Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 87

***

Chapitre 87 : La Bataille terminée, on règle ses comptes (3)

... Oui, je vais prétendre que je n’ai pas entendu les murmures sinistres de Jormungandr.

Alors que je jetais un coup d’œil sur le paysage qui s’avançait à mes côtés à une vitesse stupéfiante, je pouvais voir des flammes s’élever à l’avant.

Hm ? Je me demandais ce que c’était... Une zone outrageusement grande brûlait-elle ??

J’avais pu mieux voir grâce à la baisse de vitesse de Jormungandr. J’avais regardé de près le lieu brûlant avec ma compétence [Amélioration de la vue : Modéré de Niveau 2].

!!

Quoi ? Je ne savais pas quel pays c’est, mais un grand nombre de monstres l’envahissaient !

Q-Qu’en était-il des survivants ?

... Cela ne servait à rien. Il n’y avait que des cadavres autant que je pouvais voir.

Il y avait même un petit garçon parmi les cadavres.

Il se pouvait que des survivants se cachent quelque part, mais je ne pouvais pas les trouver.

Zut ! Si seulement nous étions venus ici plus tôt...

{Hm ? Qu’est-ce qui ne va pas ?}

Jormungandr avait probablement remarqué ma réaction, car j’étais exaspéré par ce que je voyais.

Il m’avait appelé.

{ ... Qu’est-ce que c’est que cette tragédie ?}

{Le Pays des Démons a commencé une guerre. Bon Dieu, cela va devenir gênant.}

Jormungandr avait dit que récemment, un nouveau roi du Pays des Démons était venu au pouvoir.

Ce roi avait tué l’ancien roi qui était plus modéré politiquement, et avait annoncé qu’il dominerait les autres races et deviendrait le roi de ce monde.

Avec cette proclamation comme base, la race des démons effectua des actes d’agression à grande échelle contre les pays voisins du Pays des Démons.

Il semblerait qu’ils avaient été acculés jusqu’à ce que tout le pays ait été anéanti.

Puisque c’était un événement qui n’était pas lié aux devoirs assignés aux Bêtes divines comme Jormungandr et Fenrir par Dieux, il n’y avait pas besoin d’intervenir.

{Quelle chose terrible... !}

Probablement parce qu’il avait entendu mes murmures, Jormungandr avait de nouveau fait face à la « prison-donjon » et avait accéléré.

En ce moment, j’étais sur le point de changer d’humeur et de quitter des yeux la ville en flammes... quand j’avais découvert ça.

Q-Quel est ce gars... ?

Pourquoi y a-t-il un être humain au milieu de ces monstres ?

Pourquoi rejoignait-il les monstres et envahissait-il la ville ?

Comme j’étais en train de penser à ces choses, cet homme humain avait soudainement levé les yeux vers le ciel.

... Et alors, nos yeux s’étaient rencontrés !! Oui, même si une telle chose était impossible, je pouvais parfaitement voir que nos yeux s’étaient rencontrés.

Il n’y avait aucun doute qu’il me regardait... alors qu’il souriait...

Au moment où je pensais « je vais devoir l’évaluer », nous avions déjà quitté la portée de mon [Amélioration de la vue : Modéré de Niveau 2], et je ne pouvais plus l’évaluer.

Qui était cet homme ?

... D’une manière ou d’une autre, j’avais une prémonition extrêmement mauvaise.

***

{Eh bien, nous sommes arrivés, c’est l’entrée de la prison-donjon.}

Il avait fallu environ une heure à partir du champ de bataille de cauchemar. Nous étions arrivés à notre destination, la prison-donjon.

Alors que je regardais minutieusement mon environnement, j’avais gravé le paysage dans ma mémoire.

Avec cela, je pouvais venir ici avec la [magie unique d’espace-temps] la prochaine fois.

{Merci beaucoup. Eh bien, je vais y aller.}

En entendant mes paroles, Jormungandr acquiesça énormément.

{Tu dois faire attention quand tu viendras ici pour couper leurs compétences. Bien que la liberté des dragons emprisonnés ici leur ait été arrachée, ils peuvent bien sûr utiliser les compétences. Ce sont tous des voyous qui ont commis des crimes, ils ne se soucient pas de tuer, mais ils ne veulent pas se faire tuer.}

{Compris, je ferais attention.}

Après avoir regardé la tragédie précédente, je devais devenir beaucoup plus fort. J’allais devoir utiliser efficacement cette chance qui m’avait été donnée.

Cependant, les dragons avaient des compétences de races, que je ne pouvais pas couper.

Si j’allais dans un tel endroit, je voulais aussi couper ces compétences.

Avant de venir ici, je devrais donner la priorité à l’augmentation de mon niveau d’[Évaluation].

J’avais remercié Jormungandr puis j’étais retourné dans la Forêt de l’Esprit divin à l’aide de ma [Magie unique d’Espace-temps].

{Je suis revenu !!}

Alors je l’avais dit ça en sortant du vortex noir, deux choses violettes s’étaient jetés sur moi.

Je m’étais effondré avec un son « Puff ».

{{M... y... n... e... !!}}

Ah, les frères et sœurs de Waffle, hein. Bien que je puisse dire « Ça fait longtemps », ce n’était pas comme si du temps avait passé, mais les agissements des bébés de Fenrir pour m’accueillir étaient incroyables.

Leurs queues bougeaient et ils léchaient tout mon visage.

Alors que j’avais dit {là, là}, et j’avais caressé doucement leur dos et la gorge, ils avaient gambadé encore plus intensément.

Et alors...

{Laissez-moi aussi le faire... !}

À la fin, même Waffle m’avait bondi dessus.

Non, vous, les gars ? Je suis vraiment content de votre accueil, mais n’en faites-vous pas un peu trop ?

Fenrir nous surveillait comme si elle regardait quelque chose d’agréable. Mais elle ne semblait pas souhaiter intervenir.

Après environ 15 minutes d’un accueil passionné venant des petits de Fenrir, je leur avais annoncé que je retournerais au palais royal.

Après ça, les enfants s’étaient plaints alors qu’ils s’étaient jetés sur moi à nouveau.

Fenrir qui persistait à regarder tout à l’heure tenta aussi de me persuader à rester un peu plus longtemps. Et comme avant, je les avais fait descendre, bien qu’à contrecœur.

J’avais promis de leur apporter des souvenirs, mais c’était un secret.

Je viendrai jouer une autre fois, alors attendez-moi !

{Waffle, allons-y.}

Quand je l’avais appelé pour qu’il vienne jusqu’à moi, il avait laissé sortir son « Wafu » habituel et avait grimpé sur le dessus de ma tête, sa place habituelle.

Confirmant que Waffle avait fini ses préparatifs, j’avais rapidement utilisé ma [magie unique d’Espace-temps].

L’endroit où je m’étais connecté était la chambre du palais royal préparée pour nous où mes fiancés et moi restions.

Ouf ! Et maintenant, je peux vraiment respirer... non ?

***

« Myne !! »

Celle qui avait d’abord réalisé mon retour avait été Aisha.

Alors que je levais la main et étais sur le point de répondre... Waffle leva sa patte droite devant moi et saluait Aisha avec un « Wafu ! ».

Voyant Waffle dont la queue se balançait et sa patte était levée, j’avais souri avec ironie en me disant aussi : « Je suis de retour ».

Ayant probablement remarqué notre échange, Sylphide avait également couru depuis l’arrière de la pièce. Oui, peu importe la largeur de la pièce, tu ne devrais pas courir, tu sais ?

« Je suis de retour, Sylphide ! ... Et aussi, courir est dangereux, tu sais ? »

« ... Bienvenue, Myne ! ... Attends, non !! Qu’est-il arrivé avec le dragon ? Tu as l’air sain et sauf, alors ça veut dire que ça s’est bien passé !? »

Eh bien, bien sûr, elles sont curieuses.

« Oui, détendez-vous ! Tout s’est bien passé. »

{J’ai aussi travaillé dur... !}

Après que j’eus dit ça, Sylphide et Aisha avaient poussé un profond soupir de soulagement.

Waffle n’avait pas non plus oublié de s’affirmer.

« Pour l’instant, je veux aller parler avec le Roi, mais que dois-je faire ? »

Je ne connaissais pas du tout l’étiquette dans le palais royal. Même si je demandais soudainement, en disant que je voulais rencontrer le Roi, je serais probablement renvoyé à la porte.

À ce moment-là, la meilleure option était de demander à Sylphide.

« Si c’est Père que tu souhaites rencontrer, tu pourras le rencontrer tout de suite, il attendait impatiemment ton retour. »

En disant ça, elle avait tiré sur ma main et s’était précipitée hors de la pièce. Aisha nous avait également poursuivis dans la panique.

Et, Waffle était sur ma tête. Je pouvais sentir qu’il voulait parler de ses propres grands efforts, et ses yeux brillaient inévitablement plus que d’habitude.

« WafuWafu, WafuWafu ~ ♪ »

Aah, je le savais !!

Eh bien, Waffle avait certainement joué un rôle important cette fois-ci.

Bien sûr, il voudrait être félicité ! Évidemment...

J’allais le féliciter beaucoup après ça !

« Père, Myne est de retour ! »

La salle d’audience ? Sylphide entra de force dans une pièce luxueuse et grande qui avait probablement un tel nom. Bien sûr, tout cela pendant qu’elle me tirait la main.

... Cette pièce... Est-ce que c’était bon d’entrer là d’une telle manière ? Franchement, je ne pouvais pas m’empêcher de m’inquiéter, mais il n’y avait personne pour nous critiquer.

« Myne !! Comment était-ce ? »

Et, le Roi...

Au moment où il avait vu mon visage, il m’avait interrogé sur les circonstances avec une voix incroyablement forte.

« Oui ! J’ai sauvé l’enfant dragon et je l’ai rendu à ses parents. J’ai obtenu la promesse de la Bête Divine Jormungandr qu’ils n’attaqueraient pas les villes des humains après cela à cause de cette affaire ! »

Alors que je l’avais signalé à haute voix, les acclamations étaient venues de l’intérieur de la pièce.

Seul le Roi avait quand même l’air épuisé...

Je m’étais demandé s’il se sentait vraiment soulager ou non.

Dans tous les cas, l’affaire de l’enlèvement du petit dragon avait paisiblement atteint sa conclusion.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

8 commentaires

  1. c'est ainsi que tout se termina bien… ils vécurent heureux 🙂
    Merci pour le chapitre !! et joyeux anniversaires !!

  2. Merci pour le chapitre jais ate pour la suite Et bonne anniversaires

  3. Merci pour tous ces chaps ^^ Et super anniversaire !

  4. Merci pour ces 3 chapitres 🙂
    Et bonne anniversaires 🙂

  5. Merci pour les 3 chapitre !!! Et bonne anniversaire !!!

  6. Merci pour le chapitre ! Et joyeux anniversaire Vincent !

  7. Merci pour le travail.
    Je signale une lettre oubliée :
    L’endroit où je m’étais connecté était la chambre du palais royal préparée pour nous où mes fiancé(e)s et moi restions.

  8. Merci pour le chapitre et bonne anniversaire

Laisser un commentaire