Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 214

***

Chapitre 214 : La fuite de la Princesse Luca

« … Hmm ? Y a-t-il plus de gens à l’intérieur de ma barrière ? Mais la barrière n’a été détruite à aucun endroit… que diable se passe-t-il ? … C’est… c’est absurde que cela puisse arriver, est-ce l’œuvre de ce Myne, celui qui a la protection divine de la bête divine ? Oh, les enfants, montrez-moi ce pouvoir qui a fait battre en retraite Xanadu. »

Une fois le soliloque du Roi-Démon terminé, la barrière de flammes rouges entourant le village se transforma soudainement en forme de chaîne, et tout le village fut complètement recouvert, bloquant aussi le ciel.

« Voyons comment les rats pourront s’échapper… »

◆◇◆◇◆

« Lady Luca, s’il te plaît, porte ça. »

Après avoir relâché les chaînes, Pillows remit à Luca les vêtements que je lui avais prêtés. Pendant qu’elle se changeait, je m’occupais à vérifier les mouvements de Cayenne avec ma [Carte].

Il semblerait qu’il ne bougeait pas. Nous ne nous étions pas bien renseignés…

Si c’était le cas, s’échapper serait du gâteau.

Quand Luca eut presque fini de porter les vêtements, une chaîne rouge recouvrit tout le village du ciel jusqu’au sol.

« … Merde. Est-ce que ce Cayenne nous a remarqués ? »

Pillows avait soudainement crié.

« Luca, change-toi vite ! Nous devons nous échapper maintenant !! »

Avec cet avertissement de Pillows, l’atmosphère détendue devint tendue.

« Pillows, tu ne dois pas être la pousser. Cayenne n’a pas encore bougé d’un pouce. »

Essayant de calmer la situation, j’avais dit cela à Luca qui se changeait encore.

« Lady Luca, mon nom est Myne. Par ordre du roi Fahren du royaume d’Augusta, je suis venu ici pour vous sauver. »

« Êtes-vous vraiment venu pour me sauver de cet enfer ? OK, Pillows, j’ai fini de me changer. »

Après qu’elle ait fini, j’étais allé devant Luca et je l’avais serrée doucement dans mes bras.

« Désolé pour mon impolitesse. »

J’avais ensuite immédiatement utilisé [Magie unique – Espace temps] pour retourner à la maison du clan.

Pour qu’elle n’ait pas peur du vortex noir, je l’avais légèrement étreinte pour qu’on puisse s’échapper immédiatement.

Quand elle avait vu le vortex noir apparaître juste devant elle, elle cria et me serra très fort dans ses bras.

« Pillows, j’y vais en premier. »

Quand j’avais appelé Pillows, les chaînes de la barrière du Roi-Démon avaient soudainement recouvert le corps de Pillows.

« P-Pillows !! »

Je m’étais dépêché de l’appeler, mais avec un sourire inhabituel sur son visage, elle répondit.

« Ne vous inquiétez pas pour moi, partez. »

C’était sans aucun doute l’œuvre de Cayenne.

« Euh, Sire Myne ? Quel est ce tunnel noir ? »

« Aah, n’ayez pas peur. C’est un passage vers le royaume d’Augusta créé avec ma compétence. Nous pouvons partir d’ici en toute sécurité… Vous allez donc être enfin libre. »

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

Un commentaire

  1. Merci pour le chapitre.
    Pillows non !!

Laisser un commentaire