Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 124

***

Chapitre 124 : Amy est enfin là !

Aujourd’hui, Amy avait finalement quitté la Guilde et s’était installée temporairement chez moi.

Depuis cette soirée pyjama, un mois s’était écoulé.

Depuis que je l’avais sauvée de la colonie d’orcs, elle était restée cachée dans la Guilde des Aventuriers jusqu’à ce jour.

À l’origine, elle avait elle-même vécu longtemps dans la ville de Lucas.

Par conséquent, j’avais pensé qu’il n’était pas nécessaire pour la guilde de la protéger...

Mais si quelqu’un connaissait l’existence d’une elfe, le chef de guilde ne pouvait pas laisser ce cas sans surveillance.

Après tout, du point de vue du chef de guilde et d’Amy, il s’agissait probablement d’une concordance inévitable.

Lorsqu’il avait appris qu’elle m’avait été confiée par le Roi, il m’avait semblé qu’une charge avait été ôtée des épaules du chef de la guilde, car je sentais qu’il était peut-être à bout de force.

Dès que nous avions décidé de cela, la procédure du chef de guilde avait été rapide.

Après un aller-retour à chevaux, il s’était rendu au palais royal et semblait avoir eu de nombreuses réunions avec mon beau-frère au sujet des procédures après cela.

On avait aussi beaucoup parlé de la présence d’un garde autour d’elle, et il avait fallu plusieurs mois avant que soit trouvée la bonne personne.

C’était donc aujourd’hui qu’elle avait finalement été accueillie dans notre maison.

Merci, chef de la Guilde pour tout votre travail acharné, j’apprécie vraiment votre travail !

Pour l’instant, si la maison du clan avait été achevée, elle y vivrait. Malheureusement, il faudra plus d’un mois avant que cela ne soit le cas.

Néanmoins, lorsque je l’avais demandé à l’artisan, il semblerait y avoir plus d’ouvriers venant du royaume, alors il se pourrait que cela se termine un peu plus tôt.

En tout cas, elle devrait vivre avec nous pour le moment.

Même si elle était de notre côté, je ne lèverai certainement pas la main sur elle.

Après tout, la maison du clan n’était pas encore terminée, et on ne pouvait pas travailler non plus.

Si nous partions, Amy resterait seule à la maison.

Avant l’achèvement de la maison du clan, vu que l’escorte d’Amy devant arriver venant du roi n’était pas là, alors je devais l’endurer jusque-là.

... Il y avait beaucoup de choses à faire, mais jusque-là, j’avais décidé de rester avec mes femmes à la maison.

En y repensant, j’avais été occupé tout le temps depuis que j’avais acquis cette compétence.

En prenant ce temps de repos, j’avais senti que c’était bien, car j’approfondissais mes liens avec ma famille.

« Bonjour ! »

En parlant de ces choses-là avec ma famille, j’avais entendu une voix qui venait de l’entrée.

Oui, c’est sûrement Amy !

Tout en laissant Waffle monter sur ma tête, mes femmes et moi étions allés à l’entrée pour la rencontrer.

« Bonjour ! Bienvenue ! »

Comme prévu, Amy était à l’entrée... elle était accompagnée du chef de guilde.

Apparemment, l’escorte d’Amy s’était déjà réunie.

« Ooh, c’est bon ? »

Le chef de la guilde me regarda avec un regard qui signifiait :. « Hein ? Qu’est-ce qui est bon ? »

« Sa Majesté, à la demande de la Guilde, vous a affecté des gardes qui resteront près de chez vous. Par conséquent l’équipe que j’ai choisie traînera par ici. Alors s’il vous plaît, souvenez-vous-en. »

Wôw, comme on s’y attendait de Roi.

Attendez ? Mais l’escorte qui avait été choisie par le roi... serait-ce ?

Pendant que j’y réfléchissais, le chef de la Guilde avait continué à parler.

« Pour distinguer les gardes des autres personnes, ils porteront un tissu rouge sur leur bras droit. Et si c’est un type qui ne le porte pas, ce sera un voleur. »

« Mais, si le voleur s’emparait de cette information et portait un tissu rouge ? », demanda Sylphide au chef de la Guilde.

« Pour les distinguer, nous avons placé 5 objets magiques dessus. Notre tissu rouge est fait d’un tissu spécial appelé tissu des esprits. En le regardant à travers un objet magique, il aura l’air plus argenté que rouge. »

Tout en disant cela, il avait pris un objet magique de type lunettes et l’avait remis à Sylphide.

... Je vois, nous pourrions certainement le distinguer si c’était le cas.

Même s’il était le chef de la guilde... comme d’habitude vous êtes faible contre Sylphide !

Puis, après nous avoir remis ces simples objets, le chef de guilde était parti.

« Amy, bienvenue. À partir d’aujourd’hui, je suis heureux de m’occuper de toi ! »

Après qu’Aisha lui ait parlé, elle avait dit à Amy d’aller s’installer à l’intérieur de la maison.

Peut-être parce qu’elle était venue l’autre jour, elle était entrée dans la maison et avait commencé à discuter avec Aisha.

... Oui, une bonne amie, en effet.

Puisqu’elles vivront ensemble pendant un certain temps, ce serait gênant si elles étaient trop distantes...

C’était une bonne idée d’avoir organisé cette soirée pyjama !

« Eh bien, s’il vous plaît, utilisez cette pièce ! Je l’ai nettoyée à fond, alors je vous en prie, soyez soulagée ! »

Le niveau de compétence de [nettoyage] avait augmenté de deux niveaux, c’était dû au fait que j’avais nettoyé la chambre avec tout ce que j’avais.

Ma maison n’était en aucun cas un bon hôtel.

Vieillotte... Je ne savais pas si cette expression était correcte pour les elfes, mais une femme qui n’était pas une membre de ma famille allait y rester un certain temps.

Même si ce n’était pas une chambre luxueuse, j’aimerais qu’elle passe un agréable séjour !

D’ailleurs, Waffle avait également participé à divers nettoyages à l’aide d’un chiffon à poussière.

En agitant la queue, voir Waffle avec un chiffon à poussière tout en se déplaçant pour nettoyer était toujours aussi mignon !

J’avais régulièrement sorti les meubles qu’Amy avait apportés de l’intérieur de mon sac de rangement.

J’avais aidé à ranger les grands meubles, mais quand il s’agissait de ranger de petits objets comme des vêtements, Waffle et moi avions décidé de retourner dans le salon.

Quant à cela, comme prévu, nous ne pouvions rien y faire.

Après cela, c’était peut-être dû à l’influence de la soirée pyjama précédente, mais il semblerait qu’Amy se soit aussi habituée à nous.

J’avais commencé à préparer les repas avec mes deux femmes.

« Je peux faire quelque chose pour vous aider ? »

C’était ce que j’avais demandé...

« Cher mari, tu peux aller là-bas et t’asseoir ! »

C’est ce qu’elles m’avaient dit, alors j’avais attendu tranquillement.

Mais je n’arrivais pas à me calmer.

Quoi qu’il en soit, les affaires d’Amy étaient-elles enfin réglées ?

Je n’avais pas entendu tous les détails de son histoire de sa part, mais cela avait dû être douloureux pour elle.

Faisons de notre mieux pour guérir ses blessures, même si c’était juste un peu.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

Un commentaire

  1. Merci pour le chap ^^

Laisser un commentaire