Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 117

***

Chapitre 117 : Extra bonus – La requête de Sylphide (2)

(NDT Ce chapitre et le précédent sont une commémoration pour le 100e chapitre. L’action se situant au niveau du chapitre 115, ils seront volontairement placés après.)

« ... J’ai déjà vu ce plafond. »

Cet endroit était l’une des chambres du Pavillon de la Cloche d’Argent, une auberge de grande classe située dans la ville du labyrinthe Adol, où j’avais autrefois séjourné avec Aisha.

En outre, c’était exactement la même chambre, donc il était évident que je l’avais déjà vu.

Mais cette fois, la personne complètement endormie à côté de moi était... mon autre épouse, Sylphide.

Avec son fort désir, nous étions venus à la ville d’Adol pour un rendez-vous amoureux. Et à cause de son fort désir, nous logions dans cette auberge haut de gamme, le Pavillon de la Cloche d’Argent.

C’est parce qu’elle répétait qu’elle voulait connaître ce qu’Aisha, qui était aussi ma femme, avait expérimenté. Elle était sûrement satisfaite de ça, non ?

Afin de me réveiller complètement, j’avais laissé échapper un « Hmm... » pendant que je m’étirais, tout en regardant le visage endormi de Sylphide.

Si Aisha était le type même de la beauté craquante, alors Sylphide était plutôt du type calme.

Alors que je ressentais l’écart entre son attitude habituelle, j’avais entendu des murmures, comme si elle parlait en dormant. Cela me faisait encore plus ressentir à quel point elle était adorable.

Je me sentais vraiment heureux d’avoir pu réellement obtenir une telle beauté en tant qu’épouse.

... Maintenant, prenons mon bain quotidien du matin.

Afin de ne pas la réveiller de son bon sommeil, je m’étais lentement glissé hors du lit. Alors que je me glissais dehors, j’avais replacé un peu le couvre-lit, car la moitié supérieure de Sylphide était exposée.

J’en avais vu assez hier soir, mais j’avais dégluti par réflexe comme j’étais fasciné.

Le corps trempé de la princesse chevalière était d’une splendide proportion, on pourrait dire que c’était pour ainsi dire une œuvre d’art.

« Non, non, je ne dois pas trop longtemps regarder !! Entrons rapidement dans le bain. »

Je ne devais pas avoir envie de le faire si tôt le matin ! Et ainsi, je m’étais précipité vers le bain.

Parce que le Pavillon de la Cloche d’Argent était une auberge de grande classe, son bain utilisait un objet magique pour le réchauffer et retenir cette chaleur.

Pour cette raison, les bains dans les chambres utilisées étaient constamment chauffés.

Cela aidait vraiment dans des moments comme celui-ci, quand j’avais urgemment besoin d’entrer dans le bain. Après tout, celle de ma maison avait besoin de temps pour se réchauffer.

Versant de l’eau chaude à partir de ma tête, j’avais frotté pour nettoyer mon corps. J’avais emporté l’image du corps nu de Sylphide dans mon esprit avec la saleté sur mon corps.

« Pfffouu. »

Je m’étais calmé, puis j’avais décidé de plonger dans le bain jusqu’à mes épaules.

... En y pensant, la dernière fois, c’était à ce moment qu’Aisha avait fait irruption ici.

« Mon chéri ! Bonjour !! Je viens te rincer le dos ! »

... Aah, comme je m’y attendais !

Bien que nous ayons souvent des rapports sexuels, n’es-tu pas un peu trop audacieuse maintenant, Sylphide ?

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

En fin de compte, même si j’avais essayé d’étouffer mon enthousiasme, tout était en vain...

Comme toujours, nous étions arrivés justes à temps pour le petit déjeuner et nous avions mangé pendant que j’étais immergé dans le dégoût de soi. Au contraire, Sylphide mangeait en fredonnant de bonne humeur.

« ~ ♪ »

Aah, les regards environnants faisaient mal...

« ... Sylphide, allons au Donjon une fois que nous aurons fini de manger. »

« Oui ! Je suis vraiment impatiente d’y être ! »

Après avoir terminé notre repas, nous avions remercié la propriétaire avant de quitter le Pavillon de la Cloche d’Argent, et avions décidé de nous diriger vers le Donjon de la force.

Alors que nous avions atteint l’entrée du donjon, tout comme la dernière fois, il y avait un chevalier à la réception. Il semblerait que ce chevalier soit différent de celui d’avant.

« !? »

Regardant le visage de Sylphide, le chevalier se mit au garde-à-vous instinctivement et l’appela.

« Votre Altesse Sylphide ! »

« Aah, bon travail. Vous n’avez pas besoin d’être si respectueux envers moi, vous savez ? Après tout, je suis déjà mariée et je ne suis plus une princesse. »

Même si elle avait dit cela, du point de vue du chevalier, il n’était pas déraisonnable de lui obéir avec respect. Nous devrions entrer rapidement et soulager le chevalier de son anxiété.

« Bonne après-midi ! Est-ce qu’il est possible pour nous d’entrer ? »

Comme avant, nous avions rempli le formulaire à la réception et l’avions remis au chevalier.

« ... Tout est en ordre, s’il vous plaît prenez ça. »

En recevant une plaque de métal, nous avions fini nos préparatifs pour entrer.

Quand j’avais essayé d’appeler Sylphide : « Maintenant, allons-y ! » Le chevalier nous avait appelés pour que nous nous arrêtions.

« Votre Altesse, si cela vous convient, nous voudrions envoyer un garde du corps tout au long... »

Aah, je vois.

Avant cela, c’était juste moi et Aisha, donc il n’y avait pas de demande. Cependant, si j’étais avec Sylphide, alors c’était naturel, n’est-ce pas ?

Même si elle s’appelait la princesse chevalière, Sylphide faisait toujours partie de la famille royale. Bien qu’il puisse être vrai qu’elle soit mariée, en réalité, cela n’était pas quelque chose d’aussi simple.

Du point de vue des chevaliers, si le moindre accident se produisait, et que cela touchait Sylphide, cela deviendrait un désastre. La demande d’avoir un garde du corps était dans un sens fondée.

« Non, je l’apprécie, mais ce n’est pas nécessaire. Il n’y aura pas de problèmes si j’y vais uniquement avec mon mari. »

Même si Sylphide l’avait clairement rejeté, le chevalier avait refusé de reculer alors qu’il avait dit « S’il vous plaît ». Le dialogue continua pendant un moment, mais à la fin, le chevalier recula à contrecœur devant le regard colérique de Sylphide.

« ... Je suis enfin en rendez-vous avec mon mari. Alors pourquoi dois-je y aller avec un garde du corps. »

En marmonnant ça, j’avais saisi la main de Sylphide et nous étions entrés dans le labyrinthe.

***

#Donjon de la force, 1er étage

Nous étions arrivés devant la salle du boss du 1er étage en un clin d’œil.

Avant ça, Sylphide avait tué instantanément les slimes qui étaient apparus au cours du trajet.

Je n’avais pas participé à la bataille et je n’avais rien fait d’autre que de rassembler des « compétences de type continu ».

Comme d’habitude, je les avais collés sur des cailloux et je les avais mis dans des sacs de rangement, comme m’avait demandé Sylphide.

« Chéri, que sont ces cailloux ? »

« Aah, je colle temporairement les compétences que je leur ai coupées. »

« ... Fufu, je vois ! Mn ? En y réfléchissant, ces pierres sont placées dans le bain, non ? »

Comme prévu, elle avait remarqué l’existence des cailloux... Bien sûr, vous vous poseriez des questions si vous voyez des cailloux placés dans la salle de bain.

Aisha les avait aussi sûrement remarqués.

Je lui avais expliqué que c’était quelque chose avec une compétence de type continu ainsi que c’était comme ça que j’avais mis de l’eau chaude dans le bain.

« !! De telles compétences existent !? »

Bien sûr, elle était surprise. Moi-même avais été surpris quand je l’avais vu pour la première fois...

J’avais remis un caillou avec [continue : Eau] à Sylphide.

« Prends ceci. »

« C’est vrai ! L’eau en sort peu à peu !! Est-ce... l’eau dite magique ? Je pensais que c’était certainement de l’eau que tu avais produite à l’aide d’une compétence, mais... »

Finissant notre conversation, nous nous étions précipités dans la salle du boss.

Nom : Slime Exusia

Niveau : 16

Race : Race des Slimes

Sexe : Aucun

[Compétence] [Capacité]

Prison Mollusque

Au moment où nous étions entrés dans la salle du boss, Sylphide avait visé le boss et s’était mise à courir vers lui.

Aah, tu n’avais pas besoin d’aller aussi loin pour imiter Aisha !

Dans la panique j’avais volé sa capacité, et je l’avais collé sur un caillou.

Il se pourrait qu’il puisse y avoir un objet lâché spécifiquement pour moi ! Avant que Sylphide ne l’ait vaincu, donnons un coup.

Si je faisais cela, nous pourrions obtenir quelque chose de bien avec [Probabilité]. J’avais donc ramassé un caillou, et j’avais lancé [Doigt balistique] sur le Slime Exusia.

En même temps que le caillou le frappait, je pouvais voir Sylphide en train d’utiliser [Art martial : Épée tranchante].

Ah, il était mort...

C’était une mort en un coup, hein.

Eh bien, je suppose que c’était naturel, vu qu’elle avait utilisé une arme aussi forte que l’épée Linus pour activer [Art Martial : Épée tranchante].

Hm ? ... Attends une minute, l’épée Linus ?

« Et voilà ! Chéri ! J’ai battu le boss en un coup ! »

Bombant avec fierté sa poitrine, Sylphide avait souri et m’appela.

« Oui, je l’ai vu ! Tu étais vraiment forte !! »

En disant ça, j’avais couru vers Sylphide.

« Regarde ! »

En disant cela, elle tenait « l’huile d’Exusia » et « la cape d’Exusia » dans ses deux mains et me les avait montrées.

Eh oui, la compétence [Probabilité] nous avait probablement donné un coup de main, non ? Avec cela, je pouvais remettre « la cape d’Exusia » à Aisha et Sylphide !

« Sylphide, tu devrais prendre les deux ! Puis tu partagerais et utiliseras l’huile avec Aisha, d’accord ? »

« Oui, je comprends ! »

« À propos, Sylphide, j’ai oublié de le dire, mais... Cette épée de Linus a en fait un art martial exclusif attaché à elle. C’est ce qu’on appelle [Art martial : Sacrifice Double]. »

« Ooh !! »

Pour une raison inconnue, Sylphide balança joyeusement l’épée Linus devant elle.

Après tout, c’était un objet lâché par le Troll Gazer... C’était à l’origine un monstre qui ne pouvait être vaincu que par plusieurs groupes.

Eh bien, je supposais que c’était une arme de première classe, ce qui, dans un sens, était naturel.

« Très bien, Chéri ! Passons à la suite, le suivant !! »

Sylphide était étrangement excitée, n’est-ce pas...

« Oui, eh bien, allons à B1. »

***

#Donjon de la force, B1

Mis à part la collecte de compétences, il n’y avait rien de rentable dans notre voyage à cet étage aussi.

Dirigeons-nous rapidement vers la salle du boss.

Si nous étions chanceux, nous pourrions obtenir une autre paire de chaussures améliorant les déplacements ! Dans ce cas, je pourrais aussi les utiliser.

Tel étant le cas, nous nous étions dirigés vers la salle du boss par la force brute.

La dernière fois, il y avait Aisha comme attaquante principale à longue distance, et il y avait le fait que c’était notre première fois ici, donc nous avions procédé prudemment. Mais cette fois, ma partenaire était Sylphide, qui pratiquait le combat rapproché.

Tout en utilisant [Détection de présence : grande], nous avions rapidement couru dans les couloirs et s’il y avait la présence d’un ennemi, il mourrait sous nos lames.

Nous nous étions même approchés d’un ogre de force au moment où il avait utilisé [fracas rocheux], et on l’avait tué instantanément avec les arts martiaux, donc ce n’était pas quelque chose de miraculeux.

Mes poignards et l’épée de Linus de Sylphide étaient des armes issues d’un Donjon, donc elles avaient un pouvoir écrasant.

« Ouf, comme prévu, je suis un peu fatiguée. »

« ... Oui, nous serons dans la salle du boss dans un moment, alors prenons un peu de repos là-bas. »

Après quelques minutes, nous n’avions heureusement pas affronté les monstres et étions finalement arrivés à la salle des boss.

... Hein ? D’une certaine manière, cela ressemble à du déjà vu.

« Hm ? Chéri... beaucoup de gens sont rassemblés ici pour une raison inconnue, non ? »

Quand j’avais jeté un coup d’œil dans la zone... le groupe que j’avais trouvé là était celui de... Cass, la « tempête de sable flamboyante ».

Cela signifiait-il qu’ils n’avaient pas eu de chaussures accélératrices depuis la dernière fois !? Attends un peu ? Cela faisait si longtemps et vous ne les aviez toujours pas ?

Cass qui nous avait remarqués nous avait appelés.

« Oh ? Le garçon d’avant et... hm ? Si ce n’est pas Mademoiselle la princesse chevalière ? Mais que fait une princesse dans un tel endroit ? Et comment va Aisha ? »

Cass m’avait rapidement posé quelques questions. Eh bien, vous seriez normalement surpris, mais pas au niveau du chevalier à l’entrée...

« Hm, Monsieur Cass, hein ? En y réfléchissant, Aisha m’avait dit que vous étiez venu ici pour obtenir des chaussures accélératrices... »

Après que Sylphide l’ait dit, le visage effrayant de Cass se déforma encore plus.

« Aah, nous jouons vraiment de malchance... Nous n’avons jamais rencontré une Cocka Grice. Cela va faire presque un mois que nous sommes ici, hein... »

... Aisha avait dit qu’il n’y avait pas besoin de s’en soucier, mais c’était vraiment gênant. Ses membres du clan semblent également être moins fougueux qu’avant.

« Mais, est-ce que vous visez à vaincre le boss ? On dirait qu’il n’y a plus que vous deux, même si... »

« Oui, notre but est de continuer jusqu’au boss de l’étage suivant. »

Quand Sylphide l’avait annoncé ainsi, Cass avait crié.

« Qu’est-ce que vous avez dit !!? Le boss de l’étage suivant est... un Troll Gazer, n’est-ce pas ? Mademoiselle, êtes-vous folle ? Ce boss n’est pas quelque chose que vous pouvez réussir à battre avec des trucs bon marché, vous savez ! Si vous ne tuez pas d’un seul coup avec une puissance écrasante, il récupérera immédiatement. C’est absolument impossible avec seulement deux personnes !! Il est impossible même de l’essayer. »

« Non, eh bien ! La dernière fois, mon chéri et Aisha l’ont bien vaincu à eux deux, vous savez ? Cette épée en est la preuve, c’est un objet lâché du Troll Gazer. »

« Quoi !? »

Après que Cass eut jeté un rapide coup d’œil à l’épée de Linus, il me regarda avec des yeux étonnés.

Oui, je me sentais un peu mal à l’aise...

« Qui diable êtes-vous... ? Hm ? Attendez, n’avez-vous pas dit mon chéri ? Êtes-vous mariée, Mademoiselle ? »

« Aah, Aisha et moi venons de l’épouser. En outre, à nous trois, nous établissont un clan. Cordialement, Cass »

« ... Vous avez pris l’Archère Sacrée et la Princesse Chevalière comme épouses, dites-vous ? ... Vous avez dû faire du bon travail pour que Sire Alto et le Roi vous approuvent. »

... Aah, je vois. S’ils s’étaient enfermés ici depuis un mois, alors il n’était pas étrange qu’il ne sache pas pour notre mariage.

« Ah ! Cass, vous devriez rapidement trouver une bonne épouse et vous marier. Le mariage est bon, vous savez, puisque votre corps et votre âme s’enrichiront ! »

« Guh. »

Hein ? Si je me souvenais bien, Cass avait 33 ans, mais il semblerait qu’il soit célibataire. Le fait de dire cela ouvertement... Sylphide, n’était-ce pas une mauvaise déclaration ?

Il semblait avoir laissé sortir un « Guh », alors n’était-il pas dérangé à ce sujet ?

B-Bien, maintenant, je devrais changer de sujet !

« Puisque vous semblez prendre une pause, est-ce que ça vous convient que nous puissions y entrer en premier ? »

« ... Oui, ça ne me dérange pas. C’est arrivé avant, donc je pense que tout ira bien, mais attention. J’ai vu beaucoup d’individus qui ont perdu la vie à cause de leur fierté. »

« Oui ! Merci beaucoup ! »

Je l’avais vivement remercié, puis j’avais saisi la main de Sylphide et je m’étais dirigé vers la salle du boss à pas rapides. Et puis, avec une voix douce

« ... Sylphide, tu ne peux pas faire ça ! Cass pourrait s’inquiéter avec ton histoire de mariage, tu sais ? »

« Hm ? Est-ce possible ? Oui, cela semblait certainement être le cas. Non, désolé, il semblerait que j’ai été un peu trop extatique... »

La « tempête de sable flamboyante » nous avait regardés avec des yeux comme s’il disait : « Ne dites pas de choses inutiles ».

Tout en nous excusant dans mon esprit, nous nous étions précipités dans la salle du boss.

Nom : Cocka Grice

Niveau : 37

Race : Oiseaux

Le genre : —

[Compétence]

Hâte

[Aptitude]

Plume volante

Pétrification

...

Je suis vraiment désolé, Cass.

« Hm ? N’est-ce pas ce que vise Cass ? »

Oui, aucun doute à ce sujet, pour l’instant, volons sa compétence et ses aptitudes.

« J’ai déjà volé ses compétences gênantes, donc nous pouvons y aller n’importe quand. »

« Compris, Chéri. »

En disant cela, Sylphide avait préparé son épée de Linus. Comme avant, j’avais pris l’initiative avec de la magie.

« Eh bien, Sylphide. Rentre-lui dedans après que je l’ai attaqué de manière préventive avec de la magie, d’accord ? »

« Compris »

En activant [Sorcellerie extrême de niveau 2], j’avais lancé [Magie de Feu] comme avant.

Après que la [Magie de Feu] avait touchée sa cible, Sylphide avait chargé en direction de la Cocka Grice enragée. Le corps de Sylphide brillait d’une lumière pâle provenant de l’activation d’une compétence.

La Cocka Grice frappa avec son bec acéré, mais Sylphide l’intercepta avec l’épée de Linus sans l’esquiver.

« Prends ceci ! [Art martial : Sacrifice Double] !! »

Avec le cri de Sylphide, une lumière vert-émeraude brillait sur l’épée de Linus, le visage de la Cocka Grice ainsi que son bec avait été coupé en deux.

Le combat ne s’était pas arrêté là, car l’épée qui avait été levée très haut tomba à une vitesse élevée et heurta la base de la gorge.

En conséquence, la partie au-dessus de son cou avait été envoyée dans un vol plané, et son grand corps avait dégringolé sur le sol avec un bruit sourd.

« ... C’est la première fois que je te vois te battre sérieusement, mais c’est différent de ce que je pensais... »

Oui, je pensais que son style de combat serait plus magnifique, mais si je devais le dire, alors cela dégageait une image de force brute. Vous pouvez même dire qu’elle se battait en se basant sur ses compétences, mais contrairement à moi, elle avait les bases du combat, donc elle ne faisait pas de mouvements inutiles.

Mémorisons la façon dont elle avait bougé son corps. Ça pourra sûrement être utile pour moi.

« Voilà ! Chéri ! Je l’ai vaincu ! »

Avec un large sourire, elle m’avait agité la main.

« Oui, bon travail ! Comme prévu de la princesse chevalière ! »

En entendant mes mots, Sylphide m’avait montré un sourire ravi. C’était vraiment un super sourire ! Je l’aime de plus en plus !!

En pensant à une telle chose, j’avais entreposé le cadavre du Cocka Grice.

Ensuite, voyons voir les objets...

Et ce qui venait de tomber...

Nom : Soulier céleste

Agilité : +25

Grade : Ultra

Attribut : Vent

Effets spéciaux : Vitesse de déplacement 3x

Marcher dans l’air

De plus, il y en avait deux...

[Probabilité de niveau 2] était incroyable.

Ah, attends un peu. Nous avions maintenant trois paires de Souliers célestes, ce qui signifiait que les chaussures accélératrices d’Aisha étaient inutiles maintenant, non ?

... Je me demandais si je devrais les vendre à Cass.

Être dans un tel endroit pendant un mois était probablement dur pour le mental.

Oui, une fois que nous aurions vaincu le prochain boss, le Troll Gazer, j’allais essayer de lui en parler.

« Très bien, le prochain niveau sera le dernier ! Faisons de notre mieux sans perdre notre attention. »

***

#Donjon de la force, B2

J’avais utilisé la [Régénération], [Œil magique du choc] et [Bras puissant : extrême] sur cet étage.

Toutes étaient des Compétences utiles, et comme nous étions arrivés ici, je pensais que je devrais en avoir autant que possible.

Nous avions foncé directement vers la salle du boss, mais avec la [Détection de présence : Grande] et [Amélioration de la vue : Modérée], nous avions évité les batailles du mieux que nous pouvions et j’avais seulement volé des compétences.

Ainsi, nos combats avaient été réduits au minimum et nous étions finalement arrivés devant la salle du boss. Au fond, je ne m’étais presque pas battu cette fois-ci.

Sylphide avait tué les monstres qui étaient apparus. J’avais seulement entassé leurs cadavres dans le sac de rangement.

Cependant, j’allais devoir me battre de toutes mes forces contre ce boss.

D’une manière ou d’une autre, Sylphide semblait maintenant pouvoir affronter le Troll Gazer, mais nous ne pouvions pas laisser tomber notre garde. Après tout, Cass l’avait déjà dit avant.

« Sylphide, je vais me battre à pleine puissance contre ce boss. Je vais utiliser la même compétence que j’ai utilisée pour vaincre le Roi Orc, alors, peux-tu rester derrière cette fois ? »

« Oui, compris. »

Bien, allons-y alors.

Nom : Troll Magister

Niveau : 46

Course : Race démoniaque

Sexe : ♀

[Compétence]

Ultra Régénération

Œil magique de la paralysie

Magie Unique : Foudre

Sorcellerie extrême

[Aptitude]

Aucun

« Fua !? »

Qu’est-ce que c’était !? Ce n’était pas un Troll Gazer !

Était-ce peut-être un boss rare ?

... Que diable pouvait-être un Troll Magister ? À en juger par ses compétences, c’était probablement un type de troll magicien ?

C’était extrêmement gênant. Je pensais maintenant que j’aurais du mal à m’en approcher, encore moins à me battre au corps à corps, et il me semblerait que je ne serai pas capable de bouger si j’étais touché par l’Œil magique de paralysie.

C’était difficile, je ne gagnerais pas si j’y allais directement...

Eh bien, pour l’instant, j’allais voler sa compétence. Tant que je volais ses compétences, alors ce ne sera pas très différent d’un Troll normal.

« ... Sylphide, ça a l’air d’être un boss rare. Je l’ai évalué, et c’est un Troll Magister. »

« ... Je n’en ai jamais entendu parler. »

« Pour l’instant, j’irai. »

J’avais confirmé que Sylphide avait pris un peu de distance, et j’avais utilisé mes compétences en une seule fois.

[Amélioration du corps : Large] [Amélioration de la force du bras : Extrême] [Amélioration de la force de la jambe : Petite] [Bras fort : Extrême] [Bras fort : Saint] [Augmentation de la force]

Tout mon corps était enveloppé de lumière comme une flamme pâle.

J’avais ensuite créé mes épées jumelles avec [Réalisation], et j’avais immédiatement commencé à courir vers le Troll Magister après ça.

Le Troll Magister qui m’avait remarqué essayait probablement d’utiliser ses compétences. Comme rien ne s’était passé quand il avait soulevé son bras au-dessus, ses mouvements s’étaient arrêtés.

J’avais activé l’[Œil magique de choc], et alors que mon adversaire était chancelant, je m’étais précipité au corps à corps en un seul mouvement.

« Prends ça ! [Art Martial : Éclat du requin] !! »

Tout comme le Troll Gazer, un bruit d’explosion avait retenti et il fut coupé en deux.

En regardant mes épées jumelles qui avaient disparu avec un peu de lumière, j’avais ensuite stocké le cadavre du Troll Magister.

« Ouf, je me demande si Son Altesse Lewis va me l’acheter. »

Tout en marmonnant une telle chose, j’ai vérifié les objets abandonnés.

Nom : Fourche de Linus

Attaque : + 60

Grade : Ultra

Attribut : Lumière

Efficace contre : Fantôme

Art martial : Impact de Rominias

... C’est une lance de grade ultra. Cela avait également un art martial exclusif.

Je n’avais personne qui utilise une lance dans ma famille. Gardons-la en stock pour l’instant.

« Ouf, merci pour ton travail acharné ! »

« ... Ton pouvoir est aussi terrifiant que d’habitude... Je pensais que je mettais un peu rapproché de toi, mais... j’ai encore un long chemin à faire. »

Pour l’instant, nous avions atteint notre objectif. Arrêtons-nous à l’endroit où se trouve Cass et retournons à l’auberge.

Puisque nous restions toute la journée, cette fois, j’avais payé deux jours à l’avance.

 

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Nous nous étions joints à Sylphide et nous avions marché jusqu’au Pavillon de la Cloche d’Argent.

... Pour une raison inconnue, les individus de la « tempête du sable flamboyante » avec Cass qui les dirigeait nous suivaient à notre suite derrière nous.

Après en avoir fini avec le boss, nous nous étions transportés à un endroit un peu plus éloigné de la salle du boss de B1 avec [Magie Unique : Espace-temps]. Après que nous avions parlé de la vente des Chaussures accélératrices à Cass, il accepta avec reconnaissance jusqu’au point d’en être surpris.

Peu de temps après, nous nous étions arrangés pour qu’ils puissent venir les chercher chez moi à Lucas, et nous nous étions séparés... ou alors nous étions supposés le faire...

Les membres de la « tempête du sable flamboyante » qui avaient entendu qu’ils n’avaient plus besoin de rester dans le donjon avaient quitté le donjon avec nous.

Quand nous avions dit que nous allions retourner au pavillon de la Cloche d’Argent, ils avaient commencé à dire : « Restons aussi là-bas », et voici le résultat.

Cass avait aussi probablement enduré beaucoup de stress. Il avait commencé à parler à Sylphide et moi.

C’est un secret qu’à la fin, Sylphide était vraiment enragée en elle et elle les avait un peu chassés.

 

◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇

Alors que nous étions tous les deux plongés dans le bain, nous parlions des événements d’aujourd’hui.

« Ouf, ma fatigue s’en va. »

« Oui, c’est réellement le cas. »

« Comment te sens-tu ? Es-tu satisfaite maintenant ? »

Alors que je lui avais demandé ça, Sylphide avait largement souri et avait dit : « Oui, je suis satisfaite ! »

Bien, il n’y avait rien de plus heureux pour un mari qu’une femme lui dise ça !

Après cela, nous avions lavé le dos de l’autre, et après avoir rigolé pendant un moment, nous étions sortis du bain.

Après notre bain, nous avions naturellement dormi ensemble.

... C’était vraiment divin.

Nom : Sylphide Fortuna

Race : Humain

Niveau : 28 (28 → 69) Montée de niveau !

Sexe : Féminin

Âge : 19 ans

Occupation : Princesse Chevalière | Changement de Statut !

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

6 commentaires

  1. Merci pour le chap ^^

  2. Le dernier mot du chapitre ''changement'' veut dire qu'elle augmente de niveau ?

  3. Non, c'est un changement de statut vu son mariage et autre. C'est que son occupation a changer par rapport à avant, et même si il est sous le même nom, c'est pour marquer ça.
    Disons, il y a des choses étranges comme ça, comme le fait qu'elle veut plus se faire appeler princesse, alors que le fait d'être mariée ne change pas ce fait.

  4. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire