Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 129

***

Chapitre 129 : Enfin arrivé — Les Origines de l’Arbre Monde !

Le lendemain, après avoir persuadé Amy.

En utilisant [Magie Unique : Espace Temps], j’étais retourné à l’endroit où nous nous étions arrêtés, la ville de Lunawan.

Avant notre départ, Aisha qui avait entendu parler de Lunawan m’avait demandé de livrer les huiles de slimes en vrac à la Guilde des Aventuriers de Lunawan.

Comme elle s’y attendait, la pénurie d’huiles n’était pas encore résolue, ils étaient sûrement en difficulté.

Aujourd’hui, le nombre total de fioles d’huiles que j’avais apportées pour le moment était environ le tiers de ce que j’avais en ma possession, soit 10 000 bouteilles.

Mais quand la réceptionniste avait vu ce nombre, elle s’était arrêtée sur ses pas, mais comme prévu, elle gardait toujours une attitude pro.

Bizarrement, elle avait dit « Avec tout cela, merci beaucoup de nous avoir aidés » avec un sourire sur le visage.

Oui, ce que j’avais livré à Lucas n’était que le dixième de ce montant.

En regardant ce montant, même Aisha avait été surprise.

Logiquement, la réaction de la réceptionniste était normale.

Comme les fioles d’huiles que j’avais amenées avec moi étaient vendues à un prix plus élevé, et comme avant de partir, je lui avais dit que j’apporterais plus d’huiles, et elle s’était encore figée sur place !

... Inutile de dire que Waffle avait été d’un grand secours ici, même si personne ne l’avait su.

Après divers événements, Waffle s’était de nouveau assis sur mon dos, et nous avions repris notre voyage vers le Labyrinthe de l’Arbre Monde.

Dans le passé, nous, la race humaine, les elfes, où n’importe quels autres individus des races bestiales, n’avaient pas enregistré la plupart des faits historiques.

L’événement le plus important fut probablement le souvenir de Ymir qui avait annihilé le pays de Wills.

Comme je le pensais quand j’en avais parlé à Fenrir, les humains n’étaient pas du tout intéressés par ces choses, comme ce qui s’était passé entre Ymir et le pays de Wills.

Il semblerait que les intérêts des Bêtes divines n’étaient centrés que sur Dieu.

... D’ailleurs, à propos de « moi », le fait d’avoir aidé Waffle était l’une des raisons pour lesquelles Dieu m’avait notifié que les 10 Bêtes divines étaient des existences non standard.

En présence de Dieu, la raison qui avait fait que je devais connaître l’existence des dix Bêtes divines, c’était parce qu’il était curieux à mon sujet.

Parce que j’avais déjà sauvé Waffle, la situation s’était avérée être la même.

Quant à savoir pourquoi Jormungandr semblait amical, c’était un peu étrange, mais j’avais tout compris après avoir plus tard écouté cette histoire.

... Oui, l’histoire partait dans une autre direction.

Alors, pourquoi Fenrir était-elle heureuse de l’affaire Amy... ?

En fait, à la sortie du conseil entre les Bêtes divines, ils sembleraient qu’ils voulaient améliorer le statut actuel des elfes.

Au-delà de ce que j’avais pensé, les actes Ymir semblaient être problématiques.

Waffle avait jeté un coup d’œil, il m’avait dit auparavant qu’Ymir avait été « grondé » avec une telle expression, et apparemment c’était une manière assez mignonne.

{Tu as bien fait, il semble que tu aies transmis le message à la jeune elfe tout en la laissant rester calme. Si Ymir fait quelque chose, je le punirai convenablement.}

D’après ses paroles, j’avais compris que Fenrir en voulait sérieusement à Ymir.

Je me demande pourquoi, mais j’étais désolé pour Ymir.

En pensant au consensus des Bêtes divines, toutes les autres bêtes étaient aussi probablement en colère contre Ymir.

... En regardant le point de vue de Ymir, je suppose qu’il aimerait s’excuser auprès d’Amy dès que possible.

S’il ne le faisait pas assez rapidement, ça détruirait probablement son image.

Si c’était le cas, même Amy n’aurait peut-être pas trop peur de lui.

{Wafu, Myne ! Regarde, regarde, je le vois, c’est l’Arbre Monde !}

Hein ? Même si Waffle l’avait dit, mais je ne le voyais pas.

Même en utilisant [Amélioration de la vue : Moyenne] sur un de mes yeux, je ne pouvais toujours pas voir la silhouette de l’Arbre Monde.

La seule chose visible était ces rues qui s’étaient transformées en ruines.

{Waffle, où l’as-tu vu ? Je ne peux pas le voir du tout...}

À ma question, Waffle avait incliné la tête avant de répondre.

{C’est devant toi, Myne, ta vue se détériore ?}

... hum, devant moi ? Devant moi...

N’y avait-il rien devant moi ?

{Wafu ?}

Il me semblait que le mieux à faire dans un moment pareil était de demander à Fenrir.

{Fenrir, Fenrir.}

{Oui ? Qu’est-ce qu’il y a ? Êtes-vous arrivé ?}

Immédiatement, Waffle était intervenu et avait expliqué la situation.

{Maman, Myne, ses yeux fonctionnent mal !}

Non non non, attendez une minute ! Ce n’est pas ça, ma vue ne s’est pas s’aggraver soudainement, ok !

{ ... Aah, serait-ce dû à la barrière de la Bête Divine qui réside dans l’Arbre Monde ? Attendez un instant, je vais parler à la Bête Divine maintenant.}

Une barrière !? Existait-il une telle chose ?

Comme on pouvait s’y attendre d’une bête divine.

... Cependant, je n’avais absolument aucune idée de quel genre de Bête Divine il s’agissait.

Je m’étais demandé de qui c’était.

J’avais arrêté de marcher tout en pensant à de telles choses, car je regardais avec mes yeux la scène devant moi qui tremblait d’une manière bizarre.

Un faible bruit de sonnerie avait retenti, et le paysage changea graduellement.

Au bout d’une minute environ, le paysage devant moi avait changé du tout au tout.

Oui, c’était ce que Waffle avait dit, c’était probablement l’Arbre Monde.

Il était énorme... c’était un arbre digne d’être appelé l’Arbre Monde, celui qui atteignait le ciel.

« C, c’est... l’Arbre Monde. »

Alors que c’était la première fois que je voyais l’Arbre de mes propres yeux, je pouvais sentir une sensation divine.

... Je pensais à la raison pour laquelle le Roi voulait lui faire une telle chose...

En regardant l’apparence de l’Arbre Monde, j’avais compris les sentiments d’Ymir.

La « colère » que devait sûrement ressentir Ymir à l’époque, ça devait être ça.

Il était inévitable de ressentir une telle émotion lorsque des êtres humains tentaient de s’emparer de l’Arbre Monde.

Eh bien, cet Arbre Monde m’avait vraiment fait penser à quelque chose.

Pendant un moment, j’avais été choqué par les sensations sacrées que l’Arbre Monde libérait, mais j’avais été inspiré par cette chaleur et j’étais revenu à moi.

{Aah, ce n’est pas le moment de se noyer dans un tel endroit. Dépêchons-nous et allons-y !}

J’avais repris mes esprits et j’avais recommencé à courir.

Même si l’arbre du monde était visible, il y avait encore une distance considérable pour arriver à ses racines.

Ce n’était pas le moment d’être distrait par ça.

Puis, en courant à toute vitesse, 3 heures s’étaient écoulées.

Finalement, Waffle et moi étions arrivés à l’Arbre sacré — à la Base de l’Arbre du Monde.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

3 commentaires

  1. Merci pour le chapitre

  2. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire