Cette oeuvre contient des scènes à  caractère sexuel et s'adresse à  un public averti. Déconseillée au moins de 18 ans.

The Devil’s Origin – Chapitre 31

Bannière de The Devil’s Origin ♡♡♡

Chapitre 31 : Réunion en table ronde

Un jour, une idée soudaine vint à l’esprit du héros.

C’est vrai, je devrais aller voir Mao-tan.

Le héros se leva de son siège, prêt à partir.

« Héros, où allez-vous ? »

« Non, nulle part, » répondit le héros.

C’est vrai. Je suis toujours en pleine réunion…

La prochaine fois, j’irai voir Mao-tan la prochaine fois, c’est sûr ! À tous les coups !

***

– Réunion de la table ronde —

« Alors, chacun d’entre vous doit se demander pourquoi je vous ai réunis ici. En raison de l’afflux de démons dans le château du Maou, j’ai décidé d’organiser une réunion pour discuter des différentes choses dans le château de Maou, » déclarai-je.

Au premier étage du château du Maou, tout le monde était assis autour d’une grande table circulaire.

J’avais pensé que ce serait bien d’avoir un endroit où tout le monde pourrait se réunir et discuter de quelque chose.

Oui, une table ronde ! Ah ! Cette situation ressemble à une vraie table ronde ! Je suis si excité !

« Tch. Comme c’est ennuyeux, » celui qui avait exprimé sa désapprobation flagrante n’était autre qu’Alex. Il avait les pieds sur la table et un air renfrogné sur le visage.

« Alexius-dono, vous êtes devant le Maou-sama. S’il vous plaît, faites attention à vos manières, » Sybyl avait réprimandé la remarque grossière d’Alex.

« Alors sans plus tarder, je nommerai Velke comme chef de la réunion ! Des objections ? Non ? D’accord, s’il te plaît, continue, Velke, » déclarai-je.

« Compris. Parlons de la gestion du château du Maou. Collin, veuillez nous présenter votre rapport, » Velke, en tant que chef de la discussion l’avait demandé à Collin.

En retour, Collin avait fait un pas en avant et avait commencé. « Eh bien, d’abord, nos dépenses et nos recettes sont un peu trop élevées… Difficile à dire moins que ça. À l’heure actuelle, nous avons eu des échanges commerciaux rentables jusqu’à présent, mais notre économie est encore trop faible. Je pense que nous devons encore vivre avec parcimonie afin d’augmenter notre épargne. En outre… Cela m’attriste de voir que le château du Maou n’a pas de chambre au trésor. Au minimum, je veux que le château du Maou ait au moins des pierres précieuses stockées si possible… »

Velke acquiesça d’un signe de tête face à l’explication de Collin et continua. « Alors le prochain est le rapport sur la recherche d’un autre démon. Allexius. »

« J’ai trouvé trois démons dans une île à l’ouest et deux dans une montagne à l’est, » répondit Alexius.

« Je vois. Quel genre de démon sont-ils ? » demanda Velke.

« Euh… Ermm… Un démon avec une corne… Un autre avec un long cou… Et plusieurs démons à deux jambes… C’est à peu près tout, » déclara Alexius.

« Peux-tu nous donner des explications plus détaillées ? » demanda Velke.

« C’est le mieux que je puisse faire. Je ne me souviens de rien d’autre que ça, » déclara Alexius.

« Alors… Ces démons n’ont pas encore fait leur apparition dans le château du Maou, n’est-ce pas ? » demanda Velke.

« Argh ! C’est si ennuyeux ! Je vais dormir, réveillez-moi quand vous aurez fini ! » déclara Alexius.

« Toi ! Je vais te tuer ! » s’écria Velke.

« Hein !? Tu veux te battre !? Lâche-moi un peu ! » s’exclama Alexius.

La situation entre Velke et Alex était devenue catastrophique.

J’étais troublé par la tournure soudaine des événements, mais j’avais essayé en toute hâte de faire office de médiateur entre les deux.

« Arrêtez. Nous saurons quel genre de démon ils sont quand ils arriveront. Merci pour ton dur labeur, Alex ! » déclarai-je.

« Tu peux me remercier avec ton corps, » déclara Alex.

« Arrête de me harceler sexuellement devant tout le monde comme ça ! » déclarai-je.

Je ne savais pas s’il était sérieux ou s’il plaisantait… Ah. Il devait être très sérieux à ce sujet.

« Ehem. Le prochain est le rapport sur la revitalisation de la population d’êtres démoniaques dont je suis responsable. Les enfants de la dryade grandissent bien. J’ai l’intention de les réintroduire dans le lac de la lumière de la lune, mais comme ils sont encore jeunes et n’ont aucun moyen de se protéger des humains, je vais devoir faire une surveillance sur la forêt aux alentours pour les protéger. Joe, Jill, j’ai besoin de votre aide pour lancer les sorts nécessaires, s’il vous plaît, » déclara Velke.

« Il en sera fait selon votre volonté, » déclara Joe.

« Compris, » déclara Velke.

« Nous exécuterons le plan dans trois jours. J’ai besoin que vous deux gardiez votre emploi du temps ouvert ce jour-là, » déclara Velke.

« Ah oui, Velke, qu’en est-il des enfants du slime, du loup et du tentacule que nous avons déjà réintroduit ? » demandai-je.

« Ils ont bien établi leurs bases. Ceux que nous avons réintroduit après eux sont capable de se fondre sans problème dans la communauté déjà présente, » déclara Velke.

« Je suis content. On dirait qu’ils sont capables de vivre en paix sans être pris par l’humain, non ? » demandai-je.

« C’est exact. J’ai aussi jeté un sort de surveillance pour leur protection au cas où quelque chose d’inattendu se produirait, » déclara Velke.

Ah quel soulagement ! Je suis heureu10 de savoir que mes enfants se débrouillent bien tout seuls.

« Le prochain concerne la question de la défense du château. Chaos, » déclara Velke.

« Pendant la journée, Sybyl et moi nous entraînons quotidiennement au combat. Récemment, Lexus s’est également joint à notre formation. Après cela, nous avons une leçon de maniement de l’épée pour débutants avec les enfants. Actuellement, nous avons 40 enfants qui nous rejoignent. Je pense qu’ils deviendront un atout précieux pour la défense du château, » expliqua Chaos.

Je vois que la garde du château augmentera un jour. J’en suis ravi.

« Le prochain concerne le département de magie du château. Jill, Joe, » déclara Velke.

« Il n’y a pas de problème. »

« Hé, Jill, il faut que tu élabores plus tout cela ! Nous avons parfaitement entouré le château de sorts d’illusions et de protections. Les humains, et même le héros ne pourra pas nous trouver avec certitude. »

« Il n’y a pas de problème avec la prochaine génération de sorciers. »

« … En ce qui concerne les sorciers de la prochaine génération, nous avons actuellement 50 enfants en formation. Les enfants de Velke sont particulièrement doués pour la magie. Qu’il s’agisse d’une magie commune ou spécialisée, ils peuvent l’apprendre plus vite que les autres enfants. »

« Je vois… Je ne m’attendais pas à ce que mes enfants montrent un tel écart par rapport aux enfants de l’autre, » déclara Velke.

« Dans l’ensemble, leur pouvoir magique est deux fois plus puissant que celui des autres. »

Ooh incroyable. Ils sont toujours aussi talentueux que Velke, même s’ils sont nés de moi.

« La prochaine concerne la nourriture et les provisions du château. Elk, » déclara Velke.

« Les habitants du château ne cessent d’augmenter, alors je m’inquiète pour nos provisions. Si par hasard le château entrait en guerre, nous n’aurions pas assez de nourriture pour nourrir tout le monde, » répondit Elk.

« Je vois… Alors, nous devrons augmenter le budget pour notre nourriture et l’assortir en conséquence avec nos dépenses annuelles. Peux-tu me fournir la liste détaillée de la nourriture dont tu as besoin plus tard ? » demanda Collin.

« Oui, Collin-dono. Je vous le donnerai plus tard ah et autre chose…, » Elk présentait un regard troublé sur son visage.

« Alexius-dono est un glouton et son appétit est tout simplement infini, il peut manger toute la nourriture que j’ai préparée en quelques secondes en raison de cela… Occupez-vous vous-même de vos repas, Alexius-dono, » déclara Elk.

« Quoi !? » s’exclama Alexius.

« C’est ainsi de mon côté, » Elk termina son tour en douceur sans donner la moindre chance à Alexius de se défendre.

Alexius ne pouvait que faire baisser ses épaules dans la défaite.

« Merci, Elk. Je pense que nous avons couvert presque tout le rapport du château avec ça. Quelqu’un d’autre a quelque chose à ajouter ? » Velke avait regardé dans la pièce.

Collin leva la main. « J’ai reçu des rapports d’Elk à propos des sucreries qu’il avait préparées dans le château et qui ont souvent mystérieusement disparu. Ces criminels peuvent-ils lever la main et nous confesser leurs péchés ? »

« Ah, c’est moi, » j’avais répondu en levant la main.

« Est-ce toi aussi qui es à l’origine de la disparition de la glace dans le congélateur ? » demanda Collin.

« Oui, c’est ma faute aussi, » répondis-je.

« Pourquoi n’as-tu pas demandé des sucreries si tu en voulais plus ? Ce n’est pas une bonne chose d’agir comme un voleur comme ça, Maou ! » déclara Collin.

« Uuuh... Mais c’est embarrassant de demander à chaque fois…, » déclarai-je.

« Ne devrais-tu pas avoir plus honte d'être exposé dans une réunion publique comme celle-ci !!?!?? » s’exclama Collin.

Collin est fâché.

***

Copper avait levé la main. « Err…Err… Err.. Je nettoyais le château et… ! À l’est du château, j’ai trouvé un mur cassé… Je me demande qui a fait ça ? »

« Ah…, » les jumeaux elfes noirs avaient commencé à l’unisson.

« Désolé, c’est notre faute. »

« On essayait de s’entretuer. »

« Je ne vous demanderai pas d’arrêter de vous battre, mais réduisez les dégâts au minimum ! » déclara Velke.

« Compris. »

Ces deux jumeaux… Je ne pouvais m’empêcher de me demander s’ils sont en bons termes ou en mauvais termes l’un avec l’autre…

***

« Suivant ? Personne ? Personne ? Alors, Maou-sama. »

« Continuez s’il vous plaît à continuer le bon travail dans votre tâche quotidienne. Si vous rencontrez des problèmes, n’hésitez pas à venir voir Velke ou moi. Alors, c’est tout. Rompez les rangs, » déclarai-je.

« Avec ça, notre réunion est officiellement terminée, » déclara Velke.

J’avais étiré mes muscles raides après que Velke ait annoncé la fin de la réunion.

Ah, la tenue d’une réunion m’a vraiment donné l’impression que nous sommes devenus une véritable organisation !

Puis j’étais retourné dans ma propre chambre pour me reposer.

***

Certains des démons étaient encore assis dans la salle de réunion après le départ de Maou.

« Maintenant que Maou-sama est parti, commençons le procès de mise en accusation temporaire. Moi, Chaos deviendra notre modérateur pour le procès d’aujourd’hui, » déclara Chaos.

« Pas d’objection, » déclarèrent les jumeaux.

« Oh ? » Velke avait l’air surpris de voir les jumeaux facilement d’accord.

« L’accusé, Velke-dono, nous vous donnons une dernière chance de plaider votre cause. Avez-vous quelque chose à nous dire ? » demanda Chaos.

« Pourquoi m’accuse-t-on ? » demanda Velke.

« Vous avez été accusé d’avoir monopolisé le temps du Maou-sama. Les autres habitants du château du Maou ont également exprimé leur désapprobation. Essayez-vous de dire que vous n’avez aucun souvenir d’avoir commis l’un des crimes dont vous êtes accusé ? » demanda Chaos.

« … Hmm…, » fredonna Velke.

« Voici notre premier témoin. Collin-dono, faites-nous votre déposition, » déclara Chaos.

« Il est toujours près du Maou-sama et quand je veux parler au Maou-sama, il me repousse en me disant que je suis un problème ! » déclara Collin.

« Notre deuxième témoin, Copper-dono. S’il vous plaît, faites-nous votre déposition, » déclara Chaos.

« Je voulais aider le Maou-sama de toutes les manières possibles, mais Velke-sama ne m’a jamais donné la moindre chance de le faire ! Je suis tellement jaloux ! Je veux aussi assister le Maou-sama ! » déclara Copper.

« Troisième témoin, Lexus-dono. S’il vous plaît, faites-nous votre déposition, » déclara Chaos.

« Hiii ! Arrêtez ! Laissez tomber ! Si je devais dire quelque chose maintenant, je me demande ce qui va m’arriver… Non ! Rien ! Je suis très satisfait de mon état actuel ! » déclara Lexus.

« D’accord, alors quatrième témoin, Elk-dono. S’il vous plaît, faites-nous votre déposition, » déclara Chaos.

« Il prend beaucoup de temps pour s’occuper du Maou-sama ! Ce n’est pas exagéré de dire qu’il monopolise le temps du Maou-sama ! » déclara Elk.

Les autres démons avaient commencé à dire « C’est vrai ! » entre eux, ils étaient devenus indisciplinés.

« Silence ! J’ai reçu la déclaration des témoins et je déclare par la présente que Velke-dono va réduire son temps avec le Maou-sama pour éviter plus de monopoles ! Velke-dono, avez-vous quelque chose à dire à ce sujet ? » demanda Chaos.

« Hmm… Je me pose des questions à ce sujet…, » Velke avait l’air très calme malgré l’insatisfaction flagrante du démon.

« D’abord et avant tout, je suis le premier démon à avoir fait un pacte avec le Maou-sama. Si nous parlons de la durée totale du temps que j’ai passé avec le Maou-sama, bien sûr, j’aurai plus de temps que vous. J’ai été le premier homme du Maou-sama, ou devrais-je dire que j’ai rencontré le Maou-sama quand il était encore vierge. Le lien entre nous était immédiat et profond, donc c’est compréhensible pour moi d’être avec lui, car il me fait une grande confiance, » dit Velke, il n’y avait aucune trace d’hésitation dans ses yeux.

« Deuxièmement, en ce qui concerne l’assistance du Maou-sama, la vérité à dire sur mon intention de l’assister est que tout cela est pur. J’existe pour réconforter le Maou-sama après tout. Pendant la nuit, le Maou-sama me demandait de devenir son oreiller et bien sûr je ne peux rien faire d’autre que m’y conformer. Pouvez-vous me dire en face de moi que vous ne céderez pas à votre convoitise quand vous verrez à quel point le Maou-sama est délicieux ? Ou à quel point il sent bon ? Êtes-vous vraiment sûrs de pouvoir garder votre libido pour vous ? »

Tous les démons querelleurs se turent et déplacèrent leur regard vers le bas sur la question de Velke.

Bien sûr que ce serait impossible, ils ne pouvaient pas résister à la tentation de pousser le Maou-sama sur le sol.

« Troisième… C’est la chose la plus importante — c’est le souhait du Maou-sama. C’est tout de ma part, » déclara Velke.

Les démons étaient redevenus agités après que Velke ait fini sa phrase.

« Mais c’est injuste que vous monopolisiez le Maou-sama comme ça…, » Collin avait fait la moue.

« C’est vrai ! On veut aussi faire ce genre de chose avec Maou-sama ! » déclara Copper avec vigueur.

« Uuuuuh... Je suis si jaloux ! Je veux aussi me blottir contre le Maou-sama ! » Sybyl s’était joint aux autres.

Velke se leva et dit calmement. « Si c’est comme ça alors… Venez. Vous devez d’abord me vaincre. »

C’était vrai, Velke était le deuxième démon le plus fort du château.

Le démon devint encore plus agité et hué à Velke.

« Silence ! Alexius-dono, que pensez-vous de ces circonstances ? » demanda Chaos à Alex, le démon le plus fort du château.

« Hein ? » demanda Alexius. « Je m’en fous vraiment. Quand je veux le faire avec le Maou, je le fais. Je me fiche qu’il monopolise le Maou ou quoi que ce soit. »

Les démons avaient baissé leurs épaules avec tristesse.

D’accord, leur libido pouvait être insatisfaite, mais ils savaient qu’ils n’étaient pas à la hauteur de Velke.

« Je ne vois pas l’intérêt de continuer cette futile discussion. On peut conclure, s’il vous plaît ? » demanda Velke.

« O-oh. *Toux* OK ! Je vais maintenant énoncer le résultat du premier procès pour mise en accusation temporaire ! En raison du manque de preuves, Velke-dono ne reçoit aucune punition. Avec ceci, le procès est officiellement terminé, » déclara Chaos.

Chaos avait quitté son siège en faisant la moue et avait grogné.

La prochaine fois… La prochaine fois, on l’aura, c’est sûr !

Ils acquiescèrent d’un signe de tête pour préparer de meilleures preuves la prochaine fois.

***

« Velke, donne-moi ton bras ! »

Le Maou s’écroula sur le lit, demandant au démon de lui prêter son bras comme oreiller.

« Affirmatif. »

Non seulement le Maou ressemblait physiquement à un enfant, mais il agissait aussi comme tel.

Le Maou n’accepterait pas un « non » comme réponse.

« Ah, c’est vrai, je n’ai pas vu tout le monde après la fin de la réunion. S’est-il passé quelque chose ? » demanda le Maou.

Maou inclina la tête dans la confusion pendant que Velke réfléchissait un moment avant de répondre. « Non, il ne s’est rien passé. »

Le sujet étant abandonné, Maou et Velke avaient dormi ensemble, Velke prêtant son bras comme oreiller du Maou.

♡♡♡

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire

  1. Merci pour le chapitre.
    Et bah, ça fait longtemps un chapitre, là où Mao-tan se fait pas élargir son entrée

Laisser un commentaire