Strike the Blood – Tome 1 – Chapitre 2 – Partie 6

***

Chapitre 2 : Voici le Chien de Garde

Partie 6

Un incendie de grande ampleur avait éclaté dans tout le quartier des entrepôts.

Les lampadaires s’étaient éteints, et le quartier était actuellement lumineux à cause de toutes ses flammes incandescentes. L’équipement automatisé de lutte contre l’incendie était actif, mais l’incendie n’affichait aucun signe de vouloir s’étendre.

Heureusement, il n’y avait aucun signe de personnes dans le district. Dès le départ, il s’agissait d’un secteur peu peuplé et les personnes qui administraient le district des entrepôts semblaient avoir été évacuées depuis longtemps.

Les explosions avaient dû couper l’alimentation électrique à ce moment-là, car le monorail s’était arrêté au moment où il était arrivé sur l’Île Est.

Yukina avait alors sauté du toit du train maintenant immobile et s’était dirigée vers l’endroit où le Vassal Bestial faisait rage.

Le Vassal Bestial qui combattait était un oiseau fantôme, noir de jais, ressemblant à un corbeau géant.

Son envergure dépassait facilement les dix mètres. De temps en temps, son énorme corps, comme s’il était fait d’obscurité solidifiée brillait comme de l’ambre fondu, puis il éclatait en une boule de feu qui avait engendré des explosions féroces tout autour de lui. Tout son corps était enveloppé d’une vague de vent. Apparemment, ce Vassal Bestial était l’incarnation même de l’explosion.

Celui qui contrôlait le Vassal Bestial était un grand vampire portant un costume d’affaires coûteux. Il se tenait sur le toit d’un bâtiment.

Il avait l’air d’avoir plus ou moins trente ans, mais en regardant son incroyable énergie magique, il y avait peu de doute qu’il avait vécu plusieurs fois cette durée. Sa présence écrasante et intense était digne du surnom d’Ancien.

Il aurait pu être un gestionnaire de l’une des sociétés de la Cité d’Itogami, un mercenaire ou même un officier militaire dépêché par un Dominion. Quoi qu’il arrive, c’était un gros gibier.

Cependant, malgré le fait que le vampire lançait sans cesse des attaques aussi redoutables, il n’y avait aucun indice indiquant que le combat était sur le point de s’arrêter. Au contraire, des signes d’impatience et de tension étaient clairement visibles sur le visage de l’homme.

C’était un Ancien, mais il était submergé.

« C’est…, » la voix déconcertée d’Yukina avait surgi lorsqu’elle avait remarqué un éclair déchirant le ciel.

Il s’agissait d’un bras géant, translucide, brillant avec les couleurs de l’arc-en-ciel.

Ce n’était pas de la chair et du sang. C’était une masse d’énergie magique donnant sa forme physique, tout comme un Vassal Bestial. Cependant, elle avait une aura qui différait de tous les Vassaux Bestiales qu’Yukina connaissait.

Ce bras, long de plusieurs mètres, était entré en contact avec l’oiseau fantôme noir de jais en plein vol.

Et l’instant d’après, l’oiseau fantôme produisit un hurlement empli d’angoisse.

L’une des ailes noires de l’oiseau fantôme avait été arrachée de sa place, envoyant du sang frais, incandescent et brûlant.

Et, l’énorme corps de l’oiseau fantôme ayant ainsi perdu son équilibre, et le bras aux couleurs de l’arc-en-ciel l’avait alors déchiqueté comme s’il s’agissait d’un festin.

Alors qu’il était incapable de maintenir sa forme physique, l’oiseau fantôme était tombé au sol comme une simple masse d’énergie magique. Cependant, le bras de couleur arc-en-ciel n’avait pas arrêté ses attaques. Comme un charognard, il avait violenté le cadavre du Vassal Bestial.

« Est-ce... en train de manger l’énergie magique !? »

Yukina avait frissonné face à ce spectacle bizarre. La consommation de l’énergie magique d’un Vassal Bestial vaincu — pour autant qu’Yukina le sache —, personne n’avait jamais entendu parler de l’existence d’un tel Vassal Bestial.

Et, quand Yukina avait vu le maître qui contrôlait la Bête Vassal, elle avait été encore plus perturbée.

Le maître du bras aux couleurs de l’arc-en-ciel était une fille encore plus petite qu’Yukina. C’était une fille aux cheveux indigo portant un manteau recouvrant sa chair nue. Elle avait un visage artificiellement beau. Et ses yeux bleu pâle étaient sans émotion.

« N’est-elle pas une vampire !? Ce n’est pas possible... Comment un homoncule peut-il contrôler un Vassal Bestial !? » s’exclama Yukina.

Tandis qu’Yukina se tenait debout en étant choquée, il y avait un bruit sourd et lourd de quelque chose qui tombait derrière elle.

Se retournant en raison de la surprise, Yukina avait vu le grand vampire, qui s’était effondré sur le sol et qui était gravement blessé.

L’entaille profonde de son aisselle s’étendait jusqu’à son cœur.

Un être humain serait mort sur le coup. Il en était de même pour le vampire moyen. Le fait d’être encore en vie témoignait de la robustesse d’un aîné.

Cependant, là où il aurait normalement commencé à se régénérer instantanément, son corps n’avait montré aucun changement. Ce n’était certainement pas seulement parce qu’il était faible à cause de la perte de son Vassal Bestial. Il avait subi les dommages d’une attaque qui utilisait une magie extrêmement puissante.

Le seul type d’être humain capable d’une telle attaque était une Magie d’Attaque Contre-Démon — et même alors, seulement ceux ayant la plus haute capacité offensive, connus sous le nom d’Exorcistes, mais ce n’était tout simplement pas possible.

Un exorciste était, en d’autres termes, un saint homme du plus haut rang. Ces hommes avaient le statut de prêtres et d’évêques. Il n’y avait aucune chance qu’un tel homme s’engage volontairement dans un duel dans une zone urbaine. Il n’y avait aucune possibilité d’excuser une telle chose.

« — Hmm. Un témoin. Inattendu. »

Entendant une voix basse et masculine, Yukina avait haleté et elle avait levé son visage.

Debout avec des flammes flamboyantes dans le dos se trouvait un homme de plus de cent quatre-vingt-dix centimètres de haut. La lame de la bardiche qu’il tenait dans sa main droite et les vêtements qu’il portait par-dessus sa combinaison blindée d’augmentation étaient maculés de sang frais. C’était certainement les éclaboussures du sang du vampire.

« S’il vous plaît, mettez fin à ce combat, » Yukina avait averti l’homme en vêtement d’un regard éblouissant.

Pendant qu’elle le faisait, l’homme avait regardé Yukina avec mépris. « Jeune, n’est-ce pas ? Une Mage d’Attaque de cette nation, oui... et, semble-t-il, pas une alliée du démon. »

Il parlait calmement, l’évaluant.

Sentant la soif de sang exsuder du corps de l’homme, Yukina avait abaissé son centre de gravité.

« Les atrocités envers les démons incapables sont interdites par la Loi sur les Mesures Spéciales contre la Magie Offensive. »

« Et ai-je des raisons d’obéir aux lois adoptées par les apostats qui fréquentent les démons ? » demanda l’homme.

Alors que l’homme avait facilement rejeté ses paroles, il avait soulevé son énorme hache de bataille.

« Arg, Sekkarou — ! »

Avec sa lance à la main, Yukina avait sprinté. Elle avait couru afin de se placer sous la hache de combat après qu’elle se soit dirigée vers le vampire blessé, bloquant à peine l’attaque.

« Mon Dieu... ! » L’homme dont la hache de guerre avait été renvoyée murmura ça avec un plaisir bien apparent.

Sautant en arrière avec une agilité inimaginable compte tenu de son énorme physique, l’homme s’était replacé vis-à-vis d’Yukina.

« Est-ce que cette lance est une Schneewalzer !? L’arme secrète inscrite au DOE de l’Organisation du Roi Lion ! J’ai de la chance d’en voir une entre tous les endroits ! »

Un sourire enchanté était apparu sur les lèvres de l’homme. Une lumière rouge s’était alors mise à pulser en provenance du monocle en forme de cache-œil qu’il portait. Il semblait projeter l’information directement dans le champ de vision de l’homme.

« Très bien, une Chamane Épéiste de l’Organisation du Roi Lion est un digne adversaire. Jeune femme, moi, Rudolf Eustache, apôtre arméothargien, je demande un duel. Sauvez la vie de ce démon si vous le pouvez ! » déclara Rudolf.

« Un apôtre arméothargien !? Qu’est-ce qu’un exorciste de l’Église européenne fait à chasser les démons ici ? » demanda Yukina.

« Je n’ai aucune obligation de vous répondre ! » répondit-il.

L’énorme corps de l’homme s’était séparé du sol alors qu’il avait violemment accéléré vers elle. La hache de guerre avait basculé vers le bas, attaquant Yukina avec la force d’une guillotine. La force tranchante, assistée par son armure augmentée, était suffisante pour déchirer avec aisance un véhicule blindé. Cependant, Yukina avait parfaitement anticipé la frappe, et avait esquivé ça de la largeur d’un cheveu.

Puis elle avait contre-attaqué. Yukina qui tournait sur elle même avait maintenant frappé avec sa lance vers le bras droit d’Eustache juste après la fin de son attaque.

Eustache, incapable de se soustraire à l’attaque, l’avait bloquée avec son bras gauche protégé par son armure au lieu d’esquiver.

L’affrontement entre l’arme enchantée et l’armure avait produit des étincelles pâles.

« Hnng ! »

Comme les plaques d’armure du bras gauche de l’homme avaient été écrasées, Yukina en avait profité pour mettre de l’espace entre eux. Avec un homme aussi grand et résilient comme lui en tant que son adversaire, elle était clairement désavantagée au combat rapproché. Elle avait jugé qu’elle devait l’abattre avec des tactiques de frappe et fuite.

« Le poignet de mon armure sacrée détruite en un seul coup !? Je n’en attendais pas moins d’un Schneewalzer... Un enchantement vraiment fascinant. Splendide ! » Tout en regardant son armure de son bras gauche détruit, Eustache avait léché ses lèvres en montrant sa satisfaction. Son monocle s’allumait et s’éteignait sans cesse.

En sentant l’aura sinistre émanant d’Eustache, l’expression d’Yukina s’était plissée davantage.

Je dois le vaincre ici et maintenant, elle s’était résolue à le faire. Son intuition de Chamane Épéiste lui avait dit que si elle laissait faire cet Apôtre Armé, il apporterait une grande calamité sur cette terre.

« – Ô lumière purifiante, ô divin loup de la neige, par ta volonté divine d’acier, abat les démons devant moi ! »

« Hnn... C’est... »

Alors qu’Yukina chantait sa prière solennelle, l’énergie rituelle affinée dans son corps amplifiait la Schneewalzer. Le visage d’Eustache s’était tordu face à la puissante poussée d’énergie rituelle émise par la lance.

L’instant d’après, Yukina avait lancé une attaque féroce contre Eustache.

« Nuo... ! »

L’apôtre armé avait bloqué le faisceau de lumière qui venait de la lance d’argent avec sa hache de combat. Un regard choqué l’avait surpris alors qu’il voyait la force de l’impact transmis à son bras. Son armure augmentée, capable de repousser facilement les attaques d’un homme bête, avait été repoussée de plusieurs mètres, incapable de résister à l’attaque de la jeune fille. Des étincelles s’échappaient de toutes les articulations à cause de la tension intense.

En outre, les attaques d’Yukina n’avaient pas pris fin avec cela. Elle avait continué avec une série d’attaques à bout portant comme une tempête, mettant complètement Eustache sur la défensive. Ce fait avait choqué l’apôtre armé.

La vérité était qu’en vitesse brute, une Yukina très humaine était très loin derrière un homme bête ou un vampire. Cependant, sa vision spirituelle lui permettant de voir un instant dans le futur, Yukina avait fini par se déplacer plus vite que quiconque. Combinée avec diverses feintes et un haut niveau de compétence en armes en plus de cela, Yukina possédait une vitesse d’attaque qui était au-delà de ce qu’un homme équipé d’une armure blindée d’augmentation pourrait éluder. Seule une formation continue dès le plus jeune âge l’avait rendu possible. C’était une compétence surhumaine que seuls les Chamane Épéistes pouvaient utiliser.

« Hmm, quelle puissance... et quelle vitesse ! C’est donc ça, une Chamane Épéiste de l’Organisation du Roi Lion ! »

Eustache était exalté face à ça. Il était incapable de résister face aux attaques de Sekkarou, et la bardiche avait fait un bruit de craquement alors qu’elle s’était brisée.

À ce moment-là, les attaques d’Yukina s’étaient brièvement arrêtées. Elle avait hésité à attaquer directement un Eustache humain pendant un seul instant. Eustache n’avait pas laissé échapper l’ouverture momentanée.

 

« Très bien, j’ai vu le rituel secret de l’Organisation du Roi Lion, Astarte, tue-là ! »

L’Apôtre Armé avait sauté en arrière avec toute la puissance de son armure augmentée. À sa place, la jeune fille aux cheveux indigo, vêtue d’une cape, avait sauté devant Yukina.

« Accepte. Exécute “Rhododactylos”. »

Le bras géant était apparu, surgissant du manteau de la jeune fille. Il avait agressé Yukina tout en émettant une lueur aux couleurs de l’arc-en-ciel. Yukina avait contre-attaqué avec Sekkarou. L’énergie magique géante et l’énergie rituelle étaient entrées en collision, provoquant le remplissage de l’air par un anneau d’onde emplissant les oreilles.

« Argh... ! »

« Aa... ! »

Yukina avait gagné de peu l’affrontement. La lance d’argent avait repoussé lentement le Vassal Bestial appelé « Rhododactylos ». La fille appelée Astarte avait semblé frêle, comme angoissée. C’était peut-être en raison du contrecoup des dommages subis par le Vassal Bestial. Puis...

« Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa- ! »

La jeune fille avait crié. Un deuxième bras avait émergé, semblant s’arracher du dos mince de la jeune fille.

Yukina était sûre qu’il ne s’agissait pas de deux Vassaux Bestiales, mais plutôt d’un seul Vassal Bestial avec une paire de bras. Cependant, le nouveau bras avait attaqué Yukina par le haut comme s’il s’agissait d’une créature complètement séparée.

« Oh n — »

L’expression d’Yukina s’était figée.

La pointe de lance de Sekkarou empalait toujours le bras droit du Vassal Bestial. Si Yukina lâchait prise un seul instant, le bras droit blessé écraserait la lance et Yukina en même temps.

Et, dans cette situation, Yukina ne pouvait pas échapper à l’attaque du bras gauche !

Il n’y avait aucune chance qu’un corps humain fragile puisse résister à une attaque qui avait même vaincu un Vassal Bestial d’un aîné. Si Yukina attendait, elle périrait certainement.

Excellente Chamane Épéiste qu’elle était, Yukina avait compris en un seul instant comment cela allait se terminer.

Elle n’avait même pas eu le temps de se résigner à sa mort.

Dans ce dernier moment, tout ce qui lui avait traversé l’esprit était la silhouette d’un garçon familier. Un garçon qu’elle n’avait rencontré que quelques jours auparavant, toujours avec ce regard vague et apathique sur son visage.

Il serait probablement triste si elle mourait.

C’est pourquoi je ne veux pas mourir, pensa Yukina. Yukina avait été très surprise d’y penser. Et puis...

« Himeragiiiiiiiiiii- ! »

Elle avait entendu la voix du garçon venant de juste à côté d’elle.

La voix de Kojou Akatsuki, le quatrième Primogéniteur.

***

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Claramiel

Claramiel

Bonjour, Alors que dire sur moi, Je suis Clarisse.

2 commentaires

  1. Merci pour le chap ^^

  2. Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire