Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 5 – Chapitre 24 – Partie 5

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 24 : L’angoisse de l’incomparable

Partie 5

Juste après la fin du combat entre Felinella et Alus…

« Feli, puis-je être la suivante ? Je veux essayer autant d’adversaires différents que possible, » dit Tesfia.

« Moi aussi, s’il te plaît, » dit Alice.

« Felinella… si possible, puis-je…, » Ciel avait timidement levé la main.

Seule Loki n’avait montré aucune réaction réelle alors qu’elle regardait.

« Hmm…, » Felinella jeta un regard troublé vers Alus, alors que les filles se poussaient sur elle. Elle se sentait mal qu’elles se précipitent vers elle alors qu’Alus, bien plus fort qu’elle, était juste là. Mais la réponse qu’elle obtint fut un simple hochement de tête qui montrait qu’il ne semblait pas s’en soucier.

Voyant cela, Felinella avait jeté un regard en réponse vers les trois filles et avait souri. « OK. »

« Cependant, Feli est elle-même ici pour s’entraîner, alors faites en sorte que ce soit une personne par jour. »

« Oui ! Cela devrait faire l’affaire. Merci beaucoup. » Un grand sourire était apparu sur le visage de Felinella après avoir entendu la suggestion d’Alus. Elle se comportait toujours comme une élève modèle, aussi les trois filles furent-elles un peu surprises par son expression animée.

Alus avait essayé de répondre par un sourire en coin, mais comme il n’en avait pas l’habitude, alors il échoua superbement.

Puisque le tournoi se déroulait contre d’autres personnes, il voulait qu’elles s’entraînent contre autant d’attributs différents que possible. Il y avait une limite à ce qu’Alus pouvait faire, de plus l’écart entre leurs capacités était bien trop grand.

Bien qu’aucun attribut ne soit absolu, chacun avait ses forces et ses faiblesses. L’eau et la glace avaient un désavantage contre la foudre, le feu étant supérieur. C’est pourquoi s’entraîner en gardant cela à l’esprit serait efficace. L’aide de Felinella était donc la meilleure chose qu’Alus pouvait demander.

* * *

Quand Alus n’était pas sur le terrain d’entraînement, la directrice Cisty semblait vouloir prendre sa place, même si elle n’en avait pas l’intention. Et les après-midi où elle se montrait, elle était assaillie par les voix enthousiastes des élèves.

En tant qu’ancienne Single, leurs mots d’admiration remplissaient chaque fois le terrain d’entraînement.

Comparés aux élèves bruyants, les professeurs se souciaient bien plus de leurs manières. C’est parce qu’ils connaissaient la réalité de ce qu’elle avait accompli, et parce qu’ils la craignaient.

Un jour, la directrice avait surveillé l’entraînement jusqu’à la fin du temps d’entraînement, et les élèves étaient naturellement excités. Sur les dix cloisons, huit étaient restées ouvertes, et dans la plupart d’entre elles, les concurrents s’entraînent individuellement. Et Cisty les inspectait toutes.

Certains s’entraînaient au combat, d’autres pratiquaient des sorts. Mais la seule chose qu’ils avaient tous en commun était la tension sur leur visage.

Pourtant, Cisty se promenait en montrant son appréciation des élèves avec un sourire encourageant. Elle les appelait et leur donnait poliment des conseils d’une voix douce. En la regardant maintenant, elle semblait plus être une sainte que son alias de sorcière.

Alors qu’elle faisait sa ronde pour la journée, Cisty avait repéré des visages inattendus. « Oh, vous êtes aussi là, les filles ? Où est Alus ? »

« Il est en déplacement pour affaires personnelles aujourd’hui. Mais l’entraînement d’aujourd’hui est quelque chose que nous pouvons faire sans lui… Mme Loki veille aussi sur nous, » lui dit Tesfia.

« Maintenant que j’y pense, Al a dit que nous devrions demander à la directrice d’aussi nous examiner, » ajouta Alice.

Cisty avait froncé les sourcils en voyant l’absence d’Alus, mais c’était une inquiétude inutile. Au même moment, elle remarqua la présence d’une autre fille. « Oh, vous êtes Mme Ciel, n’est-ce pas ? Vous êtes là, vous aussi ? »

« — ! Ouih ! » Avec la directrice s’adressant directement à elle, Ciel s’était mise au garde-à-vous en rougissant.

« Je comprends. Alors qu’est-ce que je dois regarder ? »

Ciel fit une démonstration de son Épine perçante comme pour répondre à la question de Cisty. Même s’il était imparfait, Cisty avait été impressionnée par l’ingéniosité dont elle avait fait preuve.

Je vois. Un sort intermédiaire est difficile pour un étudiant de première année, mais si elle l’utilise comme ça… Elle était surprise par cette utilisation inattendue, tout en voulant féliciter Alus.

En tant qu’ancienne Single, elle pouvait facilement imaginer le sens et l’effet que ses conseils auraient pour Ciel. Elle sentait qu’elle avait encore beaucoup à apprendre à cet âge, ce qui la rendait un peu heureuse. Combien de nos professeurs pourraient guider les élèves vers ce genre d’idées… eh bien, c’est probablement impossible pour cette lignée.

Cisty avait repoussé ces pensées et avait donné à Ciel des conseils pour atteindre de nouveaux sommets. Elle n’était pas tout à fait au niveau d’Alus, mais elle pouvait trouver des points à améliorer après avoir vu les mouvements de Ciel une seule fois.

Avec cela, le tour de Ciel était terminé, et c’était maintenant le tour de Tesfia et d’Alice.

Cisty avait été surprise de voir à quel point Ciel s’était améliorée, elle était donc impatiente de voir ce qu’il adviendrait de ces deux-là.

« Donc, euhm… nous aimerions que vous regardiez notre bataille simulée, » dit poliment Tesfia.

Cisty avait hoché la tête, mais elle avait aussi réalisé que Loki était là. Elle avait donc jeté un coup d’œil dans sa direction, comme pour lui demander si elle voulait aussi se joindre.

Loki avait répondu, « Je vais bien, alors s’il vous plaît, surveillez ces deux-là. »

« Quoi ? Tu ne vas pas te joindre à nous, ma Loki chérie ? »

En la voyant dire non, Tesfia et Alice avaient échangé des regards, se demandant quoi faire. « Alors, devrions-nous le faire, juste toutes les deux ? » demanda Tesfia.

« Oui ! » avait répondu Alice.

Les deux femmes étaient sur la même longueur d’onde et avaient rapidement trouvé la marche à suivre. Elles étaient entrées dans une cloison ouverte aux côtés de Cisty. Quand elles l’avaient fait, elles pouvaient sentir les yeux des autres concurrents de toutes les années de classe sur elles. C’était un combat fictif entre deux beautés, avec la directrice elle-même qui les inspectait. Il était normal qu’elles attirent l’attention de tous.

Cela dit, les étudiants ne s’étaient pas trop approchés, se retenant en raison de la présence de Cisty.

Cisty elle-même était remplie d’attentes et de curiosité quant à l’évolution des élèves d’Alus. Cependant, ses attentes avaient été rapidement balayées. « Pas possible ! »

Après avoir assisté au premier combat de Tesfia et d’Alus, Cisty avait immédiatement pu dire par pure intuition au début du match que Tesfia était incomparable à ce qu’elle était à l’époque. C’était comme si elle était une personne complètement différente.

Son jeu de jambes et ses autres mouvements étaient tous adaptés au combat, ayant évolué vers les mouvements d’un vétéran. Les sorts utilisés par Tesfia étaient encore maladroits, mais Cisty pouvait voir qu’elle y avait mis du sien. De plus, elle continuait à se battre tout en maintenant le sort avancé d’Épée de Glace, le résultat d’un haut niveau de compétence dans le contrôle du mana.

Elle ne dépensait pas non plus trop de mana en excès, donc il n’y avait aucun signe d’épuisement comme au début de l’année. En fait, il semblerait qu’elle avait encore une certaine marge de manœuvre malgré une telle utilisation.

Puis il y avait eu la frappe de lumière d’Alice. Cela avait vraiment surpris Cisty, car c’était un sort qu’elle n’avait jamais vu auparavant.

Il était similaire au sort de vent Kamaitachi, mais sa puissance et ses effets étaient très différents. Elle avait dépassé le niveau d’un étudiant de première année ayant obtenu les meilleures notes et devrait être plus rapidement trouvée lorsqu’on regarde le top de tous les étudiants. Elle excellait particulièrement dans le contrôle complexe du mana.

Cisty s’était sentie exaltée. En tant que professeur, il n’y avait rien de plus agréable que cela. En même temps, c’était comme si leur croissance reflétait celle d’Alus.

« Quand je pense qu’il a fait ça…, » Cisty s’était surprise à marmonner. Elle avait l’impression d’assister à la transformation d’un délinquant incontrôlable en figure parentale.

C’est elle qui l’avait piégé. Elle se sentait un peu timide, mais ne pouvait pas cacher sa joie.

Un sourire rafraîchissant était apparu sur son visage, car elle avait réalisé que mettre ces deux filles sous l’aile d’Alus était le bon choix.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire :

Laisser un commentaire