Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 166

***

Chapitre 166 : Histoire bonus — Tales

Je m’appelle Tales.

Je suis un ancien aventurier de rang B qui était par la suite devenu le représentant du clan : « le cercle des dompteurs de démons », reconnu par le Royaume d’Auguste.

L’objectif principal de notre clan est de faire le tour du monde et d’apprivoiser les monstres rares qui existaient.

En fait, nous avions déjà apprivoisé avec succès plusieurs monstres rares. Et ces monstres apprivoisés que nous avions obtenus s’étaient révélés très utiles.

Il y avait beaucoup de situations où l’on manquait de personnel, et, même si vous étiez dans un endroit dangereux, dans un sens, l’impossible devenait possible avec ces monstres.

C’est pourquoi beaucoup de gens voulaient posséder une énorme collection de ces monstres apprivoisés.

À part trouver et rassembler tous ces monstres rares, nous, les dompteurs de démons, n’avions rien à faire avec les autres clans ou même les groupes d’aventuriers.

C’était la raison pour laquelle les nobles et les familles royales pensaient que nous étions utiles.

Pendant un certain temps, le cercle des dompteurs de démons avait été l’un des 3 plus grands clans du royaume.

Et en ce moment même, je quittais la capitale pour recruter un nouveau gars qui se trouvait à l’intérieur de la ville de Lucas.

Apparemment, le nouveau s’appelait Kappore, et il était diplômé de la ville de Lucas.

Le plan était de le guider dans un premier temps… mais ce type, lui, avait des histoires assez intéressantes à me raconter.

Apparemment, derrière la ville de Lucas, il y avait une forêt où résidait un monstre jamais vu auparavant.

Un loup violacé et un poisson rose qui flottait autour de lui avaient apparemment été repérés…

… Cela semblait certainement rare d’après la description. Et nous devions les avoir entre nos mains dès que possible.

Comme par hasard, j’avais aussi des affaires à régler à Lucas.

Un nouveau clan était en train d’être introduit, et le lieu de la cérémonie était étonnamment la ville de Lucas.

Qui plus est, le représentant était le mari de la première princesse, Sylphide, donc je supposais qu’il était soutenu par la famille royale. En tant que représentant de l’un des trois grands clans, je devais donc y aller et m’y rendre quoiqu’il arrive.

 ◆◇◆◇◆

« … Je vois, je vais y aller demain à la première heure. »

Hm ? N’était-ce pas Aldo ? En tant que futur roi, pourquoi viendrait-il dans un tel lieu isolé ?

Que se passait-il ici ? Peu importait les liens que vous aviez avec la famille royale, n’était-ce pas un traitement préférentiel ?

En plus, leur clan venait juste d’être créé, c’était comme s’ils recevaient le même traitement que nous, les 3 grands clans.

… Et, qui était-ce ? Qui était donc ce gosse à qui Aldo parlait ?

« … Cependant, je me demande si la quête de cette fois-ci est sans danger. Même si c’est vous les gars, capturer un donjon… n’était-ce pas un peu trop difficile ? »

« Tout va bien, Beau-frère ! Merci de t’inquiéter pour moi. »

… Capturer un donjon, il l’avait aussi appelé « Beau-Frère » ?

Appeler Aldo Beau-Frère… je vois, donc c’était lui Myne, le gamin qui avait récemment épousé Sylphide. Et puis merde, n’était-ce pas juste un petit morveux.

… Que ce genre de gosse puisse se marier à Sylphide ? Si c’était ce genre de gosse, il aurait mieux valu que ce soit moi l’époux.

« Père a aussi dit que si c’était un peu plus loin de la capitale, alors le danger ne serait pas si élevé… »

… Hmm, je vois.

C’était donc une demande directe du Roi au clan « Tournesol Eternel », il devait capturer le donjon.

Tsk, ces enculés. Quel genre de statut avait-il pour pouvoir obtenir une requête via les connexions ?

Mais, d’apprendre qu’il y avait un donjon proche de la capitale, je me demandais où il était ? Si nous parlions du donjon le plus proche, c’était le donjon du pouvoir…

◆◇◆◇◆

« Tales ! J’ai enfin trouvé ! Un donjon a été découvert juste à l’ouest de la capitale, et il faut environ une demi-journée pour s’y rendre. »

Après avoir entendu parler du donjon par Aldo, il semblerait que la guilde des aventuriers l’avait aussi annoncé publiquement, alors nous avions obtenu l’information immédiatement.

« Hm, donc c’est un nouveau donjon qui vient d’apparaître. C’est vrai que pour les aventuriers réguliers, cela n’a pas de sens. »

Puisqu’il n’y a pas beaucoup d’information disponible sur ce nouveau donjon, il n’y avait pas beaucoup de mérite à l’explorer.

Ce n’était pas comme si la possibilité de s’enrichir rapidement n’existait pas, mais pour les aventuriers, il valait mieux se retenir plutôt que de se mettre en danger.

… Cependant, nous étions le clan des dompteurs de Démons, et pour nous les mérites étaient énormes. Un donjon nouvellement né, pour nous, c’était la chance de pouvoir rencontrer de nouveaux monstres.

Même si ce n’était pas une nouvelle espèce, nous pouvions aussi les vendre aux riches à un prix plus élevé s’il s’agissait d’une nouvelle sous-espèce.

En d’autres termes, si ce morveux y allait aussi, je pourrais le tuer par surprise. Eh bien, il n’était pas inhabituel que des aventuriers meurent d’un accident lorsqu’ils explorent le donjon.

Puisque nous nous étions décidés d’agir dans ce sens, nous devrions nous dépêcher.

Si on ne les devançait pas, on ne pourrait pas les attaquer par surprise.

« Très bien, les gars ! Nous irons bientôt dans le nouveau donjon. Soyez tous prêts dans 5 minutes ! »

Kukukuku, ça devenait plutôt intéressant. Tu vas y aller, mon petit Myne.

Je vais te montrer exactement ce que cela signifie d’être un senior dans un clan quand il s’agit d’une vraie bataille.

◆◇◆◇◆

« Tsk, qu’est-ce que c’est ? Elles sont toutes de couleur blanche, mais n’est-ce pas une Abeille Royale !? »

Elles avaient certainement des méthodes d’attaque assez sournoise. Elles avaient une aiguille contenant un poison assez puissant… et elles avaient aussi une bonne attaque au corps à corps.

C’était mauvais, c’était généralement des monstres que l’on rencontrait dans des endroits où il y avait beaucoup d’obstacles pour eux, une forêt par exemple.

Cependant, il n’y avait rien de ce genre, donc la zone de combat s’était élargie.

En plus, c’était un monstre d’une catégorie rare.

Même si je possédais [Domptage — Extrême], je devais l’affaiblir avant de pouvoir l’apprivoiser.

« Ganda, Uppek ! Utilisez vos Dragons volants et lancez votre magie du vent à distance ! Kappore ! Viens à côté de moi ! Amène ton oiseau ! »

Les monstres que j’avais apportés n’étaient que l’Esprit Noir et le Grand Loup Noir. Le Loup Noir était faible contre les Abeilles Royales car elles se déplaçaient à grande vitesse dans les airs.

De plus, l’esprit des ténèbres ne pouvait pas non plus faire grand-chose dans cette situation. Les attaques de l’esprit des ténèbres attiraient surtout les autres esprits. Ce n’était donc pas très efficace contre les monstres de type insectes.

Le sommeil fonctionnerait probablement dans cette situation, mais je n’étais pas sûr que cela soit efficace puisqu’elles se déplaçaient très rapidement.

« Kiriji, utilise ton Oiseau de Roche et la Mandragore. Utilise l’[onde de sommeil] sur ce salaud qui vole ! Fais la même chose sur tous les autres ! Il se pourrait qu’on ait une chance de le battre ! »

Pour l’instant, nous devions tout utiliser pour nous battre contre eux.

J’utiliserai aussi l’esprit des ténèbres pour me déplacer et essayer de faire dormir les Abeilles Royales.

« … Ça ne marche pas Tales ! Elle va trop vite ! Le Dragon ne peut pas la suivre ! »

Ganda se mit à pleurnicher.

« Stupide bâtard ! Arrête de pleurnicher, va les attaquer ! »

Attendez, attends une seconde… c’est mauvais, c’est vraiment mauvais !? Cette position de l’Abeille Royale est… !!

« Kiriji, Pon, éloignez-vous de là ! ! ! »

« Eh ? »

… C’était trop tard…

Une énorme quantité d’aiguilles (probablement empoisonnées)… tombait tout droit vers Kiriji et Pon.

Naturellement, il n’y avait aucun moyen de l’éviter, le temps que la pluie d’aiguille finisse… Ils étaient couverts de sang, les deux étaient tombées au sol.

Alors que nous étions stupéfaits par la mort horrible de Kiriji et Pon, l’Abeille Royale était descendue sur les deux corps et les avait poignardés avec son arrière-train.

« … C, Comment était-ce possible… ? »

Kappore regardait à côté, puis il s’était mis à vomir.

Oui, l’Abeillle Royale aspirait leurs fluides corporels.

Chaque fois qu’elle les suçait, leur corps devenait de plus en plus sec.

Puis, après les avoir complètement asséchés, l’Abeille Royale s’éleva à nouveau dans le ciel.

Merde ! Bon sang ! Mais, j’avais finalement compris la faiblesse de cette attaque.

… La prochaine fois qu’elle utilisera cette attaque, ce sera la fin de ces putains d’insectes.

Après avoir observé Kappore qui vomissait encore, je donnais des instructions aux membres du clan.

« Écoutez-moi bien ! Si elle se met encore dans cette position bizarre, l’attaque reviendra ! Alors partez immédiatement de cet endroit ! »

Parce qu’ils avaient entendu mes ordres, ce salaud avait de nouveau utilisé cette attaque.

… La cible était apparemment moi.

Kappore vomissait encore comme un fou et ne semblait pas encore remarquer les actions… Désolé, mais je t’en prie, meurs pour moi.

J’avais attrapé la tête de Kappore et je l’avais jetée devant moi juste avant que l’Abeille Royale ne lâche l’attaque.

« Qu’est-ce que c’est que ça !? Que faites-vous Tales !? »

Je l’avais vu il y a une minute, ce salaud se servait de l’aiguille empoisonnée pour tirer sur la première personne qui tombait par terre.

En d’autres termes, si Kappore se mangeait le premier coup, je devrais pouvoir m’échapper.

« Guaaaaaaaaaaaaa ! ! ! ! Comment est-ce possible ? Ce n’est pas juste, Talessss !! »

Après le lâcher de l’aiguille empoisonnée, cette Abeille s’arrêtera.

« Allez ! Esprit des Ténèbres ! Fais dormir cette abeille !! »

Hm ? Le monstre apprivoisé de Kappore, pourquoi a-t-il plongé face à l’aiguille empoisonnée ?

Aah, il essaie de sauver son maître… Quelle belle relation maître-esclave, Kukukuku !

Kappore et son moineau étaient effondrés sur le sol, en ce moment.

Mon esprit sombre avait réussi à endormir l’Abeille Royale.

« … C’est pas si mal, tu ne t’es pas fait sucer par ça, Hahahaha. »

Bon, maintenant qu’il dormait, il était temps de l’apprivoiser.

Si j’apprivoisais ce monstre, je pourrais avoir accès à sa gelée royale, qui coûtait cher sur le marché.

Il y avait eu beaucoup de sacrifices, mais on ne pouvait rien faire contre cela. Rien ne compensait quoi que ce soit, et aucune récompense n’était disponible.

Bon, maintenant que j’avais apprivoisé le boss, seront-ils vaincus ?

Pour l’instant, allons à l’étage suivant.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

Un commentaire

Laisser un commentaire