Un nouveau jeu dans les profondeurs de la captivité! – Tome 2 – Chapitre 3 – Partie 4

***

Chapitre 3 : La façon d’ouvrir la cage

Partie 4

Le crépuscule avait peint la partie supérieure de Listina dans des tons de vermillon.

Et sûrement parce qu’elle avait remarqué qu’un long moment s’était écoulé, Lise se frotta les yeux en levant son corps.

« Si je me suis endormie... !? » demanda Lise.

« Oui. Le soir est présent maintenant, » répondit Takumi.

Lise sursauta face à la voix de Takumi, ne s’attendant pas à ce qu’il soit si proche.

« ... C’est vraiment la pire chose. Te laisser voir mon visage endormi, c’est vraiment horrible, » déclara Lise.

« Alors, essaie de penser un peu plus à toi. Peu importe la quantité de travail stressant que l’on a à faire, un bon enfant ne devrait pas le faire pendant des nuits entières et s’endormir le matin, » déclara Takumi.

« Je ne suis pas une enfant... mais j’ai sûrement causé des problèmes. Désolée, » déclara Lise.

« Pas besoin de t’excuser. Je te suis redevable de m’avoir enseigné la magie, alors si tu as besoin d’aide, n’hésite pas à venir chez Suzuran, » déclara Takumi.

« Ce n’était pas si grave que ça... et aussi, je n’ai pas besoin de quoi que ce soit, » déclara Lise.

« ... Je vois. Alors, continue de faire de ton mieux, » déclara Takumi.

Lise avait fait un geste ferme de la main en entendant ses paroles.

« Mon travail n’est pas si important..., » et quand il s’agissait d’exprimer ses sentiments, elle prononça ces mots en chuchotant.

Avant qu’il n’ait pu commenter, le bruit de pas lourds qui s’approchaient d’eux leur arriva aux oreilles, et ils se retournèrent pour voir Mirta se dépêcher vers eux.

« Désolée de vous avoir fait attendre ! Oh, Lise, tu es réveillée ? » demanda Mirta.

« ... Oui. Désolée de m’être endormi au milieu de la leçon, » déclara Lise.

« Ne t’inquiète pas ! Je suis passée quelques minutes plus tôt, mais tu dormais encore sur les genoux de Takumi... J’avoue que j’étais un peu envieuse, » déclara Mirta.

« ... Ai-je dormi sur les genoux de ce marchand d’esclaves ? » demanda Lise.

Tandis qu’elle fixait avec émerveillement la dirigeante de Suzuran, Takumi tapota la zone en question.

« Oui, je lisais ce livre pendant que tu reposais la tête ici. C’était horrible quand tu as commencé à baver, » déclara Takumi.

« ... Ce n’est pas possible. Je ne bave pas, » déclara Lise.

« Alors, c’est quoi ce truc au coin de la bouche ? » demanda Takumi.

Elle avait rougi furieusement en se frottant la bouche avec sa manche.

« Je suppose que je viens de l’imaginer, hein ? » demanda Takumi.

« ... Les individus comme toi sont les plus bas du bas de tous ! » s’écria Lise.

« Oh, qui s’en soucie. Au moins, tu t’es réveillée, n’est-ce pas ? » demanda Takumi.

Incapable de digérer le sourire de Takumi, Lise avait agité les bras pendant que son visage rougissait d’un rouge vif et que des larmes coulaient dans ses yeux, et le marchand d’esclaves avait décidé de se reprendre en main.

« Au fait, l’un des messagers de Fairstadt est venu pour t’escorter chez toi. S’il te plaît, prends ça comme un signe de gratitude pour ce que tu as fait pour nous aujourd’hui, » déclara Takumi.

Mirta avait remis un panier à l’archevêque.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? » demanda Lise.

« Une tarte aux pommes que je viens de faire, » déclara Mirta.

Le nez de l’enfant avait frémi en sentant le doux parfum des mains de Mirta, et elle regarda le panier avec des yeux pétillants, comme si c’était un trésor.

« Takumi m’a dit que tu voulais goûter mon dessert, alors j’ai pensé t’en donner... est-ce que tu n’aimes peut-être pas ça ? » demanda Mirta.

« Non, j’aime les choses douces... mais je ne suis pas habituée à ce genre de choses, donc je suis surprise. »

Tenant le panier près de sa poitrine, comme si elle tenait une pierre précieuse, Lise inclina la tête.

« Je vous remercie beaucoup. Je saurai quoi faire avec, » déclara Lise.

« N’en parlons plus. Malgré tout, bien que la saveur de la tarte devrait être bonne, la forme est un peu bizarre. Fais attention à ne pas froisser le papier quand tu le soulèves, d’accord ? » déclara Mirta.

Regardant le sourire ironique de la femme, la bouche de Lise se courba légèrement.

« ... D’accord. Je ferai attention, » déclara Lise.

« J’espère qu’elle te plaira ! Allons-y maintenant, le messager attend à la porte avec un carrosse, » déclara Mirta.

La leader de Suzuran tendit la main vers Lise, qui était sur le point de l’attraper, quand...

« Non... Je me débrouillerai toute seule. Merci de vos préoccupations, » déclara Lise.

... Puis, après un salut agile, elle s’était mise à courir.

En la regardant s’éloigner, Mirta avait murmuré quelques mots. « Lise, veux-tu... ? »

« Je ne peux pas promettre ça, mais au moins elle ne devrait pas être abusée à outrance. Cette merde de Kiad ne l’a fait que pour nous provoquer, et, dans le passé, elle l’était probablement... mais je ne pense pas que ça ait été si terrible depuis qu’elle est devenue archevêque, » déclara Takumi.

Lise avait maintenant la chance de se montrer devant d’autres nobles, de sorte que Fortesea ne pouvait pas la blesser sans réfléchir, étant donné que les rumeurs auraient pu se répandre et ternir sa renommée. Kiad ne penserait jamais que c’était bien.

« Kiad n’est qu’une brute, c’est pour ça qu’il l’a frappée. Mais il sait bien ce que ses actions pourraient apporter... Au moins, il sait qu’il ne serait pas seulement un peu flagellé s’il le faisait, » déclara Takumi.

Takumi avait souri.

« Pourtant, les gens comme lui sont faciles à manipuler, » continua-t-il.

Il avait tapoté à plusieurs reprises sur sa tempe.

« Allons-y, on a des trucs à faire. Dis bonjour à Elsa de notre part, » déclara Takumi.

« Ok... Takumi, occupe-toi de Lise, » déclara Mirta.

Alors qu’elle le regardait en étant mal à l’aise, il lui tourna le dos et lui fit signe de la main, puis déclara aux autres de venir avec lui et de se diriger vers la ville basse.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

Laisser un commentaire