Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Tome 4

Table des matières

    Arc 8 : Amy (suite)

    Arc 9 : Ouverture de la maison du clan

    ***

    Arc 8 : Amy (suite)

    Chapitre 118 : Mise à niveau de l’alchimie

    Juste après avoir montré à mes deux femmes et à Waffle mes « armes de débutant », le processus s’était déroulé à une faible allure.

    Après tout, j’avais bien compris que ce n’était pas grand-chose de demander à quelqu’un plutôt que d’y penser seul.

    Bien que ça se soit bien passé, j’aurais aimé en parler bien plus tôt.

    ... Bon, mettons de côté mes réflexions.

    D’abord, réfléchissons aux armes que je devrais prioriser.

    J’avais mon épée foudroyante, et dans le pire des cas, je pouvais utiliser Tyrving.

    Tyrving, la plus puissante des dagues qui avait été créé par Dieu...

    Je ne sais pas quelle arme serait la plus forte, mais d’après l’expérience acquise en utilisant Tyrving jusqu’à présent, on pourrait dire que l’arme était surpuissante.

    Si vous voyiez les choses comme ça, il n’y aurait aucun problème à ce que ma dague passe en dernière.

    De plus, Sylphide possédait une arme rare : Une épée nommée Épée de Lynus

    Il ne faisait aucun doute que cette arme était aussi une arme très puissante.

    La performance de l’arme elle-même était déjà étonnante, mais elle possédait même une Capacité Martiale puissante qui ne pouvait être utilisée qu’après l’avoir équipée.

    ... Si vous y pensez, l’arme était assez bonne pour qu’il n’y ait rien à améliorer, alors, reportons cela pour le moment.

    De ce qui précédait, la seule arme qui restait après ce processus d’élimination était l’arme d’Aisha, c’est-à-dire « l’arc du débutant ».

    Cependant, parmi les trois types de matériaux requis pour « l’arc du débutant » et « l’épée à une main du débutant », on avait besoin de 2 monstres.

    Ce qui voulait dire qu’à la fin, ce serait...

    « D’accord ! Commençons donc avec Aisha. Et puisque nous avons besoin du cuir de manticore pour l’épée à une main de Sylphide pour l’améliorer, récupérons-le aussi. »

    « C’est vrai, je suis d’accord. Si nous réfléchissons à l’ordre dans lequel nous devrions faire la mise à niveau en premier, je suis d’accord qu’Aisha soit la première à l’obtenir. »

    « Hein, Eeh ? Êtes-vous sûr qu’on devrait commencer par moi ? »

    Aisha était réticente, mais à la fin, elle avait été vaincue par mes remarques et celles de Sylphide et avait répondu en larmes avec un « je comprends ». Il avait donc été décidé que nous devions d’abord améliorer l’arc.

    Même si elle n’avait pas du tout besoin de se retenir.

    « ... Au fait, cher mari, je voulais te demander une chose. Après avoir rassemblé le matériel nécessaire, que dois-tu faire pour améliorer l’arme ? »

    « Oui, ce serait un peu problématique, car tu aurais besoin de la compétence [Alchimie]. Auparavant, j’ai entendu dire qu’Airy a la compétence [Alchimie]. C’est en raison de cela que je me suis souvenu de ces armes... Le problème maintenant est de savoir combien de niveaux nous devons augmenter [Alchimie] pour que cela fonctionne. »

    « ... Attends une minute, Myne. »

    Aisha nous avait soudainement coupé la parole.

    Hm ? Qu’est-ce qu’il se passait... ? Ce n’était pas son genre de faire cela.

    « Qu’est-ce qui ne va pas ? Aisha. »

    « À l’instant, tu viens de parler de niveau, qu’est-ce que cela veut dire ? »

    Hein ? Ne leur avais-je pas parlé du système de niveau ?

    Ce qui voulait dire... que j’avais oublié de leur parler également du niveau de compétence ?

    « ... N’en ai-je pas déjà parlé ? »

    « Non, je n’en ai jamais entendu parler. »

    Aah, donc je n’en avais pas parlé ! J’étais désolé pour vous deux...

    Ainsi, je leur avais expliqué une fois de plus la compétence [Évaluation : Complète] à toutes les deux, ainsi que le concept de niveau et le concept de niveau de compétence.

    Bien que cela existait dans ce monde, mais qu’ils ne puissent pas être vus par les personnes ordinaires, toutes les deux avaient été choquées au-delà de ce que l’on pourrait croire.

    « Alors, alors, quels sont nos niveaux actuels ! ? »

    Sylphide avait parlé, l’air perplexe.

    « Aisha est au niveau 43, moi au niveau 63 et Sylphide au niveau 69. »

    « Ce chiffre est-il élevé ? »

    « La dernière fois que je l’ai vu, mon beau-frère était au niveau 43 ? Et si je ne me trompe pas, le Roi était au niveau 51. »

    « Mon niveau est plus élevé que celui de mon père et de mon cher mari ? »

    « Tu te souviens de la fois où on chassait beaucoup de Slimes ? Dans le cas de Sylphide, la compétence [Expérience x10] que j’avais prise et collée sur toi a eu un grand effet. Dans le Labyrinthe du Pouvoir, quand nous avions vaincu le Troll magicien, cela avait aussi donné une énorme somme d’expérience, n’est-ce pas ? »

    Sylphide était déconcertée par ces réponses inattendues.

    {Myne, et moi, moi ! ?}

    {Waffle est maintenant au niveau 31.}

    {Je suis le plus faible de tous !?}

    {Pour l’instant, mais j’ai mis le [Expérience x10] sur toi pour que tu puisses monter rapidement de niveau à partir de maintenant.}

    Je me demandais si Waffle était extrêmement excité après que je lui en aie parlé, car sa queue bougeait à grande vitesse et il courait autour de moi.

    « Donc, pour en revenir au sujet... Je ne sais pas à quel niveau je devrais mettre [Alchimie] pour que ça marche. »

    Revenant sur le sujet des « Armes pour débutants », j’avais expliqué à tout le monde que les compétences changeaient au fur et à mesure que le niveau de compétence augmentait.

    « Je vois. Quand j’ai entendu l’histoire, j’ai pensé que ce serait très simple de tout apporter à Airy et lui demander d’utiliser sa compétence [Alchimie], mais ce n’est pas aussi simple que ça... »

    Sylphide marmonna ainsi, croisa les bras et se mit à réfléchir.

    D’après l’histoire de Waffle, les « Armes de débutants » avaient différentes étapes évolutives.

    ... Bien que ce ne soit qu'une hypothèse, si nous parlions d’artefacts, alors le niveau de l’[Alchimie] devait être aussi élevé que possible pour pouvoir affiner de telles armes.

    Si ce que je pensais était correct, et même si je ne savais pas combien il y a d’étapes, je pensais qu’il était nécessaire d’emprunter le pouvoir d’un alchimiste de haut niveau.

    « ... Je vois ce que tu veux dire, alors on devrait abandonner ? », demanda Aisha.

    « Non, pour l’instant, nous devrions prendre notre temps pour chercher un alchimiste, alors je pense que nous devrions commencer par rassembler les matériaux. Une fois qu’on aura trouvé un alchimiste, on pourra lui demander de nous aider à le faire ! »

    « Je comprends, alors devrions-nous trouver l’endroit où les Tréants anciens résident »

    Après en avoir parlé avec Aisha, peut-être qu’elle avait mis ses idées en ordre, Sylphide s’écria d’un coup.

    « Cher mari, si tu parles d’un alchimiste de haut niveau, j’ai une personne à l’esprit. »

    ... Qui ça pourrait être ?

    Je me demandais si Sylphide avait pensé à une personne de la famille royale.

    « Vraiment ! ? Si c’est le cas, serait-il capable de fabriquer des artefacts ? »

    Tout en élevant des cris de joie, Sylphide avait montré un regard un peu troublé et avait continué à parler.

    « Mais c’est une personne très difficile à rencontrer, il n’accepte que les demandes de sa mère. Non, je pense que c’est mieux si tu ne le rencontres même pas. »

    Il n’accepte que les demandes de sa mère...

    Eh bien alors, il serait bien plus intéressant de monter le niveau de mon [Alchimie] plutôt que de le demander à quelqu’un.

    « ... Vraiment ? C’est donc alors impossible de le faire. »

    « Je ne pense pas pouvoir obtenir une réponse aussi rapidement, mais si je la persuade au fil du temps... alors il y a peut-être une possibilité... De plus, il y a aussi la possibilité pour moi de demander à ma mère de le lui demander. »

    ... Oui, c’est vrai.

    Si vous saviez à qui vous adresser, alors les sentiments de la personne changeraient aussi considérablement !

    Pour l’instant, regardons les choses de manière positive !

    « C’est vrai ! Si nous abandonnons dès maintenant, tout sera fini. »

    « Oui, nous n’avons même pas encore rassemblé le matériel, il n’y a donc pas besoin de se dépêcher. Quand j’irais au palais royal, je demanderais un alchimiste ! Si ça ne marche pas, je consulterais ma mère. »

    De plus, si c’est la première étape, nous n’aurions probablement pas besoin d’un alchimiste de haut niveau pour le faire.

    Si c’est le cas, on pourrait essayer de demander à Airy de le faire.

    Aussi, avec le temps, si elle utilisait ses compétences en alchimie avec en bonus le [Expérience x10] collé sur ses compétences, alors j’étais sûr que son niveau augmenterait considérablement.

    J’étais sûr que si vous faisiez une arme aussi incroyable, les points d’expérience gagnés seraient aussi quelque chose d’extraordinaire.

    Si tout se passait bien, il était possible que le niveau d’Airy nous amène ainsi à la dernière étape.

    Quoi qu’il en soit, nous devrions faire ce que nous pouvons pour l’instant !

    Donc dans un premier temps, on devrait avant tout terminer la maison du clan.

    ***

    Chapitre 119 : Histoire parallèle – Réception d’une demande de la Guilde

    (NDT Myne n’apparaîtra pas dans ce chapitre. Et, le chapitre se base sur le point de vue d’un groupe d’aventurier. Je vous conseille de relire la première partie du chapitre 87)

    « ... Nous sommes sur le point d’atteindre le territoire du royaume d’Oose, alors soyez tous prudents. »

    « ... Ouais. On l’aurait fait sans que tu nous le dises. »

    Nous étions un groupe d’aventuriers de Rang B appelé « Vent ascensionnel ».

    À la demande de la Guilde, nous avions été engagés pour confirmer si la rumeur était vraie selon laquelle les démons avaient commencé une invasion dans ce pays.

    Si les rumeurs étaient vraies, notre objectif était alors d’enquêter sur la situation actuelle du royaume d’Oose et de protéger ceux qui pouvaient encore être sauvés.

    Nous étions un groupe composé de manière standard, et il y avait 6 membres.

    L’équipe se composait de la manière suivante : d’une avant-garde (Tank), deux attaquants, un explorateur (Traqueur), et un utilisateur magique (Jeteur de sort).

    On était ensemble depuis quand... voyons voir, nous étions tous ensemble depuis plus de 5 ans.

    Hein ? À propos de moi ? Je suis un attaquant, bien sûr, et le chef de ce groupe.

    Cette fois-ci, il y avait deux raisons pour lesquelles nous avions accepté cette demande dangereuse.

    La première était que les récompenses et les points de guilde étaient trop incroyables pour les ignorer.

    Cette demande serait contraignante sur le long terme, car il semblerait que des démons soient impliqués, mais jamais je n’avais vu une demande donnant une récompense aussi élevée.

    Si nous complétions cette demande et obtenions les points de guilde, notre rang d’aventurier passerait de B à A.

    Normalement, il faudrait un grand nombre de points de guilde pour passer du Rang B au Rang A.

    De plus, vous deviez avoir une feuille de route constante pour que tout le monde ait confiance en vous.

    Faire d’une pierre deux coups... c’était la raison pour laquelle nous l’avions accepté, car c’était trop beau.

    ... Et l'autre est.

    Pour être honnête, il y avait une raison énorme pour laquelle je voulais venir ici.

    La demande que nous avions reçue cette fois-ci, concernant l’invasion du Royaume d’Oose, c’était la ville natale de l’un des membres de notre groupe, le Traqueur.

    Quand il avait appris que sa ville natale avait été envahie, il n’avait pas pu garder le silence.

    Si nous l’avions laissé ainsi, il aurait pu y aller tout seul, et comme il y avait une bonne récompense, nous étions venus ici en connaissance de cause.

    Étant ensemble depuis 5 ans et vivant des situations de vie ou de mort, je ne laisserais pas l’un de mes amis vivre quelque chose seul et mourir seul.

    « Après cette falaise, nous devrions pouvoir voir la ville de Mildo. »

    Après que le Traqueur ait dit ça, il avait marché jusqu’au bord de la falaise à un rythme rapide.

    Puis, surplombant la falaise, le Traqueur fit entendre une voix aiguë avant de tomber de ses genoux.

    « ... C’est... »

    Alors qu’il perdait sa voix, nous avions couru vers Traqueur qui était agenouillé au bord de la falaise.

    Puis, ce que nous avions vu...

    « Qu’est-ce qui ne va pas... ? Je suis sûr que la ville de Mildo est juste après cette falaise. »

    Qu’il ait remarqué qu’on était à côté de lui ou non, la voix du Traqueur avait fuité.

    Le spectacle qui s’était répandu sous nos yeux était les ruines de ce qu’on appelait autrefois la ville de Mildo, brûlée par une grande flamme.

    « ... C’est vraiment mauvais. », avais-je murmuré inconsciemment.

    En y regardant de plus près, les bâtiments de la ville s’étaient effondrés un peu partout, et il n’était pas facile de penser qu’une ville deviendrait comme ça simplement à cause d’un incendie.

    « Hé, chef... ça doit être à cause de l’invasion des démons, non ? »

    L’avant-garde de notre groupe avait commencé à me le demander.

    « ... Ouais, je ne peux pas te l’affirmer de manière certaine... mais la possibilité est assez élevée. De plus, à en juger par l’apparence, il semblerait qu’il n’y ait pas de survivant... »

    Après l’avoir dit, le Traqueur frappa nerveusement le sol avec son poing.

    « Pourquoi ! Pourquoi pourquoi ? »

    Tout en criant, il avait continué à frapper le sol.

    La peau de ses poings s’était déchirée, et le sang s’était répandu partout, mais il ne s’était pas arrêté.

    Je l’avais regardé pendant un moment, mais l’avant-garde pensait que ça devenait incontrôlable, alors il avait bloqué ses bras.

    « ... je sais ce que tu ressens en ce moment, mais tu ferais mieux d’arrêter de faire ça tout de suite. »

    J’avais confié le Traqueur en pleurs à l’avant-garde, et notre magicien avait commencé à discuter de notre prochain objectif.

    En parlant de notre magicien, il était le plus réfléchi et le plus calme dans ses jugements parmi nous tous.

    « Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? »

    « ... Voyons voir, il n’y a aucun doute sur le fait que l’on soit en présence d’une invasion démoniaque. Ce que je veux dire par là : est-ce que nous ne devrions pas nous retirer d’ici. »

    « Hmm, c’est vrai... À propos des survivants, qu’en penses-tu ? »

    « Pour être honnête... c’est sans espoir, parce que c’est comme ça. Cependant, cela vaut la peine d’approfondir cette question. S’il y a des survivants... et que nous ne les avons pas cherchés, alors ils finiraient vraiment par mourir. »

    ... Eh bien, c’était aussi vrai.

    Quoi qu’il en soit, la Guilde nous avait demandé de sauver tous les survivants restants.

    « OK, alors, dépêchons-nous de les trouver. Sauvons-les même s’il ne reste qu’un seul survivant. »

    Prenant nos décisions, je leur avais donné mes ordres, et le Traqueur, qui avait pleuré jusqu’à présent, avait été le premier à se précipiter sur le site de la ville de Mildo.

    « Ooooi, je ne t’ai pas demandé d’y aller seul ! »

    Il y avait peut-être des démons qui rôdaient encore dans le coin.

    Y aller seul, ce n’était vraiment pas bon.

    En hâte, nous avions couru à la poursuite du Traqueur.

    ***

    « Est-ce qu’il y a quelqu’un ? »

    « Il n’y a personne... »

    Nous avions parcouru la ville à la recherche de personnes pendant près de 2 heures.

    Quand je l’avais regardé du haut de la falaise, je n’arrivais pas à l’apercevoir, car c’était trop loin, mais il y avait beaucoup de corps qui traînaient sur le site de la ville de Mildo.

    Hommes âgés, jeunes femmes, jeunes enfants...

    Ils auraient vécu heureux sans l’invasion de ces démons.

    Chaque cadavre semblait souffrir, montrant des expressions désespérées.

    De plus, les corps des femmes avaient été rassemblés en une pile, et il y avait des traces de marques, indiquant qu’elles avaient été maltraitées.

    « C’est douloureux, mais... retirons-nous pour l’instant. »

    D’une manière désespérée, j’avais crié au Traqueur qui cherchait encore la ville de part en part.

    Puis, il s’écria soudain à voix haute !

    « ... Je, j’entends quelqu’un !...Chef, j’entends le cri de quelqu’un !! »

    « Quoi ? Il y a toujours un survivant !! »

    Alors que nous avions entendu sa voix, notre attention avait été attirée sur ce fait d’un seul coup.

    « ... Là-bas ! »

    Le Traqueur courut vers la personne qui pleurait.

    Naturellement, nous l’avons suivi immédiatement.

    « J’entends le cri d’ici ! Oii ! Êtes-vous vivant ? Vous m’entendez !? ! On vient vous sauver tout de suite ! »

    Certes, de l’arrière d’un bâtiment effondré, je pouvais entendre un petit enfant pleurer.

    Nous nous étions séparés et nous avions commencé à retirer les décombres.

    Cependant, si les décombres s’effondraient, il n’y aurait plus d’enfants vivants.

    Nous avions procédé avec soin et rapidité aux travaux de dégagement.

    ... Environ 40 minutes s’étaient écoulées depuis.

    Finalement, nous avions pu sauver une fille qui semblait avoir environ 5 ans des décombres de l’effondrement.

    ... C’était probablement l’enfant de ce père.

    Enlaçant la jeune fille, un homme qui avait rendu son dernier souffle avait également été découvert à l’intérieur des décombres.

    Nous avions prié en silence le père qui protégeait désespérément son enfant des débris.

    « ... Papa ! Papaaaaaaaaaaa — !! »

    La fille dont le visage était couvert de suie criait sur son père déjà froid.

    Je ne pardonnerai jamais, je ne pardonnerai jamais ça...

    Je n’étais pas le Traqueur, mais je ne permettrai absolument pas aux Démons de vivre après avoir fait une chose aussi horrible.

    Fatigués de pleurer, nous l’avions laissé se reposer tout en la confiant au guérisseur, nous faisions une tombe pour enterrer son père qui avait protégé si admirablement son enfant.

    « Nous ne connaissons même pas son nom. Quel homme courageux ! Nous vous promettons d’emmener votre fille au royaume en toute sécurité. Alors, s’il vous plaît, soyez tranquille... et reposez-vous. Et, je vous le promets. Un jour, vos regrets... je m’occuperais de tout cela. »

    Pour le père de la jeune fille, et pour tous ceux qui étaient morts en vain dans cette ville, nous avions donc décidé de nous dépêcher à retourner au royaume.

    ***

    Chapitre 120 : Chapitre Bonus – Amy (1)

    Les flammes brûlantes m’avaient suivie.

    « Haah, Haah, Haah, Haah...S-S’il vous plaît, aidez-moi... »

    Poursuivie par les flammes, j’avais couru désespérément de nuit à travers la forêt.

    « ... Haah, Haah, Haah, Aaah... ça fait mal ! »

    Sans remarquer la bosse sur le sol, mes pieds s’étaient pris dedans, et j’étais tombée magnifiquement au sol.

    Puis, les flammes avaient tournoyé autour de moi, me piégeant.

    { ... Ahhh, c’est ici que j’allais mourir ?}

    Alors que j’avais de telles pensées, j’avais fermé les yeux en accueillant la mort.

     

    ***

    « ... Haah !? ... U-Un rêve ? »

    Quand j’avais rouvert les yeux, ce qui était devant moi, ce n’était pas les flammes brûlantes qui m’entouraient, mais une pièce, ou plus précisément une des chambres de la Guilde que je louais actuellement.

    Ma gorge était extrêmement sèche et j’étais trempée de sueur.

    ... Mes vêtements de nuits étaient collés à ma peau et je me sentais dégoûtée par cette sensation.

    « Haaah, c’est encore ce rêve... »

    Je m’appelle Amy.

    En raison d’un certain désastre, il y avait longtemps, je suis l’une des rares elfes survivantes, faisant de nous une espèce en voie de disparition.

    ... Strictement parlant, je faisais partie de la classe supérieure des elfes appelés les « hauts-elfes », mais...

    À l’origine, nous les elfes, y compris les hauts elfes, nous étions peu nombreux au début, donc il n’y avait que peu d’habitants.

    Et à l’intérieur de cela, nous étions encore plus rares que les elfes.

    En tant que tels, les hauts elfes avaient reçu un rôle important de la part des Dieux.

    Les Dieux avaient apporté le « Mythique Arbre Monde (Yggdrasil) » dans ce monde pour stabiliser le climat et le pouvoir magique de ce dernier.

    Afin de ne pas laisser le « Mythique Arbre Monde (Yggdrasil) » se flétrir et mourir, nous nous en occupions.

    De temps en temps, nous nous occupions de ceux qui essayaient de voler des matériaux précieux de l’Arbre Monde, et nous avions ainsi passé de nombreuses années à le protéger.

    Il n’y avait pas de race plus apte à prendre soin de l’Arbre Monde que les hauts elfes, car ils avaient une durée de vie plus longue que tout autre être vivant sur ce monde.

    Peut-être qu’il était reconnaissant pour nos soins quotidiens, les hauts Elfes avaient reçu une protection spéciale de l’arbre appelé [Bénédiction de l’Arbre Monde].

    Les effets de la [Bénédiction de l’Arbre Monde] étaient différents, selon la personne qui la recevait.

    Par exemple, comme les hauts elfes avaient de faibles capacités de combat, on obtiendrait des capacités qui se spécialiseraient dans la lutte contre les individus mal attentionnés, ou alors certains obtiendraient des capacités de guérison... ils étaient tous différents.

    Cependant, lorsque j’avais reçu la [Bénédiction de l’Arbre Monde], les effets n’étaient pas clairs.

    Ce n’était pas aussi puissant que la première, et ce n’était pas une magie forte qui pouvait terrasser les adversaires.

    Cependant, il ne faisait aucun doute que j’avais reçu cette protection...

    C’était pourquoi, même sans renforcer mes capacités à l’aide de la protection, j’avais dû faire plus d’efforts pour les tâches imposées sur le site des hauts elfes.

    Et comme j’étais la fille du Chef des hauts elfes qui gardait l’Arbre Monde, j’avais les compétences pour protéger l’arbre.

    Les compétences étaient les suivantes [Magie de soins — Large] et [Alchimie].

    Plus la [Magie unique — Arbre] qui me permettait de contrôler librement la croissance des arbres.

    Cette [Magie unique — Arbre], bien que limité en capacité, pourrait aussi être utilisé pour l’Arbre Monde.

    Dans de telles circonstances, nous, les elfes, vivions notre vie tranquille sous la protection de l’Arbre Monde.

    Cependant, nous avions toujours été la cible de la race humaine.

    En effet, aux yeux des hommes et des femmes de la race humaine, les elfes semblaient être les créatures les plus belles entre toutes.

    Beaucoup d’entre eux nous capturaient et nous vendaient comme esclaves, comme il en existait dans le monde extérieur.

    L’autre jour, plusieurs femmes elfes avaient disparu du village.

    Tout le monde pensait qu’elles avaient probablement été capturées par la race humaine.

    ... Malheureusement, il y avait très peu de gens qui avaient le pouvoir de se défendre, donc ce n’était pas inhabituel que nous soyons capturés de cette façon.

    J’avais demandé plusieurs fois aux Dieux, la raison pour laquelle nous devons être mis dans un tel désordre.

    Bien que naturellement, les Dieux ne nous avaient pas répondu une seule fois.

    Après tout, tout ce que nous pouvions faire, c’était de vivre tranquillement, juste vivre, et ne pas être trouvés par les humains.

    ... Espérons que, sans que rien se produise, nous pourrions profiter de notre temps.

    Oui, tous les jours, en espérant que nous puissions vivre le lendemain.

    ***

    Et le funeste jour arriva.

    Comme toujours, je me rendais auprès de l’Arbre Monde pour accomplir mes tâches quotidiennes.

    Dès que j’étais arrivée à l’Arbre Monde, à ce moment... cet événement incroyable avait commencé.

    Au début, le roi de la race humaine avait fait venir des hordes dans notre village.

    Nous avions dû combattre ces personnes, mais c’était difficile, car nous étions peu nombreux.

    De plus, en raison des différences dans nos capacités de combat, les autres avaient été rapidement vaincus et capturés l’un après l’autre par les humains.

    Je serai capturée à ce rythme !

    Mon corps bougeait désespérément tandis que je me recroquevillais de peur et me cachais dans l’une des nombreuses grottes de l’Arbre Monde, attendant que le temps passe.

    Mais les humains étaient avides et stupides comme je m’y attendais.

    Ainsi, ils commencèrent à abattre l’Arbre Monde, qui était un don offert par les Dieux à ce monde.

    Qu’est-ce que c’était ?

    Yggdrasil, par les mains des humains, avait été lentement abattu et sa forme avait changé.

    Et si cela continuait, ce serait désastreux.

    Prendre soin et protéger l’Arbre Monde était le rôle dont nous, les hauts elfes, étions fiers

    Bien sûr, qu’est-ce que je pouvais faire toute seule ?

    Je n’étais pas bonne au combat, et même avec la protection, je ne pouvais pas m’en servir.

    Si je sortais aveuglément comme ça, on me capturerait probablement et on ferait de moi une esclave.

    ... Mais non, parce que je ne pouvais précisément pas permettre à la race humaine d’avoir un accès vers l’Arbre Monde.

    J’avais tenu mes bras autour de mon corps tremblant tout en confirmant ma résolution.

    Maintenant, c’était le moment de montrer de quoi étaient faits les fiers hauts elfes !

    Alors que j’essayais de sauter hors de la grotte cachée avec une forte détermination à l’esprit, ce que j’avais vu devant moi...

    C’était un objet immense dont tout le corps brillait en blanc... En 100 ans de vie, c’était la première fois que je voyais une silhouette aussi énorme.

    À ce moment-là, la situation changea radicalement.

    Depuis l’Arbre Monde, à un endroit éloigné de la base de la race humaine, un géant d’argent était soudain tombé du ciel.

    « Dieu a donné en cadeau au monde à des êtres vulgaires comme vous cet objet inaccessible, cet Arbre Monde. Moi, la Divine Bête Ymir... ayant reçu la vie par Dieu, est arrivée, pour anéantir chacun d’entre vous. C’est ici la miséricorde de Dieu, je vous tuerai tous mais vous ne ressentirez aucune souffrance. »

    ... La Bête Divine Ymir, c’était ce qu’elle avait clairement dit.

    Selon les légendes, il s’agissait de l’une des dix Bêtes Divines qui devraient être présentes dans ce monde.

    Le géant devant moi, l’un des piliers de ces bêtes divines... était-ce Ymir ?

    Ymir serra l’énorme marteau qu’il avait dans sa main et balaya toute la zone autour de lui proprement.

    Le chant des oiseaux, la belle rivière qui coulait un peu plus loin, et entourée d’arbres magnifiquement cultivés, notre village...

    ... La ville natale des Elfes était en train d’être détruite.

    Puis, avec la race humaine, mes frères et sœurs qui avaient été capturés par eux avaient aussi été anéantis.

    Aujourd’hui, ce que je voyais devant mes yeux... c’était la disparition de ma ville natale, de mes amis et de la race humaine qui attaquait.

    « Comment ça a-t-il pu... ? »

    Je répétais ceci avec abnégation, tandis que des larmes coulaient de mes yeux.

    Qu’est-ce que j’allais faire à ce stade ?

    Dieu, nous... pourquoi devrions-nous recevoir une punition si sévère !

    « Réponds-moi ! POURQUOI !? Qu’est-ce que nous vous avons fait ? DIIIEEEUUU !! »

    Mes cris provenant de l’intérieur de mon cœur avaient été noyés par le rugissement du marteau de Ymir, et il avait disparu.

    Puis, de façon inattendue, le feu s’était élevé depuis notre village et s’était dirigé vers la forêt.

    Une dernière fois, je m’étais retournée et j’avais regardé l’Arbre Monde.

    « ... je reviendrai sûrement. », avais-je murmuré en m’enfuyant.

    Je devais m’échapper de cet endroit maudit, je devais survivre !!

    Je devais m’échapper dans un endroit sûr avant que le feu ne se propagea par ici.

    Désespérément, je m’étais enfuie.

    La flamme ardente s’était approchée de moi.

    « Je ne peux pas mourir dans un tel endroit ! Je suis en vie grâce à tout le monde. Je vais te montrer que je vais survivre à ça !! »

    J’avais été surprise par le mouvement soudain, négligeant mon cœur qui bondissait presque hors de ma poitrine, alors que je rassemblais désespérément l’énergie dans mes pieds pendant que je courais, apeurée.

    ... Après avoir couru aussi vite que possible pendant 5 minutes.

    Comme je m’y attendais, j’étais essoufflée, et je pouvais voir les flammes me rattraper.

    « Haah, Haah, Haah, Haah..., s’il vous plaît, aidez-moi... »

    Inconsciemment, une voix faible s’échappa de ma bouche.

    ... Mes yeux débordaient de larmes.

    « ... Haah, haah, Aaaaah... Ça fait mal ! »

    Je n’avais pas remarqué la bosse sur le sol, mes pieds s’étaient pris dessus, et j’étais tombée telle quelle.

    Puis, j’étais enveloppée dans les flammes.

    ***

    « Nnn... »

    ... Mes yeux s’étaient ouverts, je me suis levée lentement.

    Bizarre, pourquoi étais-je en vie ? J’étais vraiment couverte de flammes... J’aurais dû mourir.

    Comme preuve, le sol qui m’entourait avait été réduit en cendres.

    Pourquoi étais-je vivante ?

    J’avais survécu et aucun de mes cheveux n’avait été brûlé.

    Je ne savais pas ce qui s’était passé.

    En regardant la direction dans laquelle j’avais couru, c’est-à-dire la direction où se trouvait mon village, la silhouette d’Ymir ne pouvait être vue.

    Peut-être qu’il y était retourné après avoir tout détruit.

    Avec le peu de force qu’il me restait, j’avais marché jusqu’à l’endroit où se trouvait mon village.

    Qu’était devenue ma ville natale ?

    Je devais constater ce qu’il en restait

    ***

    Chapitre 121 : Chapitre Bonus – Amy (2)

    Le village des elfes, comme je pouvais m’y attendre... il avait été littéralement effacé de la surface du monde.

    Il ne restait plus que les ruines de la ville, les vestiges de ma maison.

    Et les innombrables cadavres des humains.

    ... C’est tout ce qu’il y avait.

    Certains d’entre nous avec un peu de chance s’étaient peut-être échappés.

    Cependant, les chances que beaucoup d’entre nous se soient échappés étaient probablement faibles.

    À l’origine, notre race d’elfes avait un faible taux de natalité.

    Dans la situation actuelle, pour favoriser une nouvelle vie, je ne pensais pas que nous puissions avoir une nouvelle génération.

    S’il y avait une telle possibilité, les chances que les elfes mâles et femelles se rencontraient à nouveau pour faire des bébés étaient faibles.

    J’étais sûre que les bébés qui naîtraient seraient mêlés au sang des autres races.

    Ce qui signifiait que les elfes purs périraient dans un avenir proche.

    C’était pourquoi j’avais juré devant l’Arbre Monde.

    Je voulais vivre un peu plus longtemps, et prouver que la race des elfes existait toujours dans ce monde.

    Alors, tant que j’aurai un enfant, l’avenir sera au moins assuré.

    En tant qu’elfe de sang pur, la possibilité d’être mère était peut-être plus faible, mais...

    Mais pour cette raison, je devais partir et rester dans la ville où les humains habitaient, et chercher quelqu’un en qui je pouvais avoir confiance.

    ... Bien que je pensais qu’il n’y avait pas une seule personne en qui je puisse avoir confiance dans la race humaine, vu que c’était elle qui avait causé cet événement tragique.

    Et, j’avais une haine profonde envers eux au fond de mon cœur.

    Néanmoins, j’aurais quand même besoin de trouver quelqu’un en qui je pouvais avoir pleinement confiance.

    Les seules races avec lesquelles les elfes pouvaient s’accoupler et laisser leurs semences étaient les humains, les diables et les démons.

    Il y en avait qui s’accouplaient avec les races bestiales avant, mais il était impossible de concevoir un enfant.

    Alors que pour le démon et les diables, le simple fait d’être avec eux ternirait l’orgueil des elfes.

    Dans ce cas, la race humaine était la seule option qui restait.

    La race humaine avait eu une chance et avait détruit pour ainsi dire les elfes.

    Quelle ironie que nous ne puissions pas devenir mère sans le soutien de la race humaine...

    En y pensant, j’avais décidé de me préparer et de partir en voyage tout en étant plongée dans mes sentiments.

    ... Que ce soit une bonne ou une mauvaise chose, la partie de notre village qui était situé face au vent n’avait pas été brûlée par le feu.

    Il avait donc été possible de trouver quelque chose dans le village en ruines qui pourrait m’aider pour le futur voyage.

    Tout d’abord, je devais récupérer un objet magique qui me serait désormais absolument nécessaire et qui se trouvait à l’intérieur de ma maison.

    Si je pouvais trouver cet objet magique, il serait possible de cacher mon apparence d’elfe.

    Puis, après une heure, j’avais enfin trouvé ce que je cherchais, l’objet magique de type Bracelet et l’outil de remplissage magique.

    Avec ça, je pourrais au moins voyager à l’extérieur.

    Venant involontairement de ma bouche, un son de soulagement s’était échappé.

    Mais je n’étais pas en sécurité.

    C’était vrai que si j’avais cet objet magique, je pourrais changer mon apparence.

    Mais, si la magie accumulée s’asséchait, elle perdrait son effet et je retrouverais mon apparence d’origine.

    Ainsi, je devrais régulièrement réapprovisionner la magie dans l’outil magique.

    Si je manquais le moment du réapprovisionnement, quelque chose d’horrible pourrait arriver d’ici là.

    De toute façon, en ayant cet objet magique, je pourrais vivre dans le pays d’une autre race.

    Après cela, j’avais pris un sac de rangement et quelques vêtements chez moi et chez mes voisins, et j’avais trouvé un arc et un poignard pour me protéger.

    Les préparatifs pour le départ avaient progressé régulièrement et tous les préparatifs avaient enfin été achevés.

    C’était déjà le soir quand l’heure était venue, alors j’avais décidé que le moment de mon départ serait dès que le soleil se lèvera demain.

    ... Ce soir, j’avais décidé de dormir dans ma maison qui s’était effondrée.

    Même s’il elle s’était effondrée et qu’il n’en restait plus rien, c’était quand même un endroit plein de souvenirs importants.

    Gravons fermement ces scènes à mes yeux.

    Et, souviens-t’en pour le restant de ta vie.

    Avec ces souvenirs agréables, des sentiments de colère bouillonnaient à l’intérieur de mon cœur.

    J’avais essuyé mes propres larmes encore en passant la dernière nuit dans mon village.

    « ... Je reviendrai certainement une fois de plus. »

    Laissant à nouveau des mots pleins de détermination, je quittai définitivement ma maison.

    ***

    J’avais décidé de viser une ville aussi lointaine que possible.

    Plus je m’éloignais, moins les gens en sauraient sur la tragédie qui s’était produite dans le village des elfes.

    Et aussi, j’avais pensé que ceux qui n’avaient jamais rencontré d’elfes avant allaient naturellement augmenter.

    J’étais sûre que personne ne penserait que je serais une elfe.

    J’avais l’objet magique, donc il n’y avait aucun moyen de le savoir, cela assurerait ma sécurité si je poursuivais mon plan.

    J’avais juste pensé que je devais faire attention.

    Sur le chemin de la ville, j’avais utilisé [Magie unique : Arbre] et [Alchimie] pour créer beaucoup de potions de haute qualité.

    Je les avais vendues en chemin afin de gagner de l’argent.

    De plus, j’avais fait des potions qui pouvaient rendre une silhouette transparente pendant un certain temps et des potions qui émettaient une lumière intense lorsqu’elles étaient utilisées.

    En regardant ma situation, j’étais une femme voyageant seule.

    Même si les gens ne savaient pas que j’étais une elfe, il viendra un temps où des gens avec de mauvaises intentions apparaîtraient.

    Je devais donc agir avec une extrême prudence.

    « Hou, jeune dame. Avez-vous des Potions de haute qualité juste là ? D’accord, je l’achète pour 20 pièces d’argent. »

    Dans une ville que j’avais visitée, un colporteur que j’avais rencontré par hasard avait acheté une potion que j’avais préparée.

    J’avais pensé que c’était une bonne occasion, alors j’avais décidé de recueillir diverses informations en posant diverses questions.

    « ... Merci. Monsieur, je suis sûre que vous avez visité de nombreux endroits depuis que vous êtes colporteur ? Connaissez-vous une ville où la sécurité publique est bonne et où il est facile d’y passer du temps ? »

    « Oh je vois, jeune dame. Alors vous pensez à déménager ? »

    « Oui, comme vous pouvez le voir, je suis une femme voyageant seule. S’il y a une ville où je peux vivre en paix, je veux y aller. »

    Le vieil homme avait réfléchi un moment et me présenta 2 propositions.

    « Voyons, c’est encore assez loin d’ici, mais vous pouvez aller à la capitale. Le roi y vit, c’est animé et la sécurité publique y est bonne également. Une autre possibilité serait la ville de Lucas. Bien qu’elle ne soit pas aussi bondée que la capitale, la sécurité n’y est pas mauvaise et c’est généralement une ville animée. Ça doit être l’une de ces deux-là. »

    Effectivement, la capitale semblait certainement être un bon choix.

    Après ça, c’était la ville de Lucas... n’est-ce pas ?

    « Merci beaucoup ! Alors, j’irai à la capitale. »

    J’avais baissé la tête devant le vieil homme et j’étais partie.

    ... Mais, qu’est-ce que c’était ? Je me sentais un peu mal à l’aise envers ce vieil homme.

    En repensant à ce mauvais pressentiment, je m’étais retournée pour vérifier à nouveau la silhouette de l’homme...

    Cependant, je ne pouvais pas voir la trace de ce vieil homme.

    Hein ? Qu’est-ce que c’était ?

    C’est une route dégagée avec une belle vue.

    Je ne pense pas que je pourrais perdre de vue quelqu’un en marchant quelques mètres.

    ... Le mauvais sentiment que je ressentais tout à l’heure s’était renforcé.

    Ce vieil homme, pouvait-il avoir de mauvaises intentions ?

    Je ne devrais pas trop douter, mais cette personne faisait partie de la race humaine.

    Il valait mieux être prudent à partir de maintenant.

    Je lui avais dit que je me dirigeais vers la capitale, alors peut-être qu’il me barrera le chemin à un certain moment.

    Non, attends ! D’habitude, on penserait que je resterais dans une auberge à cette heure-ci ?

    Quoi qu’il en soit, je pensais qu’il y avait de fortes chances que je sois encore sous surveillance.

    Changeons la destination pour la ville de Lucas.

    Bien que de l’argent serait gaspillé, j’étais revenue et j’étais resté dans l’auberge, et au moment où j’étais entrée dans la chambre, j’avais pris la potion transparente et j’avais quitté la ville immédiatement.

    Avec ça, ils ne pourraient probablement pas me chercher.

    Puisque j’avais pris ma décision, il était temps de passer à l’action.

    En sortant de l’auberge, j’avais descendu la route où l’on pouvait voir le coucher du soleil.

    Bien sûr, j’avais continué à utiliser la potion transparente.

    J’avais aussi demandé à la réception de l’auberge vers quelle ville je devais aller, et ils m’avaient dit d’aller à la capitale.

    Alors que je faisais semblant de m’intéresser à la capitale, même si ce vieil homme écoutait notre conversation, il n’aurait pas pensé que je me dirigerais vers Lucas.

    Ça devrait aller, et je devrais pouvoir agir.

    L’objectif était la ville de Lucas.

    Je me demande, quel genre de ville est-ce.

    ***

    Chapitre 122 : Chapitre Bonus – Amy (3)

    En sortant de l’auberge, et en m’arrêtant dans un petit village sur le chemin, je m’étais précipitée vers la ville de Lucas.

    En m’enfuyant vers la route principale, j’avais pensé utiliser un chariot, mais vu que je rencontrerai des démons en chemin, j’avais décidé de marcher sur la route principale avec la potion transparente.

    J’avais eu la chance d’avoir une abondance de matériel nécessaire pour créer la potion transparente.

    Et si je n’en avais pas assez, je pourrais aller en chercher dans la forêt.

    Nous, les elfes, nous connaissons mieux les plantes que les races humaines.

    Ce qu’un humain ne considérait que comme de l’herbe, pour moi, c’était peut-être un beau matériau d’alchimie.

    L’un des matériaux utilisés pour la fabrication de la potion transparente, l’herbe « Moon Grass », pouvait être trouvé n’importe où, mais elle était généralement traitée comme une mauvaise herbe.

    Outre la race des elfes qui la considéraient comme un matériau, les autres races ne l’utilisaient pas, donc elle pouvait être acquise en grande quantité dans n’importe quelle forêt.

    Pour cette raison, je m’étais cachée et j’avais utilisé la voie principale, car c’était le moyen le plus sûr pour voyager.

    Juste pour votre information, les effets de la potion transparents étaient différents chaque jour.

    Parfois, l’effet pouvait durer jusqu’à 2 heures, et d’autres fois, jusqu’à une heure.

    Même si l’effet était épuisé, il pouvait être utilisé à plusieurs reprises, donc personne ne devrait être capable de me trouver.

    Et ainsi, j’avais marché le long de la voie principale, et deux semaines s’étaient écoulées.

    Finalement, l’endroit où j’allais, la ville de Lucas, était visible d’où je me tenais.

    ... Au final, personne ne m’avait poursuivie jusqu’ici.

    Quand j’avais confirmé que j’irais vers la capitale à la réception de l’auberge, je leur avais spécifiquement dit que je me dirigerais vers la capitale.

    J’avais dit à la réceptionniste que je souhaitais me rendre vers la capitale pour que le vieil homme ne pense pas que j’étais allée vers Lucas quand il essaya d’écouter notre conversation.

    Je me demandais si cette stratégie s’était bien déroulée.

    Ou, si c’était juste mon imagination quand j’avais vu ce vieil homme, je ne le saurais même pas si je le lui demandais maintenant.

    « C’est donc la ville de Lucas... »

    Pour entrer dans la ville, je m’étais alignée derrière les gens qui faisaient la queue en regardant l’extérieur de la ville.

    Comme l’avait décrit ce vieil homme, cette ville m’avait effectivement donné une impression de calme.

    En regardant l’extérieur, j’avais pensé à mon avenir et mon tour était venu.

    Le portier m’avait posé quelques questions simples, puis il m’avait ensuite délivré une carte de séjour.

    Pendant que j’y étais, j’avais demandé comment on vivait dans cette ville, et le garde m’avait tout appris avec patience.

    D’abord, il m’avait conseillé de trouver un endroit où vivre.

    Heureusement, il semblerait qu’il y avait beaucoup de propriétés à louer.

    La suivante était de faire une sorte de carte d’identité.

    En parlant de carte d’identité, il s’agirait de la fameuse carte d’aventurier pour les aventuriers, et l’autre, la carte de membre de la guilde des marchands.

    Vous devriez vous inscrire à la guilde des marchands si vous vouliez faire des affaires et à la Guilde des Aventuriers si vous vouliez devenir un aventurier.

    Dans mon cas, je faisais des affaires en vendant des potions, donc m’inscrire à la guilde marchande serait la meilleure option.

    Après avoir reçu ma carte d’identité, je m’inscrivis au registre des résidents.

    En me rendant au bureau du gouverneur, je devais présenter mon lieu de résidence que je désirais et ma carte d’identité, puis payer la taxe pour 1 an, je pourrai ensuite compléter mon inscription.

    Remerciant le gardien qui m’avait tout apprit en détail. Je me dirigeais alors vers la ville, tout en pensant qu’il y avait encore des humains bien attentionnés.

    ... D’abord, je devais trouver un endroit pour bien vivre.

    Comme je ne savais pas où postuler, j’avais décidé de me diriger d’abord vers la guilde des marchands.

    Puis, en m’inscrivant, j’aimerais connaître également la situation à ce sujet.

    Je pourrais aussi leur vendre des potions de haute qualité que j’avais tant que j’y étais.

    Ce serait vraiment faire d’une pierre trois coups.

    J’avais demandé à des personnes plus âgées comment se rendre à la guilde des marchands, et j’avais pu y arriver en toute sécurité tout en me perdant un peu en cours de route.

    « ... Excusez-moi, je souhaite m’inscrire à la guilde des marchands. »

    Appelant la personne derrière la réception, un sourire flotta sur son visage alors qu’il commençait à expliquer les règles de la guilde.

    « ... Et, c’est tout pour l’instant. S’il y a quelque chose que vous ne savez pas, n’hésitez pas à lire ce document. »

    J’avais bien compris les documents et je confirmais leur contenu.

    Très bien, on dirait qu’on ne me mentait pas.

    « Nom : Amy, profession : vendeuse de médicaments, lieu de résidence :... que dois-je faire à ce sujet. »

    Le réceptionniste, troublé, m’avait demandé ce qui ne tournait pas rond.

    « Je viens d’arriver dans cette ville. J’avais l’intention d’y séjourner, mais je n’ai pas encore décidé d’un endroit pour vivre... »

    « Oh, je vois... Si ça ne vous dérange pas, je vous montrerais comment aller de la guilde à l’immeuble de location. »

    ... C’était quelque chose dont j’étais extrêmement reconnaissante.

    Si quelqu’un de la guilde des marchands s’arrangeait pour que quelqu’un m’y emmène, je n’aurais pas à faire à des propriétés douteuse.

    Quoi qu’il en soit, après avoir quitté la guilde des marchands, j’avais l’intention de trouver une résidence à louer.

    Recevons cette charmante offre.

    « J’adorerais, merci beaucoup ! »

    Bien que légèrement surprise par ma voix écrasante, le réceptionniste avait répondu « Je comprends » et s’était éloigné pour prendre quelques documents.

    Puis, en attendant un peu, il était revenu avec un paquet de papiers.

    « Pour l’instant, décidez d’un endroit où vous aimeriez vivre temporairement. Alors, voulez-vous continuer l’enregistrement à la guilde ? »

    C’était évident, donc je n’avais aucune objection.

    Il m’avait immédiatement montré les documents de la propriété locative.

    Après avoir regardé plus de 10 documents, d’une façon ou d’une autre 2 résidences avaient attiré mon attention.

    Bien que le loyer mensuel de l’endroit soit gênant...

    La première était une résidence de haute qualité valant 5 pièces d’or par mois, et l’autre était une résidence raisonnable valant 80 pièces d’argent par mois.

    Les deux loyer étaient importants, mais les 5 pièces d’or m’avaient donné une sécurité supplémentaire en termes de prix.

    Compte tenu de ma propre position, je ne pouvais pas faire de compromis sur la sécurité.

    Comme ni l’une ni l’autre n’était éloignée de la Guilde des marchands, j’avais décidé de les visiter toutes les deux avant d’en choisir une.

    ***

    « Heeh, il y a une barrière magique à l’intérieur de la seconde. C’est merveilleux... »

    « ... Il y a aussi un bain à l’intérieur ! »

    « Avec tout cet espace, je pourrais me faire un lieu de travail aussi... »

    Après avoir regardé les deux propriétés, bien qu’elle soit un peu chère, je m’étais décidée pour la propriété à 5 pièces d’or par mois.

    Le paiement devait être fait à la Guilde chaque mois.

    De mon sac de rangement, j’avais immédiatement sorti 5 pièces d’or et je les avais remises.

    « D’accord, j’ai confirmé le paiement. Après avoir reçu votre carte de la guilde des marchands, ne la perdez pas, car ce sera aussi les clés de la maison. Si elle est perdue, vous pouvez pour 1 pièce d’or en faire une autre, mais l’évaluation de la guilde envers vous sera réduite, alors soyez prudente. »

    Après que le réceptionniste avait dit cela, il avait pris un objet magique sous le comptoir et l’avait manipulé.

    « D’accord, c’est fait. »

    Après avoir dit cela, il m’avait remis la carte de membre de la guilde des marchands.

    « D’accord, que puis-je faire d’autre pour vous ? Voulez-vous ouvrir une boutique ou faites-vous vos affaires en tant que grossiste quelque part sans magasin ? »

    « Oui, je fais du commerce de gros. »

    « Je vois, est-ce que ça vous dérange si je jette un coup d’œil à certaines de vos potions ? Selon la qualité, la guilde des marchands pourrait vous en acheter, si vous le voulez. »

    Cet individu était lui-même un homme d’affaires.

    Après avoir utilisé les 5 pièces d’or, il avait montré de l’intérêt pour les potions que j’avais.

    Cependant, si cela ne tenait qu’à moi, je préférerais que la guilde achète mes médicaments, car c’était l’option la plus sûre.

    « Alors, ce sont les potions, mais... »

    J’avais sorti 20 potions de haute qualité de mon sac de rangement et je les avais remises à l’homme.

    « Wôw, c’est... je peux en ouvrir une et voir ? »

    Pour vérifier le produit, certains ouvraient une bouteille pour en vérifier la qualité.

    Évidemment, je n’avais pas d’objection.

    « Oui, s’il vous plaît, faites-le. »

    Après avoir donné mon approbation, l’homme avait pris une petite tasse et y avait versé une petite quantité de ma potion de haute qualité et l’avait placée dans un grand outil magique derrière le comptoir.

    « Oh wôw. C’est plutôt merveilleux. Bien que la couleur soit sombre, mais c’est bien une potion de soins de haute qualité. Et si on passait un marché avec la guilde ? Si vous pouvez maintenir ce niveau de qualité, nous vous donnerons 50 pièces d’argent par bouteille. »

    ... Le montant présenté était plus élevé que je ne le pensais.

    Considérant le fait que ce vieil homme en avait acheté une pour 20 pièces d’argent, c’était considérablement plus élevé.

    « Je comprends. Je vous en prie, faites-le par tous les moyens. »

    L’homme avait affiché un regard agréable sur son visage pendant qu’il me remerciait, et il avait émis d’autres conditions.

    « Si vous signez un contrat nous en donnant l’exclusivité, nous ajouterons 10 pièces d’argent. »

    ... C’était un vrai homme d’affaires. Mais, cela m’était aussi profitable.

    « Je comprends, j’accepte la proposition. Je signerais ce contrat. »

    « Merci beaucoup ! »

    Grâce à cela, je pouvais vivre une vie tranquille dans la ville de Lucas.

    ...

    Et dix ans s’étaient ainsi écoulés.

    C’était à ce moment que je devais rencontré la personne qui allait changer mon destin dans cette ville.

     

    ***

    Chapitre 123 : Les ressources humaines du Royaume

    (NDT Point de vue d’Alto)

    J’étais avec mon père dans son bureau.

    En attendant qu’une certaine personne vienne, j’avais eu une brève discussion sur mon avenir avec mon père, puis j’avais entendu une voix familière, ainsi que le bruit de la porte qu’on frappait de l’autre côté.

    « Excusez-moi, mais je crois qu’on m’a appelé ? »

    « ... Vous êtes enfin arrivé, entrez. »

    Après que la personne derrière la porte ait frappé, j’avais répondu et il avait immédiatement ouvert la porte du bureau, pièce dans laquelle la personne qui avait été appelée s’excusa.

    « Votre Majesté Faren et Votre Altesse Alto, je m’excuse de vous avoir fait attendre. »

    S’excuser en s’inclinant devant nous, comme d’habitude, c’était quelqu’un avec qui il était difficile de parler, je lui fis un sourire glacial.

    « Quoi ? La personne qui vous a soudainement appelé n’est autre que moi. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter pour ça. »

    Père avait parlé, et la personne qui avait été appelée... oui, le chef de la première division des chevaliers, Franz Works leva la tête.

    Normalement, le chef des chevaliers aurait eu l’occasion d’entrer en contact avec la famille royale. Surtout quand il s’agissait d’une personne qui m’avait intrigué chaque fois que nous avions eu des batailles simulées.

    « Franz, j’ai quelque chose à vous dire face à face. Les choses qui vont être dites en ce moment ne doivent absolument pas sortir de cette pièce. »

    Le visage de mon Père était devenu très sérieux, et Franz, nerveux de ce qu’il allait apprendre, cria en baissant la tête « Ha ! »

    En fait, le sujet que nous étions sur le point d’aborder était un sujet vraiment confidentiel.

    Franz était très probablement nerveux à ce sujet, et bien que mon père et moi lui fassions entièrement confiance, mais, comme prévu, il ne pouvait pas cacher sa nervosité.

    Dans une atmosphère aussi tendue, Père avait finalement expliqué pourquoi il avait fait venir Franz.

    « C’est à propos de Myne, qui est devenu mon gendre. Vous avez sûrement entendu parler du fait qu'avant ça, Myne avait annihilé une colonie d’orcs ? »

    En réalité, cette affaire avait également été traitée comme un secret d’État, et seules quelques personnes sélectionnées dans le palais royal étaient au courant de cela.

    Si vous annonciez l’existence d’une personne qui pouvait tuer en solo un roi orc, je ne pourrais même pas imaginer quel genre de problème surviendrait quand les gens l’apprendraient.

    De plus, Myne était aussi un membre de la famille royale, c’est-à-dire qu’il était devenu un membre de notre famille.

    Je ne pouvais pas me permettre de lui causer des ennuis supplémentaires. Ennuis qui, je le savais, se produiraient en étant dans notre famille.

    « Oui, bien sûr que j’en ai entendu parler. »

    « Aussi, quand Myne a annihilé la colonie, il protégeait aussi une femme... »

    À cet instant, Père s’était arrêté de parler, il fixait Franz.

    Avec Père qui faisait cela, il me semblait que Franz devenait de plus en plus tendu.

    « ... Et cette femme... est de la race des elfes. »

    « !! »

    Franz était généralement connu pour son comportement calme, mais même lui n’avait pas réussi à rester calme après l’avoir appris.

    Il ouvrit les yeux comme s’il était intéressé, mais s’arrêta immédiatement de montrer d’autres émotions.

    « ... C-c’est donc l’une des survivantes des races d’elfiques... c-c’est-à-dire... »

    ... Comme on pouvait l’attendre de Franz, il comprenait la gravité des choses.

    Ce sujet pourrait devenir un sujet de conflit entre les nations si nous le gérions mal.

    Si les gens savaient que les elfes étaient encore en vie, les gens puissants et même les bonnes personnes oublieront leurs propres positions pour prendre cet elfe survivant pour eux-mêmes.

    Oui, comme l’ancien Roi Wills.

    En outre, d’autres propriétaires armés de bonnes intentions se déplaceraient pour la protéger en raison du cruel incident abominable causé par les humains.

    Quoi qu’il en soit, avec de tels désirs soudains dans le Royaume d’Augusta, ce dernier serait pris dans un tourbillon de combats.

    Le conflit pouvait entraîner le déclin du pays, et dans certains cas, comme pour Wills, il pourrait être soumis au jugement de la bête divine.

    Nous ne voulions absolument pas en arriver à cette conclusion.

    « À propos de l’elfe femelle, nous la protégeons pour l’instant dans la Guilde des Aventuriers de Lucas. Le chef de la guilde m’a demandé de la protéger. »

    « Eh bien, on devait certainement arriver à ce stade un jour ou l’autre. Même pour le chef de guilde, il lui serait difficile de protéger l’elfe. Même si je me retrouvais dans la même situation, je pense que je demanderais l’aide à Votre Majesté. »

    « C’est vrai, et d’après ce que vous avez dit, c’est aussi ma responsabilité. Cependant, la protéger dans le palais royal nous causerait de multiples problèmes. »

    Tout en écoutant les paroles de Père, Franz avait réfléchi une seconde, et accepta également.

    « ... Alors, qu’est-ce que nous allons faire ? »

    « J’ai décidé de laisser Myne s’en occuper. »

    « Laisser Myne s’en occuper !? ... Non, c’est vrai... l’endroit le plus sûr serait là... Bien sûr, sa capacité de combat est réelle, mais on peut dire qu’il est aussi sûr d’un point de vue extérieur. »

    Père observa l’état de Franz, et était convaincu que ce sujet ne s’échapperait pas de lui.

    Il lui avait même dit le secret le plus important sur ce qu’il comptait faire avec l’elfe.

    « Et c’est pour ça que je vous ai appelé. Parce que je garderai une elfe dans le clan de Myne, j’aimerais vous proposer une mission d’escorte. »

    Il redressa les bras, c’était un homme digne de confiance.

    Père et moi ne pouvions penser à personne d’autre que lui pour cette tâche.

    ... S’il refusait, il n’y avait honnêtement personne d’autre.

    Quelle que soit la décision prise, Père attendait la réponse de Franz avec un visage tendu.

    « ... Est-ce qu’un homme comme moi est capable de répondre à l’attente de Votre Majesté ? Oui, en parlant de quelqu’un d’autre, par exemple, Cecil de la 2e division des chevaliers... »

    Cecil du 2e Chevalier, en effet c’était aussi une personne fiable.

    Cependant, si on me demandait s’il était une personne qui pouvait être respectée en tant qu’être humain, je ne pouvais m’empêcher de m’interroger.

    Il n’y avait aucune raison de parler à une telle personne d’une affaire top secrète.

    Et le plus gros problème, c’était qu’il aimait les filles d’autres races.

    Si nous lui laissions cela, il pourrait sortir avec la fille qui devait être son escorte.

    Peu importe la position de Cecil dans l’armée, je ne pensais pas qu’il puisse résister à une elfe, que l’on dit être les plus belles, surtout qu’il aimait avoir des relations sexuelles avec des femmes.

    « Franz, dites-vous que c’est impossible ? »

    J’avais inconsciemment fait un sourire amer à Franz.

    « ...Je comprends, en tout cas, le fait que Votre Majesté et Votre Altesse m’aient directement raconté cette histoire prouve que vous me respectez beaucoup. J’accepterais cette mission avec plaisir. Ce sera une escouade ? Et les familles ? »

    Il l’a accepté ! J’étais vraiment reconnaissant.

    Père était également soulagé d’avoir entendu cette réponse.

    « Je vais vous l'expliquer à partir de maintenant. Tout d’abord, bien que vous soyez le leader de la 1re division, vous serez traité comme un garde sous la division Konoe. Votre rôle consistera à me faire un rapport. Votre mission sera planifiée à Lucas, où se trouvera la maison du clan Myne. Nous y préparerons une résidence afin que votre famille y vive. »

    Je lui avais proposé un salaire et un traitement, et exposé toutes les autres choses correctement pour qu’il puisse les comprendre à nouveau sans que je le répète.

    « ... Dans ce cas, tout a été dit, d’autres questions ? »

    « Voyons voir, en ce qui concerne les changements spécifiques, je voudrais demander à l’avance... Suis-je le seul qui sera transféré dans ce clan ? »

    « Non, nous aurions besoin de toute façon d’un commis et d'une réceptionniste. Je nommerais sûrement deux personnes en qui les fonctionnaires auraient confiance. Pour la mission d’escorte, vous ne pouvez pas y aller seul ? Alors, choisissez 2 personnes en qui vous pouvez avoir confiance et amenez-les avec vous. Je les interrogerai et s’il n’y a pas de problème, je les nommerai. »

    Eh bien, avec ça, les choses pourraient enfin aller de l’avant.

    Je dois rapidement mettre en place des personnes talentueuses et les amener à mon beau-frère (Myne).

    ***

    Chapitre 124 : Amy est enfin là !

    Aujourd’hui, Amy avait finalement quitté la Guilde et s’était installée temporairement chez moi.

    Depuis cette soirée pyjama, un mois s’était écoulé.

    Depuis que je l’avais sauvée de la colonie d’orcs, elle était restée cachée dans la Guilde des Aventuriers jusqu’à ce jour.

    À l’origine, elle avait elle-même vécu longtemps dans la ville de Lucas.

    Par conséquent, j’avais pensé qu’il n’était pas nécessaire pour la guilde de la protéger...

    Mais si quelqu’un connaissait l’existence d’une elfe, le chef de guilde ne pouvait pas laisser ce cas sans surveillance.

    Après tout, du point de vue du chef de guilde et d’Amy, il s’agissait probablement d’une concordance inévitable.

    Lorsqu’il avait appris qu’elle m’avait été confiée par le Roi, il m’avait semblé qu’une charge avait été ôtée des épaules du chef de la guilde, car je sentais qu’il était peut-être à bout de force.

    Dès que nous avions décidé de cela, la procédure du chef de guilde avait été rapide.

    Après un aller-retour à chevaux, il s’était rendu au palais royal et semblait avoir eu de nombreuses réunions avec mon beau-frère au sujet des procédures après cela.

    On avait aussi beaucoup parlé de la présence d’un garde autour d’elle, et il avait fallu plusieurs mois avant que soit trouvée la bonne personne.

    C’était donc aujourd’hui qu’elle avait finalement été accueillie dans notre maison.

    Merci, chef de la Guilde pour tout votre travail acharné, j’apprécie vraiment votre travail !

    Pour l’instant, si la maison du clan avait été achevée, elle y vivrait. Malheureusement, il faudra plus d’un mois avant que cela ne soit le cas.

    Néanmoins, lorsque je l’avais demandé à l’artisan, il semblerait y avoir plus d’ouvriers venant du royaume, alors il se pourrait que cela se termine un peu plus tôt.

    En tout cas, elle devrait vivre avec nous pour le moment.

    Même si elle était de notre côté, je ne lèverai certainement pas la main sur elle.

    Après tout, la maison du clan n’était pas encore terminée, et on ne pouvait pas travailler non plus.

    Si nous partions, Amy resterait seule à la maison.

    Avant l’achèvement de la maison du clan, vu que l’escorte d’Amy devant arriver venant du roi n’était pas là, alors je devais l’endurer jusque-là.

    ... Il y avait beaucoup de choses à faire, mais jusque-là, j’avais décidé de rester avec mes femmes à la maison.

    En y repensant, j’avais été occupé tout le temps depuis que j’avais acquis cette compétence.

    En prenant ce temps de repos, j’avais senti que c’était bien, car j’approfondissais mes liens avec ma famille.

    « Bonjour ! »

    En parlant de ces choses-là avec ma famille, j’avais entendu une voix qui venait de l’entrée.

    Oui, c’est sûrement Amy !

    Tout en laissant Waffle monter sur ma tête, mes femmes et moi étions allés à l’entrée pour la rencontrer.

    « Bonjour ! Bienvenue ! »

    Comme prévu, Amy était à l’entrée... elle était accompagnée du chef de guilde.

    Apparemment, l’escorte d’Amy s’était déjà réunie.

    « Ooh, c’est bon ? »

    Le chef de la guilde me regarda avec un regard qui signifiait :. « Hein ? Qu’est-ce qui est bon ? »

    « Sa Majesté, à la demande de la Guilde, vous a affecté des gardes qui resteront près de chez vous. Par conséquent l’équipe que j’ai choisie traînera par ici. Alors s’il vous plaît, souvenez-vous-en. »

    Wôw, comme on s’y attendait de Roi.

    Attendez ? Mais l’escorte qui avait été choisie par le roi... serait-ce ?

    Pendant que j’y réfléchissais, le chef de la Guilde avait continué à parler.

    « Pour distinguer les gardes des autres personnes, ils porteront un tissu rouge sur leur bras droit. Et si c’est un type qui ne le porte pas, ce sera un voleur. »

    « Mais, si le voleur s’emparait de cette information et portait un tissu rouge ? », demanda Sylphide au chef de la Guilde.

    « Pour les distinguer, nous avons placé 5 objets magiques dessus. Notre tissu rouge est fait d’un tissu spécial appelé tissu des esprits. En le regardant à travers un objet magique, il aura l’air plus argenté que rouge. »

    Tout en disant cela, il avait pris un objet magique de type lunettes et l’avait remis à Sylphide.

    ... Je vois, nous pourrions certainement le distinguer si c’était le cas.

    Même s’il était le chef de la guilde... comme d’habitude vous êtes faible contre Sylphide !

    Puis, après nous avoir remis ces simples objets, le chef de guilde était parti.

    « Amy, bienvenue. À partir d’aujourd’hui, je suis heureux de m’occuper de toi ! »

    Après qu’Aisha lui ait parlé, elle avait dit à Amy d’aller s’installer à l’intérieur de la maison.

    Peut-être parce qu’elle était venue l’autre jour, elle était entrée dans la maison et avait commencé à discuter avec Aisha.

    ... Oui, une bonne amie, en effet.

    Puisqu’elles vivront ensemble pendant un certain temps, ce serait gênant si elles étaient trop distantes...

    C’était une bonne idée d’avoir organisé cette soirée pyjama !

    « Eh bien, s’il vous plaît, utilisez cette pièce ! Je l’ai nettoyée à fond, alors je vous en prie, soyez soulagée ! »

    Le niveau de compétence de [nettoyage] avait augmenté de deux niveaux, c’était dû au fait que j’avais nettoyé la chambre avec tout ce que j’avais.

    Ma maison n’était en aucun cas un bon hôtel.

    Vieillotte... Je ne savais pas si cette expression était correcte pour les elfes, mais une femme qui n’était pas une membre de ma famille allait y rester un certain temps.

    Même si ce n’était pas une chambre luxueuse, j’aimerais qu’elle passe un agréable séjour !

    D’ailleurs, Waffle avait également participé à divers nettoyages à l’aide d’un chiffon à poussière.

    En agitant la queue, voir Waffle avec un chiffon à poussière tout en se déplaçant pour nettoyer était toujours aussi mignon !

    J’avais régulièrement sorti les meubles qu’Amy avait apportés de l’intérieur de mon sac de rangement.

    J’avais aidé à ranger les grands meubles, mais quand il s’agissait de ranger de petits objets comme des vêtements, Waffle et moi avions décidé de retourner dans le salon.

    Quant à cela, comme prévu, nous ne pouvions rien y faire.

    Après cela, c’était peut-être dû à l’influence de la soirée pyjama précédente, mais il semblerait qu’Amy se soit aussi habituée à nous.

    J’avais commencé à préparer les repas avec mes deux femmes.

    « Je peux faire quelque chose pour vous aider ? »

    C’était ce que j’avais demandé...

    « Cher mari, tu peux aller là-bas et t’asseoir ! »

    C’est ce qu’elles m’avaient dit, alors j’avais attendu tranquillement.

    Mais je n’arrivais pas à me calmer.

    Quoi qu’il en soit, les affaires d’Amy étaient-elles enfin réglées ?

    Je n’avais pas entendu tous les détails de son histoire de sa part, mais cela avait dû être douloureux pour elle.

    Faisons de notre mieux pour guérir ses blessures, même si c’était juste un peu.

    ***

    Chapitre 125 : Projet : Waffle voudrait-il remodeler la baignoire ?

    Aujourd’hui, Waffle et moi étions comme d’habitude partis tuer des slimes.

    Avant que la maison du clan ne soit terminée, je voulais éviter de sortir avec toute la famille autant que possible pour la sécurité d’Amy.

    ... C’était ce que j’avais dit. Mais le fait de passer le temps à me détendre à la maison toute la journée me mettait mal à l’aise.

    Alors que j’avais désormais une famille de confiance, il m’était alors facile de me reposer à la maison.

    Tant que la maison du clan ne sera pas terminée, je ne changerai pas cette politique d’une vie austère, mais c’était bien de faire de l’exercice de temps en temps.

    C’était ainsi que j’avais discuté avec mes épouses et que j’avais décidé que le matin, j’allais faire le tour d’une variété d’endroits par moi-même pour acquérir quelques compétences.

    Si Waffle était avec moi, alors il serait capable de faire face à la plupart des ennemis, tant qu’il n’était pas fort.

    Avec cet accord dans la poche, nous étions partis à la recherche de slimes, mais petit à petit, j’avais quand même fait le tour des sites ayant [Expérience x10] et [Camouflage].

    Si notre Clan devenait plus actif à l’avenir, le nombre de membres du Clan augmenterait naturellement.

    Bien qu’au moins, Airy était déjà censé le rejoindre.

    ... Pourtant, aucun contact n’avait été pris pour l’instant. Peut-être n’avait-elle pas pu convaincre le roi.

    Pour moi, outre Airy et le reste de la famille royale qui avait reçu le [Contrat de la bête divine], je voudrais aussi secrètement coller des [Expérience x10] à leurs statuts.

    Même s’ils n’étaient pas conscients de cette compétence, elle s’invoquerait d’elle-même.

    J’étais sûr que la famille royale serait exposée à diverses mauvaises intentions.

    J’avais pensé qu’il était correct de devenir plus fort avec cette capacité, même si ce n’était qu’un petit peu, et de l’utiliser pour ne pas perdre contre de si mauvaises intentions.

    {Waffle, on rentre bientôt à la maison ?}

    {Myne, je m’ennuie. Je veux aller ailleurs ! Gao~ !}

    ... Bien sûr, je commençais aussi à m’ennuyer.

    Je me demandais combien de slimes j’avais vaincus jusqu’ici.

    La quantité d’huile visqueuse était également ridicule...

    En utilisant [Alchimie] pour en faire du matériel, je me demandais si je pourrais en faire quelque chose d’utile.

    Ce serait sympa de reparler d’alchimie la prochaine fois !

    Mais, à un autre moment, hein...

    Était-il possible d’aller dans le « Donjon de la puissance » ou dans la « Forêt de la Bête Divine » maintenant ?

    Aah, je me demandais si je pouvais aussi aller dans « Labyrinthe de la prison ».

    Cependant, mon niveau d’évaluation n’avait pas augmenté...

    {Pour l’instant, allons à la salle de bain.}

    C’était vrai, autant rentré et parler d’abord avec Aisha et Sylphide.

    ***

    « Eh ? Myne, n’est-il pas trop tôt pour revenir ? »

    Aisha, qui nous avait vus rentrer à la maison un peu plus tôt, avait crié.

    « Oui, on a chassé des slimes pendant un moment... puis on s’est ennuyés. Waffle commençait à s’ennuyer aussi, alors pour le moment nous sommes revenus... »

    Quand elle entendit ma réponse, Aisha hocha la tête et répondit « Ah, je vois... », tout en réalisant pourquoi.

    « Qu’est-ce que tu veux faire ? C’est un peu tôt, mais on peut manger ensemble ? »

    « Je veux aller prendre un bain avant de manger, Waffle a dit qu’il voulait y aller maintenant. »

    « Compris ! Je vais préparer les plats pour que vous puissiez les manger dès que vous sortirez du bain ! »

    J’avais quitté Aisha, et j’avais suivi Waffle vers le bain.

    {Waffle, attends que l’eau bouille bien.}

    « Wafu !! »

    Waffle grimpa jusqu’à ma tête et m’avait regardé travailler soigneusement sur le bain.

