Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 221

***

Chapitre 221 : Conversation

Après être arrivé sain et sauf dans le royaume malgré l’attaque des orcs, le roi Jack allait enfin pouvoir rencontrer le roi Fahren.

Morgue, qui attendait notre arrivée, avait été surprise par la rapidité avec laquelle nous étions arrivés…

Il semblerait que le Roi lui avait ordonné de le faire.

« Ooh, Seigneur Myne et Lady Sylphide, merci pour votre dur labeur. Je vois que vous avez ramené le seigneur Jack sain et sauf. Le roi Fahren attend votre arrivée, alors je suis ici pour vous guider vers Votre Majesté. »

Après que Morgue ait conduit la famille d’Oose vers le roi, Sylphide et moi étions allés dans notre chambre à l’intérieur du palais royal.

Sentant une présence à l’intérieur de la chambre, Sylphide sortit son épée Linus.

« … Hi-la princesse, c’est moi, Aisha… »

À l’intérieur de la pièce se trouvaient Waffle, Sasha et Aisha.

Le fait qu’Aisha ainsi que d’autres personnes soient ici indiquait que mon beau-frère était revenu à la capitale plus tôt que nous.

« Sire Myne, Lady Sylphide, il semblerait que vous soyez indemnes, » déclara Sasha.

« Tu nous as surpris. On ne s’attendait pas à ce que Myne et la princesse reviennent du royaume de Ritz aussi vite… »

« Comme c’était une demande urgente du Roi, on était obligé de se dépêcher, je suis désolé. »

Quand je l’avais dit, Aisha haussa les épaules comme pour dire : « Que pourrais-je bien faire avec toi ? »

« Il semblerait que le seigneur Myne soit une personne très occupée… », dit Sasha en regardant dans ma direction.

« Waffle, viens ici. »

Les pattes en l’air, Waffle aboya et sauta sur ma main puis sur le dessus de ma tête.

{Myne, je m’ennuie}, dit-il en tapant sur ma tête plusieurs fois.

{Désolé Waffle. Mais mon travail est presque terminé… alors, retournons prendre un bain.}

Après avoir dit ça, Waffle commença à remuer la queue, indiquant qu’il en était heureux.

Voyant cela, Sylphide demanda.

« Waffle, que s’est-il passé pour que tu sois si excité ? »

« J’ai dit à Waffle que nous allions rentrer prendre un bain. »

J’avais répondu à la question de Sylphide.

« Un, un bain !? Y a-t-il un bain dans votre maison ? » demanda Sasha.

Je m’attendais à une réponse de Sylphide, mais ce fut Sasha qui répondit avec un regard surpris.

« Oui, nous avons une salle de bain incroyable, encore plus incroyable que celle se trouvant au palais royal ! » Sans se retenir, Sylphide répondit à la question de Sasha.

« Mon cher, Waffle, puis-je aussi venir ? »

« Eeh ? Lady Sylphid ira avec nous ? »

« Oui, évidemment. Est-ce que c’est mauvais pour un mari et sa femme d’y aller ? Si Lady Sahsa Lion le veut, vous pouvez aussi venir avec nous. »

« … Ah, ensemble ? »

« S’il te plaît, permets-moi aussi de venir… » Aisha coupa et répondit.

« C’est bien, nous pouvons nous comprendre immédiatement si nous sommes nus ensemble, et notre salle de bain a aussi une fonction spéciale qui te fera te sentir bien… »

Sasha Lion me fixait le visage en étant toute rouge et chuchota avec Sylphide.

« Je vais y réfléchir. »

… On dirait que j’allais être entouré de vraies beautés dans le bain.

« Uhmm, avant de rentrer, puis-je d’abord rencontrer le roi ? »

J’étais alors sorti en toute hâte de la pièce et j’avais évité leur conversation.

« … je crois que c’est par ici. »

De façon inattendue, le Roi et Sire Jack n’étaient pas là.

Ne me dis pas !

Dans le bureau du roi… ? Oui, il devrait être là.

Ou plutôt, il ne pourrait être nulle part ailleurs qu’ici.

Hm ? Attends une minute, je peux utiliser la [Cartographie].

Ils étaient là ! Ils sont donc à l’intérieur du bureau.

Très bien, allons-y alors.

Toc toc.

À ce moment, j’avais pu entendre le roi crier.

« … Qui est-ce ? Je suis occupé pour le moment, donc si ce n’est pas urgent, pourriez-vous revenir plus tard. »

« C’est moi, Myne. Il est temps pour moi de rentrer chez moi, mais j’ai quelque chose à dire avant de partir. »

« Ah, d’accord, entre. »

Après être entré, je les avais vus tous les deux discuter. Puis, trouvant un siège plus éloigné où était assise la princesse Luca, je m’étais assis là.

« Ooh, Seigneur Myne, je vous suis très redevable, » déclara Luca.

« Alors, Sire Fahren… accepteriez-vous qu’on parle du mariage de Luca ? » demanda le roi Jack.

Hein ? Luca se marie ? … Avec qui ?

« Je n’ai aucun problème avec ça, mais le seul problème consiste à savoir si la personne elle-même le veut bien, » déclara mon roi.

Oui, c’est ça. C’était la personne elle-même qui aura la décision définitive. C’était la même chose pour mon mariage, mais pourquoi quelqu’un d’autre voudrait-il aller de l’avant avec cette relation ?

« Alors Luca, qu’est-ce que tu en dis ? Ce n’est pas une mauvaise idée, n’est-ce pas ? » demanda le roi Jack.

Alors, la princesse Luca répondit doucement. « … Dans le cas contraire, si possible, j’aimerais être entre les mains de Sire Myne… »

Eeeeeeehhhh !!? M-Moi ? Je suis sûr que c’est impossible. Mais ce n’était pas comme si je la détestais…

J’avais déjà une nouvelle femme, Sasha, qui allait rester avec moi, mais ajouter une autre personne, c’était un peu…

« Myne, hein ? Je n’ai aucun scrupule à le faire, mais il a eu récemment une nouvelle femme. Et en avoir une de plus, c’est un peu…, » déclara le roi.

Le roi Fahren avait les mêmes pensées que moi, et en entendant cela, son expression était devenue encore pire.

« L-Lady Lu-Luka, je suis extrêmement heureux de ce que vous ressentez pour moi, mais, comme l’a dit Fahren, j’ai déjà 3 femmes en ce moment… Donc s’il y a d’autres personnes qui vous intéressent, s’il vous plaît, considérez cela aussi, cela me rendrait aussi heureux. »

« En fait, il y a Son Altesse Lewis qui n’est pas encore mariée, » après lui avoir répondu et avoir considéré notre conversation, le roi Jack rajouta ceci.

 « Je vois, le Seigneur Lewis, hmm… il est gentil et c’est un expert en alchimie, pas un mauvais partenaire, n’est-ce pas ? »

Nous avions tous hoché la tête aussi.

… Oui, j’étais sûr que le Prince Lewis serait heureux aussi.

Mais dès qu’on avait dit ça, la princesse Luca me regarda avant de hocher la tête.

Le roi Fahren qui avait vu ça, appela immédiatement Metier pour qu’elle amène le don Juan Lewis.

« … Très bien, je vais prendre congé. »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

Un commentaire

Laisser un commentaire