Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku LN – Tome 5 – Chapitre 23 – Partie 1

Bannière de Saikyou Mahoushi no Inton Keikaku (LN) ☆☆☆

Chapitre 23 : Entraînement au combat réel

Partie 1

Tous les participants au tournoi s’étaient réunis deux jours après les matchs de sélection. Techniquement, les vacances étaient terminées, mais les cours n’avaient pas encore commencé, donc la majorité des élèves avaient terminé leur journée avant midi.

Au troisième étage du bâtiment communautaire, où se trouvaient notamment les espaces communs de la cafétéria, se trouvait une grande salle polyvalente dotée d’une longue table incurvée utilisée par le comité de sélection et d’un podium au milieu. Elle était suffisamment grande pour accueillir les trente participants au tournoi sans se sentir à l’étroit.

Et en ce moment même, Felinella passait en revue les détails de ce qui allait se passer.

C’est à ce moment-là qu’elle avait été choisie pour représenter le tournoi, mais cela avait plus ou moins été décidé lorsqu’elle était devenue la chef du comité. À proprement parler, elle était l’étudiante la mieux classée de l’Institut, à l’exception d’Alus, donc il n’y avait aucune objection.

« En raison du règlement du tournoi, il n’y a aucune restriction sur l’utilisation des AWRs. Ils ont été conçus à l’origine comme un moyen de s’entraîner au combat contre les Mamonos… de plus, comme le tournoi est destiné à montrer les capacités individuelles, l’utilisation d’armes autres que les AWRs est interdite. Cependant, certains équipements sont autorisés tant que leur seul but n’est pas d’attaquer. Les points principaux de ce qui est interdit sont écrits dans les dépliants devant vous, alors lisez-les. »

Felinella se tenait sur l’estrade, expliquant avec éloquence les détails. « Les résultats de l’année dernière n’étaient pas si bons que ça. Alors, unissons-nous et faisons tout pour la victoire du Second Institut de Magie cette année. »

Les personnes présentes avaient poussé des cris et des applaudissements vigoureux.

Cependant, Alus et Loki n’avaient pas été parmi ceux qui avaient élevé la voix. C’était tout simplement parce qu’en tant qu’anciens militaires, ils ne comprenaient pas vraiment le mérite de la victoire, et n’étaient pas sur la même longueur d’onde que les autres étudiants, ils avaient donc manqué leur timing. À cet égard, les deux n’étaient toujours pas habitués à la vie de l’Institut.

Cela dit, Alus ne pouvait plus dire qu’il s’en fichait que l’Institut gagne ou non. Maintenant qu’il était l’un des candidats, le gouverneur général et d’autres individus s’attendaient à ce qu’il gagne. Et il ne pouvait pas vraiment ignorer la volonté du gouverneur général.

Ensuite, Felinella avait pris une expression quelque peu sérieuse. « Vous avez tous été choisis comme représentants de l’Institut, alors essayez de ne pas vous comporter de manière honteuse. Et bien sûr, la prise de Boost chimique ou d’autres drogues illégales qui traîneraient la réputation de l’Institut dans la boue ne seront pas tolérées. Non seulement vous serez immédiatement disqualifiés, mais vous serez placés en garde à vue et votre licence pourra vous être retirée. »

Même Alus savait ce qu’était le Boost chimique. C’était une pilule illégale qui servait de stimulant de mana.

Les stimulants du mana étaient généralement interdits en raison du risque de dérive du mana. Mais vu l’attention que suscitait le tournoi, il n’était pas impensable que certains se droguent. L’un des concurrents avait instinctivement dégluti en pensant à la sévérité de la punition.

Après une courte pause, Felinella reprit la parole. « Ensuite, pour ce qui est de l’entraînement jusqu’au tournoi, les concurrents auront la priorité pour réserver les terrains d’entraînement. Cependant, je ne veux pas que vous vous entraîniez comme d’habitude. Je vous recommande également de vous entraîner sous la direction d’un entraîneur. Vous pouvez, bien sûr, demander aux professeurs ou à vos camarades de classe. Cependant, beaucoup d’entre eux manquent d’expérience, c’est pourquoi le comité de sélection a décidé de parler avec ceux qui sont aptes à être coachs. Vu le nombre de personnes, il ne sera pas possible d’avoir des conseils individuels, mais il y aura toujours quatre professeurs sur les terrains d’entraînement. Malgré cela, il y en a toujours qui ne parviennent pas à trouver un bon instructeur chaque année et qui finissent par perdre un temps précieux dans des entraînements inefficaces. Si cela se produit, je vous demande de vous entraider. N’oubliez pas que vous portez tous l’honneur du Deuxième Institut de Magie. »

Ces mots puissants avaient fait ressortir encore plus la présence de Felinella aux yeux des concurrents, puisqu’ils pouvaient faire appel non seulement à des enseignants, mais aussi à des élèves de la classe supérieure. Elle était déjà adulée par les élèves, alors beaucoup espéraient qu’elle leur donne des conseils. Beaucoup attendaient ce désir, garçons et filles confondus.

« De plus… la directrice a accepté d’entraîner quand elle aura du temps à perdre. Je pense qu’elle se viendra sur le terrain d’entraînement de temps en temps. »

Soudain, une agitation s’était répandue parmi les concurrents. C’était une bonne surprise. Cisty, en tant qu’ancienne Single, était adulée par pratiquement tous les étudiants.

La salle s’enflammait d’excitation, à part les expressions glaciales d’Alus et de Loki qui savaient ce qu’était vraiment la directrice. Les élèves semblaient encore plus excités maintenant que lorsqu’ils ont été sélectionnés.

« Vous pourrez réserver les terrains d’entraînement à partir d’aujourd’hui, mais commencez par trouver un coach personnel. Vous pourrez vous entraîner sous sa direction, vous fixer des objectifs clairs et y travailler ensemble. » Ces mots étaient destinés aux étudiants de première année.

Pour l’instant, la salle polyvalente servait de quartier général aux participants. Chaque fois qu’il y avait un avis concernant le tournoi, le quartier général informait les participants par le biais d’une diffusion dans tout l’Institut. En plus de cela, il y avait un programme détaillé écrit dans le dépliant que les participants avaient reçu.

Alus feuilleta avec indifférence les pages et trouva une seule page qui retient son attention.

Alors qu’il affichait une expression dubitative, Felinella aborda le sujet. « Sur la toute dernière page de la brochure, il y a une liste de noms, ainsi que leur position et leurs coordonnées, de ceux qui sont instructeurs… étudiants, enseignants ou autres. Veuillez essayer de trouver un instructeur correspondant à votre affinité. Cependant, à moins que la situation ne l’exige vraiment, gardez à l’esprit qu’un élève instructeur ne pourra en instruire que deux à la fois. »

Je vois, se dit Alus en regardant à nouveau le dépliant. Pour autant qu’il le sache, ils n’avaient pas été choisis uniquement en fonction de leur rang.

Cependant, les noms de Loki et Felinella, qui faisaient partie des meilleurs élèves, étaient présents. Les concurrents avaient été invités à s’entraider, ce qui était logique.

Mais… pourquoi le nom d’Alus Reigin était-il aussi là ?

Alus avait froncé les sourcils, car il avait un mauvais pressentiment à ce sujet.

Felinella devrait savoir qu’il détestait ce genre de choses. Donc peut-être que quelqu’un travaillait dans les coulisses. Quoi qu’il en soit, elle avait probablement essayé d’être prévenante avec sa règle précédemment énoncée.

Tesfia et Alice recevraient des conseils de sa part de toute façon. Loki était une exception spéciale, mais comme chaque élève instructeur pouvait encadrer deux élèves chacun, les places d’Alus étaient déjà occupées.

C’était aussi plus efficace. Si Tesfia et Alice devaient aller voir un autre instructeur, qui sait quel genre de choses on leur apprendrait. Il était possible que tous les résultats de l’entraînement d’Alus soient perdus.

Eh bien, même si son nom était écrit, il était un étudiant de première année et, d’un point de vue extérieur, il n’était qu’un étudiant ordinaire dont personne ne savait grand-chose. De plus, bien que les autres instructeurs aient une affinité inscrite à côté de leur nom, il n’y en avait pas pour Alus.

Puisque c’était le cas, Alus pensait qu’il n’y aurait personne d’assez téméraire pour lui demander conseil. Mais si les choses s’avéraient être pénibles, il trouverait une raison pour les repousser.

« Le comité de sélection a reçu le consentement des personnes figurant sur la liste, elles ne devraient donc pas refuser. »

Je n’ai rien entendu à ce sujet, avait dit Alus dans son esprit, et il avait regardé vers le podium dans l’espoir d’une réponse. C’est alors que ses yeux avaient rencontré une Felinella qui s’excusait.

« Les concurrents sont également inclus dans cette liste, et comme je l’ai déjà dit, aidons-nous les uns les autres. Mais compte tenu des circonstances personnelles, veuillez venir me parler en premier… Maintenant, s’il n’y a pas de questions, je voudrais mettre fin à cette réunion. » La voix de Felinella avait résonné dans la pièce.

Alus n’était pas entièrement satisfait, mais s’il pouvait éviter tout problème, c’était bien. Il n’y avait sûrement personne qui viendrait lui demander conseil…

Une fois que Felinella avait eu fini de parler, la plupart des étudiants avaient quitté la salle polyvalente. Vu la rapidité de leurs pas, ils étaient probablement en train de se précipiter pour trouver un instructeur.

Il restait encore des élèves dans la salle… cependant, la plupart d’entre eux demandaient à être coachés personnellement par Felinella.

Alus avait pratiquement jubilé en se levant et en essayant de partir avec Loki…

« Alus !? »

… Quand une jolie voix l’avait appelé de derrière. Il s’était retourné avec les sourcils froncés. En face de lui se trouvait une étudiante avec une coupe courte de couleur châtain.

« … Mme Ciel, n’est-ce pas ? Qu’est-ce qu’il y a ? » Même sans l’aide de Loki, Alus ne l’aurait pas oubliée en quelques jours. Il l’avait combattue lors des matchs de sélection et l’avait même recommandée à Felinella.

« En fait, j’ai entendu dire que tu supervisais l’entraînement de Fia et d’Alice, alors j’ai pensé… »

Voyant l’expression d’Alus, Tesfia et Alice se tenaient de part et d’autre de Ciel comme pour soutenir leur amie. Il plissa les yeux et les dévisagea, mais il semblerait qu’elles aient l’intention de feindre l’innocence.

☆☆☆

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît. Il est conseillé de se connecter sur un compte avant de le faire.

Un commentaire :

Laisser un commentaire