    Waffle, qui m’avait regardé faire ma procédure habituelle pour réchauffer la baignoire, avait soudainement crié Wafu ! Tout en sautant de ma tête.

    Eh ! ? Qu’est-ce qu’il y a, Waffle ?

    {Myne~, il y a quelque chose dont je viens de me souvenir !}

    J’avais essayé de savoir ce dont Waffle se souvenait...

    Ma parole, je n’arrivais pas à croire qu’il avait pensé à quelque chose à propos du bain, j’étais impressionné.

    Pour l’instant, j’avais placé les pierres [Eau : Constante] et [Chaleur : Constante] séparément pour faire de l’eau chaude.

    Avec cette méthode, cependant, la température de l’eau refroidirait pendant le bain.

    À l’exception d’Amy, notre famille y allait souvent ensemble, alors la température de l’eau ne me dérangeait pas vraiment.

    Tout le monde dans ma famille aimait prendre un bain, y compris moi, bien sûr, mais Waffle aimait la chaleur du bain.

    Waffle entrait toujours avec Amy, après quoi seuls les autres entraient.

    Parfois, l’ordre était inversé.

    Pour Waffle, il semblerait qu’il n’aimait pas que l’eau chaude refroidisse.

    Et ce à quoi Waffle pensait, c’était comment résoudre ça.

    ... Et voici la méthode en question.

    [Eau : Constante] et [Chaleur : Constante] avait été collé sur une pierre, dans le but de faire de l’eau chaude dès le début et de chauffer ça.

    Et en effet, grâce à cela, nous pouvions garder la température chaude tout le temps.

    C’était un luxe que l’on pouvait faire, car il y aurait toujours [Eau : Constante] d’où jaillissait de l’eau à l’infini.

    « Waffle aime vraiment le bain, hein... »

    Il avait réfléchi à l’allocation de compétences pour faire de l’eau chaude dès le début.

    Si nous ne renforçons pas la chaleur, elle ne se réchauffera pas au moment où l’eau jaillira.

    Tout d’abord, en joignant 3 [Chaleur : Constante], puis en collant 1 [Eau : Constante].

    Ouf, c’était chaud, mais c’était encore assez froid si vous vous dites que c’était pour un bain.

    Ensuite, ajoutez 2 autres [Chaleur : Constante].

    Probablement, cela atteindrait une température agréable, mais la chaleur serait trop forte, l’eau commençait à s’évaporer, mais la quantité d’eau qui s’échapperait serait considérablement moindre.

    Alors, doublons chacun.

    ... Uuuuun, je supposais que c’était cette fois un peu trop chaud ?

    C’était assez difficile à répartir.

    {Myne, Myne, un peu plus chaud s’il te plaît, ça fait du bien !}

    Si Waffle le dit... essayons alors.

    C’était alors que nous avions enfin commencé à nous baigner.

    Ne faisait-il pas trop chaud au début ? C’était ce que je pensais, mais au fil du temps, mon corps s’y était habitué et s’était senti à l’aise.

    « ~♪ »

    « Wafu~♪ »

    Tout en flottant sur le dos et en nageant, en utilisant sa queue pour diriger, Waffle profitait pleinement de son bain.

    En regardant ce résultat, j’avais pensé que c’était bien d’avoir changé les réglages.

    ***

    Chapitre 126 : Visez un donjon inconnu

    {Wafu}

    Après être sorti du bain, Waffle s’était assis sur ma tête de bonne humeur, et nous étions allés dans le salon.

    « Cher mari, bienvenue à la maison. »

    Sylphide savait que je revenais, alors elle avait crié mon nom.

    « Oui, je suis de retour ! »

    Il semblait qu’Aisha et Amy étaient encore occupées à préparer le dîner.

    « J’ai l’impression que pour une raison quelconque Waffle est étrangement heureux... »

    « Oui, il m’a expliqué avec plaisir différentes méthodes pour améliorer le bain. C’est Waffle qui a proposé l’idée... et ça fait du bien ! »

    « C’est quelque chose que j’attendrais avec impatience plus tard ! »

    Je me demandais si elles avaient entendu des paroles de notre conversation, car au moment où elles amenaient les plats finis, Aisha nous avait appelés de l’intérieur.

    « Le bain sera-t-il encore meilleur qu’avant ? »

    Il semblerait qu’Amy soit extrêmement intéressée par la salle de bains nouvellement améliorée.

    « Pour l’instant c’est l’heure de manger, on parlera de la salle de bains après. »

    Après ces quelques mots d’Aisha, Sylphide et moi étions allés de l’avant et nous avions aidé à mettre la table.

    Peu de temps après la fin des arrangements, les heures habituelles d’amusement familial avaient commencé.

    « ... Ohh, donc c’est une méthode pour ne pas laisser la température de l’eau se refroidir. Comme l’a dit mon mari, c’est vraiment une chose merveilleuse à avoir ! »

    Comme prévu, l’idée de Waffle de changer quelques réglages dans la salle de bain avait fait une bonne impression sur tout le monde.

    Notre famille adorait prendre un bain, c’était donc un résultat attendu.

    Une fois que l’excitation autour de l’histoire du bain avait diminué, Sylphide s’était tournée vers moi et Waffle.

    « Si vous avez déjà pris un bain, ça veut dire que vous êtes rentré un peu plus tôt, non ? ... Quelque chose de troublant s’est-il passé aujourd’hui ? »

    Aah, c’est vrai ! Maintenant qu’elle l’avait dit, j’avais quelque chose à leur dire.

    À cause de la salle de bain, je l’avais complètement oublié.

    Dangereux, c’était dangereux...

    « Non, on a chassé des slimes toute la journée, mais Waffle et moi, on s’en était vite lassé. Devrions-nous aller chasser ailleurs ? C’est ce que je voulais vous demander... Les endroits où je peux aller sont limités, et en pensant où je pourrais aller, j’avais pensé qu’il valait mieux en discuter avec vous deux. »

    J’avais parlé de l’histoire de la chasse des slimes.

    « ... Je vois, si c’est le cas, pourquoi ne pas descendre plus bas dans le Donjon du Pouvoir ? Si c’est mon mari et Waffle, je suis sûre que vous pourriez atteindre les profondeurs du donjon ? »

    Je vois... comme je m’y attendais, le Donjon du Pouvoir était la meilleure option.

    C’est vrai que si Waffle et moi utilisions toute notre force, nous pourrions atteindre les profondeurs les plus profondes du donjon.

    Et en parlant du dernier étage, je pourrais même obtenir des compétences plus étonnantes que celles que j’avais en ce moment.

    Très bien, dans ce cas, allons au Donjon du Pouvoir...

    « Attends un instant, Myne. »

    Tout en plaçant le Donjon du Pouvoir comme mon objectif suivant, Aisha était soudainement venue et y avait mis un terme.

    Qu’est-ce qu’il y avait ? C’était rare de la part d’Aisha de faire ça.

    Ne me dites pas qu’elle voulait m’empêcher d’aller au Donjon du Pouvoir ?

    « Hmm, puisque tu as le temps maintenant, pourquoi ne pas augmenter le nombre d’endroits où tu peux aller ? Myne, tu as la [Magie Unique – Espace Temps], qui ne peut que t’amener là où tu étais avant, non ? Si c’est le cas, pourquoi ne pas élargir l’éventail de tes déplacements, ne serait-il pas plus facile pour le Clan de faire des activités à grande échelle à l’avenir ? »

    Aah, je vois ! C’est vrai, pourquoi n’y ai-je pas pensé avant ?

    Je pourrais aller dans d’autres villes où se trouvait un Donjon. Si je voyageais ainsi quand je n’avais rien à faire en ce moment, cela me serait certainement utile dans le futur.

    L’incident avec Claude l’autre jour me l’avait montré.

    Si l’endroit où le bébé du Dragon avait été attrapé était une ville autre qu’Adol, je ne saurais pas si j’aurais pu le résoudre aussi facilement.

    Il ne faisait aucun doute que l’incident avait été réglé uniquement parce que j’étais allé à Adol une fois et que j’avais pu m’y rendre.

    ... Le mérite en revenait au pouvoir de se déplacer sur de longues distances en une seconde.

    Je pensais que c’était vraiment énorme.

    Dans un sens, cette idée d’Aisha était peut-être plus importante que la conquête du Donjon du Pouvoir.

    « ... Je vois, ça pourrait être bien ! »

    « Fumu, comme on l’attendait d’Aisha ! Tu as des arguments convaincants. »

    Sylphide et moi avions accepté la proposition d’Aisha et décidions d’augmenter le nombre d’endroits où nous pourrions aller jusqu’à ce que la maison du clan soit terminée.

    Cependant, il était facile de dire qu’il fallait augmenter le nombre d’endroits où aller, mais où devrais-je d’abord aller ?

    « ... Alors, où dois-je aller en premier ? »

    Comme je l’avais demandé, Aisha et Sylphide avaient croisé les bras et avaient réfléchi en silence.

    Puis, Amy, qui écoutait silencieusement notre conversation, nous avait soudainement interrompus.

    « Uhmm, je me pose depuis un moment cette question... mais qu’est-ce que c’est que cette [Magie Unique – Espace Temps] ? »

    Aah, je vois.

    Je n’avais pas parlé à Amy de mes compétences.

    Comment devrais-je la tromper ?

    {Myne, Princesse, je vais lui parler, alors ne vous inquiétez pas.}

    Aisha nous avait parlé par télépathie.

    « À propos de la compétence de Myne, c’est une compétence qui te permet d’aller où tu veux, tant que tu y es déjà venu une fois auparavant. »

    « N’importe où !? »

    Aah, j’avais compris.

    Au lieu de parler de la compétence [Couper&Coller], elle ne parlait que de la compétence [Magie Unique – Espace Temps].

    De cette manière, je supposais qu’on pouvait également la piéger.

    Comme prévu de la part d’Aisha.

    « Etto... si vous voulez, pourquoi ne pas aller au Labyrinthe du Ciel et au Labyrinthe de l’Arbre Monde ? Vous pourriez les mettre dans votre liste, non ? »

    Hmm ? Les noms de labyrinthes inconnus étaient apparus ?

    Si nous parlons d’un labyrinthe, comme pour le Labyrinthe du Pouvoir, vous seriez sûrement en mesure d’obtenir une variété de compétences et d’objets.

    Si je pouvais aller dans ces endroits, je pensais que ce serait utile.

    ... Bien que, ce n’était pas seulement moi, il semblerait qu’Aisha et Sylphide n’avaient jamais entendu parler de ces noms auparavant.

    Nous avions tous eu un regard perplexe quand nous nous étions retournés et quand nous avions regardé Amy.

    « Je suis désolée, Amy. Ce sont les noms des 2 labyrinthes, mais je n’en ai jamais entendu parler avant. C’est quoi ces labyrinthes ? »

    « ... Les deux labyrinthes sont sur les anciens territoires des elfes. »

    Ooh, le territoire des elfes.

    C’est-à-dire, le pays d’Amy !

    Dans ce cas, si nous devions aller dans ces 2 labyrinthes, cela signifiait qu’Amy pourrait rentrer chez elle quand elle le voudra ?

    On devrait peut-être aller dans ces deux labyrinthes, alors ?

    « Seule la race des Elfes connaît l’existence du Labyrinthe de l’Arbre Monde, c’est un labyrinthe inconnu, pour ainsi dire. L’Arbre du Monde (Yggdrasil) a été donné par les Dieux, et sous son influence, un labyrinthe est né, il est différent des autres labyrinthes. »

    En premier lieu, un labyrinthe est un endroit où les démons avaient installé une énorme pierre de mana dans un espace d’une certaine taille, c’est ainsi qu’ils étaient créés.

    Cependant, le labyrinthe de l’Arbre Monde qu’Amy avait mentionné était censé être un labyrinthe créé par l’arbre du monde.

    Elle avait mentionné que des monstres différents des écosystèmes ordinaires erreraient à l’intérieur de ce labyrinthe spécial qui avait été influencé par l’Arbre Monde.

    Oui, j’avais l’impression que je pourrais y acquérir des compétences uniques !

    C’était décidé ! Allons d’abord en direction du Labyrinthe de l’Arbre Monde !

    ***

    Chapitre 127 : Le rôle de l’Arbre Monde

    Avec Waffle, nous courions maintenant à pleine vitesse sur la route principale.

    En appliquant autant de compétence de renforcement corporel que possible sur notre corps, nous pouvions courir plus vite qu’une calèche, et avec cette vitesse élevée constante, nous courions le long de la route.

    ... Oh et au fait, Waffle était collé dans mon dos.

    Avant notre départ...

    {Je me collerai sur ton dos quand nous partirons, Myne.}

    Waffle, qui n’avait pas autant de compétence de renforcement corporel sur son corps l’avait déclaré comme tel.

    {EEh !? Pourquoi ? Waffle, ne veux-tu pas également courir vite ?}

    Même s’il était petit, Waffle restait toujours une bête divine.

    Même sans les compétences, j’étais sûr qu’il pourrait courir aussi vite sinon plus vite que moi...

    {Mais, bon, nous allions dans un endroit très éloigné, je serai très fatigué. Je suis encore un enfant, tu sais.}

    ... En fin de compte, je l’avais considéré comme ce qu’il prétendait être, comme un enfant, et j’avais décidé de le coller sur mon dos comme il le voulait.

    Je courrais à toute vitesse avec Waffle sur mon dos. Afin de ne pas le laisser m’échapper, comme attendu j’avais utilisé [Coller] sur lui pour le coller à mon dos.

    {Je trouve que le Donjon de l’Arbre du Monde est un endroit intéressant.}

    Tout à l’heure, la personne qui parlait par télépathie avec moi était Fenrir.

    Waffle semblait l’avoir contactée au sujet de ce voyage et Fenrir avait donc décidé de m’envoyer un message télépathique.

    Et le premier mot qu’elle avait dit était ceux-ci.

    Intéressant comme dans... ? Qu’est-ce qu’elle voulait dire par là ?

    Il valait mieux demander avec obéissance !

    « Qu’entends-tu par intéressant ?] »

    « Voyons... Tout d’abord, sais-tu quelque chose sur l’Arbre du Monde — Yggdrasil — ? »

    « ... Mise à part que c’est un arbre divin qui a été conféré par les Dieux, je n’en ai absolument aucune idée. »

    Maintenant que j’y avais réfléchi, je n’avais pas demandé de détails à Amy.

    « Donc tu savais que c’était ce que Dieu avait apporté sur terre ? Aah, la fille des hauts elfes t’en a sûrement parlé ? À ce propos, l’Arbre Monde est quelque chose qui fournit de la magie à tout ce monde. »

    Fournir de la magie... qu’est-ce que ça voulait dire ?

    « Les êtres vivants de ce monde absorbent la magie contenue dans l’air et c’est ainsi qu’ils vivent. Si, pour une raison quelconque, ils ne pouvaient pas absorber cette magie, ils ne pourraient plus jamais utiliser une seule compétence ou capacité. Habituellement, l’énergie et la compétence que tu as utilisées sont toutes dues à l’Arbre Monde. En d’autres termes, l’Arbre du Monde est ce qui a fait que les Démons existent dans ce monde. »

    !!

    Hein ? Ce qui voudrait dire que si l’Arbre du Monde disparaissait, nous ne pourrions plus utiliser les Compétences !?

    Si cela se produisait un jour, tous les pays du monde auraient de gros ennuis.

    Eh !? Ça veut dire ?

    Que le Roi Wills, ce qu’il avait essayé de faire était...

    {Puis, du fait que ce roi ait attaqué le pays des elfes... il s’est passé quelque chose de terrible ?}

    {Aah, c’est vrai. C’est comme tu l’as dit. Si quelqu’un essaie de faire du mal à l’Arbre du Monde, cela signifie que nous, les Bêtes Divines, aurions dû faire le voyage pour résoudre le problème. À cette époque, Ymir était le seul disponible, donc... Si Jormungandr et moi y étions allés à la place, quelque chose comme la destruction du pays des elfes ne serait pas arrivé.}

    ... Ah, oh mon Dieu.

    Beaucoup de choses étaient liées...

    Les circonstances liées à la race elfique étaient trop tristes.

    {Myne, écoute maintenant. L’arbre du monde — Yggdrasil — est quelque chose que tu dois absolument protéger à tout prix. Tu ferais mieux de le dire au Roi vu que c’est maintenant ton parent.}

    {Je comprends, tout le monde est-il au courant ?}

    {Non, pas du tout. Pour commencer, tu es le premier à tisser un lien avec nous, les Bêtes Divines. On n’a jamais eu l’occasion de le dire à quelqu’un. Si cette elfe n’était pas venue chez toi, on n’aurait jamais eu cette conversation.}

    Je ferais mieux de me dépêcher de le dire au Roi à mon retour de ce voyage.

    S’ils connaissaient la vérité, alors peut-être que les humains qui en voulaient à l’Arbre Monde finiraient par se dissiper.

    {En ce moment, une Bête Divine réside actuellement dans l’Arbre du Monde. Tout comme moi, avec leurs enfants. Je leur ai déjà dit que tu venais.}

    ... Ah, c’était dangereux !

    Si moi, qui n’avais aucune idée de l’Arbre Monde, je devais m’en rapprocher, j’aurais dû peut-être combattre contre une Bête Divine.

    Était-ce la raison pour laquelle Waffle avait contacté Fenrir au préalable ?

    Comme je le pensais, Waffle, qui était sur mon dos, avait émis un « Wafu ? » tout en inclinant la tête et en remuant la queue.

    {Quoi ? Il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Parce que nous avons une personne avec le cœur des plus doux là-bas, « Ku ku ku ku ».}

    Vraiment maintenant, tu dis que ça, cela va vraiment m’inquiéter encore plus...

    Qui est réellement cette Bête Divine qui réside dans l’Arbre Monde.

    Si c’était une personne douce, je ne pensais pas que ce soit Hel...

    J’abandonne. Je n’avais aucune idée de qui cela pourrait être.

    {Aah, et aussi, Myne. Je suis désolée, mais pour l’Arbre Monde, pourrais-tu demander à la fille haute elfe de venir aussi ? Ymir a dit qu’il voulait s’excuser.}

    Hein ? Une bête divine voulait s’excuser face à face avec Amy... Existait-il une telle chose ?

    Peut-être qu’il savait que je pensais bizarrement à quelque chose. Waffle m’avait immédiatement parlé.

    {Wafu, Oncle Ymir, a été sévèrement grondé par maman.}

    ... Aaah, c’était donc ce qui s’était passé.

    J’avais l’impression d’avoir raté quelque chose d’important.

    Amy tremblait déjà de peur quand elle avait rencontré pour la première fois Waffle, qui était une bête divine...

    Si elle devait rencontrer Ymir, je me demande ce qui pourrait arriver...

    Je ne pouvais pas l’imaginer...

    C’était peut-être même plus fort.

    J’avais l’impression qu’Amy avait trop peur pour affronter Ymir... Je n’étais pas sûr que cela soit possible qu’ils puissent se rencontrer maintenant ?

    {Hmm, je pense que cela pourrait être utile, alors passe d’abord chez moi. Ainsi je viendrais avec toi.}

    ... Voilà maintenant qu’il y aura deux bêtes divines, cela n’allait-il pas la rendre encore plus effrayée qu’avant ?

    Si la Bête Divine qui résidait dans l’Arbre du Monde venait à nous suivre, il y en aurait 3 au total.

    {Ne serait-ce pas trop dur pour elle ?}

    {Ce n’est pas grave, n’est-elle pas déjà habituée à mon fils ? Si c’est le cas, je ne pense pas qu’elle aurait peur de moi.}

    Si c’était ce que pensait Fenrir...

    {Je comprends, pourrais-tu me donner un peu de temps pour essayer de la calmer avant ça ?}

    {Aah, ça ne me dérange pas.}

    ... Hm ? Hein ? Le sujet principal n’avait-il pas changé au cours de la conversation ?

    {Fenrir, alors qu’est-ce qui est exactement « intéressant » à propos de l’arbre du monde ?}

    Très bien, revenons au sujet principal.

    Je me demandais comment notre sujet avait pu autant bifurquer.

    {Ah oui, désolée d’avoir fait un détour. En parlant de l’Arbre du Monde, la densité de magie à l’intérieur est étonnante. Dans un endroit avec une telle densité de magie, les Démons seraient nombreux et différents. Alors ouais, vas-y et prends leurs compétences inhabituelles. Je suppose que ce sera un paradis pour toi.}

    {Je me demande quelles compétences j’obtiendrais.}

    {Si cela t’intéresse, pourquoi ne pas te rendre sur place pour le découvrir. C’est beaucoup plus amusant de l’expérimenter que de simplement te le dire.}

    Oui, oui, ça me rendait encore plus curieux.

    Je me demandais de quelles compétences parlait Fenrir.

    Je présumais que cela devait être de bonnes compétences.

    J’avais peur de la Bête Divine résidant dans l’Arbre du Monde, mais...

    Dépêchons-nous et partons ! Ouais, je m’amuserais bien !

    ***

    Chapitre 128 : Les sentiments d’Amy

    Finalement, sans faire de pause, nous avions couru, mais nous n’avions toujours pas pu atteindre le Labyrinthe de l’Arbre Monde.

    ... Le territoire des l’elfe était aussi loin que prévu.

    En chemin, j’avais vu la ville de Lunawan et j’avais pensé que c’était bien de faire une pause dans notre voyage pour aujourd’hui.

    Avec cela, il serait facile de se rendre dans cette ville dans le futur.

    Voyageant dans différents endroits pour élargir notre champ d’action, nous allions faire une pause dans cette ville comme nous en avions convenu !

    Quand j’étais encore sous l’égide de la Guilde des Aventuriers, bien que ce fût pour une journée... si je ne m’abuse, la quête pour livrer l’huile de slime était pour cette ville de Lunawan.

    En rentrant chez moi et en le rapportant à Aisha, j’avais été surpris d’être allé si loin.

    En ce qui concernait le Labyrinthe du Ciel, il était peut-être encore plus éloigné que je ne le pensais, car on disait qu’il y avait encore une longue route à faire pour s’y rendre.

    Alors, j’allais devoir parler à Amy du message que Fenrir m’avait transmis.

    « Amy, Fenrir a un message pour toi. »

    Quand je lui en avais parlé, son corps avait tremblé un instant et son visage s’était tourné lentement vers moi.

    Avec le cas d’Ymir, avoir affaire à des Bêtes divines devait être traumatisant pour elle, le fait d’avoir un message de Fenrir lui ferait évidemment peur.

    « De la part de Fenrir... elle, elle a un message pour moi ? »

    Oui, après tout c’était peut-être impossible...

    Rien qu’en entendant le nom de Fenrir, elle était déjà dans cet état, si elle devait faire face à Ymir, j’étais sûr qu’elle s’évanouirait immédiatement.

    Mais si je ne transmets pas le message que Fenrir avait demandé...

    « Oui, je suis désolé, mais reste calme et écoute le message. »

    « ... O, Oui »

    ... j’étais inquiet.

    « Apparemment, Ymir veut s’excuser auprès de toi, Amy. Strictement parlant, c’est pour s’excuser pour les elfes dans son ensemble plutôt que pour toi... enfin c’est ce que je pense. »

    Avant qu’Amy ne réagisse, mes deux femmes avaient d’abord réagi à mes propos.

    « “Une bête divine veut s’excuser !?” »

    Face à ces deux sentiments intenses, les mots qu’Amy voulait prononcer avaient été avalés dans sa bouche.

    « Attends une minute Myne... C’est pour de vrai !? »

    « Oui, c’est la vérité. »

    Même maintenant, Waffle était devant nous. J’avais aussi rencontré Fenrir, et on pourrait dire que j’étais également proche d’elle, mais l’existence d’une bête divine était considérée comme un mythe au départ.

    Ce n’était pas une existence dont une personne ordinaire pouvait parler avec désinvolture.

    Tout d’abord, même le fait que je sois ami avec une Bête Divine était quelque chose qui semblait impossible.

    Le fait de dire qu’une bête divine baisserait la tête devant un humain faisait que mes deux femmes n’avaient pas eu d’autre choix que d’être surprises.

    Inversement, si vous regardiez du côté de l’autre partie, si elle refusait, j’aurais bien envie de savoir ce qui arriverait à Ymir, mais cela ferait aussi perdre la face à Fenrir, qui voulait être la médiatrice.

    ... À cause de ça, je me sentais vraiment mal envers Amy, mais s’il te plaît, viens avec moi.

    J’étais sûr qu’elles l’avaient compris toutes les deux.

    En avalant ma salive, j’avais attendu qu’Amy réponde.

    Amy, qui était le centre de l’attention, devait parler. Mais il semblerait qu’elle était sur le point de fondre en larmes alors que nous la regardions.

    « Si je dis que je n’ai pas besoin d’excuses, ça n’aura aucune saveur, n’est-ce pas ? »

    « ... Ouais, je suis sûr que ce sera sans saveur. »

    « Je n’ai pas besoin d’excuses. »

    C’était probablement les vrais sentiments d’Amy.

    Cependant, si elle pouvait oublier son passé, j’étais sûr qu’elle pourrait imaginer ce qu’il adviendrait.

    ... Et justement, j’avais besoin d’une confirmation.

    C’était pourquoi j’avais répondu en lui montrant mes véritables intentions. Alors, j’allais continué à lui parler pour lui enlever son fardeau, même si ce n’était qu’un petit peu.

    « Je comprends vraiment ce que tu ressens, Amy. Cependant, fais-le pour la Bête Divine... au moins pour la Bête Divine que je connais... Amy, tu ne devrais pas t’inquiéter de son existence. Si tu regardes Waffle, tu comprendras. »

    Soudain, comme on évoquait son nom, Waffle avait émit un « Wafu ? » en penchant la tête et en me regardant.

    Quand elle avait vu ça, j’avais clairement vu qu’Amy commençait à se calmer.

    « ... Par Fenrir, est-ce peut-être la mère de Waffle ? »

    « Wafu~ ! »

    Waffle qui ne pouvait pas parler à Amy leva la patte droite, comme pour l’affirmer.

    « Fufuu, si c’est la mère de Waffle, alors ce ne sera pas si effrayant ! Je comprends, pour être honnête, peu importe combien de fois je me suis dit que Ymir n’est pas effrayante, je n’y peux rien... Mais si Myne et Waffle et Fenrir me suivaient, je pense que je pourrais rencontrer Ymir. »

    ... Elle avait rassemblé le peu de courage qu’elle avait en elle.

    Vous pouviez voir que même si elle souriait à ces mots, ses mains tremblaient encore.

    {Waffle ! Encourage Amy !}

    Alors que je l’avais dit, Waffle avait sprinté vivement vers Amy et lui sauta dessus !

    Puis, pendant qu’Amy le serrait dans ses bras, il avait commencé à lui lécher les joues.

    « Kyaa ! Att-Attends une minute Waffle ! Non, s’il te plaît, arrête, c’est chatouilleux, Ahahahahah. »

    ... Oui, bon travail. Joli coup Waffle !

    Le passé d’Amy était vraiment triste. Mais pendant un moment, je voulais qu’elle se sente heureuse.

    J’espérais que cette rencontre avec Ymir aurait une influence positive sur son esprit et lui permettrait de faire le premier pas dans la bonne direction.

    En fin de compte, nous essaierons de faire le plus d’effort possible.

    « ... Amy, faisons de notre mieux ! Ce sera sûrement un grand tournant pour toi. Nous ferons de notre mieux pour te soutenir ! Alors c’est bon ! »

    Waffle se balançait et un sourire flottait sur le visage d’Amy alors qu’elle exprimait fermement ses sentiments.

    « ... Oui, merci. »

    Avec cela, il avait été décidé que la rencontre entre Amy et Ymir aurait lieu.

    ***

    {Tu comprends bien, Ymir. En aucun cas, tu ne feras quelque chose comme me couvrir de honte, n’est-ce pas ?}

    {Je comprenais très bien... J’admettrais que c’était certainement ma faute.}

    { ... Alors s’il te plaît, n’intimide pas les autres.}

    Myne m’avait dit que la jeune elfe était extrêmement craintive envers Ymir, alors j’avais immédiatement contacté Ymir.

    {Franchement, pour avoir l’accord des dieux pour amener une race au bord de l’extinction. D’ailleurs, parce que c’était la race des elfes qui étaient les protecteurs de l’Arbre Monde, on ne peut pas lui pardonner.}

    {Non, j’ai déjà entendu cette histoire plusieurs fois...}

    {Alors écoute-la encore et encore ! C’était de leur faute au début !!}

    { ... Je suis... désolé...}

    Maintenant, c’était au tour de Myne.

    Est-ce qu’il sera prêt pour ça ?

    Le reste dépendra de lui.

    Selon l’histoire de la jeune fille, nous pourrions prêter notre pouvoir pour l’aider à reconstruire la race des elfes.

    Bonne chance et dites-le à la fille.

    ***

    Chapitre 129 : Enfin arrivé — Les Origines de l’Arbre Monde !

    Le lendemain, après avoir persuadé Amy.

    En utilisant [Magie Unique : Espace Temps], j’étais retourné à l’endroit où nous nous étions arrêtés, la ville de Lunawan.

    Avant notre départ, Aisha qui avait entendu parler de Lunawan m’avait demandé de livrer les huiles de slimes en vrac à la Guilde des Aventuriers de Lunawan.

    Comme elle s’y attendait, la pénurie d’huiles n’était pas encore résolue, ils étaient sûrement en difficulté.

    Aujourd’hui, le nombre total de fioles d’huiles que j’avais apportées pour le moment était environ le tiers de ce que j’avais en ma possession, soit 10 000 bouteilles.

    Mais quand la réceptionniste avait vu ce nombre, elle s’était arrêtée sur ses pas, mais comme prévu, elle gardait toujours une attitude pro.

    Bizarrement, elle avait dit « Avec tout cela, merci beaucoup de nous avoir aidés » avec un sourire sur le visage.

    Oui, ce que j’avais livré à Lucas n’était que le dixième de ce montant.

    En regardant ce montant, même Aisha avait été surprise.

    Logiquement, la réaction de la réceptionniste était normale.

    Comme les fioles d’huiles que j’avais amenées avec moi étaient vendues à un prix plus élevé, et comme avant de partir, je lui avais dit que j’apporterais plus d’huiles, et elle s’était encore figée sur place !

    ... Inutile de dire que Waffle avait été d’un grand secours ici, même si personne ne l’avait su.

    Après divers événements, Waffle s’était de nouveau assis sur mon dos, et nous avions repris notre voyage vers le Labyrinthe de l’Arbre Monde.

    Dans le passé, nous, la race humaine, les elfes, où n’importe quels autres individus des races bestiales, n’avaient pas enregistré la plupart des faits historiques.

    L’événement le plus important fut probablement le souvenir de Ymir qui avait annihilé le pays de Wills.

    Comme je le pensais quand j’en avais parlé à Fenrir, les humains n’étaient pas du tout intéressés par ces choses, comme ce qui s’était passé entre Ymir et le pays de Wills.

    Il semblerait que les intérêts des Bêtes divines n’étaient centrés que sur Dieu.

    ... D’ailleurs, à propos de « moi », le fait d’avoir aidé Waffle était l’une des raisons pour lesquelles Dieu m’avait notifié que les 10 Bêtes divines étaient des existences non standard.

    En présence de Dieu, la raison qui avait fait que je devais connaître l’existence des dix Bêtes divines, c’était parce qu’il était curieux à mon sujet.

    Parce que j’avais déjà sauvé Waffle, la situation s’était avérée être la même.

    Quant à savoir pourquoi Jormungandr semblait amical, c’était un peu étrange, mais j’avais tout compris après avoir plus tard écouté cette histoire.

    ... Oui, l’histoire partait dans une autre direction.

    Alors, pourquoi Fenrir était-elle heureuse de l’affaire Amy... ?

    En fait, à la sortie du conseil entre les Bêtes divines, ils sembleraient qu’ils voulaient améliorer le statut actuel des elfes.

    Au-delà de ce que j’avais pensé, les actes Ymir semblaient être problématiques.

    Waffle avait jeté un coup d’œil, il m’avait dit auparavant qu’Ymir avait été « grondé » avec une telle expression, et apparemment c’était une manière assez mignonne.

    {Tu as bien fait, il semble que tu aies transmis le message à la jeune elfe tout en la laissant rester calme. Si Ymir fait quelque chose, je le punirai convenablement.}

    D’après ses paroles, j’avais compris que Fenrir en voulait sérieusement à Ymir.

    Je me demande pourquoi, mais j’étais désolé pour Ymir.

    En pensant au consensus des Bêtes divines, toutes les autres bêtes étaient aussi probablement en colère contre Ymir.

    ... En regardant le point de vue de Ymir, je suppose qu’il aimerait s’excuser auprès d’Amy dès que possible.

    S’il ne le faisait pas assez rapidement, ça détruirait probablement son image.

    Si c’était le cas, même Amy n’aurait peut-être pas trop peur de lui.

    {Wafu, Myne ! Regarde, regarde, je le vois, c’est l’Arbre Monde !}

    Hein ? Même si Waffle l’avait dit, mais je ne le voyais pas.

    Même en utilisant [Amélioration de la vue : Moyenne] sur un de mes yeux, je ne pouvais toujours pas voir la silhouette de l’Arbre Monde.

    La seule chose visible était ces rues qui s’étaient transformées en ruines.

    {Waffle, où l’as-tu vu ? Je ne peux pas le voir du tout...}

    À ma question, Waffle avait incliné la tête avant de répondre.

    {C’est devant toi, Myne, ta vue se détériore ?}

    ... hum, devant moi ? Devant moi...

    N’y avait-il rien devant moi ?

    {Wafu ?}

    Il me semblait que le mieux à faire dans un moment pareil était de demander à Fenrir.

    {Fenrir, Fenrir.}

    {Oui ? Qu’est-ce qu’il y a ? Êtes-vous arrivé ?}

    Immédiatement, Waffle était intervenu et avait expliqué la situation.

    {Maman, Myne, ses yeux fonctionnent mal !}

    Non non non, attendez une minute ! Ce n’est pas ça, ma vue ne s’est pas s’aggraver soudainement, ok !

    { ... Aah, serait-ce dû à la barrière de la Bête Divine qui réside dans l’Arbre Monde ? Attendez un instant, je vais parler à la Bête Divine maintenant.}

    Une barrière !? Existait-il une telle chose ?

    Comme on pouvait s’y attendre d’une bête divine.

    ... Cependant, je n’avais absolument aucune idée de quel genre de Bête Divine il s’agissait.

    Je m’étais demandé de qui c’était.

    J’avais arrêté de marcher tout en pensant à de telles choses, car je regardais avec mes yeux la scène devant moi qui tremblait d’une manière bizarre.

    Un faible bruit de sonnerie avait retenti, et le paysage changea graduellement.

    Au bout d’une minute environ, le paysage devant moi avait changé du tout au tout.

    Oui, c’était ce que Waffle avait dit, c’était probablement l’Arbre Monde.

    Il était énorme... c’était un arbre digne d’être appelé l’Arbre Monde, celui qui atteignait le ciel.

    « C, c’est... l’Arbre Monde. »

    Alors que c’était la première fois que je voyais l’Arbre de mes propres yeux, je pouvais sentir une sensation divine.

    ... Je pensais à la raison pour laquelle le Roi voulait lui faire une telle chose...

    En regardant l’apparence de l’Arbre Monde, j’avais compris les sentiments d’Ymir.

    La « colère » que devait sûrement ressentir Ymir à l’époque, ça devait être ça.

    Il était inévitable de ressentir une telle émotion lorsque des êtres humains tentaient de s’emparer de l’Arbre Monde.

    Eh bien, cet Arbre Monde m’avait vraiment fait penser à quelque chose.

    Pendant un moment, j’avais été choqué par les sensations sacrées que l’Arbre Monde libérait, mais j’avais été inspiré par cette chaleur et j’étais revenu à moi.

    {Aah, ce n’est pas le moment de se noyer dans un tel endroit. Dépêchons-nous et allons-y !}

    J’avais repris mes esprits et j’avais recommencé à courir.

    Même si l’arbre du monde était visible, il y avait encore une distance considérable pour arriver à ses racines.

    Ce n’était pas le moment d’être distrait par ça.

    Puis, en courant à toute vitesse, 3 heures s’étaient écoulées.

    Finalement, Waffle et moi étions arrivés à l’Arbre sacré — à la Base de l’Arbre du Monde.

    ***

    Chapitre 130 : La protection de l’Arbre Monde

    Le deuxième jour, après avoir couru avec tout ce que j’avais, nous étions finalement arrivés à destination : L’arbre sacré, l’Arbre Monde (Yggdrasil) que Dieu avait planté sur ce sol.

    D’après ce que Fenrir m’avait dit auparavant, il semblait avoir le rôle de fournisseur de mana dans ce monde.

    De plus, il ne parlait ni ne bougeait, mais c’était une existence ayant sa propre volonté.

    S’il avait une volonté, il y avait une chose que je dois faire en premier lieu !

    « Enchanté de vous rencontrer ! Arbre Monde ! Je m’appelle Myne, Myne Fortuna ! Voici mon ami le plus important, il s’appelle Waffle ! »

    « Wafuu ! Wafuuu ! »

    Évidemment, parce qu’il ne pouvait pas parler, il n’y avait pas eu de réponse à nos salutations.

    Bien que, pour moi, c’était quelque chose qui était enraciné pour moi, donc c’était important.

    ... Hum ? Qu’est-ce que c’était ?

    Je pouvais sentir quelque chose de chaud... la chaleur d’une mère.

    Je me demandais pourquoi j’avais l’impression que maman m’enlace soudainement de manière chaleureuse.

    Ce sentiment... était-ce celui de l’Arbre Monde ?

    C’était ce que je pensais, alors j’avais levé les yeux vers l’Arbre Monde, puis Waffle et moi avions été enveloppés d’une lumière verte.

    Ce sentiment... n’était-ce pas le même que lorsque j’avais reçu la protection de Fenrir et Jormungandr ?

    Nom : Myne

    Niveau : 63

    Race : Humain

    Sexe : Mâle

    Âge : 15 ans

    Emploi/occupation : Chasseur

    [Protection de l’Arbre Monde]

    Bénédiction de l’Arbre Monde nouveau !

     

    Nom : Waffle

    Niveau : 31

    Race : Bête Divine

    Sexe : Mâle

    État/Condition : Apprivoisé (Myne)

    [Protection de l’Arbre Monde]

    Bénédiction de l’Arbre Monde nouveau !

    ... Je le savais !

    Nous avons reçu [Protection de l’Arbre Monde], comme Amy !

    « Arbre Monde ! Merci infiniment !! »

    « Wafu~Wafu~Wafu~Wafu~Wafu~Wafu~ ! »

    Quand je rendis grâce à l’Arbre Monde, il agita ses branches comme pour me dire : aucun problème... c’était ce que je ressentais.

    Puis, plusieurs feuilles étaient tombées des branches pendant qu’ils les balançaient.

    Les feuilles qui tombaient descendirent lentement sur mes pieds.

    ... Est-ce que ça voulait dire qu’il essayait de me dire quelque chose ?

    En pensant ainsi, l’Arbre Monde bougea à nouveau ses branches doucement.

    Il m’avait ensuite donné du matériel précieux, des « feuilles de l’Arbre Monde ». Dans la mesure où cela pouvait déclencher une guerre contre lui, et je l’avais remercié une fois de plus.

    « Vraiment, merci beaucoup ! Je suis extrêmement heureux ! »

    Waffle avait eu la même pensée que moi, il s’était alors couché à côté de la branche de l’Arbre Monde et avait fait une sieste.

    Même si nous étions censés aller vers Fenrir tout de suite, mais ce n’était pas grave si nous nous reposions un peu, non ?

    Le vent doux qui soufflait autour de moi et cette brise d’air chaud enlevait la fatigue de mon corps.

    D’une certaine façon, le sentiment ressemblait à celui d’une immersion dans le bain de notre maison.

    ... Peut-être, c’était peut-être dû à l’énorme quantité de mana émis par l’Arbre Monde.

    Le bain dans notre maison contenait lui aussi du mana.

    Ce lieu était si confortable que j’avais l’impression de m’y être endormi.

    Quand j’avais vu que le soleil était sur le point de se coucher, je m’étais demandé si nous n’avions pas dormi pendant environ 2 heures.

    « Waffle, Waffle, réveille-toi ! Ré-vei-lle-toi ! »

    Allongé sur le dos pendant qu’il dormait, j’avais secoué son corps pour le réveiller.

    ... Cependant, était-il normal pour une bête divine d’exposer ainsi son ventre tout en dormant ?

    {Wafu ? ... Je ne peux plus manger.}

    { ... Arrête de rêver.}

    Après avoir réussi à réveiller Waffle, j’avais utilisé [Magie Unique – Espace Temps].

    Puis, nous nous étions dépêchés afin de rentrer chez nous.

    Pendant 2 jours, j’avais couru à pleine puissance pour arriver ici, mais d’un simple geste du doigt j’étais revenu à la maison.

    Comme je l’avais dit à maintes reprises, cette [Magie Unique – Espace Temps] était vraiment en dehors des normes.

     

    ***

     

    « ... C’est bientôt l’heure ? »

    J’avais l’impression que des dizaines d’années s’étaient écoulées depuis que le temps s’était arrêté pour moi.

    C’était moi qui avais conduit les elfes à l’extinction.

    La « Bête Divine Ymir »

    En vérité, les humains devaient respecter Ymir, mais ce n’était pas le moment de tenir de telles considérations.

    Parce que...

    Celui qui avait causé l’accident n’était pas directement la Bête Divine Ymir.

    Ça, bien sûr que je le savais.

    J’avais cru comprendre que le roi humain avait commencé à envahir le village des Elfes.

    ... Cependant, si seulement Ymir ne s’était pas présenté à ce moment-là...

    La race des elfes, mes amis et mes parents seraient peut-être encore en vie.

    Dans le monde, le roi humain, qui avait ensuite envahi le village des elfes, était encore fermement condamné jusqu’à présent.

    À l’époque, même si vous étiez esclave, tant que vous viviez, d’autres pays vous auraient peut-être donné une chance de vous aider.

    Oui, aussi longtemps que vous « vivrez »... hein.

    C’était la Bête Divine Ymir qui les avait tués.

    ... C’était pour le moins une violence excessive.

    Je m’en étais souvenue, même jusqu’à maintenant, je m’en souvenais très bien.

    La terre qu’Ymir avait fendue chaque fois qu’il faisait tomber son marteau.

    La vision de ces arbres s’étalant avec beaucoup d’élan, et des centaines de vies qui avait disparu en un clin d’œil...

    ... Je m’étais souvenue, même maintenant...

    Dire que j’allais me trouver face à face avec Ymir.

    Pour être honnête, j’avais encore peur jusqu’à maintenant, je voulais vraiment m’enfuir d’ici tout de suite.

    Mais en même temps, les 10 ans qui s’étaient arrêtés en moi avaient recommencé à bouger.

    J’avais de tels sentiments en moi.

    Myne, Son Altesse Sylphid et Aisha.

    Mais aussi Waffle... et Fenrir.

    Ils m’avaient tous encouragée et soutenue.

    Alors, j’avais pris ma décision, je ne m’enfuirai plus.

    C’est presque l’heure. Dans peu de temps, ça allait commencer.

    Mes sentiments allèrent-ils ressurgir ?

    Un vortex noir était apparu sous mes yeux.

    ... Oui, il était venu me chercher.

     

    ***

     

    Comme d’habitude, un vortex noir m’avait relié au salon de notre maison.

    « Je suis de retour ! »

    Comme je l’avais dit, j’étais entré dans le salon et Amy m’y attendait déjà.

    Il semblerait qu’elle était assez détendue, même si je n’étais pas sûr qu’elle ait pris sa décision.

    « Bienvenue, Myne. », Aisha m’avait salué.

    « Mangeras-tu avant de partir ? »

    « Si Amy est d’accord, je pense qu’on partira dès maintenant. »

    Quand je l’avais dit, Amy m’avait regardé.

    « Oui, les préparatifs sont terminés. »

    OK, alors allons-y.

    Pour remettre le destin d’Amy dans la bonne direction !

    Nous étions allés dans la Forêt Divine pour retrouver Fenrir.

    ***

    Chapitre 131 : Les sentiments d’Ymir

    Même si on s’était déjà préparés, il n’avait pas été facile de faire les séparations.

    Après qu’Amy soit entrée dans le vortex noir créé par ma « Magie Unique : Espace Temps », elle était arrivée à la « Forêt de l’Esprit Divin » en un instant, mais avec l’atmosphère qui l’entourait, son corps s’était raidi.

    « ... C’est donc ici que séjourne Fenrir... La Forêt de l’Esprit Divin. »

    Pendant qu’Amy murmurait, de derrière elle, on pouvait voir la silhouette de Fenrir.

    « Merci d’être venue, elfe. »

    Voyant soudain un loup géant apparaître derrière elle, elle avait fait entendre un « Hiii ! » Ses jambes avaient lâché, elle se trouvait alors assise sur le sol.

    Fenrir, je pensais que tu devrais être un peu plus prudente avec elle...

    Je l’avais dit inconsciemment, et elle semblait avoir remarqué que sa façon d’apparaître avait surpris Amy.

    ... Eh bien, après tout c’était une Bête Divine... une existence qui était toujours supérieure à celle d’un être humain, donc elles n’avaient jamais besoin de prendre les autres en considération, donc je supposais qu’on ne pouvait rien y faire...

    « Aah, vous ai-je peut-être surprise ? Ça, je suis désolée. Mais même ainsi, c’était plus doux que d’habitude... »

    C’était vrai, je pouvais sentir la forte bienveillance de Fenrir en ce moment.

    L’aura qui émanait des dieux n’avait pas pu être ressentie en ce moment.

    J’étais sûr qu’elle avait fait assez attention pour ne pas rendre Amy plus nerveuse qu’elle ne l’était déjà.

    Elle s’était retenue. Je vois... il n’y avait aucun doute qu’elle s’inquiétait à ce sujet.

    J’étais vraiment désolé pour Fenrir.

    Qu’elle eût saisi les sentiments de Fenrir ou non, Amy s’était immédiatement levée et l’avait saluée.

    Oui, les salutations passaient avant tout !

    « ... E-Excusez-moi ! C’est la première fois que je vous rencontre, je m’appelle Amy, une haute Elfe ! Je vous remerchie de bien vouloir prendre soin de quelqu’un comme moi ! »

    ... Aah, elle s’était mordu la langue.

    Elle était toujours nerveuse, hein. C’était exact, cela ne pouvait pas être utile.

    « Kukukuku, vous n’avez pas besoin d’être aussi nerveuse, jeune fille. N’est-ce pas nécessaire de se présenter soi-même ? Donc, je suis Fenrir. »

    C’était vrai, au moment où Fenrir l’avait dit, le corps de Fenrir avait brillé de mille éclats.

    Aah, c’était... c’était l’un de ceux-là, une protection... J’en étais sûr.

    Nom : Amy

    LV : 11

    Race : haute Elfe

    Sexe : Féminin

    Âge : 121 ans

    Occupation : La fille du chef

    [Compétences]

    Magie Unique : Arbre

    Magie de Récupération : Large

    Alchimie

    Expérience x10

    Dissimulation

    [Protection de l’Arbre Monde]

    Bénédictions de l’Arbre Monde

    [Protection des Bêtes Divines]

    Télépathie ≪Fenrir≫ nouveau !

    Je le savais... ce n’était pas un contrat, mais une protection.

    Juste pour votre information, j’avais secrètement collé l’[Expérience x10] et [Dissimulation] sur elle.

    {Vous avez reçu ma protection, vous pouvez me parler quand vous voulez, n’importe où et n’importe quand. Si quelque chose arrive, vous pouvez me contacter.}

    Après avoir soudainement entendu la voix de Fenrir dans sa tête, Amy était devenue agitée, elle regardait constamment autour d’elle.

    C’était évident que ça allait la surprendre. Même moi, j’avais été surpris une fois...

    « Hein, Hein ? Qu’est-ce que c’est que ça ? Hein ? »

    Amy, qui était confuse, voulait que je lui fasse une explication.

    « Tout va bien Amy. Tu viens de recevoir la protection de Fenrir ! La capacité de parler par télépathie, [Télépathie], ainsi que sa protection. Si tu as ça, peu importe où tu es, tu pourras toujours parler à Fenrir ! »

    Après le lui avoir expliqué, elle s’était finalement calmée et avait baissé la tête devant Fenrir, probablement pour la remercier.

    « Merci beaucoup, être capable de recevoir la protection d’une bête divine est certainement un gaspillage... »

    Tu n’étais pas obligé de parler, tu sais, tu pouvais lui parler par télépathie.

    En les regardant toutes les deux parler, j’avais complètement oublié quelque chose, où était Waffle ?

    En m’en rendant compte, j’avais regardé autour de moi... et... et...

    « «« Waaaafuuuuuuuuuuuuuuuu♪ »» »

    Aaaaaaaaaaahhh !?

    Les deux frères et sœurs de Waffle m’avaient soudain sauté dessus.

    « Ugu !! »

    Je savais que c’était leur truc habituel, mais... auraient-ils pu venir un peu plus doucement la prochaine fois... ?

    Les 3 enfants de Fenrir, dont Waffle, étaient excités de me voir. Ils léchèrent mon visage en me serrant dans leurs pattes.

    « A, Adorable... »

    En voyant Waffle et ses 2 frères et sœurs me pousser sur le sol, les deux yeux d’Amy étaient devenus chaleureux...

    ... Non, ne me regarde pas, aide-moi, s’il te plaît.

    {Je sais que vous êtes contents que Myne soit là, mais on ira pique-niquer plus tard. Allez les enfants, lâchez Myne maintenant.}

    Après que Fenrir avait dit cela, les enfants partirent à contrecœur.

    Puis, un cri « Wafu » avait été entendu quand Waffle avait sauté sur ma tête, le second enfant était sur mon épaule droite, et finalement le troisième enfant avait sauté sur mon dos.

    « Mu mu mu mu, c’est dur de garder un équilibre... »

    {Fuuu, on ne peut rien y faire... Je suis désolée, Myne, mais tu dois t’occuper des enfants pour l’instant. Alors, dépêche-toi et connecte-nous à l’Arbre Monde, il est temps de rencontrer Ymir.}

    Tout à coup, en entendant le nom de Ymir apparaître, le mouvement d’Amy s’arrêta soudainement.

    {Waffle, je te choisis, va voir Amy — !}

    Après avoir dit cela, Waffle émit un « Wafu ! » et avait sauté de ma tête pour atterrir sur la poitrine d’Amy.

    « Awawa. »

    Voyant soudainement Waffle volez vers elle, et bien qu’elle était encore chancelante, cela semblerait avoir réussi vu la manière dont elle l’enlaçait.

    Sur ce, j’espérais que cela apaiserait ses inquiétudes.

    Très bien, alors en direction de l’Arbre Monde !

    En utilisant la [Magie Unique – Espace Temps], le vortex noir habituel était apparu devant nous.

    Eh bien, allons à l’intérieur et rencontrons la Bête Divine Ymir !

     

    ***

     

    Le jour précédent

    {Dois-je les rencontrer si tôt ?}

    {Quoi ? Tu as promis de la rencontrer ? Était-ce une blague ?}

    {Ce n’est pas une blague, mais de là à la rencontrer... Je sais que j’en ai trop fait à l’époque.}

    {Si c’est le cas, décide-toi tout de suite !}

    Moi, Ymir, la bête divine Ymir.

    Je fais partie des 10 piliers que Dieu avait envoyés, c’était nous qui gouvernions le monde.

    Et, Fenrir, qui jouait un rôle de leader parmi ces 10 piliers, me montrait des signes de colère.

    Elle avait le pouvoir de la lune et de la gravité.

    Ce serait mouvementé si les Bêtes Divines voyaient ça, et c’était gênant si elle perdait également tout contrôle.

    Franchement, alors que c’était une excellente année, je me disais que cela allait bientôt être la pire période pour moi.

    Je devrais vivre en paix plus souvent.

    {...Hmm ? Tu pensais à quelque chose d’étrange ?}

    {Non non non non non non non, je n’ai pensé à rien, rien...}

    {Ce n’est pas comme si... j’avais pensé que tu étais méchante avec moi ou quelque chose comme ça. Tu te trompes sur ce point !!}

    Fuuu, c’était dangereux... Quel regard pointu et perçant... !

    Tout d’abord, pourquoi est-ce qu’elle m’intimidait ?

    Il y avait un idiot qui avait essayé de faire du mal à l’Arbre Monde il y a 10 ans, et j’avais été écrasé ces déchets, c’était tout.

    C’était mystérieux. Pourquoi voudraient-ils faire du mal à l’Arbre Monde, que Dieu leur avait donné ? Donc on ne pouvait ne pas réagir s’ils devaient faire quelque chose comme ça.

    ... Mais, même les bêtes divines faisaient des erreurs de temps en temps !

    J’étais trop en colère à ce moment-là, et non seulement j’avais tué ces imbéciles, mais aussi la race des elfes avait été décimée par mon attaque.

    Ça m’avait laissé un goût amer en bouche.

    Comme les elfes n’avaient pas péché, mais qu’ils avaient été conduit au bord de l’extinction, et vu qu’une partie des elfes étaient les gardiens de l’Arbre Monde, j’étais alors détesté par les Bêtes Divines.

    Et parmi eux, c’était particulièrement important pour celle qui était devant moi, Fenrir. Elle était en colère.

    Ces gars, non seulement j’avais été grondé devant les 10 Piliers, mais j’avais aussi été grondé dans un endroit où leurs enfants étaient là !

    À cause de cela, l’image donnée par les Bêtes Divines aux enfants avait été déformée !

    {Eh bien, qu’importe. Quoi qu’il en soit passera demain, l’elfe qui a miraculeusement survécu viendra demain. Si tu penses avoir fait quelque chose d’horrible, excuse-toi sincèrement.}

    Bien sûr que je veux m’excuser, mais pour une bête divine, de baisser la tête devant un humain...

    Eh bien, qu’y avait-il de mal... ? J’allais donc faire ce que j’avais en tête.

    ***

    Chapitre 132 : Les excuses d’Ymir et le monologue d’Amy

    « ... C’est sans aucun doute, l’Arbre Monde. »

    En passant par le vortex noir, nous étions enfin arrivés dans la ville natale d’Amy.

    Et l’Arbre Monde était juste au coin de la rue.

    « Là-bas, c’était autrefois l’endroit où je vivais... »

    L’endroit qu’Amy regardait fixement montrait une énorme marque de brûlure sur le sol, indiquant que le village avait été transformé en ruines.

    Je me demande quelle sorte d’image elle a dans les yeux en ce moment.

    Était-ce la silhouette de sa belle ville natale où elle avait vécu..., ou bien cette ruine misérable qui était devant elle ?

    ... Ce qu’elle ressentait en ce moment, je ne pouvais pas l’imaginer.

    Tout ce que je pouvais faire, c’était rester là et la regarder en silence.

    « ... Comme promis, je suis de retour. », murmura-t-elle en regardant l’Arbre Monde.

    Comme s’il l’avait entendue murmurer, l’Arbre Monde salua Amy en secouant doucement ses branches, laissant tomber ses feuilles par terre.

    « ... je suis de retour. »

    Après plus de 10 ans, elle était retournée dans sa ville natale, je pensais qu’il valait mieux que je la laisse seule un moment.

    Waffle, qui comprenait ce qui se déroulait, restait silencieusement posé sur sa tête.

    En parlant de ça, je m’étais assis par terre en caressant le dos des frères de Waffle, alors que je décidais d’attendre qu’elle aille mieux.

    J’étais sûr que Fenrir s’inquiétait aussi pour elle.

    Elle s’était allongée à côté de moi en fermant les yeux et avait attendu avec moi.

    { ... Hmm ? Il semblerait qu’il soit là.}

    Fenrir avait ouvert lentement les yeux, et ses oreilles bougèrent pendant qu’elle disait.

    ... Qui arrivait ? Ah oui, c’était assez évident.

    Oui, c’était l’une des 10 Bêtes Divines, celle qui avait ravagé ces terres il y a 10 ans, Ymir le géant.

    La terre avait grondé comme si le son résonnait dans toute la terre.

    Puis, de l’ombre de l’Arbre Monde, une ombre gigantesque était apparue.

    « ... Y-Ymir. »

    J’étais inconsciemment submergé par cet énorme corps.

    {N’es-tu pas en retard ?}

    Fenrir regarda dans la direction de Ymir en élevant la voix.

    Ymir regarda Fenrir pendant une seconde, alors qu’il se tournait pour regarder la silhouette d’Amy.

    Puis, l’immense corps d’Ymir avait émis une lumière dorée qui brillait de mille feux.

    Le corps d’Amy et le mien avaient été baignés dans la lumière dorée qui avait commencé à briller un peu.

    ... Aah, c’était...

    Nom : Myne

    Niveau : 63

    Race : Humain

    Sexe : Mâle

    Âge : 15 ans

    Occupation : Chasseur

    [Protection de la Bête Divine]

    Télépathie ≪Ymir≫ nouveau !

     

    Nom : Amy

    Niveau : 11

    Race : Haut Elfe

    Sexe : Féminin

    Âge : 121 ans

    Occupation : Fille du chef

    [Protection de la Bête Divine]

    Télépathie ≪Ymir≫ nouveau !

     

    ... Je le savais, nous avions reçu la protection divine de Ymir.

    Mais pourquoi l’avais-je aussi reçu ?

    Tout en m’inquiétant à ce sujet, Ymir avait calmement parlé à Amy.

    {Tu sais qui je suis, Haute Elfe ?}

    { ... Oui, Seigneur Ymir...}

    Tout en luttant désespérément pour empêcher son corps de trembler, elle répondit rapidement à la question de Ymir.

    Sur le dessus de sa tête, Waffle tapotait la tête d’Amy comme s’il l’encourageait.

    {Tu peux le faire, ce n’est pas effrayant, tu sais ! Je suis là avec toi !}

    {Merci, Waffle.}

    En les regardant tous les deux, Fenrir avait un sentiment de joie dans ses yeux.

    Je suis sûr qu’elle était heureuse, en tant que mère, que son enfant puisse encourager Amy.

    { ... Haute Elfe. Depuis 10 ans jusqu’a aujourd’hui, ma témérité a causé beaucoup d’ennuis à tout le monde. Pour tous les elfes qui ont perdu la vie à cause de moi, permettez-moi de m’excuser auprès d’eux. Je suis désolé.}

    Sans aucun avertissement, Ymir s’inclina ! ?

    Une Bête Divine... s’inclinant devant un humain et une elfe...

    J’avais entendu dire que Fenrir avait demandé à Ymir de s’excuser, mais... Je n’arrive pas à croire que les excuses iraient jusqu’à ce point.

    Il pensait vraiment qu’il avait fait quelque chose de terrible...

    ... Comment Amy réagira-t-elle à tout cela ?

    En y réfléchissant, je l’avais regardée à la hâte.

    « ... Seigneur Ymir... »

    Elle montrait un visage perplexe tout en levant les yeux vers Ymir.

    Quoi qu’il en soit, Amy était l’une des victimes.

    Je savais qu’Ymir s’excusait sérieusement auprès d’elle, c’était donc évident.

    Parce que je le savais, mon cœur ne pouvait pas se calmer.

    « ... Pourquoi tout cela devait-il nous arriver ? Même jusqu’à ce jour, nous les elfes vivions paisiblement. Quand j’essaye de me souvenir de ce jour-là, de ma famille... de mon père, de ma mère, du sourire de mes amis... Sont-ils encore en vie quelque part, ou sont-ils vraiment morts... ? Non, ce n’était pas seulement ma famille ni mes amis. Tout le monde dans ma tribu... ce qui leur était arrivé. Je me suis toujours demandé si le fait que je sois moi, la seule survivante vivant actuellement, était une bonne chose ou une mauvaise chose. Parfois, je me demande si à ce moment-là, si j’étais morte ce jour ça, ne serait-ce pas génial de ne pas avoir à penser à tout ça. »

    Avec un visage sans expression, Amy avait exprimé ouvertement ce qu’elle avait à l’esprit depuis 10 ans.

    Silencieusement, Ymir écouta chaque mot.

    Fenrir, Waffle et les autres écoutaient aussi en silence.

    « ... Pour l’instant, je suis reconnaissante que le Seigneur Ymir soit venu ici exprès pour s’excuser. De plus, je vous remercie d’être sincère en vous excusant auprès de nous, les elfes. ... Cependant, je suis désolée de dire cela, mais je... mon cœur... peu importe ce que vous dites, je ne peux pas oublier les choses qui se sont passées. Dix ans se sont écoulés, et en regardant de nouveau cet endroit, je me suis souvenu de quelque chose. Comme je m’y attendais, les sentiments tourbillonnants que j’éprouve... Je me suis demandé pourquoi tout cela devait arriver. C’est tout ce que j’avais à dire. »

    Le visage sans expression s’affichait, et il se déformait chaque fois qu’elle prononçait un mot, et plus elle parlait, plus les larmes jaillissaient de ses yeux.

    {Je suis vraiment désolé pour ce que j’ai fait.}

    En l’écoutant exprimer tous ses sentiments, Ymir répondit.

    { ... En premier lieu, nous, les Bêtes Divines, ne devrions être impliquées dans aucun conflit entre Humains. C’était en vue de cela que les neuf autres Bêtes Divines considéraient que les actions d’Ymir dépassaient clairement les limites. Quant à l’affaire en ce moment, parce qu’il s’agit d’une bête divine, nous utiliserons une lettre d’indulgence (Ablassbrief), nous ne ferons pas de choses aussi éhontées comme le frapper pour ses crimes.}

    Fenrir, qui était resté là et avait regardé la scène pendant un moment, avait soudainement parlé.

    Qu’est-ce qu’elle essayait de faire ?

    En pensant ainsi, j’avais observé les actions de Fenrir.

    ... Puis, soudainement, Fenrir me regarda et sourit, avant de reparler.

    {J’ai aussi obtenu la permission de Dieu... Qu’en dites-vous ? Vous voulez tous revenir 10 ans en arrière ?}

    ... Eh ? Revenir 10 ans en arrière ? Qu’est-ce que c’était que ça ?

    ***

    Chapitre 133 : Nouvelle utilisation de l’[Évaluation : Complète]

    {J’ai reçu l’approbation de Dieu... Qu’est-ce que vous en dites ? Ne voulez-vous pas revenir 10 ans en arrière ?}

    ... Hein ? Revenir 10 ans en arrière ? Qu’est-ce qu’il se passait ?

    En ce moment, Fenrir me regarda un instant et me proposa l’idée. Ce qui signifiait que j’étais aussi impliqué là-dedans ?

    Cependant, je n’avais absolument aucune idée de ce qui se passait...

    Waffle avait trop incliné la tête de côté, tout en pensant à quelque chose.

    « Qu’est-ce que ça veut dire ? Revenir 10 ans en arrière !! »

    Amy haussa la voix, alors qu’elle faisait face à Fenrir et le lui demanda.

    {Calmez-vous, et vous n’avez pas à élever la voix. Vous pouvez me parler par télépathie, c’est pour ça que je vous ai placé ma protection.}

    Le fait d’avoir une conversation sans dire un seul mot... Ceux qui ne pouvaient pas le faire trouveraient cela étrange, mais c’est une capacité très utile.

    Nous avions une conversation à courte distance en ce moment, donc cela ne semblait pas être un avantage, mais si vous pouviez parler normalement alors que vous étiez éloigné, le mérite serait incommensurable.

    De plus, même dans une conversation à courte distance, vous pourriez télépathiquement parler à l’autre personne tout en gardant cela secret pour les autres.

    Amy venait de recevoir la protection il n’y a pas si longtemps, donc elle n’y était pas encore habituée.

    Je me demandais si elle en comprendrait l’utilité au fur et à mesure qu’elle l’utilisait.

    ... Attendez, ce n’était pas de ça qu’il s’agissait.

    Je voulais savoir ce que voulait dire Fenrir à propos de ramener tout le monde 10 ans en arrière !

    { ... C’est comme ça ? Pour en revenir au sujet, qu’entendez-vous par là ?}

    {Avant de répondre à ta question, je voudrais t’en poser une, Myne. Cela te dérange si je parle de tes compétences à la fille elfe ?}

    Hein ? Comment était-on arrivé à une telle conversation ?

    {J’ai toujours pensé que moins il y avait des gens qui étaient aux courants de mes compétences, mieux cela serait.}

    {Quoi ? Tu n’as pas à t’inquiéter pour ça. Si la fille est d’accord, on peut changer la « Protection » en « Contrat ».}

    {Si c’est ce que tu dis, Fenrir, je suis sûr que si tu ne parles pas de mes compétences, la conversation ne pourra pas aller plus loin. Ai-je raison ?}

    {Eh bien, c’est quelque chose comme ça. Alors, qu’est-ce que tu veux faire ? Si tu décides de ne pas en parler, la conversation s’arrête là.}

    ... Hum, pas juste... Cela, je ne pouvais pas faire autre chose que d’être d’accord...

    Fenrir avait dit qu’elle me couvrait aussi.

    Je supposais alors qu’on ne pouvait rien y faire.

    { ... Oui, j’ai compris... Si Amy accepte le « Contrat », alors ça ne me dérange pas. En parlant de ça, ce qu’a fait Fenrir, ce n’est pas juste...}

    En la regardant d’un air vif, Fenrir gloussa.

    Oui, c’était vraiment une condamnation.

    Fenrir avait ensuite expliqué à Amy les différences entre une « Protection » et un « Contrat », et lui avait demandé de choisir si elle voulait connaître mes compétences ou non.

    {C’est l’essentiel, alors qu’en dis-tu ? Veux-tu former un contrat ?}

    ... Je pensais que c’était inutile de le demander.

    {Oui, s’il vous plaît, je l’accepte volontiers.}

    Tu vois, je le savais.

    En acceptant la déclaration d’Amy, Fenrir avait ensuite transformé la protection en contrat.

    {Maintenant, Myne. Parle à la fille de tes compétences.}

    Secouée par les paroles de Fenrir, tout en soupirant, je lui avais expliqué mes compétences [Evaluation - Complète] et [Couper&Coller].

    « ... c’est l’essentiel. À ce sujet, c’est un secret que seuls quelques membres de la famille royale connaissent, y compris le Roi et ma famille. »

    Après lui avoir tout expliqué, la bouche d’Amy était grande ouverte, étourdie.

    ... Ayant vécu une longue vie, même avec le bon sens des elfes, mes compétences étaient encore hors des normes de ce monde.

    « Myne, tu es incroyable... ! »

    C’était la première phrase que la jeune fille avait dite après avoir repris connaissance.

    Je n’avais ressenti aucune expression effrayante de sa part quand elle avait entendu parler de mes compétences.

    « Amy, n’as-tu pas peur de moi ? »

    Sans réfléchir, je le lui avais demandé...

    « Eh ? Pourquoi aurais-je peur de toi ? »

    « Non, attends, n’as-tu pas peur que je te vole tes compétences ? »

    « ... Aah, je vois ! C’est ce que tu essayais de dire. Si c’est le cas, pourquoi aurais-je peur ? »

    Une autre réponse inattendue m’était tombée dessus.

    « Pourquoi, pourquoi... ? »

    « N’est-ce pas parce que c’est toi, Myne ? »

    Amy avait un visage qui disait : Pourquoi m’as-tu demandé ça ?

    Pendant que j’étais décontenancé, Fenrir ricanait une fois de plus.

    {Alors, je vais entrer dans le vif du sujet.}

    Après que Fenrir avait dit cela, les interactions entre Amy et moi avaient été reportées.

    L’atmosphère détendue s’était transformée en un instant.

    { ... Oui, vas-y, je t’en prie.}

    {D’abord, je parlerai de la finalité. Bien que cela soit impossible maintenant, mais selon les efforts de Myne, je peux tous vous ramener dans le passé... il y a une possibilité.}

    Retourner dans le passé !? Et en me basant sur mes efforts !?

    ... Je n’avais aucune idée de ce qui se passait en ce moment ! Qu’est-ce que ça voulait dire ??

    {La combinaison de compétence [Evaluation - Complète] et [Couper&Coller] que tu as en ce moment n’est plus aujourd’hui la meilleure combinaison possible.}

    ! ! ! ! !

    {Il est vrai qu’avec [Evaluation - Complète] et [Couper&Coller], Dieu ne s’attendait pas à ce que tu découvres une telle façon d’utiliser les capacités ensemble. Par conséquent, Dieu a regardé ce qui pourrait être fait avec d’autres combinaisons, y compris des choses qui semblaient impossibles. Nous n’avons pas encore entendu parler des détails, mais il semblerait qu’il ait trouvé une compétence qui pouvait être augmentée en la combinant avec [Evaluation - Complète].}

    L’histoire de Fenrir était réellement une révélation qui m’avait frappé comme un coup de foudre.

    [Evaluation - Complète] et [Couper&Coller]

    Comme on s’y attendait, il existait une meilleure combinaison que ces deux-là.

    Et cela avait été confirmé par Dieu lui-même.

    Cela devait donc exister quelque part.

    Cependant, de quel genre de combinaison s’agissait-il, et que se passerait-il si les deux étaient utilisés ?

    C’était inutile, je ne pouvais pas l’imaginer du tout.

    ... Cependant, il y avait une chose qui était confirmée, et c’était de « retourner dans le passé », et j’étais sûr que cette combinaison était nécessaire pour le faire.

    « Écoute bien. Quelles compétences sont nécessaires pour que cela fonctionne, Dieu ne nous l’a pas révélé, ni à moi ni aux autres Bêtes. Cependant, tu es le seul à savoir si tu peux atteindre cette puissance ou non. Et cette voie exige également des efforts considérables pour y parvenir. Si tu veux vraiment sauver cette fille, tu dois viser ce pouvoir. Et, si tu veux vraiment le viser, nous, les 10 Bêtes divines, te promettrons que nous te prêterons nos pouvoirs. »

    ... C’est pour ça que Ymir m’avait aussi donné sa protection.

    J’étais sûr que pour sauver Amy, il m’avait déjà donné sa protection afin de commencer à chercher ce pouvoir.

    « ... Je comprends. Bien sûr que je viserais ça ! Amy est une personne chère à mes yeux ! C’est évident que je travaillerais dur pour aider une amie ! »

    Exprimant ma résolution, Amy, Fenrir, Ymir, Waffle et ses deux frères et sœurs ainsi que l’Arbre Monde, tout le monde écoutait.

    Oui, le but réel que je devrais viser... je l’avais enfin choisi !

    ***

    Chapitre 134 : Une nouvelle Bête Divine apparaît

    {Je vois, tu as donc décidé. Alors, comme nous l’avons dit plus tôt, nous, les Bêtes divines, ferons de notre mieux pour t’aider à atteindre ton but. Eh bien, même sans ça, je coopérerais quand même avec toi.}, nous avait dit Fenrir.

    La coopération des Bêtes divines... je me sentais un peu mal qu’elles doivent aider quelqu’un comme moi.

    Peut-être qu’il savait à quoi je pensais, cette fois, Ymir avait parlé.

    {Dès le départ, c’est ma faute, alors je vais devoir prendre la responsabilité de nettoyer ce bordel. Ce n’est pas à moi de le dire, mais cette affaire a fait consensus lors du conseil des 10 Bêtes divines. C’est plutôt à moi de m’en inquiéter.}

    Quand Fenrir entendit ce que Ymir avait fini de dire, elle lui cria dessus et dit.

    {Tu n’as pas besoin de dire ça !}

    Je vois, même Fenrir l’avait dit.

    Le consensus des Bêtes divines, elles voulaient en quelque sorte régler la situation de la race des elfes.

    C’était donc le souhait des Bêtes divines, que je découvre une nouvelle combinaison avec mon [Évaluation Complète], avant d’aller dans le passé pour régler le problème.

    Je comprenais, je ferai de mon mieux.

    Après avoir dit cela, j’inclinais la tête vers Ymir, et il hocha la tête avec joie.

    Quant à Fenrir, elle avait un peu claqué la langue, mais ignorons cela...

    {De plus, vous avez tous une protection intéressante.}

    Une protection intéressante ? De quel genre de protection s’agissait-il ? ... qu’est-ce qu’il y avait de plus ? Il n’y avait pas que moi ?

    { ... La protection ?}

    C’était ce qu’avait dit Ymir. Amy, moi et Waffle avions une protection qui nous avait été donnée par l’Arbre Monde, ce qui était rare.

    En parlant de la Protection de l’Arbre Monde, à l’origine, seuls les hauts Elfes, ceux qui s’occupaient de l’Arbre Monde se la voyaient accordé.

    De plus, le pouvoir conféré par la protection était différent d’une personne à l’autre, que ce soit en augmentant le pouvoir ou en étant capable d’utiliser la magie, c’était vraiment aléatoire.

    Bien qu’Amy ait reçu la protection, elle avait dit qu’elle ne savait pas elle-même de quel genre de capacité il s’agissait.

    {La protection que vous avez tous reçue de l’Arbre du Monde, c’est la capacité de revivre après avoir perdu la vie.}

    ... Hein ? Je ne l’avais pas évalué !

    [Bénédiction de l’Arbre Monde] : automatiquement invoqué lorsque la vie du propriétaire cesse. Quand la vie atteindra le dixième de sa valeur, elle renaîtra. Après le réveil, la récupération de la vie ne peut pas être utilisée dans les 24 heures. De plus, un temps de recharge d’un an est nécessaire avant de l’utiliser à nouveau.

    Ainsi, c’était vrai ! Cela disait réellement qu’on pourrait revivre !

    C-Ce genre de capacité...

    { ... Je vois. Grâce à la protection de l’Arbre Monde... À cette époque, je suis revenue à la vie...}

    Amy regarda l’Arbre Monde, et marmonna.

    ***

    {Bien, comme tout est réglé. On devrait rentrer ?}

    Après avoir vu Amy et moi calmes, Fenrir nous l’avait demandé.

    Au pied de l’Arbre Monde où nous nous tenions, nous étions enveloppés de lumière verte et cela ne nous dérangeait pas vraiment, mais le soleil s’était certainement complètement couché et il faisait nuit.

    {{Je ne veux pas, je ne veux pas, je veux jouer avec Myne, on veut pique-niquer !}}

    Le frère et la sœur de Waffle, qui s’accrochaient à moi, avaient recommencé à pleurnicher.

    { ... Oui, Fenrir a dit que nous allions « pique-niquer » avant de partir.}

    On dirait que Fenrir n’avait pas été capable de le dire clairement aux enfants avant de partir.

    {On ne peut rien y faire. Je suis désolé, mais Myne, peux-tu jouer avec eux un moment ? Je ramènerai Ymir à la forêt divine, alors en attendant tu peux jouer avec eux jusqu’à ce qu’ils soient satisfaits ?}

    Après avoir dit cela, Fenrir et Ymir étaient partis.

    Comme Ymir connaissait l’existence de la [Magie Unique - Espace Temps], même en le voyant pour la première fois, il n’avait pas du tout été choqué.

    Alors, que devais-je faire ?

    On m’avait chargé de protéger les enfants, mais que devrions-nous faire exactement ?

    « ... Euh, Myne... puisque nous sommes ici, pourquoi ne pas explorer le donjon de l’Arbre Monde ? »

    Amy avait fait cette suggestion.

    Aah, maintenant qu’elle l’avait mentionné, la raison pour laquelle nous étions venus ici était d’aller dans le donjon et de nous battre...

    Fenrir m’avait suggéré tout cela, et je l’avais complètement oublié.

    ... C’était vrai, c’était certainement une excellente idée.

    Fenrir avait mentionné qu’il y avait beaucoup de monstres inhabituels là-bas. En apparence, ça n’avait pas l’air si mal.

    Depuis que j’avais secrètement collé la compétence [Expérience x10] sur Amy, aidons-la aussi à se mettre à niveau.

    {D’accord, ça a l’air génial ! Waffle et les frangins, ça ne vous dérange pas ?}

    {Wafu ! C’est bien, ça fait un moment qu’on n’a pas exploré !}

    {J’explore avec Nii-chan !}

    {Je ferai de mon mieux.}

    Ouais, on dirait que les 3 enfants étaient très contents.

    Il ne semblerait donc pas que ce soit un problème, bien que ce ne soit pas un pique-nique.

    « Alors, allons-y ! Amy !! »

    Après avoir dit cela à Amy, elle s’était avancée avec intensité.

    C’était intéressant, parce que son visage était pâle.

    ... J’avais brièvement regardé ses compétences, et il semble qu’elle n’avait jamais combattu depuis longtemps.

    Donc, quand elle avait dit qu’elle voulait explorer le donjon, on ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle était comme ça.

    « J’y vais aussi ! Mais, si possible, j’aimerais m’abstenir de le faire... »

    « C’est une opportunité pour toi. À l’avenir, nous te protégerons, Amy, mais à la fin, tu devras quand même te protéger le moment venu. »

    L’existence et les concepts d’Expérience et de Niveaux n’avaient jamais été dans son dictionnaire auparavant.

    Après cela, je lui avais parlé de la compétence [Expérience x10] que j’avais collée sur elle secrètement, j’avais ainsi, en quelque sorte, réussi à la persuader.

    {Ne t’en fais pas pour ça ! Je serai avec toi !}

    Assis sur elle, Waffle la réconfortait.

    {On est là aussi, alors n’aie pas peur !}

    {On est forts, tu sais !}

    ... C’était parce qu’ils voulaient vraiment y aller...

    En regardant la façon dont ils avaient tous les trois persuadé Amy, j’avais souri ironiquement.

    « ... je comprends, je ferai de mon mieux... », dit Amy alors que sa tête s’affaissait tristement. À l’inverse, les 3 enfants étaient ravis.

    D’accord, allons au Donjon de l’Arbre du Monde !

    Guidant Amy, nous avions marché plusieurs centaines de mètres avant d’arriver à l’entrée.

    Il y avait une grotte où une personne pouvait entrer.

    « Est-ce que c’est par ici ? »

    « Oui, même si c’est étroit, c’est le bon passage. »

    Oui, tout en l’encourageant, nous étions entrés un par un.

    C’était assez étroit, alors Waffle et les autres marchèrent tout seuls.

    Puis, après environ 10 minutes de marche, nous étions arrivés dans une grande salle.

    Oui, nous étions enfin entrés dans le donjon de l’Arbre Monde.

    « ... Fenrir m’a dit que des monstres inhabituels résidaient ici. », avais-je murmuré, quand quelque chose d’énorme était alors sorti de nulle part.

    « ... Eh ? »

    Aah, c’était vrai.

    Fenrir me l’avait déjà dit.

    Dans le donjon de l’Arbre Monde, il m’avait dit qu’il y avait une bête divine qui résidait ici...

    Oui, quelque chose de gigantesque était soudain apparu devant mes yeux, c’était la Bête Divine dont Fenrir parlait.

    ***

    Chapitre 135 : Les Amis de Waffle

    Nous qui avions mis le pied dans le donjon de l’Arbre Monde, nous avions eu la vision d’un poisson géant volant autour de nous.

    {{{Wafu ! C’est Tante Cetus !!}}}}

    En regardant ce géant qui flottait calmement dans les airs, Amy et moi ne pouvions pas prononcer un seul mot.

    Seuls Waffle et son frère et sa sœur bouillonnaient de joie.

    ... Eh ? Attends une minute, qu’est-ce qu’ils venaient de dire ? ... Cetus ? C’était la Bête Divine Cetus !?

    « Aah, si ce n’est pas les enfants de la famille de Fenrir ? Ce qui veut dire que ce garçon, c’est Myne l’humain ? »

    {Ooh ! C’est vrai !! C’est Myne ! C’est mon ami, tu sais !}

    Waffle parlait à Cetus, mais quand il avait dû lever les yeux jusqu’au bout pour pouvoir parler, c’était assez gênant.

    ... Je me demandais si c’était parce qu’il était à moitié chien, mais quand Waffle et ses frères parlaient avec Cetus, ils étaient tellement heureux que dans leurs excitations ils remuaient la queue, et ils ne semblaient pas dérangés par ça.

    « Heeh, alors c’est toi, Myne..., et je suppose que c’est la fille elfe ? »

    Après avoir écouté Waffle et ses frères parler, Cetus s’était retourné et avait regardé mon visage et celui d’Amy. Elle nous avait parlé ainsi.

    « Cetus, enchanté de vous rencontrer ! Je suis Myne. »

    « E-Enchantée de vous rencontrer. Je m’appelle Amy, je suis une Haute Elfe. »

    J’étais habituellement énergique, alors qu’Amy se retenait quand elle se présentait elle-même.

    Après que nous nous soyons présentés, l’apparence entière de Cetus brillait d’une couleur bleu clair.

    ... Ce sentiment, c’est probablement une protection.

    Nom : Myne

    Niveau : 63

    Race : Humain

    Sexe : Mâle

    Âge : 15 ans

    Occupation : Chasseur

    [Protection de la Bête Divine]

    Télépathie ≪Cetus≫ nouveau !

     

    Nom : Amy

    Niveau : 11

    Race : Haut Elfe

    Sexe : Féminin

    Âge : 121 ans

    Occupation : Fille du chef

    [Protection de la Bête Divine]

    Télépathie ≪Cetus≫ nouveau !

    Ouais, je le savais.

    Ce qui voulait dire que sur les 10 Bêtes divines, j’avais collecté 4 de leurs protections jusqu’à présent.

    Mais pour l’instant, l’effet de la protection était de pouvoir communiquer avec Cetus par télépathie.

    Je me demandais s’il y avait d’autres rôles ou alors quelque chose de significatif dans cette protection.

    Il y avait quelque temps, Fenrir m’avait dit que pour atteindre notre objectif, je devais obtenir les 10 protections des Bêtes divines.

    ... Vu notre situation actuelle, nous pourrions éventuellement recevoir l’ensemble des 10 protections.

    À l’origine, la protection de la Bête Divine n’était pas une chose qu’on pouvait recevoir si facilement.

    En fait, nous ne devrions même pas savoir que cela existait.

    Être capable de recevoir une telle protection si facilement.

    J’étais sûr que cette protection me sera nécessaire à l’avenir.

    Et si nous rassemblons les 10 protections, il pourrait y avoir des indices pour remonter dans le passé, comme l’avait dit Fenrir.

    En y pensant, Cetus s’était mis à parler.

    {Alors tu es le Myne de la rumeur, Fu~mu, tu es plus petit que je ne le pensais.}

    Certes, j’avais l’air petit, mais... en me regardant avec de tels yeux et en me disant cela directement, ça faisait un peu mal...

    Si je n’acceptais pas les mots tranchants de Cetus, notre discussion ne progresserait pas.

    {Ces enfants m’ont déjà appelé, mais je devrais quand même nommer correctement. Je m’appelle Cetus, celle qui régit les races maritimes, et comme vous pouvez le voir, je suis une Bête Divine ayant la forme d’une baleine.}

    Baleine ? C’est quoi une baleine ?

    Amy faisait aussi une tête étonnée. Et vu qu’elle avait une telle expression, je supposais qu’elle ne le savait probablement pas non plus.

    {Vous ne savez pas ce qu’est une baleine. Je vois, vous avez déjà vu l’océan ? C’est une créature qui vit dans la mer, qu’on appelle aussi le roi des mers ! Peu importe, rappelez-vous que je suis une baleine... s’il vous plaît...}

    Même si Cetus nous l’avait expliqué, nous n’avions toujours aucune idée de ce que c’était. Cetus avait froncé les sourcils avec tristesse en nous regardant.

    ... Non. Attends, on ne pouvait rien faire contre le fait que nous ne savions rien !?

    Ce n’était pas comme si je n’avais jamais vu l’océan auparavant, en plus, je n’avais jamais entendu parler d’un animal appelé baleine !

    Aah ! Mais Cetus... fronce toujours les sourcils !?

    Je suis désolé, je suis vraiment désolé.

    Amy et moi nous nous étions désespérément excusés auprès de Cetus.

    ... Après s’être excusé pendant un moment, Cetus qui avait réussi à se remettre de ses émotions avait recommencé à parler.

    Il semblerait que cette bête divine changeait souvent d’expressions...

    Comme avec les autres bêtes de Divine, je pouvais sentir cette présence écrasante, mais maintenant cela semble être un sentiment détendu, semblable à celui que vous ressentiez lorsque vous aviez une conversation avec vos voisins.

    {Ne vous inquiétez pas pour l’Arbre du Monde. Je le protège avec diligence.}

    Je vois... après cet incident, le nombre d’elfes avait considérablement diminué et ceux qui avaient survécu s’étaient dispersés.

    Ainsi, même si la race qui s’était occupée de l’Arbre Monde avait disparu depuis longtemps, l’Arbre Monde existait toujours parce que Cetus le protégeait sans relâche.

    J’étais sûr qu’Amy devait s’inquiéter de ce qui était arrivé à l’Arbre Monde au cours des 10 années qui avaient suivi son départ du village. Je pensais que Cetus avait compris les sentiments d’Amy, et que c’était la raison pour laquelle Cetus lui avait parlé.

    J’étais vraiment reconnaissant à Cetus... J’étais soulagé.

    En regardant Cetus parler avec Amy, j’avais remarqué quelque chose. Apparemment, Waffle et ses frères qui regardaient semblaient l’avoir remarqué aussi. À l’arrière de Cetus ? Il semblerait qu’une petite ombre se déplaçait.

    {Wafuu !!}

    Waffle était extrêmement heureux, tout en secouant violemment la queue, il était monté sur le corps de Cetus.

    Apparemment, il courait vers cette petite ombre.

    Et cette petite ombre...

    « Kyuu~Kyuuu~ ! »

    « Wafu Wafu! »

    C’était une petite baleine de couleur rose.

     

    ***

    {Myne, voici mon ami !}

    Waffle avait commencé à présenter la petite baleine en frappant ses pattes dessus.

    {KyuKyu ! Enchanté de vous rencontrer.}

    Oh, quelle adorable petite créature... !

    {Enchanté de vous rencontrer ! Je m’appelle Myne !}

    Alors que nous nous saluons, il semblerait que Cetus, qui parlait avec Amy, nous avait remarqués.

    {C’est ma fille, n’était-elle pas aussi belle que moi ?}

    Je suis désolé, je ne comprends pas.

    Nom : Cetus (Enfant)

    Niveau : 23

    Race : Bête Divine

    Sexe : ♀

    [Compétences]

    Assaut de la Bête Divine

    Défense de la bête divine

    Douche à bulles

    [Capacité]

    Flottement Tridimensionnel

    Prison sous-marine

    Oui, je venais de voir quelque chose d’impressionnant.

    Même si c’était du même niveau que Waffle, c’était plus fort.

    {Myne, je suis désolée, mais j’ai une faveur à vous demander. Voulez-vous bien m’écouter ?}

    Cetus avait une faveur à me demander ? Je me demandais ce que c’était ?

    {Pourriez-vous amener cette enfant dans le monde extérieur ? Pendant longtemps, elle a voulu voir à quoi ressemblait le monde extérieur et, parce qu’elle voulait le voir, elle était toujours bruyante à ce sujet, même si je n’arrêtais pas de lui dire que le monde extérieur était bruyant. C’est pour ça que je lui ai interdit de sortir.}

    Les enfants des Bêtes divines étaient-ils tous aussi curieux... ? Mais comme j’allais devenir familier avec Cetus, j’avais pu en quelque sorte comprendre ses sentiments.

    {Néanmoins, si elle est avec vous, Myne, ce serait une autre histoire. Si vous vous occupez de l’enfant, je serais soulagée. Vous êtes en bons termes avec les enfants de Fenrir, alors je suis sûre que vous ferez du bon travail. Qu’en dites-vous ? Voulez-vous bien l’emmener avec vous ?}

    ... Hum, je comprends un peu, mais pas trop...

    Mais, contrairement à Waffle, ne serait-ce pas un problème si les gens voyaient son apparence ?

    Je pourrais tromper les autres en disant que Waffle était un loup, mais je ne saurai pas comment tromper les autres avec une créature qui flottait ainsi dans les airs.

    En plus, il y avait beaucoup de mauvaises personnes comme Claude dans le monde extérieur.

    En parlant de monstres rares, un aîné m’avait aussi dit avant qu’il pourrait y avoir une possibilité qu’ils soient aussi enlevés.

    Bien sûr, je ferai de mon mieux pour ne pas qu’une telle chose arrive se produise...

    Mais ce n’était pas absolu.

    C’est pourquoi ma réponse serait évidemment la suivante...

    {Non non non non non non, Cetus !? C’est impossible !!}

    J’avais commencé à m’expliquer avec Cetus en poussant mon idée comme si je me débarrassais de quelque chose.

    J’étais vraiment désolé, mais c’était vraiment dur de la garder.

    { ... Myne.}

    Quand j’avais encore essayé de refuser la demande de Cetus, Waffle m’avait appelé en faisant son regard de chiot battu.

    ... Eh bien, apparemment, Waffle voulait que j’accepte.

    Cetus et sa fille m’avaient regardé fixement pour le moment.

    Aah, c’est impossible... ces deux-là me regardaient avec ce genre d’yeux, la décision avait déjà été prise, non, mais...

    Tout en les regardant, Cetus, sentant une opportunité se présenter, avait rouvert sa bouche.

    {Les inquiétudes de Myne sont fondées, mais après tout c’est mon enfant. Je ne peux pas suivre le rythme des êtres humains, c’est la même chose avec Fenrir et ces enfants. De plus, il est vrai qu’un démon de type baleine est certainement inhabituel, mais ce n’est pas comme s’il n’existait pas. Les humains qui sont entrés dans le Labyrinthe de l’Eau auraient dû en voir quelques-uns avant.}

    En parlant avec elle, elle m’avait dit que son enfant pourrait acquérir de l’expérience en se battant avec nous, et elle veut que je la reçoive comme un moyen de renforcer les liens entre les Bêtes divines en étant ensemble.

    {Est-ce que je serais un poids pour vous ?}

    Quand l’enfant de Cetus m’avait regardé, les yeux au bord des larmes, et qu’elle m’avait demandé si elle se mettait en travers de notre chemin, ça me faisait mal au cœur.

    Je comprends, laisse-moi faire.

    C’était ainsi qu’un nouveau familier s’était joint à notre maison.

    ***

    Chapitre 136 : Donjon de l’Arbre Monde (1) : Noms et compétences mystérieuses

    Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’un nouveau membre se joigne à notre famille à l’intérieur du donjon.

    Si les gens normaux savaient que nous vivions avec les enfants des Bêtes Divines, j’étais sûr qu’ils s’évanouiraient.

    Pour l’instant, concentrons-nous sur autre chose et réalisons notre objectif initial.

    À l’origine, je devais emmener Waffle et ses frères faire une promenade, et nous étions donc allés dans ce donjon pour l’explorer.

    En passant, je voulais moi aussi voir certaines des compétences inhabituelles que Fenrir avait mentionnées.

    Cette fois, on se promenait, c’est tout. Nous n’avions pas l’intention de descendre trop profondément, mais puisque nous étions ici, pourquoi ne pas voir les 2 premiers étages ?

    « Pour l’instant, allons comme prévu au Donjon de l’Arbre Monde. »

    Tout le monde avait accepté ma proposition et nous avions décidé d’aller de l’avant.

    Nous avions dit adieu à Cetus.

    {Très bien, Myne. Je vous confie ma fille. Si quelque chose arrive, veuillez me contacter immédiatement.}

    {Je comprends, depuis que je l’ai acceptée dans ma famille comme Waffle, je ferai de mon mieux pour la protéger, alors je vous en prie, soyez soulagée !}

    Après nous être séparés avec Cetus, nous étions passés par le hall où nous nous trouvions et après avoir traversé une voie latérale, nous étions entrés dans un autre hall.

    Après cela, la fille de Cetus, qui flottait autour de mon épaule droite, m’avait parlé.

    {Myne onii-sama, je veux que tu me donnes aussi un joli nom !}

    O-Onii-sama !?

    Je sens que je vais devenir fou...

    {Waffle, c’est un si joli nom... je suis vraiment jalouse ! J’aimerais aussi avoir un joli nom !}

    ... Bref, elle voulait un nom, hein. C’était vrai qu’il faudrait que j’en trouve un puisque nous vivrons ensemble dorénavant. Il serait sans doute commode de lui donner un nom pour qu’il soit facile de l’appeler.

    {Un, un nom, euh.}

    Pendant que je réfléchissais, les deux frères de Waffle me parlèrent.

    {Pas juste, donne-nous un nom à nous aussi !}

    ... Mu, vous aussi ? C’est assez gênant...

    En tout cas, il n’y avait aucun mal à donner deux beaux noms à eux aussi. Ils étaient le frère et la sœur de Waffle.

    En regardant la situation de ces enfants, il semblerait que je n’aurai pas le temps pour une réunion de famille...

    Si je ne les donnais pas maintenant, il semblerait qu’ils feraient une scène énorme.

    {Je m’en occupe, je vais vous trouver des noms.}

    Le premier nom sera pour l’enfant de Cetus.

    Comme Cetus m’avait dit qu’elle était une « baleine ». Hum, voyons voir... Que dirais-tu de quelque chose comme « Kuu » — chan ?

    Je trouvais ça mignon, mais est-ce que cela lui plairait ?

    {Hmm, alors pourquoi pas « Kuu » ?... « Kuu », un, n’est-ce pas mignon ?}

    Quand je l’avais dit, les yeux de la fille de Cetus brillèrent de mille feux, elle avait commencé à tourner autour de mon visage.

    {Onii-sama ! C’est ça ! C’est bien !}

    Apparemment, elle aimait ça. C’était un soulagement.

    {Bien, es-tu d’accord pour ce nom-là ?}

    {Oui ! Je m’appelle Kuu. Kyuuu~Kyuuu~ !}

    En voyant Kuu si joyeuse, les yeux des frères Waffle brillaient aussi, plein d’expectatives.

    ... Ils me fixaient vraiment.

    { ... Fixe}

    { ... Wakuwaku.}

    Devais-je suivre la même convention de nommage que pour Waffle...

    {Très bien, toi le deuxième ! Tu t’appelleras Maple !}

    {Wafu ! C’est moi, Maple !}

    {Le troisième ! Ton nom sera... Louvre !}

    {Wafufu ! C’est moi, Louvre !!}

    Waffle, Maple, et Louvre, tous les trois tournaient autour de moi. Dans le même temps, Kuu faisait aussi des figures acrobatiques devant moi.

    J’avais l’impression... que je n’arrivais plus à trouver d’autres noms.

    {Allez, les gars, on y va. Je comprends que vous soyez tous heureux, alors exprimez vos sentiments pendant que nous explorons !}

    Comme d’habitude, tout en calmant les enfants excités, nous avions avancé jusqu’à l’arrière du couloir.

    « ... Les voilà. »

     

    Nom : Mandragore

    Niveau : 21

    Race : Féerique

    Sexe : —

    [Compétences]

    Sommeil profond — Petit

    [Compétences des graines]

    Graine de vent

     

    ... Hein ? Qu’est-ce que c’était que ces [Graines de vent] ?

    C’était la première fois que je voyais un monstre appelé Mandragore, donc je n’avais aucune idée de ce que c’était.

    C’était peut-être la capacité inhabituelle dont parlait Fenrir ?

    Pour l’instant j’allais simplement utiliser [Évaluation Complète].

    [Graine de vent] : Magie du vent.

    ... Hein, même après l’avoir évaluée, je n’avais toujours aucune idée de ce que ça voulait dire ?

    Seuls les mots Magie du vent avaient été écrits...

    {Hey, Kuu. Si tu le sais, je veux que tu m’apprennes, mais est-ce que le monstre ici présent a d’étranges capacités ?}

    {Kyu~, je ne comprends pas très bien.}

    Je vois, même si Kuu vivait ici, elle ne le savait pas non plus...

    On n’avait pas de moyen d’obtenir beaucoup d’information là, mais en premier lieu, tuons-le.

    {Myne, est-ce qu’on peut déjà vaincre ça ?}

    Hum ? On dirait que Waffle et les autres étaient impatients. Aah, allaient-ils devenir fous si on ne faisait rien ?

    {Oui, allez-y.}

    Après avoir dit cela, les trois enfants s’étaient immédiatement rapprochés de la proie, ce qui était semblable à l’époque où ils chassaient dans la forêt spirituelle.

    {Myne, as-tu obtenu de bonnes compétences ?}

    {Oui, j’ai obtenu une compétence que je ne comprends pas très bien.}

    {??}

    {Pour l’instant, avançons.}

     

    Nom : Mandragore

    Niveau : 26

    Race : Féerique

    Sexe : —

    [Compétences]

    Sommeil profond — Petit

    [Compétences des graines]

    Graine de vent

     

    Nom : Mandragore

    Niveau : 26

    Race : Féerique

    Sexe : - -

    [Compétences]

    Sommeil profond — Petit

    [Compétences des graines]

    Graine de vent

     

    Encore des mandragores ?

    Leurs niveaux étaient différents, mais leurs compétences étaient exactement les mêmes.

    ... Pour l’instant, Coupons leurs compétences.

    Pour l’instant, j’avais collé [Sommeil profond - Petit] sur Waffle... quant aux [Graine de vent], dont je ne savais rien, je les avais collées sur des pierres.

    Aah, c’est vrai ! Collons également [Expérience x10] sur Kuu.

    ... Tant que j’y étais, collons-le aussi sur Maple et Louvre, j’étais sur qu’ils combattraient avec nous à l’avenir !

    Ce n’était pas un rêve, Super Waffle et Compagnie deviendra une réalité !

    Équipant mon arme, j’avais pris une position de combat.

    « Waffle, ces frères et moi allons commencer à les combattre. Amy, tu vas ramasser des pierres autour de nous et les jeter sur les monstres. »

    « ... Des pierres ? »

    « Oui. Eh bien si tu ne les attaques pas, tu n’auras pas d’expérience. Alors, s’il te plaît, frappe-les tous. »

    « Expérience ? Je ne comprends pas très bien, mais je le ferais. »

    Ah, c’était vrai. J’avais expliqué les compétences, mais je n’avais pas parlé des niveaux d’expérience ainsi que des niveaux de compétences.

    « Aah, je te l’expliquerai plus tard. Pour l’instant, concentre-toi simplement sur le fait de leur lancer des pierres. »

    « Compris. »

    Après qu’Amy avait dit cela, elle avait commencé à chercher des pierres de taille raisonnable sur le sol.

    {Myne Onii-sama, et moi ?}

    {Kuu, veux-tu attaquer avec nous ?}

    {Bien sûr ! Je ferai de mon mieux !}

    La queue de Kuu bougeait de haut en bas tout en y mettant de la force.

    {D’accord, allons-y !}

    Pour que tout le monde soit prêt, Waffle et ses frères, Kuu et moi étions allés directement tous ensemble vers la mandragore

    {Vous n’avez pas le droit de le tuer avant qu’Amy ne les frappe, d’accord.}

    {{{Wafu !}}}

    {KyuKyuKyu~}

    Remarquant peut-être notre présence, la Mandragore s’était aussi précipitée vers nous avec un cri bizarre : « Kyupi ! »

    ... Mu, ça bouge plus vite que prévu !

    Étaient-ce des ennemis trop fort pour nous ? Aah, on dirait que Waffle et ses frères les avaient facilement vaincus, n’est-ce pas ?

    Peut-on voir ça que comme du menu fretin ?

    En utilisant à plusieurs reprises l’[Oeil Démoniaque du Choc], j’avais bloqué les mouvements de la Mandragore.

    J’en avais frappé un, mais malheureusement l’autre l’avait évité.

    ... Pourtant, à l’origine, la compétence avait pour but de les retenir.

    Si elles réussissaient à s’échapper, ce n’était pas un problème. Parce que ceux qui attaquaient réellement étaient Waffle et Compagnie !

    {Kyu!}

    Kuu avait craché beaucoup de petites bulles de sa bouche.

    Ces bulles avaient touché la Mandragore qui était sous l’effet de l’[Oeil Démoniaque du Choc].

    Quant à la Mandragore qui avait évité l’[Oeil Démoniaque du Choc], le plus jeune enfant des trois, Louvre, lui frappait le corps, lui infligeant des dégâts.

    {Joli, Kuu, Louvre !}

    {Wafu !}

    En leur parlant, j’entendais la voix d’Amy par-derrière.

    « Myne, je vais jeter la pierre ! »

    Depuis tout à l’heure, il semblait qu’elle avait eu du mal à atteindre sa cible avec la pierre.

    Son niveau étant bas, c’était donc naturel.

    {D’accord, battons-le !}

    Pendant que j’utilisais mon poignard pour poignarder la Mandragore qui avait été touchée par l’attaque des bulles de Kuu (probablement la compétence appelée [Douches de Bulles]...), j’avais entendu Kuu crier mon nom !

    {Onii-sama ! C’est dangereux !}

    ... Hein ?

    En regardant la direction dans laquelle venait la voix de Kuu, une grosse écrevisse avança ses pinces comme des griffes vers moi.

    C’était mauvais !? D’où est-ce que cela venait ? Dans la panique, j’avais utilisé [Esquive Absolue].

    ... Apparemment, je l’avais évité à temps.

    Les grosses pinces de l’écrevisse s’étaient glissées proche de mon corps et avaient percé le sol.

    C’était l’heure de la vengeance ! [Arts Martiaux : éclat du requin]

    Alors que ses pinces étaient plantées dans le sol, j’avais frappé l’écrevisse bloquée avec l’éclat du requin.

    Dans le même temps, il semblerait que Waffle et compagnie avaient également battu les deux Mandragores.

    { ... Fu, c’était dangereux, merci Kuu de m’avoir sauvé.}

    {Je suis contente ! Kyuuu Kyuu~!}

    {Myne. Celui-ci, on dirait qu’il est encore en vie.}

    Waffle était en train de frapper l’écrevisse qui était sur le point de mourir.

     

    Nom : Écrevisses d’Yggdrasil

    Niveau : 32

    Race : Crustacé

    Sexe : —

    [Compétences]

    Magie de soutien — Coup direct

    Magie de l’eau — Large

    [Compétences des graines]

    Graine d’eau

     

    ... Un crustacé, c’était la première fois que l’on rencontrait une telle espèce. Il avait un corps comme recouvert d’une armure, c’était peut-être pour ça qu’il pourrait résister à mon éclat du requin ?

    C’était aussi la première fois que l’on voyait cette [Magie de soutien – Coup direct].

    Pour l’instant je devais couper et évaluer ses compétences.

    [Magie de soutien – Coup direct] : Augmente le taux de réussite de l’attaque physique de l’ennemi. Une fois utilisée, elle a besoin d’un temps de rechargement de 3 minutes.

    Hein ? N’était-ce pas inutile ? Ne serait-ce pas un désavantage si vous augmentiez le taux de réussite de l’ennemi ?

    {Qu’est-ce qu’il y a ? Myne.}

    Waffle m’avait regardé pendant que je réfléchissais à la compétence [Magie de soutien – Coup direct]

    Expliquant les compétences que j’avais acquises récemment, au lieu de parler Waffle, Kuu avait été celle qui avait commencé à parler en premier.

    {Onii-sama, si tu l’utilises sur un ami, ne serait-ce pas mieux ?}

    !!

    Je vois, je n’avais pas remarqué ça. C’était vrai, ce n’était pas comme si je devais l’utiliser sur un ennemi ou un magicien.

    Peut-être qu’il y avait d’autres magies comme celle-ci qui pouvaient être utilisées pour d’autres personnes !

    {Kuu, merci de me l’avoir appris !}

    {Kyu ! De rien ! De rien !}

    Quand j’avais remercié Kuu, elle était clairement heureuse, car elle s’était mise à voler autour de moi à nouveau.

    En regardant un visage si joyeux, j’avais appelé Amy.

    « Amy, s’il te plaît, vient par ici. »

    Amy était venue me voir à mon appel.

    « Myne, qu’y a-t-il ? »

    « Ceci, s’il te plaît, frappe-le avec une pierre. »

    J’étais sûr qu’étant donné que le niveau de cet ennemi étant élevé, elle obtiendrait ainsi un grand nombre de points d’expérience.

    Après s’être assuré qu’Amy l’avait frappé avec la pierre, Kuu avait indiqué une direction.

    D’accord, dans cet état d’esprit, rendons-nous dans la salle du boss !

    ...

    Nom : Myne Fortuna

    Niveau : 63

    Race : Humain

    Sexe : Mâle

    Âge : 15 ans

    Occupation : Chasseur

    [Compétences]

    Magie de soutien — Coup direct nouveau !

    Magie de l’eau — Large nouveau !

    [Compétences des graines]

    Graine d’eau nouveau !

    Graine de vent nouveau !

    ...

    Nom : Amy

    Niveau : 11 → 55 Montée de niveau !

    Race : Haute Elfe

    Sexe : Féminin

    Âge : 121 ans

    Occupation : Fille aînée du chef

    ...

    Nom : Waffle

    Niveau : 31 → 56 Montée de niveau !

    Race : Bête Divine

    Sexe : Mâle

    État : Apprivoisé (Myne)

    ...

    Nom : Kuu

    Niveau : 23 → 52 Montée de niveau !

    Race : Bête Divine

    Sexe : Femelle

    État : Familier de Myne

    [Compétences]

    Assaut de la Bête Divine

    Défense de la bête divine

    Douche à bulles

    [Capacité]

    Flottement Tridimensionnel

    Prison sous-marine

    Expérience x10 nouveau !

    ...

    Cailloux : Graine de vent (2) nouveau !

    ***

    Chapitre 137 : Donjon de l’Arbre Monde (2) : Combat contre le boss du premier étage

    « Myne, je l’ai frappé avec une pierre ! »

    Après avoir entendu la voix d’Amy, j’avais utilisé une courte épée pour vaincre la Mandragore gisant à mes pieds.

    Même si nous avions avancé dans le donjon, les seuls monstres que nous avions rencontrés étaient surtout des Mandragores et des écrevisses.

    Ils avaient des [Compétences de graines] et quelques objets rares, mais les mêmes monstres avaient toujours les mêmes objets et les mêmes compétences.

    Les Mandragores avaient des [Graines de vent], tandis que les écrevisses avaient [Graines d’eau].

    « Hum, je m’attendrais à une montagne de trésors comme l’avait dit Fenrir. Honnêtement, je ne sais même pas si je peux appeler ça un trésor... mais sérieusement, qu’est-ce que peut bien être ces [Compétences de graines]? »

    Amy, Kuu et même Waffle avaient des niveaux bas au début, mais au fur et à mesure que nous avancions, leur niveau avait augmenté à pas de géant, mais maintenant ils ne montaient plus, comme moi.

    D’après mon expérience, la façon la plus efficace d’utiliser la compétence [Expérience x10] était de vaincre un monstre de haut niveau lorsque vous étiez de bas niveau.

    Alors, il semblerait que si vous deviez vaincre un monstre qui était plus bas que vous, votre niveau n’augmenterait pas.

    Ce qui signifiait qu’il n’y avait plus de compétences à chasser et que notre niveau n’augmenterait plus, ce qui me donnait l’impression que je n’utilisais pas mon temps à bon escient.

    Bien qu’Amy n’avait pas directement participé aux batailles, elle s’y était quand même sentie habituée.

    Eh bien, à l’origine, nous étions venus ici pour pique-niquer avec les enfants de Fenrir, donc ce serait le bon moment pour rentrer une fois que nous aurions battu le boss à cet étage.

    Probablement, le noyau de ce donjon se trouvait encore plus bas dans les profondeurs.

    {Après avoir vaincu le boss de l’étage, devrions-nous retourner dans la Forêt Spirituelle ?}

    Quand je l’avais suggéré, Maple et Louvre s’étaient mis à crier : {Ne veux pas, ne veux pas !}.

    Quand j’avais demandé au frère aîné, Waffle, de les convaincre d’une manière ou d’une autre, il s’était tapoté la poitrine et avait aboyé {Wafu, laisse-moi faire !} et avait parlé à ses frères.

    Je me demandais si la persuasion du fils aîné avait réussi, ils étaient devenus tous les deux plus obéissants, bien qu’ils disaient encore en silence {Je ne veux pas}.

    {Wafuuu...}

    Waffle parlait avec une voix faible, et Kuu flottait de nouveau autour de Maple et Louvre.

    {Arrêtez ça tout de suite !! Onii-sama serait troublé !}

    Sa nageoire battait de gauche à droite, et sa queue remuait de haut en bas, elle avait commencé à sermonner les deux frères gâtés.

    Frappés par cette frappe tranchante, les deux frères se taisent peu à peu.

    { ... Vous comprenez !?}

    {Wafuu~~~~~~}

    D’une façon ou d’une autre, l’explication était terminée. Et avec une expression satisfaite, Kuu était revenu vers moi tout en flottant.

    {Ils sont devenus silencieux ! S’il te plaît, félicite-moi ! Onii-sama !}

    L’expression de Kuu avait radicalement changé et les expressions fatiguées de Waffle avaient disparu.

    {Vous deux... bon travail, merci.}

    En récompense, j’avais tapoté doucement le dos de Kuu et la tête de Waffle.

    {Maple et Louvre, tous les deux, venez ici.}

    J’avais aussi caressé le duo légèrement attristé, et leur énergie était lentement revenue.

    { ... Alors, Waffle, sais-tu où se trouve le boss ?}

    Peut-être que parmi nous tous, Waffle avait la meilleure capacité de détection.

    Les environs autour de nous se ressemblaient tellement, il était donc difficile de localiser la salle du boss.

    Ce n’était pas une mauvaise idée de coller la capacité de détection sur Waffle.

    {Wafufuu... Je vais essayer de chercher !}

    Quand je lui avais tapoté la tête, Waffle s’était mis à renifler par terre pour localiser le boss.

    {Waffle-chan, ça marche ?}

    Amy avait entendu la conversation entre Waffle et moi, alors elle avait décidé de demander.

    « Oui, la capacité de détection de Waffle est de premier ordre ! J’ai aussi [détection - large], mais je perds toujours contre Waffle ! »

    Quand elle m’avait vu faire l’éloge de Waffle, Amy m’avait souri.

    « Myne, tu aimes vraiment Waffle-chan, hehe. ♪ »

    En entendant cette phrase, la queue de Waffle avait commencé à remuer comme une folle. On dirait qu’il était plutôt content de cette remarque.

    « Oui, je l’aime ! Parce que c’est un membre précieux de ma famille ! »

    {Onii-sama ! Tu m’aimes aussi !}

    {{Tu nous aimes aussi ?}}

    {Oui, bien sûr ! J’aime Maple et Louvre, et même si je ne connais Kuu que depuis un certain temps, je vous aime toujours beaucoup !}

    Après avoir entendu ma réponse, les frères de Waffle et Kuu étaient extrêmement heureux.

    {Myne ! Je viens de trouver la salle du boss.}

    Sa queue se balançait comme un fou quand il m’avait parlé de l’endroit où se trouvait le boss.

    J’avais caressé le menton de Waffle en récompense du grand travail qu’il avait fait, il avait rétréci ses yeux très joyeux, tout en grognant Waffle~ et en remuant sa queue.

    « D’accord, allons-y alors ! Faisons de notre mieux et tuons le boss ! »

    Avec Waffle en tête, nous nous étions dirigés vers l’endroit où se trouvait le boss de l’étage.

    En cours de route, nous avions rencontré deux écrevisses, mais elles avaient été instantanément vaincues par nous.

    Bien sûr, j’avais coupé les compétences, mais comme prévu, elles étaient toutes les mêmes.

    Comme je l’avais pensé dans le donjon de l’Arbre Monde, comme c’était la même espèce de monstres, alors ils auraient tous les mêmes compétences.

    Bien que le donjon du pouvoir et les colonies orcs contenaient les mêmes espèces, chacun d’eux avait quand même des compétences différentes, donc ce donjon lui-même était spécial à sa façon.

    À cause de cela, j’avais eu un tas de [Graines d’eau] et de [Graines de vent], qui n’était pour moi d’aucune utilité pour l’instant.

    Une fois revenu dans la Forêt de l’Esprit, je demanderai immédiatement à Fenrir quelles étaient ces compétences.

    Quant aux deux compétences [Magie de soutien – Coup direct] et [Magie de l’eau - Large], je les avais déjà collées sur tout le monde.

    Si Amy avait deux de ces compétences, j’étais sûr qu’elle pourrait même participer au combat contre le boss !

    Même si elle ne faisait que jeter des pierres, vu le nombre de fois où elle l’avait fait, j’étais sûr qu’elle-même s’y habituerait.

    ... Oui, essayons de lui demander de participer à la bataille contre le boss.

    {Wafu ! Nous y sommes ! Juste devant nous se trouve le boss !}

    Waffle se servait de sa patte droite pour pointer dans une direction, où se trouvait une immense porte composée d’un ensemble complexe de vignes d’arbres. Cela devrait être semblable au Donjon du Pouvoir, je supposais que si vous touchiez la porte, vous seriez envoyé à l’intérieur.

    {Alors, avant d’entrer, préparons-nous !}

    Après avoir dit cela, l’équipe des Bêtes Divines (Waffle et ses frères et Kuu), Amy et moi nous étions réunis en cercle.

    Nous ne savions pas quel genre de monstres ce serait, mais nous nous battrons avec tout ce que nous avions.

    {D’abord, avant de nous battre, laissez-moi d’abord l’évaluer.}

    Après avoir dit cela, j’avais pris comme préparations mon épée foudroyante et ma dague en acier.

    Ensuite, j’avais collé [Régénération] sur Kuu et Amy qui ne l’avaient pas.

    Comme je l’avais déjà collé sur Maple et Louvre, c’était parfait.

    ... Je n’oublierai jamais ma leçon contre le Dragon Noir que nous avions affronté avant.

    {Très bien, tout le monde est prêt. Faisons de notre mieux !}

    Nous avions ensuite mis les mains sur la porte ensemble, et aussitôt nous avions été envoyés directement dans la salle du boss.

    {Tout le monde est-il prêt à se battre ?}

    J’avais regardé autour de moi, vérifiant que Waffle et ses frères, Kuu et Amy étaient tous présents.

    Puis, je m’étais lentement tourné vers le boss.

     

    Nom : Mega Coccinelle — Yggdrasil

    Niveau : 48

    Race : Crustacé

    Sexe : —

    [Compétences]

    Commandement de Raid

    Vol

    Magie de soutien — Défense

    [Compétences des graines]

    Graine de vent — Large

     

    ... Ce boss, c’était un énorme scarabée rhinocéros doré.

    Il avait l’air plutôt défiguré

    « Ça, c’est vraiment dégoûtant... », Amy avait dit ça sur un ton dégoûté.

    Comme je trouvais aussi ça dégoûtant, quand une fille comme Amy verrait ça, elle le détesterait tout autant.

    Pour l’instant, enlevons-lui toutes ses compétences.

    Ce serait gênant s’il utilisait la compétence [Vol], alors enlevons-la d’abord.

    ... Malgré tout, ce scarabée rhinocéros possédait une compétence de graine Large.

    Je me demandais s’il y avait des niveaux différents pour ces compétences de semence. J’étais vraiment curieux maintenant...

    Alors, que la bataille commence !

    C’était la même chose qu’avec l’écrevisse, rien qu’en regardant ce monstre, on pouvait s’apercevoir qu’il avait une peau très dure.

    En augmentant ma puissance d’attaque, j’étais prêt à me battre.

    J’avais empilé [Renforcement du corps – Large], [Augmentation de la puissance – Extreme], [Bras puissant – Saint], [Mur d’acier] et [Accroissement de la force].

    Waffle avait également utilisé [Bras puissant – Extreme], [Renforcement du corps – Faible] et [Accroissement de la force].

    {Tout le monde, rassemblez-vous immédiatement !}

    Kuu nous avait demandé à tous de nous rassembler. Puis en utilisant la [Défense de la Bête Divine] sur nous tous, cela avait augmenté notre Défense.

    Bon, allons-y maintenant !

    Après avoir dit cela, j’avais utilisé la [Magie de soutien – Affaiblissement de la défense] sur le scarabée rhinocéros.

    Augmenter notre puissance d’attaque tout en abaissant la défense de nos ennemis, avec cela, peu importe à quel point le scarabée rhinocéros était résistant, nos attaques lui causeront beaucoup plus de dégâts.

    Alors qu’il était frappé par la [Magie de soutien – Affaiblissement de la défense], le scarabée rhinocéros avait pris une position d’attaque.

    ... Bien sûr, j’avais déjà coupé ses compétences !

    Il était ainsi dans l’incapacité de voler, et il ne pouvait pas utiliser ses compétences pour attaquer.

    Se demandant pourquoi il ne pouvait pas activer sa compétence, le scarabée rhinocéros avait rugi de colère et avait commencé à frapper avec ses énormes cornes.

    Le scarabée oscillant se dirigeait vers Kuu.

    {KyuKyuKyuKyuKyuuu--!}

    Kuu avait riposté avec sa compétence [Douche à Bulles], que nous avions vue lors de sa première bataille.

    Un grand bruit d’impact s’était répandu, et le scarabée rhinocéros avait changé sa trajectoire vers une direction improbable.

    Puis, le scarabée rhinocéros avait perdu l’équilibre et l’impact avait été transmis à tout son corps.

    Ne laissant pas passer cette chance, Waffle et ses frères chargèrent avec leur [Attaque jumelle de la bête divine].

    Alors que les bruits violents résultant de l’attaque précédente de Kuu résonnaient encore en lui, la partie arrière du scarabée rhinocéros, dure et brillante, là où les ailes étaient cachées, était grandement ouverte.

    De ce trou, les fluides corporels du scarabée rhinocéros avaient explosé dans un élan violent.

    « Maintenant Amy ! Feuuuuuu — ! »

    En m’entendant crier, la nerveuse Amy avait continuellement envoyé la [Magie de l’eau - Large] ainsi que la [Magie de soutien – Coup direct].

    La magie avait frappé l’énorme scarabée-rhinocéros renversé par l’attaque de Kuu [Assaut de la Bête Divine].

    Les compétences de Kuu étaient étonnantes, bien que je me demandais si c’était efficace ou non.

    L’énorme scarabée-rhinocéros s’était envolé à plusieurs mètres de là avec un élan empli de fureur !

    Il avait rebondi à plusieurs reprises sur le sol, et avait volé près de la porte de la chambre du boss que nous venions d’ouvrir, puis le scarabée-rhinocéros avait tremblé de douleur.

    Puis, je l’avais frappé aussitôt avec [Arts martiaux : éclats du requin].

    Avec de multiples techniques présentes sur moi, le coup passa facilement à travers la coquille dure du scarabée rhinocéros, mettant ainsi un terme à sa vie.

    {Fu, c’est fini ?}

    J’avais pris une grande distance par rapport au scarabée rhinocéros immobile, et j’avais murmuré.

    Alors que je pensais qu’il était peut-être encore en vie, j’étais prudent.

    Après un certain temps d’attente, j’avais confirmé que la vie s’était détournée du corps du scarabée rhinocéros.

    J’avais essayé de démanteler le corps à l’aide de [Couper]. Le démantèlement s’était fait en un clin d’œil.

    « ... On dirait qu’on l’a vaincu en toute sécurité. »

    Si c’était un boss de ce donjon, je me demandais quels beaux objets on obtiendra.

    [Bouclier robuste] : Un bouclier fait d’un matériau très dur. Il possède un fort pouvoir magique qui atténue grandement les dégâts causés par les attaques physiques.

    Ce qui avait été lâché, c’était un bouclier noir brillant avec des bords dorés.

    D’après son apparence, il semblerait qu’il ait une haute défense, et il avait l’air cher !

    Je l’avais soulevé, mais il était beaucoup plus léger que sa taille ne me le faisait penser.

    Donc, une fille aussi avait les moyens de l’utiliser.

    C’était au-delà de mes attentes, nous avions obtenu un bon objet !

    Mais pour l’instant, retournons comme prévu à la Forêt de l’Esprit Divin.

    ...

    Nom : Myne Fortuna

    Niveau : 63

    Race : Humain

    Sexe : Mâle

    Âge : 15 ans

    Occupation : Chasseur

    [Compétences]

    Commandant de Raid nouveau !

    Vol nouveau !

    Magie de soutien - Défense nouveau !

    [Compétences des graines]

    Graine de vent — Large nouveau !

    Nom : Amy

    Niveau : 55

    Race : Haute Elfe

    Sexe : Féminin

    Âge : 121 ans

    Occupation : Fille aînée du chef

    [Compétences]

    Magie de soutien — Coup direct nouveau !

    Magie de l’eau — Large nouveau !

    Régénération nouveau !

    Nom : Waffle

    Niveau : 56

    Race : Bête Divine

    Sexe : Mâle

    État : Apprivoisé (Myne)

    [Compétences]

    Magie de soutien — Coup direct nouveau !

    Magie de l’eau — Large nouveau !

    Nom : Kuu

    Niveau : 52 Montée de niveau !

    Race : Bête Divine

    Sexe : Femelle

    État : Familier de Myne

    [Compétences]

    Magie de soutien — Coup direct nouveau !

    Magie de l’eau — Large nouveau !

    Régénération nouveau !

    ***

    Arc 9 : Ouverture de la maison du clan

    Chapitre 138 : Les questions de Fenrir

    {Quelqu’un a-t-il été blessé ?}

    Juste pour être sûr, j’avais placé les matériaux du scarabée rhinocéros et le bouclier robuste dans mon sac de stockage avant de vérifier l’état de santé des autres.

    {{{Wafuuu ! On va bien.}}}

    {Onii-sama, tu t’inquiètes pour Kuu ! Je suis si heureuse !}

    {Oui, il n’y a pas de blessé.}

    On dirait que tout le monde allait bien. C’était une bonne chose.

    Grâce au fait qu’ils étaient tous les quatre des bêtes divines, et bien qu’ils soient encore des enfants, le boss de l’étage avait quand même été vaincu.

    Même si je les avais arrêtés, même si je n’étais pas là, j’étais presque sûr qu’ils auraient tout aussi bien pu le vaincre.

    Pour un aventurier ordinaire, le seul problème délicat à résoudre aurait probablement été la destruction de la coquille solide du scarabée...

    J’avais aussi pensé pendant le combat qu’ils n’auraient aucun problème dans le Donjon du Pouvoir, même dans les étages les plus profonds.

    En regardant Waffle et ses frères et Kuu se courir après, j’avais résumé mes réflexions sur les stratégies à avoir dans les donjons.

    « Quelque chose d’intéressant t’es-il venu à l’esprit ? », avait demandé Amy tout en me regardant.

    Aah, alors qu’elle se taisait soudainement tout en s’accroupissant, j’étais sûr qu’elle s’inquiétait pour moi...

    « Non, ce n’est rien ! Je pensais au donjon, c’est tout ! »

    « ... En es-tu sûr ? Si tu as quelque chose qui t’inquiète, dis-le-moi, s’il te plaît ! Myne, Waffle-chan et tout les autres, vous m’avez tous tellement aidée, alors cette fois c’est à mon tour d’aider tout le monde ! », dit Amy avec un sourire rafraîchissant.

    Oui, je suppose qu’un gros poids avait été ôté ? Le temps où elle avait rencontré Ymir face à face s’était bien passé, et grâce à Cetus, qui n’avait pas hésité à s’occuper de l’Arbre Monde, elle s’était ressaisie.

    De plus, tout dépendait des efforts que j’y mettrais, car il y avait la possibilité que je puisse restaurer la race des elfes.

    J’étais sûr que dans la situation actuelle, Amy avait de grands espoirs en ce qui concernait l’avenir.

    Nous avions aussi eu l’aide des Bêtes Divines. Je n’étais pas sûr que nous les rencontrerions toutes, mais... la chose que je savais, c’était de trouver une autre compétence qui interagissait avec [Évaluation - Complète].

    Ainsi, nous pourrions empêcher la tragédie de la race des elfes d’arriver ! Eh bien, j’avais tout mis en œuvre pour le faire, mais... dans tous les cas, ce ne sera pas immédiat.

    Tout en suivant notre programme, il était temps de retourner à la Forêt de l’Esprit Divin.

    {Cetus, vous m’entendez ?}

    En parlant de retourner dans la Forêt de l’Esprit Divin. Retournons d’abord voir Cetus avant de partir.

    Comme elle m’avait demandé de prendre soin de sa fille bien-aimée, j’allais devoir la saluer comme il faut !

    {Oui, c’est vous, Myne ? Qu’est-ce qu’il y a ?}

    {C’est moi, notre objectif de vaincre le boss du premier étage est atteint, donc avant de rentrer à la maison, je voulais d’abord vous saluer !}

    {Comme l’a dit Fenrir, quel enfant correct... ! Peu importe, c’est une bonne chose. Revenez en toute sécurité, vous m’entendez, et prenez soin de ma fille bien-aimée.}

    {Oui ! Je comprends !}

    Après avoir fini de saluer Cetus, il était temps de rentrer.

    {Tout le monde, rentrons à la maison !}

    J’avais appelé l’équipe des Bêtes Divines qui courait encore joyeusement autour de moi.

    Et puis... ils avaient répondu avec un {{{Wafuwafu}}} et un {Kyuuu}, tout en courant vers ma direction.

    Aah non pas encore ça !!

    Les trois chiots m’avaient sauté dessus, m’avaient fait tomber et avaient commencé à me lécher le visage jusqu’à ce que tout mon corps soit gluant.

    C’était une sensation douce et confortable, mais il fallait rentrer à la maison !

    Puis, cette fois, Kuu était parmi eux, bien que pour une raison ou une autre, elle dansait étrangement sur ma tête...

    Si ça continuait, on ne rentrerait jamais à la maison à temps.

    Donc, en m’allongeant, j’avais utilisé la [Magie Unique – Espace Temps].

    {Très bien, tout le monde, ça suffit ! Allons-y ! Allons-y !}

    Après avoir dit cela, Waffle avait été le premier à sauter dans le trou noir.

    Suivirent Kuu, puis Maple, puis Louvre.

    « Fuu, ils m’ont donné du fil à retordre... »

    Alors que je l’avais dit en me levant, Amy avait souri et ri en faisant un « Fufufufu », puis elle passa dans le trou noir. « Alors, j’irai en première ! »

    Et bien, c’était de mieux en mieux...

    J’avais soupiré, puis j’étais entré dans le trou noir.

    Mais, avant d’entrer, je m’étais tourné vers le donjon de l’arbre monde et je m’étais incliné.

    « ... Je reviendrai ! Merci beaucoup ! »

    Sur ce, j’étais entré dans le trou noir qui menait à la Forêt de l’Esprit Divin.

     

    ***

     

    Quand j’étais sorti à l’autre bout du trou noir, la première chose qui avait volé vers moi...

    « Wafu ! »

    ... Oui, c’était Waffle.

    Et comme d’habitude, il était monté sur ma tête, et avait bâillé.

    Puis Maple et Louvre montèrent sur la tête de Fenrir, et bien sûr ils bâillèrent aussi lourdement.

    Ils avaient l’air endormis, ce qui m’avait fait croire que quand ils m’avaient sauté dessus il y avait quelque temps, c’était un mensonge.

    ... Eh bien, on dirait qu’ils étaient épuisés.

    Surtout au moment où Maple et Louvre étaient rentrés à la maison, ne prenaient-ils pas déjà trop leurs aises ?

    J’avais souri amèrement tout en saluant Fenrir.

    {Je suis de retour !}

    {Aah, bon travail. Les enfants semblent aussi satisfaits, merci.}

    En disant cela, Fenrir regarda doucement les enfants qui étaient allongés sur son dos.

    Amy avait aussi souri vivement en voyant une telle chose.

    {Alors, Myne comment était-ce ? Le Donjon de l’Arbre Monde.}

    {Aah, oui ! J’ai rencontré Cetus !}

    Alors que je le lui disais, Kuu flottait joyeusement à un endroit assez élevé.

    {Aah, c’est la fille de Cetus. Alors finalement, elle t’a demandé de prendre soin d’elle ?}

    Hein ? Pourquoi Fenrir était-elle au courant de mes conversations avec Cetus ?

    {Tu n’as pas besoin de me montrer une expression aussi étrange, c’est parce que je lui ai dit que mes enfants te dérangeaient, et que l’un de mes enfants vivait avec toi.}

    ... Aah, Fenrir... tu savais alors ? Si tu l’avais su, j’aurais aimé que tu me le dises plus tôt.

    Comme elle lisait en moi comme dans un livre ouvert, Fenrir continua.

    {Ça n’aurait-il pas gâché ton plaisir si je te l’avais dit dès le début ? Comment était-ce ? N’était-ce pas marrant ?}

    Non, ce n’était pas drôle du tout...

    Tout en murmurant dans mon esprit, Fenrir avait dit « Je vois », en riant d’une voix « Ku~ku~ku~ku ». On dirait qu’elle était de bonne humeur avec tout s’était bien passé.

    {... Au fait, je voulais parler à Fenrir de ces compétences intéressantes que j’avais trouvées... Que peuvent-ils bien être ces [Compétences de graines] ?}

    {Hein ? Aah, c’est vrai. Tu as dû en amasser une bonne quantité ?}

    {Oui, bien que... à quoi cela sert ? Même avec l’évaluation, je n’arrivais pas à savoir ce que c’était...}

    Oui, même avec l’évaluation, la seule chose que j’avais apprise était : Magie du Vent.

    Je ne comprenais rien avec seulement cette information.

    {Moi aussi, je ne le comprenais pas vraiment bien, j’en avais juste entendu parler quand Dieu avait parlé d’une autre compétence à combiner avec [Évaluation - Complète].}

    Mu..., même Fenrir n’était pas au courant.

    Franchement, qu’est-ce cela pouvait être ?

    {C’est juste que Dieu a dit une chose. Myne, laisse-moi te dire ce que Dieu t’a dit.}

    Hein ? De Dieu !? Qu’est-ce que ce serait ?

    {À quoi as-tu collé la compétence de graine que tu as coupée ?}

    {Ehmm, d’abord sur moi. Le reste était collé sur des cailloux.}

    J’avais sorti les cailloux du sac de rangement et je les avais placés sur la paume de ma main avant de les donner à Fenrir.

    Pendant un moment, Fenrir fixa calmement les pierres, puis elle demanda.

    {As-tu déjà essayé d’évaluer ces cailloux ?}

    Hein ? Évaluer les cailloux sur lesquelles j’avais collé [Compétences de graines] ? Je ne l’avais pas encore essayé...

     

    Nom : Cailloux

    [Compétences]

    [Graine de vent] x 8

    [Graine d’eau] x 12

     

    Oui, il n’y avait rien d’étrange, mais...

    {Il semble qu’il n’y ait rien d’autre que...}

    J’inclinai mon cou tout en répondant à Fenrir.

    { ... Il n’y a vraiment rien d’étrange avec ces cailloux ?}

    Il y avait certainement quelque chose, vu que Fenrir me montrait cela comme un indice. Elle insistait vraiment.

    ... Qu’est-ce que c’était exactement... ?

    J’avais encore une fois essayé de l’évaluer.

     

    Nom : Cailloux

    [Compétences de graines]

    [Graine de vent - Large] (2)

    [Graine de vent] (3)

    [Graine d’eau - Large] (2)

    [Graine d’eau] (2)

     

    Oui, je ne voyais rien de surprenant à cela...

    ...

    ...

    ...

    ...

    ... ! ! ! !

    Oh, c’était peut-être... !

    J’avais sorti un autre caillou du sac de rangement.

    Si ma théorie était correcte... !! Oui, c’était vrai !

    Alors ce que Fenrir essayait de me dire, c’était ça !

    ***

    Chapitre 139 : À quoi peut servir une compétence de graine ?

    Ah, est-ce que ça pourrait être... !

    J’avais sorti un autre caillou de mon sac de rangement.

    Si mon hypothèse était correcte... ! ! ! ! Aah, c’était ce que je pensais !

    C’était donc cela que Fenrir essayait de me faire remarquer !

    De l’intérieur du sac de rangement, le caillou que j’avais sorti possédait l’une de ces compétences constantes qui avaient fait le succès du bain.

     

    Nom : Caillou

    [Compétences]

    Eau : Constante

    Eau : Constante

    Eau : Constante

    Eau : Constante

    Eau : Constante

    Eau : Constante

    Eau : Constante

     

    ... Les compétences qui étaient présentes en ce moment étaient clairement différentes !

    J’avais collé une [Graine de vent] (3) sur la pierre.

    Cependant, la compétence qui aurait dû se trouver sur le galet avait été remplacée par [Eau : Constante]

    ... De plus leurs nombres ne correspondaient pas.

    Le nombre total de graine de vent s’élevait 8, tandis que j’avais 12 graines d’eau.

    Toutefois, le résultat de cette évaluation avait donné...

     

    Nom : Cailloux

    [Compétences de graines]

    [Graine de vent - Large] (2)

    [Graine de vent] (3)

    [Graine d’eau - Large] (2)

    [Graine d’eau] (2)

     

    Le nombre de graines de vent était impair. Il ne devrait n’y avoir plus qu’une [Graine de vent – Large], mais pour une raison quelconque j’en avais 2 maintenant.

    De plus, le nombre de [Graine de vent – Large], que je n’avais jamais acquis auparavant s’était avéré être de 2.

    Ce qui voudrait dire que c’étaient...

    {Fenrir, est-ce que si l’on colle à plusieurs reprises la compétence de graine sur elle-même, elle se transformera en Large après 5 ajouts ?}

    Je voulais confirmer mes soupçons auprès de Fenrir...

    Alors, je pouvais voir la bouche de Fenrir bouger comme si elle disait « C’est exact » tout en étant ravie.

    {Pour le dire franchement, ce n’est pas une compétence.}

    ... Hein ? Ce n’était pas une compétence ? Alors qu’est-ce que c’était exactement !? Si je me souvenais bien, la compétence d’évaluation avait mentionné une signification inconnue sur les compétences de graines.

    {Je t’ai déjà dit que l’Arbre Monde fournit de la magie à notre monde, non ? Les monstres qui résident dans le donjon ont absorbé la magie qu’il a libérée. Les compétences de graine, bien qu’elles contiennent le mot compétences, sont à proprement parler uniquement une masse de magie pure. Essaye de l’imaginer comme de l’argile, si tu mélanges deux morceaux d’argiles, ne formeront-ils pas une masse d’argile un peu plus grosse ? Par conséquent, lorsque tu les colles sur le même objet, tout comme l’argile, la graine de compétence ne serait-elle pas aussi un peu plus grosse.}

    Maintenant je comprenais, si je les voyais comme un « morceau de magie nommé compétences de graine », alors ce sera plus facile à comprendre.

    Attends ? Alors... À quoi cela sert-il ?

    {J’ai compris pour la pure magie ! Cependant, à quoi peut-elle bien servir ?}

    {Comment le saurais-je ? Je n’en ai aucune idée non plus. En premier lieu, il n’y avait aucun renseignement sur ces [Compétences de graines]. Si un monstre qui absorbe la graine meurt, elle sera à nouveau emportée par l’Arbre Monde.}

    { ... Dans ce cas, il n’y a pas de raison de collecter ceci ?}

    J’étais très déçu en écoutant l’explication de Fenrir, car Fenrir l’avait nié avec force.

    {Non, tu te souviens quand j’ai dit « jusqu’à maintenant ». Et Dieu voulait que je t’en parle. Ce qui veut dire que si Dieu voulait que je te le transmette, c’est qu’il devrait bien y avoir une utilité.}

    {De Dieu !? C’était donc cela que tu voulais dire par « jusqu’à maintenant ».}

    Ce qui signifie que je devais l’utiliser avec mes compétences [Évaluation - Complète] et [Couper & Coller], cela allait faire apparaître quelque chose..

    ... Ou peut-être, cela avait un rapport avec ce que Dieu avait dit au sujet de l’autre compétence qui se combinait avec [Évaluation - Complète].

    Quoi qu’il en soit, tant que j’en avais les compétences, l’inutile [Compétences de graines] serait finalement utile.

    Je supposais que c’était ce que Dieu essayait de dire.

    { ... Je comprends. Si j’ai le temps, j’irai au Donjon de l’Arbre Monde et je le conquerrai à nouveau.}

    Ouais, je ne savais pas quand je ferai ça...

    Mais j’étais sûr de conquérir le Donjon de l’Arbre Monde.

    Aah, la route était loin devant, alors faisons-le sans nous blesser.

    {Même si tu ne sais pas ce que cela ferait, tu peux tout simplement d’abord les récupérer jusqu’à ce que tu saches un jour comment les utiliser.}

    Fenrir me rassura.

    Puis, en regardant Kuu qui volait haut dans les airs, elle soupira légèrement.

    { ... Cependant, la fille de Cetus est comme d’habitude énergique. Elle pourrait vraiment rivaliser avec mes enfants.}

    {KyuKyu ?}

    Parce que le sujet la concernant était sorti, elle nous avait regardés et avait incliné la tête. Puis, elle s’était lentement dirigée vers nous.

    {Kyuuu ! Tante Fenrir, tu m’as appelée ?}

    {Non, ce n’est rien, je te demande juste de continuer à être ami avec mes enfants.}

    {Oui ! Je le ferai ! On est tous très proches ! C’est vrai !}

    Comme Kuu l’avait dit, elle avait volé sur ma tête où Waffle était sur le point de dormir.

    {Wafffuuuuuuu...}

    {Hé, s’il te plaît, reprends-toi !}

    Hum, n’avait-il pas l’air d’être sur le point de dormir... ? Même Maple et Louvre étaient déjà endormis.

    Je voulais parler à Fenrir un peu plus longtemps, mais je supposais que je laisserais cela pour la prochaine fois.

    {Waffle, on dirait que tu vas bientôt t’endormir, alors rentrons à la maison !}

    Après avoir dit cela, alors que Fenrir s’était levée, elle m’avait léché le visage avant de dire

    {Rentrez chez vous en toute sécurité.}

    Puis, elle lécha de nouveau le visage d’Amy, qui était tout près.

    {Amy, prenez soin de vous. Ça pourrait prendre du temps. Je suis sûre que Myne fait de son mieux pour réparer les mauvaises choses qui se sont produites dans votre passé. Alors, vous allez devoir être ferme et travailler dur aussi, d’accord ?}

    Amy, qui avait été soudainement léchée au visage, avait par surprise cessé de bouger, mais quand elle avait entendu les paroles de Fenrir, son expression faciale s’était resserrée.

    { ... Oui, je ferai de mon mieux.}

    Après ça, nous étions tous rentrés chez nous, à Lucas.

    ***

     

    « Bienvenue... à la maison... »

    Nous étions passés par le trou noir jusqu’à notre maison, et la personne qui nous y attendait était Aisha.

    La première qui était passée dans le trou noir avait été Amy. Puis c’était moi puis Waffle... puis Kuu.

    La phrase d’Aisha s’arrêta au milieu quand elle vit Kuu à la dérive dans les airs.

    « ... Qu’est-ce qui ne va pas, Aisha ? C’est seulement Myne qui est revenu... attends un peu !! C’est quoi cette créature ? »

    Aah, Sylphide aussi.

    { ... Onii-sama, ne suis-je pas la bienvenue ici ?}

    Les larmes aux yeux, Kuu s’était envolée dans mes bras.

    Il semblerait qu’Aisha et Sylphide n’avaient entendu que ces sons « Kyu, Kyu, Kyu, Kyuuu », mais il semblerait que Sylphide savait qu’elle avait blessé ses sentiments.

    {C’est bon, elles ont été surprises de te voir, Kuu, c’est tout.}

    D’une certaine façon, mes sentiments correspondaient à ceux de mes deux femmes.

    « Laissez-moi vous la présenter. C’est la fille de la Bête Divine, Cetus. Elle s’appelle Kuu. Cetus elle-même désirait fortement que sa fille reste avec moi, tout comme Waffle a été placé ici. Elle est donc semblable à Waffle, elle fera ainsi partie de notre famille. »

    Pendant que je disais cela, Kuu se tourna vers mes femmes en colère et dit « KyuKyuKyuKyuKyuKyuKyuu ! » en abaissant sa tête.

    « Qu’est-ce que tu viens de dire ? Cet enfant était ? »

    « La, la divine bête Cetus !? »

    « Elle vient de dire {je m’appelle Kuu, enchantée de vous rencontrer.}. »

    Chacune d’elles avait eu sa propre réaction, ainsi Aisha avait murmuré : « ... mignonne. »

    « Je suis désolé, je ne voulais pas te blesser, pardonne-moi. Je suis l’une des femmes de Myne, Sylphide Fortuna. Enchantée de te rencontrer, Kuu. »

    Sylphide agissait en chevalier, alors qu’elle redressait son dos en parlant à Kuu.

    « Kyu, kyu ! »

    « ... Désolée, Kuu-chan. Enchantée, je suis Aisha, Aisha Fortuna. Je suis aussi l’épouse de Myne. Soyons amies ! »

    « KyuKyu ! »

    Après avoir entendu les présentations de mes femmes, Kuu n’était pas restée de mauvaise humeur alors qu’elle s’envolait vers elles.

    Ouais, ça n’avait pas l’air d’être un problème.

    C’était ainsi qu’une nouvelle personne était arrivée dans notre famille Fortuna.

    ***

    Chapitre 140 : Réunion

    Après notre retour du Donjon de l’Arbre Monde, nous étions restés deux jours à la maison sans rien faire.

    Le plan initial était d’aller dans différents lieux pour augmenter le nombre d’endroits où nous pouvions voyager, mais les événements de l’Arbre Monde nous avaient occupés pendant longtemps, et même moi, j’en étais fatigué et j’avais besoin d’une pause.

    Sylphide et Aisha avaient souri et m’avaient dit de ne pas m’en faire, alors j’avais décidé d’accepter leur offre et de me reposer.

    « ... Fu, ça fait du bien ! »

    J’avais parlé à Waffle qui flottait sur le dos dans le bain.

    Oui, la première chose qu’on avait faite, c’était d’aller prendre un bain.

    {Wafu~♪}

    Grâce à l’idée de Waffle, j’avais réussi à rendre la température de l’eau constamment chaude pour toujours, ce qui nous avait facilité la vie.

    C’était agréable de rester dans une eau chaude après une longue période, mais c’était mieux de se laver dans un bain chaud.

    En parlant de bains chauds, j’avais récemment remarqué quelque chose d’intéressant...

    On aimait beaucoup les bains chauds dans notre famille. Il y avait moi, Waffle, et Aisha.

    Inversement, Sylphide et Amy aimaient le prendre un peu moins chaud... et, pour une raison quelconque, Kuu aussi.

    En raison de nos goûts différents, j’avais dû changer la température de l’eau du bain tous les jours.

    Pendant ce temps, Sylphide et Kuu prenaient leur bain ensemble tous les jours.

    Ça m’avait surpris que ces deux-là deviennent si vite de si grandes amies.

    {Le bain est vraiment bon aujourd’hui.}

    {Kyuuu Kyuuu, c’est ça, Sylphide Onee-sama !}

    Pendant que Waffle se reposait sur ma tête, Kuu flottait fréquemment proche de l’épaule de Sylphide.

    Bien que Sylphide ait d’abord pensé au départ que c’était gênant à voir, voir Kuu le faire l’avait au final fait changer d’avis.

     

    Nom : Kuu

    Niveau : 52

    Race : Bête Divine

    Sexe : Femelle

    Statut : Petite sœur de la famille Fortuna.

     

    D’une manière ou d’une autre, lors de l’évaluation de Kuu, le statut de familière s’était soudainement changé en Petite sœur de la famille Fortuna, ce qui m’avait choqué.

    Elle était maintenant complètement familière avec tout le monde.

    Au fait, Kuu était aussi en bons termes avec Aisha. C’était juste que leur intérêt pour l’heure du bain ne coïncidait pas, alors Kuu passait la plupart de son temps avec Sylphide dans la salle de bain.

    Aisha aimait généralement les choses mignonnes, alors elle aimait vraiment Waffle et Kuu.

    Chaque fois qu’elle avait du temps libre, elle jouait avec l’un ou l’autre d’entre eux.

    « Myne, il y a un invité qui veut te voir ! »

    Aisha m’avait appelé de l’extérieur de la salle de bain.

    {Un invité ? Qui ça pourrait être ? Waffle, je sors en premier, et toi ?}

    {Je veux rester ici un peu plus longtemps.}

    Comme toujours, Waffle m’avait répondu en flottant sur l’eau.

    Utilisant sa queue pour se déplacer, le voir se déplacer dans toutes les directions était adorable.

    {Eh bien, je vais y aller en premier ! Ne reste pas trop longtemps, d’accord ?}

    {Wafu, je sais.}

    ... Bien que, nous n’avions que rarement des invités en ce moment.

    En ce moment, j’étais traité comme un noble, mais je ne l’étais que sur le papier... alors qui cela pouvait-il être ?

    Serait-ce le maître artisan ? Ou bien le chef de guilde ?... Non, attendez, cela ne pouvait pas être le chef de guilde.

    Si c’était vraiment le chef de guilde, il aurait transmis le message à Aisha sans avoir besoin de m’appeler.

    En plus, vu qu’Aisha m’avait appelé, ça devait être quelqu’un que je connaissais.

    Hmm, peu importe à quel point j’y réfléchissais, je ne savais pas qui c’était.

    Eh bien, pour l’instant, changeons-nous vite et allons dans le salon ! Je ne pouvais pas laisser l’invité attendre longtemps.

    Après m’être changé, j’étais allé dans le salon, et quelqu’un d’inattendu m’y attendait.

    « Ça fait longtemps, Seigneur Myne. »

    Oui, celui qui attendait dans le salon était le capitaine de la division des chevaliers qui m’était redevable.

    « Je m’excuse de m’être mis en travers de votre pause. »

    Comme toujours, il est si poli, avais-je pensé en parlant.

    « Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus ! Comment allez-vous ! »

    Inconsciemment, je m’étais souvenu du jeu réalisé par Claude dans la Forêt Divine. À l’époque, il m’avait vraiment causé beaucoup de problèmes...

    « Si je peux me permettre, comment va le fils de Fenrir ? »

    ... Hein ? Avais-je déjà parlé au Capitaine de la vraie identité de Waffle ? Si je ne me trompais pas, j’avais seulement dit que Waffle était un loup...

    « Fufu, je vois que vous faites une drôle de tête en ce moment ? C’est le roi qui m’en a informé. »

    Aah, je vois. Il en a entendu parler par le Roi !

    ... Attends, Eeeeeeeeeeeeeeeeeeeh ? Qu’est-ce qu’il vient de dire ? Le Roi ! ! ! !

    Je savais qu’on pouvait faire confiance au Capitaine des Chevaliers, mais ne prenait-il pas cela comme une simple conversation ?

    « Vous êtes surpris, n’est-ce pas ? »

    Contrairement à ma surprise, le capitaine avait montré un visage heureux, comme celui d’un enfant espiègle.

    « Arrêtez, ne taquinez plus mon mari. »

    Sylphide, qui avait entendu notre conversation, s’était interposée et l’avait interrompu.

    « Oui ! Votre Altesse Sylphide, je m’excuse pour mon impolitesse ! »

    « ... Je l’ai dit plusieurs fois, vous n’avez plus besoin de m’appeler “Votre Altesse”. »

    « Pour moi, Votre Altesse restera Votre Altesse ! »

    « ... Ahhh, peu importe, fais ce que vous voulez. Bref, vous avez quelque chose à dire à mon mari, non ? Alors, pouvez-vous d’abord vous calmer et lui dire pourquoi vous êtes là ? »

    Hmm ? Il s’était donc passé quelque chose ?... Bien évidemment. Sinon, le capitaine ne serait pas venu ici précipitamment pour me le dire. Cependant, qu’est-ce que c’était ? Serait-ce comme la dernière fois avec Claude ? J’étais assez nerveux.

    Alors qu’il avait l’air nerveux, le Capitaine m’avait regardé et s’était soudainement levé, puis, devant moi, il prit une posture droite.

    « À partir d’aujourd’hui, moi, Franz Works, par ordre du Roi, je suis nommé chevalier de la famille Fortuna. C’est tout, prenez soin de moi. »

    ... Eh ?

    « Ce qui veut dire, pour le dire en termes simples, que vous êtes nommé par mon père pour être l’escorte d’Amy. »

    Sylphide m’avait expliqué la situation qui se produisait en ce moment d’une manière plus simple.

    Aah, maintenant que vous en parlez... le Roi a mentionné quelque chose comme ça une fois.

    Je vois, pas étonnant qu’il savait pour Waffle, puisqu’il sera étroitement impliqué avec nous, il devait connaître toutes les informations.

    De plus, selon moi sa personnalité était bonne, et il nous connaissait bien, Sylphide et moi.

    Ce qui voulait aussi dire qu’il connaissait la situation d’Amy.

    « Pour tous les autres, j’appartiens toujours au régiment royal des chevaliers Konoe, mais dans les faits, je serai le chef des chevaliers Konoe de la famille Fortuna. »

    Cependant, je me souvenais que le Roi avait dit qu’il enverrait plusieurs personnes ?

    Il n’y avait que le Capitaine ici, Franz. En fin de compte, une seule personne était-elle suffisante ?

    En plus, ça ne le dérangerait-il pas ?

    « J’ai entendu dire que le Roi enverrait des fonctionnaires civils ici... », demandai-je en réfléchissant.

    « Oui, je suis seul ici aujourd’hui, mais deux autres chevaliers et deux fonctionnaires vont bientôt arriver. Dès qu’ils arriveront, je leur demanderai de venir vous voir. »

    Eh bien, ils viendraient ici quand la maison du clan sera terminée.

    De plus, grâce au travail acharné de l’artisan et des architectes-magiciens, la maison du clan était arrivée à un point où elle sera bientôt achevée.

    Ils travaillaient dur en ce moment même.

    « Je comprends ! Capitaine, non, Monsieur Franz ! Je n’ai toujours pas d’expérience, mais je me réjouis de travailler avec vous également ! Au fait, qu’entendez-vous par Chevaliers Konoe de Fortuna ? »

    Ouais, qu’est-ce qu’il voulait dire par là ?

    ***

    Chapitre 141 : Franz et la Division des Chevaliers de Konoe

    « ... Au fait, qu’entendez-vous par la Division des Chevaliers de Konoe de Fortuna ? »

    Lorsqu’il le demanda au capitaine Franz, celui-ci lui répondit avec une expression terriblement sérieuse.

    « Seigneur Myne, connaissez-vous la bannière de la division des chevaliers ? »

    { ... Non, je n’ai jamais entendu parler de ça avant ? Existait-il une telle division ? Je pensais en être confus.}

    Comme s’il avait entendu mes pensées, le capitaine Franz avait continué à parler.

    « Sachez que le Seigneur Myne est marié à Son Altesse Sylphide, vous êtes donc maintenant un noble. Et bien que vous soyez le bienvenu dans la famille royale, vous n’avez pas de gardes d’escorte ni de konoe sous vos ordres. Il ne fait aucun doute que je suis le garde d’escorte pour Lady Amy et je mettrai tout en œuvre pour remplir cette mission. Cependant, protéger Sire Myne et Son Altesse Sylphide dans l’ombre est aussi une de mes autres responsabilités. »

    ... Il semblerait que j’avais été accepté à quelque chose d’absurde sans même le savoir à l’avance. Il semblerait aussi que le capitaine Franz avait été consulté directement par le Roi.

    Une fois la discussion réglée, pour Alto, mon adorable sœur et moi, il avait été décidé qu’il serait le chevalier Konoe de la famille Fortuna.

    Alto, dites-le-moi au moins d’abord...

    « Quand je pense à ces choses, il me semblerait que mon grand frère avait un but plus grand que ça. »

    Je me souviens que Sylphide m’en avait parlé avant. (NdT : après Sylphide, c’est Myne qui parle)

    Du point de vue des passants qui n’étaient pas au courant des affaires internes, ils pouvaient considérer que le capitaine Franz avait été rétrogradé.

    De toute évidence, il n’avait pas été rétrogradé, mais c’était pour montrer aux gens qu’il était-là.

    Ainsi, de toutes les personnes possibles, c’était lui qui avait été choisi pour stimuler l’opinion publique à l’égard de l’ancienne première princesse.

    Bref, la famille royale avait préparé un sujet pour protéger la famille Fortuna, dans laquelle Sylphide était entrée.

    De plus, le fait qu’il ait l’énorme responsabilité de protéger la famille Fortuna détournerait l’attention de chacun de sa mission principale, ce qui serait utile pour cacher l’identité d’Amy.

    ... Je comprends (en fait pas vraiment), si c’est comme ça, je pense qu’il m’a un peu convaincu.

    Il était vrai que j’avais épousé Sylphide, et que j’étais devenu de ce fait un membre de la famille royale, mais ce n’était pas comme si j’étais devenu une personne formidable.

    Franchement, j’étais un noble, mais honnêtement, ça ne m’intéressait pas vraiment.

    En tant que personne, le capitaine Franza était talentueux, ses capacités étaient aussi d’un très haut niveau, et il y avait deux autres chevaliers qui viendraient.

    De plus, c’était le capitaine lui-même qui avait choisi les deux chevaliers, donc j’étais sûr que leur personnalité serait similaire, du moins ce serait quelqu’un en qui on pourrait avoir confiance.

    De plus, un fonctionnaire civil viendra aider pour l’accueil et à la comptabilité.

    Le fardeau d’Amy sera alors grandement réduit.

    Tout ce que je pouvais dire, c’était que les avantages étaient nombreux pour nous.

    « Je comprends tout à fait ! S’il vous plaît, prenez soin de moi à partir de maintenant. Au fait, après avoir terminé pour aujourd’hui... avez-vous un endroit où loger ? Malheureusement, la maison du clan n’est pas terminée pour l’instant... »

    Bon, lui demander de rester chez nous était un peu soudain. Cependant, il n’était pas bon non plus de le laisser dormir chez un voisin.

    Eh bien, qu’est-ce que je devrais faire à ce sujet ?

    « Aah, ne vous inquiétez pas pour moi. Pour être honnête, ma famille a aussi emménagé à Lucas avec moi. Sa Majesté a déjà trouvé un endroit où nous loger... Une fois sortis, nous avons l’intention d’y aller. »

    Aah, je vois ! Ils avaient donc emménagé véritablement au village de Lucas et avaient décidé de rester ici.

    Il était logique qu’en plus de protéger notre maison, s’il avait besoin d’être l’escorte d’Amy, il lui soit impossible de faire la navette entre la capitale et ici tous les jours.

    Et ce n’était pas comme si je pouvais tout le temps montrer ma [Magie Unique – Espace Temps] aux gens.

    Hmm ? Ma [Magie Unique – Espace Temps]... J’avais l’impression d’oublier quelque chose... Qu’est-ce que ça pourrait être... ?

    ...

    ...

    ... Aaah, j’avais complètement oublié ! !

    Le Roi lui-même m’avait dit de faire une porte qui permettrait de voyager sur de longues distances.

    Comme il s’était passé plusieurs choses entre-temps, je l’avais complètement oublié !

    J’étais sûr que le roi l’attendait.

    Après le départ du capitaine Franz, je devrais la créer.

    J’étais sûr que c’était le même principe de création que mon sac de rangement, et si j’y mettais tout mon cœur, je pourrais le faire si je l’essayais.

    Si je pouvais réussir cela, ce serait tellement plus facile de voyager.

    Mettons un peu d’effort et expérimentons cela.

    En y pensant dans ma tête, je devrais aussi discuter de ce qu’il fallait faire après l’achèvement de la maison du clan, je devais ainsi appeler Aisha et Amy, qui n’étaient pas avec nous.

    En conséquence, il avait été décidé qu’Amy et les deux fonctionnaires vivraient dans la maison du clan.

    Il avait été mentionné que les fonctionnaires étaient tous deux des filles. Alors, j’étais sûr que le Chevalier serait aussi une fille, donc ça ferait 4 personnes au total.

    Il fallait gérer le cas de l’homme Chevalier, on m’avait dit qu’il louerait une maison à côté de celle du capitaine Franz.

    Évidemment, le Roi ne pouvait pas donner une maison au capitaine Franz, mais le loyer de la maison bénéficiait d’une réduction de 80 %.

    ... Eh bien, sans une telle condition, je ne pense pas qu’il déménagerait de la capitale à Lucas.

    « WafuWafu, Wafu ~ ~ ~ ♪ »

    Hm ? C’était la voix de Waffle. Aah, on dirait qu’il en avait fini avec le bain. Il avait l’air de s’être bien amusé.

    Avec de la vapeur qui sortait de son corps, Waffle entra dans le salon.

    Puis, il sauta sur mes épaules et s’était bien placé sur ma tête.

    Ensuite, il m’avait tapé sur la tête avec ses pattes plusieurs fois avant de s’allonger.

    « ... Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus, Bête Divine. »

    Par Bête Divine, il voulait parler de Waffle qui avait l’air plutôt apathique, c’était pour cette raison que le Capitaine Franz s’adressa à lui en souriant amèrement.

    Au-dessus de moi, comme s’il venait de se rendre compte de son existence, Waffle avait levé son bras droit, lui montrant ses douces pattes, et l’avait salué avec un « Wafu ! ».

    « Aah, je lui ai aussi donné un nom, il s’appelle Waffle. Appelez-le Waffle à partir de maintenant ! »

    Comme je l’avais dit au capitaine Franz, il avait immédiatement répondu par « Enchanté, Waffle », en baissant la tête.

    Aah, je vois. Le capitaine Franz avait bien dit « divine bête ». C’est assez évident qu’il répondrait de cette façon.

    Il était devenu un membre à part entière de notre famille, nous n’avions donc pas remarqué ces formalités. Au lieu de le voir comme le fils de Fenrir, il n’était qu’un « Waffle » pour nous.

    {Waffle, tu te souviens de lui ? Le capitaine qui était avec nous à la Forêt Divine. Il restera au Village de Lucas à partir de maintenant, et il est affecté à l’escorte d’Amy. Puisque c’est Waffle, je n’aurais pas à m’inquiéter de quoi que ce soit d’autre que... je vais quand même le dire, soit gentil avec lui, d’accord ?}

    {Wafu ! Je sais !}

    Waffle avait commencé à prendre conscience de son environnement au fur et à mesure qu’il était de plus en plus éveillé... Puis, j’avais commencé à réaliser qu’il y avait quelqu’un d’autre qui n’était pas avec nous.

    « ... Eeh ? Au fait, où est Kuu ? »

    En regardant autour de moi, on dirait qu’elle n’était pas là.

    {Waffle, où est allé Kuu ?}

    Comme le capitaine Franz était venu jusqu’ici, et que nous nous reverrions assez souvent, il était préférable de lui présenter Kuu tout de suite.

    ... Cependant, où était-elle allée exactement ?

    {Si tu cherches Kuu, elle dort.}

    ... Hein ? Elle dort !? À cette heure-ci ?

    Hum, c’est presque aussi l’heure de dîner, alors je devrais probablement la réveiller ?

    {Waffle, tu peux aller réveiller Kuu pour moi ?}

    Pendant que je disais cela, Waffle m’a dit : {laisse-moi faire !}, il avait sauté de ma tête avant de courir vers la chambre de Sylphide où Kuu dormait.

    Voyant ce qui s’était passé, le capitaine Franz m’avait demandé.

    « Qui pourrait être cette Kuu ? »

    « Aah, Kuu ? Pour le dire simplement, c’est la fille de la Divine Bête Cetus. »

    « ... Euh ? Qu’est-ce que vous venez de dire ? Il y a un autre enfant d’une Bête Divine ici !? »

    Ouais, ça allait être gênant.

    ***

    Chapitre 142 : Franz et les enfants des Bêtes Divines

    « ... Euh ? Qu’est-ce que tu viens de dire ? Il y a un autre enfant d’une Bête Divine ici !? »

    Aah c’était vrai. Le Roi n’avait pas encore appris l’existence de Kuu.

    C’était assez normal de réagir comme ça quand on n’avait jamais rencontré une Bête Divine légendaire, sans parler de savoir si elle avait ou non des enfants.

    En plus... J’étais sûr que le capitaine ne savait pas qu’une bête baleine avait existé, comme je l’étais, allait-il être choqué quand il verra Kuu... ?

    Maintenant que j’y pensais, maintenant elles y étaient habituées, mais quand mes deux femmes avaient rencontré Kuu, leurs réactions avaient été de la surprise.

    Comme si elle savait à quoi je pensais, Aisha me regarda en souriant amèrement.

    « Cetus m’a chargé de m’occuper d’elle, et vous ne l’avez peut-être jamais vue avant, alors ne soyez pas si choqué quand vous la rencontrerez, OK ? »

    « Je n’avais jamais vu avant !? Qu’est-ce que ça pouvait bien être... ? »

    Je l’avais d’abord prévenu, alors le capitaine avait hoché la tête en croisant les bras et avait commencé à penser à diverses choses.

    « Quand vous la verrez pour la première fois, vous allez être aussi assez surpris. »

    Tout en écoutant notre conversation, Sylphide avait aussi décidé de participer.

    Laissant le capitaine dans ses pensées, j’entendis les pas de Waffle venant du couloir après environ 5 minutes.

    Aah, il avait tranquillement réveillé Kuu. Comme je pouvais m’y attendre de Waffle.

    ... Ce qui m’avait rappelé que Kuu avait du mal à se réveiller.

    Je me souvenais l’avoir secouée, et même si ses yeux avaient été immédiatement bien éveillés chaque fois que je lui parlais, elle semblait cependant sur le point de s’endormir à nouveau peu après.

    Avant cela...

    ◆◇◆◇◆

    {Kuu, c’est déjà le matin ! Kuu, réveille-toi ! D-E-B-O-U-T !}

    En la secouant, j’avais désespérément appelé Kuu pour qu’elle se réveille.

    {Kyuuuuuuu... Onii-sama, bonjour...}

    {Es-tu réveillé ? Kuu, es-tu sûre que tu es réveillée ?}

    J’étais sûr que Kuu n’était pas encore réveillé !

    {Z z z z z z z z z z z z z z z, Kyuuuuuu, encore cinq minutes s’il te plaît...}

    Écoute ça, je le savais... ! ! ! !

    {Ne te rendors pas ! Kuu, réveille-toi ! ! ! ! ! !}

    ◆◇◆◇◆

    ... C’était ce qui s’était passé avant.

    En y pensant, le fait que Waffle puisse sortir Kuu de son sommeil en environ 5 minutes était un accomplissement énorme.

    « ... C’était assez rapide. »

    Comme elles savaient que Kuu était quelqu’un qui avait du mal à se réveiller, Sylphide et Aisha étaient d’accord avec moi, elles acquiesçaient de la tête.

    Je savais ce qu’il se passait en ce moment dans l’esprit du capitaine : {Une bête divine qui ne sait pas se réveiller}

    Une bête jamais vue auparavant.

    Qui vous surprendrait la première fois que vous la verrez.

    Qui avait du mal à se réveiller.

    Je me demandais à quoi pensera le capitaine quand il verra Kuu, j’étais vraiment curieux.

    {Myne, je l’ai réveillée !}

    La queue de Waffle bougeait, et il sauta droit sur moi.

    ... Hein ? Pourquoi Waffle était-il mouillé ?

    {Kyu, Kyu, Kyu, Kyu-- ! ! ! ! Sérieusement ! ! Waffle ! !}

    Cette fois, j’avais entendu la voix de Kuu dans le couloir.

    ... D’une certaine façon, le ton de sa voix montrait qu’elle était en colère ? Qu’est-ce que Waffle avait fait pour la réveiller ?

    {Kyuuu-- ! Onii-sama, s’il te plaît, écoute-moi ! Écoute-moi bien ! ! ! C’est quelque chose d’important, j’arrive tout de suite !}

    Aah, elle était en colère en ce moment...

    {Onii-sama ! Peux-tu m’écouter ? Ce Waffle, même si je dormais à poings fermés, il m’a donné un coup !}

    Eeh ?? Un coup ?

    « ... Cher mari, elle avait l’air très en colère en ce moment, qu’a dit Kuu ? »

    Ah oui, Sylphide et Aisha n’avaient pas la Protection divine de Cetus.

    Ce qui voulait dire qu’elles ne savaient pas de quoi Kuu parlait.

    « ... Elle a dit que Waffle a frappé Kuu pour la réveiller... »

    Avant que je puisse m’expliquer, Amy avait commencé à l’expliquer.

    « ... U, un coup ? »

    « Huh !? Un coup !? »

    Aisha et Sylphide avaient toutes deux haussé la voix.

    {... Hey, Waffle. Comment as-tu réveillé Kuu ?}

    C’était Waffle qui avait réveillé cette Kuu qui avait du mal à se réveiller, et tout en remuant la queue, il affichait un air suffisant sur son visage.

    {Même quand je chatouillais et que je la frappais, elle ne se réveillait pas, alors j’ai utilisé [vole haut dans le ciel] depuis le haut de plafond, et j’ai atterri sur elle !}

    ...

    Waffle... N’était-ce pas un peu radical ?

    Sylphide et Aisha se regardèrent d’un air étonné.

    {Écoute, Myne. Kuu est horrible. Même quand je l’ai si gentiment réveillée, elle m’a attaqué avec son [Douche de bulle] tu sais !}

    C’était pour ça que Waffle était toute mouillé.

    Eh bien, comme Kuu était encore endormi après son réveil, l’attaque n’avait pas causé beaucoup de dégâts.

    Sérieusement, que devrais-je dire à ces deux-là... ?

    Kuu me montrait sa blessure, protestant qu’il était tombé sur elle, et de l’autre côté Waffle, protestant parce qu’il était trempé.

    Waffle avait fait de son mieux pour que Kuu se réveille, bien que sa façon de faire avait été assez radicale, mais il avait écouté ma demande.

    Mais Kuu avait été frappé par la chute libre alors qu’elle dormait encore, puis elle avait contre-attaqué en l’éclaboussant, et compte tenu de ses sentiments, ce n’était pas comme si je ne comprenais pas pourquoi elle avait fait ça.

    ... Bon, d’accord. C’était de ma faute.

    {Je suis désolé pour vous deux. Tout cela est arrivé parce que j’ai demandé à Waffle de réveiller Kuu. Kuu, peux-tu pardonner Waffle pour moi ? Waffle également, je suis sûr que tu voulais que je te félicite pour ton bon travail, non ? Je suis désolé.}

    J’avais baissé la tête pour m’excuser auprès d’eux deux, les queues de Kuu et Waffle étaient tombées, puis ils avaient poussé un petit cri : {Kyu ~} et {Wafu ~}.

    {Myne, j’ai été trop violent, je vais m’excuser, Kuu, je suis désolé.}

    {Kyu, je, j’étais aussi dans l’erreur ! Si je ne me suis pas réveillé tout de suite... Waffle, merci de m’avoir réveillée.}

    Waffle m’avait léché les joues, et à l’autre bout Kuu frottait sa joue sur la mienne.

    « ... Uhmm, que diable se passe-t-il... ? »

    Aa, oh merde !? J’avais complètement oublié le capitaine Franz !

    « Ah, je suis désolé. Il y a eu un léger malentendu... Cette fille est le nouvelle membre de ma famille, la fille de la Divine Bête Cetus, Kuu. »

    Comme je l’avais dit, Kuu avait aussi remarqué la présence du capitaine.

    « Kyuuu », elle baissa la tête devant le capitaine.

    « ... Enchanté, Bête Divine. »

    Franz corrigea également sa posture et baissa la tête vers Kuu.

    « Je vois, donc Cetus est une bête divine ayant la forme d’une baleine. »

    Hein ? Capitaine Franz, aviez-vous déjà vu une baleine ?

    Oh c’est vrai, je crois avoir entendu quelqu’un dire qu’ils apparaissaient dans le Donjon de l’Eau.

    « Capitaine, vous êtes donc au courant de leur existence ? »

    « Oui, je les ai déjà vus dans le Donjon de l’Eau. »

    Ainsi s’était achevé l’entretien en tête à tête entre Franz et la famille Fortuna. Le capitaine avait dit qu’une fois la maison du clan terminé, ils réuniront à nouveau les autres membres.

    ... Phew, les Chevaliers Konoe, hein.

    C’était différent de notre clan, donc j’étais sûr que nous allions aussi échanger diverses choses à partir de maintenant.

    Même si notre niveau avait augmenté, nous ne pouvions pas laisser Amy derrière nous.

    Regardons les choses dans une perspective positive, bientôt, la maison du clan sera terminée, il y avait beaucoup de choses que nous devrions faire, alors travaillons dur à partir de maintenant !

    ***

    Chapitre 143 : Histoire parallèle — La grande aventure de Waffle et Kuu (1)

    {Hey, Waffle ! Tu veux aller jouer quelque part ?}

    Avait demandé la fille de Tante Cetus, Kuu, qui était récemment devenue un membre de notre famille et aussi une de mes amies.

    {Wafu ? Où devrions-nous jouer ?}

    Même si je voulais aller au bain et chercher Myne...

    {Kyuuu ! Évidemment, je voudrais vivre une grande aventure !}

    Une aventure ? On n’allait pas jouer quelque part ? Comme d’habitude, elle était assez brusque avec ses idées.

    Tout d’abord, que devrions-nous faire pour notre grande aventure ?

    {Et en quoi consiste cette « grande aventure » ?}

    {Nous irons quelque part non loin d’ici parce que Myne Onii-sama s’inquiéterait pour nous, alors nous irons dans les environs !}

    Quelque part dans les environs... pour une aventure ? C’était bien d’avoir un changement de rythme de temps en temps.

    Mais, où est-ce que ce Kuu voulait m’emmener ?

    J’avais peur qu’elle ne me dise rien où, eh bien... je supposais que je devais renoncer à aller dans le bain...

    { ... Ok, je viendrai avec toi.}

    Quand j’avais dit cela, la queue de Kuu bougeait de gauche à droite en volant dans les airs.

    Elle avait l’air si heureuse, et la regarder me rendait aussi heureux !

    Inconsciemment, j’avais commencé à aussi remuer la queue.

    {Kyu Kyu Kyuu, Kyuuuu !}

    {Avant de partir jouer, disons-le d’abord à Myne ! Si nous disparaissons soudainement, Myne sera inquiet.}

    Après avoir dit cela, j’étais allé à la recherche de Myne, et Kuu m’avait suivi avec obéissance.

    {Wafu ~ Wafu ~ Wafu ~ ♪} {Kyu ~ Kyu ~ Kyu ~ Kyu ~ , Kyuu ~ !} {Wa ~ fu Wafu ♪} {Kyu ~ u ~ u Kyu, Kyuuu ♪}

    Nous avions chanté en courant dans la maison. Ce qui, bien sûr, avait pour but de trouver Myne.

    {Hm ? Si ce n’est pas Waffle et Kuu, que faites-vous ? Vous avez l’air si heureux tous les deux.}

    Dans le couloir, nous avions découvert Sylphide ! La femme de Myne. Sylphide était la princesse de ce pays, et était aussi en bons termes avec Kuu.

    Et comme moi, elle aimait vraiment beaucoup Myne !

    De plus, Sylphide ne s’énervait pas quand je m’asseyais sur sa tête, et elle m’embrasserait même !

    C’était pour ça que j’aimais aussi Sylphide !

    ... Cependant, quand je compare la tête de Sylphide et celle de Myne, celle de Myne l’emporte, juste de peu.

    Comme elle avait plus de cheveux que Myne, c’était un peu gênant quand j’étais assis sur sa tête.

    C’était pourquoi récemment je ne m’asseyais que sur la tête de Myne.

    D’un autre côté, Kuu flottait toujours autour de Sylphide. Parce que Sylphide et Kuu étaient camarades de bain, elle avait aussi appris à aimer Sylphide.

    J’avais répondu à Sylphide énergiquement, comme Myne le faisait.

    Myne disait aussi que c’était bien d’être énergique ! Encore une fois, j’étais excité et j’avais recommencé à remuer la queue.

    {Je vais aller jouer avec Kuu ! Nous sommes de bons garçons et de bonnes filles, alors nous allons dire à Myne que nous sortons ensemble !}

    Ensuite, Sylphide nous avait répondu : {Il est actuellement à la Cabane du Démantèlement.}

    Un peu plus loin dans cette maison se trouvait la Cabane du Démantèlement, que je fréquentais pour aider Myne.

    Myne retirait toujours les compétences des monstres qu’il avait obtenus de divers donjons à l’intérieur de cette cabane.

    Et c’était mon travail de garder les monstres dans le sac de stockage, où le temps restait immobile et que Myne avait fait pour moi.

    Il y avait tellement de choses à l’intérieur du sac de rangement qu’à l’occasion, je suivais Myne à la boucherie pour la vente.

    Vous le saviez ! ? La boucherie n’était pas seulement un endroit pour vendre des choses ! Grand-père me donnait toujours des restes de viande pour que je puisse en profiter.

    Bien sûr, je n’oublierai jamais de remercier grand-père de m’avoir donné de la viande !

    « Wafu ! »

    J’aboyais et je levais mes pattes droites vers grand-père, et il ne me donnait pas seulement la même viande, il me donnait de la viande délicieuse à manger.

    Une fois, lorsque nous y étions allés, j’avais mangé de la viande de porc, ce qui était vraiment délicieux, et j’avais immédiatement demandé à Myne d’en acheter plus pour moi.

    Cependant, Kuu et Amy n’aimaient pas trop la viande de porc.

    ... Je trouvais ça bizarre, car c’était si délicieux.

    Puisqu’elles n’aimaient pas vraiment ça, je les aiderais à manger leurs portions.

    Aisha avait aussi dit que c’était mauvais de laisser des restes de nourriture.

    ... Ah, c’était mauvais. Si je continuais d’y penser, nous ne pourrions jamais partir à l’aventure. Dépêchons-nous d’aller à la Cabane du Démantèlement !

    {Myne ! Kuu et moi allons aller jouer !}

    Après avoir couru jusqu’à la cabane et élevé la voix, Myne avait fait un regard surpris lorsqu’il s’était tourné vers nous.

    {Waffle, vous voulez aller jouer... seulement toi et Kuu ?}

    {Kuu a dit qu’elle voulait partir à l’aventure, alors je l’ai suivie.}

    Après que Myne ait entendu ce que nous avions dit, il avait réfléchi un instant.

    {J’ai peur que vous ne pussiez y aller que tous les deux, alors je vais vous suivre.}

    Je savais que Myne finirait par dire ça. Comment Kuu allait-elle réagir ?

    {Onii-sama ! Ce n’est pas grave ! Moi et Waffle sommes des bêtes divines en plein essor !}

    En entendant ce que Kuu avait dit, Myne avait soupiré avec un « Haa... ».

    {Eh bien, on peut parler télépathiquement... alors je suppose que c’est bon ? Si quelque chose de dangereux se produit, contactez-moi immédiatement, d’accord ? Aussi, si vous n’y allez que tous les deux, emportez ceci avec vous.}

    Comme Myne l’avait dit, il avait sorti un tissu vert vif du sac de rangement.

    {Qu’est-ce que c’est ?}

    {Ceci est un certificat qui signifie que vous êtes tous les deux mes animaux de compagnie. Si vous avez ceci, je suis sûr que vous ne vous ferez pas prendre. Cependant, je suppose que Waffle le sait, mais il y aura sûrement de mauvaises personnes. Alors s’il vous plaît, faites attention, d’accord ?}

    J’étais sûr que Myne parlait de ce qui s’était passé quand on s’était rencontrés.

    C’était vrai, il y avait de mauvaises personnes dans le coin. Si nous ne faisons pas attention, nous serions piégés par ces méchants.

    ... Comme Kuu n’était pas familier avec ces situations, il faudrait que ce soit moi qui veille sur elle.

    {Wafu ! Je comprends. Je ferai de mon mieux pour la protéger !}

    En fin de compte, l’endroit où nous allions jouer était tout simplement la forêt à l’extérieur de la ville.

    D’après ce que Myne avait dit, c’était là qu’il s’était battu contre le Roi Orc.

    Depuis que Myne l’avait vaincu, il n’y avait plus de monstres puissants dans cette forêt.

    Comme Myne ne voulait pas que nous nous promenions dans la ville, il nous avait proposé de nous envoyer jusqu’à la forêt.

    {Alors, je m’en vais !}

    Après nous être présentés à Myne, Kuu et moi avions tous les deux regardé le vortex noir familier.

    {Wafu !} {Kyuuu Kyuuu !}

    Nous avions sauté énergiquement dans le vortex noir !

    Après avoir traversé le vortex noir, ce qui était apparu fut une vaste forêt.

    {Wafu ! Nous avons atteint la forêt !!}

    {D’accord, Waffle ! Commençons notre aventure !}

    Sur ce, nous nous étions précipités dans la forêt.

    ***

    Chapitre 144 : Histoire parallèle — La grande aventure de Waffle et Kuu (2)

    Entraînés par Kuu, nous avions couru droit dans la forêt.

    Même si Myne nous avait dit qu’il n’y avait pas de puissants démons dans cette forêt, être négligent était interdit !

    Je serai celui qui protégera Kuu ! J’avais fait cette promesse à Myne !

    Tout en surveillant notre environnement, nous avions vaincu de grosses chenilles et des chèvres.

    Comme Myne l’avait dit, il n’y avait pas de démons forts dans le coin.

    ... S’ils étaient de ce niveau, j’étais sûr que je n’avais pas à être si inquiet.

    {Kyu Kyu Kyu !? Onii-sama, regarde ça !}

    Hein ? On dirait que Kuu avait trouvé quelque chose. En regardant où Kuu regardait... On dirait qu’un homme était tombé au sol !

    Un tout petit oiseau protégeait cet humain en combattant une chèvre.

    {Aidons-les !}

    J’avais dit cela et Kuu avait également acquiescé de la tête, alors que nous nous hâtions d’aller au combat.

    {Wafu, nous sommes là pour t’aider !}

    Quand j’avais parlé au petit oiseau, il m’avait répondu par {Cyun, cyun, merci !} suivi d’un soupir de soulagement.

    {Douche de bulles, Kyuuu !}

    Pendant que je parlais, Kuu avait déjà commencé à se battre avec la chèvre.

    La capacité de Kuu [Douche de bulles] avait touché la chèvre, qui était tombée au sol après cela.

    C’était plutôt ennuyeux, et je pouvais voir que Kuu avait un regard insatisfait sur son visage, mais on ne pouvait rien y faire.

    Myne avait dit dès le début qu’il n’y avait que des démons faibles.

    Le problème à l’heure actuelle, c’était plutôt le petit oiseau.

    On dirait qu’il n’était pas gravement blessé... il était de couleur jaune, et il avait le même tissu que celui que nous avions enroulé sur notre corps.

    Oui, le tissu prouvait que nous étions enregistrés comme animaux de compagnie de Myne.

    Ce qui voulait dire que ce petit oiseau était l’animal de compagnie de cet humain au sol ?

    {Merci d’avoir aidé, cyun ! Je suis un démon de type moineau, et je m’appelle Cyunsuke ! Cette personne endormie est mon maître, cyun !}

    Alors j’avais raison ! C’était la première fois que je le voyais, était-il apprivoisé ?

    {Kyu, pourquoi ton maître dort-il ?}

    Exact, même si Cyunsuke repoussait désespérément les ennemis, son maître était juste là, en train de dormir, il ne pouvait même pas agir comme un vrai maître !

    Si nous n’étions pas là, j’étais sûr que Cyunsuke serait mort !

    {Mon maître a été frappé par une compétence de la chèvre, c’est la raison pour laquelle il dort, cyun...}

    Oh je vois, alors on ne pouvait rien y faire. J’étais sur le point de le déchirer en morceaux si c’était vraiment le cas, mais je lui pardonnerai cette fois.

    Par la suite, Cyunsuke s’envola vers son maître endormi, et lui picora les joues.

    {Maître, s’il vous plaît, réveillez-vous, cyun !}

    Même si Cyunsuke appelait désespérément son maître, il semblait qu’il ne se réveille pas de sitôt. Peut-être qu’il ne voulait pas blesser son maître en le piquant.

    Pendant ce temps, Kuu en avait assez que l’humain ne se réveille pas et elle l’avait attaqué avec sa queue.

    « Ouuch !! Qu’est-ce qui se passe !? Suis-je mort !? »

    {Maître, Maître, vous êtes certainement vivant, cyan. Ces deux-là nous ont sauvés, cyun. Vous feriez mieux de les remercier, cyun.}

    Bien que Cyunsuke et son maître avaient parlé, il semblait ne pas nous comprendre.

    Je ne savais pas pourquoi, mais je me sentais déjà épuisé... Je voulais juste me dépêcher de revenir prendre un bain.

    Pour l’instant, laissons Cyunsuke tranquille et demandons à Kuu de rentrer.

    {Kuu, il n’y a que des faibles ici, je suis déjà fatigué, rentrons.}

    {Kyu, c’est vrai. Retournons prendre un bain avec Sylphide.}

    Décidés à repartir, nous voulions d’abord rencontrer Myne, quand soudainement l’humain que nous avions aidé s’était mis à crier.

    « Qu’est-ce que c’est que ces démons ! Je n’ai jamais vu ces deux-là avant ! Hehehehe, on dirait que ma chance a tourné. »

    Nn ? Qu’est-ce qu’il disait ?

    « Si je peux les dompter, ma position dans le clan s’élèvera définitivement ! C’est décidé... prenez ça [Apprivoisement] ! »

    N’ayant aucune idée de ce qu’il disait, il semblerait qu’il avait utilisé une sorte de compétence.

    [Apprivoisement]... Attendez, quoi !? Il essayait de nous apprivoiser !?

    Même si cela n’avait aucun effet sur nous, les Bêtes Divine, je ne me sentais pas très heureux.

    « Gururururu. »

    Même si nous venions de le sauver, voici comment on était récompensé ! Mauvaise personne !

    Je grognais en le menaçant, quand Cyunsuke s’était soudainement interposé entre nous et avait brisé le désarroi.

    {Maître, Maître, vous ne pouvez pas ! VOUS NE POUVEZ pas, cyun - !}

    Ugh, cette personne inutile était son maître. Je ne pouvais pas t’aider, sois content que Cyunsuke soit celui qui t’ait sauvé la vie.

    En activant mon [Œil démoniaque de la gravité], j’avais visé la zone autour de lui.

    L’environnement tremblait et faisait du bruit, et le maître de Cyunsuke s’était mis à genoux.

    « C’est ça, mon corps est lourd... et pourquoi je ne peux pas les lier avec [Apprivoisement] ? »

    {Ma-Maître — !}

    Cyunsuke avait paniqué et s’était envolé vers l’humain impoli.

    Aah, tu ne peux pas ! Tu seras également affecté par l’[Œil démoniaque de la gravité].

    Étant pressé par ce poids invisible, même si j’utilisais le moins d’énergie possible, le petit corps de Cyunsuke serait probablement écrasé par un tel poids.

    Je m’étais empressé d’arrêter mon [Œil démoniaque de la gravité].

    {Wafu ! Cyunsuke, écarte-toi. Cette compétence ne tuera pas cet humain.}

    Pendant que je disais cela, Cyunsuke avait rebroussé chemin, il s’était éloigné de l’humain.

    « Mince, qu’est-ce que c’était que ça ! Avec ce genre de compétence, ce n’est pas un loup ordinaire ! Je vais certainement le faire mien ! »

    ... Cet humain m’énerve vraiment, il a besoin d’être corrigé.

    Depuis que Cyunsuke s’était écarté de lui, il était temps d’utiliser à nouveau l’[Œil démoniaque de la gravité].

    « Gaaaa, pas encore !! Qu’est-ce qui se passe, bon sang ! »

    {Kuu, allons-y !}

    Ainsi, nous étions allés plus loin dans la forêt.

    Oui, nous nous dirigeons vers l’endroit où Myne avait l’habitude de se battre, le lieu du combat contre le roi orc.

    Cyunsuke nous suivait derrière nous.

    {Je suis désolé, cyun ! Je suis vraiment reconnaissant que vous nous ayez aidés...}

    Oui, Cyunsuke était un type bien.

    On s’était retournés et il nous avait serré la patte.

    ... C’est la queue de Kuu...

    {Myne, Myne, nous nous dirigeons vers le campement des orcs ! S’il te plaît, viens nous chercher là-bas !}

    Utilisant la télépathie pour communiquer, Myne avait immédiatement répondu.

    {D’accord ! J’arrive tout de suite !}

    Nous étions vraiment heureux d’être les animaux de compagnie apprivoisés de Myne ! Ce serait gênant si c’était quelqu’un comme celui de tout à l’heure.

    J’étais vraiment reconnaissant à Myne ! Wafu !

    D’accord, je pouvais voir le campement des orcs ! On dirait que Myne était déjà là ! Sylphide et Aisha étaient également là !

    {Kuu, Myne et les autres sont là !}

    {Onii-sama — ! Kuu est, Kuu est, Kuu est, de retour de ses aventures — !}

    Sur ce, nous étions rentrés chez nous avec notre « famille ».

    Maintenant, alors. C’était l’heure de nous amuser dans le bain ! Wafufu !!

    ...

    « Merde !! Je n’abandonnerai jamais !! »

    {Maître...}

    ***

    Chapitre 145 : J’essaye de faire une porte de téléportation

    Eh bien, puisque le capitaine Franz était parti, passons à ce dont je venais de me souvenir.

    Oui, c’était la demande du Roi d’essayer de créer une porte de téléportation.

    Logiquement parlant, si je devais la créer de la même manière que j’avais inventé le sac de stockage intemporel, cela fonctionnerait d’une manière ou d’une autre.

    D’accord, essayons cela à partir de cette base.

    J’avais apporté une petite pochette que j’avais achetée dans un magasin général de ma chambre.

    « Hm ? Myne... qu’est-ce que tu fais ? » demanda Sylphide.

    {Myne, bonne chance ! Je vais te suivre !}

    {Kyuuu Kyuuu ! Onii-sama, bonne chance !}

    Dans le salon, il y avait Sylphide, Waffle et Kuu qui se rassemblaient autour de moi.

    Depuis que j’avais reçu leur soutien, je ne devais pas faillir à ma tâche !

    Auparavant, j’avais essayé d’atteindre l’intérieur de la pochette tout en activant [Magie Unique – Espace Temps]

    À ce moment, le trou noir habituel pour se déplacer n’apparaissait pas. Au lieu de cela, l’ouverture du sachet semblait légèrement déformée.

    Et puis, tout ce que j’avais à faire était d’imaginer un grand espace à l’intérieur de la pochette, et assez puissant pour que je puisse y arrêter le temps à l’intérieur.

    ... Hm ? J’avais l’impression qu’il m’avait fallu plus de temps pour le créer aujourd’hui.

    J’avais l’impression que l’image qui flottait dans ma tête était progressivement aspirée dans mon sac de stockage.

    Auparavant, quand j’essayais de l’expérimenter, cela ne prenait pas longtemps pour que cela marche. Si je ne me trompais pas, ça n’avait pris que 5 minutes.

    Comparé à aujourd’hui, cela faisait plus de 15 minutes que j’avais commencé à travailler dessus.

    J’étais un peu inquiet maintenant.

    « Hm, hmm, c’est bizarre... »

    J’avais soupiré, quand Waffle avait remarqué quelque chose.

    {Myne, je me souviens que tu as recueilli un tas de magie du vent à l’intérieur du sac.}

    La magie du vent !? Je n’arrivais pas à croire que je l’avais oublié ? Bon sang, je ne savais pas !

    {Onii-sama, se pourrait-il que... que la Graine du Vent soit la raison pour laquelle elle ne fonctionne pas ?}

    Kuu avait ouvertement dit la vérité.

    Aah, c’était vrai... je me souvenais d’avoir collé une graine de vent large sur moi-même.

    Ce qui voulait dire ? Que tout à l’heure les graines du vent qui étaient stockées à l’intérieur du sac avaient absorbé les énormes quantités de magie !?

    « ... Aah, ça a marché. »

    En pensant à la spéculation de Kuu, il semblerait que le sac de stockage soit terminé.

    Nom : Myne Fortuna

    Niveau : 63

    Race : Humain

    Sexe : Mâle

    Âge : 15 ans

    Occupation : Chasseur

    [Compétences de graine]

    Aucune

    ... Ah, la Graine du Vent avait disparu.

    « Myne, que se passe-t-il exactement ? », m’avait demandé Sylphide avec une expression désemparée.

    « Hmm, à partir de maintenant, j’ai fait un sac de stockage... un sac de stockage sans que le temps s’écoule à l’intérieur. »

    « ... Eh ? »

    J’étais sûr qu’elle était surprise. Je me souvenais avoir entendu dire par quelqu’un avant que les sacs de rangement avec le temps qui ne s’écoulait pas à l’intérieur étaient des objets faits uniquement par les alchimistes.

    Seule la Reine pouvait demander qu’un tel objet soit fabriqué par un alchimiste remarquable.

    Selon les standards de Sylphide, seule cette personne pouvait créer un tel objet.

    « J’ai essayé de faire un autre usage de [Magie Unique – Espace Temps], et en voici le résultat... »

    ... Alors, comparé au sac de rangement que j’avais créé précédemment, quelle différence cela fait-il ?

    Je ne savais pas combien de magie la graine de vent possédait en elle-même, tout ce que je savais c’était que ma magie y avait été déversée.

    Peut-être que sa capacité avait augmenté ?

    Cependant, je ne pouvais pas être certain parce que je n’avais rien de gros à y mettre pour comparer.

    Quant à sa capacité, je pensais que je ne pouvais le confirmer qu’en explorant un donjon.

    Pour l’instant, voyons si j’avais réussi à mettre en œuvre la capacité d’arrêt du temps à l’intérieur du sac de stockage.

    Comme avant, j’avais pris un thé chaud qui venait d’être fait et je l’avais mis dans le sac de rangement.

    Sylphide, qui regardait depuis le début, soupira.

    « En y repensant, Myne, tu n’es pas seulement bon au combat, mais aussi en toute chose... »

    « Uhmm, je pense que c’est vraiment juste le fait que j’ai eu de la chance. Tout d’abord, les compétences du Roi Orc étaient hors du commun. S’il était utilisé en combat, il aurait une performance inégalée, ce qui le rendrait déraisonnable à combattre. »

    « Cependant, la “performance inégalée” a été prise par toi, n’est-ce pas ? Donc le plus incroyable est toi, Myne. »

    J’étais sûr que Sylphide avait dit ça pour me remonter le moral, mais je n’avais pas l’impression d’être si génial que cela...

    En discutant avec Sylphide, près d’une demi-heure s’était écoulée, le temps passait vite quand on s’amusait...

    Ainsi, j’avais sorti le thé qui était placé dans le sac de rangement.

    Le thé était encore chaud au toucher et de la vapeur en sortait, ce qui signifiait que le mécanisme d’arrêt du temps fonctionnait comme prévu.

    Cependant, cela n’expliquait toujours pas le rôle de la Magie du Vent, j’avais pensé qu’il y aurait une sorte d’attributs du Vent qui y seraient mis.

    En regardant attentivement le thé, il semblerait qu’il n’y avait aucune sorte d’attributs ou d’effets.

    {Waffle, Kuu, sentez-vous la magie du vent de ce thé ?}

    {Non, je ne sens rien !}

    {Wafu, il est totalement identique à tout à l’heure, aucune différence !}

    ... D’accord, si les deux avaient dit cela, alors il n’y avait pas d’erreur.

    Pour l’instant, mettons de côté les Graines du Vent.

    Entre-temps, l’examen précédent était terminé.

    .. à partir de maintenant, passons aux choses sérieuses.

    En utilisant [Magie Unique – Espace Temps] sur la porte du salon, essayons de connecter la porte à la salle de démantelage.

    J’avais touché la porte, et comme je l’avais fait avec le sac à l’aide de [Magie Unique – Espace Temps], j’imaginais ma destination en y versant de la magie.

    ... C’était impossible. Je ne sentais pas la moindre connexion en réponse.

    Je me demandais ce que c’était, j’avais l’impression que l’image que je pensais se disperserait et ne pouvait pas être réparée.

    Ce n’était peut-être pas seulement l’image que je devais mettre.

    « ... je ne peux pas, l’image ne peut pas être établie correctement. C’était comme si quelque chose d’autre était nécessaire. »

    Je pensais que ma théorie était proche de ce que je voulais qu’elle soit.

    Je jurais que j’avais parfaitement relié la porte à l’image qui était liée à la porte via [Magie Unique – Espace Temps]

    Cependant, j’avais eu l’impression que ce n’était pas assez... D’accord, j’avais l’impression qu’avec juste mon pouvoir, je ne pouvais pas le réaliser...

    Hein ? Si c’était seulement moi... !?

    Aah, peut-être que la réponse se trouvait dans ces [Compétences de graine] !

    Peut-être qu’avec mon manque de pouvoir, je pouvais le remplacer par une [Compétences de graine].

    Très bien, testons-le immédiatement.

    Tout à l’heure, j’utilisais [graine de vent - large], essayons-le avec [graine d’eau - large].

    J’avais sorti un caillou du sac de rangement avec [graine d’eau - large] collé dessus.

    Ensuite, j’avais coupé la [graine d’eau - large] et je l’avais collé sur moi-même.

    D’accord, refaisons-le encore une fois ! Espérons que ça se passe bien cette fois-ci !

    Encore une fois, j’avais activé [Magie Unique – Espace Temps] sur la porte que j’avais touchée.

    {Waffle, comment est-ce ? La magie de l'eau est-elle absorbée par la porte ?}

    {Oui ! cela agit}

    Très bien, maintenant, pensons bien à l’image que j’avais en tête.

    ... 1 minute, 5 minutes, 10 minutes s’étaient écoulées. Puis, après presque 15 minutes... la magie s’était arrêtée, et le travail était terminé.

    « ... Myne. »

    Sylphide était devenue très anxieuse, alors elle me l’avait dit.

    « ... je pense que ça a marché. »

    Oui, j’avais obtenu une certaine réponse, et d’après mon expérience, cette réponse indiquait que j’avais réussi.

    Alors que j’étais nerveux, j’avais tenu la poignée de porte... et je l’avais ouverte.

    La pièce derrière la porte était...

    « D’accord ! C’est un succès ! »

    Le paysage vu depuis la porte était la salle de démantelage. En d’autres termes, cette porte était devenue une Porte de téléportation comme prévu !

    « ... Hé, Myne... Est-ce qu’on doit quitter cette pièce par la salle de démantelage à partir de maintenant ? »

    On dirait qu’on ne pouvait pas sortir de cette pièce pour entrer dans le couloir.

    ***

    Chapitre 146 : Allons faire un rapport au Palais Royal

    Comme Sylphide l’avait dit, je venais de réaliser que nous ne pourrions pas retourner dans le couloir.

    Paniquant, j’avais immédiatement redirigé la porte à l’endroit où elle était censée s’ouvrir.

    « ... Fuu, je ne l’avais pas du tout remarqué... Ceci, je dois sérieusement réfléchir à la façon de le gérer avant de créer la porte de téléportation. »

    Je devais être plus prudent à ce sujet, car une [graine d’eau - Large] avait été utilisée pour cette redirection.

    « Laissez-moi aller maintenant refaire mon stock. », avais-je dit en utilisant [Magie Unique – Espace Temps] et en réglant l’emplacement sur le Donjon de l’Arbre Monde.

    {Je te suivrai aussi !}

    {Je vous suis aussi ! Attends-moi Onii-sama ~}

    Après avoir sauté dans le trou noir, Waffle et Kuu m’avaient suivi.

    {Je reviens tout de suite, alors je voulais que vous restiez à la maison.}

    Comme je l’avais dit, ils avaient répondu avec un {C’est mieux si nous te suivons, ce sera encore plus rapide ! Wafu !}

    Eh bien, c’était vrai.

    {Myne ! J’ai pensé à quelque chose de bien !}

    Hm ? Vu que Waffle me l’avait demandé dans un moment pareil, j’étais sûr que c’était une bonne idée.

    Je me demande à quoi il avait pensé, j’avais hâte de le savoir !

    {J’amènerai tous les démons de là-bas dans une pièce et je les vaincrai tous d’un coup.}

    Je vois, puisque nous avions suffisamment de bonnes compétences, il était plus facile de les rassembler et de les vaincre avec une grande variété de magie.

    {Après les avoir tous vaincus, que se passerait-il... les démons ne disparaîtraient-ils pas ?}

    {Non, ça n’arrivera pas ! Onii-sama. Le donjon ne fera que rassembler plus de magie et les démons réapparaîtront !}

    Hmm, je le comprenais un peu, mais pas vraiment autant que j’aurais dû... mais je suppose que c’était comme ça.

    Bien que je ne savais pas de quelles façons ils obtiendraient les [compétences de graine], cela devait se passer différemment de ce que Kuu avait dit.

    Puisque Kuu avait dit que les Démons se réuniraient à nouveau immédiatement, la stratégie de Waffle pourrait bien marcher.

    {Alors, je peux confier cela à toi, Waffle ?}

    {Compris ! Laisse-moi m’en occuper !}

    Faisant tourner sa queue comme un fou, Waffle courut joyeusement à travers les immenses pièces.

    Puis, après avoir attendu un moment...

    {Wafu ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ♪}

    Une montagne de Mandragore et d’Écrevisses s’agglomérait vers Waffle alors qu’il courait vers nous.

    « Uwaa, je me demande combien il y en a, c’est un peu... »

    Avec tant d’autres que je ne pouvais pas compter juste en regardant, je pourrais piller une abondance de [compétences de graine]

    Pendant ce temps, Waffle courait à gauche et à droite dans le hall.

    On dirait que Waffle... s’amusait...

    Très bien, c’était l’heure d’acquérir des compétences !

    {Waffle, je vais créer un trou noir avec [Magie Unique – Espace Temps] un peu plus loin de toi, alors saute dedans !}

    Après avoir dit cela, Waffle avait répondu avec {Wafu !} et avait immédiatement pris des mesures.

    Confirmant que Waffle avait sauté dans le trou noir, c’était mon tour.

    Puis, en activant [Magie Extrême], j’avais lancé [Magie de longue portée — Feu maximum] et [Magie de longue portée — Tremblement de Terre maximum] sur les Démons qui s’étaient rassemblés.

    Une violente explosion se répercuta dans toute la région, et les démons que Waffle avait rassemblés furent proprement anéantis.

    {Wafu ! Ça s’est bien passé ?}

    Derrière moi, Waffle me le demandait.

    {Oui, la stratégie de Waffle a été un énorme succès !}

    Nom : Cailloux

    [Compétences de graine]

    [Graine de vent - Large] (9)

    [Graine de vent] (4)

    [Graine d’eau - Large] (7)

    [Graine d’eau] (1)

    Donc il y avait en tout 49 mandragores et 36 écrevisses.

    C’était incroyable d’en avoir pu rassembler près de 100.

    Pour l’instant, ça devrait suffire ! J’étais content d’avoir amené Waffle et Kuu.

    {D’accord, rentrons à la maison !}

    Quand nous étions rentrés chez nous, Aisha était venue me voir et m’avait demandé.

    « Hé, Myne... Je me demandais, tu ne peux pas couper et coller quelque chose sur la porte pour ne pas la rediriger ? »

    ... Je vois, maintenant que j’y pensais, je n’avais pas évalué le sac de rangement complet et la porte.

    Je me demandais ce que cela indiquera.

    [Porte spatio-temporelle] L’ouverture de cette porte vous mènera à [Corridor du premier étage de la maison de la famille Fortuna]

    ... Pas bon, la porte avait été rebaptisée « Porte spatio-temporelle ».

    D’ailleurs, lorsque vous évaluez une porte ordinaire, voici ce qui en résultait.

    [Porte] : Juste une porte normale. Elle est utilisée pour entrer et sortir d’un endroit. (Espèce d’idiot fuuuu)

    « Aisha, même si tu as eu une idée, on dirait que cela ne marche pas... On dirait que la porte elle-même s’était transformée en un autre élément appelé “Porte spatio-temporelle.” »

    « Un autre objet... cela fait penser à de l’alchimie. »

    Aah, on dirait bien.

    Si c’était le cas, je me demandais s’il était possible de faire de l’alchimie liée à l’espace-temps, tant que j’avais des [Compétences de graine] disponibles ?

    C’était quelque chose à examiner...

    J’avais l’impression que je pourrais créer des choses étonnantes avec l’espace-temps pour les armes et les équipements.

    Si j’en avais le temps, je devrais faire des recherches.

    ◆◇◆◇◆

    « Après ça, allons au palais ! »

    Évidemment, le motif était de signaler au Roi que la porte de téléportation était un succès.

    Quand j’étais rentré chez moi et que j’avais bu du thé avec ma famille dans le salon, j’en avais parlé à tout le monde et Sylphide avait dit qu’elle voulait y aller aussi.

    Comme Airy était venue la dernière fois, elle était peut-être anxieuse, car elle n’avait pas donné de nouvelles, alors elle voulait lui rendre visite.

    Aah, si je ne me trompais pas, elle avait dit qu’elle voulait entrer dans notre clan.

    ... En fin de compte, pourrait-elle convaincre le Roi ?

    La maison du clan allait pratiquement être achevée, il était donc nécessaire de vérifier la situation d’Airy.

    Ceci étant dit, j’avais décidé que je devrais aussi présenter Kuu, et donc les autres personnes qui m’accompagnèrent étaient Sylphide, Waffle, et Kuu.

    Quant à Waffle, comme d’habitude, il s’était mis sur ma tête et m’avait dit {je te suivrai aussi}, et bien ce n’était pas comme s’il avait quelque chose de particulier à faire alors pourquoi pas.

    « Eh bien, nous sommes dans le palais royal... mais devrions-nous le rencontrer maintenant ? »

    « Père est probablement occupé en ce moment, et même si c’était nous, je ne pense pas que nous puissions le rencontrer maintenant. »

    Avant cela, la femme de chambre avait dit que c’était une chance que le Roi avait eue le temps de me rencontrer.

    Prenons rendez-vous pour l’instant.

    « Myne, pour l’instant tu devrais te reposer ici, je vais aller voir Airy tout de suite. Si tu es revenu et que je ne suis toujours pas de retour, puisque je me rends aussi chez mon père, on se retrouve en chemin. »

    « D’accord, dis bonjour à Airy de ma part ! »

    Après avoir dit cela, Sylphide m’avait embrassé légèrement sur les joues et était sortie de la pièce.

    {Onii-sama, qui est ce Airy ?}

    Aah, c’est vrai ! Kuu n’avait encore rencontré aucun membre de la famille royale, y compris Airy.

    {C’est la petite sœur de Sylphide et la deuxième princesse de ce pays.}

    Après l’avoir expliqué ainsi, Kuu était tellement ravie qu’elle tournait en l’air.

    {L, la petite sœur de Sylphide One-sama, tu dis ! Il faut que je la rencontre, alors !}

    Tout en regardant Kuu en souriant, j’avais entendu quelqu’un frapper à la porte.

    « ... Pardon de vous interrompre, on m’a dit que je devais venir voir Myne-sama. »

    Aah, c’était la voix de la bonne qui s’était occupée de moi avant !

    Eh bien, c’était assez évident. C’était la seule bonne qui savait que je pouvais entrer et sortir librement.

    ... Cependant, mon Roi, qu’est-ce que vous lui avez dit exactement sur moi ?

    « Ah, oui ! C’est Myne. Je viens d’arriver ! »

    Tandis que je répondais, elle ouvrit doucement la porte en disant « Veuillez m’excuser », et entra dans ma chambre.

    « Bienvenue, s’il vous plaît, venez... ».

    Après s’être inclinée devant moi par courtoisie, elle avait levé la tête et... son mouvement s’était arrêté quand elle avait vu Kuu.

    « ... Aah, Etto... voici mon nouvel animal de compagnie, Kuu. S’il vous plaît, entendez-vous bien avec elle. »

    Quand j’avais présenté Kuu à la bonne, Kuu avait crié avec plaisir « Kyuu! » alors qu’elle flottait dans les airs.

    Puis, alors que Kuu flottait passionnément, sur ma tête, Waffle avait crié « Wafu ! » en levant sa patte droite.

    « ... Haah, c’est un plaisir de faire votre connaissance. Désolée d’être impolie, mais si je peux me permettre, quel genre de message voulez-vous transmettre aujourd’hui ? »

    Wôw. Elle se remettait vite ! Comme on s’y attendait d’une femme de ménage professionnelle !

    « Eh bien, je suis ici pour faire mon rapport au Roi ! Ma femme est venue et est déjà partie à la rencontre de la princesse Airy. »

    « La princesse Sylphide est là aussi, si j’ai bien compris. Attendez ici un moment, car je prendrai rendez-vous pour votre prochaine rencontre avec le Roi. »

    La bonne ayant dit ça, s’était inclinée et avait quitté la pièce.

    Alors... qu’est-ce qu’on pouvait faire pour tuer le temps ?

    ***

    Chapitre 147 : Histoire bonus — Airy

    « Airy, c’est moi ! Sylphide... »

    Après avoir entendu frapper à ma porte, j’avais pu entendre la voix de Sylphide Onee-sama derrière la porte.

    « Onee-sama ! »

    J’avais couru en hâte et j’avais ouvert la porte.

    ... Cependant, parce que j’étais pressée, je ne pouvais pas respirer correctement et ma poitrine avait fini par me faire mal.

    Quand j’étais allée chez Onee-sama pour y passer la nuit, le bain que j’avais pris m’avait vraiment amélioré mon état pendant un moment. Cependant, au bout d’un certain temps, mon corps était redevenu faible.

    J’avais rapidement ouvert la porte et j’avais laissé entrer Onee-sama dans ma chambre.

    « ... ! Qu’est-ce qui s’est passé Airy ? Ne t’ai-je pas déjà dit de ne pas courir ! »

    « ... je suis désolée, Onee-sama, j’étais excitée quand j’ai su que tu venais, alors j’ai couru sans le remarquer... »

    Sylphide Onee-sama me regarda avec un visage inquiet.

    J’étais désolée, je ne voulais pas t’inquiéter.

    « Viens ici Airy, accroche-toi à moi. »

    Sylphide Onee-sama avait tendu les mains vers moi, puis en lui tenant les mains, j’avais commencé à respirer profondément.

    Huu, Haa, Haa, Huu, Haa...

    Heureusement, la respiration s’était calmée. Avec ça, Onee-sama n’aura plus à s’inquiéter pour moi.

    « C’est bon, je vais déjà bien ! Encore une fois, je m’excuse d’avoir fait en sorte qu’on s’inquiète constamment pour moi. »

    « Ne t’en fais pas, tant que tu n’en fais pas trop... pour ne pas m’inquiéter à nouveau. »

    Aah, c’était la réponse habituelle d’Onee-sama. C’était pourquoi je voulais rétablir rapidement mon corps faible le plus vite possible pour qu’Onee-sama n’ait plus à être triste.

    D’après ce que mon beau-frère Myne avait mentionné, il semblerait que mon corps stockait à l’intérieur moins de mana que chez les autres.

    Et à cause de cela, il en résultait ce corps faible qui était le mien.

    Au contraire, si elle ne descendait pas en dessous d’un certain seuil, l’état ne s’aggraverait pas, alors il semblerait qu’il n’y avait pas de quoi s’inquiéter...

    ... Cependant, même si je n’en connaissais pas la raison, il ne semblerait pas y avoir de méthode pour la guérir dès maintenant.

    Mais, grâce au beau-frère Myne, nous avions pu identifier le symptôme.

    Quant à la méthode de traitement... Tant que je restais chez beau-frère Myne et Onee-sama dans la famille Fortuna, je pouvais utiliser le bain à tout moment !

    Quant à savoir pourquoi le bain pouvait aider à traiter mon corps, je me le demandais encore maintenant.

    Ce bain, ce n’était pas du tout un bain ordinaire. Si je ne me trompais pas, l’eau utilisée dans le bain était une fabrication spéciale.

    En fait, l’eau avait été créée grâce à une compétence du beau-frère, donc c’était lui qui fournissait l’eau.

    Alors qu’il travaillait sur une méthode consistant à faire en sorte que la température de l’eau soit constamment élevée... C’était probablement lié à l’énorme quantité de magie utilisée pour maintenir la chaleur, ce qui en faisait alors une eau magique.

    Même si mon corps avait été diagnostiqué comme ayant un déficit chronique de mana, tant que j’entrais dans ce bain, mon mana manquant serait temporairement restauré.

    En fait, l’autre jour, quand j’étais allée chez mon beau-frère, j’avais pu confirmer l’ampleur de l’effet.

    C’était pourquoi j’avais demandé d’être dans le clan qui avait été créé par mon beau-frère et Onee-sama.

    Si je pouvais faire partie du clan, je pourrais aller à Lucas et y rester autant que je voudrais. Ce qui voulait dire que je pourrais aller prendre un bain tous les jours !

    Quand j’avais parlé de cette idée à mon beau-frère, il m’avait dit qu’il allait créer un bain dans le palais.

    Cependant, ma motivation était de pouvoir me déplacer librement, afin de récupérer le temps que j’avais passé à l’intérieur de ma chambre.

    Si j’y parvenais, je pourrais enfin sortir du palais et profiter de ma jeunesse, en partant joyeusement à l’aventure

    C’était pourquoi, quand mon beau-frère m’avait suggéré l’idée de créer un bain à l’intérieur du palais, j’en avais été troublée.

    Je préférais aller chez lui et me faire soigner dans sa salle de bain.

    Heureusement, mon beau-frère Myne était aussi gentil qu’Onee-sama. C’était la raison pour laquelle j’avais pleuré devant mon beau-frère.

    « ... je me demande si mon beau-frère me déteste ? »

    ... Après cela, on m’avait donné une condition avant de pouvoir rejoindre le Clan. Cette condition était... « Obtenez l’approbation de ton Père et de ta Mère ».

    Comme mes deux parents me gâtaient beaucoup, j’étais sûre que la condition serait immédiatement approuvée... Cependant, j’avais obtenu un résultat inattendu.

    « Non. Je n’approuverai jamais. »

    « Moi aussi, je ne le permettrai pas. »

    Quand je leur avais posé la question pour la première fois, mes parents m’avaient immédiatement répondu que c’était le cas.

    Le temps qu’il leur avait fallu pour me répondre était exactement 0,5 seconde. C’était vraiment une réponse instantanée.

    « Pourquoi pas ? Si je peux rester chez mon beau-frère, je pourrai soigner mon corps ! »

    J’avais inconsciemment élevé la voix vers mes parents.

    « Ça a l’air d’être une offre intéressante. Cependant, le traitement n’est que temporaire, n’est-ce pas ? Si c’est le cas, que se passerait-il si ton état redevient mauvais ? Ce ne sera pas la même chose qu’au palais, il n’y aura pas de femme de ménage pour t’aider, tu le sais, non ? De plus, si je demandais à Myne de créer le bain à l’intérieur du palais, le problème serait réglé. »

    Kuh, c’était exactement la même réponse que celle de mon beau-frère...

    Après cela, j’avais essayé de les persuader plusieurs fois, mais en vain, Père et Mère s’obstinaient à secouer la tête.

    « ... Qu’est-ce qui ne va pas ? Airy, ton corps te fait encore mal ? »

    Aah, je ne pouvais pas... J’étais inconsciemment plongée trop profondément dans mes pensées.

    « Oh non, ce n’est rien Onee-sama, je viens de me rappeler quelque chose de mauvais... »

    « Fumu ? Que semblait-il s’être passé ? Si tu es d’accord, tu peux en discuter avec moi ? »

    Je ne pouvais pas laisser quelqu’un s’inquiéter à nouveau, je devais en quelque sorte détourner le sujet ! !

    « ... C’est vraiment bon, Onee-sama ! D’ailleurs, pourquoi es-tu ici aujourd’hui ? C’est rare de te voir soudainement venir ici. »

    « ... Vraiment ? Si tu ne veux pas le dire, je ne te forcerai pas. Quant à la raison pour laquelle je suis ici aujourd’hui, c’est parce que mon mari avait quelque chose à rapporter à mon père, alors je suis allée voir ma jolie sœur Airy.

    Bien sûr, la maison du clan va bientôt être construite, alors as-tu demandé la permission à Père et à la Mère ? Et comme tu n’en as pas parlé, je me suis inquiétée, alors comment était-ce ? Papa et maman l’ont-ils approuvé ? »

    C’était exactement ce que je pensais tout à l’heure. Que ce soit une coïncidence ou non, mais je m’y attende de la part d’Onee-sama.

    « ... Comme je m’y attendais, Onee-sama. Pour être honnête, je pensais à ce que tu viens de dire. »

    Si c’était le cas, parlons-en avec Onee-sama. On ne le savait jamais, peut-être qu’elle pouvait trouver une idée brillante !

    « Nn, j’imagine qu’ils étaient tous les deux contre, n’est-ce pas ? »

    « ... C’est exactement comme tu l’imagines. »

    « Père et Mère sont tous les deux surprotecteurs envers toi. Je peux imaginer que c’était à cause de la fragilité de ton corps depuis l’enfance. Je crois comprendre pourquoi ils avaient dû refuser. »

    Je n’avais pas besoin d’Onee-sama pour me le dire, je le savais déjà !

    Attendez, ce n’était pas ça, je voulais que ma Onee-sama trouve un moyen de me laisser rejoindre le clan !

    « Est-ce que tu as des idées ? »

    « Fumu... Je n’ai pas d’idée, mais je suis sûre de pouvoir le résoudre. »

    Elle n’avait aucune idée, mais cela allait être résolu !? Qu’est-ce que ça voulait dire !?

    S’il y avait un moyen comme ça, j’aimerais qu’on me le dise !!

    « O, onee-sama !! Qu’est-ce que ça veut dire !? As-tu un moyen de convaincre Père et Mère ? »

    « Ouais, ça dépendra de ce que Myne dira à Père, tout se décidera là. Je retourne auprès de Myne, est-ce que tu veux me suivre, Airy ? »

    Beau-frère !? Quel genre de conversation allait-il avoir ?

    Quoi que ce soit, si je pouvais rejoindre le clan, bien sûr que je la suivrais !

    « Oui ! J’aimerais aussi t'accompagner. »

    ***

    Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

    Laisser un commentaire