? Pour une couche si fine, n’est-ce pas suffisant ? » déclara le Taureau Barbare, puis il balança avec résolution sa masse pour l’écraser.

Seul un bruit fort avait résonné à travers cet espace long et étroit, et le Taureau Barbare fut envoyé en arrière dans le long escalier. Ce n’était qu’après avoir continuellement descendu plusieurs dizaines de marches, qu’il s’était arrêté, et avec du sang dans le coin de sa bouche, il s’était levé en grimaçant.

Une mauvaise prémonition était immédiatement apparue dans le cœur de Long Yi. Il avait utilisé la magie et le douqi pour tester et il avait découvert que cette porte pouvait inopinément contrer toutes les attaques.

« La route de retraite est bloquée, nous ne pouvons qu’avancer, » déclara Long Yi avec un sourire ironique.

Après ça, tous les cinq avaient prudemment descendu l’escalier. Après avoir descendu plusieurs centaines de volées de marches, tous les cinq avaient été stupéfaits. Où était la pièce secrète ? C’était clairement un labyrinthe souterrain. Plusieurs dizaines de mètres devant eux, il y avait en vérité plusieurs dizaines de passages, et peut-être, parmi eux, un seul était le bon chemin et les autres étaient des chemins les conduisant à la mort.

« Ça, qu’est-ce qu’on fait ? » Ha Lei avec les yeux grands ouverts n’avait pas de plan.

« Que faisons-nous ? Prenons une salade avec de la vinaigrette. » Long Yi avait répondu de mauvaise humeur. Puis, sans réfléchir, il avait choisi au hasard un passage et y était entré.

Voyant Long Yi entrer, tous les autres l’avaient rapidement suivi.

« Long Yi, connais-tu le chemin ? » demanda Ha Lei avec doute.

« Je ne sais pas, » Long Yi avait répondu rapidement et avec de la confiance en soi.

« Tu ne sais pas, mais tu nous conduis quand même ici ? Si c’est un chemin qui nous conduit vers la mort, alors que ferons-nous ? » demanda Ha Lei avec impatience.

« Maintenant, il n’y a aucune différence quant au fait que ce chemin mène à la mort ou non. De toute manière, c’est mieux que d’être assis là à attendre la mort, alors autant prendre un risque, » Long Yi avait répondu avec indifférence.

Ha Lei était devenu silencieux. Long Yi avait raison. Actuellement, ils n’avaient pas d’issue. Instantanément, l’atmosphère devint plutôt étouffante, et tous les cinq n’émirent pas un son, seul un bruit de pas résonnait à l’intérieur de ce passage.

Au bout d’un moment, ils avaient arrêté leurs pas, parce que le passage devant se divisait à nouveau en trois passages, et ces passages n’avaient pas de lampes magiques, donc il y avait un noir complet dans cette zone.

Avec l’illumination de plusieurs boules de feu au-dessus de lui, Long Yi avança directement dans le passage du milieu. Après l’avancée de Long Yi, les autres s’arrêtèrent involontairement pendant un moment. Long Yi avait utilisé des boules de feu quand il était entré, mais quand il avait mis son pied à l’intérieur de ce passage, comme s’il avait été avalé, le passage semblait redevenir noir comme avant.

Juste à ce moment-là, la voix « Attention » de Long Yi était sortie de là, puis elle était devenue complètement silencieuse.

« Long Yi, » Leng Youyou et Lu Xiya criaient simultanément. Puis, comme des rafales, elles s’étaient précipitées dans ce passage. Pendant un instant, elles avaient inconsciemment arrêté leur avancée, ce qui était uniquement une sorte d’instinct de protection. Mais quand elles avaient entendu les cris de leur bien-aimé, comment pouvaient-elles encore rester comme ça ?

Le Taureau Barbare fut abasourdi, il regarda Ha Lei puis il entra rapidement dans ce passage.

Maintenant, seul Ha Lei était resté à l’extérieur, il avait été saisi de terreur et était au bord de la crise de nerf. En entendant le cri de Long Yi, il savait que Long Yi avait à coup sûr rencontré quelque chose, donc il ne se précipiterait pas maintenant afin de ne pas courtiser la mort.

« Ah ! » C’était alors que les cris de Lu Xiya, de Leng Youyou et de Taureau Barbare s’étaient succédé. Cela avait rendu Ha Lei encore plus incapable de rassembler le courage d’entrer. Soudain, un vent froid avait soufflé depuis ce passage, Ha Lei avait immédiatement frissonné, et avait reculé de deux pas. Après avoir fait demi-tour, il avait couru sur le même chemin qu’il avait pris à l’allée.

***

Chapitre 69 : Lancez dans la Grotte d’Or

Long Yi, avec des boules de feu flottant au-dessus de sa tête, avait marché dans le passage du milieu. Après s’être précipité là-dedans, il avait découvert que quelque chose n’allait pas, car même si les boules de feu n’étaient manifestement pas éteintes, il n’avait pas vu une lumière. Il avait seulement senti leur chaleur et leur fluctuation magique.

Long Yi avait été surpris intérieurement, et avait voulu revenir en arrière, mais qui aurait pensé que dès qu’il avait tenté de se retirer, il avait senti un changement d’apesanteur, tombant directement en chute libre vers le bas ? Puis, il n’avait pas pu s’empêcher de crier afin d’avertir les autres.

Après avoir traversé l’espace noir pendant un certain temps, Long Yi n’avait vu qu’un flash de lumières bleues, puis avait été envoyé directement dans l’eau. Une énorme force au moment de l’impact avait fait couler Long Yi comme une enclume. Heureusement, il avait une force interne pour se protéger, sinon il aurait été blessé.

Long Yi avait ouvert les yeux, et ce n’était qu’alors qu’il avait découvert que cette eau était bleu-azur, extrêmement claire et transparente. Après avoir coulé à une profondeur particulière, la flottabilité de l’eau avait commencé à le pousser vers le haut. Long Yi avait fait circuler en silence la force interne pour augmenter son poids afin de couler, car il voulait soudainement jeter un coup d’œil à ce que cette eau possédait au fond. Long Yi s’enfonça rapidement, et peu de temps après, il pouvait voir distinctement le fond. La vaste étendue sous l’eau scintillait d’un éclat de lumière. En regardant cette magnifique lumière sous-marine, c’était étrangement un spectacle magnifique.

Juste à ce moment-là, des bruits de quelque chose tombant dans l’eau avaient traversé la surface de l’eau. Puis Long Yi avait cessé de plonger et avait commencé à nager vers le haut. Il soupçonnait que Leng Youyou et les autres pourraient aussi être tombés.

Nageant pendant un court moment, comme prévu, il avait aperçu que trois silhouettes commençaient à flotter. Long Yi, en utilisant la force offerte par ses capacités et la flottabilité apportée par l’eau, se rattrapa instantanément à elles. Après cela, il avait tenu Lu Xiya d’une main et Leng Youyou de l’autre main.

Parce que son apparition était trop soudaine, les deux femmes avaient été effrayées. Mais Long Yi avait vu que leur situation était loin d’être bonne, alors il avait immédiatement tiré leur corps vers lui, puis avait donné de l’air à Lu Xiya et ensuite avait donné de l’air à Leng Youyou à l’aide de sa bouche.

Les deux femmes s’étaient rétablies, et en voyant Long Yi, elles n’avaient pas pu s’empêcher d’être heureuses et surprises, puis lui avaient lancé un regard méfiant. Le cœur de Long Yi se mit à bondir et ses yeux devinrent sombres. Leng Youyou et Long Yi avaient déjà eu de nombreux moments heureux, donc elle connaissait naturellement le sens de cette expression dans ses yeux. Elle se dépêchait de se libérer de la grande main de Long Yi qui appuyait sur sa poitrine, puis elle avait nagé vers le haut par elle-même.

Ayant vu Leng Youyou fuir loin de lui, Long Yi ne laisserait naturellement pas Lu Xiya s’enfuir. Il se pencha, referma la petite bouche de Lu Xiya et commença un baiser romantique dans l’eau. Comment Lu Xiya pouvait-elle résister aux taquineries de sa bien-aimée ? Même sa légère lutte avait également perdu toute sa force. Les lèvres et les langues s’emmêlaient les unes avec les autres, et les grandes mains de Long Yi ne restaient pas tranquilles. L’une d’elles frottait l’un des seins bombés de Lu Xiya, et l’autre touchait les fesses de Lu Xiya. Puis ce membre inférieur chaud et brûlant se frottait entre les jambes de Lu Xiya avec leurs pantalons les séparant. Parce que leurs vêtements étaient déjà trempés, ils collaient très près de la peau, si bien que Long Yi pouvait facilement sentir cette mystérieuse longue crevasse.

Ce baiser dans l’eau avait permis à deux personnes de se faire plaisir pendant un certain temps. Et quand ces deux personnes étaient sorties de la surface de l’eau à bout de souffle, elles avaient vu le visage raide de Leng Youyou et les yeux curieux de Taureau Barbare.

Le beau visage de Lu Xiya devient immédiatement rouge feu, et il devient encore plus brûlant. Puis en criant, elle avait immédiatement enterré son visage contre la poitrine de Long Yi.

Long Yi enlaça Lu Xiya et regarda tout autour de lui. Après avoir regardé, il avait été immédiatement stupéfait. Cet endroit était la salle secrète souterraine remplie d’or et de jade, affichant une splendeur vraiment glorieuse. Partout, il y avait de l’or, de l’argent, des trésors, des bijoux et des richesses. Des noyaux magiques de haute qualité s’entassaient naturellement comme une montagne, et il y avait aussi beaucoup d’armures et d’armes exquises et incomparables. Oh mon Dieu ! Même le trésor de trois grands empires ne posséderait pas autant de richesses et de trésors. De plus, le fait de récupérer n’importe laquelle de ces armes et armures rendrait les gens fous.

Ils étaient sortis après ça de l’eau. Juste au moment où Long Yi était en état de choc, il avait soudain ressenti des douleurs à la taille. En se retournant pour regarder, il avait vu Leng Youyou au visage rouge qui le regardait, et le Taureau Barbare qui le regardait aussi... et tous deux fixaient la partie inférieure du corps.

Long Yi baissa la tête afin de regarder, et il se sentit immédiatement gêné. Après cela, riant d’une manière creuse, il agita sa grande main et créa une barrière sombre enveloppant trois personnes. En fait, après ce qui s’était passé dans l’eau il y a quelques instants, le petit frère de Long Yi était encore debout et poussait fermement son pantalon mouillé.

« Vous deux, changez de vêtements, je ne veux pas que Taureau Barbare voie vos corps. » Long Yi avait dit ça avec un sourire, puis avait commencé à enlever ses vêtements mouillés.

« Mon mari, je vais t’aider. » Leng Youyou avait regardé Lu Xiya et elle avait déclaré ça avec amour à Long Yi. Après cela, elle s’avança et aida doucement Long Yi à se déshabiller.

Lu Xiya avait été extrêmement choquée, et d’une manière effrayée, elle avait ouvert la bouche : « Toi... toi ? » Elle ne connaissait pas vraiment la relation entre Long Yi et Leng Youyou, parce que Long Yi n’avait pas eu le temps de le lui dire, mais aujourd’hui, Leng Youyou l’avait fait savoir intentionnellement.

Long Yi avait souri et avait dit : « Petit elfe, désormais ta grande sœur Youyou est ta vraie grande sœur, es-tu malheureuse ? »

Lu Xiya devient instantanément distraite, et son expression plutôt compliquée, mais très vite elle était revenue à la normale. Puis elle s’avança et aida Long Yi à se déshabiller. Ce n’est qu’alors qu’elle avait répondu avec un sourire : « Comment ne puis-je pas être heureuse ? À partir de maintenant, grande sœur Youyou et moi allons t’assister simultanément. »

Avec l’aide de deux femmes, Long Yi enleva doucement ses vêtements, alors que cette énorme chose sous sa hanche était encore de bonne humeur. En voyant cela, Lu Xiya, cette demoiselle vierge avait rougi et son cœur s’échauffa. De plus, son cœur de jeune fille, comme un lapin, sautait sans arrêt.

« Vilain garçon, » Leng Youyou avait légèrement tapoté le petit frère de Long Yi, pendant qu’elle parlait.

Le petit frère de Long Yi avait soudainement à nouveau grandi, puis Lu Xiya avait crié et s’était retournée. Elle n’avait pas osé regarder à nouveau. Long Yi fixa deux corps de femme exquis avec leurs courbes exposées devant lui. Ainsi, le feu maléfique dans son cœur avait encore plus grandi. Il avait tiré Leng Youyou vers lui, puis il avait pétri son corps.

« Non, Taureau Barbare nous attend toujours dehors ! » Leng Youyou avait ouvert sa petite bouche, haletante, elle avait déclaré ça faiblement.

Long Yi avait arrêté. Ce moment n’était vraiment pas le moment de profiter du plaisir de l’intimité d’un couple. Il avait pris une profonde respiration avant de supprimer le feu de la luxure à l’intérieur de son corps. Après cela, il avait sorti un ensemble de vêtements de l’intérieur de son anneau de transport, puis l’avait enfilé. Deux femmes s’étaient aussi prudemment déshabillées et avaient exposé leurs corps. Long Yi n’avait pas pu s’empêcher de contempler la silhouette des deux femmes. Lu Xiya avait une apparence petite et délicate, mais Leng Youyou possédait quant à elle une apparence mince, mais tous les deux étaient de belles femmes avec une peau blanche comme neige et satinée. La poitrine de Lu Xiya était rond et puissant comme des bols en jade inversé, mais la forme de Leng Youyou était comme des pousses de bambou fraîches du printemps, toutes les deux étaient de la plus haute qualité parmi les plus hautes qualités.

De son côté, Long Yi les comparait. Mais comment deux femmes ne pourraient-elles pas le faire ?

« Grande sœur Youyou, ta silhouette est vraiment géniale, » Lu Xiya avait déclaré ça avec admiration.

« La tienne aussi est plutôt bonne, » Leng Youyou avait dit cela avec un sourire.

Profitant du temps où deux femmes portaient des vêtements, la griffe de loup de Long Yi était redevenue malhonnête. Pendant un moment, il avait touché Lu Xiya, et après ça, il avait touché Leng Youyou, rendant deux femmes charmantes haletantes sans fin.

« Youyou ! Maintenant, nous sommes une famille alors il n’est pas nécessaire de le cacher, » dit Long Yi en souriant. Il était naturellement encore plus disposé à voir le visage magnifique et sans égal de Leng Youyou.

Leng Youyou avait hoché la tête, puis son visage s’était déformé, et son visage ordinaire s’était instantanément transformé en celui d’une déesse, ce qui pouvait pousser n’importe qui qui la voyait à la distraction.

« Ouah, grande sœur, tu es si belle. » Les deux yeux de Lu Xiya s’étaient collés sur le visage de Leng Youyou, et elle s’était exclamée avec admiration.

Leng Youyou avait fièrement souri et avait dit : « La jeune sœur Lu Xiya est plus belle que moi parce que la première que Long Yi a aimée, c’est toi. »

En entendant Leng Youyou, Lu Xiya avait immédiatement rayonné de joie, la petite faille qui était apparue entre eux avait immédiatement disparu sans laisser de trace.

Long Yi avait donné à Leng Youyou un regard d’appréciation et avait dit avec un sourire : « Eh bien, nous devrions sortir, sinon Taureau Barbare va mourir d’impatience. »

Long Yi s’était débarrassé de la barrière noire et avait vu Taureau Barbare fixer d’une manière idiote ces ensembles d’armures et d’armes soigneusement arrangés. Si la vue pouvait, alors il aurait déjà avalé toutes ces choses, mais les gens ne pouvaient que regarder sans toucher la vue.

« Taureau Barbare, qu’est-ce que tu regardes ? Ta salive s’écoule, » Long Yi tapota l’épaule du Taureau Barbare alors qu’il lui disait ça.

Taureau Barbare se retourna et était sur le point de répondre, mais soudain il s’arrêta, puis fixa Leng Youyou qui était revenue à son apparence originale.

« Elle, qui est-elle ? » demandait Taureau Barbare en bégayant.

Long Yi avait ri malicieusement, il savait que Taureau Barbare aurait ce genre de réaction, alors il avait expliqué l’identité de Leng Youyou. Après avoir connu cette belle femme était précisément Leng Youyou, l’attention de Taureau Barbare revient encore une fois sur ces armes et armures. Puis il avait dit avec enthousiasme : « Long Yi, on peut récupérer ces choses ? »

« Bien sûr, tant que tu peux les porter, toutes ces choses peuvent être prises. » Long Yi avait dit avec un sourire, puis avait regardé avec avidité ces richesses et trésors sans fin tout autour d’eux.

En entendant Long Yi, Taureau Barbare tendit immédiatement la main pour prendre une massue épaisse vert foncé qui émettait une intention de tuer féroce et une agressivité indistincte, sans aucune modestie. Taureau Barbare avait saisi la massue, et avait immédiatement déplacé avec force sa masse d’un côté, et après avoir simulé deux frappes, il avait dit : « Pourquoi j’ai l’impression que cette chose n’écoute pas mon ordre ? »

Long Yi avait réfléchi. En vue de l’aura émise par cette massue, c’est assurément une arme magique. Et ils disaient dans les livres qu’il fallait faire couler du sang pour qu’une arme magique reconnaisse son maître, dit-il : « Fais couler une goutte de sang dessus, et réessaye. »

Sans rien dire de plus, Taureau Barbare avait mordu son doigt et déposé un sang sur cette grosse massue vert foncé, puis, cette massue avait soudainement clignoté avec une lumière verte, tout le corps avait émis des rayons de lumière vert pâle, puis plusieurs caractères magiques qui signifiaient « Décision de la Pierre Verte » avaient émergé de la poignée. Cela devrait être le nom de cette arme.

Taureau Barbare criait avec excitation, tenait la Décision de la Pierre Verte et la balançant follement tout autour de lui. Chaque oscillation avait donné lieu à un faible éclat vert rempli d’agressivité.

Tenant cette Décision de la Pierre Verte, Taureau Barbare fixa cette arme magique et ses yeux deviennent de plus en plus doux comme s’il regardait sa chérie, faisant rire les deux filles.

Juste à ce moment-là, cette pièce secrète s’était soudainement mise à trembler, et de nombreuses portes sombres s’étaient soudainement ouvertes sur les murs de tous les côtés, puis, avec un vent glacial, des cris de deuil étaient venus de toutes les directions.

***

Chapitre 70 : Beauté endormie

Juste à ce moment-là, cette pièce secrète s’était soudainement agitée, et de nombreuses portes sombres s’étaient soudainement ouvertes sur les murs présents de tous les côtés, puis, avec un vent glacial, des cris de deuil étaient venus de toutes les directions.

Les squelettes sombres étaient alors sortis de l’intérieur de chacune de ces portes sombres. En tout, il y avait vingt squelettes et leur apparence était semblable de façon inattendue aux Super Squelettes de Long Yi. De plus, plusieurs spectres presque transparents avaient émergé flottant dans le ciel. Et ces cris de deuil venaient de ces spectres.

« Des spectres ! » Le teint de Long Yi avait changé. Le spectre était une sorte de créature non morte, et ils étaient très peu nombreux parce qu’ils étaient nés d’un grand grief. Ils étaient extrêmement sinistres et vicieux, et il s’agissait d’une créature des plus déraisonnables et difficile à gérer, car ils étaient complètement immunisés contre les attaques physiques.

Long Yi avait immédiatement convoqué 18 super-squelettes et la bête foudroyante de l’intérieur de son espace de dimension sombre sans aucune hésitation et il les avait laissés combattre ces squelettes. Super squelettes contre super squelettes, Long Yi avait découvert que la force des deux côtés était à peu près la même, mais Long Two était néanmoins une exception, il avait utilisé la faux colorée par le sang et avait pris part à un combat contre trois super squelettes sans tomber dans une position désavantageuse.

Mais heureusement, la bête de foudre de classe SS ne devait pas être facilement vaincue. Sa vaillante attaque d’éclair détruisait facilement les super-squelettes. Et seuls Long Yi et Leng Youyou avaient affronté ces spectres parce que seules les attaques spirituelles pouvaient les blesser.

Bien que ces spectres soient féroces, à quel point étaient-ils féroces, contre la puissance spirituelle super puissante de Long Yi ? Combien de temps pourraient-ils soutenir le combat ? En peu de temps, ces quelques spectres avaient été absorbés dans son espace de dimension sombre sous son contrôle. En les utilisant tout en les affinant, les marionnettes raffinées seraient encore plus puissantes.

À ce moment-là, la confrontation entre les super squelettes avait également pris fin. Avec le soutien de la bête de foudre, ses 18 super-squelettes n’avaient subi que des dommages légers. En regardant l’issue du combat, Long Two avait eu deux os de sa poitrine cassés, ce qui était le dommage le plus lourd. Mais ses trois squelettes qui l’avaient affronté avaient cependant été découpés en une pile de fragments d’os avec sa faux colorée par le sang.

Long Yi s’était senti désolé alors il avait utilisé la technique de réparation des morts-vivants pour reconstituer ces deux os brisés, puis il avait tapoté l’épaule avec sa grande main. Puis il avait dit : « Frère ! La prochaine fois, sois un peu plus prudent. »

Leng Youyou était habituée depuis longtemps à voir Long Yi parler à ce squelette à l’intérieur de cet espace, alors maintenant c’était plutôt Lu Xiya et Taureau Barbare qui avaient été choqués et qui regardaient Long Yi de manière interrogative. Ils n’avaient jamais pensé que Long Yi était en fait un nécromancien. De plus, ils avaient vu Long Yi parler à un squelette sans vie.

Long Yi avait rappelé tous ses 18 squelettes dans son espace de dimension sombre, de sorte qu’il était de nouveau incapable de découvrir cette étrange lumière rouge clignotante dans l’orbite vide et noire de Long Two. Il voulait aussi rappeler la bête de foudre, mais qui aurait cru qu’après avoir réduit sa taille, Lu Xiya le tiendrait dans ses bras sans le lâcher ? Cette apparence adorable avait immédiatement conquis son cœur.

« Long Yi, et Long Three ? » À ce moment-là, Lu Xiya se souvient de ce petit tigre Long Yi appelé Long Three.

« Il dort encore, » répondit Long Yi en souriant. Ce gosse glouton avait encore une fois dormi très longtemps sans qu’il ait eu l’idée de se réveiller bientôt.

Une fois le danger écarté, Long Yi et les autres avaient commencé à faire leur razzia, ciblant d’abord les armes et les armures. Au total, ils avaient découvert 8 armes du rang d’artefact divin, y compris la Décision de la Pierre Verte que le Taureau Barbare avait choisie. Il y avait aussi 10 armures du rang d’artefact divin. Il y avait également des douzaines d’objets d’un rang inférieur, plus de cent objets de rang saint, et tous les autres étaient également de haut niveau.

Lu Xiya avait choisi un arc nommé Le Grand Souffle de la Nature qui était aussi une arme de niveau divin. Cet arc était inconnu et il était plusieurs fois plus puissant que son arc elfique de haut niveau actuel, mais sa force actuelle était insuffisante pour lui permettre de tirer pleinement toute sa puissance.

Malheureusement, il n’y avait pas de baguette magique noire, donc Leng Youyou ne pouvait que s’accrocher à sa baguette originale qu’elle utilisait déjà. Tous avaient ramassé des armures pour eux-mêmes, après cela, tout le reste avait été emporté dans l’anneau de transport de Long Yi sans même laisser derrière eux une seule pièce d’or.

En cet instant, Long Yi était pleinement satisfait de sa réussite. Maintenant, il était l’une des personnes les plus riches du monde. Mais cette complaisance n’avait pas duré longtemps. Il portait à nouveau un regard inquiet, parce que la richesse était aussi utile que le pet pour un mort. Ils étaient tous les quatre piégés à l’intérieur de cette pièce secrète. Même après avoir regardé à droite et à gauche, ils n’avaient pas trouvé d’issue.

Deux jours plus tard, quatre personnes étaient plus mortes que vivantes. Ils avaient fouillé chaque centimètre de cet endroit, mais n’avaient toujours pas trouvé de mécanisme.

« Long Yi, on ne peut plus sortir ? » Lu Xiya s’appuyant sur l’épaule de Long Yi demanda ça faiblement.

« Non, cet endroit doit avoir une sortie, il n’y a aucune raison de stocker des richesses et des trésors dans une pièce sans sortie, » Long Yi avait dit en fronçant les sourcils.

« Nous avons cherché partout après ces deux jours, mais nous n’avons toujours pas trouvé de sortie, » Lu Xiya avait dit cela.

Long Yi regarda particulièrement ce bassin bleu-azur au milieu de cette pièce secrète, et se rappela soudain comment il était sorti de cet espace sombre intérieur. À cette époque, il avait découvert un chemin secret à l’intérieur du bassin, alors ne pourrait-il pas en être de même ici aussi ?

« Non, on n’a toujours pas fouillé un endroit, » déclara Long Yi en souriant.

« “‘Où ?’” » Trois autres avaient demandé à l’unisson.

Long Yi avait pointé le bassin, et avait dit avec un sourire : « Nous n’avons toujours pas fouillé l’eau. »

Tout le monde s’était soudain rendu compte qu’ils n’avaient vraiment pas fouillé dans l’eau, mais en y pensant, c’était assez étrange. Ils n’avaient jamais entendu quelqu’un creuser un bassin aussi profond à l’intérieur de leur chambre secrète.

« Attendez ici ! Je descendrai voir, » Long Yi se leva et déclara ça. Il se souvenait avoir vu des rayons de lumière éblouissants au fond lorsqu’il était tombé dans l’eau pour la première fois. Plus il y pensait, plus il trouvait ça bizarre.

Après avoir fini de parler, Long Yi avait sauté dans l’eau. En toute honnêteté, tremper dans cette eau était extrêmement confortable. Peut-être qu’elle contient des quantités abondantes de minéraux. Long Yi n’avait pas pu s’empêcher de penser cela.

Long Yi avait plongé plus profondément, et assez rapidement, il pouvait voir que les lumières brillantes et le fond coloré vibrant. Après que ses pieds aient finalement atterri sur le fond, Long Yi avait été surpris de constater que le fond de ce profond bassin était une épaisse couche de pierres précieuses.

Le seigneur de cette Cité Perdue doit être trop riche. Même si vous êtes riche, ne gaspillez pas ça ainsi, Long Yi avait des doutes dans son cœur. Il avait naturellement accueilli ces pierres précieuses à l’intérieur de sa bague de transport sans aucune forme de politesse.

Lorsque Long Yi avait rangé tout ça énergiquement, il vit soudain une zone transparente au fond de ce bassin, Long Yi devint instantanément empli de joie. Il croyait avoir trouvé la sortie, mais après un rapide coup d’œil, Long Yi avait été stupéfait. Heureusement, la Cité Perdue, cet endroit mystérieux lui avait déjà occasionné bien trop de surprises, alors il s’était repris très vite.

En fait, cette chose transparente n’était pas la sortie, mais plutôt un cercueil en cristal transparent niché au fond de ce bassin. Et ce qui était le plus inattendu et surprenant pour lui n’était pas le cercueil, mais plutôt la personne couchée à l’intérieur.

Il s’avère que c’est elle, la Belle au bois dormant. Je me demande si elle se réveillera si je l’embrasse. En voyant cette belle jeune fille à l’intérieur du cercueil de cristal, Long Yi pensa ça dans son cœur. Cette jeune fille n’était autre que cette jeune fille élégante et douce qu’il avait vue à l’intérieur de la boule de cristal.

Long Yi avait essayé d’extraire ce cercueil de cristal du fond du bassin et de l’emporter avec lui, mais même après avoir déployé ses forces, il n’avait pas réussi à le faire. Il n’avait naturellement pas abandonné, mais cette jeune fille l’avait vraiment trop choqué. Cette jeune fille était clairement la personne d’il y a des milliers d’années, mais elle était encore couchée là paisiblement, comme si elle dormait.

Cette jeune fille était-elle vraiment morte ? Long Yi ne pouvait pas le croire. Parce que celle qui était à l’intérieur du cercueil de cristal était trop belle, propre et sans défaut sur la peau et son visage avait en outre un léger rougissement. Peu importe comment vous la regardez, elle ne ressemblait pas du tout à une personne morte. Mais peut-être que c’était aussi quelque chose qui avait été développé par la civilisation de la Cité Perdue, ou peut-être qu’ils avaient développé un médicament antiseptique ou un objet magique qui pouvait parfaitement préserver les morts comme celui-ci.

Long Yi regarda attentivement pour voir s’il pouvait ouvrir ce cercueil de cristal. Sa personne entière était couchée sur le dessus de ce cercueil de cristal. Si le couvercle du cercueil de cristal ne l’avait pas séparé, alors tout son corps aurait pressé le corps de cette jeune fille.

Et pîle à ce moment-là, Long Yi avait découvert que le couvercle de ce cercueil en cristal était généré par une barrière magique inconnue. Il s’agissait d’une légère fluctuation magique, mais même avec la puissance spirituelle et le mana de Long Yi, il n’avait pas été capable de la briser.

Allongé sur le cercueil de cristal, Long Yi fixait cette jeune femme extrêmement belle à l’intérieur. Il avait envie de la sortir de ce cercueil de cristal de tout son cœur.

Comment puis-je défaire cette barrière ? Long Yi était perdu dans ses pensées. En regardant cette jeune fille, il se souvient sans le savoir de Si Bi, parce que le tempérament de son corps et celui de Si Bi était extrêmement semblable. Inconsciemment, Long Yi se souvient petit à petit de ce qui s’était passé avec Si Bi. Il avait aussi pensé à la façon dont il avait testé la magie de son élément vent à l’intérieur de cette barrière de lumière sacrée qu’elle avait disposée à l’époque, ce qui avait fait voler ses vêtements. En y pensant, le coin de sa bouche s’éleva inconsciemment vers le haut.

Ah, je suis si stupide, ma force interne peut absorber le mana, Long Yi cria à l’intérieur de son cœur. En premier lieu, à cette époque, il avait facilement passé à travers la barrière de lumière sacrée que Si Bi avait érigée.

En y pensant, Long Yi s’était excité. Il avait fait circuler silencieusement la force interne sur tout son corps. Comme prévu, il avait l’impression que la barrière se desserrait, mais aussi qu’il ne serait pas en mesure de l’ouvrir que pendant très peu de temps. Il craignait que Leng Youyou et les autres s’inquiètent, alors il avait décidé de monter en premier et de leur dire. Il croyait qu’il ne pourrait ouvrir ce cercueil de cristal.

En voyant Long Yi sortir à la surface de l’eau, l’expression inquiète de trois personnes se détendit.

« Que s’est-il passé ? Tu as plongé longtemps, nous étions inquiets à mort, » déclara Lu Xiya avec amour.

« J’ai trouvé quelque chose en dessous, et je l’étudiais, » Long Yi riait malicieusement en leur disant ça.

« Qu’est-ce que c’est ? Est-ce la sortie ? » Leng Youyou avait immédiatement demandé.

« Hehe hehe ! Attendez un moment et vous le saurez. Cette chose a besoin d’un peu de temps, alors je suis venu vous le dire, ne vous inquiétez pas, » Long Yi avait annoncé ça.

« Qu’est-ce que c’est que ce truc !? Pourquoi tu ris si mal ? » demanda Lu Xiya alors qu’elle était emplie de doute.

« Vous le saurez bien assez tôt. » Long Yi répondit avec un sourire, puis plongea de nouveau.

***

Chapitre 71 : Voleur pervers

Long Yi s’était couché sur le cercueil de cristal tel une pieuvre, et sa force interne avait absorbé et assimilé lentement l’étrange barrière magique de ce cercueil de cristal. Il admirait vraiment le créateur de cette barrière. Vous devriez savoir que Long Yi pourrait briser une barrière de lumière sacrée de niveau 10 aussi facilement qu’en soufflant de la poussière, mais il avait fallu tant de temps pour briser la barrière magique de ce cercueil de cristal. On pourrait bien imaginer la puissance du créateur de cette barrière. Le mage pourrait être comparable à un Archimage, ou peut-être à un Dieu de la magie.

Inconsciemment, Long Yi était entré inopinément en état de méditation sous l’eau, de sorte qu’il n’avait pas remarqué les rayons de lumière bleu pâle qui avaient commencé à apparaître autour du cercueil de cristal, et les eaux qui l’entouraient avaient été lentement repoussées. Maintenant, un espace de quatre ou cinq mètres autour du cercueil de cristal s’était transformé en un espace sans eau.

Soudain, les rayons de lumière bleu pâle sur le cercueil de cristal avaient clignoté et ils disparurent instantanément. Le couvercle du cercueil de cristal avait commencé à fondre lentement, devenant de plus en plus mince.

Finalement, la couverture du cercueil de cristal avait disparu, et Long Yi qui était allongé sur la couverture était tout naturellement tombé, pressant le corps de la jeune fille couchée dans le cercueil. Par coïncidence, ses lèvres avaient fait un contact avec les lèvres roses de la jeune fille.

Long Yi était immédiatement sorti de sa méditation, et avant d’ouvrir les yeux, il avait senti que le parfum de la jeune fille était extrêmement bon, frais et simple, mais élégant, semblable à celui de l’orchidée. Quand il avait ouvert les yeux, il avait vu parfaitement le front de jade et aussi ses longs cils. À ce moment, il avait senti quelque chose de doux en dessous de lui, et même un imbécile saurait que son corps pressait celui d’une femme.

Long Yi n’avait pas bougé, ses lèvres étaient toujours collées sur les lèvres roses de la jeune fille. Non pas à cause de son désir de beauté, mais plutôt parce qu’il était stupéfait. Et il n’était pas stupéfait comme ça parce qu’il s’était trouvé en train de presser le corps de la jeune fille du cercueil de cristal, mais il était stupéfait parce qu’il sentait inopinément des battements de cœur qui passaient par cet endroit doux dans sa poitrine.

Boum, boum, boum, boum. Long Yi était quelque peu empli de doute et il avait l’impression qu’il rêvait. Soudain, il eut une sorte de sensation que le rythme de ce battement cardiaque devenait vraiment de plus en plus semblable à son propre rythme cardiaque. Finalement, le rythme des battements de cœur était tellement adapté qu’il était incapable de différencier les siens et les battements de cœur de cette jeune fille. Les deux cœurs s’étaient synchronisé l’un à l’autre dans des circonstances aussi étranges. Boum, boum ! Les battements de leurs cœurs donnaient l’impression qu’il s’agissait que du cœur d’une seule personne.

Soudain, les deux yeux fermés de la jeune fille s’étaient ouvert. Ses yeux étaient si limpides et profonds comme l’eau de ruisseau clair que cela pouvait faire honte aux autres quant à leur infériorité.

La jeune fille avait regardé Long Yi qui était presque à portée de deux yeux, d’abord sans savoir la situation, mais ensuite d’une manière suspicieuse. Puis les yeux avaient finalement cligné avec une expression plus gênée.

C’était seulement à ce moment-là que Long Yi était sorti de son état de choc, et qu’il s’était immédiatement retiré de son corps, mais le léger parfum persistait encore dans sa bouche.

« Est-ce que ça va ? » La jeune fille avait ouvert la bouche. Sa voix était claire et mélodieuse comme celle d’un oriole doré. Ça avait l’air très agréable.

Long Yi avait été stupéfait, mais il était tout de même très peu enthousiaste à l’idée d’abandonner le corps de cette jeune fille. Ce toucher doux persistait encore dans sa mémoire.

La jeune fille s’était assise, puis elle regarda autour d’elle avec ses yeux interrogateurs, puis elle plissa légèrement ses sourcils élégants comme si elle essayait de se rappeler quelque chose.

« Peux-tu me dire qui je suis ? » Après un long moment, cette jeune fille avait soulevé son corps, et en se frottant la tête, elle avait demandé ça à Long Yi.

« Euh..., » Long Yi avait été stupéfait. Si elle ne savait pas qui elle était, comment le saurait-il ?

« Ne me connais-tu pas ? » Les yeux de cette jeune fille étaient immédiatement devenus froids, et la température autour d’elle s’était également réduite de quelques degrés.

Long Yi avait été frappé de stupeur alors qu’il battait en retraite en effectuant deux pas. Il avait senti une vaste et infinie quantité d’éléments de l’eau et une fluctuation de la magie provenant du corps de cette jeune fille. Elle était si jeune en âge, mais il se pourrait qu’elle fût déjà un Maître Archimage.

« Je ne te connais pas vraiment ? » déclara Long Yi avec un sourire ironique.

« Voleur pervers sans vergogne, je te tuerai, » cette jeune fille commença à chanter une puissante incantation de l’élément magique de l’eau. L’eau à l’intérieur du bassin avait commencé à tournoyer.

Long Yi était tellement surpris que tout son corps était trempé de sueur froide. C’était un mana si puissant que s’il la laissait faire feu avec cette magie il serait fichu. Sa silhouette cligna et disparut de cet endroit, apparaissant instantanément derrière cette jeune fille, puis il pinça le cou de cette jeune fille avec sa grande main, l’interrompant dans ses chants.

« Ne sois pas si impulsive, l’impulsivité est un démon. À l’instant, je t’ai sauvée, mais tu traites ton sauveur comme ça après avoir repris connaissance ? » Long Yi essuya des sueurs froides sur son front et lui déclara ça.

Mais à ce moment-là, la lumière bleue avait clignoté en provenance du corps de cette jeune fille et une puissante poussée avait envoyé Long Yi voler, et de nombreuses barrières de couleur bleu clair étaient apparues autour de son corps.

« Tu m’as sauvé ? » demanda froidement cette jeune fille.

« Si je ne t’avais pas sauvée, tu serais encore allongée dans ce cercueil dans ce lieu tout noir, sans lumière du jour, » déclara Long Yi avec un sourire ironique.

« Humph, t’attends-tu à ce que je te croie ? » Cette jeune fille avait pratiquement grincé des dents. Elle s’était réveillée sans aucun souvenir, et pensait que cet homme qui poussait son corps était son mari, mais qui aurait pensé qu’il était en fait un étranger ? Ainsi, cela ne pouvait vraiment pas être pardonné.

« Il n’y a pas d’autre choix que de croire en moi, et si tu me tues, tu mourras aussi. » En roulant les yeux, Long Yi dit légèrement.

Cette jeune fille n’arrêtait pas de regarder froidement Long Yi, elle n’avait manifestement pas cru ses paroles.

Long Yi avait ri malicieusement : « J’ai utilisé une sorte de magie secrète pour te réveiller de ton sommeil millénaire. Maintenant, nous partageons tous les deux une vie, si tu ne crois pas, alors calme-toi et sens ton cœur. »

« Sommeil millénaire ? » La jeune fille était plutôt stupéfaite. Puis, en regardant ce cercueil de cristal, elle l’avait cru inconsciemment.

Deux personnes se regardaient face à face et ressentaient une connexion spirituelle invisible entre elles. Boum, boum boum, les deux cœurs battaient au même rythme. Une sorte de sentiment comme si elle et cet homme devant ses yeux étaient une entité unique inséparable apparaissait dans son cœur.

La jeune fille avait retiré cette barrière bleu clair autour de son corps et elle soupira légèrement. Son expression était redevenue indifférente et tranquille.

« Ne te souviens-tu vraiment de rien ? » Voyant qu’elle avait éliminé son hostilité, Long Yi avait demandé ça. Il était extrêmement curieux de savoir la splendeur qu’avait eue la civilisation magique de la ville perdue.

La jeune fille secoua la tête, puis elle déclara : « Mon esprit est vide. »

Long Yi avait réfléchi pendant un petit moment, puis il avait sorti hors de son anneau de transport la boule de cristal qu’il avait trouvée dans le manoir du seigneur de la ville, puis la lui jeta et lui déclara. « Regarde ça ! Peut-être que tu te souviendras de quelque chose. »

Cette jeune fille avait attrapé une boule de cristal et avait instinctivement envoyé du mana dedans. Après cela, elle avait regardé sans émotion ce jardin ainsi qu’elle-même à l’intérieur de la boule de cristal. Puis en froissant ses sourcils, elle n’avait épargné aucun effort pour tenter de se souvenir.

« Si familier ! Mais je suis toujours incapable de me souvenir de quoi que ce soit, » cette jeune fille soupira doucement alors qu’elle semblait déçue.

« Penses-y plus tard ! Tu as dormi si longtemps, alors oublier est une chose très naturelle, » déclara Long Yi en souriant. En fait, il ne savait pas si c’était une raison ou non, mais pour l’instant, il ne pouvait que penser à cela, et cette raison pouvait aussi la réconforter.

La jeune fille hocha la tête. Son tempérament doux et tranquille pouvait involontairement rendre les gens intoxiqués, il n’y avait même pas la moindre trace de cette intention de tuer qu’elle avait eue en elle il y a quelques instants. Certaines personnes disaient que les femmes étaient nées avec une nature polyvalente, il semblerait que c’était vraiment le cas.

« Allons-y ! J’ai des compagnons au-dessus. » Long Yi avait interrompu les pensées de la jeune fille.

***

Chapitre 72 : Où suis-je ?

Juste au moment où Long Yi et cette jeune fille étaient sur le point de remonter, il s’était tourné par hasard vers le cercueil de cristal encastré au fond du bassin. Soudain, il avait senti que le fond de ce cercueil était quelque peu inhabituel.

« Attends un instant. » Long Yi avait déclaré cela. Il s’était alors accroupi et avait examiné très soigneusement le fond. Le fond de ce cercueil transparent avait un brouillard indistinct flottant et il n’était pas solide.

Sortie ! Ce mot était apparu dans l’esprit de Long Yi, et il s’était immédiatement agité.

« Qu’est-ce que tu fais ? » En voyant Long Yi sentir à gauche et à droite à l’intérieur du cercueil de cristal dans lequel elle était couchée depuis un nombre d’années inconnu, cette jeune fille ne pouvait s’empêcher de devenir quelque peu timide et en colère.

Long Yi releva la tête et déclara avec un sourire : « Ne te méprends pas, je cherche une sortie. »

Sortie ? Soudain, cette jeune fille avait été surprise. Et comme si elle se souvenait de quelque chose, elle avait regardé ce cercueil de cristal, puis, en produisant soudainement une onde avec sa main de jade, des rayons de lumière bleue étaient entrés dans le cercueil de cristal. Après cela, le fond du cercueil de cristal avait disparu, révélant un grand trou noir.

« Sortie, c’est vraiment la sortie, tu es vraiment quelqu’un de bien, » Long Yi avait crié avec excitation, et il n’avait pas pu s’empêcher de serrer cette jeune fille dans ses bras et d’embrasser son visage.

« Espèce de salaud, » cette jeune fille avait tremblé, et en criant furieusement, elle avait utilisé le Gel de Magie supérieur pour figer Long Yi dans une sculpture de glace.

Long Yi avait fait un sourire ironique, et il savait qu’il avait la tête baignée par le succès. Il avait ainsi relâché sa force interne afin de briser la glace autour de son corps.

Cette jeune fille avait été surprise de voir Long Yi bouger. Mais quand elle songeait à donner une autre leçon à Long Yi, le sol avait tout à coup commencé à trembler violemment. Cette jeune fille avait titubé et était tombée contre la poitrine de Long Yi. Mais à ce moment, Long Yi n’était pas l’humeur à profiter de cette chance, car cette secousse violente lui avait fait prendre conscience que la situation actuelle était tout sauf rassurante.

« Nous devons rapidement quitter cet endroit parce que cet endroit est en train de s’effondrer. Attends-moi ici. Je vais remonter et appeler mes compagnons, » Long Yi avait stabilisé le corps de cette jeune fille et avait déclaré ça. Après avoir fini de parler, il s’était immédiatement précipité vers le haut.

Long Yi avait ainsi rapidement percé la surface de l’eau. Et juste à ce moment-là, un gros morceau de pierre tombait vers lui en provenance du plafond. Il avait crié avec force puis il avait envoyé ce rocher voler ailleurs d’un coup de poing, puis criait vers Leng Youyou et les deux autres qui étaient en train d’esquiver des pierres, « Plongez rapidement dans l’eau, la sortie est en dessous ».

Leng Youyou et les autres avaient immédiatement sauté dans l’eau sans aucune hésitation. Et pour augmenter la vitesse de plongée, Long Yi avait utilisé toute sa force. Il avait utilisé son Ao Tian Jue à sa limite pour amener trois personnes au fond de ce bassin à pleine vitesse.

Beaucoup de pierres étaient déjà tombées dans le bassin, et beaucoup d’autres les pourchassaient rapidement, ce qui augmentait la pression sur Long Yi.

« Vite. » Après être arrivés au fond, Long Yi et tous les autres étaient immédiatement entrés dans le passage sous le cercueil de cristal. Après cela, les morceaux de pierres qui tombaient rapidement avaient rempli tout le bassin.

Long Yi et les autres étaient apparus à l’extérieur du manoir du seigneur de la ville de la Cité Perdue et avaient pu voir la lumière une fois de plus. Cependant, ils n’avaient toujours pas eu le temps de reprendre leur souffle, parce qu’ils avaient découvert que le ciel tombait et que la terre se déchaînait. Toute la Cité Perdue commençait à sombrer, et le sol ondulait comme les vagues de la mer, chavirant et enterrant toutes choses.

Long Yi avait lancé successivement la Magie de réduction du poids sur le corps de chacun d’eux, puis le groupe avait commencé à courir rapidement comme si leur vie en dépendait. À ce moment, tous n’avaient pas d’autres pensées, si ce n’est de fuir cet endroit infernal de toutes leurs forces.

Si Long Yi avait utilisé le Grand Changement du Cosmos de toutes ses forces, alors il aurait pu s’échapper sans problème, mais avec ses sentiments bien présents et sa forte nature de droiture, comment pourrait-il abandonner Leng Youyou et les autres, et s’échapper tout seul ?

Long Yi avait porté Lu Xiya sous son bras et avait tiré le Taureau Barbare avec une autre main. Quant à Leng Youyou et à cette jeune fille, elles utilisaient la Magie de Vol et elles suivaient de près. Juste à ce moment-là, une onde de terre déferlante de plus de dix mètres les approchait de plus en plus près. Si Long Yi n’augmentait pas encore sa vitesse, alors ils seraient tous enterrés sous terre.

« Long Yi, laisse-moi partir, c’est bon, » Lu Xiya qui était plutôt impuissante avait déclaré ça avec sincérité. Elle ne voulait pas impliquer son bien-aimé et l’enterrer vivant avec elle.

« Patron, laisse-moi aussi et échappe-toi tout seul. » Le Taureau Barbare avait lutté intérieurement alors qu’il l’avait dit. Ce mot « Patron », il avait toujours voulu utiliser pour l’appeler, mais à cause de la discrimination que les hommes-bêtes avaient subie de la part des humains, il avait toujours eu peur de le prononcer.

« Fermez-la, vous deux. Quel genre d’homme pensez-vous que je suis ? Je suis Long Yi ? Je n’abandonnerai jamais mes compagnons et ne m’échapperai jamais tout seul, » Long Yi serra fermement les dents alors qu’il le disait. S’il abandonnait sa femme et son frère en ce moment, alors il serait pire qu’une bête.

Leng Youyou avait regardé le dos de Long Yi, et en entendant sa promesse retentissante, le bord de ses yeux ne pouvait pas s’empêcher de s’humidifier. En tant que femme, qu’y avait-il de plus heureux que d’avoir un tel homme ?

Cette jeune fille sur le côté était aussi plutôt stupéfaite alors qu’elle regardait Long Yi. Un ami dans le besoin était toujours un ami, même s’il devait mourir, il n’abandonnerait pas sa femme et son frère. Elle pouvait sentir dans le cœur de Long Yi, cette détermination à suivre la voie qu’il avait choisie, et elle pouvait même sentir que le cœur de Long Yi était empli d’une certaine chaleur.

Et ainsi, alors que cette énorme vague de terre était sur le point d’enterrer tout le monde, la jeune fille soupira faiblement, puis une lumière blanche avait soudainement jailli du bracelet se trouvant sur son poignet et cela avait enveloppé les cinq personnes qui avaient instantanément disparu de cet endroit.

...

