Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 88

***

Chapitre 88 : Le médiateur de dragon

Le Roi, mon Beau-frère, et la Reine avaient entendu mon rapport... Et ainsi que tous les vassaux.

Après ça, la salle d’audience avait été engloutie par les acclamations.

J’avais toujours pensé que la salle d’audience était un endroit qui était habituellement solennel, mais pour le moment, il n’y avait pas du tout ce genre d’ambiance.

Selon eux, ce cas était probablement un problème grave qui venait d’être résolu tout en étant en mesure de protéger le pays.

Certes, si cette situation était mal gérée, alors une ou deux villes auraient été détruites, et au pire, même la capitale royale aurait pu être mise en péril.

Eh bien ! En regardant simplement les regards de toutes ces personnes ravies, je sentais que mon dur travail en valait la peine.

... Franchement, Waffle !

Alors que je soulevais Waffle du sommet de ma tête et que je le déplaçais devant mon visage, il hocha la tête en disant « Oui, oui », tandis qu’il remuait la queue.

Alors que Waffle et moi avions gravé cette scène de bonheur dans nos cœurs, le Roi nous avait fait face et nous avait appelés.

« Bon travail, Myne. Je suis fier de t’avoir accepté en tant que gendre... Tueur de Dragons. Non, ce n’est pas comme si tu l’avais tué, hein... Aah, cela sonnerait mieux si je t’appelais le Médiateur de Dragons, hein ! »

Le roi m’avait donné ce titre discutable d’une très bonne humeur.

Après qu’il l’ait fait, probablement attiré par le titre, les personnes que je pensais être très importants et que je n’avais jamais vues auparavant avaient rejoint la conversation.

« Oh, c’est un bon nom ! Médiateur de Dragons ! Vous avez accompli quelque chose d’encore plus difficile que de le tuer et sauvé la ville d’Adol. Vous êtes digne d’être appelé un héros ! En tant que mari de la princesse, cela vous apportera plus de prestige, n’est-ce pas ! Seigneur Faren, que diriez-vous de donner officiellement à Sire Myne un titre dans ce pays ? »

... Non, je veux vraiment que vous arrêtiez là...

« Fufu, Morg, c’est rare que vous disiez ça, n’est-ce pas ? Êtes-vous en train de monter une intrigue ? »

Des mots sinistres comme intrigues s’étaient fait entendre...

« Non, je ne pense pas à une telle chose cette fois-ci ! J’ai aussi entendu parler de la situation. N’est-ce pas stupide de s’opposer à quelqu’un comme la divine bête ? »

J’étais venu à comprendre la situation quand je l’avais entendu parler de diverses choses. Il semblerait que ce Morg soit le Premier ministre du pays.

J’avais entendu cela de Sylphide après cela, mais il semblerait que ce soit une personne qui en avait les capacités.

Quand quelque chose se produisait, il montait une attaque logique et bloquait adroitement tout chemin de repli.

Cependant, c’était un grand homme qui travaillait énergiquement pour le bien du pays, et s’il jugeait que ce n’était pas dans l’intérêt du pays, il ne se déroberait pas à réprimander même le roi.

Il semblerait penser que cette affaire était une bonne occasion pour moi, le mari de la princesse, de gagner en prestige.

« ... Fufu ! Eh bien, ce n’est pas comme si je ne comprenais pas ce que vous essayez de dire. »

Finalement, après que le roi eut réfléchi pendant un moment, la proposition du Premier ministre fut approuvée.

☆☆☆

« Moi, je suis épuisé... »

J’étais retourné dans la chambre et m’étais effondré sur le lit.

Après cela, le roi avait commencé à m’appeler « Médiateur de Dragons », puis tous les ministres et les chevaliers de haut niveau qui étaient là s’étaient précipités vers moi.

Au début, Sylphide m’avait seulement regardé en me disant : « C’est aussi de l’expérience », mais ceux qui faisaient la queue dépassaient une cinquantaine de personnes, alors elle était venue me sauver.

J’étais un humble fils de chasseur, mais entouré de gens distingués dans un endroit si magnifique. Alors, peu importe ce que je faisais, je serais mentalement fatigué par une telle situation.

