Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 91

***

Chapitre 91 : Pour obtenir plus de puissance, travaillons dur

Contrairement à mes attentes, nous avions été en mesure d’obtenir la compétence [Acquisition d’expérience décuplée] que nous cherchions en une seule journée.

C’était très angoissant de ne rien faire d’autre que de chasser les slimes pendant de longues heures, mais c’était vraiment utile !

De plus, grâce à Waffle, j’avais eu de nouvelles compétences et capacités !

[Dissimulation] : désactivé après une période d’activation. Il faut que la cible soit désignée.

La silhouette de la cible qui reçoit cette compétence peut être dissimulée du monde extérieur.

 

[Effacement de présence : Complète] : Compétence active.

La présence de l’utilisateur sera complètement effacée. Peu importe les méthodes, il/elle sera incapable d’être identifiée.

Quand j’avais vaincu ce slime, son apparition soudaine était due aux effets de [Dissimulation], hein. Il n’avait pas utilisé [Effacement de présence : Complète], n’est-ce pas ?

Si ce slime l’utilisait, même Waffle n’aurait jamais été capable de le découvrir.

Aah, il pourrait y avoir des individus qui utilisaient cette compétence. Je n’avais réussi à en trouver que deux au total...

Comme [Effacement de présence : Complète] était une capacité, je ne pouvais pas l’utilisé, donc je l’avais collée sur Waffle. Et si j’avais collé la compétence [Camouflage] sur Waffle avant et s’ils étaient utilisés ensemble... Waffle ne deviendrait-il pas invincible ?

En tout cas, la collecte de compétences pour cette fois pouvait être considérée comme un énorme succès.

Bien que ce soit un clan avec seulement trois personnes et un animal, si nous le regardions uniquement en matière de puissance de combat, alors je pensais que même le clan de Cass, que nous avions rencontré auparavant ne pouvait pas nous battre.

« Myne, merci pour ton travail acharné, » déclara Sylphide.

Alors que j’en avais fini avec cette lutte à mort avec les slimes, j’étais assis et j’avais eu une serviette doucement posée sur ma tête par Sylphide. Sylphide et Aisha semblaient avoir été capables de déterminer la sensation de leurs compétences nouvellement acquises au plus profond d’elles même, de sorte que je pouvais sentir qu’elles étaient de très bonne humeur.

« Merci, Sylphide. Comment était-ce ? Je parle de la sensation d’avoir de nouvelles compétences... ? »

« ... Voyons voir. Mon impression franchement est que c’est “terrifiant”. Même avec les compétences que l’on m’a données à l’origine, j’ai senti que j’étais forte, mais... combiné avec les compétences que j’ai reçues de toi, je ressens une force vraiment anormale. »

Aisha qui portait Waffle dans ses bras avait ajouté à la conversation.

« Je me suis souvenue de l’époque où tu t’étais battu contre le Roi Orc. J’étais inquiète de ce qui se passerait à ce moment-là, mais en ce moment je pense que “je comprends”. Myne, si tu as ce pouvoir, alors c’était une bonne idée de se battre à cet endroit. »

Oui, Dieu merci. Les deux semblaient l’avoir accepté sans problèmes.

« Très bien, maintenant, revenons au palais royal. »

Après avoir dit ça, j’avais connecté cette zone à notre chambre dans le palais royal avec [Unique Magie : Espace-temps]. Probablement parce que la fréquence d’utilisation de cette compétence était extrêmement élevée récemment, le temps nécessaire pour connecter l’espace était devenu considérablement plus court.

Auparavant, je ne pouvais pas me connecter sans avoir une image assez précise, mais maintenant, en me souvenant de ça dans mon esprit, je pouvais les connecter en un instant.

Aisha, Waffle et Sylphide entrèrent tour à tour dans le vortex noir qui apparaissait. Et puis, comme d’habitude, je l’avais traversé en dernier, puis le vortex noir disparut de cet endroit.

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Alors que nous étions revenus après avoir chassé pour les compétences et que nous nous étions reposés dans la pièce préparée pour nous dans le palais royal pendant un moment, nous avions été convoqués par mon beau-frère.

« Je me demande ce que c’est... à une telle heure ? »

Quand j’avais demandé ça à Sylphide si elle avait une idée, elle avait répondu qu’elle ne le savait pas du tout tout en secouant la tête.

Mon beau-frère était occupé à gérer les conséquences de l’affaire entre Claude et le Roi, alors...

En tout cas, allons-y pour le moment ! Après tout, je ne le saurais pas si je n’y allais pas !

Alors que j’étais sur le point de sortir de la pièce après avoir mis mes idées en ordre, Waffle était sorti en courant et avait sauté dans mon dos.

{Myne, je viens aussi... !}

Pendant qu’il disait cela, il a dit {je grimpe, je grimpe} alors qu’il montait à sa place habituelle, ma tête.

Atteignant sa place habituelle, il fut probablement très heureux en ronronnant légèrement « Wafu » et me tapota la tête avec sa patte comme pour dire « Allons-y ! »

J’avais souri amèrement face à Waffle, et tout en me dirigeant vers la chambre de mon beau-frère.

« ... Ooh, tu es venu, beau-frère. Désolé de t’appeler soudainement... Raja, prépare quelque chose à boire pour lui... et également pour Waffle. »

Alors que je lui rendais visite dans sa chambre, mon beau-frère venait de recevoir du thé noir de Raja, une femme de chambre à oreilles de chat.

Des oreilles de chat... je supposais que c’était une semi-humaine ? Cependant, je n’en voyais pas vraiment dans la ville de Lucas.

Je pense en avoir vu quelques-uns dans la Guilde des Aventuriers ?

Comme prévu de la capitale royale...

En admirant cette chose étrange, je m’étais assis sur une chaise qu’on m’avait offerte. Jusqu’à ce que Raja apporte les boissons, j’avais bavardé avec mon beau-frère.

Pendant que nous bavardions pendant environ cinq minutes, une Raja aux oreilles de chat m’avait apporté du thé noir qui, je le pensais vraiment, était le même que celui de mon beau-frère.

Je ne savais pas ce que Waffle avait obtenu, mais elle avait apporté une boisson semblable à une soupe dans une assiette.

Oui, c’est délicieux ! C’est probablement un thé noir de haute qualité que je n’avais jamais bu de toute ma vie, comme prévu.

Il s’agissait de la boisson que le prochain roi avait, donc c’était naturel que cela soit un produit de grande classe, n’est-ce pas ?

« ... Ce thé noir est vraiment délicieux ! Soupir, c’est une boisson... que je n’étais pas destiné à boire dans toute ma vie. »

Alors que je soupirais, mon beau-frère éclata de rire comme si quelque chose était drôle.

« C’est certainement un délicieux thé noir, mais ce n’est pas si cher, tu sais. Ce délice ne provient pas des feuilles de thé, mais provient surtout de la capacité de Raja. »

Eh ! Je vois !!

C’était une capacité à faire le thé noir, hein !

Alors que je regardais Raja avec des yeux de respect, ses oreilles de chat se contractèrent, et sa queue commença à osciller d’un côté à l’autre.

Son visage était normal, mais d’après son attitude, il était facile de comprendre qu’elle était heureuse.

« Wafu ! »

Parce que Waffle avait soudainement fait entendre sa voix, je l’avais regardé, paniqué... il était probablement hostile envers Raja.

Ses oreilles tremblaient et sa queue se balançait sauvagement.

La différence était que l’expression de Raja était normale, Waffle faisait un regard grandement triomphant.

Non, Waffle ? Ce n’est pas étonnant même si tu fais un visage disant : « je peux le faire aussi », tu sais ?

Nous avions été touchés par l’adorabilité de Waffle pendant un moment, mais peu de temps après, l’expression de mon beau-frère s’était raidie et il m’avait parlé.

« Maintenant, si je t’ai appelé, c’est parce qu’il y avait une chose que je voulais te dire. Tu te souviens de notre discussion concernant ton entraînement, n’est-ce pas ? »

« Oui ! Je m’en souviens ! »

Oui, je m’en souviens très bien !

Si je me souvenais bien, il m’avait dit que je recevrais un entraînement pour pouvoir me battre sans compter que sur mes compétences !

« Je vois ! As-tu correctement mis en pratique la méthode d’entraînement que je t’ai donnée lors de mon retour ? »

« Oui ! Chaque matin... pas vraiment, comme prévu, mais j’ai pris autant de temps que possible pour le faire ! »

Probablement satisfait de ma réponse, mon beau-frère avait ajouté : « D’accord » alors qu’il hochait joyeusement la tête.

« Le jugement du cas de Claude étant pratiquement terminé, à partir de demain, je recommencerai à entraîner les chevaliers, mais... »

Aah, je vois.

Le temps que mon beau-frère pouvait prendre n’était que pour entraîner les chevaliers, hein.

... Donc, comme il était occupé c’était hors de question.

La raison pour laquelle il était occupé était la résolution du dossier Claude, hein.

« Et donc. Je pensais que tu devais participer à cette formation. Ta capacité est certainement terrifiante, et tous ceux qui ont entendu parler de cette capacité l’acceptent probablement. Cependant, tes adversaires à partir de maintenant ne seront pas seulement des monstres. C’est pourquoi je veux que tu étudies correctement comment utiliser ce pouvoir. »

En entendant les paroles de mon beau-frère, la silhouette de « l’homme » que j’avais vu de derrière Jormungandr était apparu dans mon esprit pendant un moment.

« En fin de compte, c’est la même chose que la capacité de Raja à faire du thé noir que tu admirais tout à l’heure. Avec sa capacité, les feuilles de thé ordinaires ont un goût qui rivalise avec celui des feuilles de thé de haute qualité. Donc, si elle a fait un thé avec des feuilles de thé de haute qualité en plus de cette compétence, que se passera-t-il ? En ce moment, tu es un thé noir utilisé avec des feuilles de thé de haute qualité, mais fait sans capacité. »

Aah, c’était comme l’avait dit mon beau-frère.

À partir de maintenant, mes batailles ne finiront certainement pas simplement en s’appuyant sur mes compétences.

Il y aura des adversaires qui auront de l’intelligence et un pouvoir que je ne pouvais pas évaluer comme le dragon noir d’avant.

Oui, c’était comme l’avait dit mon beau-frère, hein. J’allais devoir protéger ma famille à partir de maintenant.

Pour cela, je devrai faire de plus en plus d’efforts.

« Oui ! S’il te plaît, enseigne-moi beaucoup de choses ! »

Mon beau-frère avait dit « D’accord, » avec joie et avait fait un clin d’œil à ma réponse.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le chapitre

  3. Merci pour le chap ^^

Laisser un commentaire