Sur une petite colline à plus de dix lieux de là, cinq personnes se tenaient debout et regardaient la Cité Perdue qui s’enfonçait dans le sol avec des expressions différentes. Se rappelant les circonstances de cette période qui finissait, Long Yi ressentait encore une peur persistante. Heureusement, cette jeune fille avait utilisé un bracelet avec de la magie d’espace scellé. Cela les avait téléportés instantanément à cet endroit, sinon, il craignait de ne pas pouvoir voir ce beau soleil et respirer cet air frais. Je suis vivant et c’est vraiment rafraîchissant, Long Yi avait crié cela dans son cœur.

« Long Yi, Ha Lei est-il toujours là-dedans ? » chuchota Lu Xiya.

Les sourcils de Long Yi s’étaient plissés. Ce type devrait être mort à l’intérieur de la Cité Perdue. Le fait de le perdre ne le rendait pas du tout désolé. S’il s’était aussi précipité avec insouciance comme le Taureau Barbare et les autres, alors il serait peut-être encore en vie avec eux.

Lu Xiya avait alors vu Long Yi si insensible. Elle avait déclaré avec une certaine fureur. « Sans la carte de Ha Lei, comment sortir de cette plaine de Huangmang ? »

Long Yi avait soudain compris de quoi elle parlait. En vérité, Lu Xiya avait déjà parlé de ce sujet. Mais Long Yi avait répondu avec un léger sourire : « De quoi as-tu peur. Je suis encore là ! Alors pourquoi crains-tu que nous ne puissions pas sortir de cette petite plaine de Huangmang ? »

En regardant l’expression audacieuse de son bien-aimé, Lu Xiya ne pouvait s’empêcher de se sentir extatique. Elle s’appuya alors sur la poitrine de Long Yi et marmonna : « Tant que tu es là, je n’ai peur de rien. »

À ce moment-là, Taureau Barbare était assis sur le sol et essuyait doucement son arme, la Décision de la Pierre Verte. À partir du moment où il avait obtenu cette arme magique, ses pensées étaient complètement tournées vers elle.

Leng Youyou avait soudainement tiré la manche de Long Yi.

« Que s’est-il passé ? » demanda Long Yi.

Leng Youyou avait pointé du doigt vers cette jeune fille. C’est seulement à ce moment-là que Long Yi avait commencé à découvrir que cette jeune fille regardait avec des yeux vides vers les ruines de la Cité Perdue. Deux larmes étincelantes et cristallines glissaient hors de ses yeux.

« Pourquoi ? Pourquoi mon cœur est-il si douloureux ? » Cette jeune fille marmonnait et semblait perdue.

Bien qu’elle avait oublié toutes ces choses, le sang de la Cité Perdue coulait encore à l’intérieur de son corps, et sa maison était cette Cité Perdue.

Long Yi s’avança vers elle. Il avait sorti un morceau de soie de l’intérieur de sa bague de transport et le lui avait donné. Mais cette jeune fille ne l’avait pas pris, et après avoir regardé vers Long Yi, les larmes sur son visage avaient instantanément disparu et son expression revient à l’indifférence précédente comme si cette fille aux yeux en larmes d’il y a quelques instants n’était que la perception erronée de Long Yi.

« C’est ta maison, et en voyant cela, tu devrais avoir le cœur brisé. Personne ne se moquera de toi, » Long Yi haussa les épaules, et ne se souciant pas qu’elle la refuse, il replaça cette pièce de soie tout en lui disant ça.

Cette jeune fille secoua la tête, et dit avec indifférence : « Ce n’est pas ma maison, je n’ai déjà plus de maison. »

« Qui a dit que tu n’as pas de maison, ma maison est ta maison ? As-tu oublié notre connexion ? » demanda Long Yi en souriant.

Cette jeune fille avait fixé Long Yi et avait demandé : « Alors où est ta maison ? »

À ce moment, Leng Youyou et Lu Xiya avaient aussi regardé Long Yi avec curiosité, car toutes les deux étaient également curieuses de savoir d’où venait Long Yi.

La question de cette jeune fille avait abasourdi Long Yi. Il avait levé la tête et regardé vers le ciel, où le Condor du Vent tournait en rond dans le ciel. Puis il parla après un long silence : « Plus haut que là où le Condor pourrait voler ! Là se tient la maison où son fils et sa fille peuvent marcher au loin, là se tient la maison de ses parents, et c’est là où se tient ma maison, à la fin du monde. »

Cette jeune fille avait ressenti la légèreté sentimentale de Long Yi. De plus, elle avait automatiquement ressenti le sentiment d’empathie envers les autres qui souffrait qui apparaissait à l’intérieur de son cœur. Maintenant, en regardant vers Long Yi, ses yeux n’étaient plus aussi froids qu’avant.

Les yeux de Leng Youyou et Lu Xiya étaient déjà rouges, et elles avaient étreint respectivement le bras gauche et le bras droit de Long Yi.

***

Chapitre 73 : Académie de Magie Sainte Mea

L’Empire du Dragon Violent, la Cité du Dragon en Plein Essor.

À minuit, une ombre était apparue silencieusement dans le manoir du clan Ximen. Comme un fantôme, il avait rapidement évité chacun des groupes de gardes en patrouille, et était finalement arrivé devant le bureau du Patriarche Ximen Nu. Puis il avait frappé à la porte à un rythme très particulier.

« Entrez. » La voix digne de Ximen Nu venait de l’intérieur du bureau.

« Le 13e Skynet rend hommage au Patriarche, » après que cette ombre soit entrée, il s’était immédiatement agenouillé sur un genou, puis avait déclaré ça respectueusement.

Ximen Nu était encore assis et écrivait à une vitesse fulgurante sans lever la tête. Ce n’est qu’après un long moment qu’il avait demandé. « Avez-vous trouvé où se trouve le jeune maître ? »

« En réponse au Patriarche, il y a plusieurs mois, nous avons découvert que le Jeune Maître était allé dans la Ville de Lumière. Là, il s’est inscrit dans un groupe de mercenaires pour aller à la plaine de Huangmang pour une mission de Rang A appelée mission de la Cité Perdue. Actuellement, son lieu de séjour est inconnu. Selon les nouvelles de la Cité de Lumière, le jeune maître et la fille aînée du clan du Phœnix sont entrés en contact l’un avec l’autre, avec une relation ambiguë entre eux. De plus, la force du jeune maître a déjà atteint le royaume des maîtres de l’épée, » cette ombre avait répondu avec précision et clarté.

La main de Ximen Nu qui écrivait s’était arrêtée, et l’expression dans ses yeux avait fluctué, puis il avait dit : « Continuez à chercher, et si vous apprenez où se trouve le jeune maître, signalez-moi immédiatement. »

Cette ombre avait répondu et avait disparu de l’intérieur de la pièce. Et Ximen Nu se leva et se promena à l’intérieur de son bureau, puis il soupira profondément, « Yu’er, jusqu’à présent, ton père pensait toujours que tu étais ignorant et incompétent. Je ne m’attendais pas à ce que tu caches si profondément ta véritable nature. »

Le clan Ximen s’était tenu debout parmi le puissant de l’Empire du Dragon Violent depuis des milliers d’années. Donc leur pouvoir était compliqué et très délicat. Le fait d’être un grand aristocrate officiel les avait attachés dans une situation complexe, et leur pouvoir secret avait saisi toutes les occasions de se répandre dans tous les coins et toutes les industries de l’Empire du Dragon Violent. L’esprit d’une personne était infini et c’était aussi le plus difficile à satisfaire. Si l’on disait que Ximen Nu n’avait jamais eu l’idée d’obtenir le titre d’Empereur, alors ce serait absolument un mensonge. Mais Ximen Nu était un homme avec une grande vue et attendait une opportunité, et maintenant il avait vu un léger espoir. À cause de l’incident du magicien de la petite ville de Huangmang, la relation entre l’Empire de la Fière Lune et l’Empire Nalan était extrêmement tendue. Les deux parties étaient souvent en train de déplacer des armes et la guerre pouvait éclater à tout moment.

Ce que Ximen Nu voulait faire était très simple. Tant qu’il versait de l’huile sur cette colère, cela ne le rendrait qu’encore plus prospère, L’Empire du Dragon Violent en tant que l’un des trois grands Empires s’y impliquerait inévitablement. Et il pouvait profiter du désordre de cette période pour se relever. Il croyait qu’en s’appuyant sur le pouvoir présent entre ses mains, le fait de viser le titre d’Empereur n’était plus quelque chose d’impossible.

Ximen Nu avait marché sur le côté de la fenêtre et avait soupiré. Il ne s’épanouissait pas vis-à-vis de ses fils, il n’avait que Ximen Tian et Ximen Yu, ces deux fils. Normalement, le poste de patriarche devrait être transmis à Ximen Tian, mais la mère de Ximen Tian n’était que la jeune femme d’un clan ordinaire. À l’origine, il (Ximen Nu) était aussi un coureur de jupons comme Ximen Yu, et à cette époque, il jouait avec une jeune fille d’un clan ordinaire, ce qui l’avait rendue enceinte. Ainsi, contre son gré, et sans autre alternative, il avait fait d’elle sa concubine. Bien que le fils aîné, Ximen Tian, soit très talentueux, il était étroit d’esprit et donc il ne pouvait pas envisager de grandes choses.

Plus tard, il avait épousé la fille aînée du clan Dongfang comme épouse principale, puis il avait eu Ximen Yu, ce jeune maître ignorant et incompétent. Ximen Nu avait fait preuve de favoritisme envers Ximen Yu, et tout le clan Ximen était au courant. Bien qu’il croyait que Ximen Yu était ignorant et incompétent, le QI de noblesse et de domination de ce jour-là ne pouvait pas être comparé par Ximen Tian, peu importe comment Ximen Tian essayait de faire semblant. Ximen Yu était très semblable à la version plus jeune de lui-même, sans égard envers aucune loi et à la mortalité naturelle, osant même inopinément violer la princesse.

En y pensant, le visage digne de Ximen Nu montrait un sourire rare. Ce garçon était vraiment quelque chose d’intéressant. Il pensait encore une fois que Ximen Yu avait secrètement cultivé jusqu’au rang de Maître de l’Épée, et avait aussi osé aller plus loin dans la plaine de Huangmang pour cette mission de la Cité Perdue. Il connaissait très clairement cette plaine de Huangmang, et le fait que son fils avait osé y aller l’avait rendu très heureux. Bien qu’il soit aussi quelque peu inquiet pour sa sécurité, il croyait cependant que son fils n’avait pas eu la malchance d’y mourir. Quant au prochain Patriarche du clan Ximen, Ximen Nu avait déjà sélectionné depuis longtemps à l’intérieur de son cœur.

 

☆☆☆

 

Le soleil brillait, et une douce brise chaude soufflait, faisant en sorte que les gens se sentent mieux.

Sur une route publique à l’extérieur de la Cité du Dragon en Plein Essor, un régiment de cavalerie escortait une voiture luxueuse vers un endroit éloigné. Ces armures rouge sang sur le corps des cavaliers reflétaient des rayons éblouissants de lumière, et cette dense intention meurtrière avait fait que les individus s’étaient tous écartés l’un après l’autre, et aucun d’entre eux n’avait osé les regarder deux fois.

« Wôw ! Qui est si imposant pour être ainsi escorté par l’unité spécial de cavalerie de l’Empire du Dragon Violent, la Cavalerie Sanglante de Guerre, » un passant frissonnant à cause de cette intention meurtrière qui s’était infiltré dans sa moelle, demanda ça.

Le deuxième passant avait reniflé en le regardant, et avait dit : « Ignorant, ne voyez-vous pas l’emblème de la famille royale sur le carrosse ? La personne à l’intérieur doit être prince ou princesse, et seule la lignée directe de la famille royale est qualifiée pour être escortée par cette unité. »

« Deux idiots ! Vous ne le savez même pas ! La personne assise à l’intérieur du carrosse est naturellement la Petite Princesse Long Ling’er et mademoiselle Ximen Wuhen. Elles vont à l’Académie Sacré de Magie Mea afin d’y étudier. » Après avoir entendu le premier passant, le troisième passant déclara ça fièrement.

« La Princesse Long Ling’er ? Est-ce la même personne qui a été violée par le jeune maître du clan Ximen ? » demanda le premier passant.

Ce deuxième passant et le troisième passant avaient instantanément bondi en arrière et avaient eu une expression de « Je ne connais pas cette personne » sur son visage. Juste au moment où le premier passant était incapable de comprendre la situation, il avait été retenu par deux personnes qui ressemblaient à un soldat et avait été emmené.

En fait, les ragots sur la royauté ou le clan riche et influent dans les loisirs n’avaient pas d’importance, mais le problème était que Long Ling’er était restée déprimée dans le palais. De plus, en raison de toutes les discussions dans les rues concernant l’affaire de Ximen Yu qui la violait, son humeur s’aggravait et elle devenait encore plus déprimée, et finalement était tombée gravement malade, ce qui fit qu’elle ne s’était jamais rétablie.

Donc l’empereur Long Zhan avait fait un édit impérial, toute personne qui reparlait de cette affaire, qui qu’ils soient, et cela sans exception, serait emprisonnée pendant 10 jours, en plus, ils seraient aussi fouettés comme punition et ils devraient payer une amende.

À l’intérieur de la luxueuse voiture, Long Ling’er et Ximen Wuhen étaient assises de chaque côté. Long Ling’er était aussi belle que jamais, beaucoup plus mince, et son visage manquait complètement d’expression. Les deux yeux étaient encore plus froids comme s’il s’agissait de dix mille ans de glace froide. Maintenant, elle s’appuyait silencieusement contre un coussin mou, sans que l’on sache à quoi elle pensait.

Voyant l’allure de Long Ling’er, Ximen Wuhen soupira légèrement à l’intérieur de son cœur. Ximen Yu avait vraiment commis un péché. Il avait fait Long Ling’er, qui était à l’origine remplie d’orgueil dans ce corps, devienne sans âme. Elle sentait clairement que le cœur de Long Ling’er était scellé de plus en plus fermement, et en tant que meilleure amie, elle voulait l’aider, mais était impuissante face à tout.

« Ling'er, quel type d’institut penses-tu que l’Académie Sacrée de Magie Mea est ? » Ximen Wuhen avait trouvé un sujet de conversation, elle ne voulait pas que Long Ling’er garde cette apparence plus morte que vivante.

Long Ling’er leva les paupières et dit indifféremment : « Quel type devrait être ce type ! »

« J’ai entendu dire que le Maître-Archimage du Feu Pu Xiusi donnait des cours particuliers. Je ne sais pas quand nous atteindrons un tel niveau. » Ximen Wuhen avait légèrement souri. Elle savait que c’était seulement si elle mentionnait la magie qu’une trace de vitalité apparaîtrait sur le corps de Long Ling’er.

« À coup sûr, il viendra un jour où je le surpasserai. » Une trace d’enthousiasme était apparue dans les yeux gelés de Long Ling’er. Maintenant, elle ne poursuivait que la magie à l’intérieur de son cœur, et peut-être aussi une haine enfouie au fond de son cœur. Le fait de transformer la bête Ximen Yu en viande hachée devrait être son plus grand rêve en dehors de la magie.

L’Académie Sacrée de Magie Mea était le meilleur institut de magie du Continent des Vagues Bleues, construit il y a 800 ans. Bien que Mea ne soit qu’une petite nation, mais l’Académie Sacrée de Magie Mea était néanmoins la fierté de cette nation. En 800 ans, cette académie avait cultivé d’innombrables magiciens et épéistes exceptionnels pour Continent des Vagues Bleues. Le Maître-Archimage du Feu Pu Xiusi était le doyen de cet institut. Et parmi les raisons pour lesquelles Mea s’était tenu debout tout au long des guerres fréquentes de Continent des Vagues Bleues, cette Académie Sacrée de Magie Mea jouait un rôle extrêmement important.

Avant Long Ling’er et Ximen Wuhen étaient allées à l’académie de magie de l’Empire du Dragon Violent seulement en nom, mais ils avaient un professeur spécialisé pour les guider. Tous les magiciens de la cour du royaume étaient avec un rang d’Archimage. Cette fois, Long Ling’er avait soudainement voulu aller à l’Académie Sacrée de Magie Mea pour étudier, et parce que Ximen Wuhen s’inquiétait pour elle, elle n’avait pas d’autre choix que de l’accompagner.

Sous la protection du régiment de la Cavalerie Sanglante de Guerre, une voiture luxueuse se dirigeait rapidement vers sa destination. Avec le processus graduel de la roue du temps, le monde entier, indépendamment de la façon dont les craintes, avaient été envoyées vers un destin qu’ils ne connaissaient pas encore.

***

Chapitre 74 : Groupe de mercenaires du Vent glacial

Dans la vaste plaine de Huangmang, le soleil couchant était rouge comme du sang, et un vent violent soufflait comme des lames. De plus, une odeur sanguinolente et piquante flottait librement dans l’air alors qu’une couche ininterrompue de cadavres de bêtes magiques était visible partout.

Dans un endroit éloigné, cinq personnes, deux bêtes et 18 squelettes se démarquaient des piles de cadavres. Impressionnant, ils étaient Long Yi et son groupe, suivi non seulement de la Bête d’Éclair, mais aussi d’un tigre ayant une partie noire et une partie blanche. En vérité, le petit gourmand s’était réveillé de son sommeil, et maintenant, il était deux fois plus grand par rapport à son ancienne taille alors que ses globes oculaires noir et blanc ressemblaient à un vortex. Il avait l’air très étrange. Maintenant, il pouvait incanter un peu de magie de lumière et de magie sombre. Mais le fait que la bête magique avait un mana à la fois lumineux et sombre simultanément était tout simplement quelque chose d’inouï. Bien sûr, Long Yi, en tant que monstre de foire, avait pris un monstre de compagnie du même genre.

« Long Yi, nous avons de nouveau foncé à l’intérieur de la tanière des bêtes magiques. Quand pourrons-nous sortir de la plaine de Huangmang ? » Lu Xiya avait dit ça en étant démotivée. Cela faisait déjà un mois après leur fuite de la Cité Perdue, mais sans la carte de la plaine de Huangmang, ils avaient dû passer chaque jour à tuer, car il y avait trop de bêtes magiques dans la plaine de Huangmang.

Bien qu’avec la Bête d’Éclair de Rang SS, qui d’ordinaire était solitaire, la horde de bêtes magiques devrait les éviter, mais la conscience des bêtes magiques quant au contrôle de leur territoire était vraiment trop forte. Et ainsi, ces groupes de monstres qui s’étaient rassemblés en milliers étaient trop nombreux pour être facilement vaincues. Il suffisait au groupe d’aventurier d’entrer sur leur territoire et les bêtes commençaient à attaquer en état de folie jusqu’à ce qu’elles meurent jusqu’à la dernière.

« Très bientôt. La direction générale vers laquelle nous marchons est plus ou moins correcte, donc après quelques jours de marche, nous devrions atteindre la frontière de l’Empire de la Fière Lune, » Long Yi l’avait encouragée en souriant. Il n’avait pas choisi le même chemin pour revenir, mais plutôt un chemin complètement différent. Tout au long du voyage, ils avaient tué d’innombrables bêtes magiques de différentes classes, mais il était trop paresseux pour aller chercher leurs noyaux magiques, car il ne savait déjà pas comment utiliser tous ces noyaux magiques déjà à l’intérieur de son anneau de transport.

Le ciel s’était progressivement assombri, et la température avait également chuté. Long Yi avait trouvé un endroit pour camper, avait allumé un feu de joie et avait commencé à préparer le dîner. Les aliments qu’ils avaient préparés à l’intérieur de leur anneau de transport étaient déjà épuisés depuis longtemps, et les choses comestibles de la plaine de Huangmang n’étaient généralement que de la viande de bêtes magiques. Ces quelques jours, Long Yi avait utilisé diverses méthodes pour cuire la viande de ces bêtes magiques, tels que le rôti, la friture, le ragoût, l’ébouillantage, la cuisson, la combustion, etc. Heureusement, les compétences de Long Yi étaient assez bonnes, car il avait utilisé toutes ces méthodes de cuisson dans son monde précédent. Après avoir mangé ses plats, tout le monde ne chantait que des louanges de ses talents culinaires. Quant à la Bête d’Éclair et Little Three, ces deux gros mangeurs consommaient encore plus d’aliments.

« Grande Sœur Wushuang [1], quel livre lis-tu déjà ? » Lu Xiya courait sans relâche vers Wushuang. Wushuang était le nom de la belle au bois dormant que Long Yi avait inventé. À ce moment-là, lorsqu’il l’avait vue avec cette apparence et cette disposition exceptionnelles, inconsciemment, cinq mots « sans pareil dans le monde » étaient apparus dans son esprit, ce qui lui avait donné le surnom de Wushuang.

Wushuang avait légèrement souri, puis elle ferma son livre et déclara. « Je lis l’histoire générale du Continent des Vagues Bleues. Je pense que cela pourrait m’aider à me souvenir de quelque chose. » Sa nature était très calme et ne parlait pas beaucoup. Chaque fois qu’ils se reposaient, elle allait voir Long Yi pour avoir des livres. Chaque fois qu’elle lisait des livres, le regard de chacun des membres du groupe était inconsciemment attiré vers elle. Son calme et son sentiment de fraîcheur affectaient facilement les autres, et le fait de la regarder lors de sa lecture était aussi une sorte de plaisir.

« Grande Sœur Wushuang, sois plus à l’aise. Tu te souviendras certainement de toutes les choses tôt ou tard, » Lu Xiya l’avait encouragée.

Wushuang hocha la tête et s’immergea de nouveau dans la lecture de ses livres.

Actuellement, Long Yi était entièrement occupé, mais celui qui faisait s’écrier tous les autres était Long Two, car ce squelette était en train d’aider Long Yi en coupant rapidement la viande des bêtes magiques sous les ordres de Long Yi. Parmi les Nécromanciens à travers les âges, seul Long Yi penserait à utiliser des squelettes pour couper les ingrédients de cuisine.

À ce moment-là, Wushuang qui avait été envoûtée dans la lecture du livre fronça les sourcils. Puis, après avoir fermé son livre, elle déclara. « Quelqu’un arrive. »

En entendant Wushuang, tout le monde avait été abasourdi.

« Grande Sœur Wushuang, tu as dit que quelqu’un arrive, et non pas une bête magique, n’est-ce pas ? » demanda Lu Xiya en étant choquée.

Cette fois-ci, Wushuang n’avait pas eu besoin de répondre parce que des taches de rayonnements de lumières blanches étaient apparues depuis un point éloigné. Si l’on considérait la superficie et la quantité, il devrait y avoir au moins plusieurs centaines de personnes, probablement un groupe de mercenaires de taille moyenne.

Ce groupe de mercenaires s’était arrêté à une certaine distance, après quoi il avait marché directement vers le camp du groupe de Long Yi. Ils devraient être attirés par la lumière de leur feu de camp, et ils étaient venus ici.

Long Yi avait rappelé Long Two à l’intérieur de l’espace de dimension sombre. En ce moment même, le dîner était presque prêt.

Très vite, ce groupe de mercenaires était apparu devant Long Yi et son groupe. Il y en avait environ 500 membres avec des professions diverses, et tous montaient des licornes, pas étonnant que leur vitesse soit si rapide.

Ils s’étaient arrêtés, et ils avaient tous regardé Leng Youyou et les deux autres femmes en état de choc. Ces mercenaires qui avaient vécu par le tranchant de leur épée et qui avaient goûté le sang n’avaient jamais vu de telles beautés si exceptionnelles, mais maintenant, ils en avaient vu trois en même temps, et donc, ils étaient naturellement stupéfaits.

Wushuang ne pouvait pas s’empêcher de se mettre en colère en voyant qu’elle était regardée par tant d’hommes avec une telle expression dans les yeux. Son visage s’était durci, et la température autour avait instantanément baissé de quelques degrés.

Ces mercenaires s’étaient réveillés tout d’un coup. Même s’ils ne savaient pas qui avait pris l’initiative de siffler, tous avaient instantanément été affectés par ce geste et des sifflets se firent entendre après ça sans cesse. Et l’homme d’âge moyen à l’avant avec l’insigne de chef mercenaire et le jeune magicien avec l’insigne de vice-chef n’arrivaient non seulement pas à les arrêter, mais ils avaient aussi regardé les trois endroits sensibles des femmes avec une expression lubrique non dissimulée dans leurs yeux.

Long Yi avait aussi un sourire clairement visible, mais ses yeux étaient remplis d’une dense intention meurtrière. Si ces malandrins osaient avoir l’idée de toucher ses femmes, alors c’était qu’ils étaient vraiment fatigués de vivre.

« Humph, » Wushuang avait grogné froidement, puis avait légèrement levé sa main de jade et avait agité une masse blanche comme neige. Plusieurs dizaines de personnes devant, y compris leurs chevaux, s’étaient instantanément transformées en sculptures de glace. Le chef de ce groupe de mercenaires avait remarqué l’attaque, poussant si rapidement le vice-chef, qu’il avait réussi à esquiver. Il était digne d’avoir la force d’un grand maître de l’épée.

Tous les mercenaires qui n’arrêtaient pas de les taquiner sans exception devinrent muets et ils regardaient maintenant Wushuang avec une expression terrifiée. Long Yi connaissait la puissance de sa Magie du Froid, mais cette magie de l’eau de rang 9 était bien plus forte par rapport à celle de rang 5 qu’elle avait utilisée précédemment. De plus, quel était le niveau de Wushuang ? Peut-être que si la profession de combattant pouvait les sauver dans de telle situation, mais ce n’était pas le cas des autres.

Long Yi se plaça devant avec un sourire, puis avec un regard « dominant », il avait toisé cette foule d’individus comme si ceux en face de lui n’étaient rien. Le plus fort de ce groupe était ce chef avec la force d’un Grand Maître de l’Épée, et un magicien de la Terre d’âge moyen avec la force d’un Mage. Tous les autres pourraient être ignorés.

« Malentendu, ce n’est qu’un malentendu, nous, le Groupe de mercenaires du Vent Glacial, n’avons absolument aucune malice. » Ce chef mercenaire avait affiché un sourire de bonne volonté et avait déclaré cela. En regardant les méthodes de cette jeune fille il y a un instant, et en regardant à nouveau ces deux hommes et trois femmes en colère, il semblait s’être dit qu’ils étaient tombés sur un os.

« Je vois, donc c’est seulement un malentendu, alors laissez-nous aussi vous apporter un malentendu, » Long Yi sourit, mais ses yeux devenaient de plus en plus glacés.

À ce moment-là, ce magicien de feu avec l’insigne de vice-chef avait repoussé le chef et avait dit avec arrogance : « Fils de pute, sais-tu qui je suis ? Je suis le troisième prince impérial de l’Empire de la Fière Lune. J’ai pris goût à ta femme et je me sens seul de ne pas l’avoir à mes côtés. »

Ce chef savait intérieurement qu’il n’y avait rien de bon même après avoir tâté à ça. Alors, il avait fait signe de lancer une attaque, pensant qu’en frappant en premier, il prendrait le dessus.

La paume de Long Yi avait frappé le vide dans la direction de ce troisième prince impérial. Le chef du groupe avait vu que la situation actuelle était loin d’être bonne. Il était immédiatement apparu devant ce troisième prince, et n’avait réussi à bloquer la frappe de Long Yi qu’après une chute de plus de dix pas. Comme prévu, la force d’un Grand Maître de l’Épée était bien plus puissante par rapport à la force du Maître de l’Épée.

« Exterminez-les, ne laissez rien derrière vous, » Long Yi avait rugi alors qu’il émanait de lui une dense intension meurtrière.

Et en ce moment, le Groupe de mercenaires du Vent Glacial avait déjà lancé leurs attaques. Une attaque magique qui couvrait le ciel était tombée au sol.

Long Yi et le Taureau Barbare s’étaient toutefois précipités vers l’avant sans regarder un instant en arrière. Le Taureau Barbare cultivait la Canopée de la Cloche d’Or du Shaolin et la Canne de la Magie Masquée enseignée par Long Yi, donc sa force avait très rapidement augmenté. Avec un seul coup de la Décision de la Pierre Verte, plus d’une dizaine d’épéistes devant avaient été contraints de battre en retraite. Parmi eux, l’un d’entre eux s’était fait fracasser la poitrine par la frappe. De plus, le Taureau Barbare commençait déjà à s’emballer. Tous les jours de ce mois, le Taureau Barbare avait passé du temps à abattre des monstres, alors maintenant il s’excitait en voyant du sang, et tout son corps était couvert d’une sombre et froide intention meurtrière, ce qui faisait frissonner les gens.

Mais juste au moment où Long Yi et le Taureau Barbare avaient commencé à attaquer énergiquement, soudain, une explosion de fluctuation magique inhabituellement forte s’était produite, la température avait brusquement chuté de plusieurs dizaines de degrés, comme si le monde devenait en un instant le monde de glace et de neige.

Long Yi avait attiré à lui le Taureau Barbare et avait utilisé le Grand Déplacement du Cosmos pour se déplacer instantanément hors du champ de bataille, laissant derrière lui son image rémanente. Immédiatement après ça, un changement soudain de situation s’était produit, c’est-à-dire que de grands et petits grêlons concentrés descendent du ciel. Les 500 personnes du Groupe de mercenaires du Vent Glacial avaient été instantanément réduites à deux ou trois personnes vivantes. Seules ces quelques personnes avaient rapidement utilisé des barrières magiques pour éviter le sort qui avait écrasé les autres jusqu’à la mort.

Mais ne me dites pas que ces quelques personnes étaient en sécurité ? Ce n’était certainement pas le cas, car Wushuang avait utilisé la magie de rang 10 « Le monde de la glace et de la neige ». Les personnes restantes avaient été congelées en glace compacte.

Eh, Long Yi s’était exclamé de surprise. Il avait découvert que l’ordure se faisant appeler le troisième prince de l’Empire de la Fière Lune était encore saine et sauve à l’intérieur d’une barrière de couleur jaune brunâtre et s’enfuyait actuellement.

Le Taureau Barbare voulait le poursuivre, mais Long Yi l’avait arrêté avec un sourire malicieux. Il avait libéré la puissance spirituelle et avait commencé à remuer les éléments magiques de la foudre dans l’atmosphère. Des nuages noirs s’étaient accumulés, et une énorme pression avait rempli tout le ciel et la terre.

Soudain, à partir des nuages noirs, un éclair avait frappé la barrière magique autour du troisième prince. Tout le corps de ce troisième prince avait été engourdi, et cela même si la barrière magique était encore intacte. Mais à nouveau, plusieurs coups de foudre l’avaient frappé en succession rapide, ce qui fit que la barrière magique autour du corps du troisième prince s’était brisée, et chaque partie de son corps s’était transformée en un morceau de charbon de bois, avant de s’écraser sur le sol. Mais pîle à ce moment-là, son corps noir avait soudainement été illuminé avec une lumière verte et il s’était rapidement envolé avant de disparaître dans l’horizon.

Notes

  • 1 Wushuang signifie sans pareil.

***

Chapitre 75 : En quoi laisser tomber du rouge est une chose sans coeur.

Voyant cette lumière verte qui disparaissait rapidement, une prémonition inquiétante apparut dans l’esprit de Long Yi, alors qu’il le demandait : « Qui fait cette foutue lumière verte ? »

Le Taureau Barbare et Lu Xiya secouèrent la tête sans le savoir, mais Leng Youyou plissa légèrement ses élégants sourcils et se perdit dans ses pensées.

« Toi, à quoi penses-tu ? Sais-tu ce que c’était ? » Long Yi tapota l’épaule parfumée de Leng Youyou et il lui demanda ça.

Leng Youyou était alors sortie de sa transe, puis hocha la tête avant de répondre. « Si je ne me trompe pas, c’était une sorte de créature vivante appelée l’Oiseau Magique du Martin-pêcheur. Sa vitesse de vol est extrêmement importante. Il est scellé à l’intérieur du corps de l’humain de sorte qu’une fois que l’hôte meurt, l’oiseau volera vers son lieu d’origine pour informer ceux présents là-bas. »

« Oiseau Magique du Martin-pêcheur ? Je n’ai jamais entendu parler de ce genre de créature vivante. Lu Xiya, en as-tu déjà entendu parler ? » demanda Long Yi.

Lu Xiya secoua la tête et répondit. « Je n’en ai jamais entendu parler. »

« Très peu de gens connaissent ce genre d’oiseau. Pour autant que je sache, seule l’Église Sombre possède ce genre d’oiseau, alors comment l’Empire de la Fière Lune peut-il aussi en posséder ? » demanda Leng Youyou. Tous les membres de l’Église Sombre avaient cet Oiseau Magique du Martin-pêcheur scellé à l’intérieur de leur corps, et elle ne faisait pas exception.

Long Yi avait un peu réfléchi, puis il analysa la situation. « Si l’Oiseau Magique du Martin-pêcheur n’est vraiment possédé que par l’Église Sombre comme tu l’as dit, alors il n’y a que deux possibilités. Une possibilité est que le Pape Noir est en fait une personne de la royauté de l’Empire de la Fière Lune. Et une autre possibilité est que l’Empire de la Fière Lune et l’Église Sombre s’entendent l’un avec l’autre. »

« Alors que devrions-nous faire ? » demanda Lu Xiya.

Long Yi haussa les épaules et déclara avec un sourire : « Ce qu’il faut faire..., qu’ils soient de connivence ou bien qu’ils soient de la même famille, cela ne nous concerne pas. Tant qu’ils ne nous provoquent pas, c’est suffisant. »

 

☆☆☆

 

Dix jours plus tard, dans la Cité de l’Érable Givré de l’Empire de la Fière Lune. Il s’agissait de la grande ville la plus proche de la plaine de Huangmang, et elle était très florissante. À l’heure actuelle, le soleil se couchait déjà au-delà des collines de l’ouest, et la lueur rougeoyante du coucher de soleil était très belle. Le flot de gens de la Cité de l’Érable Givré avait atteint son apogée aujourd’hui, et partout il y avait des foules de personnes qui s’adonnaient à des activités. Sur la voie publique, à l’extérieur de la porte de la ville, il y avait beaucoup de vendeurs et de colporteurs, qui rencontraient bruyamment ceux qui arrivaient et saluaient ceux qui partaient.

Cinq personnes étaient soudainement apparues sur cette voie publique, et à cause du soleil couchant, la longueur de leurs ombres était très importante. Instantanément, ils avaient attiré le regard de toutes les personnes présentes, parce que ce groupe était vraiment une combinaison particulière, un jeune musclé vêtu de brocart, un combattant du clan des hommes-bêtes au visage féroce, et trois femelles voilées à la silhouette enchanteresse, de plus, deux mignons animaux de compagnie étranges les suivaient.

Wushuang observait toutes les bâtisses se trouvant sur les côtés ainsi que les différents types de magasins avec intérêt. Elle avait trouvé tout cela nouveau.

« J’ai enfin trouvé une ville décente. Maintenant, cherchons une auberge pour se reposer et se réorganiser, » Long Yi soupira. Ils avaient marché pendant six mois dans la plaine de Huangmang et étaient sur le point de devenir fous.

Après avoir trouvé l’auberge la plus luxueuse de la Cité de l’Érable Givré, Long Yi avait jeté un sac rempli de pièces d’Améthyste, sans se soucier du regard surpris des autres. Maintenant, ce qui ne lui manquait pas, c’était l’argent, et il craignait de ne pas pouvoir tout dépenser.

Long Yi ferma les yeux et s’installa dans la baignoire de la grande salle de bain, puis il détendit ses nerfs qui étaient tendus depuis longtemps. Et avec une douce lumière provenant de la lampe magique qui brillait dans cette vapeur dense, tout cet environnement était devenu déconcertant. C’était exactement comme l’état actuel de l’esprit de Long Yi. Cela faisait moins d’un an qu’il était arrivé dans ce monde inconnu, mais il avait déjà passé l’épreuve de la vie et de la mort, avait un frère et plusieurs femmes avec lesquelles il était intime. De plus, il possédait des richesses si importantes qu’il pourrait difficilement les comparer avec celles d’autres hommes. Parfois, il se sentait lui-même inconcevable et pensait que les circonstances actuelles n’étaient qu’une sorte de rêve ou d’illusion.

La porte de la salle de bains s’était ouverte silencieusement, et une exquise silhouette s’approcha lentement de Long Yi. Puis, regardant avec intérêt le beau visage de Long Yi, la main de jade de celle qui était entrée pressa ses propres tempes avec douceur.

Long Yi n’avait pas ouvert les yeux. Dès qu’elle était entrée dans la salle de bains, il savait déjà qui elle était. Seule Lu Xiya, cette petite elfe avait la lavande comme parfum pur et frais.

« Petite elfe, si tu as quelque chose à me dire, dis-le, » Long Yi déclara doucement sans ouvrir les yeux.

Les deux mains de Lu Xiya s’étaient serrées en un poing, puis elle avait doucement dit. « M-hm. »

« Alors, dis-le ! Qu’y a-t-il qui ne devrait pas être discuté entre nous ? » demanda Long Yi avec un léger rire.

Lu Xiya masqua ses mains, resta longtemps silencieuse avant de se mettre à parler. « On en reparlera plus tard, mais peux-tu d’abord ouvrir tes yeux ? »

Long Yi avait ouvert les yeux, et il vit de façon impressionnante une Lu Xiya enveloppée dans un peignoir. Ses bras blancs étaient visibles, et son beau visage était très rouge comme si le soleil du soleil couchant la touchait, lui donnant une allure vraiment étonnante.

Voyant que Long Yi avait ouvert ses yeux, Lu Xiya leva ses mains en jade, puis elle abaissa légèrement le ruban de soie de son peignoir.

La respiration de Long Yi se figea. Ses deux yeux brillaient d’une lumière sombre et profonde, et il fixait les yeux de Lu Xiya qui scintillait. Puis il regarda la poitrine de la jeune elfe qui lui semblait translucide, pure, et extrêmement belle. Sur le sommet de sa poitrine, deux perles fièrement dressées étaient indistinctement visibles au milieu de la vapeur, comme si elles l’invitaient à les savourer à sa guise.

« Suis-je belle ? » En voyant Long Yi s’enticher de son corps nu, Lu Xiya était embarrassée et de nouveau fière. Son corps était à lui, son cœur était aussi à lui, et tout le reste était aussi à lui.

« Tu es magnifique, encore plus belle qu’une fée, » Long Yi lui fit un éloge, tandis que son regard passionné la regarde de haut en bas.

Lu Xiya avait souri avec charme, puis s’était retournée deux fois devant Long Yi.

« Bonté divine, quand cette fille a-t-elle appris à séduire ? » Long Yi chuchota. La petite elfe devant ses yeux, sous la catalyse de l’amour, avait inopinément commencé à se débarrasser lentement de son immaturité et elle s’était féminisée.

Lu Xiya avait légèrement soulevé sa jambe de jade et l’avait placée dans la baignoire. À cet instant, le ravin rose entre ses jambes devint visible sous les yeux de Long Yi. Mais avant que Long Yi ait eu le temps de regarder deux fois, Lu Xiya s’était déjà submergée dans l’eau avant de se coucher dans ses bras.

« Long Yi, prends-moi. » Lu Xiya ferma les yeux et chuchota ça pendant que sa petite main caressait doucement la poitrine robuste de Long Yi.

Tenant une beauté dans ses bras, Long Yi n’était pas Liuxia Hui [1], alors comment pouvait-il rester ainsi sans aucune agitation dans son esprit ? La chose se tenant en érection au niveau de la partie inférieure de son corps était sa réponse honnête à son état actuel.

La petite main de Lu Xiya glissa lentement vers le bas, et elle avait soudainement attrapé le pénis de Long Yi qui était dur et brûlant. Cette chaleur brûlante avait fait frémir Lu Xiya un peu partout.

« Petite elfe, que penses-tu de mon arme ? » Long Yi se pencha sur le côté pour se placer proche de la longue oreille de Lu Xiya, puis il souffla de l’air chaud.

« C’est dégoûtant. » Lu Xiya au visage rouge avait rugi de colère. Se remémorant de cette nuit enchanteresse dans la plaine de Huangmang, s’il n’y avait pas eu cette envie d’aller aux toilettes à ce moment-là, elle serait devenue la première femme de son bien-aimé.

Long Yi souffla doucement sur les longues oreilles sensibles de l’elfe, alors que ses grandes mains caressaient les deux seins de Lu Xiya. Et sous ses taquineries, ses petits haricots rouges saillants se raidirent encore plus.

Lu Xiya avait gémi, et elle avait changé de sa timidité habituelle en devenant beaucoup plus active, ne restant pas passive face aux taquineries de Long Yi. Elle avait plutôt pris l’initiative de taquiner Long Yi. Tout son corps se pressait contre le corps de Long Yi, et alors qu’elle se perdait dans sa passion désordonnée, elle embrassait le cou et la poitrine de Long Yi, et frottait aussi son corps charmant contre le corps majestueux de Long Yi. Mais comment pourrait-elle être l’adversaire de Long Yi ? Peu après ça, elle était devenue molle et faible contre la poitrine de Long Yi.

Long Yi avait alors pris Lu Xiya dans ses bras puis il se précipita hors de la salle de bains, avant de donner un coup de pied afin d’ouvrir la porte de la chambre à coucher. Après l’avoir couchée sur le lit, il avait lâché un bruit étrange et il s’était jeté sur elle.

En frottant les seins pleins et souples, et en suçant ces petites cerises roses, les taquineries de Long Yi avaient graduellement rendu Lu Xiya folle de plaisir. Ses yeux brumeux affichaient une expression flirteuse, et une couche de couleur rose brumeuse était apparue sur tout son corps.

La grande main de Long Yi glissa lentement vers le bas, et il passa à travers les poils doux, fin et dense de son jardin intérieur, qui était déjà clairement humide.

« Ah, Long Yi. » Tout le corps de Lu Xiya tremblait et était couvert d’humidité. Les deux jambes qui frémissaient se fermaient hermétiquement et son sirop humidifiait la grande main de Long Yi.

Après avoir fait assez de préliminaires, Long Yi ne pouvait plus se retenir. Son membre inférieur épais et long se déplaça vers l’avant et il brisa le petit obstacle. Cette rupture nette d’une membrane symbolisa l’éclatement d’une magnifique fleur de prunier.

Les bras de jade de Lu Xiya tenaient le cou de Long Yi, permettant à cet homme de se déplacer librement et rapidement dans son corps. Au moment où Long Yi ressentit ça, elle versa des larmes de plaisir. Elle était finalement devenue la véritable femme de son bien-aimé, et maintenant même s’ils se séparaient, il ne l’oubliera jamais.

Notes

  • 1 Liuxia Hui était un homme d’une vertu éminente, et il est dit une fois qu’il a tenu une dame sur ses genoux sans la moindre allégation sur sa moralité.

***

Chapitre 76 : Le cœur du malheureux a une corne magique [1]

Le vent avait soudainement soufflé, le ciel était devenu complètement noir, et une pluie très légère, aussi fine que des poils de bœuf, s’était mise à tomber sans arrêt. La rue de la Cité de l’Érable Givré semblait se vider d’un coup. Cette situation d’activité intense dans cette ville s’était transformée en cette sombre apparence avec l’arrivée de vent froid et cette pluie nocturne.

« Il pleut, » Lu Xiya était installée confortablement contre la poitrine de Long Yi, et même après avoir entendu le bruit de la pluie à l’extérieur, elle n’avait pas voulu bouger de là.

« Oui, il pleut, » Long Yi caressait avec douceur la peau satinée et immaculée de Lu Xiya et il lui parla doucement. C’était une nuit pluvieuse qui rendait les gens angoissés, amoureux et mélancoliques, où l’on pouvait très facilement se souvenir de certaines choses sentimentales.

« Oh, c’est vrai, petit elfe, n’as-tu pas quelque chose à me dire ? Maintenant, tu peux le dire, » Long Yi caressa les fesses de Lu Xiya et demanda ça avec le sourire. Cependant, son autre main jouait malhonnêtement avec sa poitrine ronde qui bourgeonnait.

Lu Xiya avait laissé sortir un gémissement, puis elle avait saisi la grosse main malicieuse de Long Yi. Elle se retourna, et poussa son corps.

Long Yi avait été stupéfait, et avait demandé avec un sourire : « Il y a un instant, ne t’ai-je pas été nourri jusqu’à ce que tu sois rassasiée ? Tu aimes vraiment le pêcher. Ah, est-ce qu’on y retourne ? »

Cependant, Lu Xiya fixa les yeux de Long Yi, et soudain, le bord de ses yeux se remplit de larmes, puis elle pleura.

Voyant que Lu Xiya pleurait, Long Yi n’avait pas pu s’empêcher d’être troublé. Il ne craignait ni le Ciel ni la Terre, mais il craignait le pouvoir d’attaque des larmes des femmes. Ici, le terme « femme » faisait naturellement référence à ses femmes, et non à d’autres femmes. Dans son monde précédent, quand il était dans l’organisation du Dragon, il avait fréquemment utilisé des méthodes impitoyables pour tuer beaucoup de ces personnes délicates comme une fleur raffinée qui agissait comme de précieux agents secrets féminins d’autres pays.

« Mon bébé, qu’est-ce qui ne va pas ? Pourquoi pleures-tu ? Quel bâtard intimide ma petite elfe ? » Long Yi l’avait consolée en la tenant dans ses bras.

En entendant les paroles douces de Long Yi qui cherchait à la consoler, les larmes de Lu Xiya éclatèrent de façon encore plus incontrôlable. Puis, comme des perles brisées, ses larmes étaient tombées sur la poitrine de Long Yi.

« Long Yi, je ne te quitterais pas, je ne veux pas te quitter. » Lu Xiya sanglota et éclata en larmes.

Long Yi était abasourdi, et il essuyait maladroitement les larmes du visage de l’elfe, mais qui aurait pensé que, plus il essuyait, et, plus les larmes coulaient vers le sol. Il semblerait que les deux grandes mains de Long Yi n’arriveraient jamais à arrêter ses larmes.

« Les femmes sont vraiment faites d’eau. Ah, comment leurs canaux lacrymaux sont-ils si développés ? » Long Yi soupira dans son cœur. Voyant ça, il prit Lu Xiya dans ses bras avec plus de force malgré le mucus nasal et les larmes collées sur sa poitrine, puis il déclara avec tendresse. « Tu ne me quitteras pas, naturellement, et je t’interdis aussi de me quitter. Que s’est-il passé ? »

Après un long moment, les émotions de Lu Xiya s’étaient calmées, puis elle avait dit en étouffant ses sanglots. « Mais je dois partir. Dans peu de temps, il y a la fête sacrée dans notre clan elfe, alors je dois y retourner. »

Après avoir entendu ce qui lui avait été dit, Long Yi se détendit, puis il gloussa. « Qu’y a-t-il à pleurer, ne veux-tu pas simplement rentrer chez toi ? »

Lu Xiya s’était immédiatement levée, s’était retournée et avant dit. « Je sais que tu attends avec impatience que je rentre le plus tôt possible vu que tu me détestes. »

Long Yi ne savait pas s’il fallait en rire ou en pleurer. Qu’est-ce qui se passait en ce moment ? Pourquoi l’humeur des femmes était-elle si rapide à changer ?

« Il n’y a pas assez de temps pour que je t’aime, alors comment puis-je te haïr ? Ma petite elfe est si mignonne, » déclara Long Yi en souriant.

« Haine, oui, tu me détestes, » Lu Xiya avait rugi de colère, puis se elle retourna de nouveau et elle lui demanda. « Si tu m’aimais, alors pourquoi as-tu une allure de “je m’en fous” quand tu as entendu dire que je devais rentrer chez moi ? »

« Pourquoi diable devrais-je me soucier de ça ? Le retour dans sa maison est une bonne chose, n’est-ce pas ? » demanda Long Yi avec un sourire sournois.

« Mais si je rentre chez moi, nous ne pourrons pas nous voir pendant longtemps. Tu me manqueras, oui, tu me manqueras beaucoup, » les yeux de Lu Xiya étaient redevenus rouges.

Voyant que les larmes de Lu Xiya étaient sur le point de déborder à nouveau, Long Yi ne la taquine plus. Il avait tout simplement ri. « Stupide fille, ne me dis pas que je ne peux pas t’accompagner quand tu rentres chez toi ? »

Les yeux de Lu Xiya s’étaient illuminés, et elle avait dit. « Vraiment !? M’accompagneras-tu vraiment jusqu’à la forêt elfique ? » Mais elle avait immédiatement déclaré avec hésitation. « Mais les humains n’ont pas le droit d’entrer dans la forêt elfique. »

Long Yi avait été stupéfait. Il semblerait que les humains étaient vraiment interdits d’accès dans la forêt elfique. Il avait alors ri. « La forêt elfique est naturellement interdite aux étrangers, mais je ne devrais pas être considéré comme un étranger. Je ne pense pas que ma belle-mère, la Reine des Elfes gardera d’une manière sans cœur son gendre à l’extérieur de la porte de son chez-soi. »

Le beau visage de Lu Xiya était devenu très rouge, puis elle avait réfléchi. Long Yi était son mari, alors son clan devrait l’accepter.

Tôt le lendemain matin, Leng Youyou aux yeux somnolents était sortie de l’intérieur de sa chambre, et elle n’avait pas bien dormi. Au même moment, Wushuang était aussi sortie en bâillant. Toutes les deux avaient été stupéfaites quand leurs yeux s’étaient rencontrés, puis leur beau visage avait rougi.

« Grande Sœur Youyou, Grande Sœur Wushuang, vous vous êtes toutes les deux levées. Long Yi m’a demandé de venir vous appeler pour prendre un petit-déjeuner, » Lu Xiya était allée vers elles de bonne humeur et elle leur avait dit ça.

Les deux femmes hochèrent la tête de façon anormale. Puis le Taureau Barbare était sorti de sa chambre après que Lu Xiya ait frappé à la porte de sa chambre. Il semblerait qu’il avait pu avoir une bonne nuit de sommeil hier.

Différents types de petits-déjeuners fins étaient répartis sur la table de la salle à manger, Long Yi était calmement et sereinement assis sur le canapé. Quand il avait vu tout le monde entrer, il avait dit en souriant : « Bonjour, tout le monde, avez-vous bien dormi hier soir ? »

Le Taureau Barbare répondit avec un visage content : « Bien, très bien, je n’avais jamais aussi bien dormi. »

À ce moment, Long Yi vit que Leng Youyou et Wushuang avaient des traces de fatigue sur le visage, alors il ne pouvait s’empêcher de demander avec inquiétude. « Et toi, Wushuang, as-tu fait une nuit blanche hier soir, car il y a une ride sur ton visage ? »

Tout le monde aimait la beauté, et c’était d’autant plus vrai pour les femmes. En entendant Long Yi dire ça, les deux femmes avaient immédiatement couvert leur visage en pleine panique. Puis Leng Youyou se dirigea vers le côté de Long Yi, et elle pinça sa chair tendre, et elle lui murmura à l’oreille : « C’est à cause de toi, quand toi et la petite sœur Lu Xiya avez fait cette mauvaise action hier, tu n’as pas utilisé de barrière insonorisante, donc à cause du bruit, j’ai été incapable de bien dormir pendant toute la nuit. »

Long Yi avait rit, puis tout en pinçant les fesses de Leng Youyou, il avait dit. « Oups, j’ai oublié, mais si c’était si bruyant, pourquoi tu ne l’as pas utilisé de ton côté ? »

Leng Youyou fut stupéfaite, mordant sa lèvre inférieure. Elle frappa la jambe de Long Yi, puis elle se déplaça vers la table à manger, avant de s’asseoir. Hier soir, quand elle avait entendu deux personnes faire ce genre d’activer, dans son cœur en dehors d’une certaine envie, elle avait encore plus de désir qui surgissait. Hier soir, à l’intérieur de son esprit, elle imaginait continuellement que la personne qui se livrait à Long Yi était elle-même. Elle voulait utiliser une barrière pour couper ce son excitant, mais elle s’était retrouvée dans une situation où elle voulait s’arrêter, mais ne pouvait pas le faire.

Long Yi avait replacé sa jambe tout en faisant un sourire ironique, et ses yeux s’étaient tournés vers Wushuang. Elle avait aussi dû les entendre. En regardant son apparence qui semblait ne pas avoir assez dormi, il semble qu’elle et Leng Youyou avaient entendu. Alors qu’il pensait ça, Long Yi avait tout naturellement affiché une expression ambiguë.

En sentant le regard de Long Yi, Wushuang se retourna d’une manière anormale, alors qu’elle rougissait et maudissait Long Yi, ce misérable homme, à l’intérieur de son cœur. En fait, hier soir, lorsqu’elle avait entendu le son du méfait de Long Yi et de Lu Xiya, elle avait immédiatement utilisé une barrière, mais elle avait été surprise de découvrir qu’elle n’était d’aucune utilité. Comme elle pouvait sentir le plaisir de Long Yi qui était avait atteint des sommets, elle l’avait aussi vécu et c’était comme si cela lui arrivait à elle, allant jusqu’au point où elle avait eu une sorte d’illusion comme si elle était elle-même la protagoniste de ce sport de chair. Ainsi, pendant toutes ces heures où Long Yi l’avait fait, Wushuang avait également subi tout ça. Et lors du réveil, elle avait découvert que son pantalon était trempé. À ce moment-là, elle était si gênée qu’elle voulait trouver un trou et s’y glisser.

Wushuang ne savait pas ce qu’elle devait faire. Il semblait que son propre cœur et celui de Long Yi étaient en résonnance à travers ce lien magique. Si chaque fois qu’il faisait de mauvaises actions, cela lui arrivait, alors elle s’effondrerait immanquablement. Alors qu’elle se remémorait de ce genre de halètement continu dans l’esprit ainsi qu’aux frissons qu’elle avait ressentis, elle se sentait chaude sur toutes les parties de son corps.

« Ce bâtard ! Le cœur de ce misérable a une corne magique (référence à quelque chose d’hyper sensible) ! » Wushuang grinça des dents à l’intérieur de son cœur et elle le maudit. Si elle avait à nouveau le choix, elle préférerait dormir à l’intérieur du cercueil de cristal sans jamais se réveiller.

***

Chapitre 77 : Ennemis sur une route étroite [1]

Le petit déjeuner s’était terminé dans une atmosphère quelque peu ambiguë. Wushuang était encore plus étrange, elle mangeait avec désinvolture, puis elle s’était assise sur le canapé avant de reprendre sa lecture.

Après que Long Yi ait assez bien mangé, il avait parlé : « Dans un futur proche, il y a la fête sacrée du clan des elfes, donc notre prochaine destination est là-bas. J’ai entendu dire que la forêt elfique est comme le pays des fées, d’ailleurs, ils ont le roi des vins, le Vin des Cents Fleurs. Ainsi, ne pas y aller et le goûter est franchement une grande perte. »

Leng Youyou fixa froidement Long Yi, puis elle déclara avec un sourire : « Je vois à travers tes arrière-pensées. Est-ce que regarder les belles femmes du clan des elfes n’est pas ton véritable objectif ? »

Long Yi avait feint l’innocence. Puis il avait juste déclaré. « Comment est-ce possible ? Je suis déjà occupé à regarder quelques belles femmes tous les jours. Alors, comment pourrais-je penser à chercher quelqu’un d’autre ? »

Leng Youyou avait grogné alors que le coin de sa bouche s’était cependant légèrement relevé. Il semblerait que les louanges de Long Yi l’avaient rendue très heureuse.

« Ce n’est peut-être pas une mauvaise idée d’aller dans la forêt elfique. La convention annuelle de compétition d’arts martiaux de notre clan est également sur le point d’avoir lieu. Avec les compétences enseignées par le Chef et la Décision de la Pierre Verte, le titre de “Premier Guerrier” du Clan de cette année m’appartiendra certainement, » Le Taureau Barbare s’exclama avec sa salive qui éclaboussait partout.

Long Yi s’était empressé de couvrir son visage avec sa manche, puis il avait fait pleuvoir des malédictions : « Taureau, qu’est-ce qu’il y a pour que tu sois si excité et baves comme ça ? »

Le Taureau Barbare avait bêtement ri, puis il s’était servi de sa main pour gratter l’une de ses cornes de bœuf.

« Taureau Barbare, y a-t-il une récompense avec l’obtention du titre de “Premier Guerrier” ? » demanda avec curiosité Lu Xiya.

Le Taureau Barbare avait rougi pour la première fois, puis il avait murmuré. « Le Premier Guerrier obtient non seulement le respect de tous les membres du clan, et il peut aussi... »

« Hehe, on peut aussi obtenir les bonnes grâces de belles femmes, n’est-ce pas ? » Lu Xiya riait d’une manière charmante.

Le Taureau Barbare hocha la tête, puis répondit en se sentant gêné. « J’ai entendu dire que la petite princesse de notre clan veut épouser le détenteur du titre de Premier Guerrier de cette année. »

La princesse du clan du Taureau Barbare ? À l’intérieur du cerveau de Long Yi était apparu un être de sept pieds de haut, avec une taille très large, de longs poils de la tête aux pieds, et un visage de vache avec deux cornes sur la tête d’une « belle femme ». Immédiatement après ça, la chair de poule était apparue sur tout son corps.

« La princesse de ton clan est-elle belle ? » Lu Xiya avait demandé ce que Long Yi n’avait pas osé demander.

Soudain, deux flammes étaient apparues dans les yeux du Taureau Barbare, puis il avait dit avec sourire simple et honnête. « La plus belle, la petite princesse est la plus belle femme de tout le clan du Taureau Barbare. »

Long Yi s’était mis à rire. Les normes esthétiques du Taureau Barbare étaient trop différentes de celles de l’homme. Par exemple, envers des femmes extrêmement belles telles que Wushuang, Leng Youyou, et Lu Xiya, il n’avait fondamentalement aucun sentiment. Si ce n’était pas en raison du fait qu’il les connaissait, il pourrait même ne pas lever les paupières quand il les avait vues.

Long Yi s’était déplacé un peu plus loin vers le côté de la lecture de Wushuang, puis un parfum d’orchidée était entré dans son nez, faisant que Long Yi avait involontairement pris une longue et profonde respiration.

Voyant que Long Yi s’était déplacé jusque là et avait fait ça, Wushuang plissa légèrement ses sourcils élégants. Puis elle envoya deux glaçons à l’intérieur du col de Long Yi. Long Yi avait instantanément frissonné et il s’éloigna à la hâte de la zone. Cette femme était vraiment faite de glace, et ce n’était pas facile de s’approcher d’elle.

« Wushuang, je veux seulement te demander ton avis. Alors il n’est pas nécessaire de recourir à des moyens aussi cruels envers moi, » en voyant Leng Youyou et Lu Xiya « qui prenaient plaisir pour la calamité d’une autre personne », Long Yi avait fait un sourire ironique et avait dit cela.

Wushuang grogna froidement puis elle déclara. « C’est la meilleure méthode pour traiter avec des personnes comme toi, de peur que tu penses que c’est bien de nous intimider, nous, les femmes. »

« Alors n’as-tu pas d’opinion ? » demanda Long Yi avec un visage amer.

« Puis-je avoir un avis ici ? Je ne suis pas familière avec cet endroit. Alors où tu vas, j’irai aussi, » répondit Wushuang avec indifférence.

« Alors, préparons les choses pour partir en voyage, » Long Yi s’était levé et avait déclaré ça.

À l’extérieur, les fortes pluies s’étaient déjà arrêtées, mais le ciel était encore couvert et les rues n’avaient pas beaucoup de piétons. Long Yi et son groupe avaient marché vers l’ouest en direction de la Cité de l’Érable Givré. La forêt elfique et la forteresse des Hommes-Bêtes nommée Hengduan étaient toutes à l’ouest. De plus, ces deux endroits n’étaient pas très éloignés l’un de l’autre.

En cours de route, Lu Xiya et Leng Youyou s’étaient amusées à flirter avec Long Yi, et elles avaient parfois taquiné une Wushuang indifférente, rendant ce voyage pas vraiment ennuyeux.

Lorsque Long Yi parlait des mystérieuses pyramides égyptiennes présentes dans son incarnation précédente, quand soudain une forte magie et des fluctuations du douqi étaient apparues dans l’air. On pourrait supposer que certaines personnes se battaient devant eux. Sentant cette fluctuation magique, il semblerait que le niveau de bataille n’était pas si faible que ça.

« Allons-y, et jetons un coup d’œil, » Long Yi agita la main et déclara ça. Ce serait trop injuste pour lui s’il ne voyait pas ce qui se passait devant lui.

Les cinq personnes avaient rapidement marché vers l’avant. Peu de temps après ça, ils avaient vu cinq personnes attaquer conjointement un homme et une femme devant eux.

« Clan Moxi ! » En voyant ces hommes et ces femmes qui étaient dans une situation quelque peu difficile, Long Yi n’avait pas pu s’empêcher d’être déconcerté. Ces cheveux de couleur vert foncé avaient clairement indiqué leur identité.

Parmi les cinq qui attaquaient conjointement, deux étaient Maîtres de l’Épée, et trois autres étaient des magiciens. Parmi eux, l’un d’entre eux était maître magicien de l’eau, et les deux autres étaient un magicien du feu et un de la terre. Cette plage de magie était vraiment très vaste.

Et parmi le couple du clan Moxi, l’homme était un Maître de l’Épée et la femme était un Maître du Feu. L’écart entre la force des deux camps n’était pas faible, mais la coopération mutuelle du couple du clan Moxi était importante, de plus, ils portaient de nombreux accessoires magiques de protection et d’attaque sur leur corps, sinon, ils seraient déjà devenus une mare de sang après quelques minutes de combat.

« Ils sont sur le point de mourir, » déclara Leng Youyou.

« Long Yi, allons-nous les sauver ? » En regardant Long Yi, Lu Xiya avait demandé ça. L’expression dans ses yeux indiquait qu’elle voulait vraiment les sauver.

« Long Yi, que s’est-il passé ? » Voyant que Long Yi regardait sans dire un mot, Lu Xiya attrapa la manche de son vêtement et elle lui demanda ça.

Long Yi s’était réveillé de son étourdissement, puis avait dit avec un sourire raide. « Je vais bien. Je vais bien. »

Ils sont du clan de Si Bi. Où es-tu pour me faire tant d’inquiétude ? Je me demande si tu es retournée dans le clan Moxi ou pas. Long Yi pensait ça à l’intérieur de son cœur.

À l’heure actuelle, le combat devant eux s’approchait rapidement de la fin. La force de ce couple du clan Moxi était nettement insuffisante. En cet instant, le maître magicien de l’eau avait tiré une série de magie de type flèches de glace vers la femme qui avait déjà épuisé ses pouvoirs magiques.

« Susu, » l’homme du clan Moxi avait rugi follement et n’épargna aucun effort pour se précipiter vers cette femme.

Avec un son de perforation, des flèches de glace pointues percèrent son armure de cuir, et la moitié des flèches de glace entrèrent dans son corps. Après cela, le QI froid de la glace avait commencé à détruire rapidement les tissus à l’intérieur du corps.

« Mari ! » La femme pleurait tristement et embrassait son mari au bord de la mort.

Long Yi soupira doucement. Même si ce n’était pas pour le visage de Si Bi, il aurait pu les sauver en raison de sa bonne volonté.

Long Yi avait commencé à faire remuer l’élément magique de couleur cyan à l’intérieur de sa mer de conscience, puis avait agité ses deux mains. Une lame de vents tournants sous l’impulsion de la force interne avançait à la recherche de cinq personnes en produisant un écueil de lumière verte. C’était la première fois qu’il utilisait la magie du vent pour attaquer. Cette lame de vent couplé avec sa force interne était encore plus flexible.

« Soyez prudent, » le maître magicien de l’eau fut le premier à être conscient du danger, mais la lame de Long Yi était très rapide. Après avoir crié son avertissement, il avait rapidement libéré une magie protectrice. Les deux Maîtres à l’Épée brandissaient en ce moment leur épée et ils lancèrent une attaque vers la lame de vent, mais les deux Magiciens du Feu et de la Terre n’avaient pas eu cette chance. Les magiciens n’avaient pas la moindre aptitude au combat rapproché, et s’ils ne prenaient conscience de la crise qu’après qu’elle soit arrivée à leurs côtés, il serait trop tard pour qu’ils puissent faire quoi que ce soit. Avant que ces deux personnes puissent crier, la lame de vent en rotation leur avait déjà tranché la gorge.

L’effet de cette lame de vent avait largement dépassé les attentes de Long Yi. Il avait cru que, tout au plus, cela ne ferait que les forcer à reculer, mais, de façon inattendue, il avait pu en tuer deux. En fait, c’était le résultat de l’attaque-surprise. Si les magiciens étaient préparés, les tuer était assez délicat.

Voyant la mort tragique de ses compagnons, ce maître magicien de l’eau grinça ses dents tout en regardant ceux qui marchaient tranquillement vers eux avec Long Yi à la tête de son groupe.

« Des gens éhontés, utilisant des moyens méprisables tels que l’attaque furtive, le Dieu de la Lumière vous punira, » le maître magicien de l’eau avait crié avec haine.

Long Yi avait souri. Dieu Lumière ? Selon lui, ces dieux n’étaient que des canailles fabriqués pour les escrocs. C’est si drôle, de voir ces personnes qui intimidaient les autres personnes et qui les tuaient alors qu’ils avaient aussi le Dieu de la Lumière accroché sur leurs lèvres.

Dans le Continent des Vagues Bleues, tout croyant du Dieu de la Lumière, qu’il soit bon ou mauvais, méprisait grandement l’attaque sournoise. Mais encore une fois, il y avait aussi beaucoup de gens qui désiraient ce genre de choses, comme les assassins, cette profession spécialisée dans l’assassinat par attaque sournoise. D’un côté, beaucoup de gens méprisaient la profession des assassins, mais d’un autre côté, ils dépensaient aussi une énorme somme d’argent pour demander les services de ceux qu’ils méprisaient.

Malheureusement, dans l’incarnation précédente, Long Yi était un expert en assassinat à l’aide d’attaques sournoises. Il ne se souciait pas d’un Dieu de la Lumière, et si une attaque furtive avait plus de chances de réussir, alors pourquoi ferait-il une tâche ardue et ingrate sans utiliser ce genre d’astuce.

« Toi, Lu Xiya, ce type est pour toi, » déclara Long Yi en montrant du doigt le maître magicien de l’eau.

« Chef, et moi alors ? » le Taureau Barbare s’empressa de demander. Il n’avait pas fait d’exercice depuis plusieurs jours et ses mains lui démangeaient déjà.

« Ces deux avec des épées, lequel des deux veux-tu ? » demanda Long Yi en souriant.

« Pourquoi ne pourrais-je pas choisir les deux ? » demanda le Taureau Barbare avec passion. Le Taureau Barbare était plein d’esprit combatif.

« Je ne le ferai pas, car je veux aussi m’amuser un peu, » Long Yi avait ri.

En entendant Long Yi et son groupe parler l’un avec l’autre en les ignorant complètement, les poumons de ces trois personnes étaient sur le point d’éclater de rage, mais ils n’étaient pas non plus stupides. D’après l’intention meurtrière émise par le corps de Long Yi et son groupe, ils (trois personnes) savaient qu’ils (Long Yi et son groupe) possédaient la capacité de les tuer (trois personnes).

« Nous appartenons au Groupe de mercenaires du Vent Glacial et à la Garde Royale de Fière Lune. Aujourd’hui, nous avons reçu l’ordre de chasser ce couple adultère. Alors je vous demande, partez d’ici en rendant les choses faciles ? » Le maître magicien de l’eau avait déclaré ça calmement. Il croyait que s’il faisait connaître son identité, Long Yi et son groupe auraient des doutes dans une certaine mesure.

Entendant qu’il s’agissait du Groupe de mercenaires du Vent Glacial, un sourire joyeux était apparu sur le visage de Long Yi. Il avait plissé les yeux et avait déclaré avec un sourire froid. « Le Groupe de mercenaires du Vent Glacial, franchement, le monde est petit pour tomber sur mes ennemis. Haha. »

***

Chapitre 78 : L’art de tuer des personnes

En entendant qu’il s’agissait du Groupe de mercenaires du Vent Glacial, un sourire joyeux était apparu sur le visage de Long Yi. Il avait plissé les yeux et avait déclaré avec un sourire froid. « Le Groupe de mercenaires du Vent Glacial, franchement, le monde est petit pour tomber sur mes ennemis. Haha. »

En entendant Long Yi, le maître magicien de l’eau s’était immédiatement rendu compte que cette situation n’était pas bonne. Il croyait que Long Yi et son groupe auraient peur après qu’ils aient pris connaissance de leur identité, mais en écoutant son ton, il avait tout de suite su qu’il y avait une rancune envers eux. Ainsi, sans perdre de temps, avec un flash de lumière bleue en forme d’anneau, une magie de glace afin de provoquer une paralysie était apparue dans sa main. Il le jeta vers le ciel et un air froid avait jailli avec violence avant de couvrir le sol. Après cela, la température autour d’eux avait diminué instantanément de plusieurs dizaines de degrés.

Lu Xiya avait légèrement reniflé, et un arc magique, le Souffle de la Grande Nature, était apparu dans sa main gauche. Et après que sa main droite soit entrée en contact avec la corde d’arc, des rayons de lumière vert clair s’étaient soudainement illuminés.

« L’esprit de la brise du printemps embrasse la flèche de pluie, » Lu Xiya avait crié de sa belle voix. Puis l’aura de la nature s’était séparé en trois flèches vertes, et tout comme les étoiles filantes, les flèches avaient été rapidement utilisées pour neutraliser le QI du froid. Chacun avait ressenti un afflux de fraîcheur dans tous leurs corps comme si une brise printanière soufflait sur son visage. Puis le QI du froid de couleur blanche avait rapidement disparu, tout comme l’eau de source qui s’était infiltrée dans la terre.

De l’autre côté, le Taureau Barbare balançait sa Décision de la Pierre Verte avec une force irrésistible vers l’un des Maîtres à l’Épée, le forçant à battre en retraite à chaque fois. Avec la forte puissance de sa masse magique couplée avec la Canopée de la Cloche d’Or du Shaolin, tuer un ou deux Maître à l’Épée était du gâteau, mais maintenant il jouait évidemment avec son adversaire.

Long Yi regardait le Maître à l’Épée qui restait. Sans aucun mouvement, et avec seulement cette aura qu’il avait émise en se tenant debout, cela avait causé une peur chez le Maître à l’Épée. En vérité, à ce moment, l’esprit de Long Yi errait, alors qu’il pensait à un problème. Cette question était que tout était séparé en yin et yang. Sous le yin et le yang, il y avait encore les cinq éléments. La magie possédait ces cinq éléments d’attribut. Alors pourquoi le douqi ne l’avait-il pas aussi ? Était-il possible de mélanger l’attribut de la magie dans le douqi, comme l’intégration d’éléments de magie de l’eau dans le douqi ? Ou était-il possible pour le douqi de posséder une propriété spécifique de l’élément magique de l’eau ?

Après que Long Yi ait eu une telle idée, il avait immédiatement commencé à la mettre en pratique. D’un côté, il utilisait lentement le douqi, et de l’autre côté, il avait commencé à faire appel à des éléments magiques d’eau de couleur bleu clair provenant de sa conscience et il les avait intégrés dans le douqi. Mais le douqi et l’élément magique de l’eau se repoussaient mutuellement. Ils n’avaient pas pu fusionner. Long Yi fronça les sourcils et commença à réfléchir sérieusement à ce qui se passait. Il ne se souvenait pas que la magie et le douqi soient des antagonistes.

Soudain, Long Yi se souvient de la force interne de son Ao Tian Jue. Est-ce que la force interne pouvait forcer le douqi à fusionner avec le pouvoir magique ? Pourquoi ne pas utiliser la force interne comme intermédiaire entre le douqi et l’élément magique pour se fondre ensemble ?

Long Yi s’était excité face à cette pensée et il avait crié haut et fort. Ce grand cri avait fait trembler le Maître à l’Épée, dont les nerfs étaient déjà tendus jusqu’à leurs limites. Après cela, il avait rugi nerveusement et il sauta, puis se dirigea vers Long Yi avec son épée couverte d’un douqi bleu clair.

Long Yi avait souri avec indifférence, alors que sa force interne fusionnait avec succès son élément magique de l’eau et son douqi. Le QI bleu clair couvrant la lame de l’épée de son énorme épée s’était en fait complètement dispersé, et une couche de QI de froid brumeux était apparue.

« Regarde le douqi glacé de ton grand-père, » Long Yi avait crié haut et fort. Et il avait balancé son énorme épée, entrant en collision avec la lame du Maître à l’Épée.

Ce maître à l’épée avait immédiatement poussé un cri misérable, et comme un morceau de pierre, il tomba sur le sol. Ses deux mains étaient en fait recouvertes d’une couche de glace et de givre et il tremblait sans arrêt de la tête aux pieds comme s’il frissonnait de froid.

Long Yi était très fier de voir l’effet obtenu par le douqi de glace qu’il avait créé. Intégrant l’élément magique de l’eau, la puissance du douqi était beaucoup plus grande, et apportait aussi l’attribut magique. Le Douqi du Violent Dragon de Long Yi était fondamentalement célèbre pour son pouvoir destructeur. Et en mélangeant maintenant ce pouvoir destructeur avec un puissant pouvoir magique, on peut bien imaginer sa puissance.

En regardant Long Yi, le Maître à l’Épée était terrifié comme s’il voyait un fantôme. Il avait rampé après s’être débattu, puis s’était retourné inopinément et avait commencé à s’enfuir.

« Tu crois que tu peux courir même si tu le veux ? » Long Yi avait ricané. Après avoir utilisé le Grand Déplacement du Cosmos, laissant derrière lui des images de lui-même, il s’était précipité vers ce Maître à l’Épée en fuite avec son épée pointée vers le dos.

Le visage du Maître à l’Épée devint mortellement pâle, puis la partie supérieure de son corps explosa soudainement, et le sang éclata comme une fontaine. Mais ce qui était encore plus surprenant, c’était que cette pluie de sang était restée dans le ciel sans tomber, comme si un éclat de QI du froid brumeux jaillissait du corps de ce Maître à l’Épée, et c’était comme si « la vierge céleste dispersait la pluie sanglante en une fleur avant de la geler dans le ciel, formant une sorte de sculpture de glace en forme de feu d’artifice humain ».

Toutes les personnes présentes étaient stupéfaites et, par coïncidence, chacun d’entre eux fixait Long Yi qui tenait son énorme épée. Ils n’avaient jamais pensé que le fait de tuer une personne était aussi capable de réchauffer le cœur et de réjouir les yeux comme ce qui arrivait là. C’était une sorte d’esthétique sanglante et cruelle de l’art de tuer. À ce moment-là, avec du rouge sang gelé en arrière-plan, le beau visage de Long Yi était apparu comme une autre sorte de mal présent dans ce monde.

Long Yi était aussi sous le choc. Il avait eu une soudaine explosion dans son inspiration, et cette œuvre inspirée avait inopinément donné naissance à un tel effet. Il ne s’attendait pas à un tel résultat. Il avait calmé son état d’esprit et s’était lentement retourné. Tout le monde le regardait avec des yeux grand ouverts comme s’ils ne le reconnaissaient pas.

« Pourquoi perdre du temps ? Finissez vite ce combat, » Long Yi avait crié.

Tout le monde s’était retrouvé comme s’ils étaient sortis d’un rêve, puis ils avaient recommencé à se battre. En entendant Long Yi, Taureau Barbare et Leng Youyou qui n’utilisaient pas leur plus grande force accélérèrent immédiatement leur attaque pour régler ce combat rapidement. Et après avoir vu ce genre de mort de leur compagnon, l’état d’esprit de ce maître magicien de l’eau et le maître à l’épée était dans le désarroi. De plus, ils n’avaient plus la volonté de se battre.

En moins de deux minutes, le maître à l’épée s’était fait pulvériser la tête par la Décision de la Pierre Verte de Taureau Barbare. Et son cerveau coulait en ce moment sur le sol. Cette scène était bien pire que celle de Long Yi. En voyant ce paysage, tout le monde voulait vomir leur dîner consommé avant.

L’horrible cri du Maître à l’Épée juste avant sa mort avait fait perdre la concentration au magicien pendant un moment. Profitant de cette occasion, la flèche spirituelle de Lu Xiya transperça son cœur sans aucune forme de politesse.

La bataille était terminée, et toutes les personnes s’étaient regroupées aux côtés de Long Yi. Ils regardaient Long Yi avec curiosité et admiration. Naturellement, Wushuang était l’exception. À l’exception de la surprise qu’elle avait ressentie à ce moment-là, son visage avait toujours été indifférent et calme.

À ce moment, la femme du Clan Moxi nommée Susu se leva et s’agenouilla devant Long Yi. Puis elle déclara en pleurant : « Bienfaiteurs, je vous en supplie, s’il vous plaît, sauvez mon mari. Susu est prête à travailler extrêmement dur pour vous rembourser. »

Long Yi avait soigneusement analysé cette fille du clan Moxi et avait eu un sentiment familier. Elle avait environ 25 ou 26 ans, mais son beau visage était couvert de poussière et de boue. Si ces poussières et boues avaient été retirées, alors elle serait d’une beauté absolument renversante.

L’image de Si Bi était apparue dans l’esprit de Long Yi. Il avait commencé à penser que la silhouette de Si Bi était en fait un peu semblable à cette femme. Il avait ressenti un choc violent dans son cœur, se pourrait-il que cette fille ait une relation avec Si Bi ?

« Pervers, pourquoi la regardes-tu continuellement ? Elle a déjà un mari, » Leng Youyou avait légèrement déclaré ça avec une insatisfaction de son côté, tandis que sa main de jade avait recommencé à pincer la chair molle de la taille de Long Yi.

Long Yi grinça des dents et caressa cette main de jade. Son corps charmant avait soudainement frémi, et elle le lâcha avec obéissance.

« Grande sœur, lève-toi vite, nous allons vraiment faire de notre mieux, » Lu Xiya s’était avancée et avait aidé cette femme du clan Moxi à se relever. Puis elle regarda Long Yi avec des yeux suppliants.

Long Yi s’était dirigé vers cet homme qui n’avait plus qu’un seul souffle et s’était assis devant lui. Les projectiles de glace poignardés avaient déjà fondu, mais sa poitrine était déjà gelée par le QI du froid. On pouvait supposer que tous ses organes internes étaient déjà congelés.

Dans cette condition, même la magie de Sainte Guérison était également inutile. La magie de la lumière avait une efficacité extraordinaire pour les blessures externes ou les coupures, mais elle n’avait pas d’effet sur les blessures internes.

Long Yi avait constaté que les battements de cœur de cet homme étaient déjà très faibles. Dans cette circonstance critique, Long Yi n’hésita plus, il posa sa main sur la poitrine et l’autre main dans le dos de cet homme. Après cela, il avait lentement transmis sa force interne, débloquant lentement les canaux de sa poitrine. Il avait dispersé le QI du froid à l’intérieur de ce corps, stimulant simultanément les points d’acupuncture afin d’activer la force vitale des organes internes.

Peu à peu, le visage pâle de cet homme avait commencé à retrouver un peu de rougeurs, tandis que Long Yi transpirait abondamment. Ses sueurs coulaient de son front, et tout son corps était déjà complètement trempé comme s’il avait été traîné dans un lac. Lu Xiya se sentait désolée et pensait aider Long Yi en essuyant sa sueur, mais Wushuang lui avait retiré la main et elle lui avait dit. « Ne le touche surtout pas. En ce moment, il utilise une sorte de technique particulière pour guérir cet homme, donc il ne doit surtout pas être dérangé. »

Si c’était quelqu’un d’autre, Long Yi n’aurait certainement pas dépensé autant de force interne pour les sauver. Comme le Continent des Vagues Bleues était un monde gouverné par la loi de la jungle, il n’irait pas si loin. À n’importe quel moment, n’importe qui pourrait se heurter à quelque chose d’inattendu, et si par hasard un faible rencontrait l’attaque d’un fort, alors ils seraient en difficulté. Très souvent, la vie et la mort n’avaient qu’une fine distinction. Peut-être qu’il avait sauvé beaucoup de personnes, cependant, parce qu’il avait sauvé une personne, il aurait gaspillé sa force interne et s’il se faisait tuer à cause de ça, alors quel serait l’intérêt.

Mais il s’agissait d’un couple du clan Moxi, et il y avait une très grande possibilité qu’ils aient un lien de parenté avec Si Bi. À cause de cela, Long Yi avait décidé de le sauver.

***

Chapitre 79 : Le cousin de Si Bi

Long Yi fit revenir en lui sa force interne, puis il ouvrit lentement les yeux après avoir libéré une longue expiration. Lu Xiya et Leng Youyou avaient immédiatement marché jusqu’à lui en raison de leur inquiétude, puis l’une s’était placée à droite et l’autre à gauche afin de l’aider à essuyer sa sueur.

« Bienfaiteur, mon mari, est-ce qu’il va bien ? » Regardant attentivement Long Yi, Susu lui demanda ça. Son cœur était plein de gratitude envers ces quelques personnes qui avaient donné un coup de main.

Long Yi avait ri, et avait répondu. « Maintenant, il n’y a plus rien de grave affectant son corps. C’est seulement son corps qui est très faible, et il faudra une longue période de temps pour récupérer complètement. »

Susu avait fini par se détendre puis elle avait marmonné. « Tant qu’il va bien, c’est bon. Le fait de prendre une longue période de temps pour récupérer n’a pas d’importance. Au cas où il m’aurait laissée seule, je l’aurais immédiatement suivi dans la tombe. »

En entendant ces mots, Long Yi et les autres n’avaient pas pu s’empêcher d’être visiblement émus. Et Leng Youyou et Lu Xiya ne pouvaient s’empêcher de regarder vers Long Yi avec une expression de bonheur clairement affiché sur leur visage. Elles ne perdirent en rien face à ça parce qu’elles avaient aussi rencontré un bon mari. Bien qu’il soit assez capricieux, c’était un homme bon qui préférait mourir plutôt que de les abandonner. L’aventure qui s’était produite dans la plaine de Huangmang avait déjà prouvé ce point.

Susu regarda Leng Youyou et Lu Xiya qui se penchaient de près contre Long Yi avec une expression souriante. Il semblerait que la chance de ce bienfaiteur avec les femmes n’était pas superficielle. Mais la polygamie n’était absolument pas tolérée dans le clan Moxi.

« Merci pour votre grande gentillesse. Je m’en souviendrais toujours dans mon cœur. Cette perle est un souvenir de ma part, alors prenez-la s’il vous plaît. Par la suite, si vous avez besoin d’aide de ma part, alors venez au clan Moxi avec ce souvenir et cherchez-moi. Tant que le bienfaiteur ouvre la bouche, même si je dois abandonner ma vie, je l’accomplirais, » Susu avait sorti une perle blanche laiteuse de son anneau de transport, et elle l’avait remise à Long Yi avant de lui dire ça. Tout comme on pouvait reconnaître un zèbre par ses bandes, par ses paroles, on pouvait voir que cette femme était franche, et qu’elle était vraiment une femme exceptionnelle.

Long Yi avait pris la perle. Il était plein d’admiration envers cette femme, et les autres personnes ressentaient la même chose.

Susu avait placé son mari sur son dos, puis sans plus de cérémonie, elle avait commencé à s’éloigner.

« Susu, est-il possible d’attendre un moment ? » Long Yi se hâta de l’appeler pour qu’elle arrête.

« Y a-t-il quelque chose d’autre chose ? » Susu se retourna et demanda.

« J’aimerais savoir quelle est votre relation avec la Sainte Si Bi de l’Empire de la Fière Lune, » demanda Long Yi.

« Si Bi ? La connaissez-vous ? Il s’agit de ma cousine, » répondit Susu.

Comme prévu, elles étaient liées. Long Yi était immédiatement devenu agité et il avait demandé avec impatience. « Alors, savez-vous où elle est maintenant ? »

Susu secoua la tête et elle répondit. « Si Bi a quitté le clan Moxi il y a deux ans. Donc je ne sais pas non plus où elle est maintenant. »

En entendant la réponse, l’expression de Long Yi devient extrêmement déprimée. Dans ce monde sans limites, où t’es-tu caché, Si Bi ?

Voyant l’expression de Long Yi, Susu avait été surprise jusqu’aux tréfonds de son cœur. En regardant son expression, c’était comme si lui et sa cousine avaient quelque chose entre eux, alors elle avait immédiatement demandé. « Pourquoi cherchez-vous ma cousine ? Si je la rencontre, je peux vous aider à transmettre vos paroles. »

Long Yi avait pris une grande respiration, se débarrassant de l’anxiété dans son cœur, et déclara avec un sourire. « Si vous rencontrez Si Bi, dites-lui que moi, Long Yi la cherche. Et je tiendrai ma promesse. Même si elle court jusqu’au bout du monde, je la trouverai et ferai d’elle ma femme. »

Susu avait été déconcertée. Elle avait regardé Long Yi de façon erratique pendant un long moment, puis déclara lentement. « Connaissez-vous la coutume de mariage de notre clan Moxi ? »

Long Yi répondit en souriant. « Je connais, n’est-ce pas un mari et une femme ? »

Susu hocha la tête. Pendant ce temps, Leng Youyou et Lu Xiya, du côté de Long Yi, palissèrent de peur, et leurs mains de jade tenaient fermement le bras de Long Yi, comme si elles craignaient énormément que Long Yi s’enfuie.

« J’ai déjà deux femmes, mais je veux quand même l’épouser. Indépendamment des règles que votre clan Moxi a, moi, Long Yi, je vais à coup sûr me marier avec elle, » Long Yi avait déclaré ça avec conviction. Puis, agitant la main, il avait conduit son groupe vers l’ouest.

Susu regarda Long Yi et son groupe qui s’en allait progressivement, puis elle soupira légèrement tout en secouant la tête. Après ça, avec son mari sur le dos, elle partit vers sa destination.

Tout au long du chemin, Long Yi était resté silencieux. L’expression de son visage n’arrêtait pas de changer. Bonheur, angoisse, fureur et ainsi de suite, alors que les émotions se mêlaient, et finalement après un soupir, son expression était revenue à la normale.

Lu Xiya et Leng Youyou s’étaient regardées, puis toutes les deux s’étaient détendues simultanément. Elles étaient complètement inconscientes que pendant tout ce temps, il y avait une personne aussi importante dans le cœur de Long Yi. D’ailleurs, elle était la Sainte de l’Église de la Lumière de l’Empire de la Fière Lune, celle qu’on disait être extrêmement laide, vicieuse et impitoyable, la Sainte Si Bi. Mais toutes les deux savaient que Long Yi ne les abandonnerait jamais, donc elles n’avaient pas d’objection à l’intérieur de leur cœur. À la place, elles étaient curieuses quant à Si Bi, car leur chéri s’inquiétait profondément pour elle.

Pendant une petite pause prise lors de leur marche, Lu Xiya et Leng Youyou s’étaient respectivement appuyées sur l’épaule gauche et droite de Long Yi.

Après un long moment, Lu Xiya demanda soudainement. « Long Yi, est-ce que grande soeur Si Bi est vraiment comme le dit la rumeur… ? »

« Veux-tu savoir si Si Bi est aussi laide que la rumeur ? » demanda Long Yi en souriant.

« Oui, » Lu Xiya se sentait un peu gênée. Après tout, le fait de parler des défauts des autres dans leur dos n’était pas un très bon comportement.

« Non, elle est très belle, aussi belle que vous deux, » répondit Long Yi en souriant.

« Vraiment ? Alors la rumeur est fausse ? » Lu Xiya demanda timidement en souriant et se réjouit intérieurement.

« Et aussi, je suppose qu’elle pourrait être très laide aux yeux des autres, mais elle est néanmoins la personne la plus belle dans mon cœur, » la voix de Long Yi était un peu basse et pleine d’entrain. Il avait l’air de se remémorer de quelque chose.

« Long Yi, peux-tu nous en dire plus sur ce qui s’est passé entre toi et Si Bi ? » En remarquant les sentiments présents sur le visage de Long Yi, le cœur de Leng Youyou ne pouvait s’empêcher de devenir quelque peu aigre.

Long Yi hocha la tête et commença à raconter tous les aspects de sa vie et de celle de Si Bi. Il leur avait raconté qu’il avait ramassé les sous-vêtements dans la rivière, qu’il l’avait regardée dans la rivière et ensuite à cause de l’inattendu effet du vent violent, il avait eu un aperçu de son corps. Et il avait continué en leur disant que parce qu’il avait touché sa jambe, qu’elle l’avait forcé à l’épouser. De plus, il leur avait raconté comment, quand ils faisaient face à l’ours de la Terre, elle s’était sacrifiée pour le sauver, et comment elle l’avait quitté avec résolution même si elle ressentait une grande tristesse parce qu’elle ne voulait pas l’impliquer.

En écoutant la narration de Long Yi remplie d’émotions, le coin des yeux de Lu Xiya et de Leng Youyou devinrent humides. Toutes deux avaient été très émues par l’engouement et l’ouverture d’esprit de Si Bi. Elles pensaient que le sentiment de Si Bi envers leur bien-aimé était si profond et important, alors ce n’était pas étonnant que Long Yi l’ait en permanence dans son esprit.

« Long Yi, tu n’as pas à t’inquiéter. Quand la grande soeur Si Bi saura que tu la cherches, elle viendra certainement. À ce moment-là, elle pourra t’accompagner avec nous, » Lu Xiya l’avait consolée.

« Mon mari, je serai aussi proche de toi comme Si Bi. Non, je serai encore plus proche qu’elle, » Leng Youyou, qui était toujours impatiente d’être serrée contre Long Yi de côté, avait enterré sa tête dans son épaule. Habituellement, elle s’adressait directement à Long Yi avec son nom, et c’était seulement quand elle s’énervait qu’elle l’appelait « Mon mari ».

Le cœur de Long Yi avait été touché. Il ouvrit les mains puis enlacer les deux femmes contre sa poitrine. Et il avait ressenti des picotements dans son nez.

Pas trop loin, regardant calmement ceux qui s’enlaçaient, Wushuang avait légèrement reniflé : « Cet homme pervers, quel caractère et quelles capacités a-t-il pour que plusieurs femmes soient amoureuses ainsi de lui ? »

 

***

 

Susu, avec son mari sur le dos, arriva à la Cité de l’Érable Givré, et elle acheta un carrosse de luxe, avant de se diriger rapidement vers le territoire du clan Moxi.

La couche de nuages brumeux dans le ciel s’était graduellement dispersée, et la lumière du soleil s’était déversée pour réchauffer ce monde. Une personne vêtue de blanc portant une robe de prêtre dorée et ayant un chapeau de bambou noir glissait dans le ciel. La silhouette de cette personne était incomparablement gracieuse.

Soudain, la personne flottant dans le ciel avait regardé par hasard vers le bas, puis s’était immédiatement arrêtée.

« Cousine, » une voix claire et nette était entrée dans les oreilles de Susu, puis, levant les yeux, elle avait vu sa cousine Si Bi vêtue de sa robe rituelle caractéristique, descendant lentement du ciel.

« Si Bi, » s’exclama Susu en constatant cette agréable surprise. Après que Si Bi ait atterri sur le chariot, toutes deux s’étaient immédiatement serrées dans les bras.

« Cousine, tu prends toujours un chariot pour voyager. Ah, où est beau-frère ? » demanda Si Bi.

Susu avait emmené Si Bi à l’intérieur du carrosse, où son mari était encore dans le coma. Mais elle n’était pas très inquiète parce que, selon Long Yi, il ne se réveillait qu’après un jour ou deux.

« Qu’est-il arrivé au beau-frère ? Qui l’a blessé ? » Le corps de Si Bi avait émis une décharge de QI du froid. Ses parents étaient morts prématurément, de sorte que depuis son enfance, la famille de sa cousine l’avait élevée, ce qui avait fait qu’elle avait des sentiments très profonds envers la famille de sa cousine.

Susu avait tout raconté à Si Bi. En vérité, ce troisième prince du Groupe de mercenaires du Vent Glacial avait pris goût quant à la beauté de Susu. Peu après, à l’aide d’une ruse, il avait voulu la violer, mais son mari et elle s’étaient enfuis après avoir vu à travers tout ça, de sorte que le troisième prince avait envoyé des personnes pour les traquer.

« Le Groupe de mercenaires du Vent Glacial et vous, Murong Feng, je ne vous laisserai absolument pas vous en sortir ainsi, » Si Bi avait grincé ses dents alors qu’elle avait dit ça. Cependant, elle ne savait pas que le Groupe de mercenaires du Vent Glacial et le troisième prince Murong Feng avaient déjà été exterminés par Long Yi il y a longtemps dans la plaine de Huangmang.

« Oh, c’est vrai, cousine, après ça, qui t’as sauvé ? » demanda Si Bi.

Susu regarda étrangement Si Bi, en haut et en bas, et de bas en haut, mais elle ne disait rien.

« Cousine, pourquoi me regardes-tu comme ça, qui est-il exactement ? » Si Bi se sentait un peu mal à l’aise, quand elle le lui avait demandé.

« Cette personne s’est engagée indépendamment d’où tu te trouveras dans le monde, en annonçant qu’il te trouvera certainement et fera de toi son épouse, » Susu riait légèrement quand elle lui répondit ça.

Si Bi avait tremblé de la tête aux pieds et avait été en même temps totalement abasourdie.

Susu soupira légèrement, étendit la main vers le chapeau de bambou de Si Bi et l’enleva. Puis elle avait vu le teint pâle de Si Bi, et sa belle paire d’yeux de la couleur du ciel étoilé qui devenait brumeuse ainsi que ses lèvres tremblantes qui s’ouvraient continuellement avant de se refermer. Si on l’écoutait attentivement, on l’entendait répéter deux mots : « Long Yi ».

***

Chapitre 80 : Un chien ne peut pas s’empêcher de manger de la merde [1]

En voyant l’apparence choquée de Si Bi, Susu avait tout compris. Après ça, elle avait dit avec amour. « Leur groupe s’est dirigé vers l’ouest. Si tu les poursuis maintenant, tu pourrais encore le rattraper. »

Si Bi se leva soudainement et se précipita, mais juste après quelques pas, elle s’arrêta de nouveau, se retourna et demanda doucement. « Y avait-il d’autres femmes à ses côtés ? »

Susu acquiesça puis elle déclara. « Il y avait trois jeunes femmes et un homme-bête du Clan du Taureau à ses côtés. Il a également dit que deux des femmes étaient ses épouses. »

« Épouses !? » Le beau corps de Si Bi tremblait, et comme si elle perdait ses forces, elle s’était assise alors qu’elle devenait déprimée. Même si elle s’était déjà préparée à cela, en sachant qu’il y avait d’autres femmes comme épouse, elle avait l’impression qu’une main énorme avait serré son cœur, ce qui lui causait une certaine sorte de douleur. À ce moment-là, elle était devenue si déprimée qu’elle avait failli s’évanouir sur place.

« Cousine, rentrons ! La maison me manque, » après un bon moment, Si Bi aux yeux pleins de larmes avait dit cela en s’étouffant avec des sanglots.

Susu soupira. Une femme du clan Moxi tombant amoureuse d’un homme déjà marié était condamnée à ne pas avoir de bon résultat. Elle avait pris Si Bi contre sa poitrine, lui avait tapoté le dos et l’avait consolée. « D’accord, rentrons à la maison. »

Avec un mouvement rapide du carrosse, un cœur brisé, un amour démembré se dirigea vers un lieu lointain, jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.

 

***

 

En marchant vers l’ouest avec une ambiance de voyageurs passant d’un lieu de beauté à un autre, Long Yi et son groupe avaient également atteint la frontière ouest de l’Empire de la Fière Lune. Après avoir franchi la Principauté de Mea, ils atteindraient la périphérie de la forêt elfique. La Principauté de Mea était un très petit pays de plusieurs millions d’habitants, mais sa superficie était deux fois plus grande que celle de la Cité du Dragon en Plein Essor, y compris naturellement le district suburbain.

La Principauté de Mea était adjacente à l’Empire de la Fière Lune, à la forêt elfique et aux montagnes de Hengduan, et en plus de cela, il fallait ajouter la célèbre Académie de Magie Sainte du Continent des Vagues Bleues. Le degré d’épanouissement de cet endroit n’était pas inférieur à la capitale des trois grands empires. Les marchands ambulants allaient et venaient dans un flux sans fin, et l’on pouvait voir des hommes-bêtes de rang différent et ainsi que d’autres races partout.

Long Yi et son groupe étaient entrés dans la Principauté de Mea et avaient regardé avec enthousiasme une grande variété de races. Avec tant de races dans un même lieu, leurs différents types de culture et leurs différences de foi déclenchaient toujours un certain nombre de conflits. Ainsi, des incidents provoquant des combats se produisaient occasionnellement à l’intérieur de la Principauté de Mea, ce qui faisait que les gardes de la Principauté de Mea responsables de la gestion de la ville étaient dans une situation difficile. En fait, ce qui se passait devant eux avait fait savoir à Long Yi qu’il y avait un spectacle vivant à voir.

Long Yi et son groupe s’étaient faufilés dans la foule et avaient vu une grosse bagarre à l’intérieur de cette cohue. Il y avait dix solides hommes-bêtes du Clan des Lions qui attaquaient actuellement un chevalier portant une armure rouge sang. En regardant la couleur du douqi de ce chevalier, ce chevalier devrait être un épéiste. Il n’était pas à cheval, et quelques sacs étaient éparpillés sur le sol, appartenant évidemment à ce chevalier.

« Le Régiment des Chevaliers Ensanglantés, » après avoir regardé ce chevalier, Long Yi avait vu un emblème familier du régiment. Cet emblème était naturellement le symbole venant de l’Empire du Dragon Violent et il s’agissait de celui de l’un de ses régiments d’élite, la Légion du Dragon Violent.

Long Yi fronça les sourcils, bien qu’il ne voulait pas l’admettre, mais son corps humain était après tout celui d’une personne de l’Empire du Dragon Violent, de plus, il possédait une sorte de sens particulier d’appartenance envers le mot Dragon (Long) de ce pays. De plus, la Légion du Dragon Violent était essentiellement l’armée du clan Ximen.

« Il semble que j’ai besoin de m’occuper des affaires des autres une fois de plus, » murmura Long Yi. Alors que ce chevalier était sur le point de ne plus pouvoir continuer à se battre, la silhouette de Long Yi s’illumina un instant, et un mouvement de Frappe du Dragon Violent avait produit un arc de cercle bleu clair dans l’air.

L’épée s’était brièvement illuminée, et tout le monde s’était figé. Et ces dix guerriers du Clan des Lions regardaient maintenant Long Yi qui était soudainement apparu dans le cercle de combat en une fraction de seconde. Et juste à ce moment-là, avec plusieurs sons de « kacha », plusieurs fissures étaient apparues sur les armes se trouvant dans leur main, puis elles s’étaient brisées en plusieurs morceaux. Ces dix hommes-bêtes du Clan des Lions se regardèrent avec consternation et tous avaient une expression de vénération sur leur visage.

Les hommes-bêtes avaient toujours respecté les forts, et le coup d’épée de Long Yi choquant et extrêmement beau avait rempli leur cœur d’admiration. Après cela, ils avaient tous fait preuve de courtoisie et s’étaient éloignés, ce qui avait mis Long Yi quelque peu dans l’embarras.

« Est-ce que ça va ? » Long Yi se retourna et demanda ça au chevalier qui le regardait en état de choc. Long Yi était un peu curieux de savoir pourquoi le Régiment des Chevaliers Ensanglantés était venu dans la Principauté de Mea.

« Je-Je vais bien, » répondit le chevalier en bégayant.

« Très bien. Tout à l’heure, vous vous êtes bien battu et vous n’avez pas fait perdre la face à l’Empire du Dragon Violent, » Long Yi avait tapoté sur l’épaule de ce chevalier et avait dit ça avec un sourire. Après cela, il s’était dirigé vers son groupe et avait disparu parmi la foule dans la rue.

Ce chevalier du Régiment des Chevaliers Ensanglantés était resté là sans rien faire pendant un long moment, puis il s’était soudainement levé et s’était cogné la tête, et avait crié. « Jeune Maître Ximen, c’était le Jeune Maître Ximen, je dois rapidement revenir et le dire à Son Altesse la princesse. »

De l’intérieur de la suite la plus luxueuse de l’une des auberges les plus luxueuses de la Principauté de Mea, Long Ling’er regardait avec indifférence la scène animée de l’extérieur, mais ses yeux manquaient complètement de concentration. Et Ximen Wuhen tenait actuellement un livre de base sur la magie de lumière et elle était plongée dans sa lecture. En ce moment, son tempérament et son expression étaient très similaires à l’apparence de Wushuang quand elle lisait. Mais contrairement à l’arrogance glaciale de Wushuang sous une apparence indifférente, celle de Ximen Wuhen était au-dessus des attraits matériels de la douceur du monde.

À ce moment, un bruit de porte était venu de l’extérieur, réveillant deux beautés exceptionnelles enivrées dans leur monde respectif.

Ximen Wuhen fronça légèrement les sourcils, se leva et ouvrit la porte. Elle savait que cette personne n’était pas un étranger parce qu’elle savait que la zone était gardée par le Régiment des Chevaliers Ensanglantés, rendant impossible à tout étranger de l’atteindre.

En voyant ce chevalier frapper à la porte, le chevalier qu’elle avait envoyé faire ses courses, son teint s’était un peu adouci et elle avait demandé. « Avez-vous acheté les choses demandées ? »

Le chevalier était stupéfait, il s’était précipité avec impatience pour les avertir, alors il avait oublié de ramasser les choses éparpillées sur le sol.

« Vous n’avez pas pu acheter ? » demanda Ximen Wuhen.

« Non, pas du tout, » le chevalier répondit hâtivement et avec anxiété.

« Et qu’est-ce qu’il y a ? » demanda Ximen Wuhen avec son expression douce comme avant.

Le chevalier avait commencé à parler de son conflit avec les hommes-bêtes du Clan des Lions. À ce moment, Long Ling’er s’était mise à parler avec froideur après être sortie de l’intérieur de la pièce. « Qui a osé agir ainsi ? Qui intimide les habitants de mon Empire du Dragon Violent ? Emmenez-moi là-bas. »

Ximen Wuhen avait arrêté Long Ling’er et avait dit. « Que s’est-il passé après ? S’il y en avait dix qui vous attaquaient, alors comment avez-vous pu fuir ici ? »

Le visage de ce chevalier était instantanément devenu rouge, puis parfaitement droit, il déclara avec colère. « Le Régiment des Chevaliers Ensanglantés mourra au combat, mais ne s’enfuira jamais. »

Voyant son apparence agitée, Ximen Wuhen n’avait pas pu s’empêcher d’être stupéfaite, puis elle s’était soudain rendu compte qu’elle avait poignardé sa fierté, alors elle déclara avec douceur. « Je suis désolée, j’ai fait des remarques déplacées. »

Après que la fille aînée de Ximen se soit excusée, la colère de ce chevalier avait également disparu, et il avait dit. « Je n’étais naturellement pas un adversaire pouvant vaincre ces dix hommes-bêtes du Clan des Lions, mais plus tard quelqu’un m’a aidé à les repousser. »

« Qui ? » demanda Long Ling’er.

« C’est... est..., » le chevalier leva légèrement les yeux et regarda Ximen Wuhen et Long Ling’er. Il ne savait pas quelles seraient les conséquences s’il disait que la personne qui l’avait aidé était le même jeune maître Ximen qui avait violé la princesse.

« Qu’est-ce qui s’est passé, Zhizhi Wuwu ? Je vous ordonne de parler rapidement, » déclara Long Ling’er en colère.

Le chevalier fut effrayé, puis se plaça droit, et il déclara d’une voix forte. « Le jeune Maître Ximen a sauvé votre subordonné. »

À ce moment-là, Ximen Wuhen et Long Ling’er avaient tremblé de la tête aux pieds. Le corps charmant de Long Ling’er était encore plus tremblant, et son teint pâlissait sans trace de rougeur sur son visage.

« Pour que cela soit clair. Quel jeune maître Ximen ? » Ximen Wuhen avait soutenu Long Ling’er qui se tenait déjà debout de façon instable, puis elle demanda cela.

« Le petit maître Ximen, » voyant Son Altesse la princesse sur le point de perdre connaissance, ce chevalier ne pouvait s’empêcher de retirer son corps, de peur que la princesse ne le tue en raison de sa colère.

Cette voix bourdonnait dans la tête des deux filles. Elles n’avaient jamais pensé qu’elles rencontreraient de façon inattendue dans cet endroit cette personne qu’elles ne voulaient plus voir pour le reste de leur vie. Ximen Wuhen s’était remémoré le geste irrespectueux du second frère envers elle juste avant de partir, ne pouvait s’empêcher de se mettre en colère. Elle avait déjà juré que si elle le rencontrait à nouveau, elle lui rendrait certainement la faveur de cette humiliation.

« Où est-il ? Emmenez-moi immédiatement là-bas, » Long Ling’er serra ses dents et l’ordonna. Elle n’oubliera jamais ce cauchemar qu’elle avait vécu cette nuit. Quand Ximen Yu, cet escroc pervers avait utilisé cette chose laide pour l’enfoncé dans son corps. À ce moment-là, une haine profonde avait été gravée dans ses os et dans son cœur ce qui la condamnait à le ressentir toute sa vie. Depuis, jour et nuit, cela avait rongé son cœur déjà gravement endommagé.

« Je ne sais où il est. Après m’avoir sauvé, il a rejoint ses compagnons et est parti, » le chevalier déclara ça en tremblant. L’expression actuelle de Son Altesse la princesse était trop terrifiante.

À ce moment, Ximen Wuhen avait analysé la situation, et elle avait demandé. « Êtes-vous vraiment sûr que c’était bien Ximen Yu ? Avec son niveau de combat intermédiaire, comment vous a-t-il sauvé ? »

« Je ne l’ai pas confondu. Le jeune Maître Ximen a utilisé le Douqi du Dragon Violant. Comment puis-je faire une erreur quand à ça ? De plus, il a déjà au moins atteint le royaume des Maîtres à l’Épée. D’un seul geste, il a réduit en pièces les armes de ces dix hommes-bêtes, » le chevalier se souvenait du mouvement extraordinaire de Long Yi, et ses yeux avaient révélé involontairement le respect.

« Maître de l’Épée ? Comment peut-il progresser si vite ? Et ses compagnons, quels étaient leurs traits de caractère ? » Ximen Wuhen fronça les sourcils et demanda. Naturellement, elle n’arrivait pas à croire qu’un second frère bon à rien atteindrait le royaume des Maîtres de l’Épée en si peu de temps. Même son frère aîné Ximen Tian qui était dans la fleur de l’âge était simplement dans le royaume des Épéistes.

Ce chevalier avait répondu en se remémorant de la scène. « Il y avait trois femmes et un homme. Les trois femmes avaient le visage couvert d’un voile, et cet homme était un homme-bête du Clan du Taureau. Ils avaient tous l’air très forts. »

En entendant que Long Yi avait trois femmes à ses côtés, une phrase était apparue simultanément dans le cœur de Ximen Wuhen et Long Ling’er : Un chien ne peut pas s’empêcher de manger de la merde !

***

Chapitre 81 : L’Attraction attire-t-elle les Calamités ?

Lu Xiya connaissait bien la Principauté de Mea parce que la forêt elfique n’était pas loin d’ici. Chaque fois qu’elle devait partir et revenir, elle devait passer par ici. Elle devint ainsi la guide et c’était elle qui conduisit tout le monde errant dans les grandes rues et les petites ruelles de la Principauté de Mea. Bien que la Principauté de Mea ne soit pas très grande, il leur faudrait quand même plusieurs jours pour visiter tous les lieux.

Peut-être parce qu’elle était presque à la maison, Lu Xiya semblait particulièrement excitée. Tout au long de la route, elle n’arrêtait pas de bavarder. Effectués par son excitation, Long Yi et les autres s’amusèrent tout au long de la route.

Très vite, un jour passa, et le ciel devint sombre. Long Yi avait l’intention de partir pour la forêt elfique après avoir passé la nuit dans la Principauté de Mea. Selon la légende, la Forêt des Elfes était comme le pays des fées, donc il avait hâte de visiter cet endroit, de plus, il y avait beaucoup de belles elfes, ce qui était un festin pour ses yeux.

À proximité, ils avaient trouvé une luxueuse auberge pour y rester dormir et ils y avaient commandé un tas de plats. Après une journée de lèche-vitrine, l’estomac de tous grondait de faim.

« Comment se fait-il que les plats ne soient toujours pas ici, ah ? » Lu Xiya pleurait en serrant l’estomac.

« C’est seulement maintenant que tu as faim, non ? Lorsque tu faisais du lèche-vitrine, n’étais-tu pas encore pleine d’énergie ? » Long Yi avait gratté le petit nez d’une Lu Xiya et il l’agaça.

« À ce moment-là, je n’avais pas faim, mais maintenant j’ai tellement faim que je peux même manger toute une vache, » déclara Lu Xiya d’un air misérable.

« N’avons-nous pas déjà une vache à côté de nous ? Tu peux le manger, et je pense que ça ne le dérangera pas, » déclara-t-il en montrant du doigt le Taureau Barbare.

« Chef, ne fais pas ça. Ce vieux taureau n’est pas encore marié, alors attends que je me marie et que j’aie un bébé. N’est-ce pas mieux ainsi ? » répliqua le Taureau Barbare avec une expression aigre au visage. Après avoir toujours entendu Long Yi et les taquineries habituelles de ses femmes, lui qui ne savait pas plaisanter auparavant, avait déjà appris à faire des blagues.

Bien sûr, la réplique du Taureau Barbare avait fait rire Lu Xiya. Même le coin de la bouche de Wushuang était légèrement plié vers le haut, devenant un sourire.

À ce moment, avec un coup à la porte, un appel respectueux et poli du serveur vint de l’extérieur.

La porte s’ouvrit, et plus de vingt serviteurs entrèrent de l’extérieur en une seule ligne. Chacun d’entre eux portait dans ses mains deux assiettes de plats cuisinés. Long Yi avait cependant vu des ombres rouges défiler à l’extérieur, de sorte qu’il n’avait pas pu s’empêcher de froncer les sourcils. Les soldats du Régiment des Chevaliers Ensanglantés ? Pourquoi étaient-ils suivis ? En se retournant, Long Yi sentit le regard interrogateur de Wushuang. Il semble qu’elle avait aussi découvert des personnes qui suivaient ces personnes.

Long Yi était resté calme et recueilli. Il pensait que les soldats du Régiment des Chevaliers Ensanglantés auraient pu reconnaître son identité et le suivre, après tout, ils étaient également sous le commandement des forces armées du clan Ximen.

Après avoir bu et mangé à volonté, tout le monde était retourné dans leurs chambres. Peut-être qu’elles avaient déjà un accord tacite entre Leng Youyou et Lu Xiya. Les deux femmes venaient toujours auprès de Long Yi, mais une seule à la fois par jour. Le grand rêve de Long Yi où la situation séduisante de tous les trois dormant ensemble ne s’était jamais réalisée, ce qui lui avait causé une démangeaison insupportable, mais il n’allait rien faire face à ça.

Savourant cet instant, Long Yi s’allongeait sur le canapé doux avec une jambe sur l’autre et sirotait légèrement du bon vin aux fruits. Mais ses yeux regardaient vers la salle de bains où Leng Youyou se trouvait dans son bain.

En écoutant ce son de l’eau, Long Yi n’avait pas pu s’empêcher d’imaginer ce que Leng Youyou faisait en ce moment dans la salle de bain et cela avait rendu son cœur chatouilleux, et le membre inférieur de Long Yi devient aussi agité. Il posa sa coupe de vin, marcha légèrement. Puis il avait immédiatement vu Leng Youyou assise à l’intérieur de la baignoire. Il l’observait par l’espace laissé entrouvert de la porte de la salle de bains. Ce dos rose clair et propre, d’une couleur impeccable, avait captivé son âme.

Long Yi poussa légèrement la porte, puis il entra. Mais, juste au moment où il voulait la serrer par-derrière, qui aurait cru que Leng Youyou l’éviterait, et qu’une grande quantité d’eau se serait déversée vers lui. Long Yi ne l’avait naturellement pas esquivé, et avait laissé l’eau se répandre sur lui, l’arrosant copieusement.

« Je savais que c’était toi, mon mari puant qui voulait jouer un sale tour. Il semble que ce n’est pas encore une leçon suffisante, » Leng Youyou avait dit ça avec un sourire charmant. Et ces deux belles et tendres cerises roses étaient encore plus éblouissantes pour Long Yi ce qui avait fait bouillir son sang de bête.

Long Yi enleva instantanément ses vêtements et sauta dans la baignoire en se pressant contre le corps nu, doux et enflammé d’une belle femme. Ce sentiment de soie avait fait fluctuer l’état d’esprit de Long Yi. Il riait étrangement, et utilisa sa grande main pour tenir ces deux beaux seins avant de lui déclarer. « Dans ce cas, je veux recevoir une leçon encore plus profonde. »

Leng Youyou avait rougi, puis elle se tourna pour chercher la grande bouche de Long Yi. Après que quatre lèvres se soient liées ensemble, les deux amants cherchèrent fermement à s’enchevêtrer l’un avec l’autre.

Alors que de l’autre côté, Wushuang était également assise à l’intérieur de la baignoire à nettoyer son élégant corps de jade sans égal. Sa poitrine douce et blanche était apparue indistinctement à l’intérieur de l’eau, ce qui par rapport à la tentation de la chair serait encore plus capable de faire jaillir le sang des hommes. Si les hommes contemplaient cette image présente en ce moment, cette image d’une telle beauté dans un bain, alors ceux qui avaient une faible capacité d’endurance pourraient mourir après avoir vu leurs vaisseaux sanguins exploser violemment. Sa silhouette était si fine comme celle d’une déesse face à qui tout le monde ne pouvait pas résister.

À cet instant exact, le beau corps de Wushuang avait soudainement tremblé. Une sensation de chaleur et de picotement était directement venue jusqu’à son cœur en passant par le bas-ventre, et elle avait l’impression que rien d’autre que des gémissements ne résonnait dans ses oreilles.

« Pervers ! Encore une fois en train de jouer de sales tours, » Wushuang fit grincer ses dents tout en le maudissant. Tout en tenant son corps, elle n’avait pas réussi à arrêter cette forte sensation.

Wushuang avait fermé à moitié ses beaux yeux tout en haletant. Tout son corps lui donnait l’impression d’avoir deux grandes mains qui la caressaient sans arrêt, la réconfortant, la rendant à la fois gênée et en colère. Elle avait déjà pensé à en parler avec Long Yi, mais comment pouvait-elle, en tant que fille pure et noble, le dire à haute voix ?

Quand la verge de Long Yi brûlante s’enfonçait profondément dans la fleur étroite de Leng Youyou, Wushuang avait eu l’impression que c’était arrivé à elle-même et tout son corps tremblait en réponse. En même temps que le martèlement de Long Yi devient de plus en plus féroce, son corps de jade subissait des spasmes involontaires.

Wushuang avait serré étroitement ses dents blanches nacrées, puis, endurant les vagues de plaisir inconnu, elle replaça ses vêtements et retourna au lit en se disant qu’elle devrait s’endormir. Mais juste à ce moment, elle sentit une violente douleur s’étendre à partir de la mer de conscience dans sa tête, qui s’accompagnait d’une sensation de bourdonnement dans ses oreilles. Wushuang répandit des sueurs froides dans la douleur et sentit dans sa mer de conscience comme si un ballon rempli d’air se faisait soudainement piquer par des millions et des millions d’aiguilles, provoquant une fuite graduelle de son pouvoir magique vers l’extérieur.

La douleur devint de plus en plus importante, et tout le charmant corps de Wushuang se recroquevilla tout en frissonnant en raison du froid. Et sa main de jade tenait fermement le drap de lit.

« Long Yi, ce gros bâtard, » quand la douleur devenait difficile à supporter, Wushuang murmura en maudissant la première personne qu’elle avait vue après avoir ouvert les yeux. Même si elle ne voulait pas l’admettre, elle savait d’instinct qu’elle pouvait compter sur lui.

Mais en ce moment même, Long Yi venait de finir de remuer vigoureusement avant de se replacer dans sa femme. Et Leng Youyou, comme si elle n’avait pas d’os dans son corps, était physiquement paralysée alors qu’elle reposait sur la poitrine de Long Yi avec son doux corps relâché.

Juste à ce moment-là, Long Yi ne savait pas pourquoi, mais il ressentit soudain que son cœur se serrait, comme s’il entendait Wushuang l’appeler dans la douleur.

Long Yi savait, depuis le moment où Wushuang s’était réveillée du cercueil de cristal de la Cité Perdue, qu’ils avaient tous les deux une sorte de lien télépathique assez intrigante.

Long Yi avait tenu Leng Youyou dans ses bras et l’avait couchée sur le lit, puis après s’être rapidement habillé, il s’était précipité avec anxiété vers la chambre de Wushuang. Après avoir placé son oreille sur sa porte, il avait écouté. Bien sûr, il avait entendu ses délires dans la douleur. Long Yi n’avait pas perdu de temps. Il avait immédiatement ouvert la porte et s’était précipité dans sa chambre. Là, il avait vu Wushuang en boule qui frissonnait continuellement.

« Wushuang, qu’est-ce qui t’arrive ? » Long Yi s’était précipité et l’avait soutenue. Son beau visage et ses lèvres étaient pâles, sans un soupçon de rougeur, et tout son corps était trempé de sueur froide. Cette couche extrêmement fine de vêtements de nuit collait à son beau corps révélant complètement ses courbes, mais Long Yi qui brûlait d’inquiétude n’était pas d’humeur à l’admirer.

En entendant la voix de Long Yi, Wushuang avait ouvert les yeux et chuchota comme si elle dormait, parlant avec beaucoup de difficulté. « J’ai mal à la tête, très froide. »

Long Yi s’était empressé de serrer Wushuang dans ses bras et de faire circuler sa force interne. Il avait entouré tout son corps. Voyant Wushuang dans une telle douleur, Long Yi se sentait angoissé et avait maudit les cieux. Il avait fait infiltrer son pouvoir spirituel dans sa mer de conscience, voulant jeter un coup d’œil sur la raison pour laquelle sa tête lui faisait soudainement mal. Mais juste au moment où son pouvoir spirituel était entré, il avait découvert que la conscience de la mer de Wushuang était comme un vortex. Il devint pâle en raison de la peur et retira son pouvoir spirituel. Si son pouvoir d’esprit n’était pas plus fort que le sien, alors il aurait pu se transformer en idiot tout à l’heure.

Il ne pouvait pas trouver de méthode pour résoudre ce problème, si bien que Long Yi n’avait pas d’autre choix que de la serrer dans ses bras et de s’asseoir sur le lit de cette façon. Puis il utilisa sa force intérieure pour réchauffer sans cesse ce corps glacial.

Wushuang fermait les yeux, ses sourcils étaient fermement plissés à cause de la douleur et sa bouche murmurait souvent quelques fragments de mots. Long Yi entendait parfois des mots qui semblaient être le nom d’une personne, mais il ne connaissait pas la personne qu’elle appelait.

Ne me dites pas que sa mémoire est en train d’être restaurée ? Long Yi pensait intérieurement.

À ce moment-là, les yeux de Long Yi avaient soudain brillé de violence, alors qu’il sentait une puissante fluctuation magique à l’extérieur. S’appuyant sur son intuition, il semblerait que d’autres personnes avaient des desseins diaboliques envers lui.

Voyant que Wushuang était devenue ainsi, Long Yi était déjà anxieux, mais maintenant quelqu’un était venu pour chercher querelle, alors il ne pouvait pas s’empêcher de se mettre en colère. Il avait déplacé sa paume de la main vers la fenêtre. Puis, avec un bruit d’écrasement, sa frappe de QI avait franchi la fenêtre.

Un éclat de barrière de couleur jaune-brunâtre flasha, et son attaque avait rebondi et se dissipa. Long Yi regarda le magicien se trouvant de l’autre côté de la fenêtre avec rage, dans l’intention de lui donner gentiment une leçon.

Alors qu’il regardait ce personnage flottant à l’extérieur, Long Yi s’était soudain figé, et un regard d’incrédulité était apparu sur son visage.

***

Chapitre 82 : Frappe imbriquée avec le tourbillon de Douqi glacial

Alors qu’il regardait cette personne flottant à l’extérieur, Long Yi s’était soudain figé, et un regard d’incrédulité était apparu sur son visage.

Avec une brise légère soufflant doucement dans ses cheveux soyeux, cette jeune fille était très belle, si belle qu’elle semblait ne pas venir de ce monde mortel. Et avec cette intention de tuer extrêmement dense qu’elle émettait, elle ressemblait à un ange venu de l’enfer.

Le cœur de Long Yi devint instantanément troublé, et c’était comme une boule de ficelles enchevêtrée, plus il essayait de les défaire, plus elle devenait désordonnée.

« Long Ling’er, » Long Yi avait laissé sortir ces trois mots avec difficulté. Cette jeune fille avait marqué son cœur d’une marque éternelle. Mais quel genre de sentiment avait-il envers elle ? Long Yi lui-même ne le savait pas. Peut-être s’agit-il de culpabilité ou d’autres sentiments.

Long Ling’er flottait en silence à l’extérieur de la fenêtre, tout en regardant sans expression Long Yi ainsi que sa poitrine et celle de cette jeune fille d’une beauté sans pareille et tremblante. Sans aucun doute, la beauté de Wushuang l’avait choquée, mais à ce moment précis dans ce type de situation, Long Ling’er avait manifestement mal compris. Elle pensait que Long Yi avait utilisé des moyens méprisables sur Wushuang.

« Ximen Yu, misérable, » la bouche de Long Ling’er s’ouvrit légèrement, et elle crachait néanmoins des paroles d’une froideur glaciale.

Long Yi était sorti de son état de choc, puis il regarda les yeux de Long Ling’er qui étaient comme un ciel étoilé d’automne, mais qui aurait perdu sa couleur, devenant vide et glacial. Son cœur fut comme pressé par un morceau de gros rocher, se sentait étouffé et déprimé. Depuis qu’il avait fait changer Long Ling’er en cette apparence, il avait une responsabilité irréductible envers elle.

« Veux-tu me tuer ? » Long Yi baissa la tête et s’approcha avec affection de la belle chevelure de Wushuang qui était collée sur son front et il la déplaça sur le côté.

Long Ling’er avait simplement reniflé froidement, et avait levé la baguette magique tenue dans sa main, provoquant une aura flamboyante et chaude qui se répandait tout autour d’elle.

Et juste à ce moment-là, le Taureau Barbare, Lu Xiya et Leng Youyou s’étaient précipités dans la pièce. Puis, voyant Long Ling’er à l’extérieur de la fenêtre, ils furent stupéfaits.

« Long Yi, qu’est-il arrivé à la grande sœur Wushuang ? » Remarquant Wushuang se trouvant contre la poitrine de Long Yi, Lu Xiya avait immédiatement demandé cela en état de choc. Ses yeux cependant regardaient Long Ling’er avec hostilité, puis sortant le Souffle de la Grande Nature, elle avait directement dirigé une flèche vers Long Ling’er.

« Elle a soudainement eu mal à la tête, et tout son corps est devenu glacé. J’ai vérifié, mais je n’ai trouvé aucune raison à cela, » Long Yi soupira légèrement avant de répondre.

« Alors qui est-elle ? » désignant Long Ling’er qui flottait à l’extérieur de la fenêtre, Leng Youyou le lui avait demandé. Cette jeune fille avait l’intention meurtrière dense en direction de Long Yi, ce qui l’inquiétait.

Long Yi fixa les yeux vides pendant un certain temps, puis, avec une expression complexe dans les yeux, il répondit : « Elle est Long Ling’er, la Petite Princesse de l’Empire du Dragon Violent. »

Leng Youyou et Lu Xiya se regardent avec consternation, leur homme devient de plus en plus mystérieux. Elles ne pouvaient même pas deviner comment il s’était attiré la haine de la princesse, alors elles s’étaient retirés d’un côté, puis avaient regardé tranquillement le regard meurtrier de cette princesse. Peut-être que Long Yi aurait pu laisser tomber cette personne ou quelque chose comme ça, alors elles avaient décidé de ne pas intervenir dans ce genre d’affaire émotionnelle.

Après avoir vu l’apparition de ces trois femmes, le cœur de Long Ling’er avait eu des vagues terrifiantes. Lorsqu’elle avait appris que les trois femmes portaient un voile dans le rapport du Régiment des Chevaliers Ensanglantés, elle pensait à l’époque qu’il s’agissait de femmes douteuses qui suivaient Ximen Yu ou qui le suivaient pour sa richesse. Mais maintenant, elle savait que ses pensées antérieures étaient complètement fausses. Ces trois jeunes filles, chacune de leur apparence était aussi belle que la sienne, et leur aura n’étaient pas quelque chose que les femmes ordinaires pouvaient posséder.

Mais parce que Long Ling’er détestait Long Yi jusqu’au plus profond d’elle, d’autant plus que le dicton « les préjugés meurent difficilement », elle croyait fermement que Long Yi avait dû utiliser une sorte de moyen pour les tromper.

À ce moment-là, le Taureau Barbare avait soudainement demandé bêtement : « Chef, cette petite princesse est aussi ta femme ? »

Long Yi était stupéfait, et son humeur dépressive se détendit grâce aux paroles du Taureau Barbare. Après cela, il avait répondu avec un sourire. « Exact, c’est ma femme. »

« Qui est la femme de cet escroc pervers ? » Long Ling’er avait rugi, n’était plus capable de maintenir un état d’esprit stable. Peut-être que son esprit n’avait jamais été stable et lisse depuis cette nuit-là. Elle avait immédiatement commencé à rassembler frénétiquement le mana, et la chaleur dégagée par l’élément magique du feu semblait vouloir brûler même l’air.

« Tu es ma femme, et tu le seras toujours, » ces mots que Long Yi avait dits après qu’il l’eut violée avaient toujours résonné dans l’esprit de Long Ling’er.

Long Yi avait vu Long Ling’er devenir hystérique, et il savait qu’elle brûlerait très probablement cette auberge avec sa magie. Alors il avait tenu Wushuang dans ses bras et s’était levé, puis s’était retourné et avait dit. « Vous restez tous ici. C’est une affaire entre nous. Je vous en parlerai plus tard. »

Voyant Lu Xiya et les autres hocher la tête, Long Yi n’hésita plus. Il avait sauté directement de la fenêtre. Et Long Ling’er l’avait naturellement suivi.

Le Taureau Barbare se gratta la tête et retourna dans sa chambre pour dormir, laissant derrière lui Lu Xiya et Leng Youyou assises sur le canapé avec une expression différente.

« Que Long Ling’er a dit que Long Yi était un escroc pervers, grande sœur Youyou, penses-tu que Long Yi prendrait un avantage bon marché sur d’autres personnes ? » demanda Lu Xiya. Dans son cœur, bien que son bien-aimé souriait toujours avec insolence, et de temps en temps, il en tirait de petits avantages et ainsi de suite, mais il était loin d’être un escroc pervers. Ces deux formulations offensantes si fortes devraient être si éloignées de Long Yi.

« Peut-être, » répondit doucement Leng Youyou. Sa mentalité était beaucoup plus mûre que Lu Xiya. Elle pouvait ressentir le chagrin et la haine de Long Ling’er. Ce n’était absolument pas à cause de quelque chose de simple comme prendre un petit avantage, peut-être... Leng Youyou n’osait pas penser plus que ça.

Tenant Wushuang dans ses bras, Long Yi flottait élégamment vers l’avant, et Long Ling’er le suivait avec une distance fixe entre eux. La raison pour laquelle il n’avait pas laissé Wushuang dans l’auberge et laissé Lu Xiya et Leng Youyou s’occuper d’elle était que si sa force interne ne supprimait pas son état, alors même que lui ne savait pas quel type de douleur Wushuang souffrirait.

Après être arrivé à la périphérie inhabitée, Long Yi s’était arrêté. Par coïncidence, cet endroit avait également un bois à proximité. Et dans cette nuit sombre, cet endroit semblait très semblable à l’endroit de l’époque où Ximen Yu avait posé ses mains sur Long Ling’er.

Long Ling’er avait naturellement aussi remarqué ce détail, puis son teint avait immédiatement pâli et s’était arrêté en plein vol. Même ses mains tremblaient de façon incontrôlable.

« Ne veux-tu pas me tuer ? Maintenant, as-tu peur ? » Long Yi gloussa légèrement et il lui déclara ça. Il avait une expression détendue sur son visage parce que Long Ling’er était déjà sa femme, quoiqu’il arrive, ce point ne changerait jamais. Puisqu’elle voulait se venger, alors il la laisserait se venger, puisqu’elle ne pouvait pas le tuer.

Voyant le regard détendu de Long Yi, Long Ling’er n’avait pas pu s’empêcher de grincer des dents. Cette ordure après l’avoir violée, non seulement il était encore libre et au-delà de la loi comme avant, mais en plus, il s’amusait encore avec des femmes qu’il trouvait ici et là. Alors comment son cœur, qui vivait dans la douleur, pouvait-il accepter cela ? Cela avait rempli son cœur d’une haine extrême.

« Pose-la ! Je ne veux que te tuer toi. Je ne veux pas qu’elle t’accompagne jusqu’à la mort, » dit froidement Long Ling’er.

Long Yi regarda Wushuang contre sa poitrine pendant un moment, puis secoua la tête avant de lui répondre. « Je ne peux pas la poser. Et elle ne m’accompagnera pas jusqu’à la mort parce que tu ne peux pas tuer. »

Long Ling’er n’avait plus rien dit, mais elle commença à la place à chanter. « Oh Grand Dieu du Feu, s’il vous plaît, donnez-moi la force. Avec la flamme du dragon violent, brûlez tous les obstacles, Attaque du Dragon du Feu. »

Long Yi se tenait calmement à un endroit éloigné en attendant qu’elle finisse son incantation. S’il voulait vraiment la tuer, alors c’était aussi facile que de déplacer sa paume. Bien que sa vitesse de chant soit très rapide, Long Yi pouvait la tuer bien avant qu’elle ne puisse déclencher sa magie.

Une masse dense d’éléments magiques du feu avait formé un long dragon de feu qui s’était précipité vers Long Yi avec un fort rugissement de dragon. C’était la compétence magique du dragon du feu de rang 9, et sa puissance était très grande. De plus, la température était si élevée qu’elle pouvait faire fondre une plaque de fer.

Voyant cette magie du dragon du feu, Long Yi avait été surpris en réalisant que Long Ling’er s’était élevée dans le rang et était entrée dans le royaume des Mages. Long Yi avait continuellement esquivé et avait acquis une grande distance entre eux. Mais ce dragon du feu n’avait pas disparu. À la place, sous les ordres de Long Ling’er, il avait encore une fois changé de direction et avait continué à le poursuivre. Long Yi n’avait pas pris la peine d’esquiver à nouveau. Il avait tenu Wushuang d’une main, et tenant l’énorme épée qu’il avait sortie de l’intérieur de son anneau de transport dans son autre main, il avait directement rencontré de front avec le dragon du feu en insérant du QI du froid dans la lame de son épée.

« Frappe Intercroisée du Douqi du Tourbillon du Vent, » Long Yi avait soudainement rugi, envoyant un coup d’épée de glace et de givre qui s’avança dans le ciel, tournoyant, formant un tourbillon de glace. Ce tourbillon avait complètement englouti ce dragon de feu, sans même laisser derrière lui une étincelle résiduelle. C’était le coup que Long Yi avait créé en fusionnant son douqi de glace et le coup d’épée de la Chine Frappe du Tourbillon Intrecroisé. Après avoir soigneusement étudié l’attribut de douqi, il avait commencé à essayer de fusionner ces mouvements.

Long Ling’er regardait Long Yi et le ciel avec un choc sur son visage. Elle n’avait pas encore atteint le royaume des Mages, mais en portant ce collier de feu de niveau subdivin, sa force avait été renforcée d’un niveau, et sa capacité de mana avait également été augmentée, mais elle ne pouvait utiliser cet effet qu’une seule fois par jour. Et la magie qu’elle avait déclenchée avec l’enchantement de cet accessoire avait été si facilement dissoute par Long Yi, alors comment ne pourrait-elle pas être choquée ?

« Comme je l’ai dit, tu es incapable de me tuer, il vaudrait mieux..., » déclara Long Yi en souriant. Mais avant qu’il n’ait pu finir de parler, des rangées d’épines acérées avaient poussé du sol en dessous de lui, et des météores avaient plu vers lui depuis le ciel.

Long Yi s’était immédiatement envolé, laissant derrière lui des images dans le ciel, il avait évité la pluie de météores. Il avait oublié que Long Ling’er était une magicienne de l’attribut du feu et de la terre, ayant presque atteint le rang de Mage.

Long Yi n’avait plus l’humeur à traîner avec Long Ling’er. Il avait utilisé le Grand Déplacement du Cosmos jusqu’à sa limite, puis était soudainement apparu derrière elle dans l’air, et avait placé sa lame froide sur son cou.

***

Chapitre 83 : Combustion du jade et de la pierre commune

Long Yi n’avait pas perdu son temps avec Long Ling’er. Il avait directement utilisé le Grand Déplacement du Cosmos jusqu’à sa limite, et était soudain apparu derrière elle comme s’il venait de nulle part. Puis il avait placé sa lame froide de son épée sur son cou.

« Long Ling’er, tu as perdu, » déclara Long Yi avec un rire étouffé. De son point de vue, il pouvait clairement voir cette chair de poule visible sur le cou tendre de Long Ling’er, blanc comme neige.

Long Ling’er frissonna. En pensant qu’elle était à nouveau tombée entre les mains de cet escroc pervers, elle ne pouvait s’empêcher de trembler dans son cœur. Maintenant dans cette zone à l’extérieur de la ville, inhabitée, il pourrait... certainement aller jusque là, alors Long Ling’er avait tremblé. Si une telle chose se reproduisait, elle craignait de ne plus avoir de raison de vivre.

« Qu’est-ce que tu veux faire ? » Long Ling’er réprima sa peur et demanda froidement.

« Au cours d’un jour sans lune, nous, un homme seul et une femme seule, que penses-tu que je veuille faire ? » Long Yi avait souri et avait déclaré ça. Il pensait secrètement à lui faire peur parce qu’elle n’avait pas tiré une leçon de sa précédente erreur. Elle l’avait si facilement suivi dans un endroit si désertique et inhabité.

La rougeur sur le visage de Long Ling’er avait complètement disparu, et son visage était devenu presque transparent pâle. Après cela, ses yeux devinrent résolus, puis elle se tourna lentement vers Long Yi.

« Tu me veux vraiment ? » Long Ling’er fixa les yeux de Long Yi de ses yeux sans vie alors qu’elle lui demanda ça.

Long Yi avait été surpris, il n’avait pas compris ce qui lui était arrivé tout d’un coup. Il sentait que l’expression sur ses yeux était très effrayante, faisant frémir son cœur.

« Alors je te le donnerai, » quelle que soit l’expression de Long Yi, la main de jade de Long Ling’er avait tiré sur sa ceinture et elle l’avait jetée au loin, révélant son corset de soie d’un blanc pâle. Ces pics sains et forts de jade plein avaient semblé vouloir déchirer ses vêtements et en sortir. Et les deux cerises qui se détachaient un peu de là se rendaient visibles.

Il était indéniable que Long Yi avait été attiré par la belle silhouette et le paysage printanier (quelque chose de sensuel) de Long Ling’er. Il était momentanément distrait, puis son cœur avait soudain battu avec violence. Après ça, il s’était élancé sur elle.

Oui, Long Yi s’était précipité sur elle avec Wushuang toujours dans ses bras. Après ça, il n’avait pas tripoté les pics de jade de Long Ling’er ou son ravin isolé, mais tel un éclair, il avait attrapé sa main droite qui émettait de fortes fluctuations de magie.

« Long Ling’er, non, » une voix anxieuse s’était fait entendre par derrière.

Cette voix m’est familière, mais Long Yi n’avait pas eu le temps de réfléchir. Il avait attrapé la main droite tremblante de Long Ling’er, et en saisissant une pastille rouge qui était dans sa main, il l’avait repoussée au loin. Peu après, Long Yi avait pris Long Ling’er contre sa poitrine avec Wushuang, puis il avait fait circuler follement la force interne de l’Ao Tian Jue tout autour de leurs corps pour se protéger. À ce moment-là, Long Ling’er avait souri de façon inattendue, et son sourire était très doux, très beau et très touchant. C’était un sourire de soulagement, très pur et magnifique.

Tout autour de lui, des flammes avaient surgi. La terre avait tremblé et les montagnes avaient également tremblé. Avec cette pastille rouge au centre, un rayon de plusieurs centaines de mètres avait été enveloppé dans une explosion rouge.

Et Ximen Wuhen, qui n’était pas trop loin, regarda cette forte explosion, les larmes coulant silencieusement sur ses joues, en murmurant. « Long Ling’er, comment peux-tu être aussi bête que ça ? »

Tout au long de sa vie, Ximen Wuhen savait que Long Ling’er n’avait qu’une seule pastille où un sort de magie du feu interdit de rang 11 de « Magie Divine de Feu » avait été scellé dedans. C’était quelque chose que le maître du feu, l’Archimage Pu Xiusi avait offert en cadeau à l’empereur Long Zhan de l’Empire du Dragon Violent. Bien que la puissance de la magie scellée soit inférieure à celle de la même magie envoyée après avoir chanté l’incantation, cette magie scellée était après tout interdite en raison de sa puissance. Avec la force de Long Ling’er, elle avait lancé cette magie scellée dans une telle proximité, que cela ne pouvait qu’avoir comme mauvais résultat de brûler à la fois le jade et la pierre commune (tout sans discernement).

Une explosion rouge ardent s’était progressivement dispersée, et les alentours d’un rayon de quelques centaines de mètres ne pouvaient qu’être décrits comme ayant une apparence trop tragique pour qu’on puisse le regarder. Plus de la moitié du bois de la zone avait été détruit, le sol au centre de l’explosion s’était effondré sous l’effet de plusieurs chi, et des fragments de branches étaient éparpillés partout. Mais la silhouette de Long Ling’er et de son second frère, Ximen Yu, cette canaille n’étaient visibles nulle part. On pouvait supposer qu’ils n’avaient même pas laissé d’os.

Ximen Wuhen ne pouvait s’empêcher d’être triste du fond du cœur. Elle s’était accroupie et avait pleuré en raison de son chagrin. Sa meilleure amie, l’honorable Princesse de l’Empire, avait ainsi pris sa revanche, mais elle avait payé de sa vie.

En pleurant, Ximen Wuhen entendit soudain un sifflement. En levant la tête, à sa grande surprise, elle découvrit que le sol qui était dans un tel chaos commençait à bouger. Soudain, la terre avait été projetée dans toutes les directions, et avec un éclat de lumière bleue, un homme tenant deux femmes avait sauté depuis un trou dans le sol. Il était recouvert d’une couche d’une barrière d’une couleur bleu clair.

Long Yi avait reculé et avait fait un sourire ironique à l’intérieur de cette protection. La personnalité de Long Ling’er était trop intransigeante, choisissant en vérité la méthode de brûlé à la fois le jade et la pierre commune. En se remémorant de cette terrifiante explosion qui s’était produite quelques instants avant ça, le cuir chevelu de Long Yi s’était mis à le chatouiller, et des sueurs froides coulaient à flots sur son corps. C’était donc la puissance d’un sort magique interdit ? C’était naturellement trop terrifiant. Il semblerait qu’il était trop faible contre la puissance de la magie interdite, et les Maîtres Archimages étaient vraiment l’existence suprême par excellence. Si l’on voulait gagner contre eux, il n’y avait qu’un seul moyen, c’est-à-dire les vaincre avant qu’ils ne puissent lancer leur magie, sinon, seule la mort attendait son adversaire. Mais s’ils avaient plusieurs pastilles avec de la magie interdite scellées à l’intérieur, alors en jetant deux en même temps, même un Dieu ne pourrait pas les arrêter.

Juste à ce moment-là, la barrière bleu clair qui les entourait avait disparu. Après cela, Long Yi regarda la poitrine de Wushuang, et plus particulièrement la pierre précieuse de couleur bleue qui affichait une lumière éclatante et des couleurs vibrantes. Il s’agissait d’un collier protecteur de haute qualité qui avait protégé la vie de trois individus. Lorsque son propriétaire courait un danger mortel, il libérait automatiquement une barrière de haut niveau appelée l’Écran Aquatique de la Fleur Paradisiaque.

Long Yi marcha pas à pas vers Ximen Wuhen. Elle était bien habillée et coiffée comme avant, mais son apparence actuelle avec son visage plein de larmes et la bouche grande ouverte éveillait l’amour et l’affection. C’était l’expression qu’une jeune fille devrait avoir. Bien que son tempérament sacré et pur habituel fasse que les autres se sentaient tout à fait à l’aise, cependant, il y avait aussi une sorte de sentiment inaccessible comme si, tout en étant juste en face de ses yeux, elle semblait loin à l’horizon.

« Petite sœur, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu. Comment vas-tu en ce moment ? » Long Yi avait souri affectueusement. Puis il lui demanda, alors qu’il secoua simultanément Long Ling’er évanouie et la posa sur le sol. Mais il tenait toujours Wushuang dans ses bras.

Ximen Wuhen avait ouvert la bouche, avait gémi légèrement, mais ne répondit pas. Après cela, elle baissa la tête et essuya rapidement les larmes sur son visage. Sachant que cette canaille de second frère avait vu son visage embarrassant d’il y a un instant, son joli visage était devenu un peu rouge.

En voyant la réaction froide de Ximen Wuhen envers lui, Long Yi se moqua de lui. Peut-être à cause de ce corps, ou à cause de l’amertume apportée par son incarnation précédente, il possédait en effet une sorte de sentiment étrange envers le clan Ximen. Il s’ennuyait souvent de ses parents bon marché qui s’inquiétaient beaucoup pour lui, et par conséquent, il avait aussi un sentiment amical envers cette jeune sœur qui le détestait.

« Ling’er, Ling’er, réveille-toi, » Ximen Wuhen cria avec anxiété le nom de Long Ling’er.

Après un bon moment, les longs cils de Long Ling’er tremblèrent, et elle se réveilla lentement. Avec des yeux quelque peu désordonnés, en apercevant Ximen Wuhen, inquiète, elle ne put s’empêcher de fixer d’un regard vide et de dire : « Wuhen, suis-je au paradis ? Comment se fait-il que tu sois aussi ici ? »

« Non, tu es en enfer, » Long Yi l’avait soudain répondu en souriant avec malice.

En entendant la voix de Long Yi, Long Ling’er tremblait de la tête aux pieds, et elle avait en effet le sentiment d’être en enfer. Peu à peu, le foyer de ses yeux avait commencé à revenir et en levant la tête, elle avait vu, regardant actuellement vers le bas, sur elle, le visage de Long Yi avec ce sourire maléfique.

« Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ce sort magique interdit ne t’a-t-il pas tué ? Es-tu un démon ? » Long Ling’er avait rugi d’une manière hystérique pendant que ses larmes volaient tout autour. Elle le détestait, elle le détestait énormément.

En voyant la plainte pleine de désespoir de Long Ling’er, le sourire sur le visage de Long Yi avait lentement disparu. Il s’était demandé, suis-je vraiment si détestable ? Pour avoir fait détester une jeune fille à ce point. Non, elle ne me déteste pas, mais ce Ximen Yu dont l’âme est déjà annihilée. Mais même ainsi, le cœur de Long Yi n’en était pas moins affligé.

« J’y vais, je n’ai pas envie de raisonner avec toi, j’espère que tu ne m’embêteras plus, » Long Yi avait laissé avec indifférence derrière lui cette phrase, puis il avait tenu Wushuang dans ses bras et s’était retourné pour partir.

Ximen Wuhen se retourna et vit le dos de Long Yi, et soudain, elle sentit que son dos avait l’air très seul et qu’il avait une sorte de mélancolie qui pesait dans son chagrin.

« Hé, » Ximen Wuhen avait ouvert la bouche et avait crié.

Long Yi s’arrêta. Et toujours avec Wushuang dans les bras, il se retourna lentement. Puis, avec un sourire exceptionnellement éclatant, il avait demandé : « Comment ça se fait que tu m’appelles ? Quelque chose ne va pas ? »

En voyant le sourire éclatant de Long Yi, Ximen Wuhen avait écarquillé les yeux. Ce sourire était vraiment très brillant. Elle pensa étrangement à quelque chose, depuis quand, son second frère, cette canaille, a-t-il un si beau sourire.

« Cette grande sœur est-elle malade ? Puis-je jeter un coup d’œil ? » demanda Ximen Wuhen. Même elle ne savait pas pourquoi elle se comportait ainsi.

Long Yi fut surpris. Il se souvint alors que Ximen Wuhen était une prêtresse avancée. Il hocha immédiatement la tête et revint. Et là, Long Ling’er regardait dans le vide en direction du ciel.

Tandis que Ximen Wuhen inspectait le corps de Wushuang, son teint devenait de plus en plus solennel, et elle disait : « A-t-elle mal à la tête, a-t-elle froid partout, et en plus dit-elle n’importe quoi ? »

Entendant Ximen Wuhen parler des symptômes de Wushuang, Long Yi ne put s’empêcher de devenir heureux, et il hocha la tête en hâte : « Oui, petite sœur. As-tu une méthode pour la guérir ? »

Ximen Wuhen regarda ce visage de Wushuang qui n’était pas de ce monde, puis en secouant la tête malheureusement. Elle déclara. « Je n’ai vu qu’un cas similaire dans un livre, mais malheureusement, je ne peux pas la guérir. Il semble que tu utilises une étrange magie pour neutraliser temporairement sa maladie, si ce n’était pas le cas, alors elle n’aurait pas vécu jusqu’à maintenant. »

En entendant les paroles de Ximen Wuhen, le cerveau de Long Yi s’était vidé.

***

Chapitre 84 : Je veux que tu m’épouses

En entendant les paroles de Ximen Wuhen, l’esprit de Long Yi s’était vidé.

Comment est-ce arrivé ? Wushuang allait très bien après son réveil du cercueil de cristal, et sa force était aussi puissante. Alors pourquoi allait-elle mourir tout d’un coup ? Ce n’était absolument pas possible. Long Yi secoua la tête distraitement. Il n’avait absolument pas cru en cette conclusion ridicule venant de Ximen Wuhen.

« D’après les symptômes de cette femme, elle est déjà incurable. Elle a dû contracter cette maladie il y a plus de 10 ans, » Ximen Wuhen avait continué à parler.

« 10 ans ? » murmura Long Yi à plusieurs reprises. Puis il avait soudain eu l’idée d’une possibilité. En premier lieu, pourquoi Wushuang dormait-elle dans un cercueil en cristal ? Se pourrait-il qu’à cette époque, elle souffre déjà de cette étrange maladie ? Le Seigneur de la Cité Perdue avait peut-être utilisé une magie secrète pour la faire entrer dans le sommeil à l’intérieur de ce cercueil de cristal en maintenant toujours l’état physique de l’époque ? Peut-être qu’à ce moment-là, le Seigneur de la Cité avait penser qu’après des milliers et des milliers d’années, il y aurait déjà un remède à cette maladie. Mais il n’aurait jamais pensé que la personne qui aurait réveillé Wushuang de son sommeil serait celle d’une civilisation encore plus arriérée que celle de la Cité Perdue.

« Petite sœur, je sais que tu me détestes, mais maintenant que tu connais cette maladie, peux-tu trouver un moyen de la sauver ? » Long Yi demanda ça à Ximen Wuhen. Bien que Wushuang ne soit pas sa femme, ce lien intriguant entre leurs deux esprits avait cependant rendu la relation entre ces deux personnes très subtiles.

Ximen Wuhen regarda Long Yi avec étonnement. Elle pouvait sentir que ce deuxième frère n’était plus vraiment le même qu’avant. Pour le Ximen Yu d’avant, le fait que d’autres personnes meurent ou vivent n’avait pas d’importance. Il n’aurait jamais demandé à quelqu’un avec des mots aussi doux, et même face à sa famille, il était également ainsi. Mais il la demandait pour cette femme, ce qui n’était pas quelque chose que le précédent Ximen Yu aurait fait.

Ximen Wuhen secoua la tête comme avant, car elle était vraiment impuissante. Elle regarda vers le ciel et déclara lentement : « Même si tu as cette étrange magie qui supprime sa maladie, je crains qu’elle ne puisse pas tenir jusqu’à ce soir. »

« Se pourrait-il qu’il n’y ait vraiment pas d’autre moyen ? » Long Yi avait dit qu’il n’était pas prêt à abandonner. Il ne pouvait absolument pas laisser Wushuang mourir sous ses yeux comme ça.

Ximen Wuhen ne parla pas, mais les paupières tombantes, elle se mit à réfléchir. Soudain, ses yeux s’illuminèrent comme si elle se souvenait de quelque chose et se tournèrent vers une Long Ling’er stupéfaite.

« Son Altesse, la Princesse peut peut-être t’aider, » Ximen Wuhen se tourna vers Long Yi et déclara ça.

Long Yi était stupéfait, Long Ling’er ? Elle avait tout fait pour le tuer, alors obtenir de l’aide d’ici était encore plus difficile que d’atteindre le paradis.

En voyant l’expression amère de Long Yi, l’état d’esprit de Ximen Wuhen était devenu détendu sans raison. Elle déclara : « Long Ling’er possède un bracelet de perles de glace, composé de l’âme froide éternelle de la Glace Originale. Il peut neutraliser la maladie de cette femme pendant trois mois. »

L’esprit de Long Yi s’était mis en mouvement. Pour lui, un jour de plus signifiait plus d’espoir. De plus, peut-être dans un délai de trois mois, il pourrait aussi trouver un moyen de guérir cette maladie.

« Petite sœur, pourrais-tu lui parler, et faire qu’elle me prête son bracelet de perles de glace afin de l’utiliser ? Naturellement, je peux aussi donner quelque chose à échanger avec elle. » Long Yi avait dit ça avec impatience. Il avait beaucoup de bonnes choses dans sa main, si Long Ling’er acceptait d’échanger, alors ce serait naturellement pour le mieux.

Ximen Wuhen hocha la tête et chuchota quelque chose à l’oreille de Long Ling’er. Peu à peu, sa volonté avait commencé à se rétablir dans les yeux de Long Ling’er, et son teint était également revenu à la normale. Bien qu’encore indifférente et vide, elle n’était pas comme la poupée sans âme qu’elle était encore un instant avant.

Long Yi avait vu Long Ling’er se lever. Soudain, ses muscles faciaux avaient commencé à se contracter anormalement, et il avait immédiatement regardé vers d’autres endroits.

« Ling’er, tes vêtements. » Ximen Wuhan rougit et lui parla avec force.

Long Ling’er baissa la tête, puis la vue qu’elle vit la fit pâlir de peur. Avant ça, alors qu’elle avait lâché cette pastille ayant à l’intérieur un sort interdit et scellé, afin de détourner l’attention de Long Yi, sans autre moyen à disposition, elle avait détaché ses vêtements extérieurs. De plus, à cause de l’explosion d’il y a quelques instants, ses sous-vêtements de soie blanche étaient aussi en désordre. Ainsi, au moment où elle s’était levée, elle avait révélé une grande partie de sa poitrine d’un blanc neigeux.

Long Ling’er se retourna précipitamment et arrangea ses vêtements. Et son visage avait rougi involontairement. Après cela, lorsqu’elle se retourna de nouveau pour faire face à Long Yi, elle vit que Long Yi regardait au loin comme si rien ne s’était produit.

Long Ling’er avait grincé des dents. Le fait que quelque chose d’embarrassant se soit produit devant son ennemi lui avait fait honte et lui avait brisé le cœur, mais en se rappelant les paroles de Wuhen il y a un instant, son cœur s’était senti un peu mieux, et une étrange froideur était apparue dans ses beaux yeux.

« Veux-tu mon bracelet de perles de glace ? » Long Ling’er demanda avec indifférence, et leva la main. Puis un bracelet émettant un doux halo blanc laiteux était devenu visible sur son poignet fin et impeccable, d’un blanc pur, qui faisait ressortir le meilleur l’un de l’autre.

Long Yi regarda vers ce bracelet sur le poignet en jade de Long Ling’er, puis sa vision scintilla une fois, et il répondit : « Oui, j’ai peu de bonnes choses avec moi, mais je peux les échanger avec toi. »

Long Ling’er secoua la tête, et fixa Long Yi des yeux froids, puis elle déclara froidement : « Je ne demande rien, je peux te donner ce bracelet de perles de glace, mais tu devras mourir. »

Le teint de Long Yi n’avait pas changé parce qu’il s’attendait déjà à ce que Long Ling’er demande cette condition. Il avait juste répondu avec un sourire : « Je ne veux toujours pas mourir. »

« Alors elle mourra, et tu le sais. » En montrant du doigt Wushuang contre la poitrine de Long Yi, Long Ling’er déclara ça.

« Elle ne mourra pas. » Les yeux de Long Yi se rétrécirent dangereusement, puis son corps cligna soudainement, et apparut instantanément devant Long Ling’er. Après cela, sa seule main libre avait tiré sur le bracelet à son poignet, mais bizarrement, il n’avait pas pu l’enlever.

La distance entre Long Ling’er et Long Yi était alors très proche, assez proche pour que Long Ling’er sente la très bonne odeur de mâle de Long Yi, ce qui avait fait que son cœur de jeune fille s’était mis à battre à un rythme un peu désordonné. Après ça, elle s’était moquée de lui : « Si je ne veux pas, alors tu ne peux pas enlever ce bracelet. »

« Est-ce que c’est bien le cas ? Et si je te coupais toute la main, je ne sais pas si je peux le saisir ou non. » Long Yi rit un peu. Mais ses yeux n’avaient plus pitié, ils étaient plutôt glacés. Il semblerait qu’il ferait absolument ce qu’il venait de dire.

« Ximen Yu, comment peux-tu faire ça ? Ne te sens-tu pas très méprisable ? » Ximen Wuhen avait crié haut et fort.

« Méprisable ? Si je suis méprisable en échange de sauver sa vie, qu’y a-t-il pour que je ne le devienne pas ? » Long Yi rit froidement.

Ximen Wuhen était restée sans voix pendant un moment. Ne me dis pas qu’il couperait vraiment la main de Long Ling’er pour sauver la vie de la femme se trouvant contre lui ? Je ne devrais pas le tester, car il y a peu de gens dans ce monde qui sont capables de le faire.

« Ling'er, donne-lui le bracelet de glace. » Ximen Wuhen déclara ça à Long Ling’er.

Long Ling’er grinça des dents pendant un court instant, puis, le regardant avec haine, elle enleva le bracelet de perles de glace et le lui donna.

« Ne me regarde pas comme ça, sinon je pense que tu vas tomber amoureuse de moi, » Long Yi avait pris le bracelet en souriant avec joie et l’avait placé au poignet de Wushuang, puis, avec de doux rayons de lumière, ce bracelet était entré inopinément dans le corps et avait disparu.

« Il viendra un jour où je te ferai sentir que la mort vaut mieux que la vie, » Long Ling’er avait dit cela avec haine.

Il haussa longuement les épaules et dit avec désinvolture : « J’attendrai ce jour-là. »

Après avoir fini de parler, Long Yi tenant Wushuang dans ses bras, il s’en alla. Quand il était passé près de Ximen Wuhen, il avait dit avec un sourire : « Petite sœur, merci. »

Ximen Wuhen avait été surprise. Elle pouvait clairement voir la sincérité dans ses paroles. Il lui était vraiment reconnaissant.

Après avoir marché quelques pas, Long Yi s’arrêta soudainement de nouveau, puis se retourna et regarda Long Ling’er qui le regardait avec « le désir de manger les yeux de l’autre », et il déclara : « Je te dois une faveur. Donc je peux te promettre une chose. Tant que ce n’est pas trop excessif, je te promets tout. »

En entendant les paroles de Long Yi, Long Ling’er avait été choquée. Comment se fait-il que ce salaud devienne si bon pour elle ? Elle avait demandé : « Tu me promets vraiment quelque chose ? »

« Tant que tu ne veux pas de ma vie, ou que tu ne veux pas que je m’agenouille, etc. sur des sujets qui porteront atteinte au respect de soi de l’homme, c’est d’accord, » déclara Long Yi en souriant.

Long Ling’er avait regardé Long Yi pendant longtemps, puis avait ouvert la bouche : « En plus d’elle, ces deux autres filles sont-elles aussi tes femmes ? »

Long Yi avait trouvé ça un peu étrange, je ne sais pas pourquoi Long Ling’er demandait soudain ça. Il voulait dire que Wushuang n’était pas sa femme, mais il n’avait pas envie de le faire et perdait son temps à expliquer, alors il hocha la tête et dit : « Oui. »

Long Ling’er avait ri froidement, ce qui semblait très étrange, et elle déclara. « Ne m’as-tu pas dit que tu me promettrais une chose ? Puis-je parler maintenant ? »

« Parle. » Les cheveux de Long Yi se mirent soudainement à le tirailler.

« Je veux que tu m’épouses, » Long Ling’er avait directement déclaré ça avec un sourire froid.

Long Yi et Ximen Wuhen avaient les yeux grands ouverts, ont-ils mal entendu ?

« Pourrais-tu le répéter, car tout à l’heure, je n’ai pas bien entendu, » Long Yi était abasourdi et il n’avait manifestement pas l’esprit clair.

« Je veux que tu m’épouses, » Long Ling’er l’avait redit. Chaque mot était semblable à un énorme caillou qui était tombé sur le cœur de Long Yi lui faisant presque cracher du sang. Il n’arrivait pas à comprendre pourquoi elle voulait l’épouser, lui qu’elle détestait jusqu’à la moelle de ses os. Bien que cette demande ne soit pas du tout excessive pour Long Yi, car il assumerait naturellement la responsabilité de ses actes, le problème ici était que l’autre partie était une femme qui voulait sa mort tout le temps, ce qui était anormal.

Un plan, cela faisait certainement partie d’un plan. Long Yi avait rugi à l’intérieur de son cœur, mais sa bouche cependant déclara avec un sourire : « Ne me dis pas que tu es vraiment tombée amoureuse de moi ? »

« Si tu penses que tu te sentiras mieux comme ça, alors quand je serai tombée amoureuse de toi, tu m’épouseras. Peux-tu me le promettre ou pas ? » Long Ling’er avait dit ça sans expression.

« Puisque tu en as parlé, y a-t-il une raison de ne pas le promettre ? J’espère que tu ne le regretteras pas. » En regardant Long Ling’er, Long Yi avait dit ça.

« C’est toi qui ne devrais pas regretter. Tu devras d’abord penser à un moyen de guérir ta maladie du cœur. Je t’attendrai à l’Académie de Magie Sacrée Mea. J’espère te voir dans trois mois. » Après avoir fini de parler, Long Ling’er avait tiré sur le bras de Ximen Wuhen et elles étaient parties.

Qu’est-ce qu’elle veut faire, cette femme ? Long Yi restait encore longtemps perplexe après avoir réfléchi plus de cent fois, mais heureusement, la maladie de Wushuang était temporairement neutralisée. Il lui fallait maintenant trouver un moyen de guérir sa maladie en trois mois. Dès aujourd’hui, il n’avait plus que trois mois.

***

Chapitre 85 : Forêt des Elfes

Le soleil levant illumina les nuages se trouvant à l’horizon, éclairant les pentes de la chaîne de montagnes verdoyantes, la faisant paraître d’une beauté exceptionnelle et aussi spectaculaire.

De retour à l’auberge, Leng Youyou et Lu Xiya l’avaient immédiatement rencontré et elles avaient regardé Long Yi avec inquiétude.

« Ne vous inquiétez pas, je vais bien. » Long Yi avait dit ça avec un sourire, mais son visage n’avait pas été en mesure de cacher son épuisement, qui n’était pas physique, mais plutôt mental.

Long Yi avait posé Wushuang avec douceur sur le lit moelleux. Puis il s’était levé pour partir, mais il avait découvert que les mains de jade de Wushuang étaient serrées aux vêtements de Long Yi depuis un temps inconnu. Long Yi avait difficilement ouvert les petites mains de Wushuang et la couvrit doucement sous la couverture.

« Pourquoi est-ce que vous me regardez comme ça ? Y a-t-il quelque chose sur mon visage ? » Long Yi se retourna et il découvrit Leng Youyou et Lu Xiya qui le regardaient d’un regard particulier.

« Long Yi, tu es vraiment gentil avec la grande sœur Wushuang. » Les beaux yeux de Lu Xiya brillaient et elle disait ça avec un peu de jalousie.

Long Yi avait souri malicieusement, car il avait compris qu’elle était quelque peu jalouse. Il avait alors tenu Lu Xiya d’une main et Leng Youyou de l’autre, puis il avait marché vers la chambre à coucher, en leur disant. « Ne me dites pas que je ne vous traite pas avec douceur. Ou bien, voulez-vous que je sois un peu plus dure ? »

Les yeux de Long Yi brillaient de mille feux, et les deux femmes réagirent soudain à ce qu’il avait indiqué, puis elles avaient affiché une moue coquette alors que leurs oreilles rougissaient. Après cela, Long Yi avait pris de petits avantages tout en s’amusant avec ses deux femmes, et l’ambiance s’était progressivement calmée.

Trois personnes étaient assises sur le canapé, Leng Youyou et Lu Xiya, l’une à gauche, l’autre à droite, étaient appuyées contre son épaule, alors il faisait extrêmement chaud. Elles craignaient de ne plus pouvoir se séparer de cet homme.

« Long Yi, que se passe-t-il avec Wushuang ? » demanda Leng Youyou, mais elle ne parla pas de Long Ling’er. Elle savait que Long Yi et Long Ling’er avaient quelque chose entre eux, mais en tant que femme intelligente, elle ne prendra pas l’initiative de demander, parce qu’elle croyait qu’un jour Long Yi le dirait tout de son propre chef.

Long Yi soupira, et son teint devint très solennel, rendant ces deux femmes effrayées.

« Wushuang a contacté une sorte de maladie étrange, et maintenant, il ne lui reste que trois mois à vivre, » Long Yi avait dit sérieusement.

« Quoi ? » Les deux femmes avaient crié. Après avoir voyagé avec Wushuang dans les plaines de Huangmang, elles se considéraient déjà depuis longtemps comme des sœurs.

« Ce n’est pas possible, grande sœur Wushuang est si puissante. Comment est-ce possible... ? » Lu Xiya s’étouffa de sanglots et fut incapable de finir ses paroles. Un peu de jalousie d’il y a quelques instants avait complètement disparu sans laisser de traces, ne laissant derrière elle que préoccupation et tristesse.

« Alors qu’est-ce qu’il faut faire, ah, y a-t-il un moyen de guérir sa maladie ? » Leng Youyou avait également demandé ça avec anxiété. Son cœur ne pouvait s’empêcher de s’agiter.

« Je ne sais pas, mais après avoir découvert la cause, je pense que nous serons en mesure de trouver une solution, n’est-ce pas ? » Long Yi avait déclaré ça fermement. Même la mort elle-même ne pourra pas lui enlever Wushuang.

Lu Xiya hocha fortement la tête. Puis elle déclara soudainement : « Long Yi, allons tout de suite à la forêt elfique. Ma mère et plusieurs aînés ont peut-être le moyen de guérir la maladie de grande sœur Wushuang. »

Long Yi lui avait giflé la cuisse et avait dit : « C’est vrai ! Comment pourrais-je oublier la longue histoire de ton clan elfique ? Peut-être auraient-ils vraiment un moyen de sauver Wushuang. »

À midi, Wushuang s’était enfin réveillée. Quand elle était sortie en se soutenant la tête avec sa main, Long Yi et les autres étaient en train de déjeuner.

« Combien de temps ai-je dormi ? » Wushuang fronça les sourcils, se frotta les tempes. Puis elle s’était assise sans force sur le canapé. Sa tête semblait chargée de plusieurs morceaux de pierre, ce qui la mettait très mal à l’aise.

« Grande sœur Wushuang, tu vas bien ? » Lu Xiya marcha devant elle et le lui demanda.

« Je vais bien. Ma tête est un peu brumeuse, mais je ne sais pas pourquoi, » Wushuang répondit très faiblement avec une apparence apathique.

« Wushuang, te souviens-tu de ce qui s’est passé hier soir ? » demanda Leng Youyou.

« Hier ? » Wushuang marmonna et ferma les yeux, essayant de se le remémorer.

Soudain, elle s’était serré la tête et avait eu l’air de souffrir. Puis elle répondit. « Qu’est-ce que j’ai fait hier ? Pourquoi est-ce que je ne me souviens de rien ? »

Long Yi se précipita, avait ouvert la main de Wushuang, puis se servit de ses mains recouvertes de sa force interne pour presser sa tempe.

Wushuang avait senti un flux d’air chaud se déverser dans sa tête depuis la paume de la main de Long Yi. Après ça, la douleur dans sa tête s’était immédiatement calmée. De plus, elle avait ressenti une sorte de sensation de confort. Elle ferma les yeux à moitié, puis s’avança inconsciemment et enterra sa tête contre le ventre de Long Yi, ne voulant pas s’éloigner.

Dans l’après-midi, Long Yi et son groupe quittèrent l’auberge et ils partirent pour la forêt elfique. Tous, tacitement, n’avaient pas parlé à Wushuang de ce qui s’était passé hier et ne lui avaient rien dit non plus concernant son étrange maladie. Puisqu’elle ne s’en souvenait pas, alors pourquoi le lui faire savoir, ce qui ne ferait que susciter des inquiétudes inutiles.

Quand ils étaient partis, le teint de Wushuang était déjà redevenu normal. D’après son apparence, personne ne pourrait dire qu’elle était une fille en phase terminale. Son tempérament indifférent et son apparence de noble étaient comme avant, comme si rien n’avait changé.

En dehors de la principauté florissante de Mea, il y avait des pentes continues le long de la chaîne de montagnes. Le Taureau Barbare avait dit à Long Yi que cette ombre brumeuse se trouvant à un endroit éloigné directement collée dans le ciel était la montagne de Hengduan. Dieu seul sait sa hauteur, car du passé jusqu’à aujourd’hui, personne n’avait été capable d’atteindre son sommet. Et même le condor impérial des vents n’avait pas pu survoler cette chaîne de montagnes. Et le clan des hommes-bêtes vivait au pied des montagnes de Hengduan.

Tout au long du parcours, Lu Xiya parla de la beauté des paysages et des endroits amusants de la forêt elfique, faisant imaginer à Long Yi et aux autres la vision d’endroits sans que cela s’arrête.

Après avoir passé deux montagnes, une forêt « à perte de vue » était apparue devant tout le monde. L’air y était très frais, même les herbes étaient plus vertes qu’à l’extérieur, et divers types de chants d’oiseaux leur donnaient l’impression d’être à l’intérieur du pays des fées.

« Bien sûr, la Forêt Elfique a une réputation bien méritée, car elle est vraiment trop belle, » Long Yi haleta d’admiration. En vivant dans ce genre de forêt magnifique, il n’était pas étonnant que les hommes du clan des Elfes soient beaux et que les femmes soient belles.

« C’est ma maison, entrons. » Lu Xiya avait pris une bonne bouffée de cet air frais, et avec une expression excitée dans ses yeux, elle conduisait tout le monde à l’intérieur de la Forêt Elfique.

Mais juste au moment où ils avaient atteint la périphérie de la forêt elfique, plusieurs sons « shua shua shua » avaient été entendus. Plusieurs flèches furent tirées de l’intérieur de la forêt et elles se clouèrent dans le sol devant eux, puis dix personnes provenant de l’escouade de protection des elfes étaient sorties de l’intérieur de la forêt. Toutes portaient une tenue elfique de couleur vert pâle, de plus, elles étaient toutes des femmes elfes.

***

Chapitre 86 : Attaquer la poitrine pour briser la formation.

Mais juste au moment où ils avaient atteint la périphérie de la forêt elfique, plusieurs sons « shua shua shua » avaient été entendus. Plusieurs flèches furent tirées de l’intérieur de la forêt et elles furent clouées au sol devant eux, puis dix personnes provenant de l’escouade de protection des elfes étaient sorties de l’intérieur de la forêt. Toutes portaient une tenue elfique de couleur vert pâle, de plus, elles étaient toutes des femmes elfes.

Sans perdre un instant, Long Yi les avait toutes analysées. Bien sûr, chacune d’elles était extrêmement belle, avec de beaux traits de visage et une silhouette exquise. De plus, elles avaient toutes l’air d’avoir une vingtaine d’années, exactement à l’âge de leur épanouissement. Mais comparées à Lu Xiya et aux deux autres femmes de son groupe, elles étaient encore un peu inférieures. Après tout, ces trois femmes pouvaient être considérées comme extrêmement belles dans ce monde, alors comment toutes les elfes pouvaient-elles se comparer à elles ?

Cependant, Long Yi ressentait une étrange impression en ce moment. Pourquoi n’y avait-il que de belles femmes dans la force protectrice du clan elfique ? Se pourrait-il que le yin s’épanouît alors que le yang déclinait dans le clan des elfes ? L’elfe mâle du clan des elfes n’en étreint pas à droite et à gauche, tout en faisant face à plusieurs autres. [1]

Alors que Long Yi laissait encore libre cours à son imagination salace, Lu Xiya se précipita avec joie vers elles, et elle déclara avec excitation : « Nika, je suis de retour. »

« Princesse Lu Xiya. » Une belle elfe parmi elles s’était exclamée. Puis elle s’était avancée et avant enlacé Lu Xiya, qui avait sauté sur place et avait pleuré, comme si elles n’étaient pas encore toutes les deux des elfes adultes.

« Princesse, où es-tu partie cette fois-ci pendant si longtemps ? Sa Majesté la reine est morte d’inquiétude. » Cette elfe appelée Nika déclara ça avec anxiété.

« Ne suis-je pas de retour ? Veux-tu le savoir ? Cette fois, j’ai vécu beaucoup de choses excitantes, je te le dirai plus tard. Je vais maintenant te présenter à mes amis. » Lu Xiya avait sorti sa langue et elle déclara ça. Puis en tirant cette Nika avec elle, elle s’était approchée jusqu’à être à côté de Long Yi.

« Voici mon amie proche Nika, Nika, ce sont mes bons amis de l’extérieur. Long Yi, Taureau Barbare, Leng Youyou et Wushuang. » Lu Xiya les présenta en désignant Long Yi et les autres à tour de rôle.

« Seulement de bons amis ? » Long Yi gloussa.

En ressentant le regard étrange de Nika, le beau visage de Lu Xiya ne pouvait s’empêcher de devenir rouge. Puis en regardant Long Yi d’un air suspicieux, elle sauta sur le côté de Long Yi, et en lui serrant le bras, elle déclara en rougissant : « Long Yi est mon mari, n’est-il pas très beau ? »

« Mari ? Princesse tu..., » la bouche de Nika était grande ouverte et avait une expression d’incrédulité sur son visage. Puis elle tira Lu Xiya d’un côté et chuchota : « Princesse, nous, les elfes, ne devons pas nous marier avec des humains. Si nous laissons les anciens en avoir vent, ce sera désastreux. »

« Nika, je ne peux rien faire, parce que je l’aime, sans lui, je vais mourir. Dans tous les cas, maintenant que je suis déjà sienne, ma mère sera d’accord, » Lu Xiya déclara ça.

Nika fut choquée de voir Lu Xiya, parce que cette princesse casse-cou et rebelle avait provoqué de telles questions gênantes. Cette fois, la forêt elfique allait être très bruyante.

« OK, Nika, laisse d’abord entrer mes amis, ce n’est pas bon de faire attendre les autres pendant longtemps, » Lu Xiya avait serré la main de Nika.

« Mais Princesse, les étrangers n’ont pas le droit d’entrer dans la forêt elfique, » déclara Nika.

« Quels étrangers ! Mon mari est-il aussi un étranger ? Entrons, je vais naturellement moi-même m’expliquer à ma mère, » Lu Xiya déclara ça sérieusement à Nika.

« Princesse, c’est impossible, car le Festival Sacré arrive bientôt. Que penses-tu de cela, je vais aller avertir Sa Majesté la reine, et seulement après qu’elle accepte, je vais les laisser entrer, » Nika n’osait pas laisser passer ces personnes sans permission. Bien que ces gens n’ont pas l’air mauvais, mais vous pouviez connaître le visage d’une personne, mais pas son cœur. De plus, la princesse Lu Xiya était si pure qu’il y avait une possibilité qu’elle soit manipulée. En pensant cela, le regard de Nika n’était pas si amical envers Long Yi.

En voyant l’attitude résolue de Nika, Lu Xiya n’eut d’autre choix que de hocher la tête.

Lu Xiya se dirigea vers Long Yi, et déclara : « Long Yi, je suis désolée. »

« Idiote, c’est la règle établie de ton clan elfique, alors pourquoi te blâmerais-je ? » Long Yi sourit et frotta la tête de Lu Xiya.

Après une courte période d’attente, de puissantes fluctuations d’énergie s’étaient fait sentir dans l’air. Long Yi, Wushuang et Leng Youyou se regardèrent, puis tous froncèrent les sourcils. Il semblerait que le clan elfique avait organisé une grande parade. Il semblerait que la reine des elfes allait venir à l’extérieur de la forêt.

« N’est-ce pas simplement une visite officielle de ma belle-mère ? » Long Yi avait des doutes dans son cœur.

Des lueurs vert clair se succédèrent, et non loin de Long Yi et de son groupe, huit autres personnes apparurent. Long Yi regarda attentivement vers eux, puis ses yeux ne purent s’empêcher d’être attirés par une splendeur envoûtante. L’elfe se trouvant le plus en avant était une elfe qui n’avait que 25 ou 26 ans et qui avait un style magnifique sans égal dans sa génération. Elle avait sa bouche de lotus, son nez exquis, ses sourcils comme s’il s’agissait d’une montagne lointaine contenant une ombre, avec sa peau blanche comme neige, et cette silhouette en forme de « S » diabolique délimitée par de magnifiques vêtements d’elfe, sans oublier son charme mature. Leng Youyou et les autres jeunes filles qui étaient juste une pomme verte ne pouvaient absolument pas se comparer avec cette pêche complètement mûre et juteuse. Derrière elle, il y avait sept vieillards barbus et ridés et vieilles dames ridées. Il avait deviné qu’ils étaient des anciens du clan elfiques.

« Mère, » Lu Xiya avait crié et avait couru vers elle.

Long Yi se réveilla de son choc et il soupira intérieurement. Cette femme était la reine du clan des elfes. Elle paraissait si jeune, et aussi très belle. Si j’ai trop d’interaction avec elle pendant une longue période, alors je ne sais pas si je vais faire une erreur ou non. Long Yi ne put s’empêcher de laisser libre cours à son imagination.

La reine des elfes et Lu Xiya se parlèrent à voix basse. Lu Xiya hochait continuellement la tête en rougissant et, consciemment ou inconsciemment, elle regardait Long Yi.

La reine des elfes avait utilisé son regard majestueux pour regarder Long Yi et les autres, et finalement, son regard s’était fixé sur Long Yi. Soudain, ses beaux yeux émirent une lumière froide, et son aura imposante sembla vouloir écrasé Long Yi. Même l’herbe sur le sol en dessous de lui s’était écrasée au sol à cause de cette pression.

Le coin de bouche de Long Yi s’était légèrement plissé, révélant un sourire indescriptible, tandis que l’Ao Tian Jue circulait sur tout son corps, et sans la moindre faiblesse, il regardait de face la Reine des Elfes.

Une surprise éclata dans les yeux de la Reine des Elfes, et son aura devint encore plus vigoureuse. Le Taureau Barbare à côté de Long Yi avait été forcé de reculer de deux pas, mais Wushuang et Leng Youyou avaient néanmoins été inconscientes de cette attaque. De là, on pouvait clairement voir l’écart de force.

Voyant l’empressement de la reine des elfes, Long Yi n’était plus resté poli. Dans ce monde il n’y avait pas une personne capable de faire ce qu’il voulait avec lui. Avec une pensée en tête, il condensa son pouvoir spirituel dans sa mer de conscience dans l’espace entre les sourcils, puis attaqua avec la Reine des Elfes.

Et en vue du niveau de pouvoir spirituel de Long Yi qui était si puissant, il craignait même de commettre l’irréparable s’il y allait à pleine puissance. Une attaque effectuée par la puissance de l’esprit blesserait directement l’âme, alors il n’avait pas osé l’utiliser de toutes ses forces. Malgré cela, le visage de la Reine des Elfes devint anormalement blanc et elle se renforça, mais à y regarder de plus près, elle s’était retirée d’un petit demi-pas. Et les sept aînés derrière elle réalisèrent immédiatement que quelque chose n’allait pas, et tous hochèrent la tête après s’être regardés, puis d’autres auras puissantes assaillirent Long Yi.

Maintenant, les huit personnes plus fortes du clan des elfes affrontaient conjointement Long Yi. Il sentait l’environnement comme si de vastes pouvoirs exerçaient une pression partout dans son corps. Il ressentait une douleur incomparablement intense dans ses organes internes comme s’ils étaient brûlés, et il avait aussi l’impression que des dizaines de milliers de pierres s’appuyaient contre sa poitrine, ce qui faisait qu’il était difficile pour lui de respirer. Sans son Ao Tian Jue qui protégeait son corps, il craignait que son corps ne se soit déjà transformé en un tas de viande hachée.

« Huit contre un, vraiment sans vergogne. » Wushuang et Leng Youyou jurèrent toutes les deux, et elles avaient l’intention de venir à l’aide.

« Ne participez pas. Je peux m’en occuper seul. », mais juste à ce moment-là, la petite voix de Long Yi, semblable à celle d’un moustique, était arrivée à l’oreille de ces deux femmes.

En fait, ce n’était pas que Long Yi ne voulait pas de leur aide, mais plutôt, que la pression du pouvoir spirituel de la reine des elfes et de ces sept aînés avait formé un étrange vortex spirituel. Si une force extérieure entrait, il craignait qu’elle ne soit instantanément écrasée par ce tourbillon. En plus, le vortex d’esprit dans la mer de conscience de Wushuang qui avait été présente lorsque sa maladie avait surgi de la même façon que ce qu’il voyait là.

Long Yi était comme un petit bateau sur la mer avec des vagues qui montent et descendent, subissant le danger de se noyer à tout moment.

Lu Xiya regarda avec impuissance les deux côtés de ce combat, les larmes coulaient continuellement de ses yeux. Les deux parties étaient étroitement liées avec elle, donc elle ne savait pas ce qu’elle devait faire. En voyant l’expression douloureuse de Long Yi, son cœur s’était brisé, mais elle ne pouvait rien faire, car la force extérieure ne devait pas perturber la bataille de la force de l’esprit.

Long Yi utilisa sa force intérieure avec acharnement et, en ce moment même, la flamme de la fureur s’élevait déjà vers le ciel depuis l’intérieur de son cœur. Il ne s’attendait pas à ce que ces personnes du clan elfique aient à cœur de déclencher un tel mouvement meurtrier. Il grinça fermement des dents, et soudain, il révéla un étrange sourire. Après cela, il changea instantanément la forme de son pouvoir spirituel en deux grandes mains, puis il agrippa l’impressionnante poitrine charnue de la reine des elfes et les frotta malicieusement.

Alors que son endroit sensible avait été attaqué, la reine des elfes cria, et une fissure était alors apparue dans le tourbillon d’esprit créé par les efforts conjoints de huit personnes. Profitant de cette occasion, Long Yi accentua sans ménager ses efforts. La reine des elfes et sept vieillards tombèrent simultanément en arrière de deux pas, et leur teint devint quelque peu pâle.

Long Yi regarda la reine des elfes avec un sourire, comme s’il la taquinait. Puis il avait soudain vomi un jet de sang. Même si du sang coulait du coin de sa bouche, il souriait comme avant, ce qui provoquait une sorte de malaise indescriptible et bizarre.

Nptes

  • 1 yin représente une femme, yang représente un homme

***

Chapitre 87 : Le grand souffle de la nature

Long Yi regarda la reine des elfes avec un sourire, comme s’il la taquinait. Puis il avait soudain vomi un jet de sang. Même si du sang coulait du coin de sa bouche, il souriait comme avant, ce qui provoquait une sorte de malaise indescriptible et bizarre.

« Long Yi, » Leng Youyou s’exclama et elle s’avança précipitamment pour soutenir le Long Yi. Alors qu’elle regardait avec froideur la reine des elfes et sept vieillards, la marque de lotus noire sur son front avait commencé à fluctuer comme s’il y avait des ondulations en son sein. Elle ne pouvait absolument pas supporter que quelqu’un fasse du mal à la personne qu’elle aime le plus. C’était pire que de la tuer.

En voyant Long Yi cracher du sang, d’autres larmes coulèrent des yeux de Lu Xiya. Après cela, elle piétinait avec haine en regardant vers la reine des elfes, puis elle courut vers Long Yi.

« Long Yi, je suis désolée. Tout ça est de ma faute, » Lu Xiya pleura.

« Gentille fille, ne pleure pas. Je vais bien, » Long Yi secoua la tête et consola Lu Xiya, tandis que sa main se tenait sur le poignet de Leng Youyou, lui signalant de ne pas agir imprudemment parce qu’en ce moment, la magie noire était quelque chose qui ne devait pas être exposé. Ce n’était pas parce qu’il avait peur de combattre le monde entier, mais parce qu’il ne désirait pas un sacrifice insignifiant.

Long Yi essuya la tache de sang sur le coin de sa bouche, puis il regarda la reine des elfes avec un sourire, qui n’en était pas vraiment un. Soudain, il plissa les yeux à moitié avant de déclarer. « Ils sont vraiment bien entretenus, et ils offrent assurément une bonne sensation. »

Tout le monde n’avait pas été capable de faire la part des choses vis-à-vis de cette phrase abrupte, sauf la reine des elfes dont le teint était tantôt rouge, tantôt blanc. Elle utilisait un regard qui pouvait tuer des gens pour fusiller du regard Long Yi comme si elle voulait l’avaler tout entier. Quelle noblesse avait-elle dans son statut ? Depuis le moment où son mari était malheureusement mort après la naissance de Lu Xiya, tout au long de sa vie, elle s’était préservée et aucun homme ne l’avait touchée depuis. Mais aujourd’hui, Long Yi avait audacieusement touché ses seins si sensibles. En vérité, sa véritable intention n’était pas de tuer Long Yi, mais simplement de sonder ses tenants et aboutissants, et de lui donner une toute petite leçon pendant qu’elle y était. Mais son pouvoir spirituel était si puissant, et par la suite, après que sept anciens l’eurent rejoint, même si elle voulait s’arrêter, elle ne pouvait pas le faire.

« Je ne m’attendais pas vraiment à ce que le clan des elfes traite ainsi leur invité. Si nous ne sommes pas les bienvenus, alors nous partirons. Il n’y a pas besoin d’envoyer du monde dans un piège mortel, » Long Yi ricana. Tout à l’heure, si cela avait été quelqu’un d’autre que lui qui avait été à sa place, alors il aurait déjà eu ses deux pieds dans la tombe. Alors comment pourrait-il ne pas se fâcher ?

« C’est bon. Allons-nous-en d’ici. » Long Yi avait agité la main. Puis, tout le monde avait voulu repartir.

Mais les silhouettes de ces sept anciens du clan des elfes s’étaient séparées et ils avaient entouré Long Yi et son groupe.

Long Yi plissa dangereusement ses yeux, alors que ses pupilles se rétrécissaient en forme d’aiguille. Cela indiquait généralement que sa fureur était déjà proche de ses limites.

« Mère, » Lu Xiya regarda la reine des elfes en faisant jaillir de larmes.

La reine des elfes soupira doucement. Une femme est née pour quitter sa famille, et maintenant sa fille était déjà la femme de ce sale gamin puant. Pourtant, comment pourrait-elle vraiment vouloir que sa propre fille la déteste pendant tout le restant de sa vie ?

« Était-ce bien Long Yi votre nom ? Tout à l’heure, je me suis trompée, mais un peu plus tard, nous évaluerons petit à petit le problème de la tromperie que vous avez fait à ma fille. Maintenant, s’il vous plaît entrer, sinon, certaines personnes pourraient dire que nous ne savons pas comment traiter notre invité, » la reine des elfes grogna légèrement alors qu’elle déclarait ça.

« Merci maman, c’est très gentil de ta part, » Lu Xiya transforma les larmes en rires et se jeta contre la poitrine de la reine des elfes.

Long Yi avait souri légèrement, alors qu’il ne s’attendait pas à ce que la reine des elfes ait agi dans une crise de colère. Il semblerait que parce qu’il avait volé sa fille, son cœur était dans le chaos.

Ainsi, avec la reine des elfes en tête, Long Yi et son groupe étaient entrés dans la forêt elfique qui était considérée comme un pays de fées. Après être entré, Long Yi avait trouvé que la légende n’était pas exagérée du tout, l’intérieur était naturellement trop beau. Diverses fleurs étranges et différentes herbes se trouvaient partout. L’eau claire du ruisseau serpentait sans fin, et les animaux ici étaient aussi très dociles et adorables. Ils n’avaient, comme par hasard, nullement peur des personnes. Ils couraient de tous les côtés près de leurs jambes, et parfois mordaient malicieusement le bas de leur pantalon sans lâcher prise.

« Long Yi, notre forêt elfique n’est-elle pas magnifique ? » Lu Xiya revint du côté de la reine des elfes et, sans hésitation, tira la grande main de Long Yi.

« M-hm, c’est vraiment comme un pays féerique, mais cela manque simplement d’une sorte de noblesse. Mais cet endroit est le choix parfait pour passer ses vacances, » répondit Long Yi en souriant.

Lu Xiya avait fait la moue : « Alors, cet endroit est mauvais pour vivre longtemps ? »

« Pas si mal. Mais le simple fait de vivre longtemps dans ce genre d’environnement peut facilement user la motivation des individus. Cependant, pour le clan des elfes qui sont désintéressés et sans désir, cela ne compte pas, c’est tout, *toux*. » Long Yi déclara ça en souriant. Puis il toussa soudain en sentant une douleur brûlante dans sa région pulmonaire.

« Long Yi, tes méridiens sont-ils endommagés ? » demanda Leng Youyou avec inquiétude. La dernière fois, dans l’espace sombre de la Cité Perdue, la jeune fille avait entendu Long Yi dire « méridiens » une fois, depuis lors, elle s’était souvenue de ce nouveau mot, associé à un autre mot « vrai QI ».

« Oui, mais ce n’est pas si critique que ça. Après avoir ajusté ma respiration, ça ira, » Long Yi hocha la tête et fit signe aux autres de ne pas s’inquiéter.

Après une courte promenade à l’intérieur de la forêt elfique, ils avaient vu une prairie très spacieuse, où des cabanes en rondins simples et sans ornements avaient été construites. Ensuite, à cet endroit, il y avait en fait un petit lac où beaucoup d’enfants elfes riaient et jouaient. Ce paysage était vraiment comme le paysage à l’intérieur d’un tableau.

En voyant que la reine des elfes et sept anciens étaient de retour, tous les elfes étaient venus les saluer par courtoisie. Et chacun d’entre eux regarda bizarrement Long Yi et les autres. La majorité des elfes avaient passé toute leur vie à l’intérieur de la forêt des elfes, donc ils n’avaient jamais vu le monde extérieur. Alors il n’était pas nécessaire de le mentionner qu’ils n’aient jamais vu des humains ou d’autres races.

La reine des elfes avait amené Long Yi et son groupe à son palais, mais le soi-disant palais était légèrement plus grand et unique et agréable à l’œil. La décoration intérieure était très chaleureuse et confortable avec des fleurs fraîches partout. Ils méritaient vraiment d’être vus comme la race la plus proche de la nature.

La reine des elfes fit rester Lu Xiya avec elle, puis elle appela des personnes pour conduire Long Yi et son groupe dans une petite cour pour qu’ils se reposent. Les méridiens de Long Yi ayant subi des blessures, il avait un besoin urgent d’ajuster sa respiration. Alors en soufflant un baiser vers Lu Xiya qui hésitait à se séparer, il était allé derrière les serviteurs. Cependant, en voyant l’apparence timide et heureuse de sa fille recevant ce baiser, la reine des elfes ne put s’empêcher de grincer des dents en secret.

« Lu Xiya, dis-moi tout ce que tu as vécu en dehors pendant tout ce temps, du début à la fin. » La reine des elfes amena sa fille dans sa chambre et lui demanda ça avec un visage raide.

Lu Xiya s’appuya sur l’épaule de la reine des elfes et marmonna : « C’est inconfortable si ce n’est pas l’épaule de Long Yi. »

« Qu’est-ce que tu as dit ? » Parce que Lu Xiya marmonnait, la reine des elfes n’entendait pas clairement ce qu’elle disait. Si elle l’avait entendu clairement, on ne savait pas ce qu’elle aurait fait.

« Ce n’est rien, maman. Veux-tu savoir ce que j’ai vécu dehors ? Je vais te le dire maintenant, s’il te plaît, écoute. Après avoir quitté la forêt des elfes..., » Lu Xiya commença à parler de diverses choses qu’elle avait vécues à l’extérieur. Alors qu’elle faisait ça, le temps passa peu à peu, et le ciel était déjà devenu sombre.

C’était à peu près à ce moment-là que Lu Xiya avait commencé à raconter comment elle avait connu Long Yi dans la Cité de la Lumière, comment ils avaient fait équipe pour aller dans la plaine de Huangmang. Elle avait insisté sur le fait que Long Yi avait bravement combattu le Dragon de Terre à dos d’argent, et aussi sur le fait qu’il avait l’intention de passer à travers la mer des insectes de sang. Elle avait également souligné le fait que Leng Youyou est tombée dans la fissure spatiale et elle avait également parlé du fait que Long Yi avait fait pour la sauver en allant lui-même dans la fissure de noirceur. Enfin, elle avait raconté comment ils avaient été entourés par des créatures mortes-vivantes, comment ils avaient exploré la chambre secrète de Manoir du Seigneur de la Cité, et comment ils avaient découvert une beauté endormie qui dormait depuis plusieurs milliers d’années dans le bassin, Wushuang. Puis elle avait aussi parlé de sa maladie.

Lu Xiya parlait sans arrêt, et faisait aussi des gestes avec des sourcils dansants et un visage radieux. Tout en parlant de moments palpitants, son expression et ses mouvements pourraient faire rire n’importe qui. Elle avait tellement insisté sur le courage et la vivacité d’esprit de Long Yi que Long Yi était déjà un personnage incontournable de la littérature.

En entendant la description vivante de sa fille, la reine des elfes n’avait pas pu s’empêcher d’avoir l’impression qu’elle faisait l’expérience de tout cela par elle-même, et l’impression qu’elle avait envers Long Yi à l’intérieur de son cœur avait aussi beaucoup changé. En entendant le récit de sa fille, elle avait compris que ce mystérieux jeune n’était certainement pas ordinaire. Il était courageux, rapide d’esprit et avait aussi un caractère noble et inébranlable. Il correspondait parfaitement à sa fille, seulement ces sept aînés étaient très têtus, et elle craignait qu’ils n’acceptent pas de laisser sa fille épouser un humain.

« Maman, regarde. » Avec un éclair éblouissant, l’objet magique de Lu Xiya, Le Souffle de la Grande Nature, était apparu sur sa main. Elle voulait montrer son trésor à sa mère.

En voyant le bel aspect incomparable du Souffle de la Grande Nature et en sentant l’aura puissante de la nature en elle, le teint de la reine des elfes avait beaucoup changé. Elle devint tremblante, avant qu’elle lui demande. « Cet arc, où l’as-tu eu ? »

« Long Yi l’a trouvé dans la chambre secrète de Cité Perdue et me l’a offert en cadeau, » Lu Xiya riait sournoisement.

« Cet arc ne s’appelle-t-il pas le Souffle de la Grande Nature ? » demanda la reine des elfes avec agitation.

« Oui. » Lu Xiya hocha la tête. Puis elle fit circuler son mana dedans, ce qui permit à cet arc pieux de libérer une splendide lumière, et des mots commencèrent à émerger dans l’air depuis le corps de cet arc. Ces grandes lettres en calligraphie cursive épaisse se lisent : Souffle de la Grande Nature.

« C’est vraiment le Souffle de la Grande Nature. Après l’avoir perdu dans la guerre continentale d’il y a deux mille ans, il est finalement revenu dans les mains de notre clan elfique. » La reine des elfes caressa doucement cet arc pieux avec une expression excitée sur son visage.

« Mère, cet arc appartenait-il à l’origine à notre clan elfique ? Pourquoi n’étais-je pas au courant ? » demanda Lu Xiya.

« Il y a beaucoup de choses que tu ne sais pas. Ce n’est qu’après être devenue reine des elfes que tu sauras toutes ces choses, » déclara la reine des elfes en souriant. Puis, en regardant Lu Xiya, elle déclara : « Avec cet arc, je pense que les sept aînés seront d’accord pour que tu te maries avec ce sale morveux puant. »

« Maman, pourquoi tu l’appelles sale morveux puant, c’est pourtant ton gendre ? » demanda Lu Xiya avec amusement.

En entendant ces paroles sur le gendre, le teint de la reine des elfes ne pouvait s’empêcher de devenir quelque peu étrange. En se souvenant que cette personne qui allait bientôt devenir son gendre avait dit qu’il appréciait vraiment ses seins, elle ne pouvait s’empêcher d’être gênée et d’éprouver une colère insupportable dans son cœur, une sorte de sentiment étrange qui s’installait dans son esprit.

***

Chapitre 88 : Profiter d’un avantage déloyal

Au plus profond de la nuit, un croissant de lune se reflétait sur la surface d’un lac étincelant, réfléchissant des reflets de fraîcheur.

Un coin de ce lac était encerclé d’une muraille de vignes, et le bruit des éclaboussures d’eau et des rires croustillants se faisait entendre depuis l’intérieur. À l’intérieur de ces vignes, Lu Xiya et Nika trempaient actuellement une partie de leur charmant corps dans l’eau du lac, exposant ainsi leur corps voluptueux d’un blanc neigeux. Leurs mamelons roses étaient difficilement visibles à la surface du lac.

« Princesse, que s’est-il passé après que tu as été encerclée par l’armée des morts-vivants ? » demanda Nika avec enthousiasme.

« À ce moment-là, plus personne n’était capable de résister plus longtemps. Nos deux combattants au corps à corps étaient déjà couverts de sang de la tête aux pieds, et je n’avais même pas la force de me lever. Alors à ce moment-là, je pensais vraiment que nous étions morts, mais soudain un vent violent souffla brusquement, et dans le ciel qui n’avait même pas la lumière du soleil et de la lune, Long Yi était apparu de nulle part. Et avec un rugissement, il a envoyé depuis sa bouche une lumière dorée, ce qui provoqua instantanément la chute de toutes ces créatures mortes-vivantes les unes après les autres. Cela nous a permis d’être sauvés, » Lu Xiya bougeait ses deux mains et ses jambes simultanément tout en faisant de Long Yi une divinité.

Tout en couvrant sa petite bouche et ses yeux qui émettaient des étoiles, Nika chuchota : « Est-il vraiment si génial ? Peut-il vraiment cracher la lumière dorée de sa bouche ? »

« Bien sûr qu’il peut. Et c’est mon mari, » déclara Lu Xiya en riant de fierté. Dans son cœur, Long Yi était un dieu, le seul dieu de son cœur.

« Puis après ? Que s’est-il passé après ça ? » demanda Nika avec empressement.

« C’est tout pour aujourd’hui, je continuerai demain. Ah, Long Yi ne sera pas avec moi avant quelques jours, » Lu Xiya soupira, et son humeur devint sombre.

« C’est juste un jour ou deux, et tu ne le supportes déjà plus, » Nika la taquinait.

« Un jour ou deux, c’est déjà très long. Si possible, je ne veux pas me séparer de lui une seule seconde. Sans lui à mes côtés, mon cœur est vide et incomplet, » sans cacher l’amour profond dans son cœur, Lu Xiya déclara ça à Nika. Dans tous cas, il n’y avait pas de secrets entre Nika et elle.

« Princesse, tu es vraiment heureuse. » Nika gloussa légèrement. Elle était très heureuse pour Lu Xiya.

« Nika, tu seras aussi heureuse que moi dans le futur. N’y avait-il pas beaucoup de personnes qui te faisaient la cour dans le clan ? Alors, tu t’es intéressée à quelqu’un ? » demanda Lu Xiya.

Nika secoua la tête et répondit : « Ils sont tous très bons, mais je ne sens pas mon rythme cardiaque s’accélérer et je ne me sens pas faible et engourdie comme si je ressentais un choc comme tu l’as mentionnée avant ça. »

« Ne sois pas impatiente, car tu rencontreras certainement la bonne personne à l’avenir, » Lu Xiya gloussa.

« Hmm, dans le futur, je rencontrerai certainement quelqu’un d’encore mieux que ton Long Yi. » Nika gloussa légèrement et elle déclara ça. Après cela, elle avait positionné son beau corps à la surface de l’eau en se plaçant sur le dos, avec sa poitrine pleine, ferme et droite, sortant hors de la surface de l’eau. Ça avait l’air très tentant.

« J’ai bien peur que ce soit trop difficile parce que je pense qu’il n’y a personne qui soit meilleur que Long Yi, » déclara Lu Xiya en regardant Nika nager.

« Ce n’est pas forcément vrai, alors nous verrons bien. Ah, » tout en parlant, Nika cria soudainement, et ses deux mains serrèrent ses seins tout en regardant Lu Xiya avec des yeux menaçants.

« Nika, tes seins sont devenus beaucoup plus gros, » Lu Xiya déclara ça à Nika avec un sourire lubrique sur son visage.

Le beau visage de Nika avait rougi, puis en regardant ceux de Lu Xiya qui étaient enflés avec des yeux plissés, elle grogna légèrement : « Où as-tu..., les tiens sont devenus encore plus gros. Je me souviens quand tu es parti, à l’époque les tiens étaient plus petits que les miens. Mais maintenant, les tiens sont beaucoup plus grands que les miens. Les choses de l’extérieur croissent-elles plus vite que celles de l’intérieur de la forêt ? »

Lu Xiya gloussa, puis chuchota quelque chose à l’oreille de Nika.

« Idiote, où as-tu appris ce genre de choses ? » Nika rougit comme si elle allait bientôt se mettre à saigner. Et son attitude vis-à-vis de la princesse s’était transformée en malédiction.

« C’est réel, je ne te mens pas. C’est ce que Long Yi a dit. Si tu veux essayer, je t’aiderai, » Lu Xiya rit et se jeta sur Nika.

Deux femmes s’entrelacèrent bruyamment en boule. Voir deux femmes nues de haut en bas sur le corps de l’autre en se tortillant était naturellement une scène très séduisante, mais c’était dommage, car seule la lune dans le ciel avait pu apprécier cette scène.

Après avoir assez joué, les deux femmes avaient repris leur souffle tout en flottant à la surface de l’eau.

« Princesse, as-tu vraiment laissé Long Yi toucher tes seins ? Comme c’est honteux ! » Peu de temps après, Nika n’avait pas pu supporter plus longtemps, et elle avait demandé ça avec un visage rouge.

« Qu’est-ce qui est honteux ? Je me suis déjà connectée avec Long Yi, et tout de moi est à lui. Alors quel est le problème en le laissant toucher mes seins ? En plus, le toucher de Long Yi est très agréable et doux, » Lu Xiya avait dit ça avec légèreté. Maintenant, ses yeux frémissaient de pensées d’amour, et elle devait visiblement se souvenir d’une certaine scène mal adaptée aux enfants.

En voyant l’apparence fascinante de Lu Xiya avec de beaux yeux amoureux, Nika pensa intérieurement, se pourrait-il que les choses entre l’homme et la femme soient vraiment agréables comme ça ?

« Princesse, peux-tu me dire ce que cela fait de faire ce truc ? J’ai entendu quelqu’un dire que la première fois faisait très mal, n’est-ce pas ? » Nika frappa Lu Xiya avec son coude et demanda en rougissant.

« Hmm, au début, ça fait un peu mal, mais plus tard il n’y a plus de douleur..., » Lu Xiya chuchota à l’oreille de Nika. Sa voix devenait de plus en plus faible, devenant progressivement inaudible.

 

☆☆☆

 

Divers éléments magiques colorés erraient à l’extérieur du corps de Long Yi avant de pénétrer progressivement à l’intérieur de son corps. Après cela, il avait ouvert lentement les yeux, révélant ces globes oculaires noirs comme si un trou noir émettait une attirance mortelle, et que personne ne pouvait voir le fond de ses yeux.

Il expulsa lentement une bouffée d’air vicié, puis il sauta soudainement sur ses pieds en étant aussi agile qu’une hirondelle. Il avait tendu les deux mains et s’était tordu le corps, ce qui avait fait craquer les os de tout son corps.

« C’est vraiment excellent. Très bientôt, Ao Tian Jue va percer au-delà de la deuxième couche. » Long Yi murmura ça pour lui-même. Il semblerait que chaque fois que ses méridiens subissaient des dommages et se rétablissaient, sa force progressait aussi quelque peu après comme ce qui se passait après s’être remis d’une maladie.

En se sentant mal à l’aise à cause de son corps tout collant, Long Yi avait décidé d’aller se baigner. Mais il n’y avait pas de salle de bain dans la chambre qu’il occupait. À ce moment-là, Long Yi s’était tout à coup rappelé qu’un petit lac se trouvait à l’extérieur. Puis, après y avoir réfléchi, il avait pensé que comme il était déjà si tard, il ne devrait y avoir personne, alors pourquoi ne pas aller là-bas et prendre un bain ?

Long Yi s’était légèrement contracté. Puis, il avait sauté verticalement dans le ciel avant de sauter plusieurs fois vers l’avant. Long Yi était déjà dans le ciel au-dessus du lac après ces quelques bonds. Après avoir inhalé une longue respiration, il s’était laissé tomber en chute libre vers le lac.

« Peng, » Long Yi, tel un boulet de canon tombant vers le fond du lac, avait généré des mouvements à sa force interne, ce qui avait fait que ses vêtements s’étaient instantanément désintégrés.

Lu Xiya et Nika qui chuchotaient l’une avec l’autre alors qu’elles se cachaient dans l’eau d’un lac séparé par des vignes entendirent ce bruit soudain. Elles furent instantanément effrayées. Toutes deux nagèrent jusqu’à se placer sous les vignes et elles ouvrirent une fissure pour voir de l’autre côté du lac afin de savoir qui était la personne qui était venue ici si tard dans la nuit.

« Long Yi, » Lu Xiya murmura cela. Bien qu’elle n’ait pas une vue parfaite des lieux, les cheveux d’un noir absolu avaient déjà clarifié son identité. Or, dans la forêt des Elfes, lui seul avait des cheveux de couleur noire.

« Ah, alors on devrait sortir rapidement de là et se rhabiller, » chuchota Nika.

« Pourquoi se presser ? Pourquoi ne pas l’appeler ici pour qu’on se lave ensemble ? » Lu Xiya avait demandé ça d’une manière sardonique.

« Alors, vous deux, vous pourrez vous laver ici comme un couple marié heureux, mais je ne vous tiendrai pas compagnie, » répondit doucement Nika en rougissant.

Un bain pour couple marié heureux ? Lu Xiya avait fait pivoter la tête, c’était une bonne idée.

« Hehe ! Princesse ! Aujourd’hui, si tu le laisses masser à nouveau tes seins, peut-être qu’ils pourraient devenir encore plus gros ? » En voyant le mouvement de Lu Xiya, Nika s’était moquée de Lu Xiya en touchant les seins de Lu Xiya.

Actuellement, Lu Xiya était quelque peu perdue dans ses pensées, alors l’attaque soudaine sur ses seins l’avait fait gémir d’une voix douce.

« Qui va là ? » Long Yi qui nageait d’une manière relaxer avait soudainement entendu cette voix douce provenant de l’intérieur de la vigne. Il sauta immédiatement hors de l’eau et il frappa le mur des vignes. Avec un bruit de claquement, tout le mur constitué de vignes s’était effondré.

Eh, Long Yi avait été stupéfait de voir que Nika tenait actuellement les seins de Lu Xiya et que Lu Xiya et Nika étaient toutes deux dans l’eau.

« Pourquoi ne vous retournez-vous toujours pas ? » demanda Nika en criant quelque peu.

Long Yi se retourna immédiatement, le front plein de sueurs froides.

Après cela, il entendit juste les bruits des vêtements qui étaient replacés sur des corps, puis des pas qui s’éloignaient lentement de plus en plus loin.

« Bon, Long Yi, tu peux te retourner. » Lu Xiya avait crié.

Long Yi rinça encore un peu son corps, puis il se rendit rapidement à terre. De là, il avait sorti des vêtements de son anneau de transport et puis il les enfila. Ce n’était qu’ensuite qu’il s’était retourné et avait vu l’expression de Lu Xiya, à la fois en colère et heureuse.

« Je ne voulais pas dire ça, mais je ne pensais pas que quelqu’un me verrait prendre un bain. Tu sais bien qu’en tant que ton mari, je me garde toujours aussi pure que du jade, alors comment puis-je tolérer que d’autres personnes me regardent ? » Long Yi avait ri sèchement alors qu’il le disait.

« Pas de bêtises, alors parle franchement. Qu’est-ce que tu as vu tout à l’heure ? » Lu Xiya avait fait la moue.

« Je n’ai rien vu, sur le nom du Dieu de la Lumière. » Long Yi avait juré. En fait, il n’avait pas vraiment vu grand-chose, il n’en avait vu à peine plus qu’un tout petit peu.

« Je ne te crois pas parce que tes yeux sournois sont si aiguisés. Je crains que Nika ne puisse pas s’endormir ce soir, » Lu Xiya regarda Long Yi avec des yeux suspicieux.

Long Yi fixa Lu Xiya sans cligner des yeux. Juste après un bain, sous le clair de lune, elle était très charmante. Ses cheveux à moitié humides semblaient suspendus à sa taille, sa peau claire et tendre, ses grands yeux et ses vêtements qui semblaient trop ouverts à l’avant, montrant un décolleté, pouvaient faire osciller la volonté de tout homme.

« Pourquoi me regardes-tu comme ça ? » Le beau visage de Lu Xiya devint rouge, alors qu’elle le demanda timidement.

« Parce que tu me séduis. Je suis juste en coordination avec toi, » répondit Long Yi avec sérieux, amenant Lu Xiya à desserrer les poings.

La grande main de Long Yi l’avait tiré vers lui et il embrassa la peau de jade doux, chaud et parfumé.

« Qu’est-ce que tu veux faire ? » demanda Lu Xiya d’une petite voix de moustique.

« Je veux te faire l’amour, » Long Yi avait fait un sourire diabolique. Après avoir tenu Lu Xiya dans ses bras, il sauta et disparut dans ce ciel nocturne enchanteur.

***

Chapitre 89 : Origine de la glace

L’air à l’intérieur de la forêt des elfes était toujours frais, et surtout au petit matin, quand ce mélange simple et élégant du parfum de fleurs et d’herbes vertes soufflait dans la pièce par la fenêtre, tout le monde était enthousiasmé par ça.

Lu Xiya était allongée sur le ventre dans son lit, les deux mains soutenant sa mâchoire inférieure. Elle était en état d’intense joie alors qu’elle regardait les sourcils de Long Yi, ces sourcils indisciplinés, d’un noir dense et fringant, et les coins légèrement relevés de ses lèvres, comme s’il était dans un rêve de bonheur.

« Vilain garçon, même son sourire pendant son sommeil est désagréable de la sorte, » Lu Xiya tendit les mains de jade avec amour et elle caressa doucement les lèvres de Long Yi, puis son mince doigt de jade sillonna son nez, ses sourcils épais et son front large encore et encore, comme si elle voulait graver ce contour plus profondément dans son cœur, si profondément que même dans sa prochaine vie, elle ne l’oublierait jamais.

« Petite elfe, bien que je veuille bien te laisser me toucher autant que tu le veux, mais ta grande sœur You t’attends déjà dehors depuis longtemps, » Long Yi avait soudain ouvert les yeux. Et il déclara ça à Lu Xiya avec un sourire.

Lu Xiya sursauta, et son beau visage devint instantanément très rouge, puis elle sauta précipitamment hors du lit, faisant onduler ses seins et ses fesses qui furent fixés par Long Yi pendant un certain temps. Elle s’habilla en hâte et se retourna, pour voir le regard lubrique et passionné de Long Yi, la rendant intérieurement heureuse, mais sa bouche grogna cependant d’une manière flirteuse : « Grand Pervert. » En disant cela, elle avait ouvert la porte, ce qui l’avait amenée à voir Leng Youyou debout juste devant la porte.

« Grande soeur You, pourquoi n’as-tu pas frappé à la porte ? » Lu Xiya s’avança avec familiarité et elle tira la main de Leng Youyou.

Leng Youyou était quelque peu déconcertée, alors qu’elle lui avait répondu : « Je viens d’arriver à la porte, et tu l’as ouverte. »

Lu Xiya se retourna et fixa froidement Long Yi. Il semblerait qu’il avait déjà perçu l’arrivée de Leng Youyou.

« Mes femmes ne viennent toujours pas ici pour aider leur mari à changer de vêtements, » déclara Long Yi avec un sourire espiègle. Puis il avait sauté du lit, révélant ses hanches inférieures, son petit frère épais et long qui se dressaient actuellement comme un pilier soutenant le ciel.

Les deux femmes étaient venues vers lui avec un visage rouge et avaient aidé Long Yi avec gentillesse afin qu’il revête ses vêtements. Naturellement, sa griffe de loup malhonnête ne manquait pas de saisir tout ce qui passait à proximité.

« Oh, c’est vrai, et Wushuang ? » demanda Long Yi.

« Ces deux derniers jours, la grande sœur Wushuang est chez ma mère. Maman est en train d’étudier son état, mais je ne sais pas ce que cela donne. On peut y aller maintenant et jeter un œil si tu veux, » répondit Lu Xiya en tirant sur les plis du tissu de Long Yi.

Long Yi hocha la tête. Une période de trois mois n’était vraiment pas très longue, donc il espérait vraiment que la reine des elfes puisse trouver la méthode pour guérir le Wushuang.

En arrivant dans la salle principale de la reine des elfes, ils découvrirent que sept anciens étaient également assis à côté de Wushuang qui était assise avec indifférence.

En voyant que Long Yi était venu, le teint de reine des elfes devint non naturel, mais elle se calma très vite.

« Maman, de quelle maladie souffre la grande sœur Wushuang ? Peux-tu la guérir ? » Lu Xiya s’approcha de la reine des elfes et demanda ça avec inquiétude.

La reine des elfes soupira légèrement, et déclara lentement : « Après un examen attentif de mes sept aînés et du mien, nous avons déterminé que Wushuang ne souffre d’aucune maladie, mais plutôt d’une sorte de malédiction. Heureusement, son corps possédait une âme infiniment froide pour la refouler, sinon... »

« Votre Majesté, la Reine, pouvez-vous vous débarrasser de cette malédiction avec l’aide des sept anciens ? Si Wushuang est sauvée, alors je me souviendrai toujours de cette grande bonté venant du Clan des Elfes, et même si vous voulez que je passe par le feu et l’eau, je n’hésiterai pas, » déclara Long Yi avec impatience.

En entendant les paroles de Long Yi, l’expression indifférente dans les yeux de Wushuang fluctuait, et son « cœur de jeune fille » tremblait violemment, car elle pouvait sentir que les paroles de Long Yi venaient du tréfonds de son cœur.

Long Yi m’aime-t-il bien ? Wushuang ne pouvait s’empêcher de penser ça en secret.

La reine des elfes regarda ce jeune sous ses yeux avec louange. Les yeux de Lu Xiya sont assez bons, bien que quelque peu frivoles en apparence, mais c’est vraiment un homme juste avec des sentiments sérieux. Pensa-t-elle.

« Long Yi, ne parlez pas de grande bonté pour ça. C’est nous, le clan des elfes, qui devrions vous aider, » la reine des elfes gloussa.

Long Yi fixa la reine des elfes d’un regard intrigué, ne comprenant pas ce qu’elle disait.

« Vous avez récupéré le trésor le plus précieux de notre clan des elfes, “Le souffle de la grande nature”. Et après avoir discuté avec les sept anciens, nous avons tous approuvé votre mariage avec Lu Xiya. C’est pourquoi vous êtes désormais membre de notre forêt elfique, » déclara la reine des elfes en souriant.

Lu Xiya fut ravie d’entendre cela, et son visage s’était épanoui.

« Quant à la malédiction de Wushuang, si vous pouvez obtenir le sang du Ver à Soie de Glace de Ruyi dans les trois mois, alors nous pouvons certainement nous débarrasser de cette malédiction, sinon nous sommes également impuissants à faire quelque chose, » soupira la reine des elfes.

« Un Ver à Soie de Glace de Ruyi ? Voulez-vous dire la super-bête magique, le Ver à Soie de Glace de Ruyi, de Rang SS de la Glace Originale ? » demanda Long Yi avec surprise.

« Oui, c’est ça. Le Ver à Soie de Glace de Ruyi, comme son nom l’indique, est le maître de la magie de l’eau. Et c’est pratiquement une existence invincible dans la Glace Originale. Même la bête magique d’autres endroits de Rang SSS n’a pas pu la vaincre dans la Glace Originale, » déclara la reine des elfes avec un peu de pitié dans les yeux. Elle croyait que Long Yi n’était pas capable de tuer Ver à Soie de Glace de Ruyi et d’obtenir son sang.

En entendant les paroles de la reine des elfes, le cœur de Long Yi s’était instantanément ressaisi. Il pensait qu’avec le Rang SS de la Bête de Foudre couplé aux 19 super squelettes, il était assuré du succès à 70 ou 80 pour cent. Mais immédiatement après avoir entendu dire que même la bête magique de Rang SSS était incapable de la vaincre dans Glace Originale, son cœur était cependant incertain maintenant, car il connaissait l’écart de force entre la bête magique de Rang SSS et la bête magique de Rang SS. Bien qu’il n’y ait eu qu’une seule différence de rang, cette différence était semblable à la différence entre le Ciel et la Terre.

Mais, est-ce que Long Yi était quelqu’un qui abandonnerait facilement ? Non, il ne l’était pas, parce qu’il avait toujours cru au principe selon lequel « rien n’est impossible dans ce monde ». Les miracles pouvaient se produire d’un instant à l’autre, mais le fait critique résidait dans le fait de savoir si on peut les saisir ou non.

La Glace Originale se trouvait à l’extrême nord du Continent des Vagues Bleues, mais la forêt elfique était néanmoins située à l’ouest du continent, avec les montagnes du Hengduan au nord. Long Yi avait estimé qu’il faudrait environ un mois pour atteindre la Glace Originale, soit deux mois pour un aller-retour. En d’autres termes, il n’a eu qu’un mois pour trouver le Ver à Soie de Glace de Ruyi et obtenir son sang.

Long Yi se leva brusquement, puis il déclara poliment à la reine des elfes. « Merci beaucoup, Votre Majesté la Reine. Puisqu’il ne me reste pas beaucoup de temps, je vais tout de suite me mettre en route pour Glace Originale. »

« Voulez-vous vraiment y aller ? Toutes les bêtes magiques de la Glace Originale sont très puissantes, de plus, la température y est très basse et..., » déclara la reine.

Mais avant que la reine des elfes puisse finir de parler, Long Yi l’avait interrompue. « Indépendamment de tout danger, tant qu’il y aura une lueur d’espoir, je n’abandonnerai jamais. »

La reine des elfes hocha la tête. Puis elle déclara. « Puisque vous insistez, je ne vous arrêterai pas non plus. Mais vous devez prendre Wushuang avec vous parce que le sang du ver à soie de glace n’a d’effet que si vous l’utilisez immédiatement. »

« Maman, je veux aussi y aller, » déclara Lu Xiya avec impatience.

« Non, la fête sacrée de notre clan elfique arrive très bientôt, et en tant que princesse du clan, vous devez y assister, » une vieille dame parmi les sept anciens s’y était immédiatement opposée. Peu de temps après, six autres aînés avaient également exprimé successivement leur opposition.

« Lu Xiya, reste ici et attends mon retour, » Long Yi frotta doucement la petite tête de Lu Xiya et il lui déclara.

« Mais..., » répliqua Lu Xiya.

« Gentille fille, sois obéissante. » Long Yi avait dit ça sur un ton qui ne pouvait pas être réfuté.

Lu Xiya baissa la tête, serra les mains et eut l’air triste, mais elle ne persista pas.

Après cet appel, le Taureau Barbare, Long Yi, Wushuang et Leng Youyou accompagnés de Lu Xiya et de la reine des elfes marchèrent vers la sortie de la forêt elfique. En route, ils avaient rencontré Nika et son équipe. Long Yi lui avait souri amicalement, mais Nika le fixa d’un regard meurtrier en réponse. Long Yi avait juste touché son nez sans se soucier de son regard parce que l’affaire d’hier pouvait être considérée comme un abus de pouvoir de sa part.

Juste avant de se séparer, Lu Xiya n’avait finalement pas pu arrêter ses larmes. Depuis qu’elle avait rencontré Long Yi, ils ne s’étaient jamais séparés, de plus, celle qui jouissait toujours d’un doux amour était naturellement très réticente à se séparer de lui.

« Long Yi, tu dois faire attention, et tu dois revenir, si tu ne reviens pas, alors je... Je mourrai aussi pour toi, » en regardant sa bien-aimée avec ses yeux brumeux et pleins de larmes, le cœur de Lu Xiya se sentait aigri et resserré.

Long Yi embrassa Lu Xiya et lui caressa sa belle chevelure souple, tout en la consolant doucement : « Petit Elfe, je te promets que je reviendrai à tous les coups. Je ne considère pas ce vers comme insurmontable. Alors pourquoi n’as-tu pas plus de confiance en moi ? »

Lu Xiya plaquée contre la poitrine de Long Yi hocha la tête. Puis elle déclara en tombant en sanglots : « Je te crois, mais tu vas beaucoup me manquer. Et tu ne m’oublieras pas ? »

« Comment est-ce possible ? Même si je m’oublie, je n’oublierai jamais mon adorable petit elfe, » Long Yi jura solennellement en prononçant de douces paroles d’amour.

La reine des elfes soupira d’émotion en regardant cette paire d’amoureux enlacés, et ses yeux se brouillèrent quelque peu, comme si elle se rappelait quelque chose et comme si elle était déçue. En voyant que sa fille était si amoureuse, elle ne savait pas si c’était une chance ou un malheur.

Après avoir parcouru un long chemin, Long Yi ne put s’empêcher de se retourner et il vit Lu Xiya encore debout au même endroit et elle agitait les mains sans arrêt. Instantanément, son cœur avait été grandement touché par ça.

***

Chapitre 90 : Couvrir les trois…

La montagne de Hengduan possédait des précipices particulièrement abrupts et difficiles qui se dressaient entre ciel et terre. Elle était si haute que personne n’avait vu son sommet. Et tout le monde croyait qu’il s’agissait de la pointe à l’extrême ouest du Continent des Vagues Bleues.

Long Yi regarda vers cette barrière naturelle que même les oiseaux avaient du mal à franchir. Une aura de vigueur avait rempli son cœur d’admiration. Si la forêt elfique où les oiseaux chantaient et les fleurs donnaient un parfum était une femme exceptionnellement belle, alors les montagnes du Hengduan étaient purement masculines. Cela serait l’homme possédant le goût le plus viril du monde. Si l’on pouvait se tenir au sommet et surplomber tout le Continent des Vagues Bleues, alors le sentiment d’accomplissement serait grand. Long Yi avait réfléchi intérieurement à tout cela.

En étant des gens élevés dans un tel environnement, peut-être que la bravoure, la vigueur et la nature débridée des bêtes-hommes était le don que leur avaient fait les montagnes de Hengduan.

« Taureau Barbare, à quelle distance est ta tribu ? » Long Yi demanda soudainement.

« Pas loin, juste là-bas. Patron, veux-tu aller voir chez moi ? » le Taureau Barbare montra du doigt et répondit.

Long Yi secoua la tête, puis tapota l’épaule du Taureau Barbare. Il lui déclara. « Taureau Barbare, tu retournes dans ta tribu. Tu n’as pas besoin de venir avec nous dans la Glace Originale. »

Le Taureau Barbare fut effrayé et demanda avec anxiété : « Patron, pourquoi ne veux-tu pas que je vienne avec vous tous ? Ai-je fait quelque chose de mal ? »

« Non, c’est simplement que la Glace Originale est trop dangereuse, et tu n’es pas assez fort. Il vaudrait donc mieux que tu rentres chez toi et que tu t’entraînes avec diligence avec le Canopée de la Cloche Dorée et la Baguette d’Affaissement Maléfique que je t’ai appris. D’ailleurs, pourquoi ne participerais-tu pas au tournoi du clan du Taureau Barbare afin de le gagner ? J’attends ton festin de noces, » déclara Long Yi en riant.

Taureau Barbare resta taciturne un petit moment, puis il hocha la tête alors qu’il déclarait. « Compris, Patron, je vais m’entraîner avec diligence, et je ne redeviendrai pas un fardeau pour toi. »

Après avoir dit au revoir au Taureau Barbare, Long Yi était parti avec Leng Youyou et Wushuang. Ils voulaient longer les montagnes de Hengduan vers le nord et traverser à nouveau la longue frontière de l’Empire de la Fière Lune pour atteindre la Glace Originale, ce monde froid, plat et blanc.

Au pied des montagnes de Hengduan, à part quelques plaines avec un certain nombre de collines, d’autres endroits étaient hantés par diverses bêtes magiques d’un certain rang, de sorte qu’elles étaient des zones relativement dangereuses.

Long Yi et son groupe planaient dans les airs avec deux femmes, l’une à gauche l’autre à droite. C’était un bel homme et de belles femmes, tout comme un couple d’immortels. Au moment où Long Yi avait volé, cela avait vraiment surpris Wushuang et Leng Youyou. Pourquoi ? Parce qu’il n’avait pas encore percé dans le royaume des Maîtres Magiciens, mais il volait sans aucun problème.

En fait, Long Yi avait utilisé la magie du vent pour créer la magie de l’envol, qui était beaucoup plus pratique que la magie de lévitation. De plus, sa consommation de mana n’était pas élevée, mais voler plus haut consomme du mana plus vite, et tant que le mana n’était pas épuisé, on pouvait rester continuellement dans les airs.

En se voyant bloqué dans le royaume des Magiciens Avancés, Long Yi trouvait lui-même cela aussi très étrange. Logiquement, avec son mana actuel, il aurait déjà dû faire une percée. Les éléments magiques à l’intérieur de sa mer de conscience étaient également si denses que même si elle était inférieure à un Archimage, elle était absolument comparable à un Mage. Long Yi resta encore perplexe même après y avoir réfléchi cent fois, alors il demanda à Wushuang qui avait déjà atteint le rang de Maître Archimage, mais elle était aussi incapable d’en donner la raison.

Soudain, le teint de Wushuang qui planait dans le ciel devint pâle et son corps commença à se pencher.

Long Yi avait vu que cette situation était tout sauf rassurante, et il avait immédiatement tenu la jolie taille de Wushuang avec son bras, et était descendu lentement vers le sol.

« Wushuang, que s’est-il passé ? Qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? » Long Yi demanda avec une certaine tension dans sa voix.

Wushuang repoussa légèrement Long Yi et répondit avec une expression trouble : « J’ai l’impression que mon pouvoir spirituel et magique s’affaiblit de jour en jour. Maintenant, même l’utilisation consécutive de la magie de lévitation est très difficile. »

« Wushuang, ne t’inquiète pas et attends que nous obtenions le sang du Ver à Soie de Glace de Ruyi, alors la malédiction dans ton corps disparaîtra. » Leng Youyou s’avança avec inquiétude et consola Wushuang.

« Oui, Wushuang, avec moi ici, tu n’as pas besoin de penser que cette affaire est difficile, je vais juste étirer ma main et ramener le sang du Ver à Soie de Glace de Ruyi. » Long Yi gloussa.

Wushuang se retourna, et avec ses yeux clairs et transparents, elle regarda Long Yi et Leng Youyou, puis soudain elle avait légèrement souri. Puis elle déclara avec douceur. « Merci. »

« Merci pour quoi ? Entre nous, quel est le besoin de se dire merci ? Aujourd’hui, il se fait déjà tard, donc il serait mieux de se reposer pour la nuit et de commencer à voyager à nouveau demain, » déclara Long Yi en souriant. Pour le dire franchement, il n’était pas vraiment habitué à ce genre d’atmosphère.

Il attacha la tente, et il alluma après ça le feu de camp. Long Yi prépara un rôti de viande qu’il maîtrisait parfaitement. En parlant de cela, chaque femme à ses côtés avait mené une vie dorlotée, si bien que Long Yi n’osait pas manger les choses qu’elles avaient osé cuisiner avec audace.

Le dos appuyé contre l’arbre, Long Yi mordait dans la viande rôtie et buvait l’une de ses bouteilles de vin aux cent fleurs. Ce goût, il n’était nullement nécessaire de le mentionner, était vraiment très rafraîchissant. Ce vin aux cent fleurs était quelque chose que Lu Xiya avait soigneusement mis dans son anneau de transport avant son départ. Ce vin aux cent fleurs avait été créé en utilisant plusieurs centaines de sortes de fleurs comme ingrédients, couplé à l’eau de source pure de la forêt elfique, et il avait un goût très doux et moelleux dont l’arrière-goût restait sur la langue pendant trois jours sans se disperser. C’était si mémorable que c’était digne de son titre de Roi des Vins.

Au plus profond de la nuit, Wushuang était assise sur la colline avec son visage froid qui rougissait. Ce sentiment obscène dans son esprit, comme si des milliers de fourmis rampaient dans son cœur, la rendait presque incapable de se contrôler. Elle voulait vraiment s’endormir, mais elle avait découvert que c’était impossible. Et la chute du pouvoir spirituel et du pouvoir magique l’affaiblissaient de plus en plus, ce qui l’avait fait presque se perdre dans ce vortex de luxure.

Wushuang grinça des dents, et sa main de jade s’étendit vers son entre-jambes. Cet endroit était déjà humide depuis longtemps. Quand son doigt touchait les parties intimes déjà devenues incomparablement sensibles, tout son corps tremblait, et une agréable sensation s’était fait sentir comme si une marée de plaisir la submergeait. Puis, encore plus de nectar d’amour avait jailli de là, trempant complètement son pantalon.

« Bâtard, escroc pervers, homme puant, » Wushuang avait poussé des jurons alors que des larmes débordaient de ses beaux yeux, tandis que sa main de jade caressait entre ses jambes. Ce genre de sensation lui avait fait honte et l’avait fait sombrer dans le vice. Dans tous les cas, c’était de sa faute.

À l’intérieur de la tente, Long Yi était à genou et il s’agitait rapidement entre les jambes de Leng Youyou. Les grands et érigés seins de Leng Youyou se balançaient comme une vague de mer en même temps que le mouvement de va et viens de Long Yi. Des perles de sueur s’échappaient des pores des deux personnes, puis s’égouttaient. Ce son suave de luxure et la chair qui entrait en collision formaient une scène extrêmement obscène.

« Bâtard, escroc pervers, homme puant, » et à ce moment-là, Long Yi entendit soudain une malédiction. Cette voix semblait être celle de Wushuang, donc ses mouvements ne pouvaient que s’arrêter.

« Mon mari, non, tu ne peux pas t’arrêter là, » actuellement, Leng Youyou était dans un point crucial, donc, en sentant Long Yi qui s’était arrêté tout d’un coup, elle avait ouvert à moitié ses beaux yeux flous, et elle lui déclara ça d’une voix charmante.

Long Yi n’avait pas d’autre choix que de continuer à s’occuper d’elle avec diligence, mais son cœur était quelque peu douteux. Ne me dites pas que cette voix d’il y a un instant était une hallucination ?

Après un sprint fort et puissant, le charmant corps de Leng Youyou s’était mis à trembler. Ses deux mains et ses deux jambes avaient agi comme si une pieuvre s’enroulait autour du corps de Long Yi, alors que son corps était brûlant comme s’il était en feu.

Juste à ce moment-là, Long Yi semblait avoir entendu un son, qui était plutôt un gémissement. Il baissa la tête et vit Leng Youyou, qui était toute rouge partout, gisante là, les yeux fermés, et toute sa conscience était encore immergée dans un agréable effet persistant, donc ce son ne lui appartenait absolument pas.

« Long Yi, salaud. » Cette voix tremblante et printanière revint, et cette fois il entendit clairement, et c’était la voix de Wushuang. Mais comment était-ce possible ? Il s’était souvenu qu’il avait installé une barrière antibruit. Après avoir réfléchi sous un angle différent, Long Yi découvrit que ce son n’était pas entendu avec ses oreilles, mais qu’il apparaissait directement dans son cœur.

La poitrine de Wushuang s’était rapidement relevée et tombée, puis elle avait retiré sa main de jade entre ses jambes qui était déjà humide, et l’extérieur de son pantalon avait aussi une tache circulaire humide.

Wushuang avait alors grincé des dents alors qu’elle subissait une sorte de forte sensation d’humiliation, et que ses yeux furent à nouveau couverts d’une couche de brume. Elle avait dressé une barrière, puis avait remplacé tous les vêtements et sous-vêtements. Et c’est seulement après ça que son expression était revenue au calme, mais dans son cœur, cependant, des milliers de vagues monstrueuses roulaient encore et encore.

« Wushuang, pourquoi ne dors-tu toujours pas si tard la nuit ? » La voix de Long Yi vint soudain de derrière Wushuang, et celle qui fut prise au dépourvu sursauta de peur.

Wushuang se retourna et le regarda fixement. Elle voulait vraiment dire, avec votre comportement tyrannique et licencieux, comment pourrais-je être capable de dormir jusqu’à maintenant ? Mais elle ne pouvait pas ouvrir la bouche.

Long Yi ne parvint pas à faire la moue face aux regards fixes de Wushuang, mais en voyant que son teint était rouge, il demanda immédiatement : « Pourquoi ton visage est-il rouge comme ça ? Es-tu malade ? » après avoir fini de parler, il tendit sa grande main et la posa sur son front clair et net.

Le cœur de Wushuang bondit, et elle se souvint soudain que sa main caressait encore le corps d’une autre femme il y a un instant, puis une flamme de fureur se leva dans son cœur sans raison. Après cela, elle avait grogné froidement et serré la main de Long Yi, mais elle était restée silencieuse. Elle n’avait pas parlé.

Long Yi fronça les sourcils, il semble qu’il ne l’avait pas offensée, mais pourquoi s’emportait-elle si facilement et avec tant de force ? Se pourrait-il que la visite mensuelle de tante Flo soit venue chaque mois ? Si tel est le cas, cela pourrait être logique.

« Wushuang, ne m’aurais-tu pas maudit ? » Assis à côté de Wushuang, Long Yi lui demanda ça.

Wushuang était abasourdie, mais comme avant il ne parlait pas.

« Bâtard, escroc pervers, homme puant. » Long Yi avait imité la façon de parler de Wushuang, qui contre toute attente était semblable à la sienne.

Wushuang était stupéfaite en regardant Long Yi, et après un long moment, elle gloussa.

« Tu m’as vraiment maudit, n’est-ce pas ? Mais comment puis-je entendre ta voix dans mon cœur ? Ne me dis pas que notre cœur a une sensibilité mutuelle qui a déjà atteint ce niveau ? » En regardant le visage de Wushuang, Long Yi ne pouvait s’empêcher de rire.

« Oui, je t’ai maudit, tu mérites d’être maudit, » Wushuang s’arrêta de sourire et elle déclara ça froidement.

« T’ai-je mis en colère ? Pourquoi est-ce que je mérite d’être maudit par toi ? » Long Yi demanda ça, impuissant et soupirant intérieurement en raison de ses émotions. Le fait de changer de visage était vraiment la spécialité des femmes, même comparée à la spécialité du changement de face (art traditionnel chinois) de Sichuan de son incarnation précédente, c’était sans égal.

« Toi, tu es pleinement conscient du lien télépathique qui nous unit, mais chaque nuit tu vas faire de mauvaises choses, alors dis-moi pourquoi ne méritais-tu pas d’être maudit ? » Le beau visage de Wushuang était devenu rouge, et elle n’osait pas regarder les yeux de Long Yi.

Eh, cela avait fait que Long Yi avait été totalement stupéfait. Ne me dis pas que cela signifiait qu’à chaque fois que je faisais l’amour avec Leng Youyou et Lu Xiya, Wushuang était également incluse là-dedans ? Alors, était-ce une scène à trois ?

***

Chapitre 91 : La jeune fille du Clan Fox

Eh, cela avait fait que Long Yi avait été totalement stupéfait. Ne me dis pas que cela signifiait qu’à chaque fois que je faisais l’amour avec Leng Youyou et Lu Xiya, Wushuang était également incluse là-dedans ? Alors, était-ce une scène à trois ?

À ce moment, Long Yi se souvint soudain de la voix tremblante qu’il avait entendue et de ces yeux qui ne pouvaient s’empêcher de voir tout cela comme étant étrange. La dernière fois, il n’avait pas réagi, mais en y réfléchissant maintenant, cela semblait suspect.

En voyant le regard interrogateur de Long Yi, Wushuang s’était sentie un peu coupable, puis elle avait grogné froidement et, à l’aide de magie de glace de rang cinq, elle avait congelé Long Yi dans un carcan de glace.

Long Yi avait fait un sourire ironique, et avait utilisé sa force interne pour briser la couche de glace, puis il déclara sans conviction : « T’ai-je encore offensée ? »

« Qui t’a demandé de me regarder comme ça ? » demanda froidement Wushuang avec un visage rouge.

Long Yi avait ri malicieusement, tenant son menton avec sa main. Puis il déclara. « Je me disais bien. Tes dernières paroles qui me maudissaient ne me semblaient pas trop appropriées. Ah, cela ressemblerait beaucoup... »

Avant que Long Yi n’ait fini ses paroles, un parfum d’orchidée avait assailli ses narines, alors qu’un corps mou se jetait soudainement sur lui et que sa mince main de jade couvrait ses lèvres.

« Ne le dis pas, si tu le dis, alors je, je..., » Wushuang était incapable de finir ce qu’elle disait avant que les larmes ne remplissent le bord de ses yeux.

Long Yi fut effrayé. Il avait toujours vu Wushuang qui avait un visage indifférent en dépit de tout, et il n’avait jamais vu son côté vulnérable comme maintenant. En y repensant, il semblerait qu’il ait vraiment fait quelque chose qui avait fait que Wushuang se sentait lésée. C’était une fille si pure, mais tous les soirs, elle devait écouter sa symphonie et celle de Leng Youyou ainsi que celle de Lu Xiya. Et pour une fille réservée et surtout quelqu’un comme Wushuang, ce genre de fille innocente et d’une gravité incomparable, comment pourrait-elle endurer cela ?

Wushuang avait pris une profonde respiration, réfrénant ses émotions, puis retira sa main de jade et leva les yeux vers le ciel nocturne sans parler.

Long Yi toucha ses lèvres où il avait encore une sensation de douceur et de froid glacial.

« Wushuang, je suis désolé, je ne le savais vraiment pas, » Long Yi s’excusa lentement auprès de Wushuang.

Wushuang secoua la tête, et ses yeux lustrés regardant le ciel avec des multitudes d’étoiles avaient une certaine confusion et peur. Elle ouvrit légèrement la bouche de lotus. Puis elle déclara. « Sais-tu à quel point j’avais peur au moment où je me suis réveillée et que j’ai découvert que mon esprit était complètement vide, au point que je ne sais même pas qui je suis ? Je me sentais complètement incompatible comme si j’étais une personne abandonnée par ce monde. C’était même dans la mesure où je sentais que je ne devais pas exister dans ce monde. Donc tu n’as pas besoin de prendre ce risque pour moi. Peut-être que ce serait la meilleure issue pour moi de mourir ici. »

Le cœur de Long Yi avait bondi. Il n’avait jamais pensé que sous l’apparence indifférente de Wushuang, il y avait en fait un sujet si lourd qui pesait sur son esprit. Il avait aussitôt fait entendre sa voix avec force. « De quoi parles-tu ? Vivre en soi est raisonnable, il n’y a personne qui ne devrait pas exister dans le monde. Tu as perdu la mémoire, alors il te faudra donc naturellement du temps pour te mêler à ce monde qui ne t’est pas familier. Si tu n’existes pas dans ce monde, alors moi, encore plus, je ne devrais pas exister dans ce monde. »

Wushuang avait été choquée, mais elle avait quand même demandé en regardant Long Yi : « Pourquoi ? »

Long Yi avait ri d’une manière cavalière, puis il avait répondu. « Parce que nous sommes tous des êtres immortels, naturellement nous ne devrions pas exister dans ce monde. »

Wushuang fut stupéfaite, puis sourit légèrement et elle se sentit soudain beaucoup mieux, peut-être parce qu’elle avait parlé de la question qui pesait son esprit. Elle s’était levée et avait dit : « Il est déjà très tard, je vais aller dormir. »

« Dors ! Je vais m’asseoir ici un petit moment, » Long Yi avait ri.

Wushuang se retourna et se dirigea vers la tente. Après avoir marché plusieurs pas, elle s’était soudain retournée et avait demandé : « Ce jour-là, dans la Principauté de Mea, pourquoi as-tu dit que j’étais ta femme ? »

« L’ai-je dit ? » Long Yi avait été abasourdi quand il l’avait demandée. Mais Wushuang s’était déjà retournée et avait disparu sous ses yeux.

Long Yi y avait réfléchi longuement. Il insista pour essayer de se souvenir, mais il était incapable de se rappeler quand il avait dit qu’elle était sa femme.

☆☆☆

Tôt le lendemain matin, Long Yi et son groupe avaient préparé leurs affaires et étaient repartis. Aujourd’hui semblait être une journée particulièrement belle, et le soleil semblait encore plus radieux que d’habitude. Quand Long Yi avait vu Leng Youyou et Wushuang bavarder et sourire de bonne humeur, il avait eu ce genre de sensation. La nature de ces deux femmes était relativement nonchalante, et l’amitié entre elles ne pouvait pas non plus être considérée comme très bonne, mais aujourd’hui il ne savait pas pourquoi leur relation était devenue aussi étroite. Franchement, les hommes ne comprendront jamais les sentiments des femmes.

À ce moment-là, soudain, le bruit des femmes qui criaient et des hommes qui riaient de façon obscène était venu depuis une zone en face d’eux. Même en utilisant un orteil pour penser, on saurait ce qui se passait devant eux.

« Ordure ! » Le teint de Leng Youyou changea, et cracha froidement ce mot, puis se précipita vers l’avant.

La scène était rapidement apparue devant eux, ce qui les avait mis tous les trois très en colère. Actuellement, cinq soldats portant les vêtements d’Empire de la Fière Lune riaient de bon cœur en déchirant les vêtements d’une jeune fille d’un clan du Renard, sans tenir compte du fait que cette jeune fille criait jusqu’à l’enrouement et l’épuisement. De plus, deux autres jeunes filles du clan du Renard étaient allongées sur le sol, sans bouger, avec des marques bleues et violettes sur leur corps délicat, ainsi que des taches de sang éparpillées sur leurs parties génitales. En outre, leur cou avait aussi une marque claire d’étranglement violet, et il semblait que leur cou avait été brisé. Elles avaient manifestement été abusées jusqu’à la mort.

N’attendant pas que Long Yi lève la main, Wushuang avait tiré plusieurs flèches de glace et avait percé le corps de ces cinq soldats. Et la jeune fille nue du clan du Renard, frissonnant de froid, s’étaient alors blottie sur elle-même et avait pleuré de chagrin.

Parce que la frontière de l’Empire de la Fière Lune n’était pas loin d’ici, la présence de soldats de l’Empire de la Fière Lune n’était pas non plus une surprise. Les filles du clan du Renard étaient connues pour leur beauté et leur obséquiosité par nature, mais leur force et leur résistance étaient cependant très faibles. En général, elles dépendaient d’autres clans puissants d’hommes-bêtes pour survivre, et le prix était naturellement celui de belles femmes.

Il était concevable que ces cinq soldats de l’Empire de la Fière Lune aient rencontré ici ces trois filles du clan du Renard, donnant naissance à la luxure, puis qu’ils aient fait un acte sauvage qui aurait fait dresser les cheveux de colère. Heureusement, Long Yi et les autres étaient arrivés à la limite du temps, laissant cette fille s’échapper à son destin funeste.

Leng Youyou et Wushuang s’étaient avancées et avaient consolé cette fille du clan du Renard. Après que cette fille eut cessé de pleurer, elle regarda timidement Long Yi et son groupe. Elle avait l’air très pure, douce et belle, ce qui pouvait faire que Lu Xiya lui soit tout à fait comparable. De plus, ces vêtements en lambeaux et ces yeux craintifs et larmoyants pourraient faire enflammer involontairement le cœur de toutes les personnes qui la dorloterait.

Cette fille du clan du Renard s’était levée, ce qui avait révélé une grande partie de sa poitrine blanche comme neige, et sa mince taille qui avait également été mise à nu dans les airs. Après cela, elle s’agenouilla vers Long Yi et son groupe, puis elle déclara d’une voix sanglotante : « Yi Lunuo remercie les bienfaiteurs de m’avoir aidé à conserver ma pureté. Ce qui est arrivé à mes sœurs est seulement de ma faute. J’avais insisté pour sortir jouer ce qui leur a valu des calamités. Ces bêtes les ont violées et tuées. »

Yi Lunuo avait dit ça en s’étouffant presque dans des sanglots. Parce qu’elle se penchait vers le bas, les seins dignes de fierté pouvaient être vus très clairement à travers les lambeaux de ses vêtements, ce qui était vraiment parfait.

Profitant du temps que Leng Youyou et Wushuang avaient passé pour consoler Yi Lunuo, Long Yi avait commencé à examiner très attentivement cette fille du clan du Renard. De haut en bas, elle n’était pas différente des humains autres que ses oreilles de bêtes sur sa tête et cette belle queue qui sortait de ses fesses. Il ne savait pas pourquoi, mais, quand Yi Lunuo le regardait avec ses larmes et ses yeux brumeux, cet aspect délicat et charmant qui pouvait instantanément adoucir le cœur des gens fit que Long Yi, inconsciemment, avait un sentiment d’envie.

Les yeux de Long Yi clignèrent et il révéla involontairement un sourire amusé. Cette fille du clan du Renard appelée Yi Lunuo agissait-elle d’une manière intentionnelle ou non... ? Le cœur de Long Yi refusait de le commenter.

Se retournant, Long Yi regarda les cadavres de deux jeunes filles du clan du Renard allongées sur le sol tout en ayant des doutes. Trois filles du clan du Renard et cinq soldats impitoyables..., ne me dis pas que ces cinq personnes faisaient la queue pour violer ces deux filles, tout en laissant la troisième profiter du spectacle ? Cela n’a pas beaucoup de sens.

Quand Long Yi fut perdu dans ses pensées, il entendit soudain Leng Youyou crier avec haine : « Je déteste le plus ce genre d’ordure qui viole les femmes. De cette façon, faisons-les mourir avec toute leur famille. »

Le teint de Long Yi était soudain devenu quelque peu rigide. Si elle savait que son corps avait déjà fait cet acte auparavant, alors le poignarderait-elle avec un couteau ? Indépendamment de la façon dont il avait essayé de réduire la responsabilité, cette tache noire était déjà sur lui, d’ailleurs Long Ling’er la victime de cette mauvaise action existait vraiment. Long Yi n’osait pas l’imaginer. Si les femmes à ses côtés connaissaient ce fait, est-ce que chacune d’entre elles le quitterait ?

« Long Yi, Yi Lunuo nous a invités dans son clan, on y va ? » demanda Leng Youyou à Long Yi.

« Qu’est-ce que vous en dites ? » Long Yi répondit par une question.

Leng Youyou et Wushuang se regardèrent, puis hochèrent la tête.

« Puisque vous étiez d’accord toutes les deux, alors allons-y, » dit Long Yi en souriant tout en réfléchissant : Il semble que la capacité de charme de clan du Renard soit très élevée et qu’elle soit capable d’enchanter aussi bien les hommes que les femmes. Elle pouvait même faire que Leng Youyou et que Wushuang indifférente aient une bonne opinion d’elle.

« La branche du clan du Renard n’est pas loin d’ici, donc nous arriverons très bientôt, » dit Yi Lunuo. Puis, avant de se retourner et de marcher droit devant, elle avait utilisé ses beaux yeux pour jeter un rapide coup d’œil à Long Yi.

Long Yi s’était soudain senti chaud et sec partout, et son cœur avait commencé à battre violemment. En vérité, il était excité par son regard.

Il semble qu’il avait besoin de renforcer sa détermination. Long Yi regarda la queue blanche de Yi Lunuo se balançant le long de ses fesses parfaitement rondes, et ne put s’empêcher de rire. Il voulait voir quel tour jouait cette Yi Lunuo.

***

Chapitre 92 : Les Sombres Combattants

Il semble qu’il avait besoin de renforcer sa détermination. Long Yi regarda la queue blanche de Yi Lunuo se balançant le long de ses fesses parfaitement rondes, et ne put s’empêcher de rire. Il voulait voir quel tour jouait cette Yi Lunuo.

Yi Lunuo avait vraiment du talent. Avec de douces paroles de sa bouche mielleuse associées à son apparence délicate et charmante, elle avait très vite acquis la confiance de Leng Youyou et Wushuang. Les deux femmes avaient exprimé leur profonde indignation et leur profonde sympathie à l’égard de sa rencontre, et maintenant de façon inattendue, elles s’adressaient déjà l’une à l’autre comme des sœurs.

Selon Yi Lunuo, la branche de leur clan du Renard comptait sur la protection du clan du Lion. Chaque année, ils devaient leur livrer 10 jolies filles du clan du Renard, et ainsi, elles avaient survécu jusqu’à maintenant. De plus, elle était la fille du chef de clan de cette branche du clan du Renard.

Tout au long du chemin, Long Yi avait toujours un sourire sur son visage sans révéler aucune expression particulière. Mais Yi Lunuo tournait fréquemment la tête et jetait un regard timide sur Long Yi de temps en temps en parlant avec les deux femmes, faisant en sorte que Long Yi retienne son souffle. Les femmes du clan du Renard étaient vraiment dignes d’être des femmes célestes obséquieuses, surdouées et extraordinairement belles. S’il n’était pas une personne avec un pouvoir spirituel extrêmement puissant, il craindrait que sa volonté n’ait déjà sombré dans le vice et qu’il n’ait perdu le contrôle depuis longtemps.

Long Yi ne comprenait toujours pas pourquoi le clan du Renard agissait ainsi. Lui et les hommes-bêtes n’avaient jamais été ennemis et n’avaient jamais eu de haine les uns contre les autres. Et c’était clairement un plan dirigé contre eux, et pour ce plan, ils n’avaient pas hésité à sacrifier deux jeunes filles fleuries du clan du Renard comme prix pour l’attirer dans un piège.

Cette fois-ci, Long Yi se souvient soudainement de son conflit de la dernière fois avec plus de dix combattants du clan du Lion dans la Principauté de Mea à cause de l’affaire du Régiment de Chevaliers Sanglants. Ne me dites pas que c’est à cause de ça ? Mais cette affaire ne pouvait pas être justifiée de cette façon, parce qu’à part un très petit nombre d’hommes-bêtes, la majorité d’entre eux étaient très simples et respectaient les personnes fortes. Et ces dix hommes-bêtes du clan du Lion de la dernière fois étaient partis complètement convaincus, alors il était peu probable qu’ils se comporteraient de cette façon.

Le clan du Renard n’était vraiment pas loin de l’endroit où l’accident s’était produit. Alors que Long Yi était encore perdu dans ses pensées, ils étaient déjà arrivés. Il y avait des rangées de maisons en pierre construites contre la colline, très simples et grossières.

« Yi Lunuo, ma fille, où es-tu allée ? Ta mère a failli mourir d’inquiétude. » Lorsque Yi Lunuo et le groupe de Long Yi étaient arrivés, une très jeune femme très belle, à la tête de plusieurs servantes, les avait accueillies avec anxiété. L’apparence de cette belle femme ressemblait quelque peu à celle de Yi Lunuo. Elle portait une peau d’animal et des vêtements tissés en rotin, exposant son épaule et son nombril parfumés. Sa silhouette était extrêmement charmante, et surtout cette queue longue et douce comme une brosse fine derrière elle, lui donnait une sorte de charme particulier très attirant.

« Mère..., » Yi Lunuo aux yeux rouges s’était jetée contre cette belle femme en sanglotant, puis avait raconté son expérience amère.

« Ces salauds, » cette belle femme était tellement en colère que tout son corps tremblait, et son teint devenait aussi horriblement pâle.

Ce n’était qu’après un bon moment que l’état d’esprit de cette belle femme s’était calmé. Elle regarda avec grâce Long Yi et son groupe. Puis elle leur déclara avec courtoisie. « Merci à vous trois, bienfaiteurs, d’avoir sauvé la vie de ma fille, nous, du clan du Renard, nous nous souviendrons toujours de cette bonté. Je suis le chef du clan du Renard, asseyez-vous dans mon humble demeure. »

Le cœur de Long Yi avait bondi, alors qu’il sentait une forte pression dans son cœur. La capacité de cette personne était vraiment beaucoup plus forte que celle de sa fille. Long Yi osa déterminer qu’elle avait aussi utilisé la technique de charme, mais en le regardant d’une manière superficielle, elle avait cependant une prestance digne, et ses paroles n’étaient ni hautaines ni humbles, et tout ceci avait déjà atteint le royaume de la compréhension des intentions du charme.

« Alors nous vous dérangerons un petit peu, » Long Yi déclara ça avec un sourire, mais ses yeux étaient pourtant aussi sereins qu’avant.

Cette belle femme fronça légèrement ses sourcils, comme si elle était un peu surprise de voir que Long Yi n’était pas confus. Elle regarda les yeux de Long Yi, mais ne découvrit que ses yeux limpides et sans ondulation, ce qui la rendit mal à l’aise.

En compagnie de cette belle femme, Long Yi et son groupe entrèrent dans une maison en pierre relativement luxueuse. Tout le mobilier à l’intérieur était également fait de pierre, et bien que la peau d’animal douce répandue sur le lit semblait simple et grossière, elle avait un style distinctif spécial d’un pays étranger.

Dès que Long Yi avait mis un pied dans cette maison de pierres, la marque de crâne de couleur sang sur le centre de sa paume avait soudainement tremblé. Et il avait aussi senti un fil d’aura sombre se cacher à l’intérieur de cette pièce.

Qu’est-ce que ça veut dire ? Ne me dites pas que c’est Église Sombre ? Mais dans quel but ? Leng Youyou ou l’affaire du troisième prince de l’Empire de la Fière Lune, Murong Feng ? Long Yi avait gardé son sang-froid tout en réfléchissant. Comme les soldats de l’Empire de la Fière Lune avaient participé à cette affaire, il avait deviné que ce devait être à cause de la seconde affaire. On pouvait supposer que la famille royale de l’Empire de la Fière Lune voulait venger Murong Feng.

À ce moment-là, après s’être changée dans sa chambre, Yi Lunuo entra dans cette pièce avec une tasse de jus de fruits qui émettait un parfum dense. Elle l’avait placé devant le groupe de Long Yi. Ce jus de fruits avait inopinément sept couleurs tout comme l’arc-en-ciel dans le ciel, et il était très beau.

« Ne me dis pas que c’est du jus de fruits extrait de fruits arc-en-ciel ? J’ai entendu dire que les fruits arc-en-ciel peuvent améliorer l’apparence et nourrir la peau, ce qui leur permet de rester jeunes, mais qu’ils sont très rares, et qu’il est difficile à acheter même avec mille pièces d’or, » s’exclama Leng Youyou.

« Oui, c’est exactement ce jus de fruits arc-en-ciel. Seules les montagnes de Hengduan en produisent peu. Vous trois, bienfaiteurs, avez fait preuve d’une grande gentillesse envers nous, du clan du Renard, donc je ne suis pas avare non plus avec ces quelques fruits arc-en-ciel. Essayez s’il vous plaît, ça a un très bon goût, » cette belle femme avait dit ça avec affection avec un sourire et avait montré la bonne quantité d’affections pour que les autres se sentent très à l’aise.

Leng Youyou et Wushuang étendirent leur main délicate et soulevèrent la coupe. Quelle femme ne voulait pas paraître belle ? Et tu ne voulais pas rester jeune ? Alors cette tasse de jus de fruits avait été une tentation mortelle pour elles.

Long Yi souleva également la coupe, puis fit deux cercles avec sa main tenant la coupe. Après cela, il avait soudain regardé cette belle femme avec un sens profond, et avait déclaré avec un sourire : « J’ai entendu dire que les choses aux couleurs vives sont dangereuses, et que tous les fruits aux couleurs vives et beaux sont venimeux. Je ne sais pas si ce fruit arc-en-ciel est vénéneux ou non. »

En entendant Long Yi, l’expression de cette belle femme et Yi Lunuo s’était simultanément raidie. Puis, après avoir fait un sourire ironique, la chef de clan avait déclaré. « C’est une bonne blague, bienfaiteur. »

Et Wushuang et Leng Youyou qui avaient déjà placé leurs tasses sur leurs lèvres s’arrêtèrent, puis Leng Youyou déclara : « Long Yi. Tous les fruits aux couleurs vives ne sont pas toxiques, et les fruits arc-en-ciel font partie de ces fruits non toxiques. »

« Les fruits arc-en-ciel ne sont pas toxiques, mais si quelqu’un ajoutait un grain de quelque chose, ce serait peut-être toxique, n’est-ce pas ? » Long Yi déclara ça avec un sourire froid et fixa cette paire mère-fille avec des yeux aussi tranchants que des épées.

Leng Youyou et Wushuang avaient immédiatement jeté la coupe, puis avaient regardé Yi Lunuo et sa mère.

À la surprise de Long Yi, cette belle femme n’avait pas montré une once d’expression troublée, mais avait plutôt ri en regardant Long Yi, ce qui l’avait soudain rendue débordante de charme dans cet état digne. Et sa poitrine se balançait aussi comme une vague, ce qui pouvait séduire la volonté des autres.

« Le petit frère a vraiment une bonne vue, pas étonnant que Murong Feng, cette chose sans valeur ait été tuée par ta main. Moi, cette grande soeur déteste vraiment te tuer, mais malheureusement, tu dois mourir ici. » Les yeux séduisants de cette belle femme qui pouvaient envoûter n’importe qui regardaient le physique robuste de Long Yi comme si elle ne prenait pas Long Yi et son groupe au sérieux.

« Hehe, alors voyons qui va mourir aujourd’hui. Je pense que tu devrais laisser sortir ceux qui se cachent sous terre et qui n’osent pas comparaître devant les gens, » Long Yi gloussa, puis soudain il frappa au sol avec la paume de sa main.

Puis, après un violent tremblement de terre, cette maison de pierres s’était effondrée de façon inattendue.

La poussière s’était dispersée, la brume noire s’était mise à surgir, et plusieurs dizaines de personnes qui avaient caché tout leur corps avec un manteau de couleur noire étaient soudainement apparues autour de Long Yi et de son groupe. Et maintenant, la paire mère-fille de Yi Lunuo était déjà partie très loin.

Soudain, Long Yi avait plissé les yeux. Il sentait une aura dense et dangereuse de la part de ces gens noirs masqués, et en particulier celui qui tenait une épée et qui se trouvant devant les autres, ce qui lui donnait une impression de nervosité. Ces gens étaient clairement des combattants, mais l’aura sombre dans leur corps était plus dense que celle des mages sombres qui se tenait plus loin. Ne me dites pas qu’Église Sombre a aussi fait des recherches sur la méthode de fusion de la magie sombre avec le douqi ?

« Des Guerriers Sombres, » s’exclama soudain Leng Youyou.

« Guerrier Sombre  ? Qu’est-ce que c’est ? » demanda Long Yi.

« Ce sont des soldats de la mort cultivés par l’Église Sombre à l’aide d’arts magiques secrets. Ils cultivent le douqi sombre. De plus, ils ne sont plus fondamentalement humains. Ils ont un sang-froid parfait, n’ont pas d’émotion et ne savent qu’exécuter fidèlement les ordres. » La voix de Leng Youyou tremblait un peu.

Il s’avère que ces individus sont des tueurs à gages entraînés par Église Sombre, mais ne savent pas comment ils vont s’en sortir contre mon super squelette.

« Je ne m’attendais pas à ce que tu en saches autant, mais je ne sais pas si tu en sais encore plus. » Le chef du clan du Renard avait dit ça avec surprise.

À ce moment-là, Long Yi avait soudain senti une puissante fluctuation de magie sombre, et il comprit immédiatement que cette mégère essayait de gagner du temps pour que les magiciens sombres de la périphérie chantent une incantation. En voyant l’intensité de cette fluctuation magique, si cette magie était déclenchée, elle provoquerait certainement une destruction qui secouerait la terre.

***

Chapitre 93 : Confrontation des sorts magiques interdits (2 en 1)

Partie 1

« Frappe ! » Long Yi cria d’une voix puissante, puis il s’avança comme s’il se jetait sur les magiciens présents autour de lui. Il ne pouvait absolument pas les laisser finir de chanter cette incantation, parce que Long Yi perçoit qu’ils unissaient leur pouvoir pour lancer un sort unique. Et ce pouvoir ne pouvait absolument pas être comparé à la magie envoyée séparément par chacun d’eux. Cela pourrait très probablement posséder la puissance de destruction à l’état pur qui pourrait être comparable au sort de magie interdite.

À l’origine, il avait pensé qu’avec la vitesse du Grand Déplacement du Cosmos, il pourrait facilement tuer plusieurs mages, alors la magie fusionnée qu’ils allaient utiliser serait grandement affaiblie. Mais alors qu’il était encore dans les airs, il avait rencontré une énorme résistance du champ de QI qui l’avait repoussé.

Long Yi avait vraiment été surpris, mais il avait immédiatement su que ce champ de QI avait été libéré inopinément par le groupe de plus de dix combattants sombres. Il semblerait que la situation d’aujourd’hui était vraiment problématique. Maintenant, s’il voulait se débarrasser de ces magiciens dans la périphérie de la zone, alors il devait d’abord passer par l’encerclement de ces combattants sombres.

À ce moment précis, la fluctuation de la magie noire était déjà devenue de plus en plus forte. Et le magnifique soleil qui brillait dans le ciel il y a quelques instants avait été enveloppé d’une fine couche de brume noire et elle commençait à devenir de plus en plus dense.

Long Yi poussa un long et puissant cri, et une énorme épée était apparue de façon vraiment spectaculaire dans sa main droite. Elle était enveloppée d’une couche de lumière blanche éblouissante. Cette lumière blanche était le Douqi magique créé par le « Douqi de la Lumière Sacrée », qui était la fusion de l’élément magique de Lumière et du Douqi du Violent Dragon. C’était le meilleur choix pour retenir Douqi sombre de combattants sombres.

« La coupe de transmigration de l’enfer du Douqi de la lumière sacrée. » Long Yi s’arrêta soudain dans les airs, et son beau visage se changea soudain en rouge sang, comme l’acier en fusion dans un four en action.

À ce moment, plus de dix combattants sombres étaient déjà conscients du danger, puis un QI froid et maléfique s’était répandu soudainement partout. Le Douqi sombre et dense de leurs énormes épées avait pris la forme d’une lame de QI. Ils entourèrent instantanément Long Yi dans le ciel, scellant toutes ses routes de retraite.

Long Yi avait souri, et ce sourire était étrangement très maléfique. Il ressemblait à l’émissaire de l’Hadès. Soudain, sa silhouette, comme si la lune se reflétant dans un lac s’estompait, avait instantanément fluctué et l’énorme épée qu’il tenait dans sa main s’était soudain séparée en d’innombrables fragments, puis des frappes d’épée de couleur mixte bleu et blanc avaient jailli dans toutes les directions avec une myriade de splendeurs.

Il n’y avait pas de bruit du ciel et de la terre qui tremblait, et aucun bruit de la collision du métal. Seuls quelques beaux bruits de frappes résonnaient. Long Yi et plus d’une dizaine de combattants sombres avaient fait des mouvements l’un contre l’autre, mais ces lumières et ces ténèbres ne se compensaient ni ne se mélangeaient les un aux autres.

Long Yi se posa lentement sur le sol, et la couleur rouge sang de son visage s’était également estompée, devenant quelque peu pâle. Actuellement, ses vêtements étaient pleins de trous, et ses mains tremblaient involontairement, tandis que le sang coulant de son poignet se répandait vers le sol. La peau entre son pouce et son index avait été coupée dans la confrontation de tout à l’heure. Mais il n’y avait pas une seule blessure sur son corps, y compris l’endroit où ses vêtements avaient été coupés par le Douqi sombre. Si l’on regardait attentivement, on pouvait voir à travers les trous de ses vêtements, une couleur argentée, c’est-à-dire une armure protectrice de qualité magique qu’il avait trouvée dans la Cité Perdue. Ce n’était même pas nécessaire de parler de son invulnérabilité à l’épée et à la lance, elle pourrait même compenser 80 % de la magie et des attaques de Douqi. Leng Youyou portait aussi le même genre de vêtement. Néanmoins, le Douqi sombre restant qui avait envahi son corps affectait petit à petit Long Yi en le blessant progressivement.

Mais comparés à Long Yi, ces dix Combattants sombres étaient apparemment dans une situation plus misérable. Tout leur corps était couvert de plaies, petites et grandes, et certains d’eux avaient perdu des parties de leur corps. Mais Long Yi n’était cependant pas heureux, au contraire, il sentait un malaise s’enfonçant profondément dans son cœur, et il avait une expression surprise et déconcertée.

« Qu’est-ce qui se passe ici ? » La voix de Long Yi était quelque peu étouffée et alarmée. Ces combattants sombres se tenaient debout sans paroles comme avant, et les muscles de leur corps étaient encore d’une pâleur mortelle, sans que l’on voie du sang couler. Cette scène étrange avait choqué Long Yi et son groupe. Une personne peut-elle survivre sans sang ? Ou n’étaient-ils pas vraiment des humains comme Leng Youyou l’avait dit ?

« Je ne sais pas non plus, » Leng Youyou secoua la tête. Elle avait également une expression tout aussi choquée sur son visage.

À ce moment-là, le chant des magiciens sombres à la périphérie s’élevait de plus en plus avec force, et les éléments sombres se précipitaient depuis le ciel recouvrant la terre. De plus, c’était comme si cela pouvait renverser les montagnes et les mers et c’était très effrayant.

« Pas bon, ils utilisent un sort interdit de magie sombre et le sort est déjà presque terminé, » s’exclama Wushuang.

Long Yi grinça des dents, puis il libéra la Bête de l’Éclair Violant ainsi que ses super squelettes depuis son espace obscur. Maintenant, il pensait qu’il n’aurait pas dû être négligent au début, s’il avait utilisé cette bête magique pour attaquer dès le début, alors peut-être aurait-il déjà franchi l’encerclement des combattants sombres.

Après la sortie de bête magique, elle avait immédiatement ressenti un grand danger, alors elle avait immédiatement commencé à grossir, puis avait rugi avec fureur. Après cela, la corne d’argent sur son front s’était soudainement illuminée avec des éclairs, provoquant immédiatement le tonnerre des éclairs qui retentissaient dans le ciel. En tant que super bête magique de rang SS, elle avait rapidement libéré sa magie de foudre.

Avec des nuages sombres couplés à un QI sombre et dense, tout le ciel semblait vouloir s’effondrer dans peu de temps. Soudain, un éclair de couleur argentée sillonna depuis le firmament, et descendit au milieu des ténèbres comme si un serpent d’argent brillait. Cela se dirigeait vers les magiciens à la périphérie de la zone. Mais soudain, au-dessus de la masse des magiciens, une couche de barrière de couleur noire était apparue, et la foudre s’était arrêtée inopinément au-dessus de lui. Alors que la foudre tombait, tout le ciel s’illumina soudain, et avec le rugissement de la Bête de Foudre, la foudre se dirigea vers la barrière au-dessus des magiciens en une succession d’attaques. Sous l’effet de la foudre, la barrière avait commencé à fluctuer. Il semble qu’elle ne pourra plus tenir longtemps, mais le chant de leur magie en était déjà à son dernier couplet.

Et pendant ce temps, les 18 super-squelettes étaient rentrés dans un combat au corps à corps avec les Combattants sombres. Il ne les avait pas libérés au début parce que, d’une part, il savait qu’à part Long Two, d’autres squelettes étaient fondamentalement incapables de lutter contre ces Combattants sombres, et qu’ils ne seraient perdus qu’en vain. Et d’un autre côté, il avait surestimé sa force, il croyait qu’il serait capable de faire face à cette situation s’il allait à fond. Mais maintenant, il n’avait rien pris en considération, car les individus présents ici n’allaient pas survivre très longtemps, donc ne pas utiliser ces squelettes serait du gâchis.

Long Yi se souvint soudain du collier magique de Wushuang, mais il ne savait pas si la barrière céleste et illustre de ce collier pouvait protéger trois personnes de ce sort interdit de magie obscur et leur permettant de survivre.

Long Yi regarda Wushuang, mais il vit qu’elle avait fermé les yeux, et ses lèvres de cerise murmuraient. Maintenant, son corps commençait déjà à libérer un éclat d’un bleu clair, et dans le ciel au-dessus d’elle, un étrange symbole magique bleu clair était soudainement apparu. Le teint de Long Yi changea considérablement, il comprit immédiatement que Wushuang voulait utiliser un sort interdit pour s’opposer au sort interdit ennemi. Il était toujours conscient que Wushuang avait la force d’une personne de rang de Maître Archimage, mais le problème était sa malédiction. En raison de cette malédiction vraiment puissante, son pouvoir magique et son pouvoir spirituel avaient considérablement diminué. Alors quel serait l’impact sur elle pour avoir utilisé de force un sort interdit ? Long Yi n’était pas clair, mais il était certain que ce ne serait pas un bon résultat.

Mais à ce moment, même si Long Yi voulait l’arrêter, il était déjà impuissant. La puissante fluctuation magique autour du corps de Wushuang avait éloigné Long Yi et Leng Youyou d’elle.

À ce moment-là, tous les combattants sombres qui se battaient avec des super-squelettes avaient soudainement sauté hors du cercle de bataille à l’unanimité, puis s’étaient rapidement retirés en arrière.

Les paupières de Long Yi tremblèrent, et il devina immédiatement que les magiciens sombres avaient déjà terminé la préparation de leur sort. Il jeta un regard attentif sur Wushuang qui était entouré d’un éclat bleu, puis, en serrant les dents, il ramena la bête magique et ces super squelettes dans son espace sombre. Après avoir tenu la taille de Leng Youyou, il se retira.

« Wushuang, tu ne dois pas te surmener avec ça, » Long Yi déclara doucement à l’intérieur de lui. Maintenant, il regrettait vraiment. Pourquoi devenait-il si vaniteux et arrogant ? Pourquoi pensait-il qu’avec la force de leurs trois personnes couplée à 18 squelettes et la bête magique de rang SS, ils étaient invincibles ? De plus, même s’il savait parfaitement qu’il y aurait des problèmes sur le chemin, il avait quand même pris le risque d’emmener Leng Youyou et Wushuang.

Alors qu’il battait rapidement en retraite, Long Yi vit soudain Yi Lunuo et sa mère qui ne faisaient actuellement aucun effort pour s’enfuir vers un endroit éloigné.

C’était les personnes qu’il détestait le plus. Alors comment aurait-il pu les laisser s’enfuir ? Il avait empilé sa puissance d’esprit couche après couche dans sa mer de conscience, puis il avait porté une attaque vers elle.

« Exterminez la lumière maléfique de la vie, » à ce moment-là, Long Yi entendit un grand cri derrière lui, alors il tourna la tête pour regarder. Ces dizaines de magiciens sombres avaient levé leur baguette magique. Dans le ciel au-dessus d’eux, une boule noir dense était soudainement apparue, et cette boule noire était en train de descendre à grande vitesse. Soudain, cette boule noire explosa, puis Long Yi savait seulement qu’il voyait du noir devant ses yeux, alors que ses yeux ne pouvaient plus rien voir clairement. Après cela, son corps était tombé, et sa conscience s’était rapidement estompée. Il avait seulement l’impression qu’une fleur printanière était soudainement arrivée en hiver, et qu’elle était en train de se faner rapidement.

« Arrête de la Glace Extrêmement Froide ! » Alors qu’il était en transe, Long Yi entendit Wushuang crier cette phrase d’un ton glaciale, puis une bouffée d’air frais se répandit partout, réveillant Long Yi rapidement.

Après avoir regardé autour de lui, Long Yi avait vu une scène choquante, qu’il ne pourra jamais oublier de toute sa vie. Il y avait un monde noir et blanc. Le noir était d’un noir pur, si noir que les gens auraient peur, et c’était comme un trou noir qui semblait avoir la capacité d’engloutir l’esprit de toutes les personnes présentes ici. Le blanc était étincelant et d’un blanc cristallin et était parfaitement clair comme de la glace et de la neige, et ce froid dans l’air semblait avoir la capacité de geler toute existence dans un cube de glace.

Le Noir et le Blanc s’opposaient, et ni l’un ni l’autre ne cèdent la place à l’autre. Rien n’était visible sur le côté noir. Il ne pouvait que sentir cette aura maléfique qui pourrait faire trembler les gens. Même Long Yi qui était déjà hors de sa portée pouvait sentir que toutes les choses négatives dans son cœur grandissaient rapidement, et l’extermination était le seul résultat possible. Long Yi secoua la tête et n’osa regarder de ce côté. Du côté de Wushuang, c’était cependant blanc et quelque peu transparent. La totalité du monde avait été congelée en une glace transparente comme si toutes les choses, y compris l’air dans la zone d’attaque, étaient congelées sans laisser la moindre exception.

***

Partie 2

Soudain, l’éclat bleu clair autour du corps de Wushuang commença à lentement disparaître, et en même temps, le symbole magique commença aussi à s’estomper jusqu’à ce qu’il ne puisse plus être vu.

Ding, ce son fort et clair avait brisé ce monde immobile. Wushuang tremblait de la tête aux pieds, alors que le collier sur son cou, le bracelet sur son poignet et les bagues sur ses doigts s’étaient transformés en fine poudre. Puis elle était lentement tombée en arrière.

« Wushuang, » Long Yi et Leng Youyou crièrent, puis soudain comme s’ils se réveillaient d’un rêve, ils coururent comme des fous vers elle.

« Peng. » Des morceaux de glace transparents tourbillonnaient dans l’air. Après avoir utilisé le Grand Déplacement du Cosmos, Long Yi avait immédiatement pris la forme du mot en l’air, laissant Leng Youyou derrière lui, stupéfaite à l’endroit où elle se trouvait actuellement.

« Merde, même l’air est vraiment gelé, » Long Yi accentua la force dans ses mains et ses jambes et se retira vers l’arrière, puis, le corps tremblant, il s’exclama d’incrédulité. Mais à ce moment, il n’était pas d’humeur à beaucoup réfléchir, alors faisant un détour, il avait couru en toute hâte vers Wushuang. Heureusement, l’environnement autour de Wushuang n’était pas gelé, sinon, il aurait dû la déterrer de l’intérieur de la couche de glace, ce qui lui aurait pris beaucoup de temps. Mais aussi, comment l’utilisatrice elle-même aurait-elle pu être gelée par sa propre magie ?

« Wushuang, Wushuang, réveille-toi. » Long Yi tenait Wushuang dans ses bras, et découvrit que son corps était froid comme un glaçon, non, encore plus froid qu’un glaçon. C’était comparable à la température de cet étang froid dans l’espace sombre de la Cité Perdue.

Long Yi enlaça fermement Wushuang contre sa poitrine, tout en transférant continuellement sa force interne dans son corps. Il paniquait de plus en plus dans son cœur, il craignait vraiment pour la suite. Il craignait que Wushuang ne reprenne jamais connaissance. Quant à Leng Youyou, elle criait aussi le nom de Wushuang, tandis que des larmes coulaient continuellement de ses yeux. Cela rendait le cœur de Long Yi encore plus mal à l’aise, et son nez était aigre, versant presque des larmes.

Soudain, les cils de Wushuang bougèrent et elle ouvrit les yeux avec difficulté. Maintenant, ces yeux lustrés s’étaient assombris.

« Wushuang, tu t’es réveillée. J’avais si peur que mon cœur a failli s’arrêter, » Long Yi fut agréablement surpris lorsqu’il s’exclama, tout en serrant Wushuang encore plus fort dans ses bras comme s’il craignait qu’elle ne le quitte à nouveau.

« Wushuang, c’est très bien que tu te sois réveillée, tu m’as vraiment inquiétée, » Leng Youyou avait dit ça en sanglotant.

En voyant pleurer Leng Youyou et Long Yi aux yeux rouges, les yeux de Wushuang s’étaient soudain remplis de larmes. Même si tout son corps était très froid, son cœur brûlait de chaleur en ce moment, la réchauffant jusqu’aux larmes.

« Je vais bien, ne vous inquiétez pas, » dit Wushuang d’une voix faible en levant sa main tremblante vers la joue de Leng Youyou, essuyant ses larmes. Ensuite, elle avait posé sa main sur le visage de Long Yi, puis avait révélé un sourire satisfait. Ce sourire était le plus beau sourire qu’elle avait depuis qu’elle s’était réveillée du cercueil en cristal. Ensuite, elle ferma lentement les yeux, et sa main de jade tomba faiblement.

« Wushuang, Wushuang, » Leng Youyou avait crié avec encore plus de force tout en secouant le corps de Wushuang. Elle pensait qu’elle les avait laissés, ici et maintenant, pour toujours.

Long Yi avait tenu la main de Leng Youyou, et avait dit : « Ne t’agite pas, Wushuang ne fait que dormir, » il sentait que le cœur de Wushuang battait encore. Même s’il était faible, il battait encore avec son rythme cardiaque en accord.

Après avoir entendu ce que Long Yi avait dit, Leng Youyou soupira de soulagement et dit en tapotant sa poitrine : « J’ai eu une peur bleue, j’ai pensé... »

C’est à ce moment-là que retentit soudain le craquement de « kacha ». Soudain, d’innombrables fissures étaient apparues dans le monde noir de l’autre côté. Puis avec un son de « peng », ce monde noir s’était désintégré et avait disparu, laissant derrière lui une épaisse couche de débris de glace, ainsi que plusieurs dizaines de Magiciens Noirs couchés sous ces débris et sur le point de mourir. Quant à ces nombreux combattants sombres présents à un endroit éloigné, ils avaient de la glace et du givre sur tout le corps, ils essayaient de fuir avec des mouvements quelque peu rigides.

Et juste au moment où Long Yi se préparait à les poursuivre, Leng Youyou l’avait retenu, arrêtant son mouvement.

Long Yi fronça les sourcils, car il pensait que Leng Youyou voulait les laisser partir parce qu’ils venaient de l’Église Sombre, mais en entendant ses paroles.

« Laisse-moi faire, » Leng Youyou déclara froidement. Après avoir quitté la plaine de Huangmang, elle n’avait toujours utilisé que sa magie spirituelle de bas niveau, et à cause de ses scrupules, elle n’avait pas eu la chance d’utiliser sa magie noire, mais aujourd’hui elle avait finalement une position favorable pour l’utilisation de son talent.

Leng Youyou murmura une incantation, et la lumière noire avait jailli de cette marque de lotus noir sur son front, puis un énorme lotus noir avait jailli dans le ciel devant elle.

« Lotus noir, hirondelle, » La main de jade de Leng Youyou avait pointé une direction, puis un énorme lotus noir s’était immédiatement tourné et avait rapidement tiré vers ces combattants sombres aux mouvements lents. Après cela, les pétales du Lotus Noir éclatèrent, libérant une brume noire qui enveloppa les Combattants Sombres. Peu de temps après, le Lotus noir revint, et ces combattants sombres s’étaient déjà transformés en une pile d’os blancs. À cause du sort interdit de la magie de l’eau de Wushuang, ces combattants sombres étaient déjà blessés, et du QI extrêmement froid envahissait tout leur corps, donc ils n’avaient aucun pouvoir de résistance contre le Lotus Noir de Leng Youyou.

« Ces Magiciens Noirs peuvent aussi servir d’engrais pour ton Lotus Noir vu que le pouvoir magique sur leur corps n’est pas faible, » en pointant vers les Magiciens Noirs, Long Yi déclara cela.

Leng Youyou hocha la tête, puis relâcha son Lotus Noir, et ces Magiciens Noirs se transformèrent aussi en os blancs. Après cela, elle soupira légèrement et elle rappela son lotus noir, qui se changea de nouveau en petite marque de lotus noir sur son front.

« Tu ne les soutiens pas ? » demanda Long Yi.

Leng Youyou secoua la tête et déclara : « Non, c’est la survie du plus fort à l’intérieur de l’Église Sombre. Tout à coup, mon maître me manque un peu. En ce qui me concerne, ma mère est ma seule parente. »

« Ne me dis pas que je ne suis pas de ta famille ? » Long Yi avait fait semblant d’être en colère.

« Bien sûr que oui, il y a aussi Lu Xiya et Wushuang, » Leng Youyou avait souri. Après avoir regardé Long Yi avec ses yeux cristallins, elle avait posé sa tête sur son épaule.

« Attends que nous trouvions le Ver à Soie de Glace de Ruyi pour guérir Wushuang, puis je t’accompagnerai pour y retourner. En plus, je rencontrerai aussi ton maître, » Long Yi frotta doucement les beaux cheveux de Leng Youyou et il déclara cela.

« M-hm, » Leng Youyou hocha la tête, et son humeur semblait extrêmement emplie de bonheur.

À ce moment, le QI noir dans le ciel s’était déjà complètement dispersé, et le soleil était aussi apparu de derrière les nuages.

« Waouh, c’est si beau, » Leng Youyou s’était soudainement exclamée. Après que les rayons lumineux du soleil aient brillé sur la couche froide de glace, ces brumes denses l’avaient réfractée de manière inattendue en sept rayons brillants colorés. En regardant cette vue, elle avait une sorte d’illusion comme si elle était déjà à leur destination finale, la Glace Originale.

Long Yi était aussi un peu distrait et en se rappelant que la confrontation entre ces deux sorts magiques interdits, il avait finalement compris une chose. Il s’était avéré qu’il était simplement une grenouille dans un puits. Il avait cru qu’après avoir fait l’expérience de la magie interdite de feu de Long Ling’er, le sort magique « Brulure Divine » scellé à l’intérieur de la pastille, il avait alors pensé qu’elle était la magie la plus forte de ce monde, mais en y pensant aujourd’hui, il la trouvait ridicule.

Il s’était avéré que la puissance de la magie interdite était trop grande par rapport à ses pensées. Long Yi avait maintenant compris pourquoi Wushuang n’avait pas choisi d’utiliser sa barrière de magie d’eau scellée à l’intérieur de son collier protecteur pour résister à ce sort interdit issu de la magie obscure. Maintenant, après avoir expérimenté la puissance de ce sort magique interdit, il ne savait pas si la barrière magique de Wushuang pouvait résister ou non au sort de magie sombre qui venait d’être utilisé. En regardant à nouveau le sort de l’eau utilisé par Wushuang, il avait tout gelé, y compris l’air lui-même. Et sa puissance était évidemment plus puissante que la magie noire qui venait d’être utilisé. Mais la raison pour laquelle Wushuang avait pu utiliser cette magie interdite était principalement à cause de ces ornements magiques inhabituels présents sur son corps.

Long Yi avait pris une grande respiration, il semble qu’il avait encore un long chemin à parcourir sur le chemin du Douqi.

« Long Yi, qu’est-ce qu’on en fait ? » Montrant du doigt Yi Lunuo et sa mère ligotées par Long Yi avec son pouvoir spirituel, Leng Youyou demanda ça.

Long Yi regarda Wushuang dormir dans sa poitrine, et ses yeux brillaient d’une lumière froide et impitoyable. Ils n’auraient vraiment pas dû blesser les femmes à ses côtés, car il n’aurait pas vraiment pardonné ce péché.

Long Yi avait fait signe à Leng Youyou et après lui avoir confié Wushuang, il s’était lentement dirigé vers la paire mère-fille.

« Je vous en prie. Épargnez-nous, nous avons été forcés par l’Église Sombre, et maintenant tous nos hommes de clan sont déjà morts sans exception, » cette belle femme du clan du Renard avait dit cela avec des larmes aux yeux et une expression misérable, ce qui pourrait faire sympathiser involontairement d’autres personnes avec elle.

« Vous épargnez ? Y a-t-il un avantage ? » Long Yi demanda ça avec un sourire, mais ses yeux étaient glacials.

« Tant que vous nous épargnez, mère et fille, vous pouvez faire ce que vous voulez avec nous, » cette belle femme croyait que l’affaire avait pris une tournure favorable, si bien qu’en regardant Long Yi avec les larmes aux yeux, elle n’avait pas ménagé ses efforts pour invoquer son intérêt.

« Oui, si vous n’aimez pas notre mauvaise apparence, nous, mère et fille, sommes prêtes à vous attendre toute notre vie, et je... Je suis encore vierge, » Yi Lunuo déclara ça timidement avec une expression mignonne. Elle avait ouvert légèrement sa bouche en forme de lotus et se lécha la lèvre supérieure avec sa langue parfumée. Cette apparence pourrait facilement envoûter beaucoup d’hommes.

« Seulement ceux-là ? » dit Long Yi en souriant. Les deux mains s’étendaient simultanément sur le menton inférieur de ces deux renardeaux, puis elles les caressaient légèrement. Mais voyant le mouvement de Long Yi, Leng Youyou qui était derrière lui était malheureuse, et son beau visage devint raide.

Voyant Long Yi les taquiner, Yi Lunuo et sa mère étaient enchantées à l’intérieur de leur cœur, et croyaient que leur vie serait sauvée.

« À part votre corps, il n’y a rien d’autre à prendre, donc je suis vraiment désolé, je ne suis pas intéressé par vous, donc je vais vous envoyer dans votre dernier voyage, » Long Yi ricana, et ses grandes mains glissèrent sur le cou des deux paires mère-fille...

***

Chapitre 94 : Sept marionnettes maléfiques

Au coucher du soleil, un léger brouillard d’eau qui se trouvait un peu plus loin des éclaboussures de la chute d’eau provoquait un léger refroidissement dans l’air.

Il s’agissait de la falaise abrupte de la montagne Hengduan, l’une des plus belles œuvres de la nature qui semblait vraiment surnaturelle. La source montagnarde s’écoulait rapidement de l’intérieur de la fissure de la haute chaîne de montagnes, formant une chute d’eau spectaculaire.

Se penchant le dos contre un rocher lisse avec Wushuang encore endormie contre sa poitrine, Long Yi était perdu dans ses pensées en regardant le croissant de lune peu visible à l’horizon. Et Leng Youyou s’appuyait silencieusement contre son épaule, ne sachant pas à quoi il pensait.

Long Yi soupira légèrement. Il baissa la tête, puis il regarda Wushuang encore endormie contre lui. Il se sentait désolé de ce qui était arrivé. Elle avait gaspillé beaucoup d’énergie, et maintenant son teint semblait anormalement pâle. L’ampleur de sa respiration était aussi très faible. Même pendant qu’elle dormait, ses sourcils élégants étaient très serrés et semblaient indiqués de l’inconfort. Au cours des trois derniers jours, le pouvoir spirituel de Wushuang s’était affaibli. Chaque jour, elle ne se réveillait qu’une ou deux fois, et quand elle se réveillait, il lui donnait des fruits et d’autres aliments du genre. Mais en moins de dix minutes, elle s’endormait à nouveau. Avec une telle condition, Long Yi n’avait pas osé confirmer si Wushuang serait capable de tenir jusqu’à ce qu’elle atteigne la Glace Originale.

« Long Yi, ne t’inquiète pas trop. Rien n’arrivera à Wushuang, » entendant le soupir de son bien-aimé, Leng Youyou serra sa main de jade située sur la grande main de Long Yi et le réconforta. Mais en fait, elle était aussi très inquiète dans son cœur. Mais voyant son amoureux devenir si anxieux, elle jouait avec délicatesse le rôle de confidente.

Long Yi regarda Leng Youyou, et attrapa son épaule de sa main vide, et dit : « Merci, Leng Youyou. »

Leng Youyou regarda avec affection Long Yi, puis lui caressa légèrement les lèvres avec ses lèvres roses, et dit : « Idiot, pourquoi tu me remercies, je suis ta femme ? »

Long Yi avait été stupéfait. Il avait soudain senti que leur rôle semblait avoir changé. Auparavant, il les appelait idiotes, puis les réconfortait, mais maintenant, il était réconforté. Malgré tout, le sentiment d’être réconforté lui faisait vraiment du bien, et il sentait une chaleur particulière dans son cœur.

« Oui, tu es ma femme, et tu seras toujours à mes côtés, » Long Yi caressa les beaux cheveux de Leng Youyou.

« À moins que tu ne le veuilles pas, je resterai toujours à tes côtés, et je t’attendrai toute ma vie, » répondit Leng Youyou avec ses yeux un peu brumeux.

« Toute ta vie ne suffit pas, je veux que tu restes pour toujours, » Long Yi déclara ça avec douceur.

« C’est loin pour toujours ? » demanda Leng Youyou.

« À quelle distance ? Ce problème est plus compliqué, alors il faut bien le rechercher..., » déclara Long Yi.

***

Dans le territoire gelé du clan du Renard, la glace n’était toujours pas fondue et, sous l’éclairage du clair de lune, elle réfléchissait la lumière froide. Soudain, une lumière rouge et une lumière bleue avaient été vues. Deux lumières s’étaient rapidement dirigées vers cet endroit depuis l’horizon. Une silhouette humaine s’illumina, et un vieil homme vêtu d’une robe magique de couleur rouge feu et une belle femme d’âge moyen vêtue d’une robe magique de couleur bleu clair s’arrêtèrent à la périphérie de cette couche de glace. Tous les deux étaient incomparablement stupéfaits de voir ce monde gelé et étaient restés silencieux pendant un moment. Si une personne avec un peu de connaissances était ici, elle aurait absolument reconnu ce vieil homme comme étant le Maître Archimage du Feu Pu Xiu Si et cette belle femme d’âge moyen comme tout aussi célèbre le Maître Archimage de l’Eau, Shui Linglong.

« Shui Linglong, qu’en penses-tu ? » Ce vieil homme se tourna vers la belle femme d’âge mûr et demanda ça.

« Très fort ! Bien que je puisse aussi utiliser ce sort de magie interdite de l’eau, sa puissance serait inférieure à la moitié de celui-ci. Ces glaçons congelés ne sont pas de la glace ordinaire, mais plutôt de la glace extrêmement froide. Pour utiliser cette glace, la force de l’utilisateur doit avoir atteint le sommet des Maîtres Archimages de l’Eau. Je me demande quand un individu aussi fort est apparu sur le Continent des Vagues Bleues, » déclara Shui Linglong d’une voix vive. Bien qu’elle ait l’air d’avoir une quarantaine d’années, sa voix était comme celle d’une jeune fille, ce qui était agréable à entendre. Rien qu’avec cela, on pouvait facilement imaginer qu’elle était vraiment une beauté exceptionnelle sous le ciel quand elle était jeune.

Pu Xiu Si avait observé attentivement tout autour de lui. Il y a trois jours, lorsqu’il s’était rendu à Shui Linglong pour discuter de magie, ils avaient soudain senti une vaste fluctuation de magie noire ainsi que de magie d’eau. Ils avaient tout de suite su que quelqu’un lançait des sorts de magie interdite issus de l’élément sombre et de l’eau et ces deux sorts s’étaient confrontés l’un à l’autre. Tous deux avaient pâli de peur et se précipitèrent immédiatement vers le centre de la fluctuation.

Pu Xiu Si fronça les sourcils en voyant les deux tas d’os blancs un peu plus loin et il déclara avec incertitude : « Il semble que le sort de magie interdit de l’élément sombre ait été lancé par l’effort conjoint de ces quelques dizaines de Magiciens Sombres. Quant au sort interdit de la magie de l’eau, il a été lancé par une seule personne. Et il est évident que le sort interdit de la magie d’eau était plus puissant, mais la raison pour laquelle ces Magiciens Sombres se sont transformés en squelettes est à cause de la corrosion de la magie sombre. Cela signifie qu’à ce moment-là, il y avait une personne de l’Église Sombre. »

« Pu Xiu Si, regarde là-bas, on dirait qu’il y a deux cadavres, » Shui Linglong pointa du doigt vers un point lointain.

Tous deux s’y rendirent et découvrirent deux cadavres de femmes du clan Renard, qui étaient déjà raides.

« Elles ont été tuées en écrasant leur cou, » Shui Linglong avait pointé du doigt leur cou bleu-noir, et quand elle avait utilisé ses mains pour les palper, elle avait découvert que leurs os du cou étaient complètement écrasés.

Pu Xiu Si soupira : « Aujourd’hui, le Continent des Vagues Bleues traverse une période difficile. Bien que l’Empire de la Fière Lune et l’Empire de Nalan n’aient pas encore commencé une guerre totale, il y a une guerre locale constante. Et Empire du Dragon Violent semblait aussi s’y joindre. De plus, l’Église Sombre se déplace aussi de plus en plus souvent de nos jours. Et maintenant, il y a un magicien de l’eau si puissant. Même le Continent des Vagues Bleues ne sait pas quels changements vont apparaître maintenant. »

« Si trois grands empires combattaient, je crains que le peuple ne soit à nouveau plongé dans un abîme de misère et que le champ ne soit jonché de cadavres. Plus importants encore, les gens du peuple seront ceux qui souffriront le plus. » Shui Linglong soupira légèrement, et son visage avait une expression de pitié pour le sort de l’humanité.

***

Quant à Wushuang, qui était considérée comme une magicienne de l’eau vraiment très puissante par Pu Xiu Si et Shui Linglong, elle dormait comme avant. Et actuellement, Leng Youyou était assise à ses côtés pendant qu’elle méditait.

Pendant ce temps, Long Yi était perdu dans ses pensées, assis à l’extérieur de la tente. Après l’embuscade des Magiciens Sombres et des Combattants Sombres de l’Église Sombre dans le Clan Renard, il était devenu très prudent. Si à ce moment-là, Wushuang n’avait pas risqué sa vie pour lancer un sort de magie interdite pour résister, alors celui qui était rempli de suffisance y serait déjà mort. Maintenant, Wushuang dormait tout le temps, et il ne savait pas non plus quel genre de danger apparaîtra à partir de maintenant, il semble donc qu’il avait besoin de renforcer ses forces.

Mais maintenant, sa magie était à l’arrêt, et bien que sa force interne était sur le point de percer jusqu’à la deuxième couche, mais ce n’était pas le problème du jour.

En pensant aux super-squelettes et à la bête magique à l’intérieur de son espace de dimension sombre, Long Yi ne pouvait s’empêcher de réfléchir. S’il avait plus d’assistants, cela serait vraiment excellent.

« Ah, comment pourrais-je les oublier ? » Long Yi s’était creusé la tête. Comment pouvait-il oublier ces 5 super experts sans âme à l’intérieur de son espace de dimension sombre et aussi ces spectres qu’il avait surpris dans la chambre secrète du Seigneur de la Ville de la Cité Perdue ? À cette époque, il avait aussi l’intention d’affiner avec son mana ces Cinq Marionnettes Maléfiques. Il les avait simplement oubliées par la suite.

Long Yi avait libéré ces 5 experts de son espace de dimension sombre et les avait fait se tenir devant lui. Parmi eux, il y avait des Archimages, qui étaient individuellement Archimage de l’Eau, de la Terre et du Feu. Et les deux autres étaient grands maîtres à l’épée. On pourrait supposer qu’ils étaient de grands personnages avant d’entrer dans la Cité Perdue, mais maintenant ils étaient devenus ses marionnettes.

Long Yi avait déjà mémorisé la méthode pour renforcer les Cinq Marionnettes Maléfiques. Maintenant, il avait dressé une barrière autour de lui et commença à remuer l’élément de magie sombre dans sa mer de conscience. Long Yi murmura l’incantation, et avec la lumière noire clignotant dans ses deux yeux, cinq QI noirs s’écrasèrent dans l’espace entre les sourcils de ces cinq experts sans âme. Il voulait planter sa propre marque d’âme dans leur esprit. Mais à ce moment-là, ces cinq personnes avaient ouvert leurs yeux fermés, émettant une lumière noire anormale. Après cela, le corps de Long Yi s’était mis à trembler, mais il chantait encore des incantations sans s’arrêter.

Voyant qu’il avait déjà planté sa marque d’âme avec succès, Long Yi avait sorti ces spectres qu’il avait surpris dans la Cité Perdue. Avec sa magie nécromantique qu’il possédait, il pourrait les mettre avec les Cinq Marionnettes. Et après avoir intégré son mana dans ces spectres, ils seraient encore plus puissants et pendant l’exécution de leur ordre, ils seraient plus solides et sinistres.

Des gouttes de sueur coulaient de son front. La consommation de pouvoir spirituel et de pouvoir magique dans le corps de Long Yi était très féroce.

Le ciel s’était éclairci peu à peu, et à ce moment, le corps de Long Yi et ces cinq marionnettes à ses côtés émettaient du QI sombre. Et après que Long Yi ait récité, un verset d’incantation d’une manière incomparablement saccadé, et ces cinq marionnettes flottèrent loin du sol avant de se déplacer lentement dans le ciel.

Quand Leng Youyou s’était réveillée de la médiation, elle était sortie de la tente et avait vu cette scène anormale à l’extérieur de la tente, mais elle n’avait pas osé déranger Long Yi. Elle s’était simplement tranquillement placée à ses côtés.

Soudain, Long Yi agita les mains, et cinq gouttes de sang furent projetées vers l’espace entre les sourcils de ces cinq marionnettes. Ces gouttes de sang avaient été absorbées par eux comme une éponge, puis une lumière noire s’était soudainement échappée de leur corps, et ils avaient atterri lentement sur le sol.

Ce n’est qu’après que ce Long Yi soupira de soulagement, et juste au moment où il avait l’intention de lever la main pour essuyer les perles de sueur sur son front, un parfum délicat avait assailli ses narines, et une main de jade fraîche l’aida à essuyer ces perles de sueur sur son front.

Long Yi avait ri, et avait enlacé Leng Youyou, puis embrassa fortement ses lèvres roses, et déclara avec excitation : « Ce sont les Cinq Marionnettes Maléfiques que j’ai raffinées avec mon pouvoir magique, je vais te laisser voir leur puissance. »

Avec une simple pensée de Long Yi, les deux grands maîtres d’épées avaient tenu leur énorme épée. Ils avaient sauté dans le ciel, puis avec une épée de couleur bleu foncé issu du QI, ils avaient coupé l’air en frappant la falaise. *Hong* *Hong*, deux sons forts avaient retenti, et des pierres concassées avaient volé partout. Maintenant, deux failles de près de dix mètres et deux mètres de large étaient apparues sur la falaise. Et à ce moment, le chant d’incantation de ces trois Archimages était également achevé, et presque simultanément, ils avaient lancé de la magie de l’eau de rang 10 « Monde de glace et de neige », la magie de la terre de rang 10 « Rage de la Terre », et la magie de feu de rang 10 « Les Flammes Déchaînées qui brûlent même le Ciel » vers la falaise.

« Pas bien, fuyons, » le sourire complaisant du visage de Long Yi avait changé et il s’était exclamé ainsi. Comme son ordre avait été transmis simultanément à ces 5 Marionnettes Maléfiques, tous les Archimages avaient attaqué au même endroit de la falaise où ces deux Grands Maîtres à l’Épée venaient d’attaquer. Et comme la cible de ces trois attaques magiques de rang 10 était proche, ils étaient à portée de l’effet de leurs sorts.

***

Chapitre 95 : Rencontre avec Yu Feng

Wushuang avait ouvert les yeux, et son regard était un peu terne.

« Wushuang, t’es-tu réveillée ? As-tu faim ? Veux-tu manger quelque chose ? » Aidant Wushuang pour qu’elle assoie, Leng Youyou avait demandé avec de la joie.

Wushuang regarda Leng Youyou en étant un peu étourdie. Pendant un certain temps, sa vision s’était concentrée sur son corps, puis elle avait secoué la tête faiblement : « Je n’ai pas envie de manger. Qu’est-ce qu’il a ? »

« Long Yi est allé prendre un bain dans un ruisseau là-bas, » déclara Leng Youyou. Puis, se souvenant de la triste silhouette de Long Yi, elle ne put s’empêcher de rire. À ce moment-là, lorsque ces marionnettes avaient lancé leurs différents sorts de rang 10, Long Yi avait immédiatement senti que la situation n’était pas bonne, alors il avait pris en toute hâte une Wushuang endormie et Leng Youyou, puis s’était précipité le plus loin possible de la falaise. Mais comme la magie de rangs 10 ne pouvait pas être faible, toute la zone avait été détruite et la plus grande partie de la falaise devant eux s’était effondrée. Bien que Long Yi ait utilisé son déplacement à haute vitesse pour s’enfuir rapidement de là, il n’avait pas pu s’empêcher d’être couvert de terre.

« Pourquoi ris-tu ? S’est-il passé quelque chose de drôle ? » Voyant Leng Youyou rire sans raison, Wushuang n’avait pu s’empêcher de se le demander.

Leng Youyou hocha la tête en riant, puis elle mentionna le problème qui s’était produit il y a un instant.

Quand Long Yi était revenu, il avait vu Leng Youyou et Wushuang discuter et rire. Voyant cela, il n’avait pas pu s’empêcher de devenir heureux, puis il s’était placé à leur côté.

« Wushuang, tu te réveilles. As-tu faim ? Veux-tu manger quelque chose ? » demanda Long Yi avec impatience, montrant clairement ses sentiments d’inquiétude dans ses paroles et ses manières.

Wushuang regarda Long Yi, puis elle sourit doucement et ses faibles pupilles brillèrent. Ses paroles étaient exactement les mêmes que celles de Leng Youyou. Dans une telle vie, avec le fait d’avoir de tels amis qui s’occupaient si profondément d’elle, même si elle devait mourir maintenant, elle n’aura aucun regret. On ne pouvait pas être trop gourmand, n’est-ce pas ? Mais il était vrai que son cœur avait encore une lueur de nostalgie et d’attente.

Aujourd’hui, l’esprit de Wushuang semblait plutôt bien. Ce n’est qu’après avoir discuté avec Long Yi et Leng Youyou pendant près d’une heure qu’elle s’était de nouveau endormie profondément.

« La frontière de l’Empire de la Fière Lune est devant ? » regardant Wushuang endormie, Long Yi demanda doucement, alors que ses yeux devenaient plus froids.

« M-hm. » Leng Youyou hocha la tête. Elle ne savait pas pourquoi Long Yi avait posé cette question.

« Il est temps pour Empire de la Fière Lune de payer ses premiers intérêts, » Long Yi ria malicieusement.

Le nord-ouest de l’Empire de la Fière Lune était bordé par les montagnes d’Hengduan. Afin d’empêcher l’invasion des clans d’hommes-bêtes, il y avait des troupes d’environ 100 000 soldats stationnés ici toute l’année.

Par une nuit sans lune et sans vent, une ombre était apparue silencieusement dans le ciel au-dessus de la caserne. Après avoir survolé un groupe après l’autre d’infanterie lourde, cette ombre s’était arrêtée dans le ciel.

« Ça devrait être le dépôt de matériel militaire, » Long Yi avait révélé un sourire sinistre, puis en agitant la main, il avait convoqué trois Archimages parmi cinq marionnettes maléfiques.

Et sous le commandement de Long Yi, ces trois Archimages avaient commencé à chanter des incantations. Quant à Long Yi lui-même, il s’était servi du pouvoir de l’esprit pour couper la fluctuation magique de cet endroit. Dans cette armée d’au moins 100 000 personnes stationnées ici, il y avait au moins mille magiciens, parmi eux cela ne manquait pas de Magiciens Avancés, alors maintenant, il voulait seulement brûler ce dépôt de matériel militaire. Pour l’instant, il ne voulait pas se battre imprudemment contre 100 000 personnes.

À ce moment-là, les trois Archimages avaient achevé le chant de leur sort, puis tout à coup, autour du dépôt d’approvisionnement militaire, un grand mur de pierre s’éleva lentement depuis l’intérieur du sol, et il avait immédiatement été recouvert d’une couche de glace épaisse. Pendant ce temps, un sort de flamme de l’Archimage du Feu avait déjà commencé à brûler l’entrepôt, transformant rapidement en cendres les grains, les vêtements et autres articles utilisés quotidiennement.

Les environs étant recouverts de murs de pierre recouverts d’une couche de glace et la barrière de l’esprit de Long Yi, lorsque l’armée avait réussi à franchir ces obstacles, presque tout ce qui se trouvait dans cet entrepôt devrait être réduit en cendres. Maintenant, la météo du nord-ouest devenait de plus en plus froide, donc sans grains et sans vêtements pour se protéger du froid, cette troupe de 100 000 soldats de l’armée ne pourrait peut-être que boire le peu d’eau qu’ils avaient.

À ce moment, la caserne était déjà dans le chaos, et de nombreux magiciens volaient aussi dans le ciel. Quant à Long Yi, il pensait intérieurement : « L’Empire de la Fière Lune, ce n’est qu’un intérêt qu’il me doit, la prochaine fois je ne brûlerai pas le dépôt de matériel militaire, je brûlerai plutôt le palais impérial. »

Long Yi avait repris ses marionnettes dans son espace sombre, puis sa silhouette avait rapidement disparu au milieu de la nuit.

Dix jours plus tard, Long Yi et son groupe arrivèrent à une ville se tenant à la frontière nord de l’Empire de la Fière Lune qui s’appelait la Cité de Kaifeng. Maintenant, c’était le début de la saison hivernale, et cet endroit étant près de la région de la Glace Originale, le temps y était très froid. Actuellement, tout le corps de Wushuang était enveloppé d’une épaisse courtepointe de laine, et elle s’affaiblissait de plus en plus. Cela faisait déjà deux jours, mais elle ne s’était toujours pas réveillée, ce qui inquiétait beaucoup Long Yi et Leng Youyou.

« Eh, l’Auberge du Phoenix, je ne m’attendais pas à ce que le clan Phoenix possède des biens dans un endroit aussi isolé, » s’exclama Leng Youyou avec surprise.

« Le clan du Phoenix ? » Long Yi s’était étonné à la vue de l’enseigne étincelante devant, et avait été abasourdi. Il ne pouvait s’empêcher de se souvenir de cette fille appelée Yu Feng, et aussi de la façon dont elle le forçait à l’épouser et à la façon dont elle voulait qu’il se marie au clan du Phœnix. Se souvenant de cela, il avait ri avec impuissance tout en secouant la tête.

« Long Yi, pourquoi ris-tu ? » demanda Leng Youyou avec curiosité.

« Ce n’est rien, nous allons rester ici, et acheter un certain nombre de choses, car il n’y a pas de ville comme celle-ci plus loin, » déclara Long Yi en souriant.

Longtemps après l’entrée de Long Yi et de son groupe dans l’auberge du Phoenix, un groupe de marchands ambulants avec une escorte de mercenaires était entré dans cette ville.

« Mademoiselle, nous sommes arrivés à la Cité de Kaifeng. Voulez-vous aller à l’auberge de notre clan pour vous reposer d’abord ? » Un homme d’âge moyen vêtu de vêtements de serviteur se tient respectueusement devant une voiture luxueuse.

« Eh bien, tout le monde est aussi épuisé après un long voyage, donc tout le monde peut se reposer pour aujourd’hui. Laissez tout ça pour demain. » Une voix féminine claire et mélodieuse se fit entendre depuis l’intérieur de la voiture. En écoutant cette voix, on aurait dit celle d’une jeune fille dans la fleur de l’âge.

Cette voiture luxueuse s’était arrêtée juste à l’extérieur de l’auberge du Phoenix, et le gérant de l’auberge s’était précipité de l’intérieur de l’auberge pour accueillir cette invitée.

Ne me dites pas que la jeune fille du clan Phoenix à l’intérieur de la voiture est l’aînée, Mademoiselle Yu Feng ? pensa le gérant.

Le rideau de grande qualité s’était ouvert, puis deux jeunes filles délicates et jolies sortirent de l’intérieur de la voiture, suivies d’une jeune fille aux cheveux d’or qui sauta de l’intérieur de la voiture avec entrain. Elle portait une robe de fourrure de renard rouge feu et possédait une énorme épée rouge feu, ce qui lui donnait l’air d’un esprit héroïque à cent pour cent. Avec une telle tenue et un tempérament aussi intimidant, à part la Fille aînée du Clan du Phoenix, elle ne pouvait pas être une autre personne.

« Gérant, préparez rapidement la suite luxueuse pour le repos de notre Maîtresse, la Fille aînée du Clan du Phœnix. » Une femme de chambre avait dit cela au manager.

Le gérant avait immédiatement révélé un regard empli de doute et avait répondu en bégayant : « La Fille aînée, cette... »

« Y a-t-il des difficultés ? » demanda doucement Yu Feng.

« Mademoiselle, parce que la Cité de Kaifeng est vraiment dans un endroit éloigné, de sorte que l’auberge n’a mis en place qu’une seule suite luxueuse. Dès le départ, des gens qui resteraient dans cette suite sont difficiles à trouver, et cela même en une année entière, mais malheureusement, certaines personnes voulaient cette suite de luxe il y a quelque temps à peine, » répondit le gérant.

« Puisque les invités y résident déjà, arrangez-nous deux autres chambres. » Yu Feng n’avait pas non plus prêté attention à cette affaire. En tant que femme d’affaires avisée, elle savait qu’elle ne devait absolument pas intimider les invités.

Le gérant soupira de soulagement, puis conduisit avec diligence Yu Feng et ses servantes à l’intérieur.

« Mademoiselle, voici les chambres. Plus tard, j’enverrais des serviteurs pour apporter de la nourriture, » déclara respectueusement le gérant.

« Pas besoin, je veux me reposer, donc sans mes instructions, ne me dérangez pas, » déclara Yu Feng en entrant dans la pièce. Quant à ses deux servantes, elles étaient entrées dans la chambre d’à côté.

À ce moment-là, la porte d’une chambre d’un autre côté s’était ouvert soudainement, puis Long Yi regarda confusément autour de lui. Tout à l’heure, il avait l’impression d’entendre une voix familière, qui semblait être celle de l’aînée du clan Phoenix, Mlle Yu Feng.

« Ne me dis pas que j’hallucinais ? Et aussi, comment cette fille a-t-elle pu venir ici dans un endroit si éloigné ? » Long Yi haussa les épaules et décida qu’il avait mal entendu.

« Long Yi, qu’est-ce que tu regardes ? » Leng Youyou en peignoir était sortie de la salle de bains. Actuellement, tout son corps émettait un léger parfum, et avec ses cheveux mi-humides allant jusqu’à la taille, elle avait un charme d’un genre différent.

« Rien. Rien. » Long Yi gloussa, et tandis que ses yeux fixaient fermement le corps fougueux et charmant de Leng Youyou, sa respiration devint immédiatement plus rauque. Ces jours-ci, ils étaient occupés à courir dans la nature sauvage, donc cela faisait déjà plusieurs jours qu’il n’avait pas eu de moment de joie avec Leng Youyou.

Voyant le regard passionné de Long Yi, Leng Youyou grogna de la manière la plus flirteuse : « Qu’est-ce que tu regardes, gros pervers ? »

Long Yi avait souri, puis il se dirigea vers Leng Youyou et la serra dans ses bras en entrant dans son peignoir par le passage à l’avant, puis caressa doucement son dos doux. Simultanément, il lui suça ce délicat et fin lobe d’oreille, et lui dit doucement : « Oui, je suis un gros pervers, maintenant, le gros pervers veut aller plus loin. »

Leng Youyou avait gémi contre la poitrine de son bien-aimé. Ses grandes mains comme s’ils étaient emplis de pouvoirs magiques la rendaient faible. Son beau corps avait tremblé involontairement, et l’humidité présente sur la partie inférieure de son corps reflétait véritablement son état d’esprit.

Le corps de cette fille devient de plus en plus sensible. Long Yi pensait ça. Puis, baissant la tête, il l’enterra contre ce cou parfumé. Après cela, il suça habilement sa peau enneigée, laissant derrière lui des suçons roses, qui semblaient délicats et beaux comme si une prune fleurissait dans une terre de neige.

Poursuivant sa descente, Long Yi avait utilisé ses dents sur les boutons floraux, sentant qu’il éclatait en fleurs à l’intérieur de sa bouche. Pendant ce temps, sa main se glissa dans ce ravin rose aux poils fins et denses.

Le corps charmant de Leng Youyou tremblait, et avec ses seins tenus par la grosse main espiègle de Long Yi, elle déclara avec impatience en respirant fortement : « Mon mari, non. »

Long Yi marmonna tout en grignotant encore son bourgeon fleuri : « Ma petite, tu ne veux pas ? »

Leng Youyou s’était mordu la lèvre inférieure, et avec un visage très rouge qui montrait clairement ses sentiments, elle avait secoué la tête : « Non, non, nous devons toujours sortir et acheter les choses nécessaires. Le ciel est sur le point de s’assombrir, donc on ne peut pas attendre. »

Long Yi s’était senti désireux de le faire, mais oui, ils ne pouvaient plus attendre pour la maladie de Wushuang. S’ils n’achetaient pas les articles aujourd’hui, ils devaient attendre demain, ce qui les retarderait d’environ une demi-journée.

***

Chapitre 96 : Youyou a disparu

Réfrénant le feu de la luxure, Long Yi aida doucement Leng Youyou à fermer la ceinture de son peignoir. Et voyant ce corps extrêmement beau se couvrir lentement de vêtements, ses yeux montraient un regard d’impuissance.

Leng Youyou avait ri en regardant l’expression de Long Yi. En ce moment, il ressemblait à un enfant qui voulait manger un bonbon, mais ne pouvait pas le manger.

« OK, tu peux faire ce que tu veux cette nuit, » Leng Youyou avait bondi vers l’avant, et elle embrassa lourdement ses lèvres.

Les yeux de Long Yi scintillaient, puis il riait malicieusement : « Tu l’as dit toi-même, je peux faire ce que je veux ce soir. »

« OK, tu vas voir Wushuang, je vais changer de vêtements et aller faire des achats, » pinçant la taille de Long Yi, Leng Youyou déclara ça timidement.

« Youyou, je viendrai aussi avec toi. Il fait très froid dehors, alors qu’est-ce que je vais faire si tu es frappée par le gel ? » demanda Long Yi.

« Non, Wushuang a déjà dormi pendant deux jours, donc elle pourrait se réveiller aujourd’hui. La personne qu’elle voudrait le plus voir après avoir ouvert les yeux est certainement toi, » Leng Youyou gloussa, prit une grande respiration et poussa Long Yi dans la chambre de Wushuang. Si elle disait que cela ne la dérangeait pas du tout, alors ce serait un mensonge, mais actuellement, elle apprenait à accepter, et la raison en était très simple : elle l’aime.

Long Yi s’était donc assis au chevet de Wushuang, et il caressa doucement son visage pâle, puis il déclara doucement : « Wushuang, n’est-elle pas une très gentille fille ? Elle a beaucoup changé pour moi et a aussi sacrifié beaucoup de choses. Le fait de pouvoir l’avoir est la plus grande fortune que j’ai eue grâce à la vertu accumulée de mes ancêtres. Je l’aime beaucoup et... toi aussi. »

Le voile de la nuit avait rapidement enveloppé la terre, les piétons dans les rues s’étaient peu à peu faits rares, et maintenant la température était très faible et le sol était gelé. Personne n’était donc prêt à rester dehors pour souffrir de cette épreuve.

« Ça fait déjà longtemps, mais pourquoi tu ne reviens pas ? » Long Yi regarda dehors en pensant à cela. Soudain, il avait senti un malaise dans son cœur.

Whoosh whoosh whoosh, soudain un vent fort avait soufflé dehors. Long Yi se déplaçait sans cesse d’avant en arrière à l’intérieur de la pièce. « Normalement, qu’est-ce qu’on peut acheter à ce moment-là ? Ne me dis pas qu’elle a eu un accident ? Mais en étant du niveau d’un Archimage et avec son armure, même si elle avait rencontré un Maître Archimage ou Épée Sainte, il serait impossible de l’abattre en silence, mais je n’ai entendu aucun son. »

Long Yi se tenait à l’entrée de l’auberge. Il avait soudain découvert que des flocons de neige venaient lentement du ciel. Peu de temps après, les flocons de neige qui voltigeaient se transformaient en plumes d’oie [1], rendant le monde entier vêtu de blanc.

En regardant la rue vide, le cœur de Long Yi était devenu encore plus agité. Leng Youyou s’occupait toujours de ses affaires de façon rationnelle et faisait preuve d’une grande discrétion, alors il n’y avait aucune raison pour qu’elle revienne si tard. Même si elle était occupée, elle reviendrait d’abord pour l’informer.

***

Yu Feng avait ouvert la fenêtre et s’appuya doucement dessus. Puis, en regardant le vent fort qui emportait les flocons de neige à l’extérieur, elle était devenue perdue dans ses pensées. Même quand le vent froid avait soufflé par la fenêtre, elle n’était pas du tout consciente de ça.

« Neige ! Le temps passe vite, ah, » murmura Yu Feng. À l’intérieur de la tempête de neige sans bornes, comme si un beau visage d’homme apparaissait, elle se souvient de la belle et lumineuse saison printanière où elle l’avait rencontré. À partir de ce moment, il l’avait sauvé de la meute de loups alors qu’elle était dans une situation désespérée, et il lui fit désirer un homme pour la première fois. Mais au mépris de son statut et de sa beauté, il avait refusé résolument de l’épouser. Mais elle n’avait rien oublié de tout cela, ne serait-ce qu’un seul jour.

Sans le vouloir, Yu Feng avait jeté un coup d’œil vers le bas, puis tout son corps avait été comme frappé par la foudre et elle avait tremblé. Elle n’était pas convaincue que sa silhouette haute et droite était vraiment la sienne. « Est-ce vraiment lui ? »

Yu Feng s’était retournée et était descendue, puis elle avait demandé : « Connaissez-vous cet homme debout là tout à l’heure ? Il était encore là il y a un instant, vêtu d’une robe de soie bleu pâle. »

Le gérant regarda Yu Feng avec surprise, mais il était quelque peu clair dans son esprit. Il avait répondu : « Oui, il était là. C’est l’invité qui a loué la suite de luxe aujourd’hui. Tout à l’heure, il était là, mais en un clin d’œil, il a disparu. »

« Il a dit qu’il restait ici et qu’il reviendrait, n’est-ce pas ? » murmura Yu Feng, puis demanda directement la question.

« Il reviendra certainement, il a encore un compagnon blessé dans leur chambre, donc il reviendra sûrement, » répondit le gérant de l’auberge.

Yu Feng hocha la tête et soupira de soulagement. Après cela, elle se retourna et marcha, mais après deux pas, elle fit une pause et demanda : « Ce compagnon blessé est-il un homme ou une femme ? »

« Une femme, et il semble que leur relation n’est pas non plus superficielle, » répondit le gérant de l’auberge. Il n’était qu’un serviteur et ne pouvait donc pas prendre part au problème émotionnel de l’aînée du clan, c’est pourquoi il ne pouvait que répondre franchement à sa question.

Yu Feng trembla, soupira doucement, puis monta.

***

Quant à Long Yi, il utilisait maintenant la magie de vol pour dériver dans le ciel en pleine dans la tempête de neige ainsi qu’un vent désordonné. Il avait fait le tour de la ville de Kaifeng à la recherche de toute trace de Leng Youyou, mais Leng Youyou semblait cependant avoir disparu dans les airs.

Long Yi s’était alors forcé à se calmer, il était déjà sur le point de devenir fou à cause de l’anxiété. Franchement, qui avait la capacité de s’attaquer à Leng Youyou en silence ? Il chercha un endroit et descendit lentement et avec légèreté. C’était la rue où les aliments étaient vendus, donc Leng Youyou était sûrement venue ici pour acheter.

Long Yi s’était renseigné sur Leng Youyou dans chaque magasin. Après l’avoir décrite, seuls deux commerçants des magasins voisins avaient dit l’avoir vue. En d’autres termes, après avoir magasiné dans ces deux magasins, elle avait disparu. Long Yi leur avait demandé s’il y avait eu des anomalies à ce moment-là, ce à quoi l’un des commerçants avait répondu ce qui était arrivé. Parce qu’à ce moment-là, après que Leng Youyou eut choisi les biens nécessaires, elle avait soudain dit qu’elle n’en voulait pas et s’était enfuie en toute hâte.

« L’Église Sombre ! » Les yeux de Long Yi brillèrent d’un éclat de fureur, pensant immédiatement ceci. Selon la description de ce commerçant, Leng Youyou aurait dû reconnaître l’identité d’autres personnes, alors elle s’était précipitamment enfuie. Quand Long Yi entendit cela, il suspecta immédiatement l’Église Sombre.

Peut-être qu’elle avait volontairement... soudain cette pensée était apparu dans son cœur. Si ce n’était pas volontairement, alors avec la force de Leng Youyou, il était impossible de ne causer aucune perturbation. Peut-être que cette personne pourrait aussi être quelqu’un qu’elle connaissait.

Long Yi n’avait plus essayé de fouiller la zone et était retourné à l’auberge du Phoenix, pensant qu’elle était peut-être déjà rentrée.

Après être entré dans le hall de l’auberge, il avait été déçu. Il pouvait sentir l’aura de Wushuang dans la pièce, mais pas celle de Leng Youyou. En fait, elle n’était pas encore revenue.

Long Yi monta là-haut, quand il arriva à la porte, soudain une voix tremblante vint de derrière lui : « Long Yi, c’est toi ? »

Long Yi se retourna et vit Yu Feng debout derrière lui. Ses yeux étaient larmoyants et ses lèvres roses tremblaient légèrement d’excitation.

« Yu Feng, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu, pourquoi es-tu là ? » La surprise apparut sur son visage, mais disparut rapidement, puis il déclara ça d’un ton qui était intime et pourtant il y avait une distance.

« C’est la propriété de mon clan, alors pourquoi ne puis-je pas être ici ? J’ai entendu dire que tu étais allé dans les plaines de Huangmang. Est-ce que tout allait bien ? » demanda Yu Feng et prit une grande respiration pour calmer son excitation. À ce moment-là, elle avait l’intention de retourner le voir le lendemain, mais le lendemain, on l’avait informée qu’il était déjà parti. Puis elle avait su après s’être renseigné un peu partout qu’il était parti à l’improviste pour la mission des plaines de Huangmang avec un groupe de personnes. À ce moment-là, elle était tellement inquiète qu’elle n’arriva pas à s’endormir pendant plusieurs jours.

« Il n’y a aucun sens à poser cette question, si je n’étais pas en bonne santé, serais-je ici ? » demanda Long Yi en souriant.

Yu Feng baissa la tête avec un visage rouge. En ce moment, elle était timide comme une petite fille qui aspirait à l’amour sans cette apparence dominatrice qu’elle avait normalement.

« Ne m’invites-tu pas à entrer ? » demanda Yu Feng.

Long Yi avait ouvert la porte, puis avait fait le premier geste.

« Tu peux t’asseoir n’importe où, j’irai jeter un coup d’œil à mon compagnon, » déclara Long Yi en entrant dans la chambre.

 

***

 

« Wushuang, pourquoi ne te réveilles-tu pas ? Nous sommes presque arrivés à la Glace Originale, donc tu dois persévérer, » Long Yi déclara cela doucement tout en caressant doucement le visage du Wushuang. Actuellement, son cœur se sentait vraiment vexé, car Wushuang ne s’était pas réveillée, même après quelques jours, et Leng Youyou avait aussi disparu si soudainement.

Yu Feng avait jeté un coup d’œil à travers le petit trou, mais elle n’avait pas pu voir le visage de Wushuang, car le corps de Long Yi lui avait bloqué le visage. En voyant l’attitude intime de Long Yi, elle ne pouvait s’empêcher de sentir une douleur palpitante dans son cœur. Ces yeux avaient immédiatement versé des larmes, et la dernière lueur de doute qu’elle portait dans son cœur s’était complètement brisée.

Long Yi était sorti et s’était assis sur le canapé, puis versa deux tasses de vin pour réfréner l’agitation du cœur.

« Qu’est-ce qu’elle a ? » demanda Yu Feng en regardant vers la chambre de Wushuang.

« Elle souffre d’une sorte de malédiction extrêmement mortelle, et pour nous sauver, elle est devenue ainsi. Tous les jours, elle dort comme ça, sans manger ni boire, » Long Yi soupira et répondit d’une voix rauque.

« Une malédiction ? N’est-ce pas une technique maléfique légendaire ? Alors où allez-vous tous ? » demanda Yu Feng. Elle était expérimentée et bien informée. Une fois qu’elle avait lu cette information dans un livre, mais le livre disait que cette mauvaise magie avait déjà disparu depuis longtemps dans le long fleuve de l’histoire.

« Dans la Glace Originale, et tant qu’on trouve le sang d’un Ver à Soie de Ruyi, elle peut être sauvée, » Long Yi répondit.

« Quoi ? Tu veux aller dans la Glace Originale pour le Ver à Soie des Glaces ? Sais-tu où se trouve la Glace Originale ? Aucun humain ne peut supporter la température de cet endroit. De plus, le Ver à Soie des Glaces est une super bête magique de rang SS, alors n’es-tu pas simplement en train de courtiser la mort ? » demanda Yu Feng en pâlissant de peur. Elle décida de dissiper les pensées insensées de Long Yi.

« Je sais déjà tout ça, mais je dois y aller, » Long Yi déclara ça avec résolution.

« Même si ce n’est pas différent de mourir ? Tu l’aimes à ce point, » Yu Feng se leva et fixa Long Yi en larmes.

« Oui, c’est une chose que tu ne comprends pas, » déclara Long Yi en tournant le verre de vin dans sa main.

Juste à ce moment-là, Long Yi sentit soudain une aura familière dans son champ de perception, puis ses sourcils se relâchèrent involontairement.

Note

  • 1 Neige de plumes d’oie (idiome) : grosse chute de neige abondante

***

Chapitre 97 : Une passion intense avant de se séparer

« Oui, je ne comprends pas, et toi seul peux comprendre, » Yu Feng avait soudain crié sur Long Yi, puis elle s’était retournée et avait claqué la porte. Elle était sortie pendant que des larmes coulaient de façon incontrôlable.

En regardant le dos de Yu Feng, Long Yi avait été surpris. Il ne comprenait pas pourquoi elle exprimait soudainement un tel tempérament, mais en ce moment, il n’avait pas la moindre envie d’aller la convaincre.

Leng Youyou, qui était en train de monter à l’étage, avait été stupéfaite de voir Yu Feng qui s’était précipitée hors de la pièce en versant des larmes. Ensuite, en regardant vers la porte grande ouverte, elle s’était mordue fermement les lèvres inférieures et son teint était devenu très pâle.

Elle se dirigea lentement vers la porte et vit Long Yi verser avec indifférence du vin dans une coupe. Et dans ce liquide de couleur rouge se reflétait son visage froid et raide qui indiquait qu’il était agité.

Fermant doucement la porte, Leng Youyou s’était assise à côté de Long Yi. Elle déclara faiblement. « Je suis désolée, j’ai soudainement rencontré une connaissance, donc je rentre tard. »

Long Yi posa le verre, puis en regardant le teint de Leng Youyou, il l’aida à retirer les flocons de neige de ses longs cheveux et il demanda : « Youyou, dis-moi ce qui s’est passé ? »

Leng Youyou était restée silencieuse et son corps avait tremblé tout d’un coup. Puis elle s’était instinctivement appuyée contre Long Yi. Ce n’était qu’après cela qu’elle s’était sentie au chaud et qu’elle avait ressenti une sorte de soulagement.

Long Yi enlaça le corps quelque peu froid de Leng Youyou, et il déclara doucement : « Si tu ne veux pas parler, je ne te forcerai pas. Tu dois juste savoir que tu es ma femme, la femme de Long Yi, et peu importe l’importance de l’affaire, je l’assumerai avec toi. »

En entendant les paroles de Long Yi, le cœur de Leng Youyou s’était aigri. Elle tenait fermement la taille de Long Yi, et frottait son visage contre la poitrine de Long Yi, absorbant la chaleur de son amour.

Soudain, Leng Youyou chevaucha la cuisse de Long Yi et embrassa la bouche de Long Yi avec ses lèvres glacées, puis sa langue parfumée prit l’initiative de lancer une attaque sur Long Yi alors que sa taille semblait balancée par un serpent.

La respiration de Long Yi s’arrêta, et le feu de la luxure qu’il avait réfréné avant s’était instantanément levé. Son petit frère, comme s’il avait mangé un stimulant, était dans un état d’excitation élevée, et sa pointe était pressée contre l’endroit secret le plus doux de la femme.

« Oh ! Mon mari, aime-moi, » Leng Youyou trembla comme si elle avait reçu un choc, et son beau corps se balança encore plus violemment. Elle suçait follement les langues de Long Yi, et ses mains de jade s’enfoncèrent à l’intérieur des vêtements de Long Yi et montraient une tendresse pour ce physique fort qui l’avait toujours fascinée.

Long Yi avait inconsciemment senti que quelque chose n’allait pas. Bien que Leng Youyou soit plus enthousiaste au lit que Lu Xiya, elle n’était absolument pas sauvage et rude comme ça. Long Yi inclina d’abord sa tête en évitant les lèvres roses de Leng Youyou, puis attrapa ses bras et demanda : « Youyou, arrête un instant. »

Leng Youyou avait cependant lutté pour se libérer des mains de Long Yi, puis avait poussé Long Yi sur le canapé. Après cela, assise sur sa taille, elle déchira ces vêtements.

Long Yi attrape à nouveau la belle main de Leng Youyou, et saute du canapé, puis la portant dans ses bras, il entre dans la salle de bain. Après cela, il la posa dans la baignoire qui était remplie d’eau chaude.

Leng Youyou s’était enfoncé à l’intérieur de l’eau, plaçant ses beaux longs cheveux en arrière, et avec sa poitrine qui montait et descendait rapidement, des larmes comme si des perles de fil brisé tombèrent.

Long Yi soupira légèrement et s’enfonça dans la baignoire, puis il enlaça Leng Youyou et lui tapota le dos.

« Long Yi, je ne veux vraiment pas te quitter, » Leng Youyou déclara ça en s’étouffant avec des sanglots, et elle avait actuellement une expression déchirante.

Long Yi avait soudainement tremblé, et il avait eu une mauvaise prémonition. En écoutant sa façon de parler, il semble qu’elle allait devoir le quitter, de sorte qu’il ne pouvait s’empêcher de se souvenir de Si Bi, cette fille qui était gravée dans la moelle et dans le cœur. Il craignait que Leng Youyou ne le quitte comme elle.

« Aujourd’hui, j’ai rencontré une personne de l’Église Sombre, il m’a dit que mon maître Lafaer avait fait une déviation de sa cultivation, et qu’il est déjà... sur le point de mourir. Il m’avait apporté une lettre de mon maître, et l’écriture de la lettre était bien celle de mon maître. Il a dit qu’il voulait me voir pour la dernière fois, » Leng Youyou s’était étouffée avec des sanglots. En ce qui concerne le Maitre Noir Lafaer, bien qu’ils soient maître et apprentie, ils ressemblaient cependant plus à père et fille.

Il s’est avéré que c’est donc ainsi, soupira Long Yi. Leng Youyou devrait retourner voir son maître pour la dernière fois. Mais cela ne pourrait-il pas être un plan ? Long Yi pensait ça.

« Youyou, est-ce vraiment juste ça ? » demanda Long Yi.

« Ngg, » Leng Youyou baissa la tête et répondit, puis essuya les larmes de son visage.

« Alors tu devrais revenir, j’accompagnerai Wushuang pour aller dans la Glace Originale. Sache que maintenant je possède 18 super squelettes, la Bête Magique et ces 5 Marionnettes Maléfiques, donc le fait d’aller dans la Glace Originale ne sera pas dangereux pour moi. Après avoir traité l’affaire de ton maître, tu pourras venir me trouver dans la forêt elfique, » déclara Long Yi. Il pensait indistinctement que la question ne devait pas être aussi simple que Leng Youyou l’avait déclaré, mais il n’arrivait pas à comprendre ce qui était faux.

Leng Youyou hocha la tête, puis, regardant Long Yi de plus près, elle avait soudain rougi et elle déclara en colère : « Il y a un instant, j’ai perdu la face, tu ferais mieux de me dédommager. »

Long Yi avait souri et il demanda : « Alors comment veux-tu que je te dédommage ? »

Leng Youyou avait souri, puis elle regarda le petit frère malhonnête de Long Yi en riant. Puis, avec une expression flirteuse, elle avait regardé le visage de Long Yi et lui avait demandé : « Es-tu sûr ? »

« Petit esprit ensorceleur, tu me séduis intentionnellement. Regarde comment je vais te punir aujourd’hui, » les grandes mains de Long Yi avaient alors caressé les deux petits pains de viande circulaires de Leng Youyou, grands, souples et doux. Avec toujours ces vêtements dessus, il avait joué avec ses deux boursouflures douces et belles.

Leng Youyou avait émis un son envoûtant, et avec ses yeux brumeux et envoûtant, elle avait dit : « Je ne sais toujours pas qui punira qui. »

Long Yi avait ri malicieusement, ne sachant pas jusqu’à quand cette fille oserait remettre en question ses capacités. Il semblera que les leçons d’avant n’étaient pas encore assez profondément enfoncées en elle.

Long Yi enleva immédiatement tout ce qui restait des vêtements de Leng Youyou sans rien laisser sur son corps, révélant ce corps de jade. Long Yi avait été étouffé intérieurement d’admiration, c’était vraiment un chef-d’œuvre des Dieux, une poitrine abondante, des fesses amples et une taille élancée, en plus de ces traits féminins célestes sur son visage, et cette peau que même la soie de première qualité ne pouvait comparer.

Long Yi avait joué avec les seins, en leur faisant prendre différentes formes. Quant à Leng Youyou, elle avait les yeux à moitié fermés et elle avait un regard passionné et envoûtant. Sa respiration était encore plus erratique comme la vapeur de l’eau bouillante. Ses mains de jade tenaient les bras de Long Yi, refusant de lâcher prise, et sa gorge poussait inconsciemment des gémissements insupportables.

« Chérie, comment ça va ? Le veux-tu ? » demanda Long Yi en souriant. En fait, il supportait encore son envie, et la partie inférieure de son corps était déjà prête à passer à l’action. Il voulait déjà avoir son chemin ouvert devant lui et se précipiter librement dans cette épaisse prairie, mais pour le bien de la dignité de l’homme, il devait encore endurer un peu.

Leng Youyou souffla avec charme et, en se mordant ses lèvres inférieures, elle ferma les yeux, puis regarda de côté, refusant d’admettre sa défaite.

Long Yi gloussa, et sa grande main se glissa vers le bas. Passant devant son bas-ventre lisse, il caressa légèrement l’intérieur des cuisses de Leng Youyou, mais il refusa de se rendre dans son jardin secret. Cette fois, Leng Youyou se sentait sans force à l’extrême.

Puis, voyant le visage souriant de son bien-aimé, Leng Youyou avait grincé des dents. Après qu’elle se soit levée, elle s’était assise, puis avait ouvert la ceinture de Long Yi, souleva ses fesses blanches comme neige. Elle s’était assise sur les jambes de Long Yi, avant de se bercer d’avant en arrière.

C’était peut-être parce qu’ils n’avaient pas fait l’amour depuis plusieurs jours, et peut-être aussi parce qu’ils allaient bientôt se quitter pendant un moment, ces deux personnes n’avaient ménagé aucun effort. De la salle de bains au salon en passant par la chambre à coucher, ils avaient laissé partout la marque de leur amour joyeux. Enfin, grâce à ses manœuvres, son endurance et sa force explosive, Long Yi avait gagné, et quant à Leng Youyou, actuellement, elle était comme un koala sans force suspendu au corps de Long Yi. Elle n’avait même pas la force de soulever son corps.

Les chutes de neige étaient devenues plus importantes et, après une nuit, elles s’étaient accumulées en une épaisse couche. Leng Youyou, qui était nichée contre la poitrine de Long Yi avait ouvert les yeux, puis elle soupira intérieurement. Très vite, elle devait faire ses adieux au propriétaire de cette poitrine chaleureuse. Quand puis-je le revoir ? Sans raison, Leng Youyou avait peur dans son cœur.

Leng Youyou savait qu’il était déjà jour, même si le ciel n’était toujours pas clair. En temps normal, elle était une personne qui craignait beaucoup de choses, mais elle était déjà habituée à avoir Long Yi à ses côtés. Donc si elle se séparait de lui, allait-elle devenir folle ? Elle ne pourrait plus sentir l’odeur d’homme de Long Yi. Elle ne pourrait plus sentir son étreinte, elle ne pourrait plus l’entendre l’appeler docilement son amour, et ne verrait plus son sourire ? Comment peut-elle vivre sans cela ?

En sentant de l’humidité sur sa poitrine, Long Yi avait ouvert les yeux. En vérité, il n’avait pas dormi de la nuit, craignant que Leng Youyou ne le quitte aussi comme Si Bi quand il dormait.

Face à Long Yi, Leng Youyou regardait vers le haut et elle vit que son mari la regardait avec amour.

« T’ai-je réveillé ? » Leng Youyou essuya ses larmes et demanda doucement.

« Quelqu’un inondait ma poitrine, alors comment pourrais-je ne pas me réveiller. Dans le cas contraire, n’ai-je pas le risque de me noyer ? » demanda-t-il.

« Détestable, » Leng Youyou grogna d’une manière des plus flirteuses et le pinça.

Long Yi soupira, en arrêtant son sourire. En regardant Leng Youyou, il demanda : « Pensais-tu partir tout à l’heure ? »

Leng Youyou avait été surprise, elle avait vraiment eu cette idée tout à l’heure, parce que si Long Yi était à ses côtés, alors elle détesterait se séparer de lui, si elle disait ça...

« Même si tu veux partir, je veux que tu me le dises et que tu partes. Je ne veux pas me réveiller et découvrir que tu es partie, » déclara Long Yi.

« Je... »

« Ne m’explique rien. Je comprends. Maintenant, pars. Je vais te revoir après ça, » Long Yi interrompit Leng Youyou, et commença à sortir du lit et à mettre des vêtements.

« Long Yi, es-tu en colère ? » Leng Youyou avait tenu la taille de Long Yi par-derrière.

Long Yi se retourna lentement, la main droite souleva le menton de Leng Youyou. Il lui déclara en secouant la tête : « Non, tu as seulement décidé ça parce que tu as déjà décidé d’y retourner, de partir un peu plus tôt, pour que tu puisses voir ton maître le plus tôt possible et ne pas avoir de regrets toute ta vie. »

Leng Youyou regarda Long Yi d’un air idiot pendant un moment, puis elle hocha la tête. Elle commença aussi à mettre des vêtements.

« Je t’aiderai. Avant, tu m’as aidé, mais aujourd’hui, je t’aiderais, » Long Yi gloussa, mais une grande tristesse brillait dans ses yeux.

Long Yi avait maladroitement aidé Leng Youyou à mettre ses vêtements, de ses sous-vêtements, jusqu’à sa robe. Bien qu’il soit assez rapide pour enlever les vêtements des femmes, il semblait maladroit quand il fallait mettre leurs vêtements. Tout en s’habillant, il avait naturellement pris quelques avantages bon marché. Par conséquent, avec le sourire vulgaire de Long Yi et les gémissements de Leng Youyou tout en agissait d’une manière flirteuse, ils semblaient avoir oublié la tristesse liée au fait de faire leurs adieux.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci jais ate pour la suite

Laisser un commentaire