Cependant, il y avait une bonne chose. Bien sûr, même si je ne savais pas ce qu’ils pensaient au plus profond de leur cœur, mais...

Les personnes qui avaient été rassemblées ici m’avaient donné des mots de gratitude.

Bien sûr, ils ne connaissent pas le pouvoir réel que je possédais, mais même ainsi, tous savaient que j’avais le pouvoir de résoudre les problèmes.

Mais malgré cela, j’avais eu l’impression qu’il n’y avait personne qui voulait m’escroquer ou m’utiliser.

En premier lieu, ils s’étaient seulement eux-mêmes nommés, et avaient unanimement dit « Merci ».

Ils ne m’avaient même pas indiqué leur rang, alors je pensais qu’ils ne prévoyaient probablement pas de m’utiliser par la suite.

Quand j’avais parlé à Sylphide de ça, elle avait souri amèrement tout en me prévenant. Elle m’avait dit. « Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de gens comme ça, alors s’il te plaît sois prudent. »

« ... Encore une fois, merci pour ton travail acharné. »

Aisha et Sylphide avaient toutes deux fait des paroles d’appréciation.

En y réfléchissant, on avait l’impression que ça faisait un moment que je n’avais pas pris du temps avec mes deux fiancées.

« Oui, merci... à vous deux. »

Au fait, Waffle était dans les bras d’Aisha.

« Cependant, ces quelques jours étaient vraiment mouvementés, n’est-ce pas. »

Sylphide regarda Waffle et commença sérieusement à parler.

Oui, c’était exactement comme elle l’avait dit.

Un noble était soudainement entré dans ma maison, et j’avais été entraîné dans un jeu incompréhensible...

Et alors que j’avais participé à ce jeu, j’avais rencontré d’une manière inattendue la bête divine des légendes, et j’étais devenu son ami...

De plus, son enfant s’était attaché à moi et était même devenu un membre de ma famille.

En jetant un coup d’œil à Waffle, il devait probablement savoir que je pensais à lui et commençait à balancer sa queue sauvagement.

Et puis, après la fin du jeu, nous nous étions battus avec un dragon noir, qui devait être l’espèce la plus forte. En fin de compte, j’avais même reçu la protection sacrée d’une seconde divine bête qui régnait sur la race du dragon.

Et le point culminant de tout ceci, une fois que j’étais retourné au palais royal, on m’avait même donné un titre ridicule...

Après avoir résumé les événements comme ça, d’une certaine manière, il n’y avait que des événements inimaginables pour moi, un roturier.

Et puis, le prochain événement que nous attendions était notre cérémonie de mariage.

La querelle avait pris fin pacifiquement, de sorte que la cérémonie pouvait avoir lieu sans crainte.

En outre, cela avait été décidé il y a peu de temps. L’affaire concernant mon titre sera intentionnellement divulguée aux citoyens avant ma cérémonie de mariage.

Même si j’étais une personne approuvée par le roi, il était un fait incontestable que mes origines soient celles d’un roturier.

Il y aura naturellement des personnes qui seront mécontentes que je sois le partenaire de Sylphide, qui était très populaire parmi les citoyens.

Cependant, s’ils savaient que j’étais un homme qui avait reçu un titre en récompense des efforts pour avoir réglé les problèmes actuels, on estimait que de telles voix diminueraient.

Et, en utilisant cela, la punition publique des nobles qui avaient participé à cette affaire avec la famille Roselia en tant que chef pouvait être justifiée.

Pour ces raisons, il y aura une courte pause jusqu’à la cérémonie de mariage, qui devrait avoir lieu dans une semaine.

« ... J’ai beaucoup de questions à poser sur les compétences que tu possèdes, mais... »

« Pour commencer, entrons dans le bain et reposons nos corps ! »

Sylphide et Aisha s’étaient levées ensemble.

Maintenant, j’avais été tiré par elles alors qu’elles disaient « Allons-y », et nous étions tous entrés dans le bain ensemble.

 ... Waffle était aussi avec nous !

« Wafu ! »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

5 commentaires

  1. Merci pour le chapitre !

  2. Merci pour le chap ^^

  3. Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire