Vivre dans ce monde avec la compétence Couper & Coller – Chapitre 102

***

Chapitre 102 : Le secret de la jeune femme (1)

« ... Hmm ? Donc, tout ce bruit a été causé par Aisha. »

Le chef de guilde avait parlé avec un soupçon de mécontentement mélangé dans ses paroles. Puis, il avait crié à la bande d’aventuriers qui se trouvait dans la zone.

« Vous, bâtards, vous feriez mieux de déguerpir à l’instant ! Vous faites beaucoup de bruit ! »

Comme attendu du chef de guilde ! Avec une seule phrase, les aventuriers aux allures de cuire qui faisaient du bruit se calmèrent tout à coup !

« ... Bien, vous devez avoir des affaires à voir avec moi pour venir ici ? De quoi avez-vous besoin ? »

Peut-être que c’était parce que les environs étaient calmes, je m’étais un peu calmé. Laissant tomber nos mains, Aisha s’avança et commença à parler.

« ... Tout d’abord, s’il vous plaît jetez un coup d’œil à ça. »

Aisha avait remis la lettre scellée qui avait été confiée par le roi au chef de guilde. Naturellement, la lettre était soigneusement scellée avec de la cire d’abeille royale.

« Hmm, une lettre... heu ? C’est de... quoi !? Sa Majesté le roi !!? Ce sceau est sans aucun doute celui de la famille royale, et d’ailleurs, Aisha n’essaierait pas de me tromper... ce qui signifie alors que c’est une lettre officielle de Sa Majesté elle-même ! »

La personne qui avait écrit cette lettre était la personne la plus importante de ce pays.

... De toute évidence, il était choqué.

Même pour quelqu’un comme moi, si Sylphide devait m’envoyer une lettre avant notre rencontre, j’étais sûr que j’aurais eu la même réaction que lui.

Non, attends, étant donné ma position, j’étais à peu près sûr que cela sera même choquant.

« Au Chef de la guilde, oh, mon nom était écrit à l’intérieur. »

Même si j’avais déjà reçu une lettre de Sa Majesté, d’une manière ou d’une autre, cela ne semblait pas étrange du tout.

« Eh ? Aah... !? Vo-Votre Altesse, Sylphide !? Votre Altesse est-elle présente maintenant !? »

Parce qu’Aisha avait pris l’initiative, Sylphide avait été un peu laissée pour compte.

Compte tenu des circonstances au sein de la Guilde il y avait un instant, je suppose qu’il n’avait pas eu le temps pour observer calmement son environnement.

« ... Aaah, je vois ! Votre Altesse, félicitations pour votre récent mariage. »

« Aah, merci. Plus important encore, même si je n’en ai pas été informé spécifiquement, j’ai entendu dire que c’était une affaire importante. Je voudrais en discuter dans un endroit discret, cela vous dérangerait-il ? »

« Certainement pas. S’il vous plaît, suivez-moi. »

Le chef de guilde avait immédiatement accepté la demande de Sylphide, nous guidant lui-même volontairement.

Ensuite, nous avions été conduits dans un bureau qui ressemblait à une salle de réunion où seul le chef de guilde pouvait entrer.

« Si nous sommes ici, personne ne pourra écouter nos conversations. S’il vous plaît, asseyez-vous ici. »

Quand nous étions entrés dans la pièce, on nous avait donné des chaises luxueuses afin que les visiteurs puissent s’asseoir.

Une fois assis, le chef de guilde avait sorti à nouveau la lettre scellée qui lui avait été remise par Aisha du roi et il avait lu le contenu à voix haute.

« ... Donc, sans plus tarder. »

Comme prévu, même le chef de guilde, en traitant avec Sylphide, changeait son ton décontracté habituel en une manière polie.

En voyant le chef de guilde, je devrais aussi me rappeler de faire attention à la façon dont j’interagissais avec les autres...

Compte tenu des positions d’Aisha et de Sylphide, le représentant de notre clan serait probablement... moi.

Si cela devait arriver, je pariais que je devrais aussi me souvenir de ces correspondances et de ces formulations.

C’est pourquoi c’était une chance rare ! La façon dont le chef de guilde parlait, je devrais l’observer de près et apprendre de lui.

« ... Hmm, je vois... C’était un rapport envoyé de la capitale précédemment. Sa majesté a aussi radicalement... elle y a réfléchi... D’accord, j’ai parfaitement compris la situation. Allons chercher Amy tout de suite. »

Le chef de la guilde avait dit cela puis il se leva de son siège et sortit rapidement du bureau.

À en juger par ce qu’il avait dit, le chef de guilde était probablement allé chercher Amy.

Ainsi, alors que 5 minutes s’étaient à peine écoulées, la fille que j’avais précédemment sauvée de la colonie d’orcs était avec le chef de guilde. Lui et Amy étaient revenus au bureau.

« ... Merci beaucoup de m’avoir sauvée l’autre jour. »

Amy s’était approchée de nous et nous avait remerciés tout en inclinant la tête amplement. Elle semblait nerveuse, probablement parce qu’elle avait été soudainement appelée pour nous rencontrer.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu Amy. Elle avait les cheveux bruns attachés sous forme d’une queue de cheval et avait des lunettes très épaisses qui n’étaient pas là avant quand nous l’avions sauvée.

Avant cela, j’étais concentré à combattre ces orcs, donc je n’avais pas eu l’occasion de la regarder de près à ce moment-là...

Si les lunettes n’étaient pas là, je pensais qu’elle avait un joli visage mignon.

Elle aurait pu enlever ses lunettes...

Eh bien ! Puisque j’avais Aisha et Sylphide qui étaient réputées comme des beautés de mon côté, je ne tomberais pas amoureux des autres.

En pensant à de telles choses triviales, Waffle m’avait soudainement parlé à travers la télépathie.

À en juger par les regards de Sylphide et Aisha, il semblerait qu’il ne me parlait qu’à moi.

{Myne, elle a l’air de... elle utilise la magie.}

{Parles-tu d’elle ?}

{Oui, tout à fait ! Wafu !}

{Sais-tu quel genre de magie elle pourrait utiliser ?}

{Hmmm, je ne sais pas ce que c’est...}

Une personne utilisant de la magie... était-il en train de me dire qu’Amy était capable d’utiliser la magie ? Ou était-ce quelqu’un qui utilisait de la magie sur elle ?

... Malgré tout, je devrais être un peu méfiant d’elle.

Mais, comme prévu de Waffle ! Tu es incroyable, Waffle !!

Je me demandais s’il avait entendu mes pensées, mais il remuait la queue à une vitesse incroyable. En parlant de ça, il était visiblement au-dessus de ma tête, alors sa queue cognait contre ma nuque. Mais ce n’était pas comme si cela faisait mal ou quoi que ce soit d’autre, alors cela ne me dérangeait certainement pas.

Aah, on avait l’impression que le remue-ménage avait beaucoup augmenté...

Après qu’Amy se soit présentée, j’avais doucement tenu Waffle du haut de ma tête, et je m’étais brièvement incliné.

Il semblait qu’un peu de tension s’était levée alors qu’elle regardait Waffle qui me collait désespérément.

« Eh bien ! Puisqu’Amy est arrivée, devrions-nous continuer notre discussion ? »

Le chef de guilde avait parlé à Sylphide.

Sylphide avait alors informé le chef de guilde, et avait incité Aisha à poursuivre l’histoire.

« Tout d’abord, je devrais parler de notre situation actuelle. »

Aisha avait commencé à parler de notre mariage, puis de la création de notre clan.

L’établissement de notre Clan avait été officiellement reconnu par le pays, aussi bien que le fait que l’on avait choisi la ville de Lucas comme base pour mener nos activités.

Pour finir, elle parla de la construction de notre maison de clan. Elle avait parlé lentement de toutes ces choses jusqu’ici dans l’ordre.

Puis, le sujet s’était finalement déplacé vers le sujet principal.

« ... Voici où en est la situation jusqu’ici. »

Après avoir fini de parler d’une traite, Aisha regarda Amy et voulut l’entendre donner son opinion. Peut-être que c’était à cause des effets de l’apparence de Waffle, mais elle n’était pas particulièrement nerveuse alors qu’elle hochait la tête.

« Le roi et moi connaissons votre situation, nous voulions donc que vous vous joigniez à notre clan en tant que membre officiel... C’est ce que nous avons décidé, mais je n’en avais pas encore parlé à Myne et à la princesse. La décision sera finalement basée sur la personne elle-même, donc nous comprenons les circonstances. »

« ... Je comprends ce que vous avez dit. »

Amy avait commencé à parler lentement tout en choisissant ses mots.

« Je pense que la situation dans laquelle je suis actuellement n’est pas nécessairement mauvaise, mais je suis toujours très reconnaissante de ce que vous avez dit... Cependant, cela ne ferait que causer des ennuis à tout le monde... ainsi cette discussion... »

Hmm ? De quels ennuis parlait-elle ?

« Amy, avez-vous oublié ? Mon mari a été celui qui a vaincu le roi orc et vous a sauvée ? Ne seriez-vous pas en plus grande sécurité à ses côtés ? »

Aisha me jeta un coup d’œil et se remit à parler.

« Le problème dont vous parlez... Bien sûr, j’ai déjà compris que cela allait nous apporter des histoires. Mais rassurez-vous, nous vous protégerons certainement. »

Avec tout dit, Aisha ferma la bouche.

« ... Je comprends, je vais parler à Myne et à Son Altesse Sylphide à ce sujet. En plus de ça, si tous les deux pouvaient me pardonner après avoir écouté mon histoire, alors je voudrais qu’ils prennent soin de moi à partir de maintenant. »

Alors Amy l’avait dit, elle avait fait face à Sylphide et à moi.

... Eh bien ! Quel genre d’histoire pouvait-elle évoquer ? Il y avait aussi cette histoire de magie que j’avais entendue de Waffle ?

Je devais l’écouter attentivement, c’était tout à fait exact !

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

7 commentaires

  1. Il semble qu'il manque un morceau de phrase ici :

    les aventuriers aux allures de .... cuir qui faisaient du bruit se calmèrent tout à coup !

    Durs à cuire sans doute.

  2. Merci pour le chapitre, aller je me lance je pense qu'Amy a invoquer le Rois Orc sans faire exprès

  3. Merci pour le chapitre

  4. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire